Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Fantasia (PV)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 1937

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 1 D
Monnaie: 180 両

MessageSujet: Fantasia (PV)   Lun 11 Avr - 12:39

Fantasia.

Histoire raconté par le vieux samouraï dans ce rp




Il y a fort longtemps, dans une contré fort, fort lointaine, à l'époque où les grands seigneurs cherchaient à s'attacher les services des grandes familles de guerriers. A l'époque où notre Terre était divisé et que la lutte pour se l'approprier faisait rage. Vivait dans ce qui peut être définis aujourd'hui comme un petit village de campagne une famille, c'était un peuple de Nomade indépendant qui vivait de la culture et de l'élevage de bête.  Cette famille était redouté par tous et toutes personnes car oui en tant que peuple fermier on pourrait être porté à croire qu'elle ne connaissait aucune chose sur les rudiments du combat. Mais bien au contraire, à coté de cette facette si paisible se cachait un attrait tout particulier à l'art de  manier les armes. Ils excellaient aussi bien dans l'art du tir à l'arc que celui du maniement de l'épée.  Cette famille c'était au fil du temps organisée en une forme de micro société. Dont les coutumes ancestrales faisaient les lois, ce véritable droit coutumier  s’imprégnait de règle qu'ils apprenaient dans les différentes terres qu'ils exploraient au cour de leurs voyage mais aussi de leurs règles familiale.

Ainsi on pouvait par exemple y trouver des principes comme celui de la Faïda ( vengeance inter-clanique ). Les autochtones ne se mêlaient pas des combats incessant et de cette lutte pour le pouvoir. La preuve était que si l'un d'eux venait à perdre un combat et à se soustraire de son honneur en devenant l'esclave de l'un de ces Nobles. Il préférait s'ôter la vie au lieux de vivre en soumission.  Reconnaissez vous là le principe du Hara-Kiri ? Et bien il est issue d'une règle érigée par cette famille.  C'est une chose normal tant le code Bushido de Tetsu no Kuni à emprunté ses principes des différentes castes qui peuplaient ses terres.  Cette famille de barbare, a vus naître de grand guerrier et le plus éponyme d'entre eux, aujourd'hui disparus car nul homme ne peut résister au temps qui lui est donné par le destin et certainement celui qu'il faille évoquer. Tout commença avant que le Rikoudo ne viennent prodiguer son art sur cette façade du monde.  

C'était une nuit d'hiver, le vent soufflait de grandes rafales, les arbres dansaient sous les grands sifflements et la neiges surplombaient tous sentiers. Dans une petites maison faites de pierre et de paille un jeune homme plutôt trapus et petit de taille et sa femme, petite elle aussi. Celle-ci avait le ventre sur le point d'exploser sans doute qu'elle été fin prête à donner la vie à son tour comme on la lui avait donné. Elle eut des contractions au milieu de la nuit son mari accourut chercher le sage du village, la seule personne qui accompagnée de la shamane pouvait assurer que la naissance de son enfant soit louée. Bravant le froid il laissa quelques instant sa femme seule au domicile conjugale.  La faible lumière faite de flamme vacillante sur les bougies éclairait  la femme en sueur peinant tout le mal du monde, elle priait le destin pour que tout ce passe du mieux possible.  Soufflant à contre temps, l'agonie pour elle ne faisait que débuté.

C'est au bout d'une demi-heure que son mari revint accompagné des sauveurs de cette nuit. On lui quémanda d'amener de l'eau et des bouts de tissus. Et on le fit rester à l'écart. Dans les us et coutume de cette petite bourgade, Le chef de famille ne devait en aucun cas assister à la naissance de son premier enfant car cela portait malheur. Il patienta les main croisait, l'air inquiet. Et au bout de trois heures d'attentes il put entrer dans la pièce, là il vit allongé sa bien aimé qui tenait dans le creux de ses bras un petit être. Après avoir versé quelques larmes, il apprit que sa progéniture était un garçon et il décidé de le nommer, Shinsuke. C'était là dans ce bas monde l’avènement d'un être qui marquera tout un peuple.

L'enfant grandis durant  les dix années qui suivirent sa naissance, sa chevelure noir attaché en queue de cheval et des bouts de tissus en guise de vêtement il chaussait des claquettes qui séparait par un bout de paille tissé le gros orteils des quatre autres. S'adonnant régulièrement à la chasse et à l'escrime, c'est un jours de printemps qu'il tua sa première bête. Un jours d'automne il fit pour la première fois la rencontre avec les guerriers de son village, pour lui ils étaient synonymes de bravoure et de férocité et il adorait que l'on lui conte leurs exploits. C'était un jours d'été, et l'enfant courrait dans les plaines vertes pour l'occasion, il cherchait un gibier et se saisit de son arc lorsqu'il aperçu au loin un cerf, sans plus tarder et après une brève concentration il tira une flèche en direction de l'animal et le projectile décoché vint se loger dans le flanc de la bête qui tomba au sol. La viande de cerf était sa préférée. Bien qu'il n'aimait pas tuer sans raison, il pria alors le destin pour qu'il lui cause pas d'infortune en retour, justifiant son acte pour la nécessité de manger et que son père, blessé ne pouvait subvenir aux besoins de la famille. Il abrégea les souffrances de la bêtes de son sabre, une petite lame de fer forgée sur-mesure par les forgerons du village qui avait pris au fil du temps le nom d’Aïnou.  Lorsque le crépuscule intervint plus tard il rentra proie sur le dos, et l'apposa à coté de lui. Une brise légère vint lui caresser le visage. Il regardait du haut de cette colline le soleil couchant. La verdure et les forêt visibles seulement en forte chaleurs où au début du printemps étaient un paysage qu'il admirait fortement. IL regardait de ses petits yeux couleurs noisettes.  Ce qui serait plus tard Tetsu no Kuni. S'était là l’avènement de celui qui serait plus tard connus comme Nitobe Shinsuke, l'enfant qui deviendra Le Roi Démon.
Fin du chapitre introductif, la suite dans " Les 100 Rois Démons ''.

_ _ ___________________________________________ _ _

"Chaque chaton grandit pour devenir un chat. Ils paraissent inoffensifs au départ, petits, calmes, lapant leurs soucoupes de lait. Mais une fois que leurs griffes deviennent assez longues, ils vont jusqu'au sang. Parfois de la main qui les a nourri. Pour ceux d'entre-nous grimpant au sommet de la chaîne alimentaire, il ne peut y avoir de pitié, il y en a une, mais une seule règle : Chasser ou être chassé".
Franck Soufderwoord-Heiwa of cards- Yuukan- An 120.


Naemilia > All J'ai été forcé à le dire j'vous le jure !

"Pas si vite ! Puisque j'aime bien la gueule des Sunajins et qu'ils sont faibles, je donne 20 pts de plus à Suna no Kuni, et comme je suis accesoirement Kazekage je retire 10 pts aux autres villages." Soufbledore-Conseille du staff/Yuukan-An 120.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4530-bingo-book-de-soufuku-nitobe-hachidaime-kazekage http://sns-rp.forumgratuit.org/t4363-madaonitobe-soufuku-20-ans-plus-tard
Messages : 1937

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 1 D
Monnaie: 180 両

MessageSujet: Re: Fantasia (PV)   Mar 12 Avr - 16:56

Fantasia.
Chapitre Premier :  Les 100 Rois démons
.

Cette histoire prend place à Tetsu no Kuni, l'enfant Aïnous avait bien grandit aujourd'hui il était un guerrier accomplie et les guerres entre son village familiale et les autres clans faisaient rage. Chacun avaient finis par rejoindre un seigneur, l'unification du pays quant à elle était des plus proches. Mais en tant que, irréductibles les Nitobe faisaient encore obstacle à la mise en place d'un État organisé. C'est a ce moment de l'histoire que le Seigneur dénommé Ieyasu Tokugawa vint à leur rencontre. Leur proposant de s'allier à sa cause,  de leur donner un accès au aux rangs de sa futur Nation. Il n'en avait pas encore choisis le nom. Cet homme était fiers, un fin stratège et un négociateur hors pairs. Les autochtones décidèrent de prendre quelques jours pour réfléchir à la proposition. Shinsuke fort de son envie de découvrir le monde  appuya la demande du seigneur de l'est. Et au bout de quelques couchés de soleil ceux qui étaient connus comme étant ingérables venait de conclure un pacte avec une puissance qui décimerai les autres sur son passage. Shinsuke monta très vite en grade  il était doté d'une grande puissance et d'une très bonnes techniques.

Mais sur un champ de bataille, connus comme étant celui de Sekigahara, il rencontra pour la première fois son plus grand rival, Musashi de son nom. Leurs combats étaient parfois serrés et avec beaucoup d'enjeux. Cependant Shinsuke ne pu jamais gagné un seul de leur face à face. Après trois bonnes années de luttes intempestives L'armée de l'est conquis la terre. Iyasu fut intronisé en tant qu'empereur et nomma son Empire, Pays du Fer, comme le matériel qui une fois frappé devenait leur sabre. Très vite un code fut intronisé et L’ingénieux empereur s’imprégna des coutumes de chaque famille pour en composer l'essentiel de son code de loi. Ils le nommèrent Bushido, le code des guerriers Bushi. L'ouverture du village Aïnou sur les autres contrés  donna lieux à un partage et très vites les sauvages se mélangèrent à la populace, Shinsuke rencontra là son seul amour, une femme qui lui donna un enfant.

En parallèle les Hommes des autres Pays se faisaient la guerre et Dix ans après la formation de l'Empire d'Ieyasu vint l'avènement de l'homme appelé Rikoudo Sennin et la propagation de son art le Ninshuu. Les samouraïs comme ils furent ensuite appelés ne voyait pas cette sorcellerie d'un bon œil. D'ailleurs Shinsuke ayant vingt-cinq ans et étant premier général du pays du fer, souhaitait plus que tout voir cet art loin de son peuple. Sa pensée était pour le moins exhaussé et il eut la possibilité de voir sa famille s'épanouir dans ce nouveau monde. Lui pris sa retraite et s'adonna à une étude du système politique. Dans son ensemble, il rédigea une thèse quand à la servitude volontaire du peuple, il expliqua finalement que : peut importe le régime, tant que le peuple est heureux, alors celui-ci est bon. C'était pour lui le principe de la vie en société.

Les années étaient prospères mais très vites, les divergences prirent le dessus. Ieyasu souhaitait une ouverture du fer aux chakra. Chose que son plus fidèle soldat refusa... Sans penser aux conséquences que ces actes entraîneraient.  La pensée extrémiste et conservatrice de Shinsuke le conduit à perdre ses galons et à  être renié. C'était un retours à la case départ pour lui qui fut aussi rejeté par sa famille. Il donna alors un nouvel essaie politique au monde intitulé : '' De la préservation des biens et des coutumes d'une Nation ''.  L'empereur devenait fous et Shinsuke avait la ferme intention de donner a son pays une force hors du communs. Il se cacha dans l’ombre et éduqua son enfant aux savoir faire des samouraïs.

Quarante années étaient passés et l'enfant qui regardait cette colline après chaque jours de chasses atteint la soixantaine.  Le grand nouveau grand père était fiers de la prospérité de sa famille. Cependant dans l'ombre de ses années il avait sonder des hommes et formé des troupes. Ils étaient au total pas moins de cent guerriers attendant que les cloches du destin ne sonnent pour agir. Convaincues par la science politique de leurs mentors. Ils avaient pour but de renverser un État.  Ce fut le début d'une ère noir à Tetsu no Kuni, si obscure qu'elle fut rayé des ouvrages historiques et que le nom de ces hommes est proscris.  L'armée des cents avait commencée ses opérations dans les petits villages de campagne en assassinant chaque camps de soldat de l'empereur et pour y prendre et instaurer peu à peu son pouvoir.  De véritable démon qui semaient sur leur route un chaos invraisemblables.

Très vites les rumeurs gonflèrent et allèrent jusqu'aux oreilles de l'Empereur qui fulminait lui qui était si vieux n'avait jamais imaginé un jours avoir à faire à cette sorte de mutinerie. Au fur et à mesure qu'ils gagnaient du terrains ceux qui furent très vite nommés les 100 Rois Démons  gagnaient en crédibilité. On disait d'eux qu'ils étaient conduit par le roi des enfers en personne. Et que celui-ci était venu pour prendre la tête du Tokugawa.  Par une nuit de pleine lune, au palais impérial ils attaquèrent. La bataille faisait rage, le sang, les flammes et les hurlements se firent entendre. Dans la chambre réservé à Ieyasu, s'introduit une ombre. Nitobe Shinsuke face à son chef et ancien ami était prêt à en découdre. De ses yeux noircis par la haine et le désir de devenir le nouveau Soleil Levant il tenta de mettre fin au jours du vieillard qui avait jadis conquis le Pays.  Mais il fut stoppé au dernier moment par son plus grand rival.  Musashi était à présent a la solde de l'Empereur.  Les Hommes du Nitobe étaient pour la plupart tous mort face aux deux-milles soldat de Tetsu no Kuni, quant à lui il fut condamné au Seppuku. Rituel qui eu lieux le lendemain matin, à l'aube sur la place publique.  Le samouraï mourut et laissa derrière lui femme et enfant. Aujourd'hui son nom est effacé de la conscience des gens, mais sa descendance prospère... Par la suite le Pays du Fer progressa, se retira des enjeux politique et appris à user du chakra. Les vainqueur écrivaient et les vaincus racontait l'histoire.
Fin.

_ _ ___________________________________________ _ _

"Chaque chaton grandit pour devenir un chat. Ils paraissent inoffensifs au départ, petits, calmes, lapant leurs soucoupes de lait. Mais une fois que leurs griffes deviennent assez longues, ils vont jusqu'au sang. Parfois de la main qui les a nourri. Pour ceux d'entre-nous grimpant au sommet de la chaîne alimentaire, il ne peut y avoir de pitié, il y en a une, mais une seule règle : Chasser ou être chassé".
Franck Soufderwoord-Heiwa of cards- Yuukan- An 120.


Naemilia > All J'ai été forcé à le dire j'vous le jure !

"Pas si vite ! Puisque j'aime bien la gueule des Sunajins et qu'ils sont faibles, je donne 20 pts de plus à Suna no Kuni, et comme je suis accesoirement Kazekage je retire 10 pts aux autres villages." Soufbledore-Conseille du staff/Yuukan-An 120.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4530-bingo-book-de-soufuku-nitobe-hachidaime-kazekage http://sns-rp.forumgratuit.org/t4363-madaonitobe-soufuku-20-ans-plus-tard
 
Fantasia (PV)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fantasia [PRÊT] { SOLITAIRE }
» Fantasia : A lire absolument avant de poster.
» [Fe] L'Apprenti Sorcier - Evénement non officiel
» Willie ✖ La baleine chanteuse d'opéra débarque a Fantasia Hill (Finie)
» Fantasia e sviluppo di database

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Autres Pays :: Tetsu no Kuni :: Tetsu no Sato-
Sauter vers: