Partagez
 

 [Flashback printemps 121] Retour aux sources

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kiriha Akemi
Rang B
Rang B
Kiriha Akemi
Messages : 302

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Talents: Kenjutsu, Taijutsu, Iroujutsu

[Flashback printemps 121] Retour aux sources Empty
MessageSujet: [Flashback printemps 121] Retour aux sources   [Flashback printemps 121] Retour aux sources EmptyLun 18 Fév - 1:18

Son escapade au pays de la neige avait ressourcé la jeune samouraï et lui avait permis de peu à peu oublier les ravages qu’avait causés Kami quelques semaines plus tôt. Cependant, Kiriha devait écourter ces brèves vacances en raison d’une promesse qu’elle avait faite lorsqu’elle s’était rendue à Suna pour y déposer la dépouille de Soufuku Nitobe conformément aux dernières volontés du vieil homme. En effet, Kiriha devait se rendre en compagnie de la Kazekage au pays du Fer puisque celui-ci se situait sur l’itinéraire de son prochain objectif. La jeune fille devait y resituer le sabre de Soufuku mais également revoir sa famille qu’elle n’avait plus côtoyée depuis plus de 15 ans. L’anéantissement d’Iwa ainsi que la diaspora des ex-Iwajins à travers le Yuukan l’avait poussé à revoir sa famille, ne serait-ce que pour s’assurer que celle-ci soit toujours vivante. Kiriha était bien consciente que les retrouvailles risqueraient d’être mouvementées mais elle savait au fond d’elle qu’elle ne pouvait les éviter éternellement.

C’est donc d’un pas assuré que Kiriha rassembla ses affaires, des vivres pour le voyage ainsi que son petit ourson avant de se diriger vers le pays du Vent. L’ayant déjà traversé à maintes reprises maintenant, ce trajet était devenu une sorte de promenade de santé tant elle lui était familier. Kiriha prit donc quelques jours pour atteindre Kaze no Kuni et encore une demi-journée pour arriver au village mais à son grand étonnement, la jeune borgne ne trouva qu’un vide à la place où devait normalement se trouver le village. Au départ, Kiriha pensa tout simplement qu’elle s’était trompée de direction et qu’elle avait simplement déviée de son chemin mais ce constat la fit douter tant elle avait répéter le voyage dans le passé.

Une illusion alors ? Il fallait reconnaître que le passage de Kami aurait pu susciter plus de méfiance à l’égard des étrangers mais elle ignorait si un tel dispositif existait et si il était suffisamment efficace pour camoufler une ville entière . Quoiqu’il en soit, Kiriha n’en savait rien du tout et qu’élaborer des scénarios catastrophes lui donnerait plus de mal qu’autre. Scrutant l’horizon, la jeune fille décida d’attendre là pour le moment, décidant que si rien ne change d’ici la fin de la journée, elle se verrait obligée de se trouver un refuge face aux vents glaciaux de la nuit ou bien de continuer son voyage en solitaire jusqu’à Tetsu no Kuni.

_________________
Montage créé avec bloggif


Dernière édition par Kiriha Akemi le Lun 18 Fév - 13:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t6594-annales-de-kiriha https://sns-rp.forumgratuit.org/t6415-bingo-book-de-kiriha-akemi#49412 https://sns-rp.forumgratuit.org/t6414-la-courageuse-kiriha-akemi
Chiaki Hebikaze
Rang A
Rang A
Chiaki Hebikaze
Messages : 183

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 2 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

[Flashback printemps 121] Retour aux sources Empty
MessageSujet: Re: [Flashback printemps 121] Retour aux sources   [Flashback printemps 121] Retour aux sources EmptyLun 18 Fév - 9:24

J’avais fait un détour par mon village natal lié à Manshin, reprennant donc son apparence et agissant en tant que tel. C’était donc quelques jours après qu’une montagne de muscles se déplaçait vers Suna à nouveau. Je savais que la princesse préférais ne pas me voir sous cette apparence, ainsi retournais-je à mon état primaire. Le chemin n’était pas long mais la nostalgie du voyage en compagnie de la brute Yin me ramenait quelques semaines en arrières.

Des grains de sable à perte de vue, pas grand chose, et du vent chaud. Je finissais par arriver sur le site, mais…

Des dunes, beaucoup de dunes à cet endroit d’ordinaire protégé par de tel intempéries. Je prenais ma patience à deux mains pour faire le tour de chacune d’entre elle, puis finissais par crier que si c’était une plaisanterie ce n’était visiblement pas drôle. Je tournais, et enfin quelqu’un, mais seul.

-Akemi-san? Qu’est ce que.. Vous cherch… Une minute.

Je levais un doigt pour demander du temps et je me mettais à creuser une des dunes au hasard. Mon intuition me disait que si la hauteur des dune n’était pas si surprenante il était également possible que je sois montée en arrivant ici et que la citée se trouve plus… ma main heurtait quelque chose, un drapé. Je tirait dessus, déroulant une grosse partie d’une des bannières étendues au dessus du village pour protéger ses habitants du soleil.

-Ils sont partis? j’étais surprise et légèrement vexée d’avoir été écartée de cette vaine tentative de faire croire à la disparition du village.

Mes dents percèrent mes lèvres, un doigt venait ramasser ce qu’il fallait de sang pour une invocation. Celle-ci apparu avant même que j’ai commencé. Arrivant... à pattes, le coursier tanuki du désert, dans une robe plus claire que les autres tanuki et vetu d’une combinaison comportant plusieurs réceptacles à parchemins, venait à notre rencontre, je croisais les bras et le regardais d’un air mécontent.
-Tu aurais pu arriver quelques secondes plus tôt Enrui, ca m’aurait évité tout ça.
-Pardonnez moi, la collecte est plus importante que la diffusion du savoir, farceuse, hum. me répondait-il.
-Le village de Suna?
-A disparu, déplacé par le Kage de suna, un long travail, il se trouve sur la côte maintenant, hum.

Il sortait un rouleau de sa combinaison dévoilant une carte devant moi et Akemi-san avant de poser une patte sur la côte comme expliqué.
-C’est un voyage de plusieurs kilomètres, hum. Le village c’est déplacé pour plus de visibilité hum, moins de tempêtes et plus de visibilité, hum.

Je tombais sur mes genoux, squattée en “W” sur le sable avant de regarder Akemi-san.
-J’avoue que l’idée d’avoir été zappée m’ennuie franchement, surtout pour ce que j’étais venue faire à Suna, mais vous êtes là, une idée de si vous voulez y aller ou non? Ca représente un sacré trajet.

Je faisais signe à Enrui de s’approcher de moi et je lui chuchotait dans l’oreille de rédiger une lettre de démission, rompant mes voeux envers l’état Kaze-jin. Je lui notait également d’y inscrire que c’était plutôt intéressant pour le temps que cela avait duré mais qu’il était probablement temps de se dire adieux, d’autant qu’elle avait d’autre préoccupation que moi dans sa vie, et que notre lien n’était pas sain pour la sienne.

_________________

   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t6468-bingo-book-chiaki-hebikaze#49776 https://sns-rp.forumgratuit.org/t6467-chiaki-hebikaze-serpent-d-automne#49775
Kiriha Akemi
Rang B
Rang B
Kiriha Akemi
Messages : 302

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Talents: Kenjutsu, Taijutsu, Iroujutsu

[Flashback printemps 121] Retour aux sources Empty
MessageSujet: Re: [Flashback printemps 121] Retour aux sources   [Flashback printemps 121] Retour aux sources EmptyLun 18 Fév - 10:55

Sa patience paya puisqu’elle ne tarda pas trop longtemps à apercevoir une silhouette se dessiner au loin. Elle la laissa approcher, s’apercevant bien rapidement que c’était quelqu’un qu’elle avait déjà rencontrée quelques fois.

- Chiaki-chan !

Elle voulait l’enlacer tant elle était heureuse de revoir un visage familier dans ce grand désert mais Kiriha se rendit compte que Chiaki était tout aussi surprise par la « disparition de Suna ». Pendant les minutes qui suivirent, Kiriha se contenta juste de la regarder s’activer, fouiller, explorer les dunes alentours avant de la voir déterrer une bannière du village qui était censé se trouver à cet endroit. Ses recherches terminées, Chiaki convoqua l’une de ses bêtes et Kiriha put apprendre par son biais que le village de Suna avait été déplacé sur la côte sous les directives du Kazekage.

- Déplacé ? Un village entier ? J’avoue que je ne savais pas que c’était possible...je me demande quels sont les moyens qui ont été mobilisés pour entreprendre une telle délocalisation ?

Elle sortit une carte de son sac, notant une croix au Sud-est de Kaze no Kuni. Ne sait-on jamais, se disait la jeune samouraï, elle serait peut-être amenée à y retourner prochainement. Kiriha imita  Chiaki et les deux femmes prirent donc un moment pour réfléchir à la suite de leur voyage et de pallier à ce petit imprévu. D’autant plus que Chiaki l’invita à décider si elles devaient ou pas retourner sur leurs pas.


- Je ne sais pas vraiment. Je n’étais pas au courant de la délocalisation du village. Je t’avouerai que je me sens un peu flouée par Kaede-sama et je pense que ça ne ferait que rallonger le trajet.

Elle réfléchit encore un instant avant de hausser les épaules, faisant, au passage, légèrement bouger ses collines.

- Je m’en vais remettre le sabre de Soufuku Nitobe à Tetsu no Kuni et je pense avoir suffisamment retardé ce voyage pour me permettre encore des détours. Je resterai donc sur mon plan initial et je pars donc maintenant. Libre à toi de me suivre ou de retourner à Kaze no Kuni. Dans ce dernier cas...et bien, nous nous retrouverons là-bas. Je suis également désireuse de savoir ce qui est arrivé à ma famille après les événements d’Iwa et Tetsu ni Kuni est à peu près la seule piste dont je dispose.

La jeune borgne se releva et fit comprendre d’un signe à l’ourson qu’elle s’apprêtait à partir mais attendit tout de même que Chiaki donne sa réponse avant de reprendre la route.

_________________
Montage créé avec bloggif
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t6594-annales-de-kiriha https://sns-rp.forumgratuit.org/t6415-bingo-book-de-kiriha-akemi#49412 https://sns-rp.forumgratuit.org/t6414-la-courageuse-kiriha-akemi
Chiaki Hebikaze
Rang A
Rang A
Chiaki Hebikaze
Messages : 183

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 2 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

[Flashback printemps 121] Retour aux sources Empty
MessageSujet: Re: [Flashback printemps 121] Retour aux sources   [Flashback printemps 121] Retour aux sources EmptyLun 18 Fév - 18:20

La créature s’en allait en courant dans le sable et je tournais la tête vers Akemi-san pour écouter ce qu’elle avait à dire. Acquiesçant à la fin des dires de la borgne, je m’empressais d’expliquer à la kunoichi que je n’avais plus besoin de trouver Suna, et que comme le Kage de cette ville disparaissait sans même montrer de signe, et bien je ne me generais pas pour en faire autant.

Par conséquent il était l’heure de franchir le reste du désert pour trouver un lieu encore moins accueillant et aux températures brutalement opposées. Soufuku Nitobe, des infos récupérées ça et là, cela m’évoquait surtout quelqu’un d’irresponsable.

Je regardais le sabre quelques secondes, une tradition perverse, le souvenir des gens via une relique, la liaison entre l’immobile et les vivants, et les morts. Il était mort, son action sur le monde avait fini de prendre sa prise, peut être que son héritage saurait poursuivre sur ses traces…

-Il avait de la famille? A part Tetsu et ses géniteurs je veux dire.

C’était une question due à la curiosité plus qu’autre chose, je tournais mon regard sur autre chose pendant que je commençais à partir d’un pas sûr vers les frontières du pays du vent. Un ourson? Probablement pas un pacte, il n’avait aucune force intérieure, cette petite chose qui faisait d’un animal une créature sage, juste un ourson. Sans être totalement sauvage, le petit avait l’air de suivre docilement l’humaine qui l’avait j’imagine pris sous son aile.

-Je n’aurais jamais imaginé que tu étais très… Maternelle? Ou attirée par la cause animale Akemi-san. J’imagine qu’il fallait bien que tu t’ouvre à quelque chose, visiblement les humains sont peut être pas ta tasse de thé.

J’pensais à mes objectifs maintenant, plus grand chose, la paix recommençait bon train, j’allais pouvoir me consacrer à mon développement personnel. Direction Tetsu pour commencer, ensuite, on verrait.

_________________

   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t6468-bingo-book-chiaki-hebikaze#49776 https://sns-rp.forumgratuit.org/t6467-chiaki-hebikaze-serpent-d-automne#49775
Kiriha Akemi
Rang B
Rang B
Kiriha Akemi
Messages : 302

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Talents: Kenjutsu, Taijutsu, Iroujutsu

[Flashback printemps 121] Retour aux sources Empty
MessageSujet: Re: [Flashback printemps 121] Retour aux sources   [Flashback printemps 121] Retour aux sources EmptyMar 19 Fév - 2:00

Kiriha laissa Chiaki imposer l’allure de la marche se calant sur son pas pour se diriger vers le pays du Fer, suivie de près par le petit animal. La jeune ermite avait fait le choix de la suivre et Kiriha se réjouit d’avoir une compagne de voyage pour un temps. Pendant le voyage, Chiaki chercha à en savoir un peu plus sur le vieux samouraï et la jeune borgne pensait pouvoir lui apporter des éléments de réponses.

- Nitobe-san avait écrit une sorte d’autobiographie qu’il compléta tout au long de sa vie et qu’il gardait constamment sur lui. Lorsque j’ai trouvé sa dépouille à Kaminari no Kuni, le livre y était présent également. Je n’ai pas encore parcouru l’entièreté du bouquin mais de ce que j’ai lu, Nitobe-san a cherché un sens à sa vie pendant de longues années et il ne la trouva qu’à la toute fin de sa vie. Ce recueil contient toute la vie du vieil, sa philosophie, l’importance qu’il accordait à la liberté et à l’amour ainsi que toutes les techniques de l’école Nitobe. Quant à ta question, je te répondrai que oui, Nitobe-san avait de la famille. Une femme qu’il aimait et des enfants également. Mais tu dois sans doute la connaître mieux que moi puisqu’il s’agit de Murasaki Namikaze, Judaime Hokage de Konoha.

Elle marqua une légère pause où elle leva les yeux vers le ciel, comme si quelqu’un veillait sur elle.

- Quand j’ai lu son histoire, je me suis sentie...concernée. J’aurai aimé le rencontré de son vivant car, quelque part, il me faisait rappeler à mon grand-père. J’ai toujours fui mon passé et je n’ai jamais vraiment voulu renouer avec mon clan. Je me cherchais toujours des excuses pour repousser cette rencontre mais, pour des raisons que j’ignore, ce voyage à Kaminari m’a redonné du courage. Le courage de confronter mon père ainsi que le regard des autres membres de mon clan.

Kiriha se tourna maintenant vers Chiaki pour s’adresser directement à elle.

- Tu sais Chiaki, tu as sans doute raison, je ne suis pas vraiment douée pour le contact humain. Les fils que je tisse semble être si fragiles et j’ai toujours eu l’impression d’être abandonnée. J’ai trouvé ce petit ourson au retour de mon voyage de Kaminari. Des braconniers ont tué sa mère qui avait su le protéger jusqu’à la mort. Je l’ai extirpé de sous la carcasse de sa génitrice, je l’ai soigné et nourri mais, au moment de repartir, j’ai constaté que celui-ci avait décidé de me suivre. Cela fait maintenant quelques semaines que je voyage en sa compagnie et il semble s’être attaché à moi finalement. Je ne sais pas vraiment si c’est une bonne ou une mauvaise chose mais il à l’air d’être heureux alors si je peux lui apporter un peu de bonheur, je ferais de mon mieux pour l’élever correctement.

Elle s’était un peu livrée. Cela faisait du bien d’en parler un peu même si Kiriha avait un peu l’impression de centrer la conversation sur elle-même. Par politesse, elle décida tout de même de lui renvoyer la balle.

- Et toi Chiaki, est-ce que tu as une raison particulière de te rendre à Tetsu no Kuni ou est-ce simplement un voyage improvisé ?

_________________
Montage créé avec bloggif
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t6594-annales-de-kiriha https://sns-rp.forumgratuit.org/t6415-bingo-book-de-kiriha-akemi#49412 https://sns-rp.forumgratuit.org/t6414-la-courageuse-kiriha-akemi
Chiaki Hebikaze
Rang A
Rang A
Chiaki Hebikaze
Messages : 183

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 2 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

[Flashback printemps 121] Retour aux sources Empty
MessageSujet: Re: [Flashback printemps 121] Retour aux sources   [Flashback printemps 121] Retour aux sources EmptyMar 19 Fév - 13:37

-C’était fait de bon coeur et de manière bienveillante, je ne sais pas si j’en aurais fait autant pour être honnête. Peut être que dans la même situation je l’aurais juste mené la ou il aurait pu se débrouiller. Les choses de la nature ont tendance à se débrouiller entres elles, les humains les perturbent déjà bien assez à mon goût pour que je me permette d’en faire autant.

Je réfléchissais à la demande, au final Tetsu , pourquoi, comment, aucune idée.
-J’ai juste de la curiosité à satisfaire concernant Tetsu, je ne suis pas tellement au fait de ce qui s’y passe et même si je pourrais m’y renseigner auprès des tanuki probablement que c’est plus civilisé de m’y rendre moi même. Pour ce qui est de ce type ou de sa femme, je ne pense pas qu’elle voyait les choses comme cela, il n’y avait rien l’air d’avoir d’officiel, et bon, la dernière entrevue que j’ai eu avec l’ex Kage s’est terminé sur sa disparition non prévue avec une grappe d’homme suspendus à son cou. Beaucoups de gens ont étés envoyés à sa recherche, je ne sais si ils l’ont trouvés, mais de ce que j’imagine si elle se trouve en sécurité là ou elle est, elle fera tout pour y rester. Elle a gaspillé suffisamment de sa vie à servirs les humains, il est l’heure qu’elle se serve elle même et son héritage je dirais.

Elle avait fait un parallèle avec son grand père, chose qui m’étonnais, d’après ce qu’elle avait raconté la dernière fois…
-Mais.. ton grand père n’est pas particulièrement un grand voyageur n’est ce pas? Je vois mal la différence sinon la provenance des deux en terme de lien. Je n’ai pas lu ce livre et de loin cette connaissance n’a pas l’air suffisamment intéressante pour que je m’y penche. En revanche, je dois bien avouer que votre proximité avec Sugoki-sensei m’étonne. Vous étiez bien avec elle récemment non? Il y avait une raison particulière à cela ou vous êtes tombée dessus de manière incongrue comme sur moi aujourd’hui?

_________________

   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t6468-bingo-book-chiaki-hebikaze#49776 https://sns-rp.forumgratuit.org/t6467-chiaki-hebikaze-serpent-d-automne#49775
Kiriha Akemi
Rang B
Rang B
Kiriha Akemi
Messages : 302

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Talents: Kenjutsu, Taijutsu, Iroujutsu

[Flashback printemps 121] Retour aux sources Empty
MessageSujet: Re: [Flashback printemps 121] Retour aux sources   [Flashback printemps 121] Retour aux sources EmptyMer 20 Fév - 9:55

Kiriha acquiesça. Elle n’avait vu l’ex-hokage que de très loin, lors de son investiture mais elle pouvait s’imaginer le travail colossal lorsque l’on devait gérer un village tout entier. Libérée de ses devoirs, la jeune maman devrait pouvoir profiter de s’être éclipsée pour pouvoir tirer un trait sur sa vie passée et recommencer sur de nouvelles base. Kiriha ne put que  rejoindre l’ermite sur ce point et souhaiter à Murasaki le plus grand bonheur dans sa nouvelle vie. Elle ne semblait par ailleurs, ne pas comprendre l’analogie entre son aïeul et Soufuku et Kiriha prit un peu de temps pour clarifier ses propos.

- Non, effectivement, mon grand-père n’est pas un grand voyageur...ou du moins il ne l’est plus. En réalité, je n’utilise « grand-père » que par facilité puisque en réalité Ryouma est généalogiquement mon arrière-grand-père. Lui aussi a beaucoup voyagé dans sa jeunesse. Il a accumulé nombre de batailles que ce soit pour son propre pays ou même le pays de la Terre plus tard dans sa vie. Il perdit son fils lors de l’une de ses batailles, laissant son petit-fils – mon père-  seul. Bien des années plus tard, c’est sa femme qui le quitta et il n’était alors plus que la dernière personne faisant jonction entre l’ancienne génération du clan Akemi et la nouvelle. Lorsque mon père prit le pouvoir au sein du clan, mon grand-père décida de s’exiler dans les montagnes de Tsuchi et quelques années plus tard, il sauva une petite fille en fuite du froid glacial du désert rocheux de Tsuchi. Pour ce qui est de reste, je pense que tu connais l’histoire. Je pense que depuis qu’il m’a recueilli, mon grand-père a trouvé un nouveau sens à sa vie et il fait tout ce qu’il peut pour me transmettre son savoir.

A l ‘évocation de Nebari, Kiriha ne put s’empêcher de sourire. Il était vrai qu’elle appréciait beaucoup la doctoresse et qu’elle avait parcouru un peu de chemin avec elle récemment.

« Après notre première rencontre à Konoha, j’étais persuadé que je ne la reverrais plus mais j’ai été surprise de la rencontrer au temple de la Terre alors que j’y priais. Nous nous sommes baladés pendant quelques semaines et j’ai pu faire la rencontre de son défunt mari. Je ne suis pas très douée pour lire dans le cœur des gens mais Nebari-sensei semblait perdu sans lui.

Elle se mit à hésiter un peu, cherchant les bons mots pour s’exprimer.

« Je ne pouvais pas la laisser seule même si je ne peux pas faire grand-chose pour lui venir en aide. Je lui ai demandé de m’enseigner l’art médical et je me sers du savoir qu’elle m’a transmis pour aider les gens qui ont besoin comme tu as pu le constater au pays du feu avec la jeune Senju. Actuellement, je « co-dirige » mais la vie sédentaire ne me sied pas donc je n’y suis qu’à mi-temps. »

Kiriha semblait un peu perdue dans ses pensées. Est-ce que le projet de Nebari-sensei devait rester un secret ? Etait-ce vraiment mal de vouloir ressusciter la personne qui nous est le plus cher ? La jeune borgne l’ignorait mais elle avait promis qu’elle ne s’interposerait pas dans les recherches de la doctoresse. Cependant, Kiriha était bien consciente que si la doctoresse allait trop loin, elle serait forcée de l’arrêter.

« Je pense que j’irais la revoir une fois que j’en aurais fini avec Tetsu no Kuni. Ce n’est pas sage de la laisser tout diriger elle-même n’est-ce pas? »

_________________
Montage créé avec bloggif
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t6594-annales-de-kiriha https://sns-rp.forumgratuit.org/t6415-bingo-book-de-kiriha-akemi#49412 https://sns-rp.forumgratuit.org/t6414-la-courageuse-kiriha-akemi
Chiaki Hebikaze
Rang A
Rang A
Chiaki Hebikaze
Messages : 183

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 2 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

[Flashback printemps 121] Retour aux sources Empty
MessageSujet: Re: [Flashback printemps 121] Retour aux sources   [Flashback printemps 121] Retour aux sources EmptyJeu 21 Fév - 12:09

Je tiquais, Sugoki-sensei, cela ne me semblait pas être celle que j’avais rencontré.
-J’imagine que tout le monde change.

Mais moi? J’étais devenu une meurtrière après avoir été une meurtrière, j’usurpais une place après une autre, j’avouais que mon chemin s'arrêtait pour l’instant. Peut être que j’allais finir par usurper de nouveau une place par compulsion, qui sait? Peut être que cela ne fait pas de moi quelqu’un de très… humain.

Je relevais la tête, me sortant de mes pensées sombres, préférant me focaliser sur Akemi-san histoire ne pas exposer un moment de flottement étrange.
-J’imagine que maintenant qu’il s’est occupé de toi il s’attends à ce que tu prenne le clan en main et que tu en fasse de même en perpétuant la lignée et l’héritage de vos sagesses et techniques pas vrai? Hum, il me semble que tu nous avais parlé de quelque chose de similaire, mais que tu n’y étais pas encore résignée. J’imagine que tu ne changera pas d’avis avant que ce soit trop tard pour toi d’enfanter, mais les liens qui l'unissent à l’humanité n'a pas l’air assez intéressant pour que tu ai besoin de l’instinct maternel afin de transmettre ton héritage. Tu pourra toujours parcourir le monde à la recherche de quelqu’un de semblable à toi pour qu’il t’accompagne quelques temps et apprenne ce qu’il a besoin de perpétuer à ta place. Ce n’est pas comme si les humains étaient si différents après tout.

Au final, même après son voyage elle avait prévu quelque chose, et elle avait toujours un but, bien que contraire à ses envies pour l’instant qui l’attends. Qu’est ce qui m’attends personnellement? Rien, rien du tout, mais c’est cela qui fait ce que je suis, alors pourquoi je lutte pour me trouver une occupation, autant laisser le monde tourneret récolter le fruit sans labeur.
-Je dois avouer que mon propre héritage est déjà assuré, par conséquent j’imagine qu’il ne me reste qu’à espérer, comme ton Grand père, que cela continue, même si cela ne me fait personnellement ni chaud ni froid que tout s'arrête après moi.

Peut être qu’un peu de méditation, de voyage ferait l’affaire, qui sait.

_________________

   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t6468-bingo-book-chiaki-hebikaze#49776 https://sns-rp.forumgratuit.org/t6467-chiaki-hebikaze-serpent-d-automne#49775
Kiriha Akemi
Rang B
Rang B
Kiriha Akemi
Messages : 302

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Talents: Kenjutsu, Taijutsu, Iroujutsu

[Flashback printemps 121] Retour aux sources Empty
MessageSujet: Re: [Flashback printemps 121] Retour aux sources   [Flashback printemps 121] Retour aux sources EmptyVen 22 Fév - 10:55


Kiriha hocha la tête négativement.

« Non, ce n’était pas son but premier. Mon grand-père désire seulement mon bonheur, rien de plus. Il me laisse tracer ma route comme je l’entends depuis que je suis toute petite. Il a toujours agi comme une sorte de gardien pour moi, m’évitant de faire les mauvais choix. Je ne sais pas ce que j’aurai fait si je ne l’avais pas rencontré, peut-être nourrirai-je toujours la haine envers ceux qui m’ont rejetés ? Je ne saurais dire…
Actuellement, je suis confrontée à une sorte de dilemme. D’une part, j’ai envie de prouver à mon père que je suis capable de reprendre les rênes du clan mais d’un autre côté, je ne sais pas vraiment si j’ai l’âme d’une dirigeante. Sans compter que je voyage énormément et que donc je ne serais pas aussi disponible que mon père l’est probablement actuellement. Je pense que ton raisonnement est bon, Chiaki, je transmettrai aux générations futures et peut-être que si quelqu’un se dégage du lot, il pourra probablement reprendre la tête du clan après mon père. Je pense que cette rencontre conditionnera la suite des évènements mais quoi qu’il arrive, je continuerai tout de même d’honorer mes engagements envers Nebari-sensei.»


Elle reporta son regard sur Chiaki , la détaillant un instant avant de reprendre.

« Tu disais à l’instant que tout le monde changeait mais ça m’amuse de constater à quel point toi tu as changé. Lors de notre première rencontre, tu étais bien timide mais maintenant je te vois plus confiante. Je trouve que tu as gagné en assurance et je pense que c’est une bonne chose. Je suis bien contente de te revoir finalement et ça me fait plaisir de faire un bout de chemin avec toi. »

Kiriha continua donc à avancer tranquillement vers le pays du Fer. Elle ne savait pas quoi rajouter de plus et s’étaler sur sa vie pourrait donner l’impression qu’elle suscitait de la pitié, ce que la jeune borgne voulait éviter.

« Je sais que j’ai déjà posé la question la dernière fois mais comment vont Tanya et Naoju ? »

_________________
Montage créé avec bloggif
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t6594-annales-de-kiriha https://sns-rp.forumgratuit.org/t6415-bingo-book-de-kiriha-akemi#49412 https://sns-rp.forumgratuit.org/t6414-la-courageuse-kiriha-akemi
Chiaki Hebikaze
Rang A
Rang A
Chiaki Hebikaze
Messages : 183

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 2 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

[Flashback printemps 121] Retour aux sources Empty
MessageSujet: Re: [Flashback printemps 121] Retour aux sources   [Flashback printemps 121] Retour aux sources EmptySam 23 Fév - 10:13

-J’ai changé par nécessité, au final c’est surtout le côté ermite qui m'a menée là où j’en suis aujourd’hui. Je serais probablement à Konoha sans cela, à attendre une promotion fantôme et à exécuter avec brio des missions bien trop dangereuses pour mon grade, hum.. J’imagine que Konoha voulait vraiment se débarrasser de moi à l’époque.

Je baissais la tête pour réfléchir.
-J’ai quitté les services de Konoha, ceux de Suna, parce que j’étais rentrée dans leurs rangs également, j’y ai fait des choses pas tellement recommandable pour un ninja, comme fricoter avec le Kazekage alors qu’elle a une famille et ensuite lui demander si je pouvais quitter le cercle restreint de leur section d’assassinat. J’ai été expérimenter l’amour sous d’autres formes que la mienne, être un homme est bien plus différent que ce que l’on croit quand on en vient au sexe, hum.. Malgré tout ça au fond de moi je crois que ce qui m'a le plus changée c’est les arts ermites.

Je relevais la tête.
Probablement que même si je le voulais aujourd’hui je ne pourrais redevenir la frêle et petite Chiaki, je suis bien trop puissante pour craindre comme avant, et je n’ai plus d’ennemi conséquent de toute manière. De plus, la philosophie des Tanuki fait relativiser sur l’univer entier, je me vois mal craindre de disparaître alors qu’aucun de nous ne représente rien de signifiant par lui même.

J’écoutais et repensais à mon mentor et ma fille adoptive.
-Naoju et Tanya vont bien, il s’agit avant tout de ma famille et même si j’aimerais qu’ils m’accompagnent partout je sais que ce monde est bien trop dangereux pour eux. Ma mèr… Wuda.. Tanya me giflerait probablement en entendant cela, vu qu’elle est probablement plus capable que moi de vivre dans ce monde hostile. Mais je ne sais pas, j’ai comme envie de pas les voir expérimenter cela et comme elle possède de toute manière des responsabilités de clan, elle reste relativement obligée de rester au sanctuaire pour chapeauter les différentes branches de la famille.

le sable commençait à se faire rare, la nuit n’allait pas tarder, je déclarait que ce serait le moment de s’installer un bivouac afin de patienter l’aurore pour reprendre. L’on s’installa comme on pouvait, je n'avais pas prévu plus que ma cape pour voyager. Puis je repris alors qu’on s’affairait à faire un feu.
-Je ne sais pas ce que vous manigancez tout les deux, toi et Sugoki-sensei, mais cela m’a l’air important et dangereux dit comme ça. Je me doute que vous devez avoir vos raisons, il faut cependant veiller à ne pas attirer l’attention des grands de ce monde. Sugoki-sensei a probablement vécu assez longtemps pour le savoir et sa manière d’opérer est toujours passée comme discrète jusqu’alors. Même les tanuki n’en n’ont qu’entendu parler, des rumeurs à son sujet, comme quoi elle changerait les gens pour les adapter à leurs désirs. Si elle est sur un nouveau projet, même moi j’espère qu’il ne lui arrivera rien, mais en soit j’accorde un peu plus d’importance à ton existence. Fait attention à ne pas t’attirer d’ennemi persistant en travaillant avec elle. Elle sait comment faire pour disparaitre pendant plusieurs années, j’imagine que te concernant la curiosité du voyage, de sortir de ton sanctuaire pourrait être trop tentante.

_________________

   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t6468-bingo-book-chiaki-hebikaze#49776 https://sns-rp.forumgratuit.org/t6467-chiaki-hebikaze-serpent-d-automne#49775
Kiriha Akemi
Rang B
Rang B
Kiriha Akemi
Messages : 302

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Talents: Kenjutsu, Taijutsu, Iroujutsu

[Flashback printemps 121] Retour aux sources Empty
MessageSujet: Re: [Flashback printemps 121] Retour aux sources   [Flashback printemps 121] Retour aux sources EmptySam 23 Fév - 16:06

« Je pense qu’on partage quelques points communs au final dans le sens où tu n’as pas vraiment d’attache peu importe où tu te rends. D’une certaine manière, j’admire ta philosophie de vie et je m’aperçois qu’au final que la vie sédentaire ne sied pas non plus. Néanmoins, tu as des gens qui t’aiment et que tu aimes en retour aussi. »

Elle rougit un peu et fut particulièrement gênée lorsque Chiaki parla de ses « prouesses sexuelles » mais elle fut soulagée de voir que l’ermite n’alla pas plus loin que la simple évocation.

« Je comprends...personnellement, ça me fait toujours du mal de couper les ponts avec les gens que j’apprécie mais j’imagine que, même si je ne connais pas le détail de cette histoire,  c’était nécessaire pour vous deux. Mais je ne vais pas m’attarder sur un sujet sur lequel je ne connais que peu de choses finalement. »

L’ex-iwajin accepta volontiers de prendre un peu de repos. S’aventurer dans la nuit serait dangereux. Chiaki pourrait sûrement bénéficier de la vision nocturne len se transformant en animal mais Kiriha aurait du mal à la suivre. Sa vue était déjà restreinte en plein jour alors elle n’imaginait même pas ce que cela serait en pleine nuit. Chiaki s’occupa du feu tandis qu’elle montait un semblant de camp. Etant une randonneuse invétérée, Kiriha s’équipait toujours de manière à voyager confortablement alors, quand elle vit que Chiaki voyageait léger, elle lui tendit l’une des couvertures qu’elle possédait.

« Tiens, prends-la, ça te tiendra plus chaud que ta cape. Je suis toujours prévoyante quand je voyage alors quand il m’arrive de faire un bout de chemin avec quelqu’un, j’en ai toujours une ou deux en réserve. »

Lorsqu’elles furent installées, Chiaki la mit en garde à propos du projet qu’elle partageait avec Nebari. Il n’y avait pas vraiment de méchanceté dans ses propos mais Kiriha semblait comprendre que Chiaki essayait simplement de s’assurer que la jeune borgne savait dans quoi elle s’aventurait.

« Comme je l’ai dit plus tôt, je fais confiance à Nebari-sensei. Je sais globalement ce qu’elle fait et c’est pour cela que c’est hôpital fut créé/ Alléger sa conscience en faisant le bien...du moins c’est ce que je pense. J’ai l’impression d’agir comme un poids pour contrebalancer les actions de Nebari-sensei. J’ai le sentiment que si je quitte l’établissement, le rapport de force serait déséquilibré et j’ai peur que Nebari-sensei soit trop absorbée par ses objectifs pour en voir leurs conséquences. J’ai promis de l’arrêter si elle perdait le contrôle mais je dois t’avouer que j’ignore si j’en serais capable si cette situation se produit. »

Elle se tourna vers Chiaki pour lui faire face en souriant.

« C’est gentil de te soucier de moi mais j’ai appris très tôt comment me débrouiller toute seule. Je sais comment éviter le danger et je te promets que je ne ferais rien d’inconscient qui me mettrait dans une situation délicate. Tu sais Chiaki, je pense que les gens nés en ce monde ne peuvent pas mourir sans raison parce que notre cœur, désirant une raison de vivre, ne nous le permet pas. Tu sais, quand j’ai quitté mon clan il y a des années par un soir de tempête, je connaissais les dangers du désert rocheux d’Iwa en cette période mais pourtant, j’étais résignée à mourir en tentant de m’échapper. Cependant, lorsque mes forces m’abandonnèrent et que la mort me tendait les bras, j’ai senti une lueur d’espoir naître en moi...je voulais vivre. »


Kiriha tendit le bras vers le ciel comme si elle essayait d’attraper quelque chose dans le firmament des étoiles.

« Quelqu’un veille sur moi là-haut. Cette personne a donné sa vie pour que je puisse voir le jour et je n’ai pas le droit de mourir maintenant. J'ignore encore de quoi sera fait mon futur mais je compte bien le bâtir selon mes propres principes. »

_________________
Montage créé avec bloggif
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t6594-annales-de-kiriha https://sns-rp.forumgratuit.org/t6415-bingo-book-de-kiriha-akemi#49412 https://sns-rp.forumgratuit.org/t6414-la-courageuse-kiriha-akemi
Chiaki Hebikaze
Rang A
Rang A
Chiaki Hebikaze
Messages : 183

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 2 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

[Flashback printemps 121] Retour aux sources Empty
MessageSujet: Re: [Flashback printemps 121] Retour aux sources   [Flashback printemps 121] Retour aux sources EmptyLun 25 Fév - 23:06

Akemi-san pensait de moi que j’avais une sorte de vie simple et plus organisée que la sienne, la véritée en était peut être tout autre, mais je me gardait pour l’instant de lui faire remarquer. Quand à l’idée de couper les ponts, il s’agissait également de…

-En vérité sans vouloir te mentir, je coupe les ponts avec les tanuki car l’idée de rester dans un sanctuaire de manière trop prolongée m'empêche de me sentir vivante et m’incite à communier avec le chakra naturel pour avoir l’impression de vivre. Ce n’est pas tellement ce que l’on pourrait appeler une vie saine, et Tanya ne me laisserais probablement pas glander au sanctuaire en m’autorisant à devenir dépendante de la sensation de puissance que confère l’entrée en mode ermite. Par conséquent je suis bien obligée d’admettre qu’il faut que je sorte de leur nid pour faire autre chose de ma vie, je n’ai pas encore trouvé d’idéal, de mission ou de cause qui vaille la peine que je m’y intéresse.

Akemi-san me donnait une couverture, j’aurais pu tout simplement me transformer si le froid avait été si violent, mais soit, j’acceptais sans dire un mot, trouvant cela tout de même étrange. Elle poursuivait son discours et je l’écoutais attentivement jusqu’au moment ou elle commençait à parler de sa philosophie de vie et à ce moment je m'employais à couvrir ma bouche de la couverture pour qu’elle ne me vois pas pouffer de rire. Un gloussement étais sortit alors qu’elle parlait sans doute de sa génitrice dans l’au delà.

-Ma philosophie de vie est peut être… Sûrement, plus cruelle que ce que tu l’imagine alors, je pense que vu ce que tu viens de me dire, il est peut être envisageable que tu ne cautionne pas mes agissement ou ma manière de vivre en vérité. Je veux dire par là que la ou tu viens de m’avouer que ton monde tourne autour d’une morale que j'apprécie, mais que par expérience et surtout pour l’avoir exploré moi même, le monde n’est pas aussi moral qu’il le prétends quand on en vient aux questions de vie et de mort.

J’utilisais le Henge pour me transformer en Manshin.
Manshin:
 

-Cette apparence et cette voix sont celle d’un habitant du pays du vent, sa vie était misérable à mes yeux. Il flagornait jour après jour, abusant des privilèges que les femmes de son village lui offraient pour sa plastique. J’avais besoin d’un passe droit pour le village de Suna, d’une raison valable pour y entrer et y infiltrer ses escouades militaires, je voulais cela…

Je décrochais mon bandeau de Suna pour le jeter devant elle.

-... Je n’était pas obligée de m’infiltrer en utilisant sa vie, et au final après l’avoir tué de sang froid je n’ai pas utilisé son apparence longtemps, même pas pour ce pourquoi je l’avais prévu. Je l’ai tué et…

J'écartais les bras.

-... Pas de conséquence, pas de châtiment divins, je ne suis même pas persuadée qu’il ne soit pas en paix la ou il est, tout comme je ne sais si quoi que ce soit à vraiment une importance une fois que notre sort est jeté. Aux niveaux des signes de ce monde, l’existence disparaît sans laisser de trace, la seule question que je me pose à présent à ce sujet, c’est est ce que si quelqu’un ramène les gens à la vie comme lors de la quatrième grande guerre, est ce que cette personne est au courant de ce qu’il se passe. Cela ne me ferait pas grand chose de savoir quelqu’un que j’ai tué m’attends probablement là haut, ou que des créatures qui peuplent ma famille n’arriveront probablement jamais jusqu’à moi une fois que je serais dans l’au delà. Tout est pour moi comme ce bandeau que tu vois. A la fois une envie factice pour un objet qui n’a au final pas de valeur pour moi, et d’autre part une attache que je trouve superflue au point de vouloir m’en séparer le lendemain sur un coup de tête. Je suis…

Je soupirais longuement sous la forme de Manshin en revenant à mon apparence véritable.

-... vraiment qu’une créature capricieuse même plus capable de m’identifier à quelque chose d’Humain. J’ai pris trop de recul sur ma perception des choses, j’en ai du mal à voir l'intérêt que portent les gens envers des individus ou leur survie. Ca m’est difficile d’imaginer que quelqu’un qui n’a pas réellement fait partie de ta vie puisse être ton repaire, mais soit.

_________________

   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t6468-bingo-book-chiaki-hebikaze#49776 https://sns-rp.forumgratuit.org/t6467-chiaki-hebikaze-serpent-d-automne#49775
Kiriha Akemi
Rang B
Rang B
Kiriha Akemi
Messages : 302

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Talents: Kenjutsu, Taijutsu, Iroujutsu

[Flashback printemps 121] Retour aux sources Empty
MessageSujet: Re: [Flashback printemps 121] Retour aux sources   [Flashback printemps 121] Retour aux sources EmptyMer 27 Fév - 12:17

Kiriha était impressionnée par les propos de Chiaki. Elle avait l’impression de ne jamais pouvoir la cerner ni de connaître le fond de sa pensée. La jeune borgne n’avait jamais été très forte pour discerner les gens de toute façon alors elle se fiait juste à ce qu’ils voulaient bien partager avec elle. Kiriha se demandait d’ailleurs pourquoi la jeune ermite lui racontait ça à elle ? Chiaki avait-elle juste confiance en la jeune samouraï ou était-ce simplement l’occasion d’alléger sa conscience. Sa transformation en Manshin la surprit un peu mais elle commençait peu à peu à s’habituer à ses métamorphoses et se ressaisit rapidement. Kiriha tiqua un peu lorsque Chiaki lui avoua qu’elle avait du prendre la vie de celui dont elle avait l’apparence désormais. Ce n’était, certes, pas un acte qu’elle cautionnerait mais Kiriha n’avait pas le droit de juger les actes de son interlocutrice et elle devait au moins reconnaître que Chiaki avait raison sur quelques points.


« Je ne m’épuise pas à penser à ce genre de questions, Chiaki. Je sais très bien que ma philosophie ne s’intègre pas si bien dans le monde dans lequel nous vivons. Pourtant, je n’ai pas vraiment envie de changer ma manière de penser et je m’efforce à penser qu’une parcelle d’espoir brille toujours plus qu’une parcelle de désespoir. Je vis ma vie positivement sans me soucier du lendemain et j’avance pas à pas pour accomplir les objectifs que je me suis fixée. »

Elle se tourna vers Chiaki une nouvelle fois, s’apercevant qu’elle se retenait de rire. Kiriha avait l’impression de passer pour une enfant innocente qui ne connaissait rien du monde mais cela l’amusait aussi. Autrefois, cette attitude l’aurait peut-être vexée ou rendue triste et le fait de ne pas être pris au sérieux aurait pu clore la discussion ici. Cependant, les nombreuses moqueries subies durant son enfance avait fini par ne plus avoir d’effet sur elle. La jeune borgne prenait maintenant pratiquement tout avec le sourire et se disait simplement que si elle arrivait à faire rire autrui, même involontairement, cela était une bonne chose finalement.

« Tu es trop compliquée à comprendre pour moi donc je ne ferais pas l’erreur de juger de tes actes. Franchement, le seul conseil que je pourrais te donner ça serait de vivre ta vie comme tu l’entends. Qui sait, peut-être qu’un jour tu trouveras quelque chose qui te convient. »

Kiriha sortit son sac de couchage et l’étala au sol avant de se faufiler à l’intérieur.

« Je pense qu’on ferait mieux d’aller dormir maintenant, nous avons encore de la route à faire demain donc si on pouvait arriver au pays du Fer demain dans la journée, ça serait l’idéal . »













_________________
Montage créé avec bloggif
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t6594-annales-de-kiriha https://sns-rp.forumgratuit.org/t6415-bingo-book-de-kiriha-akemi#49412 https://sns-rp.forumgratuit.org/t6414-la-courageuse-kiriha-akemi
Contenu sponsorisé



[Flashback printemps 121] Retour aux sources Empty
MessageSujet: Re: [Flashback printemps 121] Retour aux sources   [Flashback printemps 121] Retour aux sources Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Flashback printemps 121] Retour aux sources
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Retour des bidasses en folie [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Le Retour des Charlots [DVDRiP]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Baignade nocturne [ Pv Sky ][Hentaï]
» [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Kaze no Kuni :: Ruines de l'ancien Suna-
Sauter vers: