Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Une plante et une Hyuga. [Hanako]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 94

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Une plante et une Hyuga. [Hanako]   Jeu 27 Mar - 17:24

Le soleil était à son zénith dans le ciel, une sensation de bien être m'envahissait sans que je ne comprenne la raison. L'horizon s'étendait à perte de vue, je n'avais pas arrêté de le parcourir depuis mon éveil. Les autres créatures qui se nommaient humain me craignaient. Cette crainte qui les habitait je n'arrivais pas à savoir d'où elle venait. Les humains vivaient dans des géants de pierre et de bois et j'avais bien vu que d'autres espèces cohabitaient avec eux. J'avais même aperçu un humain mâle de petite taille jouer avec un animal à quatre patte gris. Pourquoi me rejetaient-ils alors ?

Le monde qui m'avait vu naître rassemblait de nombreux mystères qui me dépassaient. Par la suite, après m'être posée énormément de questions, je me mis à la recherche d'une source d'eau. L'eau à l'inverse de la nourriture m'étais indispensable pour subsister et le besoin commençait à lourdement se faire ressentir. Il était étrange de se sentir vulnérable près à s'effondrer à tout moment. Heureusement pour moi, un coure d'eau commençait à se montrer en face de moi. Plus je m'en approchais, plus ma soif devenait pressante. Une fois à porté, je ne réfléchissais même pas et je plongeais ma tête dans cette eau pour en boire un maximum. La douce sensation de l'écoulement du liquide dans ma gorge naissante était revitalisant. Mes membres qui s'étaient alourdis, étaient de nouveau fonctionnelles. Plus jamais, je ne devais me retrouver dans cette position et c'était ainsi que le concept de danger commençait à s'écrire dans mon esprit.

Pendant que j'abreuvais mon gosier, je pus entendre certains gémissements. Je continuais alors à boire sans y prêter attention mais, ces bruits perdurèrent et gagnèrent en intensité. Contrainte à tourner ma tête pour trouver la source de ces gémissements gênants, je vis un animal à terre. Son souffle était lourd et un liquide rouge s'écoulait de plusieurs plaies. Son pelage orange souillait par cette eau rouge avait perdu en éclat. Me rapprochant de la bête, je sus que c'était un tigre. Je n'en avais jamais vu mais cela faisait parti des rares choses que je savais sans réel raison. Voyant qu'il avait capté mon intention, ses plaintes s'estompèrent progressivement. Je me rapprochais alors de lui et je passais ma main sur ses plaies béantes. Quelque chose l'avait perforé de toute part et je soupçonnait que cela avait été provoqué par les objets pointus des humains. Lui aussi avait été rejetait par les hommes... Ma situation n'était pas exceptionnel dans ce monde, malgré nos différences physiques, je comprenais ce tigre. Je savais instinctivement qu'il n'avait plus longtemps à vivre, il semblait le savoir aussi. L'éclat de ses yeux semblait s'effacer au fil des minutes. Moi qui venait de naître j'allais voir pour la seconde fois ce qu'était la mort. Je passais ma main une dernière fois sur sa tête puis il mourut. Son souffle n'était plus comme son éclat. Il se tenait physiquement à côté de moi mais n'était plus là.

Pendant que je pensais, je pus entendre des branches craquer derrière moi. Me retournant je me demandais si la chose qui s'approchait allait me tuer comme la bête l'avait été.

- Qui est là ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1770

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 3 A - 2 B - 1C - 1 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Une plante et une Hyuga. [Hanako]   Sam 29 Mar - 6:36


 Depuis longtemps que Konoha n'était plus en vue. La longue route qui s'étendait encore devant la jeune fille semblait interminable, infinissable. "Elle" ne savait elle-même où elle allait ; mais elle suivait son instinct et sa route, traçant son chemin, traçant le chemin de sa destinée en compagnie de Yoru, son fidèle tigre. Le poids de la fatigue commençait à se faire sentir dans leur démarche lente et pesante, où chaque mètre était un effort incommensurable à fournir. Leurs pas trainants auraient donné de la peine à n'importe quel vieillard ou promeneur de voyage, et pour cause. Ils n'avaient pas encore mangé, et leur prochain repas était encore bien loin. Le manque de provision avait déjà obligé Hanako à faire appel à ses dons d'invocation, lui amenant encore de nouveau efforts à produire. Ses jambes tremblaient presque sous le poids de la fatigue qui l'empêchait d'avoir assez de vitalité pour tenir droit sans tomber, sans yeux bouffis semblaient réclamer même un zeste de sommeil. Les deux amis n'avaient pris assez de nourriture pour plus d'une semaine ; le quotas étant déjà assez largement dépassé, les provisions, même agrémentées de séjours en auberges, n'avaient le loisir de suffir à leurs besoins nutritionnels. Et de ce fait, ils marchaient encore et encore, cherchant le village le plus proche et les auberges les moins chères.

- Yoru... tu es sûr que nous ne tournons pas en roonnnd... ?

  Le tigre soupira et tourna légèrement son museau vers la kunoichi, puis la regarda d'un air blasé et répondit à son visage marqué par les cernes de la fatigue :

- Demain, tout ira mieux, ne t'inquiète pas... ce soir même, nous aurons trouvé. Fais confiance à mon flair, je...

  Il s'arrêta, aux aguets, puis renifla d'un air soucieux les alentours en agitant ses poils nerveusement.

- Je sens... la peur, l'appréhension. Le doute, mêlé au sang. Mikan, il s'est passé quelque chose pas très loin. Vite ! 

  Et il partit derechef en bifurquant vers la droite, n'attendant pas de réponse de sa maitresse. Il savait qu'elle allait le suivre, comme elle l'avait toujours fait depuis qu'ils se connaissaient, et n'en attendait pas moins d'elle. Hanako exécuta rapidement un henge et prit la forme d'un tigre d'une blancheur et d'une pureté sans égale, laissant juste ses yeux rouges pourpre trancher ce blanc éclatant. Le contraste entre Yoru, aux poils noirs et soyeux, et la Hyûga vêtue d'un manteau de teintes contraires, était plus que frappant. Ils couraient dans les végétaux et le sol avec aisance, s'alignant comme une meute poursuivant et traquant une cible. Cela dit, ça n'était qu'une petite meute formée d'un mâle et d'une femelle, pourtant séparés par la barrière de la Nature. C'est ainsi que deux tigres firent leur apparition, à quelques pas d'un plan d'eau, s'arrêtant net afin d'examiner la situation. Une silhouette assez étrange, ou plutôt sortant du commun, trainait à coté d'une forme étendue à terre. Yoru ne semblait pas pouvoir avancer plus près. Ce fut la jeune fille qui s'avança et jeta un coup d'oeil sur ce qu'elle avait cru être un manteau. Il s'agissait là d'une bestiole, d'une petite chose, d'un petit être sans défense qui venait de rendre l'âme. Le sang qui s'écoulait à ses cotés et commençait à cailler. Le malfrat avait disparu sans laisser de traces.

    Ou alors... la kunoichi jeta un oeil vers la silhouette qu'elle n'avait encore dévisagée. Cette personne était étonnamment différente des autres. Plus petite. Plus originale. Plus verte. Hanako se surpris à la comparer à une plante, imaginant celle-ci dans un contexte un peu plus floral que celui dans lequel ils étaient tous 3. Mais elle revint très vite à la réalité, sentant l'odeur âcre du sang lui remonter à la gorge. Elle secoua la tête, dégoutée. Qui avait commis ce crime ? Qui avait osé toucher à un tigre ?! Consciente du danger qui planait encore si il se révélait que l'auteur du crime était encore présent, elle regarda Yoru. Lui aussi semblait perplexe, à la fois empli de ressentiments et de doute. Mais son flair ne se trompait pas, et il indiqua à Hanako que la personne avec qui ils étaient en présence n'avait rien à voir avec tout cela. La jeune fille plissa les yeux, puis grogna dans un entremêlement de rage et de désespoir, sentant la colère de la vengeance approcher son inconscient. Elle expulsa un petit nuage d'air provoqué par sa rage contenue, et se dé-transforma. Hanako retrouva alors sa forme normale, ainsi que ses vêtements aux couleurs de Konoha. Son pelage blanc faisait maintenant place à son large manteau violet, ses yeux rouges à la blancheur et la pâleur de ses pupilles lavande, et ses pattes nues à des bottines optimisées pour la course et le combat au taijutsu. Elle s'approcha encore un peu, puis laissa le flot de ses paroles transmettre le message de ses pensées :

- Bonjour... nous sommes arrivés trop tard alors... désolée. Je ne suis pas là avec de mauvaises intentions, mais... elle se tourna vers Yoru Il faut trouver celui qui a fait ça. Je ne peux pas laisser passer ça...

 
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t349-annales-d-hanako-hyuga http://sns-rp.forumgratuit.org/t342-le-bingo-book-de-hanako-hyuga http://sns-rp.forumgratuit.org/t335-hanako-coro-l-orpheline-surestimee http://www.facebook.fr/HanaCoKoro/
 
Une plante et une Hyuga. [Hanako]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hanako Hyûga, amnésique adoptée [chuunin-juunin]
» Plante dangereuse
» Je plante en ta faveur cet arbre de Cybèle... {Victoire}
» Pwojè pou plante Yon milyon pyebwa (1 million).
» Plante et foudre...bonne entente? [PV Rigu]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: Monde Shinobi il y a 20 ans :: Autres Pays-
Sauter vers: