Partagez
 

 LES COLOSSALES COLOSSES [Azzuki Mioka]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ

PNJ
Messages : 188

LES COLOSSALES COLOSSES [Azzuki Mioka] Empty
MessageSujet: LES COLOSSALES COLOSSES [Azzuki Mioka]   LES COLOSSALES COLOSSES [Azzuki Mioka] EmptyMer 19 Mar - 18:14

LES COLOSSALES COLOSSES

Les deux colosses sont côte à côte en train de détruire la frêle fortification construite par les courageux civiles ils se dirigent rapidement vers leur cible qui semble être la tour du Mizukage
Les colosses
Citation :
les colosses

gigantesque assemblage de muscles et d'os humains et animaux, en forme humanoïde de trois mètres de haut. Les colosses peuvent développer une force à la mesure de leur taille et de leur masse musculaire imposante, ils disposent d'une grande capacité destructrice, a la place de ce qui devrait être leurs mains sont des boulets de fer capable de fracasser la pierre et le métal.

A Signaler : le point faible de tout cadavre c'est la tête, cependant il semble que ces cadavres n'en dispose pas, le cerveau et forcément qu'elle que par, mais il est impossible de savoir où. A noter que le manque de la tête marque aussi le manque des sens lui étant assignait, pour voir ils doivent donc ce servir d’autres cadavres cachés dans les environs.
photo:
 


PJ participants : Azzuki Mioka, Fubuki Tanigawa
PNJ important participant : ancun
PNJ participants : Ito Kanko, Misuzu Hôzuki

Rappelle des duos
AZZUKI et ITO
FUBUKI et MISUZU


Dernière édition par PNJ le Jeu 17 Avr - 15:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Azzuki Mioka

Azzuki Mioka
Messages : 266

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 2 C - 0 D
Talents:

LES COLOSSALES COLOSSES [Azzuki Mioka] Empty
MessageSujet: Re: LES COLOSSALES COLOSSES [Azzuki Mioka]   LES COLOSSALES COLOSSES [Azzuki Mioka] EmptySam 5 Avr - 2:03

Les colosses étaient côté à côté la formation que j’avais imaginée il y a quelque instant tombait à l’eau il fallait se séparer en respectant les duos que l’on nous avait assignés.
J’étais sûrement dans le groupe le plus puissant si on en croyait les grades des membres de chaque duo.

Chacun des deux duos partait en direction d’un des colosses, cependant j’aimerais que Misuzu puissent rester en retrait pour éviter d’être attaqué, étant un ninja médecin, mais son partenaire était un chuunin et il aura sûrement besoin d’un coup de main pour venir à bout de ce mastodonte.
Moi et Ito arrivions au contact de notre monstrueux adversaire. Il ne nous avait pas remarqué, trop occuper à détruire les maisons des civils sur son passage ce qui était parfait pour nous deux, nous en profitions pour nous placer de part et d’autre du colosse afin de pouvoir à tour de rôle attaquer et esquiver.

-Tu es sûr que ta stratégie fonctionnera contre lui ? Me demanda Ito.

-On ne peut être sûr de rien. Cependant, je pense que l’intelligence ne fasse pas partie des qualités de ces sbires, quelle que soit leur taille. N’oublie pas qu’ils sont tous de simple cadavre contrôlé à distance par un homme, de ce fait, ils ne peuvent donc pas être doté d’intelligence, au pire le contrôleur peut réfléchir pour eux, mais personne ne peut réfléchir pour plusieurs personnes en même temps, ni analysé correctement plusieurs situations simultanément. Donc ça devrait marcher.

Ito lançait la première attaque, il s’était placé derrière notre cible, moi je me trouvais devant elle à deux bons mètres pour la sécurité.
Dès qu’il se retourna, je l’attaquais à mon tour avant même qu’il n’attaque mon compère, il se retournait à nouveau, je continuais d’attaquer à mi-distance. J’avais d’ores et déjà capté l’attention de l’ennemi. Permettant à mon allié plus puissant que moi d’enchaîner les attaques pendant un certain temps. Car il finit bien sûr par se retourner contre Ito se fut alors à son tour de faire attention aux attaques du colosse.
Ce cycle infernal continuait au point même d’en devenir ennuyant, il n’y avait pas de réel défi, ces colosses n’avait pas l’air bien dangereux après tout.
Malheureusement, l’excès de confiance qui montait en nous, finit par nous trahir. Un excès de zèle suffit à ce que j’attaque trop tôt, quelque seconde trop tôt, le monstre me vit venir et m’accueillit de son poing tout droit dans ma face. Il y avait tellement de puissance que je fus projeter à une bonne dizaine de mètre, ce qui n’était pas très étonnant, vu sa taille et la puissance qu’il développe.

« Il arrive à faire s’écrouler des maisons en tapant dessus le bougre. Heureux d’être toujours en vie. »

Ito faisait face à notre adversaire seul, je devais donc impérativement le rejoindre au combat. Je revenais le plus vite possible, mais trop tard, il finit par avoir Ito tout comme il m’avait eu plus tôt.
C’était à mon tour de combattre, seul, cette chose. Une idée me rendit visite dans ma cervelle et elle venait au bon moment, mais il fallait faire vite, le colosse se tournait déjà vers moi.
Rapidement je concentrais du chakra suiton dans ma main droite, il prit rapidement la forme d’une sphère d’eau à laquelle j’ajoutais une rotation. J’étais contient que cette technique que j’avais créée il y a déjà un an de cela était faite non pas pour attaquer, mais pour immobiliser un ennemi, pour le capturer. Mais cela faisait un bon moment que j’avais pensé  à une variante offensive. Une vitesse de rotation décupler et le ciblage d’une partie bien spécifique de l’adversaire suffisait. En somme se n’était pas réellement une amélioration, plutôt une manière différente de l’utiliser. La partie en question était la jambe droite, mon but était bien de briser sa jambe pour l'immobiliser.
Quel que soit l’adversaire avec une jambe en moins il serait ralentit et plus facile à battre je l'espères. Il y avait malheureusement deux petits problèmes, le premier c’est qu’il fallait s’approcher de la cible, le second, je n’avais jamais utilisé ma technique de cette manière, j’avais seulement réfléchi à cette option. Mais cela allait marcher j’en étais persuadé.

Ma technique était prête, la rotation n’était pas encore accrue, car si j’étais sûr d’une chose, c’était que le fait d'accroître la vitesse de rotation rendait la technique instable et même incontrôlable, elle éclaterait donc au bout de quelque seconde, dix secondes grand maximum, même si cinq était sûrement plus proche de la réalité.

L’ennemie s’approchait, j’étais dans son champ d’action, il tenta une attaque direct avec son poing gauche, j’esquivais en sautant. Etait-ce une erreur ? Peut-être bien. Il lançait une nouvelle attaque avec son poing droit. Théoriquement je ne pouvais pas esquiver, mais c’était sans compter sur mon instinct de stratège, bien qu’il ne soit pas développé, il était bien présent et la première chose à faire dans un combat était d’observer. Mon saut n’était pas haut et j’avais plié les jambes de manière à esquiver la première attaque, je dépliais donc mes jambes et comme prévu, mes pieds entrèrent en contact avec son poing gauche que je venais d’esquiver. Cela me permit de sauter à nouveau, esquivant ainsi sa deuxième attaque.

-Eh bien on dirait qu'il est plus facile à esquiver que prévu.

Je retombais tout juste sur son épaule gauche, je sortais un kunaï le planta dans sa chair et descendais dans son dos en contrôlant la descente grâce au kunaï qui entaillait sa chair. J'arrivais au niveau de la jambe, tenant le kunaï d'une main et maintenant mon orbe dans l'autre, je lançais l'avant dernière phase de mon plan d'attaque, à peine l'orbe était-elle entré en contact avec la partie ciblé que celle-ci prit du volume et enveloppa rapidement la jambe de mon adversaire, ou plus exactement le genoux, car l'orbe n'était pas assez grande pour englober une jambe aussi immense. Il était temps de passer à la dernière étape et de découvrir si mon plan allait fonctionner. J’augmentais la vitesse de rotation, attendant le résultat et faisant tout mon possible pour maintenir cette sphère d’eau en place. Je voyais bien que son genou se faisait entraîner par le courant créé par la rotation, mais cela ne suffisait pas pour rompre son articulation, l’anxiété me gagnait et je commençais à décompter le temps pendant lequel  je maintenais la technique, sachant pertinemment  qu’au bout de cinq secondes celle-ci pouvait éclater à tout moment.

« Deux »

La moitié du temps serait bientôt écoulé et toujours rien, le genoux avait pivoté de quelque degré, un ou deux tout au plus, mais cela était loin d’être suffisant.


« Trois »

Le genou commençait à bouger passant les sept, il fallait tenir et bonne nouvelle puisque jusqu’à présent aucune perturbation n’était à déclarer au niveau de l’orbe.

« Quatre »

Tout continuai sur la bonne voie, le genou avait désormais pivoté à 5 degré, mais je risquerais peut-être de manquer de temps et je ne savais toujours pas jusqu’à quand la technique tiendrait, le genou tournait lentement et le kunaï risquait lui aussi de lâcher

« Cinq »

La technique tenait, la tête tournait, tout semblait allez pour le mieux, mais j’eu comme un mauvais pressentiment qui vint perturber mon esprit.
Cependant mon jutsu fonctionnait jusqu’à présent, aucun signe ne laissait penser que l’orbe serait sur le point de se rompre, mais le kunaï continuait de sortir de la plaie du colosse. sans oublier que ce dernier s'agitait en tous sens et que je m'agrippais comme je pouvais à ses jambe, en partie grâce au kunaï, mais aussi grâce à mes jambes. Cependant, si le kunaï sortait complètement de la blessure que j'avais infligé au colosse, je tomberais à coup sûr.

_________________
LES COLOSSALES COLOSSES [Azzuki Mioka] Userba11
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t931-annale-de-azzuki-mioka#6549 https://sns-rp.forumgratuit.org/t911-bingo-fiche-de-azzuki-mioka https://sns-rp.forumgratuit.org/t910-presentation-de-azzuki-mioka-fini
PNJ

PNJ
Messages : 188

LES COLOSSALES COLOSSES [Azzuki Mioka] Empty
MessageSujet: Re: LES COLOSSALES COLOSSES [Azzuki Mioka]   LES COLOSSALES COLOSSES [Azzuki Mioka] EmptyJeu 17 Avr - 15:51

Irp
Alors que le duo Azzuki/Ito enchainait les attaques et encaissait les coups. Le duo Fubuki/Misuzu quand à lui était en bien mauvaise posture, Sachi avait apparemment sur estimé le Genin. Azzuki tentait une action accroché à un colosse par un simple kunai, la gesticulation du colosse le fit tomber et en même temps lui fit rompre sa technique. Mais tout n’était pas noir dans cette situation car quand le colosse voulut ce déplacer Azzuki pus entendre le genou du cadavre craquer et bien que cela ne l’empêchait pas de se déplacer le cadavre préféra rester sur place en évitent trop de mouvement. Alors qu’Azzuki ce relevait vit Fubuki en sang être propulsé a tout vitesse devant ses yeux et atterrir dans un mur a coté de lui. Sa coéquipière était dans une situation délicate, sois elle le laissait dans cet état et si il n’était pas encore mort il allait bientôt le devenir. Comme ça elle pourrait retenir un colosse avec sa technique de prison aqueuse. Soit-elle allait secourir le Genin grâce à son Irujutsu. Malheureusement pour Azzuki et Ito, elle décida d’aller aider le Genin, laissant le duo seul avec deux colosses. Le cadavre de l’équipe d’Azzuki ne bougeait plus beaucoup, mais ce tenait prêt à agir si Azzuki s’approchait de lui. Et pendant ce temps l’autre colosse fonça sur Azzuki pour le rabattre sur son collègue cadavre. Au même moment Ito ce remettait du dernier coup lentement, il semblait sonné et ne pouvait plus ce battre pendant une bonne minute ou deux.
 
Hrp
La situation reste globalement inchangée, bien que la horde continue à avancer vous restez hors de sa porté. Pas de nouveaux ordre du centre de commandement.
 
PNJ
ITO : hors-jeu pendant 2 minute IRP
FUBUKI : hors-jeu jusqu’à la fin du combat
MISUZU : hors-jeu jusqu’à la fin du tour et jusqu’à ce que le Genin sois soigner et en sécurité
Revenir en haut Aller en bas
Azzuki Mioka

Azzuki Mioka
Messages : 266

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 2 C - 0 D
Talents:

LES COLOSSALES COLOSSES [Azzuki Mioka] Empty
MessageSujet: Re: LES COLOSSALES COLOSSES [Azzuki Mioka]   LES COLOSSALES COLOSSES [Azzuki Mioka] EmptyVen 18 Avr - 0:57

Je tombais lourdement sur le dos après m’être fais projeter par le colosse, je me relevais le plus vite possible et le colosse se tournait vers moi brusquement. Il avait l’air d’être plutôt en colère, mais un bruit se fit entendre, son genou avait finalement cassé, il n’avait plus qu’une jambe totalement opérationnelle, mais contrairement à ce que j’avais espéré, il pouvait toujours se déplacer, mais il semblait que ce gros tas de muscle préférait éviter de faire trop de mouvement. Réaction intelligente et, par conséquent étonnante de sa part, mais passons ce détail. Il y avait urgence, le jeune Fubuki s’écrasait contre un mur, il semblerait qu’il n’avait pas réussi à faire grand-chose contre ce géant, ayant moi-même eu du mal face au mien alors que j’étais accompagné par le membre le plus puissant du groupe, cela aurait été étonnant de les voir triompher lui et notre charmante coéquipière. Cependant, il fallait agir, notre ennemi n’était pas paralysé officiellement, mais il ne bougeait plus, du moins il ne se déplaçait plus je pouvais donc aller m’occuper de l’autre. A peine avais-je pris ma décision que je me retournais vers ma nouvelle cible, qui chargeait déjà sur moi.

-Non, mais oh. Faut prévenir quand même !

Je chargeais à mon tour sur lui, qui ne put s’arrêter  à cause de sa masse. Je plongeais alors entre ses jambes et lançais des kunaï explosif sur ma dernière position, se n’était pas dans mes habitudes d’utiliser ce genre d’outils, mais j’étais dans une situation exceptionnelle, ce qui demandait quelque manœuvre  exceptionnel.

Les note explosive ne tardèrent pas à exploser et normalement vu la vitesse du colosse et le fait qu’il essayait de s’arrêter pour m’attaquer, il devait se trouver au-dessus. Malheureusement, cela ne fit rien. Le géant se mit à attaquer, mais ayant un léger problème de visée, causé notamment par l’absence d’yeux, il frappait devant lui, bien sûr il se rendit vite compte qu’il ne frappait personne. J’essayais de faire le moins de bruit possible, sachant pertinemment qu’il devait avoir des oreilles ou quelque chose de similaire, sinon comment aurait-il pu courir dans ma direction, où essayer de s’arrêter lorsque je me suis mis à courir. Sachant que ses colosses n’étaient pas dotés du sens de la vue puisque j’avais pu observer qu’il n’avait rien pouvant leur permettre d’en être doté, il restait la possibilité qu’il soit doté d’oreille, peut-être interne et donc caché à la vue des ennemis, ou alors, quelqu’un verrait pour eux, je savais que la vision des morts était relié au contrôleur.

« Donc il y aurait peut-être un troisième ennemi qui permettrait au contrôleur d’avoir un visuel pour mieux contrôler ses colosses, mais qui se trouverait dans un angle où il ne me verrait pas, ce qui expliquerait qu’il attaque là où il croit que je suis. Ça serait bien de vérifier cette option. »

Comment vérifier cette idée, je ne savais pas, mais il faudrait trouver un moyen. Ito était toujours à terre, mais il semblait reprendre conscience, ce qui était une bonne chose. S’il était blessé, ce qui est fort probable, il pourrait peut-être venir à bout du premier colosse, sauf si la blessure est trop grave, mais j’ai confiance. Il est juunin après tout, si j’arrive à leur tenir tête et à être aussi endurent face à ses trucs, il devrait y arriver aussi.

Le colosse se tournait enfin vers moi, ce qui confortait mon hypothèse sur un troisième ennemi qui rôderait dans les parages, car je n’avais pas fait de bruit, à moins que son ouï soit surdéveloppé, ce qui m’étonnerait.

-Ok, viens par là.

Les note explosives n’avaient eu aucun effet sur lui, il était donc inutile de recommencer. Mais il était peut-être temps de faire appel à mes nouveaux pouvoirs.

-Attention les yeux, ceci est une première mondiale.

J’exécutais quelque mudra avant de placer mes mains l’une face à l’autre rapidement, une boule bleue apparut, elle prit peu-à-peu du volume, on pouvait maintenant voir qu’il s’agissait d’une boule d’électricité. Elle était prête et moi aussi, il s’agissait de ma première utilisation du raiton en combat réel et j’espérais bien que ça fonctionnerait.
Je m’élançais vers mon ennemi avec ma technique prête dans ma main droite. Je bondis pour esquiver son poing qui allait s’abattre sur moi, puis j’abatis ma technique là où aurait dû se trouver sa tête s’il en avait eu une. L’effet fut le suivant, il se fit repousser avant de tomber sur le dos. Malheureusement, il en fallait plus pour l’achever, mais je venais de trouver quelque chose qui semblait avoir de l’effet sur lui.
Ito se relevait enfin, il avait repris ses esprits et avait l’air d’être en état de combattre.

-Ito, je te laisse en finir avec le débris, attention à toi, il ne se déplace plus, mais il est toujours aussi puissant et je ne pense pas que tu as envie de reprendre un coup de sa part.

-Ok, pas de problème.

Le groupe allait un peu mieux et notre objectif semblait se rapprocher, nous maîtrisions notre sujet désormais et il n’était pas trop difficile de deviner chacun de leur mouvement, quand ils allaient attaquer ou comment passer au travers de leur défense. Ils restaient tout de même très résistants et notre excès de confiance nous avait coûté un coup à chacun. Un coup dont nous nous passerions désormais. Nous continuions le combat sans excès de quoi que ce soit ce qui nous permettait d’éviter tout danger. Cependant, Ito et moi commencions à fatiguer, après un combat aussi long et acharné, nous risquions de perdre à cause de la fatigue. Ce serait injuste, il fallait en finir. Une idée me vint à l’esprit, elle était simple, mais pouvait marcher.

-Ito écarte toi j’ai un plan. Si tu peux les arrosé au passage se serait bien aussi.

-Pas de problème. Suiton – Mizu Kamikiri.

Un jet d’eau sortit du sol, dirigé par Ito il frappa les deux colosses, l’un après l’autre. Tout en aspergeant le sol. C’était parfait toute la zone était trempée et prête pour la seconde partie du plan. De mon côté, j’avais préparé une petite surprise pour les deux brute et vue la réaction du colosse face à l’impact de ma sphère électrique tout à l’heure, une bonne décharge devrait nous débarrasser de ces deux monstres.

-Raiton Jibashi no jutsu.

C’est alors qu’un grand courant électrique partie de mes mains, il frappa directement le sol et se propagea à travers l’eau. Mes trois partenaires étaient hors d’atteinte de ma technique bien sûr, ce qui n’était pas le cas des deux géants. Ils se tordirent de douleur et malgré qu’ils soient morts, leur souffrance avait l’air bien réel. Voir ces deux corps se tordre de douleur à cause de ma technique pouvait être dur à supporter, bien qu’il soit des monstres, mais je devais le faire, il s’agissait de mes ennemis, des assaillants du village de kiri et je défendrais mon village.
Les deux corps massif que nous avions combattus avec tant d’acharnement tombaient à terre. Etaient-ils neutralisés ? Il était trop tôt pour le dire, mais pour le moment il ne bougeait plus. Il était donc temps de chercher ce troisième ennemi, s’il existe.

_________________
LES COLOSSALES COLOSSES [Azzuki Mioka] Userba11
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t931-annale-de-azzuki-mioka#6549 https://sns-rp.forumgratuit.org/t911-bingo-fiche-de-azzuki-mioka https://sns-rp.forumgratuit.org/t910-presentation-de-azzuki-mioka-fini
PNJ

PNJ
Messages : 188

LES COLOSSALES COLOSSES [Azzuki Mioka] Empty
MessageSujet: Re: LES COLOSSALES COLOSSES [Azzuki Mioka]   LES COLOSSALES COLOSSES [Azzuki Mioka] EmptyDim 27 Avr - 12:03

Irp
Les deux colosses était a terre la victoire semblait acquise, mais le semblé seulement. L’un des deux colosses ce releva et aida a relever l‘autre. Le problème, ces que les colosses n’était désormais plus le seul problème. La horde avait beaucoup trop avancé et commencé à encerclé l’équipe. Il n’avait plus que deux solution, sois resté et continuer à combattre les colosses pour les empêcher de tout détruire au risque d’y laisser la vie, mais de sauver celle de beaucoup d’autre, sois fuir vair la tour du Mizukage et laisser les colosses sans approcher également pour essaye de la détruire. Il resté aussi la possibilité de ce séparé afin d’accomplir ces deux possibilité.
 
Hrp
Dans un cours moment de calme sonore vous avait pue entendre les battements d’aile de deux hibou autour de vous.
 
PNJ

ITO : est grandement fatiguer
FUBUKI : hors-jeu jusqu’à la fin du combat
MISUZU : hors-jeu jusqu’à ce que le Genin sois en sécurité
Revenir en haut Aller en bas
Azzuki Mioka

Azzuki Mioka
Messages : 266

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 2 C - 0 D
Talents:

LES COLOSSALES COLOSSES [Azzuki Mioka] Empty
MessageSujet: Re: LES COLOSSALES COLOSSES [Azzuki Mioka]   LES COLOSSALES COLOSSES [Azzuki Mioka] EmptyLun 5 Mai - 0:18

Je commençais à regarder un peu partout, je m’étais déjà bien éloigné des corps des deux colosses, mais je ne trouvais rien, aucun indice sur l’existence d’autres ennemies qui seraient les yeux de nos grands bonshommes d’ennemis. Un calme pesant était tombé, seul un léger bruit se faisait entendre, le son des combats qui se déroulaient encore un peu plus loin. Je décidais de faire demi-tour pour sortir de cette petite ruelle, puis un autre bruit attira mon attention, un battement d’aile. Le voilà enfin, cet indice que j’avais cherché, il était là, on ne pouvait le voir, mais on pouvait l’entendre avec assez de concentration.
Je bondissais d’un coup pour atteindre le toit d’une des maisons. De là, j’apercevais Ito qui était dans un triste état le pauvre, je compatissais aussi en pensant à Fubuki, le jeune genin qui nous accompagnait, l’équipe était décomposée, j’étais peut-être le seul parmi nous quatre à être en état de se battre, puisque Misuzu remplissait sa mission de ninja médecin auprès du jeune Fubuki.
Depuis ma position surélevée, je scrutais le ciel à la recherche des volatiles ennemis qui devaient se trouver non loin de moi. Redirigeant mon chakra vers mes oreilles comme je l’avais faits lors de l’examen chuunin pour détecter mon adversaire. Je repérais en très peu de temps mes cibles, deux hiboux.

-Comment avions-nous pu ne pas les voir ces deux-là.

Je sortais rapidement deux kunaï et les envoyais vers mes cibles, mais celle-ci esquivèrent sans difficulté.
Pendant ce temps, les colosses refaisaient surface, l’un d’eux se levait et aidait l’autre à faire de même, désormais Ito était seul face aux deux, il fallait impérativement que je retourne à ces côtés pour lui apporter mon soutien.
En arrivant, je me rendais compte que la horde ennemie était arrivée à notre hauteur et que notre groupe était désormais encerclé. Il fallait réagir et vite.

-Misuzu ! Il faut que tu partes d’ici avec Fubuki, la zone est beaucoup trop dangereuse désormais, je vais t’ouvrir un chemin à travers les ennemis pour que tu puisses te replier vers la tour du mizukage, revient dès que possible s’il y a un endroit où mettre Fubuki en sécurité. J’ouvre la voie à ton signal.

-Pas de problème. Vas-y maintenant !

-Suiton Hahonryuu !

Un torrent se déversa violemment sur la horde d’ennemies qui bloquait le chemin en direction de la tour du kage, celui-ci était encore plus violent qu’à mon habitude grâce à ma position surélevé et il suffit à ouvrir la voie vers la tour.

Je les voyais s’en allez, Misuzu portant Fubuki sur son dos heureusement pour elle, le jeune ninja n’était pas lourd. Ils étaient désormais hors d’atteinte de l’armée des morts et nous étions deux pour s’occuper des colosses. Malheureusement dans son état actuel, Ito ne pouvait plus combattre longtemps et sa puissance était elle aussi bien diminuée. Les colosses me tournaient le dos et d’un seul coup d’œil je reconnaissais celui que j’avais blessé un peu plus tôt.

-Ito, celui qui se tient à ta droite est blessé à la jambe, je te le laisse, je prends celui qui est le plus en forme. Je ne sais pas s’il va se remettre à marcher où s’il se contentera de rester sur place et d’attaquer si tu approches trop près alors fait attention.

-Bien compris, bonne chance.

-Bonne idée, on va en avoir besoin, de chance.

Je bondissais depuis le toit où je me trouvais pour passer par-dessus un des colosses, celui dont je devais m’occuper. Au moment précis où je me trouvais au-dessus de lui, j’attaquais. Je commençais par utiliser ma technique suiton kaihodan, le colosse subissait alors une pression venant de dessus, il ne se fit pas écraser, mais la pression lui fit tout de même fléchir les genoux. Puis j’enchaînais avec des kunaïs reliés à des notes explosives, les dernières que j’avais à ma disposition, j’en comptais trois, sans hésitation, je les envoyais directement sur ce monstre, quelques instants plus tard, ils explosèrent.
Je me réceptionnais devant le géant qui réagissait à l’explosion, au moins, ce n’était pas sans effet, mais c’était loin d’être suffisant, je le savais.
Il fallait impérativement que je profite de ce moment pour continuer d’attaquer, le colosse n’était pas en état pour parer mes attaques, il fallait absolument que je continue, qu’il soit débordé par mes attaques. Cependant, je voyais une opportunité qui s’offrait à moi, l’autre colosse me tournait le dos, exposant ainsi sa blessure. Je ne pus résister à cette occasion, je me rapprochais donc de lui à grande vitesse, formant un petit fouet avec l’eau contenus dans mes réserves, immédiatement, je faisais parcourir ce fouet par du chakra raiton, puis, je plongeais en avant tout en frappant l’arrière du genou de mon adversaire avec mon arme. Il réagit immédiatement et posa son genou au sol, c’était le moment d’agir et peut-être d’éliminer ce qui restait de ce colosse handicapé.

Juste après mon attaque, Ito enchaîna, il frappa le sol de son pied et à l’endroit précis où il venait de frapper, un jet d’eau apparut, Ito se mit à contrôler ce jet avec ses mains et l’envoya directement sur l’ennemi. Le colosse mit son bras pour tenter de bloque l’attaque, le jet d’eau frappa alors le bras de l’ennemi au niveau de l’épaule.

-Suiton mizu Kamikiri.

A cet instant, le bras se mit à pendre au corps du géant, le jet d’eau avait transpercé l’épaule dans laquelle on pouvait désormais apercevoir un trou, le membre du colosse était devenu inutilisable.

-Bien joué, Ito. En continuant comme ça, bientôt il ne pourra plus rien faire.

-Ouai, on continue, mais fait attention à ta cible.

A ce moment, je me retournais et me rendait compte que l’autre colosse avait repris ses esprits et s’apprêtait à m’attaquer.
Il fallait que j’esquive au plus vite. Je bondissais donc sur la gauche, suffisamment loin pour éviter le coup qu’il me portait. Et sans quitter le colosse des yeux, je m’adressais à Ito.

-Ito, j’ai remarqué deux hiboux tout à l’heure qui volait au-dessus de nous. Il faut les éliminer, ce sont des ennemis. Je te laisse t’en charger, pendant ce temps, je m’occupe des colosses. De toute façon, il n’en reste plus qu’un et demi.

-Ok, je vais voir ce que je peux faire.

La dernière ligne droite, la fin du combat approchait et nous saurions dans peu de temps si notre mission serait un succès ou un échec.
Les deux colosses me faisaient face, bien qu’un des deux ait un genou à terre. Je prenais mes distances immédiatement avant de me mettre en garde, me préparant à esquiver à tout moment. Je gardais également mes distances avec les zombis de la horde qui entourait les colosses.
Je m’entourais d’un épais filament d’eau pour passer à l’attaque au cas où, mais je devais pour l’instant me contenter de mes réserves d’eau personnelle, car je devais rester sur mes gardes et ne pouvais me permettre d’aller récupérer l’eau qui s’était rependu sur le sol suite au torrent que j’avais déversé sur nos ennemis pour ouvrir la voie à Misuzu.

Désormais je connaissais nos adversaires sur le bout des doigts, après les avoir observés lors de ce combat, je connaissais bien leurs points fort mais aussi leurs points faible. Leur point fort était simple, une force titanesque et une résistance au coup digne de leur carrure. Mais pour ce qui était de leur point faible, premièrement ils étaient lent, secondement un simple kunaï pouvait les blesser malgré leur résistance, il ne pouvait rien contre une lame et troisièmement, ils n’ont aucun sens ou presque. Ils n’ont pas de nez pour l’odorat, ni d’oreille pour l’ouï, du moins pas de visible, pas d’yeux pour la vue, pas de bouche pour le gout, bien que cela leur aurait été inutile dans ce combat, il leur restait le toucher, qui leur permettait de sentir l’impact lorsqu’ils étaient attaqués et donc d’attaquer dans la direction d’où venait l’attaque. Il utilisait donc un autre moyen pour nous repérer, deux hiboux qui leur servait d’yeux, ce qui était un genre d’atout, jusqu’à ce que nous découvrions ces deux alliés. Désormais ce n’était plus qu’une question de temps pour les abattre et aveuglé définitivement nos énormes cibles.

En attendant, j’utilisais l’avantage de la vitesse pour combattre le colosse encore sur ses jambes. Imprégnant mes pieds de chakra raiton, je me déplaçais désormais à une très grande vitesse, un kunaï dans chaque main pour porter mon adversaire  qui devait être dépassé par les évènements à leur qu’il était. Il frappait le sol en essayant de m’atteindre, mais il était bien trop lent pour moi.
Je frappais ses jambes avec mes kunaïs quand l’opportunité se présentait, entaillant ses jambes de plus en plus profondément. Frappant de nouveau sur les blessures déjà infligées à chaque passage. Ses jambes commençaient à fléchir, il fallait porter un coup suffisamment puissant pour le faire chuter après cela, il ne se relèvera pas facilement et si j’arrive à l’immobiliser comme l’autre, alors la situation pencherait indéniablement en notre faveur. Je m’arrêtais donc derrière ses jambes pour porter mon attaque.

-Suiton kaihodan.

Le jet d’eau frappa le colosse derrière son genou gauche lui faisant poser ce même genou à terre. Je plongeais vers son genou droit dans lequel je plantais un kunaï.
Son état se rapprochait un peu plus de celui de son compère. Il était temps d’en finir et j’espérais que mon prochain coup allait marcher.
Je me mettais dans une position pour que les deux colosses puissent être dans mon champ d’action, j’avais déjà utilisé ce coup tout à l’heure et cela avait eu de l’effet, j’étais donc bien décidé à réédité ce coup, mais avec bien plus de puissance.
A cet instant, Ito réapparu à côté de moi pour me prévenir qu’il avait réussi à abattre les deux hiboux, en espérant qu’il soit bien mort pour de bon.

-Bien jouer Ito, tu peux aller prévenir le QG que la mission est remplie maintenant, je vais en finir avec eux deux avec mon prochain coup.

-Tu es sûr ?

-Certain.

Il repartait donc en direction de la tour du kage pour les informer de la réussite de la mission, bien sûr elle n’était officiellement pas terminé, mais j’étais sûr de mon coup, mes cibles étaient incapable de se mouvoir, aveugle et l’un d’entre eux n’avait plus qu’un bras de fonctionnel.

-Allez, qu’on en finisse !! Suiton Hahonryuu !!

Je concentrais toutes mes forces dans ce dernier coup, qui était en deux parties, cette première technique était la première partie et en ayant rassemblé mes forces, le torrent créer par le Hahonryuu fut énorme. Les deux colosses furent frappés par la vague, ce qui les cloua au sol. J’enchainais immédiatement avec ma seconde technique.

-Raiton Jibashi no jutsu !

Un courant électrique se dirigeait vers les colosses en se propageant plus rapidement et avec une plus grande puissance grâce à l’eau du torrent. Avant de les frapper violemment. Les deux géants à genou se mirent à convulser à cause de ma technique raiton. J’avais pour ma part utilisé mes dernières ressources pour en finir et je sentais désormais la fatigue qui avait pris la place du sentiment d’énergie qui m’avait envahi lorsque j’avais rassemblé mes forces.
Je tombais à genou devant les deux gigantesques corps inanimé qui étaient allongés devant moi. Cela faisait la deuxième fois que les colosses étaient inconscients et je sentais que cette fois était la bonne. La mission était un succès et j’étais fier de cela.
Je regardais en direction de la tour du mizukage, et aperçus Ito qui s’était éloigné, mais s’était retourné vers moi et les colosses. Je le regardais, nos regards se croisèrent et je tendis le poing vers lui, pouce vers le haut accompagné d’un sourire malgré mon visage exténué, j’avais fait passer mon message.
Je restais alors, à genoux contemplant les colosses. Je ne pouvais plus faire grand-chose, j’étais à bout de force, il me restait tout juste assez d’énergie pour rester conscient. Les combats continuaient, mais au moins, la mission assignée à mon équipe était visiblement un succès, mais si ces deux colosses venaient à reprendre conscience, je serais hors d’atteinte d’eux, en espérant qu’il n’arrive pas à se lever et à se rapprocher de moi.

_________________
LES COLOSSALES COLOSSES [Azzuki Mioka] Userba11
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t931-annale-de-azzuki-mioka#6549 https://sns-rp.forumgratuit.org/t911-bingo-fiche-de-azzuki-mioka https://sns-rp.forumgratuit.org/t910-presentation-de-azzuki-mioka-fini
PNJ

PNJ
Messages : 188

LES COLOSSALES COLOSSES [Azzuki Mioka] Empty
MessageSujet: Re: LES COLOSSALES COLOSSES [Azzuki Mioka]   LES COLOSSALES COLOSSES [Azzuki Mioka] EmptyMer 14 Mai - 8:49

Irp
la situation était tellement catastrophique que l’ordre fut donner au shinobi de battre en retraite vair la tour du mizukage. Les colosse quand a eux continuer a bouger et essayer de ramper en direction de la tour mais il ne serait plus une menasse désormais, Azuki qui commença a ce replier pour suivre les ordre fut arrêter par l’un des hibou que Ito était sensé tuer. Le hibou avait a ce sujet, l’abdomen transpercer. Il ce posa et parla,
-tu es surent un membre des Mioka, vus comme tu a géré la situation, même si franchement c’était pathétique au début cependant tu a du potentielle, je suis impatient de te tuer pour pouvoir récupéré ton cerveau hahahahaha
Sur ces derniers mots le cadavre de l’oiseau nocturne tomba les colosses arrêtèrent de bouger.

Hrp
ces post conclu le sujet, pour continuer l’évent ces par ici --> https://sns-rp.forumgratuit.org/t3732-le-combt-pour-la-tour-tout-ceux-qui-arrivont-a-rejoindre-la-tour-avant-la-fin-du-combat#31836


Fin
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



LES COLOSSALES COLOSSES [Azzuki Mioka] Empty
MessageSujet: Re: LES COLOSSALES COLOSSES [Azzuki Mioka]   LES COLOSSALES COLOSSES [Azzuki Mioka] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
LES COLOSSALES COLOSSES [Azzuki Mioka]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: V1 :: Mizu no Kuni :: Kirigakure no Sato-
Sauter vers: