-50%
Le deal à ne pas rater :
BODUM Bistro Set : Théière filtre 1 L + 2 gobelets double paroi en ...
19.99 € 39.90 €
Voir le deal

Partagez
 

 Sur le départ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fuji "Kodomo" Saïgo
Rang B
Rang B
Fuji
Messages : 143

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Sur le départ Empty
MessageSujet: Sur le départ   Sur le départ EmptyDim 23 Déc - 23:24



Naturellement, Kiri restait encore sous pression. Pourtant nous nous tuons à faire de cette île un endroit où la populace ne mourrait pas de faim. J'avais récemment participé à une mission avec la jeune squale pour permettre d'approvisionner avec abondance, le village en poisson. Le clan Hoshigaki pourtant primitif, nous laissait un passe-droit afin de pouvoir pécher librement. Ils dépêchaient aussi certain de leurs hommes pour nous aider. Ils étaient loin d'être les meilleurs pêcheurs mais, ça restait un bon début. Pour ma part, énormément de question se posaient dans ma tête... Malgré les récents événements, je ne parvenais pas à me sentir chez moi sur ces terres.

Je me sentais comme, enfermé, cloisonné à cet endroit sans parvenir à y trouver ce que je cherchais. Il était vrai qu'il y a peu de temps, Chisame m'avait plus ou moins fait intégrer la célèbre organisation des épéistes légendaire en obtenant justement l'une d'elle mais, malgré cet immense les pages de mon histoire restaient vierges ici. Mon but était pourtant simple et concis, je devais parvenir à le retrouver, lui mon mentor ! Les années défilaient et je n'entendais plus parler de lui. La route du retour fut rapide. Je me posais tellement d'interrogation que je n'avais pas vu le temps défiler. Il me restait plus qu'une chose à faire. Premièrement, il me fallait déposer l'épée dans le Bureau d'Adachi. Lui, savait exactement mes attentes en convictions.
J'étais certain qu'il me comprendrait. Aujourd’hui il représentait la seule personne en qui j'avais réellement confiance et surtout, il ne poserait pas tant de question. Du moins c'est ce que j'espérais. Puis, je partirais en direction du continent. Des rumeurs courraient depuis plusieurs années de ça, un médecin de renom. Il avait été aperçu dans le pays de Hi. Je n'aurais aucune difficulté à m'y rendre. Je ne tenais pas à dévoiler mes projets au reste du village. J'avais un jardin secret qui m'était propre et je le garderais scellé.

Le but était simple. Retrouver ce médecin, puis voyager et établir des liens avec les autres villages cachés et ceux des alentours. Cependant la tâche n'allait pas être aisé car, je risquais tout de même de passer pour un déserteur et ainsi être traqué comme un vulgaire chien, pensant que j'allais rapporter un prime honorable. Il me fallait trouver une solution à ce problème, un plan. Une fois dans mon habitation de fortune, j'enfilais ma tenue traditionnelle. Un pantalon ainsi qu'une veste blanche et noire. Mon affrontement face à la jeune Hozuki m'avait appris énormément cependant. Ma veste, je ne l'enfilais pas vraiment. Je laissais percevoir mon buste musclé et taillé dans la sueur des entraînements, ainsi que les cicatrices des combats. Je la posais simplement sur mes épaules, à l'identique d'une cape. Un tatouage montrant le chiffre 4 était maintenant visible. Puis, je n'oubliais surtout pas de me munir également de mon sabre familial, lui qui me suivait partout. Je m'équipais également du katana qui m'avait servi durant la guerre. Enfin du moins, je l'avais dérobé sur la dépouille de Rintaro Momochi qui m'avait défié. Un brave combattant comme on n'avait plus l'occasion d'en croiser.

n sortant de ma cahute, mon regard balaya les environs, forcé de constater que la misère était encore bien présent à Kiri... Il s'arrêta néanmoins sur une pauvre famille dépourvue de toit et de nourriture. Sans plus attendre, je m'avançais vers eux puis, d'un simple signe de tête, sans prononcer aucune parole, je luis tandis les clefs d'un nouvel havre de paix. Ainsi pourraient-ils voir des jours meilleurs, au sec, au chaud, un abri qui les protégeraient. Je ne m’attendais pas à un quelconque remerciement. Pourtant la mère de cet enfant se leva et pris la peine de s'incliner en guise de remerciement. Je me dirigeais à présent vers la maison d'Adachi afin de lui remettre la relique de Kiri. Par chance ou non, le Tatsu n'était pas présent. C'est sereinement que je laissais l'arme en évidence afin qu'il puisse lui trouver un nouveau propriétaire digne de ce nom. Lui ou Akuma d'ailleurs. Les épéistes trouveront bien un sabreur à la hauteur pour la manier. Me voilà enfin prêt. Mes pas me dirigeait droit vers la frontière du village, en direction des ports en espérant trouver un amble navigateur prêt à amarrer, pour enfin fouler le pays de Hi. Il y a avait quelques contrôles aux points stratégiques, filtrant les allée et venue, recensent les départs ainsi que les arrivées. Qu'importe. Je ne connaissais pas la peur ! Ma lame avait eu raison d'une invocation, et j'avais activement contribué à la sauvegarde de Kiri. Ils me devaient un geste en quelque sorte. Même si je savais au plus profond de moi que ça ne marchait pas comme ça.

« Halte, qui es-tu et destination s'il te plait »

Je me trouvais forcé de répondre. Il semblerait que les mesures prises pour la sécurité du village n'avaient pas traînées. C'était une bonne chose :

« Kodomo. Je vais explorer les zones de pêche et œuvrer pour un avenir riche en nourriture. » Dis-je alors à mon interlocuteur. Puis je filais vers les quais. Il avait noté mon prénom ainsi que la cause de mon départ. Dans la case indiquant les effets particuliers seul l'équipement ninja traditionnel était visible. Ainsi, je ne passerais pas non plus pour un voleur. Le fardeau que j'allais porter sera certainement très lourd donc, m'alléger un peu me ferait pas de mal. L'île n'était pas très grande. En un jour de marche tranquille, sans me reposais, j'arrivais enfin à destination.

Les quais étaient bondés. Les gens s'affolaient tenant des caisses contenant des poissons. Autrefois, le nombre était bien plus impressionnant que ce soit en nombre de caissette, ainsi quand poisson les remplissant. Non loin de moi, un bateau de petite taille flottait au gré des vagues, solidement noué au mat qui l'empêchait de retourner en mer, seul. Un pont principal avec une barre, une voile. Et surtout une cale permettant de se reposer durant le trajet. Parfait me dis-je. Je cherchais son propriétaire afin de le solliciter :

« Bonjour M'sieur, dis-je en le saluant avec respect. Voilà, je cherche une embarcation car je souhaiterais me rendre au pays de Hi. Et pour cela, votre navire me parait parfait ! »

« Vous n'imaginez même pas le nombre de Pirate qui arpente ces eaux »

D'un simple geste, je lui montrais mes armes prêtes à en découdre au cas où des brigands tenteraient de nous piller. Puis il serait stupide de risquer sa vie pour une bourse vide, et très peu d'argent d'ailleurs... Rassurait, il me fit signe de monter. Sans plus attendre je me dirigeais vers la couchette pour me reposer un peu. J'avais marché un jour entier et je devais m'avouer fatigué.
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t4920-bingo-book-de-kodomo https://sns-rp.forumgratuit.org/f522-dossier-kodomo-shinda https://sns-rp.forumgratuit.org/t4856-sueur-et-impartialite
 
Sur le départ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le départ
» Départ.
» Départ forcé
» Etrange départ
» Départ & nouvelles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai no Rick Astley - Reincarnation :: Passé :: V2 :: RP :: Mizu no Kuni :: Villages Civils-
Sauter vers: