Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Raconte-moi papa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 355

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 5 両

MessageSujet: Raconte-moi papa   Lun 3 Avr - 22:51



Raconte-moi papa



IMPORTANT:
 

QUELQUES SEMAINES PLUS TÔT...

Ce jour là, Nasuko avait sa journée de libre. Ayame rentrait de l'Académie plus tôt que d'habitude et était très contente de le trouver à la maison. Il voulais passer du temps avec elle. C'était également l'anniversaire du décès de sa femme. Ils avaient un rituel, une sorte de pacte entre le père et sa fille. Il ne fallait jamais parler de maman sauf le jour de l'anniversaire de son décès, où elle pouvait lui demander tout ce qu'elle voulait. Plus elle grandissait, et plus les questions devenaient pertinentes et ciblées.

Ils partirent donc à la boutique Dango afin d'emporter le repas ainsi que quelques sucreries pour faire un pique-nique. Ils se dirigèrent ensuite en direction de la Vallée de la Fin. Le père et sa fille y passaient souvent du temps ensemble. Ayame préférais toujours se mettre sur la tête de Madara Uchiha. Ils s'installèrent devant une vue splendide en avalant leur repas dans une très bonne ambiance. Une fois le repas terminé, Ayame se coucha sur la cuisse de son papa, puis le fixant dans les yeux, elle demanda :

- "Papa... Parles moi de maman. Je veux tout savoir sur elle."

- "D'accord ma chérie." Répondis-je.


Ayame grandissait, et le papa ne s'en rendait pas bien compte. Elle se posait beaucoup de questions. Nasuko comprenait bien ce qu'elle ressentait. Il grandit lui aussi sans l'amour et le confort maternel. Il s'est souvent senti perdu en se posant des milliers de questions à propos de sa maman. Son père adoptif était auprès de lui quand il avait besoin de lui mais rien ne pouvait remplacer l'amour d'une maman.

- Ta maman et moi nous sommes rencontrés dans le bureau du Hokage pour la première fois. Nous étions tous les deux membres de l'ANBU. Son visage était caché sous un masque mais on pouvait apercevoir ces magnifiques cheveux bleus tombant jusqu'au bas du dos. Nous avions reçu une mission ensemble et nous devions voyager loin de Konoha ensemble. C'est durant ce voyage que ta maman et moi avons eu un coup de foudre l'un pour l'autre.

- "C'est quoi un coup de foudre papa ? Vous avez été blessés ? Demanda Ayame sur un ton innocent."

- "Non trésor. Un coup de foudre, c'est quand deux personnes s'aiment beaucoup."

- "Donc toi et moi on a un coup de foudre ?" Rétorqua-t-elle.

- "Oui c'est ça, toi et moi on a un coup de foudre !" Répondis-je amusé.




"C'est donc durant cette mission que ta maman et moi avons réellement fais connaissance.
Nous avons passés 6 jours et 5 nuits ensemble durant ce voyage. Puis ta maman est tombé enceinte de toi. Tu grandissais petit à petit dans son ventre. Ce fut une période magnifique mais difficile pour elle. C'était moi qui préparait les repas que ta maman rejetait très souvent au début car je ne sais pas cuisiner.
Nous allions très souvent dans ton restaurant préféré aussi ! C'est peut être pour ça que tu l'aimes tant ! Elle avait un appétit que je n'avais jamais vu auparavant. Elle était capable de manger trois fois plus que moi ! Nous étions jeunes et nous passions tout notre temps ensemble. Nous allions souvent nous promener en dehors du village, loin du bruit dans le calme et la tranquillité de la forêt. Ta maman aimait beaucoup la pêche aussi ! Parfois nous allions camper quelques jours en bord de mer et ta maman pêchait de gros poissons qu'elle cuisinait ensuite. Si tu veux je t'y emmènerai un jour ?"


- "Oui j'aimerais beaucoup !" Répondit elle tout sourire.

- "Ta maman était une grande kunoïchi. Sa maman, donc ta grand mère, était une membre du clan Yuki. C'est un clan qui a le don de maîtriser la glace, mais ta maman n'avait pas cette capacité. Elle avait toutefois une maîtrise exceptionnelle du Katon. Au début de sa grossesse, elle continuait à s’entraîner avec moi tout les matins. Mais ce rythme l'épuisait petit à petit et elle finit par arrêter. Une nuit alors que nous dormions ta maman et moi, un bruit me réveilla. C'était elle qui se tordait de douleur. C'était toi dans son ventre qui t’apprêtait à sortir. J'ai donc directement emmené ta maman à l’hôpital pour l'accouchement. C'était très difficile pour moi car ta maman a énormément souffert pour te mettre au monde. Cela a durer près de 8 heures avant que tu ne sorte. Quand je t'ai vu pour la première fois, c'était le plus beau jour de ma vie. Je t'ai attendu pendant neuf longs mois avant que tu n'arrives finalement. Étonnamment, tu ne pleurais jamais ! Tu ne nous as jamais réveillés la nuit. Les semaines passèrent et ta maman repris sa fonction à l'ANBU. Nous alternions les missions afin de toujours pouvoir te garder. Nous voulions acheter une maison et nous y installer. Ta maman ne voulait pas arrêter les missions. Je me souviens que nous nous étions disputer quelques fois à ce sujet. Elle finit par accepter, mais nous avons été tout deux appelés pour une mission. Ta maman m'avait promis que ce serait la dernière."


Nasuko hésita à cet instant. Il ne savait pas s'il devait continuer la narration de l'histoire, s'arrêter là ou bien là modifier. Cette partie était très douloureuse pour lui et il ne voulait pas partager cette douleur avec sa fillette de 8 ans. Mais les yeux innocent d'Ayame le fixant et attendant la suite le dissuadèrent de la tromper. Le ninja souhaitait qu'elle sache la vérité afin qu'elle grandisse stablement sans se poser les mêmes questions qu'il se posais autrefois.

- "Nous sommes donc partis pour une mission d'espionnage au village de Kiri. Nous avons beaucoup parlés durant le voyage. Notre principal sujet de discussion, c'était toi. Lorsque nous sommes arrivés à la frontière, nous nous sommes préparés. Nous devions récupérer des parchemins secret qui se trouvaient a un endroit précis. Ce que nous ne savions pas c'est que cet endroit était très bien gardés. Malgré notre furtivité et les précautions que nous avions prises, nous avons été encerclés par une vingtaine d'ANBU ennemis. Pour la première fois depuis très longtemps, je ressentais la peur, une peur profonde et intense. Je n'avais pas peur des ennemis, j'avais peur pour ta maman. À ce moment précis, j'ai regardé ta maman hésitant. Je pensais à elle, je pensais à toi, je pensais à nous. Je devais protéger ta mère coûte que coûte. Je lui ai pourtant fais signe de s'en aller, mais elle refusa de s'en aller, têtue comme elle était." Raconta Nasuko d'une voix vibrante, essuyant une larme coulant sur sa joue. "J'ai donc invoqué Pakkun lui donnant pour mission de retourner à Konoha chercher des renforts. Pour moi, nous allions mourir tout les deux, ta maman et moi. Je n'avais plus d'espoir. J'ouvris les hostilités en fonçant tête baissée au milieu des ennemis laissant ta maman en combattre deux plus loin. Plusieurs de mes cicatrices viennent de ce combat. Même si je pus en tuer trois, je ne pus faire plus avant qu'ils ne neutralisent. Ta maman abandonna lorsqu'elle me vit entre leurs mains et leur remis ses armes."




- "Papa ne pleure pas ..." Dit Ayame en essuyant les larmes de son père.

- "Excuse moi mon cœur... Je vais continuer ..." Répondit Nasuko séchant ses larmes et se rapprochant de sa fille un peu plus. "Nous avons été assommés à ce moment là. À notre réveil, nous étions dans une pièce très peu éclairée sentant l'urine et la peau brûlée. Malgré les quelques secondes qu'il me fallut pour reprendre mes esprits, je compris directement où nous nous trouvions, dans une salle de torture. Ta maman était assise face à moi, nos mains et nos pieds étaient liés. Nous avons subis des choses que je ne peux pas t'expliquer. Je t'expliquerais ces choses là quand tu seras un peu plus grande. Ta maman et moi avons beaucoup souffert dans cet endroit. C'est dans cette pièce qu'ils l'ont ... qu'ils lui on pris la vie devant mes yeux. Tu sais à quoi pensais ta maman avant de mourir ?"

- "À quoi ?" Répondit Ayame d'un air concentré.

- "Elle pensait à toi. La dernière chose qu'elle m'a dit était : Je t'aime mon amour, prends bien soin de notre fille. J'ai quelques vagues souvenirs... Je me souviens avoir été allongé sur l'herbe, mes blessures ouvertes et saignantes. Le corps de ta maman se trouvait ... Je me souviens aussi de Pakkun arrivés avec plusieurs équipes d'ANBU de Konoha. Quand je suis revenu, j'étais dans un état très difficile à expliquer, à la limite de devenir fou. Mais c'est toi qui m'a redonner espoir et qui m'a redonner goût à la vie mon ange."



Nasuko serra sa fille qui commençait à pleurer à son tour. Père et fille étaient assis là, près de la chute d'eau versant les larmes d'une douleur commune. Ayame était à la fois soulagée et en colère. Nasuko le ressentais distinctement. Il ne voulait pas faire naître en cet enfant une haine, mais il se devait de lui dire la vérité. Ce fut pour Nasuko une véritable épreuve de raconter ces faits alors qu'il les avait enfouis au plus profond de lui même.

Le shinobi sentait comme un poids en moins sur sa conscience. Depuis toutes ces années, tout ce dont il avait besoin, c'était d'extérioriser cette douleur et de la partager.

FIN





Kunai

_ _ ___________________________________________ _ _


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6858-bingo-book-nasuko-fukuda#52598 http://sns-rp.forumgratuit.org/f496-dossier-nasuko-fukuda http://sns-rp.forumgratuit.org/t6857-nasuko-fukuda-presentation
 
Raconte-moi papa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réflexion sur papa Dessalines
» Host papa
» Papa lui m'affirmait qu'existait son étoile .
» Décès de la maman de papa Brixhe
» Papa Césaire est mort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Hi no Kuni :: Vallée de la Fin-
Sauter vers: