Partagez
 

 [EVENT FINI] [Rang 0] Sous l'ombre du géant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Akuma "Ushi" Bakuhatsu
Rang A
Rang A
Akuma
Messages : 417

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 0 B - 1 C - 0 D
Talents:

[EVENT FINI] [Rang 0] Sous l'ombre du géant - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [EVENT FINI] [Rang 0] Sous l'ombre du géant   [EVENT FINI] [Rang 0] Sous l'ombre du géant - Page 2 EmptyMar 10 Juil - 12:46



[EVENT FINI] [Rang 0] Sous l'ombre du géant - Page 2 B423e439410165b65bf50495e046d491
De l’air Pur, qui deviendra rare…

J’avais atteint une vitesse impressionnante, ainsi qu’une force à toute épreuve ! Ce Fuinjutsu, qui m’offrait tous ces bénéfices restait ma plus grande faiblesse. Car, en plus de ces atouts physiques, mon caractère, mon regard, ma personnalité avait changé ! Pourtant semblable à une fourmi pour le démon à huit queues, ma petite taille face à lui restait un point fort que j’avais su utiliser à bon escient. Le taureau ne dédaigna pas parler avec mon confrère, sa fureur était trop grande et, seulement en lui dégainant :
« Ne crois pas que j’oublierais. »

Le Tatsu fut projeté d’un simple coup de tentacule. C’est à cet instant que j’étais persuadé de la marche à suivre. L’octopus devait être stoppé! Comment, je ne le savais pas encore. Mais c’est avec impulsion qu’à corps perdu, je m’engouffrais de mon grès dans la gueule de la bête à cornes tout en brandissant mon arme. Mon passage fut marqué par une dent arraché par mes soins, sous le coup désinvolte de Samehada. La frénésie était telle que je frappais et je frappais, puis je refrappais avec une haine incommensurable pour causer le plus de dégât possible sur mon chemin. La lumière était encore présente. Enfin, elle l’était jusqu’à ce qu’il m’avale.

La descente dans l’antre :    

Je m’engouffrais de plus en plus dans la noirceur de cet être maléfique. Déchirant les parois de son œsophage à l’aide de la peau de requin, ma descente était largement amorcée. Je ne devrais plus tarder à aller dans l’estomac du calamar géant. Mais je n’avais pas dit mon dernier mot. Mon opposant rencontrait des dents lacérées qui n’avaient qu’un seul but, déchiqueter et bien sûr, créer des lésions internes qui à long terme, allaient créer des hémorragies internes, qui mèneront je l’espérais vraiment, vers une mort certaine. J’y mettais du cœur à l’ouvrage, de la force et de la conviction ! Je sentais la fin pour moi se rapprocher et, plus j’apercevais ses bras se tendre vers moi, plus mes coups et ma rage œuvrait pour blesser et dompter la bête. Ma voix portée,  j’espérais bien que le son de celle-ci atteignait les oreilles de mon hôte, car oui, pour une fois, les rôles étaient inversés.« Écoute-moi bien le taureau ! Si tu crois que je vais te laisser l’emporter ainsi, tu te trompes fortement ! Si toi, tu es un démon, prend en compte que mon surnom est, Akuma ! Jamais, crois-moi, jamais la vie ne m’emportera sans que j’y laisse mon emprunte ! »

Je sentais l’épée légendaire se gorger de son chakra immense pour grossir, grossir, voir largement doubler de volume. Sa faim était impressionnante, Samehada était un monstre, et les plaies qu’elle causée se sentaient plus grosses ! Sans voir la scène d’effroi à l’extérieur, je me doutais bien par ses mouvements que le monstre rejetait toute sa fureur sur mon village. C’est d’ailleurs lui qui m’avait poussé à me jeter tête baissé pour l’anéantir !« Tu n’auras pas Kiri. Tu m’entends ! Tout ce que tu détruiras, une nation tout entière le reconstruira. Tous comme moi, ton nom figurera dans l’histoire. Peut-être plus que le mien. Mais je serais celui qui t’aura causé le plus de blessures ! »

Malgré la faible luminosité, j’apercevais ma destination finale, tandis que l’épée continuait de se nourrir et grandissait encore à vue d’œil. J’entendais surtout le bruit des fluides gastriques se rapprocher de plus en plus, prêt à me digérer. Mais, mentalement, je me préparais. Avant de quitter définitivement la première partie du tube digestif, ce toboggan géant, je fouillais très rapidement dans ma sacoche pour sortir ce qui était peut-être le dernier parchemin explosif de mon inventaire. Puis, d’un geste instinctif et décidé, je le collais sur la paroi de son tuyau avant d’entamer une chute libre vers le fond de l’estomac de la bête. Dans très peu de temps, l’explosion rugirait dans sa gorge, telle une bouchée de ces plats un peu trop épicés ! Laissant jaillir des flammes qui peut-être, allaient donner le ton à mes armées. Indiquant que, tant que la mort n’était pas là, le combat n’était pas terminé.
Je l’apercevais. Son liquide digestif m’attendait, et je savais pertinemment que le temps était comptait. Dès le premier contact, tous mes mouvements devront être millimétrés. Donc, profitant de mes derniers instants, je balançais mon bras libre le sacrifiant comme un pion, pour le plonger en premier et asséner un coup de poing d’une violence extrême dans la peau tendre qui sous l’effet de celui-ci, dispersa le liquide pour me laisser la place de prendre une rapide impulsion, grâce à la souplesse de l’estomac qui créa un effet de vibration. Malheureusement, cette manœuvre me fit perdre l’avant-bras et avait très largement commençais à ronger le haut de ce dernier. Mon sceau m’empêchant de ressentir cette douleur, j’avais seulement la conscience pour l’imaginer… Mais je n’allais pas en rester là. Me débattant comme un beau diable, je rebondissant sur les parois estomacales qui n’avaient pas de liquide acide, bondissant tout en déchirant et déchiquetant tous le tour de son organe. Le but de cette manœuvre était évident de créer une ouverture pour que l’acide gastrique puisse s’évacuer ! Les brûlures d’estomac lui feront mal, très mal ! Sachant que ma vie était comptée, je prenais un malin plaisir à endommager Hachibi de l’intérieur. Après tout, il était à présent sans défense et complètement à nu devant moi.
Sous les assauts répétitifs de ma lame arracheuse de chair, je vis une partie de son estomac céder, libérant le liquide visqueux, m’offrant un petit moment de répit. C’est avec impuissance en revanche que la substance continuait de me ronger le bras, n’oubliant aucune partie. La peau, les muscles, les os. Tout tombés en lambeaux ne me laissant aucune chance à mon membre. Voué à mon propre sort à l’intérieurement, bien que la douleur ne se fît pas ressentir, mon cœur battait à 200 à l’heure ! Aucune larme de désespoir s’affichait sur mon visage guerroyant, non, même si mon destin était scellé, j’entendais résonner un air musical patriotique qui me portait au même titre que mon pays, offrant à mon adversaire une frénésie de coup de mon bras restant pour déchiqueter encore et toujours le sac digestif de celui-ci. La haine montée, je ne lâcherais rien jusqu’à ce que la mort m’emporte ! Je regardais samehada qui continuait compte à elle, de gonfler tout en se gorgeant de chakra :   « Nourri toi, grandit ! »

Je ne savais pas du tout ce qui se passait à l’extérieur, de mon côté, je luttais sans que rien de bon ne puisse se passer. Continuant de rebondir sur les côtés en attendant que tout ce vide, mon bras tomba entièrement, ne laissant place qu’à un bout de moignon lépreux. Alors que tous semblaient définitivement finis, je sentais la fatigue commencer à me prendre, en entendant les battements de mon muscle vital qui devenaient de plus en plus rapide. Alors que l’adrénaline continuait de me pousser toujours plus loin. Je pus enfin me poser sur un sol dur et souple à la fois, mais à peu près stable. Bien que je ne disposais pas de beaucoup de temps, je réfléchissais aux options qu’il me restait, tout en sachant qu’ils étaient minces. Surement pris par le désespoir, un cri furieux émana de mon être, semblant sortir du fin fond de mes entrailles !
« AHAHAHAARRRRRRRGGG ! Pour KIRI, POUR MES FRERES, POUR UNE NATION ? POUR MIZU NO KUNI !! »

Un coup de tonner !

Un premier grondement se fit entendre. Surement l’explosion provoquée par le parchemin que j’avais semé. Le petit poucet avait marqué son territoire. Et la bête en sera folle de rage. Car un bon Kirijin, et un Kirijin qui meurt au combat. Mais jamais seul. Stratégiquement, je sortais de l’estomac qui m’était ouvert à présent. Je ne savais pas du tout où je me trouvais à cet instant. Ce qui était certain, c’est que la digestion était stoppée. Et que la peau de requin, posée sur les tissus même de la proie, continuait de se gorger. Je la laissais dorsalement se rassasier de l’essence pure du Bijuu, sans pour autant pouvoir jouir de ses biens fait dans l’immédiat.
Me munissant à présent de sa coéquipière, lame qui m’avait servi jusqu’à présent, je tenais fermement Shibuki dans ma main droite, seule restante de ce combat. Essoufflé tout de même, je fixais fièrement la légendaire explosive :« Allez, à nous deux ma grande ! »

Ma main se chargeait de chakra pour libérer une première explosion dans l’antre d’Hachibi.  Une fois que je fus arrivé à une extrémité je laissais gronder une nouvelle fois, cette arme redoutable. Un fracas que le taureau entendrait sûrement, lui causant des dégâts que j’espérais important ! Il ne me restait plus rien. Je me sentais vide et tremblant. Mes dernières cartouches étaient tirées. Alors que le corps d’un homme tombait à genoux, mon regard se porta vers les cieux.
 « Aizen, Drychda, Uzumi. Même si ma mort n’aura servi à rien. Même si Hachibi ne trépasse pas avec moi… J’espère avoir suivi la voie des plus grands dans mes actes ! Adachi, je suis navré de ne pas pouvoir honorer ma présence pour la suite. Pourtant, l’envie de te botter le cul me ronger ! Kiri, le pays de la Brume, je me terre peut-être à jamais. Mais ça aura été une immense fierté de combattre à vos côtés. Konoha, cette guerre remportée ; que de bon souvenir. Peuple de guerrier, longue vie à vous mes frères ! Mako, j'ai que rarement combattu à tes cotés, mais ton potentiel est, comment dire... énorme. Ne fais rien d'insensé, et tu deviendra forte! Et la meilleur pour la fin, Chisame, Toi tu est. Je trouve même pas les mots. Mais tu est de loin la meilleurs connaissance que j'ai faite chez les épéistes! j'espère qu'on se reverra un jour petite soeur, et prend soin de ton père! »

Le souffle saccadé, fatigué de cette bataille, je rengainais Shibuki. Il me restait plus qu’une option. Tendant le bras unique qu’il me restait, je saisissais la Samehada qui avait bien pris de l’ampleur. Le courant semblait bien passer entre nous. Effectivement, le chakra puissant que j’avais libéré avait sûrement suffi à contenter le prédateur. Profitant donc de l’opportunité, je laissais l’arme me gober, me protégeant des événements futurs pouvant survenir. Elle était ma dernière chance. Peut-être qu’à l’intérieur d’elle, le chakra d’Hachibi accumulé jusqu’à maintenant finirait par m’imprégner. Seul l’avenir me le dira. The life, or my Death !



THE END

[EVENT FINI] [Rang 0] Sous l'ombre du géant - Page 2 5aaecfc4f4f5da58cd617275b33eb06d4761ca0f_hq


Résumé:
 

_________________
Je suis serte, très loin d'être le meilleur rôle-playeur, mais le droit d'expression est un droit universelle. C'est ma manière aussi infime soit-elle de poser une pierre à l'édifice.


[EVENT FINI] [Rang 0] Sous l'ombre du géant - Page 2 Akuma-10
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t4862-bingo-d-un-chasseur-de-tete https://sns-rp.forumgratuit.org/f365-dossier-akuma-bakuhatsu https://sns-rp.forumgratuit.org/t3474-ushi-haburame-le-souffle-d-un-nouvel-air-termine
Maître du Jeu

Maître du Jeu
Messages : 703

[EVENT FINI] [Rang 0] Sous l'ombre du géant - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [EVENT FINI] [Rang 0] Sous l'ombre du géant   [EVENT FINI] [Rang 0] Sous l'ombre du géant - Page 2 EmptyDim 15 Juil - 2:41




La douleur... La douleur était trop intense. Ca lui déchirait les entrailles, lui vrillait la tête, le rendait fou... il voulait en finir avec ces ninjas, définitivement... il en avait marre de n'être qu'un outil de puissance. Mais la douleur était trop importante...

Alors que les kirijins s'échappaient, battant en retraite, et qu'un nombre incroyable de cadavres autant du Culte de la Vie que des hommes et femmes de Kiri, et même des enfants, jonchaient le sol des nouvelles ruines du Village de la Brume... Hachibi, dans sa fureur sans commune mesure, cracha d'imposantes orbes noires vers diverses directions, celles-ci venant exploser parfois à quelques centaines de mètres, parfois à plusieurs dizaines de kilomètres, ravageant une bonne partie de l'île de Kiri.

Puis... il leva la tête, insufflant sa toute-puissance dans une énième énorme bombe noirâtre, qui prit de plus en plus d'ampleur à mesure qu'il y soufflait sa force. Il vacilla légèrement lorsqu'une explosion retentit en son propre sein, ne se retenant que d'un pied qui vint écraser une bâtisse.

D'un geste, la bête tentaculaire lança l'arme explosive en plein milieu des ruines, dévastant et réduisant à néant tous survivants, et causant l'apparition d'un gigantesque trou béant, une cavité monstrueuse duquel des débris tombèrent avant que ce ne soit toute l'eau qui y chuta. Peu à peu, l'orifice se remplissait d'eau, jusqu'à en déborder, la mer venant s'y engouffrer à son tour.

Hachibi marcha d'un pas traînant, ses gigantesques tentacules venant écraser les bâtiments non loin dans une rage évidente alors qu'il vint plongeait désormais dans l'eau, englouti au plus profond de la cavité, à des centaines de mètres sous terre, peut-être des kilomètres.

Progressivement, la présence du bijû s'amoindrit mais restait bien présente, comme s'il entrait en hibernation, reposant au plus profond de cette nouvelle baie.

* * *


Deux jours plus tard, les shinobis connaisseurs de l'art de la sensorialité pourront affirmer avoir vu une énorme masse de chakra s'élevant depuis cette baie nouvellement créée, désormais lointaine, avant de disparaître dans le vent.


FIN DE L'EVENT.


Compte-rendu:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
[EVENT FINI] [Rang 0] Sous l'ombre du géant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Torpilles sous l'Atlantique [DVDRiP]
» Sous un cerisier sans fleur [Hentaï] [PV Gak']
» Une glace à l'ombre [Pv Hide, Hentaï, Terminé]
» Baignade nocturne [ Pv Sky ][Hentaï]
» Petit Bain [|PV: Shina|]*Hentaî* [|Fini'sh|]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: V2 :: RP :: Mizu no Kuni :: Kirigakure no Sato-
Sauter vers: