Partagez
 

 Une rencontre pas si inattendue que ça.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hazuka Shiimata

Hazuka Shiimata
Messages : 255

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 1 C - 0 D
Talents:

Une rencontre pas si inattendue que ça. Empty
MessageSujet: Une rencontre pas si inattendue que ça.   Une rencontre pas si inattendue que ça. EmptyDim 17 Fév - 16:50


    Gérer un bar, c'est pas si compliqué.

    Tu te sens seule. Le reflet que tu vois dans le miroir, ce n'est pas toi. Pas exactement. C'est plutôt celui de ta sœur, ta jumelle. Celle qui t'a protégée pendant toutes ces années de bonheur. Avant ce jour fatidique. Ce jour où ta sœurette, Kagami, le miroir, a disparue avec un marionnettiste. Tu la croyait morte. Tu les croyait morts tous les deux. Mais depuis qu'il y a eu cette histoire d'un marionnettiste près de Kiri qui s'amusait à traîner devant lui une marionnette qu'il appelait Kagami, tu pense que c'est le même homme. Le même marionnettiste. Ce fumier qui as tué ta sœur.

    Tu te regardes encore dans la glace. Qui es-tu ? Tu es un miroir. Tu n'est qu'un reflet d'une autre personne. Son âme. Elle, elle est ta consciente. Tu ne pense que par elle, tu n'agis que par son commandement. Tu l'a remplacée, et en retour elle te remplace. Avant, tu étais peureuse, tu ne savais pas te battre. Maintenant, tu n'as peur de rien. Tu veux te battre à n'importe quelle occasion. La violence résout tout. La force domine tout. Le combat est la solution à toute chose. Les coups de poings sont la vérité. La guerre est la meilleure chose qui existe au monde.
    Au fond, tu ne le pense pas. Mais tu t'efforce de penser comme elle. Tu t'efforce chaque jour de lui ressembler. À des moments, tu ne te contrôles plus. Ton esprit véritable se fait submerger par le second. Mais quel est ton esprit véritable ? Qui es-tu réellement ? Ça, tu ne sais pas. Tu n'as jamais su.
    Personne ne te l'a dit. C'est comme si c'était un secret. Qui est-elle ? Comment se nomme t-elle ? Certains pensent que tu es Kagami. Peut être es-tu elle ? Peut être es-tu Hazuka ? Peut être même les deux ? Tu ne sais pas. Mais ce n'est pas le moment de penser à ça. Tu es majeure. Tu travailles. Il y a des clients. En ce moment même, un homme t'interpelle :

    -Une bière s'il vous plaît !

    Une bière. C'est une bonne idée tiens, tu devrais en boire de temps en temps. Derrière le comptoir, tu cherches deux verres. Oui, tu travailles comme barman. Où devrait-on dire plutôt barwoman. Eh bien oui, telle la femme que tu es, tu fais le métier de barman. Bah. Ça te va bien ce travail. Il est impossible pour toi de ne rien faire. Tu remplis le verre du client et le fais glisser jusqu'à lui en le poussant sans ménagement. De la bière tombe sur le comptoir. Tu n'as plus qu'à tout renettoyer. Comme si tu n'avais que ça à faire !

    -Voilà la bière !

    Le client est un habitué, il a l'habitude de te voir crier de partout et faire du raffut pour trouver une éponge. Que tu ne trouve jamais d'ailleurs.

    -Mais où est-ce qu'elle est ?!? Elle était derrière les bouteilles de sirop !!! Qui m'a piqué mon éponge ???

    Dans un ultime soupir de rage, tu balaye la table du revers de ta main. Enfin, ultime ... Ultime jusqu'à la prochaine fois.
    Tu poses tes lèvres sur ta main pour ne pas perdre une goutte de bière, tout en remplissant ton verre de l'autre main. Le verre déborde :

    -Quoi encore ?!? Et arrêtez de me regarder comme ça, sinon je vous fais payer le double ! On peux jamais être tranquille ici !!!

    Tu n'arriveras jamais à rien faire, avec ce bon à rien de client qui te regarde comme si tu étais une bête de foire ! Il ferait mieux de trouver un autre bar où devenir habitué. Tu peux pas voir à longueur de journée les mêmes clients. Ça te monte à la tête et tu t'énerves. D'ailleurs, aujourd'hui, à part lui, il n'y a qu'un couple assis à une table au fond, près de la sortie. Faut qu'ils payent, ceux là. Mais tu as la flemme de te déplacer jusqu'à là bas. C'est trop loin, et puis tu ne peux pas saquer les couples. Et puis tu as aussi la flemme de leur crier la note dans tout ton bar. T'as pas envie d'avoir une extinction de voix le lendemain. Après tu sors une toile et un sac de sable et tu peints. Oui, tu peints. Tu peints un oiseau. Un petit oiseau qui doit mesurer à peu près ... 15 centimètres. Ta main vient frapper la toile et un oiseau en sable en sort. Tu regardes celui-ci voler vers le fond de la salle. Là-bas. Tout droit vers le couple. Il pile juste devant la table. Un petit sourire sadique vient changer ta mine habituelle.

    «Dommage ... J'aurais bien aimé qu'il aille voler au dessus de la table, ça aurait pu être drôle.»

    Ton visage se referme et tu soupires de nouveau. Tant pis. Ce sera pour la prochaine fois.
    Le couple regarde l'oiseau sans comprendre. Ils sont bêtes. Il faut toujours tout expliquer ! Ça devient lassant à la fin ! Tu vas leur expliquer, toi. Ton verre s'abat sur le comptoir dans un grand bruit. Maintenant leurs regards sont posés sur toi. Parfait. Tu les regardes avec des yeux de faucon. Là ils ont compris. C'est assez persuasif en fait. Tu ricanes. Un frisson de joie te parcours la totalité du corps. Ton sourire sadique réapparaît sur ton visage. Tu regardes l'oiseau revenir avec la monnaie. C'est parfait. Tu peux les laisser tranquilles. Du moment qu'ils ont payé, tu t'en fou totalement. Mais ... L'autre ... Celui que tu appelles l'habitué, parce que tu as déjà aperçu sa tête deux fois dans ton bar ... Que fait-il ? Qui est-il ? A-t-il payé ?

_________________
HanaKo : Page fb / Deviantart ♥️  / Galerie SnS


Dernière édition par Hazuka Shiimata le Sam 23 Fév - 21:40, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t567-annales-d-hazuka#3544 https://sns-rp.forumgratuit.org/t511-bingo-book-de-hazuka#3025 https://sns-rp.forumgratuit.org/t498-hazuka-shiimata-presentation
Sergerk Rasack

Sergerk Rasack
Messages : 1088

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: ...
Talents:

Une rencontre pas si inattendue que ça. Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre pas si inattendue que ça.   Une rencontre pas si inattendue que ça. EmptyDim 17 Fév - 17:28

- Pas trop tôt ! soupira Sergerk d'une voix las.

Enfin sa mission était finie... Pas qu'il n'aime pas les missions mais là, trois jours et deux nuits sans dormir c'était un peu trop pour lui.
Il s'était enfin reposé et avait pu dormir cette nuit...
Mais Sergerk était encore fatigué et il avait envie de décompresser.

"Quelle mission galère quand même..."
Il n'avait pas pu s'amuser durant les trois jours et sa seule distraction était d'un banale dans une vie normale mais tellement... distrayant ? C'était le mot. Boire était distrayant... Enfin pas boire en lui même mais plus la gérante.

Sergerk s’arrêta donc devant ce bar. Il ne l'avait jamais remarqué avant mais comme il était situé devant l'hôpital, Sergerk y était passé deux ou trois fois durant la semaine.
Il jeta sa cigarette, l'écrasa puis en remis une autre dans sa bouche et se décida à entrer. Cette cigarette énervait à chaque fois la patronne mais c'était presque une obsession pour lui.

Elle était encore là, devant son miroir au fond derrière le comptoir en train d'observer un quelque chose que Sergerk n'avait pas pu deviner malgré ses efforts pour. Il y avait une aura de tristesse qui se dégageait d'elle lorsque qu'elle faisait face à ce miroir et Sergerk la ressentait pleinement dès son entrée dans le bar.
Il se plaça devant, ou plutôt derrière, elle et l'interpella à son habitude :

Une bière s'il vous plaît !

Aussitôt la barman sembla se réveiller, et se mit à fouiller toute son bar du regard à la recherche d'une quelconque bouteille ou moyen de nettoyer les verres devant elle.
Son aura triste se dégagea tout de suite pour laissé place à une ambiance que Sergerk appréciait réellement : le bazar.
"A croire qu'elle est schizophrène celle-là." plaisanta mentalement Sergerk.

Elle finit par le servir presque en lui balançant le verre dessus :

- Voilà la bière !

Evidemment, elle en renversa et commença à chercher frénétiquement quelque chose pour essuyer.

- Mais où est-ce qu'elle est ?!? Elle était derrière les bouteilles de sirop !!! Qui m'a piqué mon éponge ???

Sergerk regarda la barmaid et sourit en voyant la dite éponge dans la poche ventrale du tablier de la fille. Avoir une bonne vue pouvait servir après tout... Il s’apprêtait à lui indiquer le placement de l'objet désiré mais brusquement, elle essuya la tâche à la main avant de se servir elle-même une bière. Et elle la renversa à son tour.
Sergerk eu un rictus comme d'habitude.

-Quoi encore ?!? Et arrêtez de me regarder comme ça, sinon je vous fais payer le double ! On peux jamais être tranquille ici !!! hurla-t'elle en le fusillant du regard.

Ce cri sonnait comme un cri de désespoir et fit redoubler l'envie de rire de Sergerk, mais il le cacha cette fois-ci.
Sergerk commença à boire sa bière tandis que l'autre sortait du sable de son sac.
Ayant déjà vu la barmaid créer des animaux de sable, cela ne surprit pas Sergerk de voir un oiseau s'éloigner vers le couple près de la porte. Celui-ci semblait assez terrorisé par la femme qui tenait le bar et avait sans doute voulue la place la plus près de la sortie.
Les colères de la gérante ne gênait pas Sergerk, c'était au contraire ce qui le poussait à revenir das ce bar. Il n'avait jamais comprit le nom de cette-dernière car elle ne donnait jamais le même...

Soudain elle se retourna vers Sergerk avec des yeux assez troubler. Cela ne dérangea pas Sergerk qui avait pris l'habitude. Il tendit un billet vers la patronne et annonça en allumant sa cigarette :

-Une autre, SVP !

Il fallait décompresser avant l'examen des juunin qui arrivait à grands pas...
Il fallait décompresser...
Et Sergerk ne voyait pas de meilleur solution...
Mais il commençait à trop s'habituer à l'hystérie de la patronne. Il se lança donc pour faire la conversation :

-Sérieusement, c'est quoi votre nom ? Je me présente : Sergerk Chunnin de Suna.

_________________
La mort est-elle la dernière phase ?


Dernière édition par Sergerk Rasack le Lun 18 Fév - 9:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t583-annales-de-sergerk-rasack#3706 https://sns-rp.forumgratuit.org/t579-bingo-book-de-sergerk-rasack-termine https://sns-rp.forumgratuit.org/t570-sergerk-rasack-termine
Hazuka Shiimata

Hazuka Shiimata
Messages : 255

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 1 C - 0 D
Talents:

Une rencontre pas si inattendue que ça. Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre pas si inattendue que ça.   Une rencontre pas si inattendue que ça. EmptyDim 17 Fév - 20:52


    Un chuunin et un chuunin, ça fait quoi ?


    -Sérieusement, c'est quoi votre nom ? Je me présente : Sergerk Chunnin de Suna.

    Tandis que tu remplis à nouveau un verre de bière, cette phrase te résonnait dans la tête, comme une balle de tennis qui rebondit sans s'arrêter. Cette phrase, pourquoi te raisonnait-elle dans la tête ? Ton nom ... eh bien, qu'est ce qu'ils ont tous à vouloir savoir ton nom ? Ca ne leur servirerait à rien ... Surtout le tien. Tu ne sais pas qui tu es. Alors pourquoi d'autres devraient le savoir à ta place ? Ca n'a aucun sens. Il n'y a aucune raison de te demander ton nom. Aucune.

    -Bah, à quoi ça vous servirait de savoir mon nom ?

    Normalement tu aurais répondu Kagami ... ou un autre nom ... mais ... plus tu réfléchis et plus cette phrase te monde à la tête.

    "C'est un chuunin, et alors ? ... Quoi ?!? Un chuunin ?!?"

    Tu regardes le shinobi sans comprendre. Lui, chuunin ? Enfin bon ... après tout c'est peut être normal, c'est plutôt toi qui ne devrais pas l'être ... Tu avais eu la flemme de repasser ce foutu examen juunin ... tu aurais dû être juunin depuis longtemps. Ou alors rester chuunin à vie et abandonner ta vie de kunoichi. Mais non. Tu es chuunin. Tu as 27 ans. Ces années de déprime ont dues te faire rajeunir ... ou alors est-ce l'âge de Kagami que tu soustrais au tien, parce que tu ressemble plus à une gamine de 18 ans ... Tu ne sais pas ... Ce que tu sais c'est que ce shinobi est un chuunin, et à voir sa tête, il passera lui aussi l'examen juunin ... Tu risques donc de devoir l'affronter ... Tu soupires, et le regarde dans les yeux :

    -Pfff ... À quoi ça te servira de connaître mon nom ? À part pour vérifier si c'est bien moi si on se voit par hasard quelque part ? Si tu veux ta bière ... dis moi si tu participes au tournois des juunin ! J'ai pas envie d'être le seul chuunin de Suna, moi !!!

    Ce shinobi te perturbe. Pourquoi est-il un chuunin ? Combien sont-ils à participer au tournoi ? Et puis ... Tu n'as pas envie de te ridiculiser devant eux. Ni devant n'importe qui d'ailleur. Et ça fait tellement longtemps que tu n'as pas fait de combats ... De toute façon, avec les autres villages, tu seras sans pitié. Et puis aussi avec Suna, ya pas de distinctions à faire, c'est pareil. C'est qu'un tournoi qui ne sert qu'à récolter un grade qui ne te servira à rien. Absolument à rien. À quoi ça pourrait bien te servir pour ton métier ? Si ça ne peux pas ramener des clients, alors ça ne sert à rien. Mais bon ... Tu aimes tellement combattre et voir les gens effrayés, que le grade t'importe peu. Ce que tu veux, c'est te sentir forte. Oui, forte. Être juunin, c'est être fort. Alors c'est pour ça que tu as voulu participer au tournoi. C'est ta seule motivation. Mais qu'en est-il de l'homme à coté de toi à qui tu tends un verre de bière, sans lâcher celui-ci ?

    -Si tu veux savoir qui je suis réellement ... Ça te regarde. Mes parents m'ont appelée Hazuka. Hazuka Shiimata. Mais certains m'appellent Kagami Shiimata. Alors à toi de voir. Et je suis aussi chuunin de Suna, va savoir pourquoi ... Mais mon activité principale est barman !!! Et je suis la gérante d'ici, compris ?!?

    Rah, la bière te monte à la tête. Ou alors est-ce ce foutu examen qui t'énerve ? Ou encore ce chuunin qui y participe ? Qu'est ce qui t'énerve ? Peut être les 3 ? Oui, c'est sûrement ça. Tu regardes sûr le coté, déviant ton regard. Celui-ci devient terne. Tu aimerais tellement faire revenir ta soeur ... Mais certaines fois tu ne sais plus ce que tu fais. Tu agis inconsciemment. Et ça t'énerve encore plus. Mais là, ce n'est pas pareil. Pour une fois que tu sais ce qui va arriver. Tu sais que tu vas participer au tournoi avec ce shinobi. Quelque chose de prévu. Pas comme la mort de Kagami ... de ton miroir à toi ...

    Mais il ne faut pas repenser aux souvenirs. Ce qui est fait est fait. Et tu veux le défaire. Tu sais que c'est impossible. Mais tu persistes à croire. Tu persistes à croire que Kagami n'est pas morte. Et puis, c'est pareil pour le marionnettiste, tu le croyais mort. Mais il ne l'était pas. C'est pareil. Pareil. Ta Kagami reviendra. C'est sûr. En attendant, il faut que tu fasse tout pour la faire revivre en toi ... À commencer par ce fichu examen qu'elle aurait passé. Et réussi. Elle, elle était douée. Vraiment.
    Et toi ... Tu t'efforces d'être elle ... ou d'être toi ... Tu ne sais pas qui tu es réellement ... Tu veux être quelqu'un d'autre. Sûrement. Comment vouloir être nous même si l'on ne sait pas qui on est ?
    Et lui, sait-il qui il est, et qui tu es ? Tu le regardes fixement, d'un air triste, sans pour autant lâcher le verre de bière. Qui est-il ? Que fait-il ? Que pense t-il ? Pourquoi est-il là ? Que faisait-il avant de rentrer dans ton bar ? Et pourquoi vient-il ici alors que normalement il devrait n'y avoir personne ? Tu te dis qu'il doit être bizarre. Enfin bon, un client est un client. Tu ne vas pas penser shinobi. Tu dois penser gérante. Et penser Kagami. Alors ton regard se durcit un peu.


_________________
HanaKo : Page fb / Deviantart ♥️  / Galerie SnS


Dernière édition par Hazuka Shiimata le Sam 23 Fév - 21:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t567-annales-d-hazuka#3544 https://sns-rp.forumgratuit.org/t511-bingo-book-de-hazuka#3025 https://sns-rp.forumgratuit.org/t498-hazuka-shiimata-presentation
Sergerk Rasack

Sergerk Rasack
Messages : 1088

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: ...
Talents:

Une rencontre pas si inattendue que ça. Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre pas si inattendue que ça.   Une rencontre pas si inattendue que ça. EmptyLun 18 Fév - 9:12

-Pfff ... À quoi ça te servira de connaître mon nom ? À part pour vérifier si c'est bien moi si on se voit par hasard quelque part ? Si tu veux ta bière ... dis moi si tu participes au tournois des juunin ! J'ai pas envie d'être le seul chuunin de Suna, moi !!!

Sergerk avait été surprit. C'est la première que cette gérante dont il ne connaissait toujours pas le nom disait une phrase aussi longue... Généralement, elle criait quelques mots et basta.
Sergerk soupira et chercha mentalement une réponse adaptée tout en tendant sa main vers le verre plein.
Alors comme ça c'est une des Chunnins qui va m'accompagner... Cela promet... Si elle assassine pas l'organisateur lorsqu'il lui demandera son nom..."
Sergerk avait déjà deviné qu'elle n'était barmaid qu'en apparence, ses technique avec son sable ressemblait à des techniques ninja.
Il eu un sursaut soudain, devrait-il se battre entre eux ? Il savait qu'il y avait trois chunnin de Suna dans l'examen alors... Sergerk fit passer son tee-shirt par-dessus son sabre pour le dissimuler, puis il se reconcentra sur la barmaid qui attendait visiblement toujours la réponse du Rasack.

-Si tu veux savoir qui je suis réellement ... Ça te regarde. Mes parents m'ont appelée Hazuka. Hazuka Shiimata. Mais certains m'appellent Kagami Shiimata. Alors à toi de voir. Et je suis aussi chuunin de Suna, va savoir pourquoi ... Mais mon activité principale est barman !!! Et je suis la gérante d'ici, compris ?!?

De nouveau Sergerk ne put s'empêcher de sourire. Toute la personne en face de lui était une complete dualité, et cela, Il venait d'en comprendre le sens maintenant.
Deux personnalités : triste ou hystérique.
Deux nom : Hazuka ou Kagami
Deux travail : Chunnin et barmaid
Il ne restait plus qu'à savoir quelle partie allait avec quelle autres. Mais Sergerk n'insista pas et se contenta de répondre à la première question. Il souffla un rond de fumée, tira sur la bière que la gérante tenait encore fermement et soupira.
Hazuka/Kagami tenait presque le verre de façon inconsciente et semblait plongée dans ses pensées avec un triste. Qui repassa à l'air énervé.
Sergerk évita de rire et répondit :

- Effectivement je vais t'accompagner à Iwa. D'ailleurs nous ne seront pas seuls : le Kazekage m'a prévenu qu'un autre Chunnin se joignerait à nous...

"Mais qu'est ce que tu fout là ! 'Tain je suis peut-être en train de discuter avec un futur ennemi. Pourquoi elle lâche pas ma bière ? Et pourquoi je pense à tout ça ? Il me faut on grade Juunin pour suivre les traces de mon père et honorer mon clan... Ce n'est pas négociable.

Sergerk souffla un coup, réessaya de prendre sa bière et lâcha sur un ton plus dur qu'au naturel :

- Je voudrais par contre finir, ou plutôt commencer, ma bière... Et puis si vous chercher votre éponge, elle dans votre poche tout simplement. En tout cas, je suis content de t'avoir rencontrer avant l'examen Hazuka.

"Mais qu'est ce qui va pas chez moi ? Pourquoi j'ai dit ça ? Cette fille... Pourquoi je n'arrive pas à la cerner ? Bon sang réfléchit, ça viendra pas tout seuls. "

Non il n'y arrivait pas. Etre froid et distant avec les autres était une habitude mais cette fille l'intriguait. Qu'est ce qui pouvait pousser une fille d'environs 20-25 ans à avoir une double personnalitée, et à en avoir ans doute conscience, sans se laisser envahir par Hazuka ou par Kagami. Il tira sur la bière, en vain. Il écrasa sa clope dans sa veste et en remis une dans sa bouche avant de l'allumer.
Oui cette fille l'intriguait.
Tellement qu'il n'arrivait pas à clore la conversation.
Sergerk sut qu'il touchit au point sensible dès qu'il posa la question.

- Et sinon, pourquoi tu veux devenir Juunin ?

Il s'insulta mentalement lui-même après cette phrase. Dire qu'on le considérait comme un génie... Il savait parfaitement que certain secret ne devait être révélé. Lui-même à part son grand-père personne ne savait sa réelle motivatino pour monter en grade.

"Aller tu prends ton verre, ou pas, et tu sort d'ici !"

Mais Sergerk ne bougea pas. Il voulait sa réponse.

_________________
La mort est-elle la dernière phase ?
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t583-annales-de-sergerk-rasack#3706 https://sns-rp.forumgratuit.org/t579-bingo-book-de-sergerk-rasack-termine https://sns-rp.forumgratuit.org/t570-sergerk-rasack-termine
Hazuka Shiimata

Hazuka Shiimata
Messages : 255

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 1 C - 0 D
Talents:

Une rencontre pas si inattendue que ça. Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre pas si inattendue que ça.   Une rencontre pas si inattendue que ça. EmptyMar 19 Fév - 7:34



    Pourquoi, pourquoi, pourquoi voudrais-tu le savoir ???


    - Je voudrais par contre finir, ou plutôt commencer, ma bière... Et puis si vous chercher votre éponge, elle dans votre poche tout simplement. En tout cas, je suis content de t'avoir rencontrer avant l'examen Hazuka.

    Tu ne lâchais toujours pas sa bière. Tu voulais savoir pourquoi ce chuunin était là, à te dire où étais ton éponge. Cette foutue éponge que tu cherchais à chaque fois de partout. Cette éponge qui t'énervait. Avec ta main gauche, tu fouilla dans la poche de ton costume de barman. Un truc mou vint heurter celle-ci. L'éponge. Ton éponge.
    Et le shinobi, Sergerk, avait raison. Elle était là, dans ta poche. Mais pourquoi est-elle dans ta poche ? Que fout-elle ici ? Qui l'avait mise là ? Qui ? Oui, qui ? Personne, à part toi ... toi, celle qui paume toujours tout. Celle qui casse les verres, celle qui renverse la bière ... Celle qui s'énerve à chaque fois qu'un truc ne se passe pas comme tu le veux. Oui. Tu râles tout le temps. Tu le sais. Mais comment pourrais tu ne pas râler ? Après tout, c'est la faute de cette éponge. Oui, tout est de la faute de cette éponge. Cette satanée éponge qui se cache n'importe où quand tu la cherches. Cette éponge de malheur, qui t'oblige à avoir la manche trempée.

    Enfin, elle serait trempée si tu portais ta veste, la veste de Kagami.
    Mais tu es actuellement en tenue de barman. Ou plutôt devrais tu dire en tenue de serveuse. Tu as simplement enlevé ta veste et revêtu un tablier. C'est tout. Simple à expliquer. Pas compliqué. De toute façon, il n'y a que toi dans ce bar pour servir le peu de gens qui y viennent ces temps-ci. Avant, oh oui, avant, il y avait plus de monde. Avant, quand la réputation du bar de tes parents étais la plus haute. Et quand ils sont morts, tu as repris ce bar. Et tu as viré les serveurs qui y travaillaient. Tu ne pouvais pas les supporter. Entre cette fille qui n'allait pas assez vite et ce garçon qui oubliait de recompter la monnaie, tu en avais assez. Tu leur as dit franchement ce que tu pensais d'eux. En fait, tu ne les as pas virés. Ils sont partis de leur plein gré. Ce n'est pas ta faute si ils sont partis, si il y a très peu de clients en ce moment. Et puis le calme, ça te fait du bien. C'est reposant, le calme. Mais en ce moment, tu n'es pas calme. Tu te demandes ce que vient faire ce shinobi ici. Ce qu'il vient faire dans ton bar.

    - Et sinon, pourquoi tu veux devenir Juunin ?

    Tu le regardes avec étonnement, peur et colère.

    -Pour qui ...


    Qui ... Kagami ...
    Soudainement, tu as un pressentiment. Ta main droite se détache du verre et se porte à ton cou. Là où il y a un rubis attaché en pendentif. Un des souvenirs que tu gardes. Tu as peur. Pourquoi t'a t-il posé cette question, pourquoi ? Il n'a pas besoin de savoir. Ce souvenir n'appartient qu'à toi. En quelques sortes, c'est ton secret. Celui que tu gardes au plus profond de toi. Et pourquoi un inconnu viendrait-il t'arracher ce secret ? Tu ne le connais pas. Enfin maintenant c'est trop tard. Il t'a dit son nom, il connaît le tien. Il te connaît. Tu aurais du lui dire que tu t'appelais ...
    Urayama Shiimata, que c'était ton vrai prénom, mais non. Tu lui as dit ton véritable prénom. A moins que le véritable ne soit Kagami. Mais c'est trop tard. Trop tard. Pourquoi veut tu devenir juunin ... Tu ne le sais pas non plus. Peut être pour Kagami ? Peut être pour tes parents ? Pour venger leur mort, pour vanger la mort de ta soeur ? Oui, c'est ça. Tu veux devenir forte pour venger Kagami, pour vous venger de Kazehaya, pour vous venger du marionnettiste. Pour lui prendre ce qu'il a pris à ta famille. Tu veux devenir forte. Encore plus forte. Toujours plus forte. Tu soupires.

    -Ca ne t'avancera à rien de savoir pourquoi ! Tu n'as pas besoin de le savoir. Et puis de toute façon, il n'y a aucune raison ! Je veux faire ce fichu tournoi, et c'est tout !!!

    Tu tournes la tête. Tu ne veux pas qu'il sache. Ça ne ferait que lui rajouter inutilement un poids sur le dos. Ce petit jeu de dévier ton regard pour ne pas qu'il comprenne ... Ça devient agaçant. Ce n'est que repousser un peu la limite. Mais tu résistes. Tu ne veux pas qu'il sache. Il ne doit pas. C'est ton secret, c'est la tombe de tes parents. Il n'y a que toi qui pourras y accéder pour y pleurer. Les autres n'ont pas besoin de porter ce fardeau inutile. Toi seule doit le porter. C'est comme ça. Et ce sera toujours comme ça. Toujours ... Mais Kagami te soutient. Elle est toi quand tu n'y arrives pas. Quand tu es trop faible. Mais elle, c'est toi. Alors tu es toujours toi. Toujours. Et tu le resteras. Avant, avant, bien avant ... Tu ne te souviens plus comment tu étais. Comme elle était.


_________________
HanaKo : Page fb / Deviantart ♥️  / Galerie SnS


Dernière édition par Hazuka Shiimata le Sam 23 Fév - 21:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t567-annales-d-hazuka#3544 https://sns-rp.forumgratuit.org/t511-bingo-book-de-hazuka#3025 https://sns-rp.forumgratuit.org/t498-hazuka-shiimata-presentation
Sergerk Rasack

Sergerk Rasack
Messages : 1088

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: ...
Talents:

Une rencontre pas si inattendue que ça. Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre pas si inattendue que ça.   Une rencontre pas si inattendue que ça. EmptyMar 19 Fév - 8:40

- Ca ne t'avancera à rien de savoir pourquoi ! Tu n'as pas besoin de le savoir. Et puis de toute façon, il n'y a aucune raison ! Je veux faire ce fichu tournoi, et c'est tout !!!

Sergerk s'y était préparé, certains signe ne trompe pas. Cette fille d'ordinaire si nerveuse avait finit par laché le verre mais il ne l'avait même pas pris.
Elle tourne la tête. Il fallait qu'il sache. Son cerveau lui conseillait d'éteindre sa cigarette et de partir mais quelque chose de plus profond le poussait à rester.
Il essaya de la regarder dans les yeux. Hazuka tourna encore plus la tête.
L'ambiance du bar était complètement détruite, une de celle qui pouvait donner à un couple heureux l'envie de se suicider...
D'ailleurs le couple était parti...

Sergerk commença à se lever mais il ne pu décollé ses yeux doré de la fille.
Pourquoi ? Qu'avait-ellle de si spéciale pour qu'il s'oblige à découvrir son secret ? Etait-ce un défi pour lui que l'on disait malin ?
Sergerk n'arrivait plus à organiser ses pensées. Mais il gardait les pieds sur terre et finit par prendre sa bière.
Depuis quand les bières avait un goût aussi fade ? Nouvelle question dans son esprit. Une de trop. Celle qui fait déborder le vase.

- C'est ton choix et je le respecte. Mais je compte bien le réussir aussi cet exam'. Alors tant qu'on est pas ennemis je voulait juste faire connaissance avec toi.

Depuis quand il la tutoyait ? Depuis quand il veut faire connaissance avec quelqu'un ?
Son esprit lui soufflait que c'était une ruse mais était-ce le cas ?
Si oui, il avait un sérieux problème.
Si non, il avait un problème encore plus gros.

"Je suis lamentable... Allez faut trouver un truc pour partir maintenant !"

Mais encore une fois, son cerveau ne controlait plus son corps. Et il se contenta de finir sa bière et sa clope, avant d'en rallumer une autre, et recommença à fixer la barmaid qui était en train de littérallement étrangler son éponge.
Combien de temps s'était écoulé depuis son entré dans le bar ?
Encore une question. D'ordinaire Sergerk adorait les question mais là il ne les supportaient plus. Trop de question tournait et lui donnait la migraine.
Il fallait que ça s'arrette. Alors il concentra toutes les questions dans une seule :
"Pourquoi cette fille m'intrigue tant ? "

- De toutes façon tu pourra pas te débarasser de moi... On voyagera surement les trois et Iwa n'est pas la porte à côté. Si on commence à mettre une ambiance aussi tendue, alors je plaint le troisième !

Encore un prétexte. Mais celui-là était bon : il détournait la conversation tout en détendant l'ambiance mais il demandait aussi implicitement les informations sur elle qu'il n'avait pas.
Ca y est. Il recommençait à tout calculer. Mais cette fois-ci il n'écoutait mêm plus la part de logique et de compassion envers cette fille de son cerveau.
Ce qu'il avait dit était surement vrai, et pas question de partir maintenant.

"Je suis un inconscient et un imbécil...."

_________________
La mort est-elle la dernière phase ?
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t583-annales-de-sergerk-rasack#3706 https://sns-rp.forumgratuit.org/t579-bingo-book-de-sergerk-rasack-termine https://sns-rp.forumgratuit.org/t570-sergerk-rasack-termine
Hazuka Shiimata

Hazuka Shiimata
Messages : 255

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 1 C - 0 D
Talents:

Une rencontre pas si inattendue que ça. Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre pas si inattendue que ça.   Une rencontre pas si inattendue que ça. EmptyMer 20 Fév - 13:48

    Tu ne t'énerves pas ? C'est quoi ça ?!?



    - C'est ton choix et je le respecte. Mais je compte bien le réussir aussi cet exam'. Alors tant qu'on est pas ennemis je voulait juste faire connaissance avec toi.

    Bien sûr ... Puisque tu veux toi aussi le réussir, ce foutu examen, vous serez ennemis. Que voulais tu espérer ? De toute façon, tous les gens sont tes ennemis. Tous. Ils sont tous dans le même sac. Tu soupires. Encore une fois. Tu as besoin de te défouler sur quelqu'un. Quelqu'un ... Sur qui ? Normalement tu serais déjà en train d'étrangler ce chuunin qui reste assis à sa place sans bouger. Ou quasiment sans bouger. Mais non. Tu as enlevé ta main de ton cou, et au lieu de la poser sur le cou du shinobi, tu l'a plongée dans ta poche. Tu as attrapé l'éponge. Enfin attrapé. Disons plutôt arraché. Tu es en train de tordre dans tous les sens cette éponge de malheur. Tu veux l'étrangler, passer ta colère sur elle, au point de la séparer en deux parties. Tu veux faire sortir jusqu'à la dernière goutte l'eau qui s'y trouve. Mais pourquoi est-ce que tu ne t'énerves pas sur le shinobi ? Pourquoi tu ne lui cries pas de s'en aller ? Pourquoi ? Qu'est-ce qui t'empêche de le faire ?

    -De toutes façon tu pourras pas te débarasser de moi... On voyagera surement les trois et Iwa n'est pas la porte à côté. Si on commence à mettre une ambiance aussi tendue, alors je plaint le troisième !

    Te débarrasser de lui ... Pourquoi tu voudrais ça ? Pourquoi ... Il n'y a pas à se poser de questions. Tu ne veux pas. Tu ne dois pas tergiverser. Non. Tu fais ce que tu veux, si tu veux dire quelque chose, tu le dis. On s'en fou d'une ambiance tendue ou non !!! Tu n'as pas à moduler ce que tu veux dire ! Mais ... Le troisième ... Il n'a rien fait, alors bon ... Si ça se trouve, tu pourrais même te servir de lui ... Oui, voilà, c'est ça. Si l'ambiance n'est pas tendue, tu pourras te servir de lui. Et puis, comme il le dit, tu ne pourras pas te débarrasser de lui, alors pourquoi mettre une fichue ambiance de malheur alors que tu devras rester avec les deux chuunin de Suna ? Autant ne pas trop être distante avec lui, de toute façon, au final, ça t'arrangeras. Autant faire ce qui t'arrange.

    Mais tu ne peux pas soutenir ces yeux. Ces yeux qui semblent vouloir savoir la vérité ... Savoir qui tu es, comment tu es, percer ton secret, percer cette enveloppe que tu tiens fermée, cette enveloppe qui te protège. Une enveloppe impénétrable. Il veut l'ouvrir, il veut enlever cette couche de papier si te protège. Peut importe qu'il veuille l'arracher ou simplement la retirer, il veut l'enlever. Et tu ne veux pas. Tu ne veux pas qu'il sache, tu ne veux pas qu'il connaisse ton véritable toi. Cette personne que tu ne connais pas ; toi. Tu ne veux pas qu'il la découvre en premier. Et puis, c'est un inconnu. Et un inconnu n'est pas obligé de savoir. Il ne peut pas savoir. Il ne doit pas savoir. Il n'en a pas besoin. Tu n'aurais même pas dû lui céder ton nom. Un nom si précieux à tes yeux. Celui que tu voulais tant garder secret. Enfin, secret ... Tu ne voulais pas qu'on sache qui tu es. Tu ne voulais pas que Kagami disparaisse.

    Mais là ... Dans ton bar, l'Akasuna, avec ce shinobi, ce dénommé Sergek qui t'énerve, qui refuse de partir, tu ne sais pas ce que tu fais. En temps normal il aurait déjà déguerpi, comme ce couple qui étais encore là il y avait 5 minutes. Mais non. Tu ne sais pas pourquoi. Tu ne peux pas savoir pourquoi il reste ici. Pourtant, les gens normaux partent le plus vite qu'ils peuvent. En fait, c'est toi qui cherches à les faire partir. Mais là, il ne part pas, il reste assis là, près du comptoir, juste en face de toi. Pourquoi ? Pourquoi reste t-il là à discuter avec toi ? Pourquoi ? Et toi qui n'arrives pas à être désagréable. Tu veux être désagréable. Mais Non. Tu restes là toi aussi, à étrangler ton éponge de tous côtés au lieu de le foutre dehors. Mais qu'est ce que tu fou ? Pourquoi est-ce sur tu ne lui cries pas dessus ? Pourquoi ? Qu'est ce qui ne va pas chez toi ?

    Ce qui ne va pas chez toi ... En fait ... Tu le sais très bien. Tu le sais mais tu ne veux pas le croire. Tu ne veux pas te l'avouer. Mais la vérité est là, dans ce bar, dans ton bar. Tu ne tiens pas l'alcool. Un verre de bière est un verre de trop. L'alcool te monte rapidement à la tête et tu ne réagis plus selon toi. Ni même selon Kagami. L'alcool a pris possession de toi, de ton corps, de tes actions. Il te dicte ce qu'il veux que tu fasse, ou ce qu'il veux que tu ne fasse pas. L'alcool ne veux pas que tu cries sur ce shinobi. Il ne veux pas. Alors tu t'en ressers un verre. Un grand. Rempli à ras bord. Et tu redonnes un verre rempli à Sergek. Pourquoi ? Mais pourquoi tu fais ça ?
    Tu regardes le shinobi et tu le fixes avec un air blasé :

    -Pffff ... De toute façon ... Bah, fais comme tu veux. Si tu veux me parler, tu peux, mais rien ne dis que je te répondrais ! Ok ?

    Tu restes avec ton air blasé, limite rageur. Tu le regardes en le fixant dans les yeux, dans ses yeux ... Dorés ? Ils sont dorés ... Pourquoi sont-ils dorés ? Et pourquoi te regardent-ils, ces yeux ? Pourquoi ? Qu'est ce qu'ils ont ? Que veulent-ils savoir ? Que veulent-ils chercher ? Pourquoi ?

_________________
HanaKo : Page fb / Deviantart ♥️  / Galerie SnS


Dernière édition par Hazuka Shiimata le Sam 23 Fév - 21:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t567-annales-d-hazuka#3544 https://sns-rp.forumgratuit.org/t511-bingo-book-de-hazuka#3025 https://sns-rp.forumgratuit.org/t498-hazuka-shiimata-presentation
Sergerk Rasack

Sergerk Rasack
Messages : 1088

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: ...
Talents:

Une rencontre pas si inattendue que ça. Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre pas si inattendue que ça.   Une rencontre pas si inattendue que ça. EmptyMer 20 Fév - 16:17

- Pffff ... De toute façon ... Bah, fais comme tu veux. Si tu veux me parler, tu peux, mais rien ne dis que je te répondrais ! Ok ?

Que de paroles,... Mais ce sont les gestes qui compte non ?
Sergerk faisait alterner son regard entre Hazuka et son verre. Elle dit qu'elle ne veut pas lui parler mais elle lui offre une nouvelle bière comme une invitation à rester.
Sergerk éteignit sa cigarette. Et n'en ralluma pas. Si il continuait à rester aussi longtemps silencieux, il allait finir par se brûler les lèvres.

Il prit sa biere la porta à sa bouche et la reposa sans avoir bu. Il supportait très bien l'alcool mais ce n'était pas le moment de refaire un test.
Ce qu'elle avait dit était clairement une invitation à s'en aller tout en lui imposant de continuer la conversation avec une bière gratuite. Gratuite ? Peut-être pas. Et si non, il s'était fait avoir vu qu'il avait prit le verre. Difficile d'être logique partout. Cette fille devant lui, il ne la connaissait pas du tout en fait. Voulait-elle simplement le faire consommer ?

Sergerk tourna rapidement la tête. Non, possibilité à écarter sinon elle serait aimable avec les clients. Il n'avait d'ailleurs jamais vu deux fois la même personne dans ce bar. Et lui était revenu trois fois. Pourquoi cette fille ? Question irésolue qu'il fallait résoudre. Son esprit rationnel lui soufflait d'abandonner.

"Vaut mieux mourrir instruit que de vivre idiot..."

Il regarda sa bière. Soit son premier objectif était atteint et la conversation pouvait durée, mais pour dire quoi ? Repartir sur l'examen ne serait pas une bonne idée. Ni essayer de faire connaissance. Que restait-il ?
Sergerk secoua la tête. Combien de question s'était-il posé en même pas 30 minutes ? Tiens encore une.
Un silence assourdissant restait comme en apesanteur dans le bar. Sergerk alternait entre s bière pas commencée et la fille. Hazuka, elle buvait sa bière en le regardant.
Ses yeux... Ils étaient tristes mais semblait pouvoir sortir en une fraction de seconde en cas de colère. Il fallait parler. Sinon ils pourraient rester dans ces positions jusqu'au lendmain.

- Soit. Personnellement je vais au tournoi pour faire honneur à mon père. Non... Même ça c'est faux. Je veux juste me prouver que je suis digne de lui. De son sabre.

Et, trop tard. Parler de lui faisait égoïste mais elle n'avait aucune contrainte pour parler. Etant un mauvais menteur il avait décidé de jouer cartes sur table. Et il était allé trop loin. Il avait réveler sa spécialité et donner un moyen de pression psycologique à sa peut-être future adversaire. Tans pis, il lança son tapis en espérant qu'elle suive. Il se savait mauvais bluffeur et ses paroles ne valait pas mieux qu'une paire...

- Non... Je veux simplement me savoir assez fort pour surmonter mon père et sa mort. Pour ne plus trembler quand j'entend son nom ou quand je vois son sabre. Pour ne plus sursauter quand j'entends un sabreur autre que moi. Pour devenir encore plus froid et calculateur envers les autres. Et pour d'autres raisons tout aussi stupide.

Pourquoi fallait-il qu'il soi revenu dans ce bar. C'était amusant puis intriguant mais de là à réveler son passé à une inconnue.

- Moi qu'on considère comme un génie... Je ne comprends pas une chose. Peut-tu m'expliquer pourquoi je te dit tout ça ?

Puis il se leva et commença à se retourner pour sortir. Il but sa bière cul sec, la posa sur une table et se dirigea vers la sortie. Mais lorsqu'il fut à la porte il s'arrêta en attendant une possible réponse de la barmaid.

"Pourquoi ? Oui, pourquoi ?"

_________________
La mort est-elle la dernière phase ?
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t583-annales-de-sergerk-rasack#3706 https://sns-rp.forumgratuit.org/t579-bingo-book-de-sergerk-rasack-termine https://sns-rp.forumgratuit.org/t570-sergerk-rasack-termine
Hazuka Shiimata

Hazuka Shiimata
Messages : 255

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 1 C - 0 D
Talents:

Une rencontre pas si inattendue que ça. Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre pas si inattendue que ça.   Une rencontre pas si inattendue que ça. EmptyMer 20 Fév - 19:47


    Pareils.



    - Soit. Personnellement je vais au tournoi pour faire honneur à mon père. Non... Même ça c'est faux. Je veux juste me prouver que je suis digne de lui. De son sabre. 

    Faire honneur à quelqu'un ? Tu connais ça, toi ... Prouver qu'il est digne ... Prouver que tu es digne ... En fait ... Vous êtes quelques peu semblables tous les deux. Tu lui ressembles. Il te ressemble. Pourquoi ? Parce qu'il veut être digne d'une personne qui lui est chère. Parce qu'il veut prouver, se prouver qu'il en est digne. Tu ne réagis même pas au mot «sabre». Tu t'en fiches complètement. Les deux mots que tu retiens ne sont que ces deux là : «prouver» et «digne». Deux mots que tu t'es déjà répétée à longueur de journée, pour te rassurer, pour te dire que tu es devenue forte. Tu croyais être la seule. Mais non, lui aussi est pareil. Lui aussi veut prouver qu'il est digne. Peut importe à qui il veut le prouver. L'important, c'est qu'il veuille prouver.

    - Non ... Je veux simplement me savoir assez fort pour surmonter mon père et sa mort. Pour ne plus trembler quand j'entend son nom ou quand je vois son sabre. Pour ne plus sursauter quand j'entends un sabreur autre que moi. Pour devenir encore plus froid et calculateur envers les autres. Et pour d'autres raisons tout aussi stupide. 

    Surmonter, trembler, sursauter. Toi aussi tu as cherché à ne plus le faire, à être forte. Toujours et encore ce mot revient. Forte. Il revient avec un autre mot. Le mot mort. Mort. La mort. Les morts.

    - Moi qu'on considère comme un génie... Je ne comprends pas une chose. Peut-tu m'expliquer pourquoi je te dit tout ça ?

    Tu restes silencieuse. Tu ne réagis pas. Tu restes là, agrippée d'une main au comptoir, de l'autre à ton verre de bière. Tu regardes le chuunin, mais tu regardes dans le vague. Tu es perdue dans tes pensées. Tu réfléchi. Ou plutôt, tu réessayes de réfléchir. Mais l'alcool t'en empêche. Un flot de souvenirs vient déranger ton cerveau. Puis c'est un torrent qui t'arrive. Tu repense au marionnettiste, à Kagami, à la montagne de cadavres sanguinolents qui t'avait tétanisée ce jour là. Le sang était de partout. Sur ta soeur, sur l'homme, sur tes parents. Il était de partout. Ce sang qui te poursuit jour et nuit, ce sang que tu veux faire couler. Puis tu te souviens de ce trou noir, tu te revois part terre, quasiment morte, ensanglantée, immobile sur le sol froid. Oui, c'était bien toi, c'était toi la fille au bord du suicide. C'était toi l'inconsciente partie dans une folie pure. Mais maintenant, tout est fini. Tout.

    Tu as retrouvé le goût de la vie grâce à ta soeur ... Celle pour qui tu veux tout donner pour la faire revivre. Oui. Tu donnerais tout pour annuler cette nuit là. Pour faire un retour en arrière, l'empêcher de commettre l'irréparable. Mais quel irréparable a t-elle commis ? Oui, lequel ? C'est bien là la question. C'est ce que tu as toujours voulu savoir. Toi, tu veux devenir forte pour elle, pour ta soeur, pour Kagami. En fait, peut être que toi aussi tu veux te prouver que tu es digne d'elle. Tu ne sais pas. Tu réfléchis. Puis enfin tu sors de tes pensées. Sergerk a déjà fini son troisième verre de bière, alors que tu n'en es qu'à ton second. Il s'est levé, il s'est dirigé vers la sortie. Tu le regardes faire sans rien dire. La bière te laisse pantoise. Tu le regardes s'en aller, en t'agrippant au rebord du comptoir. Puis, juste avant de poser le pied dehors, il s'arête. Que fait-il ? Pourquoi ne part-il pas ? Il attend ta réponse, tu en est sûre. Mais tu veux qu'il s'en aille. Alors tu met ta main sur ton front, puis tu ouvres les lèvres pour lui répondre :

    - Très bien, si tu veux vraiment le savoir ... Eh bien je ne sais même pas pourquoi je veux y aller.

    Tu fais une petite pause, le temps de reposer le verre que tu tenait en main gauche et de reprendre ton souffle :

    - Je ne sais pas. Sûrement pour me dire que je peux vivre seule, sans mes parents et Kagami. Peut être que moi aussi je veux me prouver d'être digne de leur mort ... Je ne sais pas. C'est peut être ça, peut être pas.

    Tu soupires. Tu as du mal à respirer. À croire que c'est parce que tu lui dis ça que le souffle ne te vient pas. Ta voix devient plus faible, comme pour inciter le chuunin à partir de cet endroit maudit qu'est ton bar. Maudit, tu ne sais pas pourquoi. Mais tu sais qu'il est maudit. Tu es maudite. Et la maudite que tu es reprend son monologue :

    - On est peut être pareil, dans un certain sens. Ou peut être pas. Moi, je veux devenir forte, pour Kagami.

    Ça y est. Il a eu sa réponse. Tu restes comme ça jusqu'à ce qu'il parte. Tu le regardes jusqu'au bout. Puis tu essayes de te lever. De te décrocher du comptoir qui te soutient. Ta main vient heurter un objet dur que le comptoir. Et c'est la chute. Tu tournes la tête. PLING ! Le miroir se fracasse au sol en projetant des éclats dans toute la pièce. 7 ans de malheur, comme on dit. Mais pour toi, les 7 ans ont déjà commencés depuis bien longtemps. Tu tombes au sol, comme attirée irrévocablement par le miroir. Tu es maudite. Oui. Tu le savais. Ce sont les mots que tu prononces dans ta tête avant le noir complet. Et le rideau se ferme dans un geste théâtral.


Fin du rp.

_________________
HanaKo : Page fb / Deviantart ♥️  / Galerie SnS
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t567-annales-d-hazuka#3544 https://sns-rp.forumgratuit.org/t511-bingo-book-de-hazuka#3025 https://sns-rp.forumgratuit.org/t498-hazuka-shiimata-presentation
Contenu sponsorisé



Une rencontre pas si inattendue que ça. Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre pas si inattendue que ça.   Une rencontre pas si inattendue que ça. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Une rencontre pas si inattendue que ça.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: V1 :: Kaze no Kuni :: Sunagakure no Sato :: Quartiers résidentiels-
Sauter vers: