Partagez
 

 La culture du secret

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shiho Mizuhaji
Rang B
Rang B
Shiho Mizuhaji
Messages : 540

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Talents:

La culture du secret Empty
MessageSujet: La culture du secret   La culture du secret EmptyMar 30 Mai - 14:05


https://i.paigeeworld.com/user-media/1469750400000/576c04a514fef08770463da8_579b8c18868a6ac34da1fb76_320.jpg


Le secret du grand-père


Le printemps arrivait et cela se sentait dans l'air. Le climat rude faisait petit à petit place au climat habituel de Kirigakure.
La ville devait être pleine de vie à cette heure, mais je n'en savais rien, j'étais dans les ténébreux souterrains de Kiri. En fermant rapidement les yeux, je me remémorais pourquoi j'étais là. Un message qui m'était destinée m'y avait attiré.

« Bonjour Shiho Mizuhaji. Qui je suis n'est pas important, mais ce qu'il est, est que je connais le secret sur ta famille et sur le parasite qu'elle utilise. Si tu ne veux pas que les rumeurs courent les rues, rejoins-moi dans les souterrains de Kiri, dans leur partie supérieure. Je t'y retrouverais. Et bien sûr, viens seule. »

Ce message parlait du secret de notre famille, secret qui était censé être inconnu de tous sauf de ma mère et moi. Évidemment, je ne pouvais laisser passer ça, comment un membre extérieur de la famille pouvait avoir des connaissances sur cet être. Je ne le savais pas, mais je n'allais pas tarder à découvrir les réponses que je voulais… Même si je devais torturer l'expéditeur du message, je les aurais.

Les souterrains étaient sombres et c'était difficile à voir dans l'obscurité après tout. Il ne me restait plus qu'à utilisés cette technique :
-Kannou no Kiseuchû-
Une fine pellicule de chakra sorti de mes yeux, puis c’est évaporer. Je pouvais désormais voir les sources d'eau potentiel, c’est-à-dire aussi les corps humains, qui contiennent 45L d'eau. On ne pourrait plus me prendre par surprise, je pouvais voir les humains malgré l'obscurité.
J'approchais du point de rendez-vous, et je commençais à apercevoir une forme humanoïde, ça devait être le contact. Je m'approchai et interpella les environs, comme si je ne pouvais voir le mystérieux personnage.
« Je suis Shiho Mizuhaji, montrez-vous ! »

La forme bougea, mais resta dans l'ombre. Il se croyait sans aucun doute en dehors de mon champ de vision.

« Bonjour à toi Shiho Mizuhaji, tu es venue seule j'espère. Il le vaudrait mieux pour toi, si tu souhaites garder le secret à propos de ton clan. * Rire * »

Ne pouvait-il pas voir dans l'obscurité, ou faisait t'il semblait ? Je n'en savais rien, mais autant joué son jeu.

« Est-ce que j'ai l'air d'être avec quelqu’un ? » répondis-je avec exaspération. « Maintenant parle, que sais-tu de MON Kekkai Genkai ?! »

La voix, qui était sans un doute masculine, se remit à rire. J'espérais très fort pour lui qu'il ne comptait pas continuer longtemps son cinéma, sinon j'allais passer de tendu à énerver en quelques instants. Il reprit après quelques instants.

« Voyons, est-ce là une manière de traiter quelqu’un en position de force ? Je connais ton secret ; secret que tu ne veux pas que les autres sachent, n'est-ce pas ? Alors c'est très simple, fais ce que je te dis et… »

Je ne le laissai pas terminer sa phrase, il n'était pas sur ses gardes, et allait le payer très cher. D'un mouvement, je me dirigeai dans son dos, lui attrapa le bras et lui fit une clé. Je force dessus, et un cri de douleur résonna dans les ténèbres… Je ne pus empêcher un léger sourire apparaître sur mon visage.

« Bien, maintenant que tu es calmé, tu vas me dire, gentiment, e que tu sais, et comment tu l'as su. »

« Ah !, comme si tu étais capable de me faire quoi que ce… »

Un craquement se fit entendre, je venais de lui casser le bras que je tenais. Il hurla de plus belle. Pour quelqu'un en position de force et qui voulait faire chanter une kirijin, il n'était pas bien costaud. Voyons si son mental est aussi faible que son physique.

« Tu sais… Te tuer reviendrait à faire taire toute potentielle fuite de ton soi-disant savoir. Si tu me dis ce que tu sais, je te laisserais vivre. »

Malgré la douleur, l'homme me répondit avec un autre rire. Mais il se changea très vite en cri de douleur quand j'appuyai sur sa blessure. Il n'allait pas vire encore longtemps s'il continuait à me pousser à bout.

« Tu crois… avoir le contrôle ? Sache que si je meure que je ne reviens pas, d'autres qui savent, diront tous les secrets sur ta famille et sur les horribles expériences que ton grand-père à fait ! »

J'arrêtai mes mouvements. Cet homme en savait plus que moi sur ma famille ?! C'est ce qu'il insinuait ? Ce n'est pas possible, toute traces de recherche de mon grand-père avaient disparu dans les flammes. Même nous, ma mère et moi, ne savaient pas quel type d'expérience que Michi avait mené sur le parasite. Alors comment un étranger pouvait le savoir !

« Ça à l'air de te perturber ce que j'ai dit, mais c'est la vérité, j'en sais énormément sur le parasite qui nous infectes, aide-moi...non aide-nous et on te dira tout ce qu'on sait ! »

Cette fois-ci, c'est mon esprit qui bloqua… lui aussi en possédait un ? Comment étais-ce possible ? Mon cerveau cherchait à toute allure une réponse possible, et tout ce qu'il arrivait à dire était : Impossible. C'était faux, ça devait l'être. Mais l'homme, comme s'il sentait mon état, ne me laissa pas réfléchir d'avantage et surenchérit ses affirmations.

« Je vais te dire une chose. Penses-tu que ton grand-père, Michi, avait été inconscient et placé le parasite dans vos corps sans aucun essai ? Voyons Shiho, ton grand-père était un homme plus intelligent que ça, et tu le sais très bien... »

Je n'écoutai pas la fin, mon cerveau fit la connexion tout seul. Un cobaye… non des cobayes d'après ses dires. Ça expliquerait tout, et ne serait pas improbables. Si des cobayes avait servit de premier test, il était normal que d'autres personnes possédaient le parasite… S'ils ont survécut, ce qui à l'air d'être le cas. Je ne pouvais laisser des personnes en connaissance du Kekkai Genkai de ma famille sans surveillance, alors autant joué le jeu et découvrir ce qu'il veut, pour essayer de trouver tous les personnes concernées…

« Admettons...que je te crois. Quel est ton objectif ? Que souhaite tu en échange de ton silence et de ton savoir ? »

« Tu décides finalement de me croire ? Tant mieux, Déjà, j'aimerais que tu me relâches, doucement s'il te plaît, ça fait déjà assez mal comme ça ! »

Je m’exécutai et le relâcha en douceur. Ce dernier prit son bras cassée et le porta avec son deuxième membre. Puis il se tourna vers moi, mais je ne pouvais voir son expression avec mes sens visuels qui était pour le moment en commun avec le parasite. Il fallait que je repère les 'autres' avant qu'il ne me voit, je repris la conversation. Mais ça pouvait toujours être un piège, mais tant pis, c'est un risque que je devais prendre. Je repris la conversation.

« Ensuite ? »

« Ensuite, tu va venir avec moi rencontrer tes congénères. Et tu satisferas notre demande et seulement là tu auras ta réponse ? Des questions ? »

« Quand est-ce qu'on commence ? »

Il me fit signe de la main pour indiquer que je devais le suivre et s’engouffra dans les ténèbres des souterrains de Kiri.
Résumé & Information HRP

Je considère en tant que rang D que je ne possède que 50% de ma réserve potentiel, je double donc toutes les modifications faites au chakra.

Santé : 100 %
Chakra Restant : 100 %

Techniques utilisées lors de ce tour



_________________
La culture du secret Nouvel10
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t7059-annale-de-shiho-mizuhaji#53651 https://sns-rp.forumgratuit.org/t7006-bingo-book-de-shiho-mizuhaji https://sns-rp.forumgratuit.org/f502-dossier-shiho-mizuhaji https://sns-rp.forumgratuit.org/t7005-presentation-de-shiho-mizuhaji
Shiho Mizuhaji
Rang B
Rang B
Shiho Mizuhaji
Messages : 540

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Talents:

La culture du secret Empty
MessageSujet: Re: La culture du secret   La culture du secret EmptyMer 31 Mai - 13:33


https://i.paigeeworld.com/user-media/1469750400000/576c04a514fef08770463da8_579b8c18868a6ac34da1fb76_320.jpg


Le groupuscule


L'homme, qui ne c'était toujours pas nommé, me guida dans les profondeurs des souterrains de Kiri. Ce premier tenait toujours son bras droit, celui que j'avais cassé. Aucun de nous deux ne discutait pendant qu'on traversait les ténèbres. Ne sachant même pas son nom alors qu'il semblait tout connaître sur moi, j'étais décidée de tirer le plus d'information possible avant d'arriver à son refuge, à lui et ses amis.

« Comment dois-je vous appeler ? Si on va à la rencontre d'un groupe, autant que je puisse identifier chaque personne. »
« Junichi. Je te présenterais les autres une fois que tu auras accepté de nous aider. »
« Que faut-il que je fasse à la fin ?! »
« Je te dirais tout quand on sera arrivé, mon histoire aura plus de poids en la présence des autres pour affirmer mes dires. »

Étais-ce là une manière de dire que seule je ne pouvais les vaincres, ou était-il sérieux ? Je n'en savais rien, et ça commençait à m'énerver ! J'ai l'impression de faire partie d'un secret dont je ne connais même pas l'existence. C'était… frustrant.
Malgré mes pensées négatives, on continuait notre chemin. Ça faisait un petit moment que l'on marchait, j'avais l'impression de traverser tout Kirigakure par les souterrains, et on allait franchement pas vite, avec l'autre qui avait son bras brisé.

Mais finalement, on sortait des souterrains. On était de nouveau à l'air libre. Ça faisait un bien fou. Je pris une grande inspiration et regardai où on était dans Kiri. Un quartier pauvre, un endroit où je n'avais pas l'habitude de traîner. Junichi ne s'arrêta pas et continua son chemin dans le quartier. Je le suivais silencieusement, en me demandant où est-ce qu'il m'amenait.
Toujours en réfléchissant, j'observais les personnes aux alentours, il n'y avait aucun ninja parmi les civiles, je pourrais donc me débarrasser facilement des personnes présentes. En espérant que les autres membres du groupe de Junichi ne soit pas des ninjas.
Finalement, après une marche de quelques minutes, on arrivait à ce qui semblait être notre destination. C'était une maison des plus classiques, Junichi me fit signe de le suivre tout en entrant dans la maison. J'entrais à mon tour dans la maison et je me figeai sur le palier. C'est le nombre de personne qui me surprit le plus. Certes pas si nombreux, mais le nombre était plus important que je le pensais. Ils étaient au moins une dizaine. Pendant que je regardais le groupe, quelqu’un ferma la porte derrière moi, mais je ne réagis pas.

« Je suis de retour. » annonça Junichi.
Quelques personnes l'entouraient pendant que d'autres me dévisageait. S'il disait la vérité à propos d'eux, rien de plus normal, je suis la petite fille de l'homme qui à fait des expériences sur eux, normal qu'ils me regardent d'un air mauvais. Mais ils n'ont pas intérêt de dépasser ce stade, sinon le sang coulera.

« Tu es enfin de retour Junichi ! Ça va, qu'est-il arrivé à ton bras ? » Dit une fille de mon âge, en regardant le bras puis moi de manière successive.

« Ce n'est rien Mitsuko, juste un petit accident, mais passons à la bonne nouvelle, j'ai ramené Shiho Mizuhaji, elle va pouvoir nous aider à propos du parasite ! »

D'autres murmures se faisait entendre dans l'assembler, pendant que je soulevais un sourcil. En y regardant de plus près, je remarquais quelques choses d'étrange dans le groupe. Tous, excepté Junichi, était des garçons et des filles de mon âge. Pourquoi ? Je n'allais pas tarder à le savoir à mon avis.
Mon guide se retourna vers moi et m'interpella.

« Shiho, comme tu peux le voir, ce sont des jeunes gens, comme toi, qui possède le parasite, mais... »

Sa voix se tût et la fille qui se nommait Mitsuko, qui lui avait demandé comment il allait, repris le flambeau.

« … On ne sait pas le maîtriser, beaucoup sont morts, détruit de l'intérieur par le parasite que ton grand-père nous à injecter. »
Junichi repris la parole.
« C'est pour cela qu'on à besoin de ton aide, Shiho. Je t'ai vu quand je te surveillais, pendant ton combat contre cet autre ninja. Je t'ai vu absorber l'eau du clone pour en faire sûrement du chakra. C'est à ce moment que j'ai su, que tu maîtrisais le parasite, donc… »

Pendant son exposé, j'observais plus en détail les membres présents… Aucun ne possédait la marque. Est-ce que le sceau à été rajoutée après ? Je n'en savais rien, mais quelque chose me disait que c'était lié. Mais je gardai ma langue dans ma poche, ce n'est pas le moment de leur donner des indices. Surtout que je ne savais pas quoi faire d'eux ? Les tuer ? Ou bien alors…

« … c'est pour ça que je veux que tu nous aide, Shiho ! »

Et je ne l'avais pas écouté, mais autant tenté une réponse générale.

« Pour faire simple, vous voulez de l'aide pour apprendre à contrôler le parasite ? »

« Ou l'enlever, comme je le disais, certains refusent d'avoir cette chose dans leur corps ! »

A peine sa phrase fini que je senti mon parasite s'agiter. Il n'aimait guère la proposition de Junichi, mais je le refoula au fond de mon esprit. Je n'avais pas besoin qu'il vienne me déranger maintenant. Je me concentrai sur le groupe en face de moi, qui semblait avoir remarqué ma courte absence… Ou peut-être était-elle plus longue que je le pensais. A chaque fois qu'il se manifeste j'ai l'impression de perdre la notion du temps.

« Shiho ? »

« Ce n'est rien. Donc il me faut étudié le parasite quoi qu'il en soi pour vous aider, que ce soit pour la première ou la deuxième option. C'est bien ça ? »

« Oui ! Bien sûr, on t'aidera comme on le peut. » Surenchéris Junichi.

« Bien, mais j'ai tout de même deux conditions. »

Junichi leva un sourcil. Il pensait sans doutes que je ne demanderai rien en échange, mais il se trompe. Je ne lui dois rien après tout. Je ne suis pas mon grand-père.

« Premièrement, je veux être au courant de tout vaut fait et geste. De toute personne possédant le parasite dont ma famille n'est pas au courant. Je garderai ça pour moi, ne vous inquiétez pas, la matriarche n'en saura rien. De plus, je veux connaître ceux qui veulent se séparer du parasite et ceux qui veulent le garder. Faites deux groupes d'ailleurs, que je puisse vous identifier. »

Deux groupes se formèrent. Le groupe qui souhaitait la séparation était plus grand que l'autre. Je présume que c'est normal.

« Je vois. Ma deuxième condition, est que vous suivez mes ordres sans poser de questions. Si je veux découvrir les secrets derrières le parasite, je vais avoir besoin des ressources que je ne possède pas, et j'aurais besoin peut-être de votre aide. Est-ce que ça vous convient ? »

Autant le groupe qui souhaitas garder le parasite semblait d'accord avec ses conditions, autant le deuxième semblait hésitant. Junichi, qui faisait partie de ce dernier, prit la parole.

« Soit, si ce sont tes conditions, mais ne t'attend pas qu'on accepte tous les ordres que tu nous donneras. Personnellement, comme je te l'ai déjà dit, j'ai déjà donné avec ton grand-père. Je ne souhaite pas recommencer. »

Ce groupe risque de me poser problème. Je devrais le supprimer le temps voulu, mais pour le moment, jouons le jeu.

« Oui, évidemment. »

Je lui tendais ma main.

« Scellons notre accord. J'aiderai à découvrir les secrets du parasite, pour vous aider à vous défaire, ou à vous aider à le contrôler. »

Ce groupe me serait finalement utile. Avec les derniers développements du parasite, l'expérience de ce premier me permettrait d'avoir un meilleur contrôle sur ce dernier. Je sens que je vais apprécier leur compagnie. Mais ils ne s'attendent sans doutes pas à mes plans pour eux, surtout le groupe qui souhaite se séparer de notre bénédiction. Mais chaque chose en son temps.
Junichi me serra la main pour sceller notre accord, et je leur annonçai que je partais, pour commencer à réfléchir à ses questions que je me posais. Je leur indiquai que je reviendrais les voir bientôt, j'allais pas laisser de potentiel réponse m'échapper après tout.

FIN

Résumé & Information HRP

Ce RP maintenant terminer, je considère possible de créer des civils de rang E liés au clan Mizuhaji.

Je considère en tant que rang D que je ne possède que 50% de ma réserve potentiel, je double donc toutes les modifications faites au chakra.

Santé : 100 %
Chakra Restant : 100 %

Techniques utilisées lors de ce tour



_________________
La culture du secret Nouvel10
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t7059-annale-de-shiho-mizuhaji#53651 https://sns-rp.forumgratuit.org/t7006-bingo-book-de-shiho-mizuhaji https://sns-rp.forumgratuit.org/f502-dossier-shiho-mizuhaji https://sns-rp.forumgratuit.org/t7005-presentation-de-shiho-mizuhaji
 
La culture du secret
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Réservé] Top secret [Rang S]
» Finir la soirée...en secret [Pv Florian
» C'est un secret [PV]
» La culture israélienne ...
» Dossier top secret... j'ai rien lu! *pv*

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: V2 :: RP :: Mizu no Kuni :: Kirigakure no Sato :: Les nouveaux souterrains de Kiri-
Sauter vers: