Partagez
 

 Kyudaime pour toujours !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dorumo Sabaku
Rang A
Rang A
Dorumo Sabaku
Messages : 386

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 2 B - 1 C - 2 D
Talents:

Kyudaime pour toujours ! Empty
MessageSujet: Kyudaime pour toujours !   Kyudaime pour toujours ! EmptyMer 14 Déc - 20:15

Le soleil écrasait le quartier des Sabaku, la veille, un des membres du clan avait reçu le titre « d'émissaire de Suna » c'était bel et bien ici que Dorumo résidait. Dans sa chambre, tout semblait figé, l'on entendait que le souffle délicat du jeune homme. Pourtant, il ne savait guère que cette journée allait être la plus renversante de toute sa vie. Dix-sept ans aujourd'hui et comme cadeau il recevait l'immense honneur de représenter la politique de Dame Esuki. Soudain, de multiples cris résonnaient dans le bâtiment, quelqu'un courrait à toute vitesse vers la chambre du marionnettiste. En alerte, celui-ci fit un immense bond quand son grand-père ouvrit la porte de sa chambre en sueur. Le garçon se posait bien des questions : pourquoi ce vacarme et pourquoi Kankuro était aussi agité ?

_ Grand-père ?

_ Ne pose pas de question, habille-toi vite.

Le Juunin s’exécuta instantanément, il se lava les dents à pleine vitesse, si vite qu'il n'avait même pas eu le temps de se regarder dans le miroir. Le vieillard lui attrapa le bras et se mit à courir à toute vitesse. Jamais Dorumo ne l'avait vu ainsi, quelque chose n'allait vraiment pas. Pendant leur course, le jeune adulte pouvait observer le front de son aîné renversé par la transpiration. Le cœur palpitant,   le marionnettiste voulait des explications ; il en réclama plusieurs fois, mais sans réponse de son interlocuteur. Il fallait que le garçon réagisse, et dans un élan il s'arrêta brusquement, manquant presque de faire tomber Kankuro qui dans cette folie s'écria :

_ Tu es cinglé ! On a pas le temps-là ! Vite !

_ Arrête grand-père, ça suffit, dit moi ce qui ne va pas !

_ Regarde autour de toi Dorumo...

Le visage du jeune homme semblait changer d’expression, des graffitis étaient gravés de partout. « Stop à la démocratie » ; « Shunsuke au pouvoir ! » ; « Esuki n'est plus, soulevez-vous camarade ! ». Le dernier tag lui fit monter les larmes aux yeux. En effet, Yumi Esuki n'était plus, du moins c'était ce que tout le monde croyait car son corps n'avait pas réapparu depuis. Le visage de la belle femme réapparaissait dans la tête du garçon, son sourire, sa démarche, la dame des glaces était l'idole du marionnettiste. Il voulait immédiatement quitter le village pour partir à sa recherche, mais son grand-père l'en dissuada et reprit immédiatement la course en direction du bureau du Kazekage.

_ Cela va te paraître un peu brusque Dorumo... Sache tout d'abord que je suis profondément désolé pour ton maître, c'était une brave femme qui portait bien son nom. Mais nous ne pouvons nous relâcher maintenant ! Nous sommes au bord de la guerre civile ! Dès que les pro-Shunsuke ont appris la disparition du Kazekage ils ont instantanément répondu à l'appel !  Tu es l'unique élève de Yumi, tu es notre seul espoir Dorumo... nous allons faire de toi le Juudaime.

Les yeux du garçon étaient d'un rouge foudroyant, il avait envie en cet instant d'exploser. Il n'était pas un débutant en politique forte heureusement, mais il avait sûrement encore beaucoup de choses à apprendre de la part de son supérieur. Comment pouvait-il à dix-sept ans diriger un pays ? De plus, ses idéaux étaient assez instables. L'hypothèse de l'assassinat de Yumi par un pro-Shunsuke était plausible et par conséquent il ne pouvait désobéir à la volonté de son maître : achever le travail était son option. Les deux personnages courraient tout deux dans une ruelle, la même que la première révolte Shunsuke, les souvenirs de son maître et de son enfance lui revenaient sans cesse. Instable, le garçon franchissait la dernière ligne droite avant le bureau du Kazekage. Une foule s'était amassé devant le bâtiment, de violents conflits éclataient entre pro-Gaara et pro-Shunsuke et parfois ceux-ci se terminaient en bain de sang. Les deux Sabaku prirent la sage décision de contourner la populace et de rentrer par l'arrière dans la tour. Ils avaient pour objectif de retrouver le conseil et ainsi de les convaincre de l'admission de Dorumo au titre de « Juudaime ».

Ce fut non sans mal que le binôme trouva les quatre représentants de Suna. Kankuro rentra avec la plus grande vitesse dans la salle. Dorumo s'essuya une dernière fois les yeux. Le temps semblait se figer, la tension était palpable. Le débat allait débuter. Le pro-Gaara, confiant, prit la parole.

_ Moi, Dorumo Sabaku du village de Suna, élève du Kyudaime, je vous transmet ma candidature au poste de Juudaime.


Dernière édition par Dorumo Sabaku le Mer 4 Jan - 15:57, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t4767-bingo-book-dorumo#37748
Maître du Jeu

Maître du Jeu
Messages : 703

Kyudaime pour toujours ! Empty
MessageSujet: Re: Kyudaime pour toujours !   Kyudaime pour toujours ! EmptyJeu 15 Déc - 21:56

L'atmosphère de Suna était à présent devenue pesante et pleine de tension. La disparition soudaine de Yumi, désertant le poste de Kazekage sans une note, avait vite fait son chemin parmi la populace sableuse qui habitait dans le village. Très vite, les familles importantes s'étaient mise en arme, avaient barricadé leur maisons dans l'attente d'un conflit. Suna, sous ses airs de civilité et de démocratie, n'avait pas perdu les tensions et la fureur dictatoriale qui emplissait les cœurs de bien des villageois. Sous le clair d'une lune fort pleine, le conseiller en chef Suze Moa se penchait sur le balcon entouré de gardes afin d'éviter les débordements à venir. Le bureau du Kazekage était déjà vidé et les autres conseillers s'attroupait pour attendre le verdict. Oui, car en ces temps de tension il fallait élire un nouveau Kazekage le plus rapidement possible.

Conseiller Moa ! Que se passe-t-il ? Pourquoi dame Esuki n'est elle pas ici ? Pourquoi tout ces heures dans la population ?

Soudain, sans crier gare, une puissante détonation suivit par des cris de panique puis de souffrance vint couper la monotonie du silence qui règnait dans la nuit étoilé de Suna. La guerre civile pour le pouvoir avait bel et bien débutée, en regardant un peu en contrebas, deux factions s'affrontaient distinctement, ceux qui défendaient les idéaux de feux Shunsuke, et ceux qui prônait une liberté selon Gaara. Des explosions puis des incendies commencèrent à luire dans l'immensité sombre du village l'éclairant peu à peu et le sortant de sa torpeur pour amener la terreur. Le habitant civils tentaient de fuir en masse mais finissaient souvent massacré par un clan ou un autre, ceux qui tentaient de se cacher voyaient leur maison réduite à l'état de décombres et de cendres. Le chaos avait prit place en quelque minutes seulement.

De toute mes années passées à vivre dans ce village, je m'étonnerai toujours de ce que les êtres humains sont capables de faire pour prendre le pouvoir...

Un des gardes tomba soudain au sol, s'étouffant dans sa propre marre de sang. Une flèche de feu s'était logée dans son cou. Les autres gardes, catastrophés, se saisir du conseiller pour le ramener à l'intérieur avant qu'une nouvelle volée de flèche enflammée ne tente de les transpercer.

Nous ne sommes plus en sécurité ici ! Qu'allons nous faire !

Les quatre conseillers n'étaient pour le coup plus du tout rassurés. Au même moment, la porte du bureau s'ouvrit à la volée, laissant entrer le clan Sabaku ! Les Sabaku, Suze y avait longtemps pensé, car le clan était pendant longtemps resté au pouvoir avec la dynastie qu'il avait imposé sur le village. Gaara son dernier représentant avait fait un merveilleux travail sur son environnement et avait montré aux citoyens à voir au delà de la violence et de la suprématie militaire imposée par son père. Seulement, il n'avait pas non plus décidé de lui donner pour autant le poste. Hélas, dans cette position, même entouré par leurs gardes, les quatre conseillers savaient pertinemment qu'ils auraient peu de chance de survie en cas d'un refus avec ce qui vraisemblablement les amenait à penser que le prochain Kazekage serait....

Moi, Dorumo Sabaku du village de Suna, élève du Kyudaime, je vous transmet ma candidature au poste de Juudaime.

Pardon ?! Mais... ?! Nous pensions que Kankuro allait demander son investiture ! Pourquoi est ce que nous accepterions de donner un poste à grande responsabilité à un gamin de votre clan Kankuro ? Est ce là une farce ? Yumi l'a peut être pistonné jusqu'à présent mais il est temps maintenant de passer aux choses sérieuses, écoutez les cris et sentez la mort qui émane déjà jusqu'à nous au moment où nous parlons. Nous avons besoin d'un homme d'expérience qui saura réunir de nouveau les deux factions avant qu'elles ne finissent pas s'autodétruire !

En parlant, le conseiller Suze Moa n'avait même pas jeté un regard à Dorumo, n'ayant d'yeux que pour son aîné.


©Kyrua Uchiha
Revenir en haut Aller en bas
Dorumo Sabaku
Rang A
Rang A
Dorumo Sabaku
Messages : 386

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 2 B - 1 C - 2 D
Talents:

Kyudaime pour toujours ! Empty
MessageSujet: Re: Kyudaime pour toujours !   Kyudaime pour toujours ! EmptyVen 16 Déc - 19:11



Spoiler:
 

Sans attendre une minute de plus, le conseil donna immédiatement une réponse. En effet, confier le pouvoir à un « gamin » à proprement parlé semblait impossible. Mais le temps pressait et chaque seconde de lucidité était un supplice. Pour Dorumo, la situation était grave, il fallait agir le plus rapidement possible. Son grand-père, lui, devenait rouge de colère et d'impatience. Une réponse bien prudente avait vue le jour. Kankuro tremblait, probablement la cause du vieillissement, courir comme ça, il ne l'avait pas fait depuis bien des années. Dorumo restait les yeux figer sur le corps inerte du garde à la gorge tranchée qui baignait dans son sang. Le cœur du jeune homme palpitait désormais à un point inimaginable, la tension devenait pour lui insoutenable. Il commençait à perdre patience, aucun des conseillers ne l'avait regarder dans les yeux jusqu'à maintenant : un sentiment d’inexistence le parcouru. Le vieillard, à bout de nerf prit la parole en haussant le ton.

_ Moi ? Je suis incapable de courir plus de dix minutes, j'ai déjà un pied dans la tombe hélas. Messieurs les conseillers, mon temps est révolu. Mais vous vous adressez tout de même à mon petit fils ! Il est l'héritier de son oncle, de Gaara ! Il est notre unique espoir ! Comme vous l'avez dit précédement, Yumi a placé toute sa confiance en lui, c'était son unique élève, elle voulait faire de lui un grand homme. Dorumo est quelqu'un avec de nombreuses qualités, la preuve, Kyudaime ne l'aurai pas nommé « émissaire de Suna » sinon ! Son entrée en politique attire les curiosités !

Pendant ces belles paroles, une flèche comme la précédente se hâta à la gorge d'un des conseillers. Par chance, le Juunin l'avait vu arriver : dans un élan il sortit sa marionnette que l'on qualifiait comme indestructible. Il déploya avec l'aide de ses fils de chakra la carapace du pantin et ainsi, la plaçait de telle sorte à ce qu'aucun projectile ne dérangeait le conseil. Les conseillers avaient probablement du être impressionnés par ce reflex sur-humain. Cependant, le jeune homme ne s'en ventait pas. Il continuait de regarder ses opposants avec assurance. Le Sabaku devait rapidement s'affirmer et montrer qu'il était digne du titre de Juudaime. Kankuro était à bout de force et s'écroula au sol de fatigue mais, il n'était pas inconscient. Le jeune adulte attira donc tous les regards sur lui. Désormais, c'était à lui de persuader son auditoire. Allait-il être digne de son maître ?

_ Le temps presse. De nombreux civils perdent la vie à l'heure où nous parlons. La politique du pays a été assez instable ces dernières années, pour cause : deux partis politiques. Les pro-Shunsuke ne se remettent pas de la mort de leur supérieur et quant aux pro-Gaara, ils veulent à tout prix venger la mort de Godaime. Je compte stabiliser ce conflit rapidement, j'ai d'ailleurs ma petite idée là dessus. Messieurs les conseillers, Yumi ne m'a pas appris uniquement l'art du combat, elle m'a aussi appris à protéger les valeurs de ce pays et défendre ce qui compte à mes yeux ; il faut se battre jusqu'au bout.

Le jeune adulte avait sûrement percé à jour les conseillers. Les grondements et les cris incessants des enfants qui hurlaient à la mort se faisaient entendre de toute part.. Le Sabaku était proche de la victoire, il le sentait... une nouvelle aire allait commencer dans le pays du vent.
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t4767-bingo-book-dorumo#37748
Maître du Jeu

Maître du Jeu
Messages : 703

Kyudaime pour toujours ! Empty
MessageSujet: Re: Kyudaime pour toujours !   Kyudaime pour toujours ! EmptyDim 18 Déc - 18:48

Kankuro ne semblait pas enclin à vouloir diriger. Le conseiller fut prit de panique lorsqu'une flèche vint briser la baie vitré du bureau en mille morceau pour venir se ficher son cou. Heureusement, Dorumo, sur de lui, arriva à l'arrêter d'une seule main ! Le conseiller impressionné mais néanmoins stoïque quant à sa possible nomination décida donc de l'écouter répondre :

Le temps presse. De nombreux civils perdent la vie à l'heure où nous parlons. La politique du pays a été assez instable ces dernières années, pour cause : deux partis politiques. Les pro-Shunsuke ne se remettent pas de la mort de leur supérieur et quant aux pro-Gaara, ils veulent à tout prix venger la mort de Godaime. Je compte stabiliser ce conflit rapidement, j'ai d'ailleurs ma petite idée là dessus. Messieurs les conseillers, Yumi ne m'a pas appris uniquement l'art du combat, elle m'a aussi appris à protéger les valeurs de ce pays et défendre ce qui compte à mes yeux ; il faut se battre jusqu'au bout.

Je comprend toujours pas l'intérêt qu'à votre clan de vouloir à tout prix remettre un de vos membres au pouvoir. Gaara n'a pas réussit à sauvegarder la paix dans les générations qui ont suivie comme il le voulait. Nous avons étudié une autre idée, Setsuka Musuko'Kami, qui est une des doyennes de Suna pourrait très bien être la futur Kazekage. Mais vous avez raison jeune Dorumo, le temps presse. Et pour le moment, nous ne pouvons perdre plus de temps à tergiverser, c'est pourquoi, en vertu des pouvoirs qui me sont conférés, moi, Suze Moa, vous nommes, Kazekage Juudaime par interim. Votre pouvoir prend effet dès ce moment, et prendra fin dès que les semblants de guerre civils auront été stoppés afin que des élections régulières puissent avoir lieu. Bonne chance Dorumo, si vous voulez devenir le prochain Kazekage, réfléchissez à cette question : Êtes vous prêt à sacrifier la chose qui vous tient le plus à cœur pour votre nation ? Vous m'y répondrez plus tard, en attendant, allez sauver notre village ! Délivrez nous des affres de la guerre !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Kyudaime pour toujours ! Empty
MessageSujet: Re: Kyudaime pour toujours !   Kyudaime pour toujours ! Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Kyudaime pour toujours !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rien ne disparaît pour toujours ~ IlHan
» Toi et moi c'est pour toujours [PV]
» (FINI)Quoi qu'il arrive je serais toujours là pour toi - Haley & Dean
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Moments difficiles pour nos vieillards!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: V2 :: RP :: Kaze no Kuni :: Sunagakure no Sato :: Bureau du Kazekage-
Sauter vers: