-33%
Le deal à ne pas rater :
Ecran PC HP 27xq 27″ QHD Noir
199.99 € 299.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 T'es qu'un gros pervers ! [RP ABANDONNE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

T'es qu'un gros pervers ! [RP ABANDONNE] Empty
MessageSujet: T'es qu'un gros pervers ! [RP ABANDONNE]   T'es qu'un gros pervers ! [RP ABANDONNE] EmptyDim 10 Juin - 18:41

Il arrive un moment dans la vie d'une femme où elle se sent tellement ridicule qu'elle rougit et se sent minable. Ce moment était apparemment arrivé pour moi. Toutefois, je n'avais rien fait pour précipiter la venue de ce moment terriblement honteux...

Ce matin, après avoir dormi une bonne heure la tête à l'envers -que voulez-vous, chacun son truc après tout- je m'étais réveillée avec le sourire aux lèvres. Aujourd'hui, je serais de bonne humeur. Descendant de l'arbre auquel je m'étais fixée un peu plus tôt je constatais que le soleil brillait déjà depuis un bout de temps et qu'il stagnait, haut dans le ciel. Eh bien ! Ainsi j'avais peut-être passé plus d'une heure à dormir ! Je m'étirais lentement, faisant bien attention à réveiller mon corps lentement pour m'éviter une foulure ou un claquage. Après ça je m'étais dirigée vers la vallée de la fin. Pourquoi ? Bof, pour me dégourdir les jambes, me balader. Bref, parce que je n'avais rien d'autre à faire quoi ... Je ne prenais pas la peine de regarder le paysage, pour moi c'était inintéressant et c'était en fait une source de perturbation inutile.

Arrivée sur les lieux j'observais pendant un long moment les lieux de mes grands yeux bleus. Je restais cependant à couver derrière les buissons afin de ne pas prendre de risques. Madara... Ainsi... Je ravalai ma salive avec une pointe d'anxiété. Ainsi, cette statue là, c'était Madara. J'étais impressionnée. Pour moi Madara représentait un modèle et j'avais secrètement espoir de le rencontrer, dans ce monde-ci ou dans un autre s'il le fallait. Néanmoins, très vite je détournais le regard pour m'intéresser à un point d'eau un peu plus loin qui rejoignait l'immense cascade et qui dans un tournant se retrouvait caché par d'épaisses branches d'arbres et de feuillages. Une idée germas alors très vite en moi. Et si j'allais m'y baigner ?

Alors, de façon furtive et discrète je me rendis au point d'eau. Ici j'aurais tout le loisir de nager vu la profondeur et je serais également à l'abri des regards indiscrets. Jetant des coups d'oeil autour de moi je retirais ma cape abordant comme toujours le nuage rouge et blanc de l'Akatsuki puis l'accrochais à une branche en hauteur. Ensuite j'otais mes chaussures et retirais mon short, et enfin j'enlevais mes dessous avant de plonger dans l'eau.
Cette dernière était agréablement chaude. A vrai dire j'étais même surprise qu'elle ne soit pas gelée et, heureuse de sentir l'eau m'envelopper doucement dans sa chaleur je sortis la tête de l'eau et dénouais mes cheveux en tirant sur certains noeuds avec grimace. Une fois ces derniers libérés je m'adossais à une grosse pierre et fermant les yeux je m'imaginais Madara. Comment pouvait-il être ? J'étais certaine que durant l'apogée de l'Akatsuki il avait été brillant, cependant je pensais également à ce dénommé "Nagato' ou Pain parfois qui avait été l'un des fondateurs de l'organisation.

Soudain je rouvris les yeux et me retenant de hurler je dévisageais la personne qui se trouvait en face de moi avec horreur. Comment avais-je fait pour ne pas l'apercevoir ? Pour ne pas sentir sa présence ? Pour ne pas l'entendre ? C'était un homme. Il n'était pas vieux mais n'était pas plus jeune que moi non plus. Il semblait simple d'apparence mais, mes yeux se fixèrent sur ses cheveux qui étaient d'une couleur inhabituelle. De plus se dégageait de lui un certains charisme est....
Oh mon dieu mais j'étais nue en face de lui ! Bien sûr il y avait de l'eau, cependant cette dernière n'était pas totalement opaque. Si ce mec osait ne serait-ce que baisser les yeux il s'en prendrait une bien placée, parole de Kichi ! Je ravalais ma salive et un peu honteuse je m'enfonçais jusqu'à ce que l'eau atteigne mon cou.

-Espèce de gros pervers !

J'avais dit ça calmement comme j'aurais pu lui demander l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Gin Inkan

Gin Inkan
Messages : 1907

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

T'es qu'un gros pervers ! [RP ABANDONNE] Empty
MessageSujet: Re: T'es qu'un gros pervers ! [RP ABANDONNE]   T'es qu'un gros pervers ! [RP ABANDONNE] EmptyMer 20 Juin - 21:44

Jusqu'ici, je n'avais pas été déçus de l'accueil des Temples des cinq grandes nations ninjas. Certes, je ne les avais pas encore tous fait, mais ceci n'était qu'une question de temps. Je passerais encore dans le pays de la Foudre et de l'Eau, et pour finir je rentrerais chez moi, au pays de la Terre. J'étais en pleine tournée des Kages, il m'en restait bien encore la moitié à rencontrer. Cette fois-ci, j'avais trouvé refuge au Temple du Feu. Il était trop tard pour venir en de telle heure, frapper aux rempart de Konoha. Il y avait encore de la route, et j'étais exténué. Les ninjas de la feuilles ne se seraient qu'inquiété pour rien, j'aurais levé un vent de panique lors d'un soir calme. Quelle impolitesse aurais-je commise ! En attendant un moment propice, nous séjournions donc avec les moines. Moi, et un fidèle ninja de l'Unité Spécial du Jingi, qui avait insisté pour être ma garde lors de ce voyage, alors que j'avais refusé à tout les autres. Il avait fait un excellent boulot, surtout qu'il m'évitait de mauvaise rencontre grâce à certains de ses dons.

J'étais donc aux environs de ce temple, entre civilisation et nature sauvage que sont les forets d'Hi no Kuni. Je m'étais reposé avant le souper en sommeillant un peu. Un petit banquet avait eut raison de moi. Je n'avais pas brûlé autant de calorie que dans le terrible désert de Kaze no Kuni. Durant le dîner, je voulais reparler de l'impression qu'avait eut mon ninja. Il me rectifia en savant pertinemment que j'avais tendance à ne pas prendre en compte correctement la dimension à laquelle il avait accès. Ce n'était donc pas qu'un simple ressentit, c'était une certitude, une évidence ! L'annonce qu'il me fit me déplaisais fortement.. Il s'était abstenus de me le divulguer pour ne pas que je perde mon sang-froid et ma tranquillité lors du voyage. Il avait apparemment détecté le problème à la transition du pays du vent et du feu. Mais désormais, la rencontre avec l'Hokage approchait.. Rien ne devait être laissé au hasard. Finissant ma dernière gorgée d'une texture surprenante mais honorable qui m'avais été offerte par les moines, je me levais avant d'annoncer que j'allais faire un tour. Seul.

Ah ce genre de soucis au dernier moment ! Ça m'exaspérais, ça m'irritais ! J'étais sortis brusquement, assez frustré et vexé qu'il ne me l'ai pas dit plus tôt. Mais ce qu'il pensait arriver arriva, je me laissais importer par mes compulsions. Je ne pouvais pas lui en vouloir, il avait fait le bon choix. Me défouler et prendre un bol d'air était la meilleure chose à faire. Savatant les cailloux un peu plus gros que leurs compères sur un chemin, je m'éloignais quelques peu. Après quelques minutes, je me rendis compte que la Vallée de la Fin était toute proche. Se dire que ce fut ici que s'opposa pour la dernière fois, deux grands ninjas à l'apogée de leur puissance, et qui menèrent un combat titanesque. Il fallait que je vois ça de mes propres yeux ! Pendant vingt-quatre ans, j'étais resté à Iwa. Découvrir d'autres horizon était plaisant. Une rivière jaillit enfin. Marchant sur celle-ci, je débouchais sur la cascade. C'était.. Étrange. Mais beau. Il y avait un semblant d'harmonie comme s.. Oui ! La cascade n'était pas naturelle ! Mes yeux expert en avait déduit qu'elle avait sans doute été créer pendant le combat.

La puissance brute et destructrice de leur jutsu devait dépasser l’entendement. Ah.. C'était tellement différent de mon propre style. Je ne l'avais pas encore vus, mais en contrebas une femme au corps encore ferme et jeune se baignait. Mon attirance et mon amour envers les femmes me tenta de regarder, chose que je fis du coin de l’œil. D'un coté, c'était immoral. Mais la scène évolua.. Quelqu'un d'autre était apparut. Un violent tourment se déchaîna en moi, une tempête de rage et de frustration. Il n'en fallait pas plus pour joindre mes sentiments à mes actions. Action, Réaction ! Tel un héros, je sautais de cette haute cascade avec toute la grâce et la détermination – surtout la détermination - que je pouvais faire preuve. Aussitôt vus, aussitôt j'ai sauté. Et après le saut..


Hey toi ! Le poing dans ta face de sale copieur de beau garçon !

Oui c'était lui ! L'homme qui se faisait passer pour moi, usurpant mon identité, empruntant mon succès auprès des femmes mais violant tout le savoir-faire que j'avais acquis. Mon ninja m'en avait parlé, juste avant. Et je l'avais trouvé, quelle chance ! Mon magnifique saut, suivit d'un coup de poing d'une violence inouïe suffit à faire valser l'homme à une dizaine de mètre. Grimaçant à la douleur que la dureté de son crane avait enjambé, je me tenais les doigts en jurant que je n'étais pas un pro un Taiutsu.. Loin de là même ! Commençant à m'avancer vers lui, je commençais à la questionner sur la raison de ses actions qui pouvait ultérieurement nuire à ma réputation. Malheureusement, dans son état – c'est-à-dire hors service – il ne pouvait guère répondre. Un peu déçus, je tournais la tête vers la jeune femme. Elle était plus belle de près en fin de compte.. Qu'est-ce que je racontais la ! Merde, j'avais regardé malgré moi ! Un gentleman tel que moi, impossible ! Détournant rapidement la tête, j'enlevais mon Kimono Blanc. Le mettant en chiffon, je le lançais, toujours de dos, au corps de rêve.. Euh à la demoiselle !

Excusez-moi de cette interruption, mais je viens de retrouver disons un.. idole trop fanatique ? Mets ça s'il te plaît. Ce n'est pas prudent de se baigner ici. N'as-tu pas peur des regards ? Oh, j'y suis ! Tu es naturiste !? Bon sache que je tiens à ce Kimono et que je voudrais le récupérer après. Il a une certaine valeur sentimentale !
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t250-annales-de-gin-ikan https://sns-rp.forumgratuit.org/t213-gin-inkan-bingo-fiche https://sns-rp.forumgratuit.org/t209-inkan-gin-litteralement-le-sceau-d-argent
Invité
Invité
avatar

T'es qu'un gros pervers ! [RP ABANDONNE] Empty
MessageSujet: Re: T'es qu'un gros pervers ! [RP ABANDONNE]   T'es qu'un gros pervers ! [RP ABANDONNE] EmptyVen 22 Juin - 20:57

Hey toi ! Le poing dans ta face de sale copieur de beau garçon !

Hein quoi ? ! Mais d'où il sortait celui-là ? ! Un peu perdue par l'arrivée théâtrale d'un second homme je restais muette face à l'échange qui avait désormais lieu. Je n'avais pas resentie sa présence, tout comme celle du premier type que je n'avais tout bonnement pas détecté. Ils étaient la copie exacte l'un comme l'autre et il ne m'en fallut pas plus pour me mettre sur mes gardes. D'un geste rapide j'attrapais ma cape que la fourrais avec hâte dans un buisson tout en m'assurant qu'il n'étais pas visible. Pas que j'avais honte de l'Akatsuki -quoique si parfois ça puisse m'arriver- ou alors que je cache mon identité, non, j'étais juste animée par un instinct de survie primitif qui me dictait de me faire petite pendant quelques temps encore.

Toutefois, je n'avais pas à avoir peur de me faire repérer ou quoi que ce soit de ce genre, en effet le mec et son double -ou l'inverse, car j'étais totalement incapable de distinguer le vrai du faux- semblait avoir des comptes à se rendre et quand le deuxième surgit de nulle part il se jeta immédiatement sur son adversaire sans me prêter le moindre regard. Eh bien, eh bien, si j'avais été un peu plus portée sur mon physique et ses charmes je me serai sans doute vexé qu'il ne m'ait accordé aucun regard, sauf que là c'était diffèrent... Il fallait qu'ils ne me prêtent pas attention pour ma survie... Mais bien sûr rien ne se déroula comme je l'aurais souhaité et dès lors que le second envoya valser le premier -le second semblant être le vrai lui alors que l'autre ne devait en être qu'une très bonne copie- il se retourna pour me dévisager. Eh bien sûr, petite nature féminine que je suis, je me mis sur-le-champ à rougir. Quelle sottise de ma part !

Puis je me rendis compte qu'en fait je n'étais pas dans une position très avantageuse -attention, pas la position dans l'eau hein... Je suis sûre que vous avez tous eut des idées perverses en lisant cette phrase ! - puisque si l'on devait se battre je tenais à rester digne et donc habillée par la même occasion ! Je ne dis cependant pas un mot, de peur de paraitre trop inoffensive et essayais tans bien que mal de cacher ma honte et mon désarroi. Il se retourna alors et me lança un vêtement. Prise au dépourvu et dotée de bons réflexes je me redressais pour l'attraper en vol et... Une chance qu'il ait été de dos si vous voulez mon avis. J'aurais été encore plus rouge si ça n'avait pas été le cas... En même temps, s'il avait été face à moi il aurait sans doute mieux visé ce mec... Quoiqu'il aurait pu être le pire des pervers et le faire exprès pour que... "Non mais n'importe quoi Kichi !"

Je sortie de l'eau légèrement chancelante et encore trempée puis nouait très rapidement le kimono blanc autour de moi. Ce dernier était encore tiède ce qui prouvait bien qu'il l'avait portée quelques instants auparavant. Je souris légèrement puis attachais mes cheveux en un énorme chignon trempé et remplis de noeud avant de m'asseoir sur une pierre et d'enfin prendre la parole.

-Merci infiniment, cependant je ne suis pas naturiste, juste en manque de... Enfin bref, ça ne vous regarde pas il me semble. Quant à ce vêtement, si vous voulez je vous le rends, malheureusement, je crois que la scène deviendrait gênante puisque mes habits sont trempés et légèrement transparents... Ah moins que vous ne préféreriez que je reste nue et que cela ne vous dérange pas le moins du monde...

Puis je lui offris un sourire joyeux et me retins de tirer la langue. Ma parole, mais j'étais bien lunée ce matin ! Alors, d'un pas félin, je me redressais et me dirigeais vers l'homme encore dans les vapes un peu plus loin et, grâce au bain revigorant que j'avais pris, je l'attrapais par le col et lui mis l'une des plus belles gifles que ma main pouvait se permettre de créer. Le bruit retentis légèrement et, sans ménagement je lâchais l'homme en fronçant les sourcils. Vengeance.
Revenir en haut Aller en bas
Gin Inkan

Gin Inkan
Messages : 1907

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

T'es qu'un gros pervers ! [RP ABANDONNE] Empty
MessageSujet: Re: T'es qu'un gros pervers ! [RP ABANDONNE]   T'es qu'un gros pervers ! [RP ABANDONNE] EmptyMer 27 Juin - 18:56

La jolie et jeune femme s'installa sur la pierre. Elle avait enfilé ce que mes yeux voyaient comme mon si précieux Kimono. Sa première phrase me surprit agréablement. C'était la première gente féminine extérieur au village caché de la roche, qui me parlais de sexualité sans complexe et sans gêne. Les filles timides avaient leurs charmes.. Mais celles qui étaient comme celle devant moi, aussi. Le tout accompagné d'un magnifique sourire. Quelle personne intéressante ! Et ce moyen si subtile de pousser à refuser sa proposition. Tout un art.. Elle se leva alors, passa à coté de moi. Leva la main, pour la rabaisser dans un claquage sec, sur la joue de mon moi copié. Et de deux dans ta gueule ! T'avais qu'à pas m’imiter. L'instant d'après, je réalisais qu'il mettrait encore plus de temps pour récupérer et par la suite, répondre à mes questions.. Ennuyant ça, j'allais devoir attendre pour lui faire la morale à ce plagieur sans manière ! Je notais tout de même que cette fille pouvait se montrer effrayante ! Et aussi réactive que moi ! J'avais commencé à la vouvoyer, et j'avais terminé sur le tutoiement, par simple réflexe. Ou plutôt habitude. En effet, ne sachant pas quel partis prendre, j'avais trouvé cette solution. Jongler avec les « vous » et les « tu », pouvait donner un aspect ridicule, si ce n'était pas bien maîtrisé, cependant il offrait respect et sympathie.

Tu n'es pas du genre à faire les choses à moitie ! Tu me dis que, quitte à voir, autant tout voir.. Oy oy ! Ne me tente pas ! La regardant amicalement, j'avais souris avant de sortir ma vanne et d'en rire. J'en oubliais presque les présentations ! Ikan Gin, Iwajin et de passage au pays du Feu ! Enchanté ! Bien que j'aurais préféré que l'on se rencontre dans d'autres circonstances, moins.. Étrange ?

Fis-je en me penchant vers l'avant légèrement. Il l'est vrai que pour une première rencontre, elle va penser que je l'épiais et que je ne suis que le digne successeur de l'un des plus grands dépravé : Jiraya. J'avais certes un grand amour envers les femmes, et je les appréciais à leur juste valeur, qui était énorme, mais je ne suis pas un détraqué sexuel ! Pour ne pas risquer de profiter des formes de la belle, qui devaient commencer à se dessiner, avec le blanc du tissus bien qu'ayant une certaine épaisseur et l'humidité de sa peau, mon œil se perdit sur l'homme copieur -je ne parle pas ici de Kakashi le ninja copieur- puis dériva sur la cascade. Mes pupilles étaient inexorablement attirées par cette chute d'eau peu conventionnelle, résultat d'un combat des plus épique. Finalement, la demoiselle avait de sérieux bon goût quant à choisir les endroits de ses moments de relaxation. Bien qu'elle ne soit pas à l'abri de regard indiscret comme.. Moi par exemple, mais seulement un tout petit peu ! Mon clone qui se révélait ne pas en être un, puisque l'homme maîtrisait quelques peu les techniques ninja, avait utilisé un henge basé sur mon apparence, et le coquin s'était bien rincé l’œil ! Me corps se fit guider naturellement sur quelques mètres sur l'eau. Je m'accroupis et posa la main sur la fine pellicule de l'eau, refermant mes paupières et me concentrant. Puis d'une voix solennel, j'annonçais :

Ce lieu à été en contact avec de puissants chakra. Vallée de la Fin c'est cela ? Hé bien, on n'imagine pas à quel point le paysage à changé ici.. Je ne parle pas de ces vingt dernière années, tout simplement car j'en suis incapable. Je viens tout juste de découvrir cette chute d'eau. Je parle d'avant, les deux grands combats qui se déroulèrent ici. C'est bien plus impressionnant que je ne l'imaginais ! Le pays de Feu m'a l'air de regorgé de surprise.. Avec ce temps agréable, je me croirais presque un touriste !

Il fallait que je me sorte cette idée de la tête. J'étais en pleine tournée des Kages, un point c'est tout. L'appel des vacances était omniprésente, et y résister était dur avec toutes les merveilles du monde que je découvrais, sans compter que je découvrais le monde lui-même. Et je dois bien avouer que j'adorais cela. J'avais une véritable âme d'aventurier et d’explorateur ma parole ! En même temps, Iwa n'avait guère eut de nouvelle du monde depuis vingt ans. L'inverse était aussi réciproque. Croiser un Iwajin de nos jours, personne n'y pensait. Encore moins le Tsuchikage en personne, mais je ne m'étais pas présenté comme tel. Juste par mesure de prudence. Cette annonce n'allait dépendre que d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t250-annales-de-gin-ikan https://sns-rp.forumgratuit.org/t213-gin-inkan-bingo-fiche https://sns-rp.forumgratuit.org/t209-inkan-gin-litteralement-le-sceau-d-argent
Contenu sponsorisé



T'es qu'un gros pervers ! [RP ABANDONNE] Empty
MessageSujet: Re: T'es qu'un gros pervers ! [RP ABANDONNE]   T'es qu'un gros pervers ! [RP ABANDONNE] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
T'es qu'un gros pervers ! [RP ABANDONNE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: V1 :: Hi no Kuni :: Vallée de la fin-
Sauter vers: