Partagez
 

 Un voyage pénible mais utile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yumi Hatake

Yumi Hatake
Messages : 18

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Un voyage pénible mais utile Empty
MessageSujet: Un voyage pénible mais utile   Un voyage pénible mais utile EmptyDim 3 Jan - 9:23

Trois jours, nous avions passé trois jours à Tsuchi no luni en cherchant un quelconque indice, nous n'avions rien trouvés, à part de vulgaires cailloux inutiles, inutile... Sora n'avait apparemment rien trouvé non plus, il était donc temps pour nous de quitter Tsuchi no kuni et au pire si jamais on doit de nouveau y venir rien ne nous en empêche, enfin pas dans l'immédiat, du coup nous partîmes en direction de Suna, je ne savais pas si oui ou non il y avait quelque chose mais j'aurais peut-être plus de chance, enfin j'espérais en tout cas parce que j'avais une intuition qui me poussait à y aller.

De ce fait, nous partîmes en début de matinée, traversant le pays de la terre en une journée tandis que nous passions la nuit juste avant l'immense désert de Suna, je savais que dans ce désert se trouver le temple du vent et c'est ce que je cherchais, quoi de mieux qu'un temple pour une telle relique ? Mais voilà, on allait devoir le chercher lui aussi, en soit un temple c'est assez gros, donc je ne pense pas que ce soit le plus compliqué.

Le lendemain matin, alors que nous avions alternés les gardes cette fois, Sora vint me réveiller doucement, en fait il est si tendre avec moi, c'est vraiment adorable, je m'étais alors levée assez rapidement, me recoiffant tandis que juste après on traversez la frontière, nos recherches commence maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Sora Uchiha
Rang A
Rang A
Sora Uchiha
Messages : 556

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 1 D
Talents: Sharingan, Katon, Genjutsu, Kenjutsu, Senso

Un voyage pénible mais utile Empty
MessageSujet: Re: Un voyage pénible mais utile   Un voyage pénible mais utile EmptyDim 3 Jan - 15:38

Ces trois long jours de recherche à parcourir Tsuchi no Kuni m'avaient un peu fatigué mais bon, ma motivation restait à son apogée. Nous n'avions rien trouvé dans le pays de la terre et donc nous dûmes partir de Tsuchi no Kuni afin de se diriger autre part. Cet autre part était une lande tout aussi désertique, mais bien plus chaude que les déserts rocheux de Tsuchi no Kuni. Dans ce pays l'horizon n'était que sable, chaleur et vent, ainsi je me mis à penser que Tsuchi no Kuni est un pays accueillant.

Nous partîmes des landes de pierre désertes de Tsuchi no Kuni au début de la journée, pays que nous avons passé en une journée avant de camper à la nuit tombée juste avant le désert de Suna et ses nuits glaciales. Je suivais Yumi-sensei qui avait une petite intuition sur l'endroit où chercher cet artéfact de Kurama, et comme d'habitude je lui vouais une confiance aveugle. Cette nuit la c'est moi qui pris la garde à ma demande. Il fallait que Yumi se repose, de mon côté je pouvais endurer plusieurs jours sans dormir. En effet j'avais un peu peur pour elle, car ce voyage l'épuisait physiquement mais pas moralement, de ce fait je décidais de la laisser dormir plus longtemps que moi pour qu'elle récupère plus.

Je profitais de la nuit pour observer le visage de Yumi-sensei. Quand elle dort on dirait un ange : ses lèvres fines fermées en un léger sourire soulignait des yeux parfaits et un nez a la fois fin et pointu, et le blanc de sa peau se laissait observer facilement grâce a la lueur suffisante de la Lune. Ses cheveux blancs resplendissaient dans la nuit et il ne manquerait plus que l'auréole pour en faire une sainte. Malgré tout le jour allait se lever et je me devais de la réveiller. Je pris la décision de la réveiller un petit bout de temps après le lever du Soleil afin de la laisser avoir un sommeil complet. Quand je jugea le moment opportun, je m'approcha doucement de son visage et je lui caressa la joue du doigt tout doucement pour la réveiller en douceur. Apparemment cela eut l'effet escompté puisqu'elle ouvrit les yeux tout doucement en gardant son sourire angélique. Elle se leva rapidement pour se recoiffer avant de remballer le camp et partir pour Kaze no Kuni. Une longue marche nous attendait tandis que nous passions la frontière du pays du vent et entrions dans le désert de Suna.

Nous cherchions depuis une journée dans le désert chaud de Kaze no Kuni. Nous étions déjà passés devant Sunagakure no Sato mais no n'y sommes pas entrés. Nous nous concentrions sur nos recherches. Enfin je cru discerner au loin un peu sur la droite une structure perdue dans le désert. Cela pourrait-il être notre but ? Je ne savais pas si c'était Sunagakure no Sato ou un bâtiment perdu dans le désert mais en tous cas nous approchions de quelque chose et si cela pouvait nous mener à découvrir un des cinq artéfacts de Kyubi ça serait génial. M'enfin bon nous avancions tranquillement vers ce mystérieux bâtiment qui pourrait bien aussi être un mirage, mais j'espérais que non.
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t4548-sora-uchiha-bingo-book https://sns-rp.forumgratuit.org/f333-dossier-sora-okinawa-uchiha https://sns-rp.forumgratuit.org/t4545-sora-okinawa-uchiha-survivant-uchiha
Yumi Esuki
Rang S
Rang S
Yumi Esuki
Messages : 4289

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Talents:

Un voyage pénible mais utile Empty
MessageSujet: Re: Un voyage pénible mais utile   Un voyage pénible mais utile EmptyDim 3 Jan - 16:48

Naeko et moi étions de sortie… encore. J’avais peur que mes multiples entraînements à l’extérieur ne tarissent l’image de mère soucieuse de son peuple, que j’essayais tant bien que mal de conserver. Mais je n’oubliais pas de nuancer mes défauts avec d’autres prises d’initiative, notamment le soir. J’avais organisé la veille un gala de charité avec la plupart des personnalités de Suna, dans l’espoir de récolter des fonds pour reloger les pauvres villageois qui avaient perdu leur demeure pendant cette longue époque de terreur. Bien sûr, j’avais fait d’une pierre deux coups en réunissant les personnages célèbres de Kaze no Kuni. Quelle meilleure occasion pour choisir les membres du conseil des représentants ? J’avais appuyé Soufuku dans la réalisation de cette tâche et le comportement de chacun nous avait aidés à trancher. Je n’aurais pas deviné avant ce dîner que certains pro-Shunsuke et anciens faucheurs savaient se montrer généreux. Ou alors essayaient-ils peut-être de nous manipuler en levant leurs fonds, dans l’espoir d’être choisis pour siéger au conseil… Aucune possibilité n’était à exclure en politique, d’autant plus de la part d’hommes si cruels.

Parallèlement à la mise en place de notre système de régence républicaine, nous avions embauché de nombreux sans emploi afin d’explorer le pays de fond en comble. Aucune ressource ne devait passer aux oubliettes : nous devions absolument profiter de tout ce que nous offrait notre pays à l’heure actuelle. Je réfléchissais également à un système très ambitieux qui permettrait à Suna d’être auto-suffisant en terme d’alimentation, voire même de commercer des denrées - chose qui paraissait pour le moment irréaliste. Politique, social et économie. Voilà la trinité qui permettrait à Suna d’émerger de nouveau, de rivaliser avec ses concurrents. Nous étions encore loin des énormes gratte-ciels d’Iwa que j’avais pus contempler de mes propres yeux lors de mes précédentes visites… Mais à notre rythme, nous grandissions. L’important était de rétablir notre dynamique, pas d’immédiatement devenir les leaders commerciaux.

Quant au moment présent, je marchais en compagnie de mon semblable dans le sable fin du désert. Nous avions décidé de changer de lieu d’entraînement. Non pas que le sentier rocailleux que nous avions trouvé nous déplaisait, mais… il manquait cruellement de variété, à n’en pas douter. Nous marchions donc désespérément dans cette étendue infinie, trois gourdes à chaque ceinture. L’eau était en effet un facteur important à prendre en compte, lorsqu’on s’aventurait par-delà les dunes de Suna. Nous ne savions pas exactement ce que nous espérions trouver… jusqu’à ce qu’on le trouve. Un bâtiment assez discret enfoui dans le sable se dressait devant nous, à quelques centaines de mètres. Nous mîmes du temps à l’atteindre, mais nous ne fûmes pas déçus du résultat.


- On dirait bien un bâtiment abandonné… Un laboratoire scientifique assez récent, à en croire le style. précisa Naeko en chuchotant, alors que nous nous empressions d’entrer silencieusement.

- Il n’est pas cartographié, en tout cas. Il doit s’agir d’un lieu tenu secret par Shunsuke… ou peut-être même les faucheurs, qui sait ? Je fis alors signe à Naeko de s’arrêter en levant la main. J’entends quelqu’un… des pas approchent. repris-je en chuchotant. Non, ils sont trop irréguliers : ils sont au moins deux. Pas un bruit.

Les intrus venaient apparemment de l’extérieur… A moins que nous ne soyons les intrus ? Sans plus attendre, je me servis de ma technique de Lévitation pour nous amener avec précaution au plafond, en position allongée. Celui-ci était assez haut, ce n’était pas l’élément qu’on observait en premier en rentrant dans un bâtiment. Les pas se faisaient plus lourds… plus proches… plus vifs. Ils étaient en réalité assez délicats : je reconnus là ceux de shinobis expérimentés. Nous allions peut-être devoir nous battre. J’attendis l’instant où les individus pénétrèrent l’enceinte pour interrompre ma technique, nous permettant de leur tomber dessus avec un surprenant effet de surprise. Adrénaline garantie. Je plaquai au sol la femme aux cheveux argentés, la retenant fermement avec une prise. De son côté, Naeko s’occupait de l’autre garçon, qui semblait un peu plus inoffensif. Mais il fallait se méfier des apparences… Apparemment, ils n’avaient pas l’air d’être du coin. Je les aurais reconnus autrement, connaissant désormais sur le bout des doigts l’apparence de tous les shinobis de Suna.

- Pour qui travaillez-vous !? Aizen ? Ashiro ? Identifiez-vous sur le champ, ou vous le regretterez.
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t2179-annales-de-yumi-esuki https://sns-rp.forumgratuit.org/t4481-bingo-book-de-yumi-esuki-v2 https://sns-rp.forumgratuit.org/f322-dossier-kazekage-yumi-esuki https://sns-rp.forumgratuit.org/t4477-yumi-esuki-l-aube-d-une-nouvelle-ere
Sora Uchiha
Rang A
Rang A
Sora Uchiha
Messages : 556

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 1 D
Talents: Sharingan, Katon, Genjutsu, Kenjutsu, Senso

Un voyage pénible mais utile Empty
MessageSujet: Re: Un voyage pénible mais utile   Un voyage pénible mais utile EmptyDim 3 Jan - 17:35

Tandis que nous approchions du bâtiment, nous pûmes discerner plutôt facilement que c'était un bâtiment abandonné. Avec Yumi-sensei, nous nous approchions de la battisse en question, toujours lentement pour ne pas épuiser trop nos forces. La plupart du temps je regardais par terre en marchant, mais quelque fois je relevais la tête et je cru apercevoir quelque chose bouger a côté de ce qui semblait être un laboratoire abandonné. Croyant que c'était un mirage je laissa tomber l'affaire et continua de marcher avec Yumi-sensei dans le désert chaud et aride de Suna.

Au fur et a mesure que nous nous approchions du labo, je me fit de plus en plus prudent. Je ne voulais rien risquer en entrant la dedans, ainsi au fur et a mesure qu'on se rapprochait je me mis a examiner ce bâtiment en ruine. Troué de partout, il tenait bon dans le sable du désert et possédait un toit haut, ce qui pouvait donner lieu à une belle embuscade depuis les airs. Par mesure de précaution j'activais discrètement mon sharingan. Il n'avait qu'un tomoe mais c'était suffisant pour esquiver de justesse une embuscade. Quand on entra dans la battisse, je scruta les murs en oubliant d'examiner le plafond. Grossière erreur, car quand nous fûmes au centre de la pièce principale mon sharingan me hurla un grand mouvement au dessus de moi. Par réflexe je plongea a gauche et esquiva un ninja tombé du ciel d'extrême justesse pendant que Yumi-sensei se faisait plaquer au sol par un deuxième Shinobi. Ce shinobi en question cria a Yumi-sensei une phrase débitée tellement vite que j'eus du mal a comprendre tout de suite. Sans doute l'effet de l'adrénaline.

Pour qui travaillez-vous !? Aizen ? Ashiro ? Identifiez-vous sur le champ, ou vous le regretterez.

Je désactiva tout de suite mon sharingan pour ne pas le révéler. Personne ne l'avais vu, ouf. Le shinobi qui avait tenté de m'attraper ne devait pas s'attendre a ce que j'esquive, si bien qu'il resta au sol pendant un bon moment sous la douleur de l'impact au sol. Après les avoir analysés rapidement physiquement, j'en déduisis qu'ils venaient de Suna. A priori on avait rien a craindre, nous sommes alliés, si bien que tout en me protégeant avec mon kunai et en restant a bonne distance des deux shinobis je pris la parole.

A priori on ne devrait pas se taper, non ? Nous sommes de Konoha et travaillons donc pour Hanako. Vous êtes de Suna, non ? Alors arrêtons la les hostilités et parlons calmement, ok ?

Tout en disant ça je mis mon kunai dans ma sacoche et pris une posture détendue.
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t4548-sora-uchiha-bingo-book https://sns-rp.forumgratuit.org/f333-dossier-sora-okinawa-uchiha https://sns-rp.forumgratuit.org/t4545-sora-okinawa-uchiha-survivant-uchiha
Yumi Hatake

Yumi Hatake
Messages : 18

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Un voyage pénible mais utile Empty
MessageSujet: Re: Un voyage pénible mais utile   Un voyage pénible mais utile EmptyDim 3 Jan - 18:01

Nous nous approchions du bâtiment, ça avait vraiment l'air d'être un truc abandonné et non le temple du vent, en fait on s'étaient empressés pour rien, la preuve. Ce bâtiment était relativement haut, dans un tel désert une embuscade était pas forcément envisageable, de ce fait j'étais méfiante mais sans plus, après tout ce désert n'était pas non plus des plus animé, à part Suna, je me souviens que mon grand père m'avait parlé de sunajin qui ne restait jamais au même endroit, de ce fait je me méfiais pas du tout d'une quelconque embuscade venant de l'intérieur de ce bâtiment et pourtant j'aurais dû.

Nous étions donc entrés et aussitôt je me reçus une masse sur la tronche, pas la peine de se demander ce que c'était... Une embuscade, me faisant plaquer au sol dans un cri de surprise, puis écoutant Sora et la fille qui m'était tombée dessus... Elle nous demandait pour qui on travaillaient et qui nous étions. Suna... C'était nos alliés normalement alors autant répondre, même si j'avais le bandeau de Konoha attaché à mon bras gauche mais bon... Soit...

- Je suis Yumi Hatake, junin de Konoha et avant que tu pose la question, je cherche le temple du vent... Maintenant lâche moi

J'avais bien des moyens de la repousser mais je risque de créer des tensions et c'est pas mon objectif, espérant qu'elle se sorte de suite avant que je ne sois obligé d'utiliser la force
Revenir en haut Aller en bas
Yumi Esuki
Rang S
Rang S
Yumi Esuki
Messages : 4289

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Talents:

Un voyage pénible mais utile Empty
MessageSujet: Re: Un voyage pénible mais utile   Un voyage pénible mais utile EmptyDim 3 Jan - 18:39

Apparemment, le jeune homme avait donné du fil à retordre à Naeko. Les apparences étaient bel et bien trompeuses. Comment avait-il pu anticiper notre chute..? Je devais étudier la question. Mais pour l’heure, je me devais de régler cet incident qui m’avait tout l’air d’être diplomatique. Je réalisai tout juste que la jeune femme que j’immobilisais depuis quelques secondes portait le bandeau de Konoha au bras. Réalisant avoir peut-être fait une erreur, je ne regrettais cependant pas mon acte : il aurait pu s’agir de n’importe qui. D’ailleurs, il pouvait toujours bien s’agir de n’importe qui… Une vérification s’imposait. Mais de prime abord, je préférais écouter ce qu’ils avaient à me dire.

- A priori on ne devrait pas se taper, non ? Nous sommes de Konoha et travaillons donc pour Hanako. Vous êtes de Suna, non ? Alors arrêtons là les hostilités et parlons calmement, ok ?

N’importe qui pouvait savoir qu’Hanako Hyûga était l’actuelle Hokage. Rien de convaincant, donc.

- Je suis Yumi Hatake, juunin de Konoha et avant que tu poses la question, je cherche le temple du vent... Maintenant lâche-moi.

Hatake ? Comme Kakashi Hatake ? Encore un nom célèbre, qu’on pouvait facilement s’approprier. En revanche, il était vrai que le teint de sa chevelure rappelait le célèbre croc blanc de Konoha, dont j’avais lu plus d’une description, que ce soit à la bibliothèque de Kiri ou à celle de Suna. Détails un peu plus intéressants, donc. Je relâchai la pression, allant jusqu’à aider cette femme qui portait le même prénom que moi à se relever, tout en gardant un oeil sur l’autre shinobi, afin de ne pas avoir de mauvaise surprise.

- Mon nom est Yumi Esuki, bras droit du Kazekage en personne. Et avant de vous demander ce que vous venez faire au temple du vent, j’aimerais clarifier un détail qui me chiffonne : en quelle année et en quelle saison Hanako Hyûga fut-elle promue Hokage ? Et surtout : pour quel exploit le peuple lui a-t-il accordé sa confiance ?

Un peu d’histoire ne pouvait leur faire de mal. Même si une mauvaise réponse leur serait fatale.
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t2179-annales-de-yumi-esuki https://sns-rp.forumgratuit.org/t4481-bingo-book-de-yumi-esuki-v2 https://sns-rp.forumgratuit.org/f322-dossier-kazekage-yumi-esuki https://sns-rp.forumgratuit.org/t4477-yumi-esuki-l-aube-d-une-nouvelle-ere
Maître du Jeu

Maître du Jeu
Messages : 703

Un voyage pénible mais utile Empty
MessageSujet: Re: Un voyage pénible mais utile   Un voyage pénible mais utile EmptyDim 3 Jan - 19:43

Un voyage pénible mais utile Assassin_by_joslin-d9k5jo8Soudain, une voix féminine et sensuelle se fit entendre....

Mmmmm.... Vous qui osez chercher un objet qui devrait être interdit aux gens de votre espèce... Êtes vous sur de vouloir continuer dans cette voie ? Réfléchissez bien... Car une fois sortie de mon sommeil, il n'y aura plus de retour en arrière... Dans le cas où vous vous sentez l'âme d'un imbécile fini, je vous attend... Osez trouver mon royaume perdu au milieu du désert.
Revenir en haut Aller en bas
Sora Uchiha
Rang A
Rang A
Sora Uchiha
Messages : 556

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 1 D
Talents: Sharingan, Katon, Genjutsu, Kenjutsu, Senso

Un voyage pénible mais utile Empty
MessageSujet: Re: Un voyage pénible mais utile   Un voyage pénible mais utile EmptyDim 3 Jan - 20:39

Hmmm elle est bien sympas elle sauf que je ne sais toujours pas l'identité de son copain encore écrasé au sol et je ne sais pas si elle dit vrai. Elle est vraiment le bras droit du Kazekage ? Ça m’impressionnait un peu mais pas tant que ça. Enfin bon, elle n'avait pas l'air d'avoir vu nos bandeaux de Konoha et voulait savoir la date et le motif d'élection de Hanako Hyûga en tant qu'Hokage. En tant que bon Shinobi de Konoha je connaissait cette date, mais je ne savais pas si je devais lui donner. Yumi-sensei était maintenant debout, ce qui me fit me calmer. Je détestait voir les gens que j'aime dans une posture comme celle-ci, mais maintenant que ma sensei adorée était debout je me sentis me calmer progressivement.

Hanako-sama a été élu en été de l'an 96 pour avoir repoussé l'attaque de l'akatsuki qui avait eu lieu la même année a la même saison. Satisfaite maintenant ?

Soudain une voix de femme assez sensuelle se fit entendre :

Mmmmm.... Vous qui osez chercher un objet qui devrait être interdit aux gens de votre espèce... Êtes vous sur de vouloir continuer dans cette voie ? Réfléchissez bien... Car une fois sortie de mon sommeil, il n'y aura plus de retour en arrière... Dans le cas où vous vous sentez l'âme d'un imbécile fini, je vous attend... Osez trouver mon royaume perdu au milieu du désert.

Voila pourquoi nous sommes venu dans votre humble désert. Nous voulons trouver un des pendentifs de Kyubi, et cette voix nous confirme qu'on est au bon endroit.

Cette voix venait tous juste de nous offrir des informations bien utiles. On étaient peut-être pas au temple du vent mais en tout cas on est au bon endroit.
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t4548-sora-uchiha-bingo-book https://sns-rp.forumgratuit.org/f333-dossier-sora-okinawa-uchiha https://sns-rp.forumgratuit.org/t4545-sora-okinawa-uchiha-survivant-uchiha
Yumi Hatake

Yumi Hatake
Messages : 18

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Un voyage pénible mais utile Empty
MessageSujet: Re: Un voyage pénible mais utile   Un voyage pénible mais utile EmptyDim 3 Jan - 21:57

De suite après m'être présentée je me relevais avec son aide, celle-ci m'ayant tendue la main pour m'aider à me relever donc, j'étais plus que jamais motivée a atteindre mon objectif, alors tandis que la demoiselle se présentait, je l'écoutais, Yumi Esuki.... Effectivement je la connaissais, j'avais tout un dossier sur elle, donc le fait qu'elle soit le bras droit du Kazekage ne me surprenait en aucun cas, je dirais même que je m'y attendais, après tout elle était assez forte tout de même... Et rusée. Elle désirait des preuves comme quoi nous étions bien de Konoha.

Elle nous demandait donc quand Hanako-sama avait été placé en tant que Hokage et pour quelle raison, de ce fait je laissais faire Sora, il connaissait la réponse et répondit de ce fait relativement bien et vite, ce qui ne me surprenait pas de lui, il était très doué et avait une telle volonté, il me rendait fière de lui de jour en jour, mais je n'eu pas le temps de répondre quoi que ce soit qu'une voix ce fit entendre, sensuelle et féminine, il s'agissait d'une femme apparemment, mais qui ? Telle est la question...

- Mmmmm.... Vous qui osez chercher un objet qui devrait être interdit aux gens de votre espèce... Êtes vous sur de vouloir continuer dans cette voie ? Réfléchissez bien... Car une fois sortie de mon sommeil, il n'y aura plus de retour en arrière... Dans le cas où vous vous sentez l'âme d'un imbécile fini, je vous attend... Osez trouver mon royaume perdu au milieu du désert.

J'avais un sourire malicieux sur les lèvres, et Esuki-chan tombait à pic, j'allais lui demander son aide, mais j'allais devoir dévoiler mon secret, ce qui n'es pas toujours une excellente idée, mais bon si c'est nécessaire...

- Effectivement, tu a raison, ce que nous cherchons se situe dans ton royaume perdu, et l'entrée c'est le temple. M'adressant ensuite à Esuki-chan, un sourire au lèvres Esuki-chan, je vais demander ton aide, nous ne somme pas là pour nous en prendre a Suna, ce que je veux c'est récupérer une relique dans laquelle se trouve une part de Kyubi, tu sait qui c'est, j'en possède déjà une et je vais te le prouver Utilisant légèrement le pendentif mais juste assez pour déployer une seule queue, puis le stoppant et reprenant Je veux récupérer ces parties avant que quelqu'un d'autre ne s'en empare, si un déserteur les trouve les villages seront en danger, alors s'il te plait aide moi pour celui-ci, quant à cette voix je ne sais pas du tout qui c'est mais je rester persuadée qu'il faut nous rendre au temple du vent... Je connais l'existence grâce à mon grand père, Kakashi Hatake qui m'a tout raconté, je t'assure que je ne veux aucun mal envers les villages, je suis le renard blanc de Konoha, rusée mais pas néfaste, alors tu m'aide ? Je t'assure que je ferais en sorte que l'alliance entre Suna et Konoha perdurent encore

J'avais tout dit, cette voix était certainement celle d'une personne puissante et quatre valait mieux que deux pour affronter une telle personne, mais ma curiosité me pousser à me demander quel pouvoir contenait le prochain artefact... Mais Esuki-chan allait elle accepter de nous y amener ?
Revenir en haut Aller en bas
Yumi Esuki
Rang S
Rang S
Yumi Esuki
Messages : 4289

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Talents:

Un voyage pénible mais utile Empty
MessageSujet: Re: Un voyage pénible mais utile   Un voyage pénible mais utile EmptyDim 3 Jan - 23:01

Dans le plus grand des calmes, le jeune Konohajin - qui en était assurément un, à n’en plus douter - répondit correctement à mon interrogation. Alors qu’un mystère venait de se résoudre, un autre bien plus grand s’abattit sur nous tous. Une voix, apparemment pas émise de manière physique, retentit dans nos esprits. Et à en croire les visages interloqués des autres témoins, j’en conclus que je n’étais pas la seule à l’entendre. Elle nous délivra un message des plus terrifiants… et des plus passionnants.

- Mmmmm.... Vous qui osez chercher un objet qui devrait être interdit aux gens de votre espèce... Êtes vous sûrs de vouloir continuer dans cette voie ? Réfléchissez bien... Car une fois sortie de mon sommeil, il n'y aura plus de retour en arrière... Dans le cas où vous vous sentez l'âme d'un imbécile fini, je vous attends... Osez trouver mon royaume perdu au milieu du désert.

Cela n’annonçait rien qui vaille. Non, vraiment rien de bon. Mais plus terrifiante encore fut la réponse du jeune homme qui accompagnait la jeune Hatake, dont l’insouciance me rappela le caractère de Naeko.

- Voilà pourquoi nous sommes venus dans votre humble désert. Nous voulons trouver un des pendentifs de Kyubi, et cette voix nous confirme qu'on est au bon endroit.

De Kyubi !? Cet enfant venait de me cracher insipidement un tel secret ? Voilà qui témoignait de son entière confiance en ses alliés de Suna, je ne pouvais que m’en réjouir. A moins qu’il ne s’agisse d’inconscience… Quoi qu’il en soit, je devais en savoir plus. Qu’entendait-il par « pendentif de Kyubi » ? Je croyais les bijuus en liberté depuis bien longtemps. Enfin, hormis Sanbi, évidemment. Le plus puissant de tous aurait-il été scellé dans un artefact ? Je compris alors que s’ils avaient accepté de m’avouer une information si cruciale, c’était uniquement parce qu’ils comptaient avant tout sur notre aide. Comme toujours.

- Effectivement, tu as raison, ce que nous cherchons se situe dans ton royaume perdu, et l'entrée c'est le temple. Esuki-chan, je vais demander ton aide, nous ne sommes pas là pour nous en prendre à Suna, ce que je veux c'est récupérer une relique dans laquelle se trouve une part de Kyubi, tu sais qui c'est, j'en possède déjà une et je vais te le prouver.

Ce qu’on me montra par la suite m’était tout à fait connu : Yumi Hatake puisa dans la puissance de son bijuu, faisant apparaître une queue rougeâtre dans son dos. Celle-ci ressemblait en tous points à celles que pouvait utiliser Naeko, hormis un détail : elle dégageait beaucoup plus de chakra, de puissance, de force. J’étais bien heureuse que mon cousin ne soit pas sous l’emprise d’une telle entité, presque divine. Je n’aurais peut-être jamais pu l’aider à calmer la haine de l’être qui sommeillait en lui, et il ne serait certainement plus là pour en parler. Passons.

- Je veux récupérer ces parties avant que quelqu'un d'autre ne s'en empare, si un déserteur les trouve les villages seront en danger, alors s'il te plait aide-moi pour celui-ci, quant à cette voix je ne sais pas du tout qui c'est mais je reste persuadée qu'il faut nous rendre au temple du vent... Je connais l'existence grâce à mon grand père, Kakashi Hatake qui m'a tout raconté, je t'assure que je ne veux aucun mal envers les villages, je suis le renard blanc de Konoha, rusée mais pas néfaste, alors tu m'aides ? Je t'assure que je ferai en sorte que l'alliance entre Suna et Konoha perdure encore.

Voilà une demande peu singulière… Elle venait mendier mon aide pour lui confier une terrible puissance, assez grande pour ravager un village tout entier. Certes, Konoha avait toujours été un allié de Suna, plus particulièrement des pro-Gaara. Mais Hanako venait tout juste de me délivrer son message, et il n’impliquait pas directement une alliance avec son village, mais pour le moment seulement la nécessité de réunir les Kages. Je ne m’attendais pas à ce qu’elle ait besoin de moi si tôt… Mais d’un autre côté, si je me retrouvais réellement à peser le pour et le contre, être allié à un pays disposant d’une arme aussi dévastatrice que Kyubi était un atout indéniable. D’autant plus que Naeko pourrait peut-être aider cette Yumi à dompter la bête qui sommeillait en elle. Cela dit, il nous fallait encore trouver cet artefact. Si je devais cacher un tel pouvoir, je prendrais soin de le piéger abondamment. Mieux vaudra ne pas y aller seuls.

- Bien, réflexion faite, c’est d’accord. Je vais vous aider à dénicher ce puissant artefact. Mais à une seule condition : si nous parvenons à le retrouver, le collier devra être entreposé à Suna en attendant le prochain sommet des Kages. Il est hors de question que je vous laisse courir le monde en possession de deux de ces terrifiants objets. Vous risqueriez d’attirer l’attention de personnes très mal intentionnées… Et si cet argument ne vous semble pas assez valable, je ne vous connais que trop peu. Je préfère remettre cet objet de valeur à une personne de confiance, comme Hanako. Je ne dis pas que vous ne méritez pas ma confiance, bien au contraire. Vous m’avez l’air d’être des jeunes gens très respectueux et avides d’aider le monde. Mais risquer sa vie dans des quêtes si dangereuses peut parfois déformer les cloisons de l’esprit. Si vous êtes d’accord avec ma condition, nous pouvons dès lors faire route vers l’ouest, la direction vers laquelle se trouve le temple. En revanche, si vous préférez y aller seuls et porter cet incroyable fardeau sans mon aide, je ne vous retiens pas et je rentre dès maintenant à Suna.

Bien entendu, le temple se trouvait à l’est. Je connaissais bien la fougue de la jeunesse, en ayant moi-même payé les pots cassés. Il était hors de question que cette opération se déroule sans moi.
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t2179-annales-de-yumi-esuki https://sns-rp.forumgratuit.org/t4481-bingo-book-de-yumi-esuki-v2 https://sns-rp.forumgratuit.org/f322-dossier-kazekage-yumi-esuki https://sns-rp.forumgratuit.org/t4477-yumi-esuki-l-aube-d-une-nouvelle-ere
Hanako Hyûga

Hanako Hyûga
Messages : 1764

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 3 A - 2 B - 1C - 1 D
Talents:

Un voyage pénible mais utile Empty
MessageSujet: Re: Un voyage pénible mais utile   Un voyage pénible mais utile EmptyDim 3 Jan - 23:14








SUBORDONNES

FUYARDS

quand la Hokage s’en mêle











Hanako, vraisemblablement stressée, regardait son sceau de contrôle toutes les minutes. En effet, les deux shinobis dont elle avait reçu une lettre deux jours plus tôt, soit sa sous-chef du Jiei, et le chuunin du clan Uchiha qui était son élève, avaient décidé qu’ils partiraient du village, délaissant leurs fonctions. Pour le petit Uchiha, ce n’était pas une catastrophe. Un chuunin n’était pas nécessairement indispensable au déroulement global de la vie à Konoha. Mais pour Yumi Hatake, qui occupait des fonctions plus qu’importantes, c’était bien plus embêtant. Elle l’avait choisie pour la vision que la juunin avait du monde, et de ses capacités en stratégie, -chef du clan Hatake, on ne pouvait faire mieux-, mais tout de même. Faire des recherches hors du village était risqué, cela allait de soi. Mais surtout, ce qui ne laissait pas la Hyûga indifférente, était le fait qu’un porteur de sharingan parte du village sans une surveillance parfaite, et de son point de vue de Kage, c’était tout bonnement irréfléchi. La Hokage commençait à perdre patience ; ce qui était rare. Plus les heures passaient, plus la paperasse disposée sur son bureau partait en tour de Babel. Elle qui voulait veiller à la sécurité de chacun de ses habitants, qui ne voulait plus faire prendre de risque à ses shinobis. Les sharingan étaient en quelques sortes la source de tous leurs ennuis. Elle ne se rappelait que trop bien le jour où Haato, son amie, s’était révélée être le chef de l’Akatsuki… Hanako ferma les yeux. Non. S’énerver n’était pas bon. Mais vraiment, vraiment ! Quelle idée ! Pourquoi avait-il fallut que ces deux-là s’en aille, et surtout sans préparation ? Ce n’était pas qu’elle n’avait pas confiance en sa sous-chef ; mais un Uchiha, jeune comme il était, avait le devoir d’être protégé comme il se devait.

Hanako rouvrit les yeux, et porta le pouce à ses lèvres pour le mordre sans la moindre hésitation.

- Sato.


Un tigre roux apparut, le museau plissé. Hanako souffla, relâchant tout le stress qui s’était accumulé durant les longues heures passées derrière son bureau à zieuter son sceau de contrôle. Le tigre, nommé Sato, la regarda d’un air intrigué. Il savait que la Hokage n’était pas dans son état normal.

- Sato, je vais être brève, car la situation est assez délicate. Ma sous-chef du Jiei, que tu as déjà vue de loin, et son élève Sora Uchiha, sont partis de Konoha pour effectuer des recherches. Ils m’ont laissé une lettre. Je ne sais pas pourquoi mes gardes les ont laissés partir comme ça… mais tu sais à quel point je ne veux prendre de risques, surtout lorsque des sharingans sont liés à ces affaires. J’aimerais que tu les rattrapes, avec Sayoko Hyûga, qui fait partie du Jiei. J’ai une totale confiance en elle, et de plus, ses talents de médecine pourront être utiles s’il est arrivé quoi que ce soit. J’aimerais que vous vous dépêchiez. Ah ! Et, je viendrais avec vous, dans une forme plus fragile. Je vais prévenir Sayoko que tu arrives.


Tandis que le tigre se retournait pour s’en aller exécuter les désir d’une Hokage en colère, celle-ci même n’arrêta pas les dépenses en chakra, et utilisa une technique interdite connue maintenant de deux personnes seulement : Kakashi Hatake, celui qui lui avait pour ainsi dire à moitié appris, et elle.

- Kagebunshin.


Son clone tout fraichement créé ne perdit un instant, et se dirigea vers la porte d’entrée du village, prêt à partir en compagnie du tigre Sato et de Sayoko.

- Moshi moshi ? Sayoko ? J’ai une requête très importante. C’est urgent. Je suis désolée de te prévenir à la dernière minute, mais j’aimerais que vous partiez sans attendre, mon tigre Sato, un de mes clones et toi, à la poursuite de Yumi Hatake et Sora Uchiha. Tu les connais. Ils ne m’ont laissé qu’une lettre : ils partent vers Iwa et sont à une demi-journée de la frontière. J’aimerais que vous les rattrapiez. Je crains pour leur sécurité. Mon clone te dira tout.


Sur ces mots, la Hokage partit réprimander le Jiei et les gardes qui étaient de surveillance, laissant les trois compères partir à la poursuite de ses deux fuyards de subordonnés. Pourquoi, mais pourquoi cette lettre ne lui était parvenue que maintenant ?!

--------------------------------------------------

Cela faisait maintenant un certain temps qu’ils couraient. Après une nuit de sommeil furtive, les 3 envoyés de Konoha n’avaient toujours pas rattrapé les deux shinobis partis faire des recherches. En même temps, ceux-ci avaient presque deux jours d’avance. Mais les capacités de traque des Hyûga, du tigre ninja spécialiste du senjutsu, et de la médecin qui entre autre possédait des dons de senso, tout comme son Kage, rivalisaient avec cette avance. Ils arrivèrent sur le territoire Iwajien à la suite du duo, mais se rendirent compte qu’ils avaient déjà changé d’endroit. Après des heures de courses, ils arrivèrent enfin à proximité du lieu où se trouvaient les deux compères. La Hokage, terriblement en colère qu’ils aient pris tous ces risques, décida qu’elle devait utiliser leur moyen de communication au plus vite. Et ce n’était pas uniquement parce qu’elle était en colère. Non. C’est parce que ses yeux voyaient quelque chose qui la mettait en droit de s’inquiéter pour ses shinobis.

- Mmmmm.... Vous qui osez chercher un objet qui devrait être interdit aux gens de votre espèce... Êtes-vous sur de vouloir continuer dans cette voie ? Réfléchissez bien... Car une fois sortie de mon sommeil, il n'y aura plus de retour en arrière... Dans le cas où vous vous sentez l'âme d'un imbécile fini, je vous attends... Osez trouver mon royaume perdu au milieu du désert.

Le micro-casque de Yumi Hatake lui permit d’entendre ce qui se passait. En tant que sous-chef, Yumi avait toujours son casque en permanence sur elle pour être avertie des situations urgentes. Hanako le savait, bien entendu. Et bien que ces casques pouvaient être désactivés, en règle générale, les membres du jiei ne le faisaient pas, puisqu’ils ne sortaient pas du village. La Hokage n’avait que réglé la fréquence pour accéder à celle de Yumi et non celle de Sayoko. Elle entendit donc ce que racontèrent les différentes voies présentes à ce moment-là.

- Effectivement, tu as raison, ce que nous cherchons se situe dans ton royaume perdu, et l'entrée c'est le temple. Esuki-chan, je vais demander ton aide, nous ne sommes pas là pour nous en prendre à Suna, ce que je veux c'est récupérer une relique dans laquelle se trouve une part de Kyubi, tu sais qui c'est, j'en possède déjà une et je vais te le prouver Je veux récupérer ces parties avant que quelqu'un d'autre ne s'en empare, si un déserteur les trouve les villages seront en danger, alors s'il te plait aide moi pour celui-ci, quant à cette voix je ne sais pas du tout qui c'est mais je rester persuadée qu'il faut nous rendre au temple du vent... Je connais l'existence grâce à mon grand-père, Kakashi Hatake qui m'a tout raconté, je t'assure que je ne veux aucun mal envers les villages, je suis le renard blanc de Konoha, rusée mais pas néfaste, alors tu m'aides ? Je t'assure que je ferais en sorte que l'alliance entre Suna et Konoha perdure encore.

- Yumi !


- Bien, réflexion faite, c’est d’accord. Je vais vous aider à dénicher ce puissant artefact. Mais à une seule condition : si nous parvenons à le retrouver, le collier devra être entreposé à Suna en attendant le prochain sommet des Kages. Il est hors de question que je vous laisse courir le monde en possession de deux de ces terrifiants objets. Vous risqueriez d’attirer l’attention de personnes très mal intentionnées… Et si cet argument ne vous semble pas assez valable, je ne vous connais que trop peu. Je préfère remettre cet objet de valeur à une personne de confiance, comme Hanako. Je ne dis pas que vous ne méritez pas ma confiance, bien au contraire. Vous m’avez l’air d’être des jeunes gens très respectueux et avides d’aider le monde. Mais risquer sa vie dans des quêtes si dangereuses peut parfois déformer les cloisons de l’esprit. Si vous êtes d’accord avec ma condition, nous pouvons dès lors faire route vers l’ouest, la direction vers laquelle se trouve le temple. En revanche, si vous préférez y aller seuls et porter cet incroyable fardeau sans mon aide, je ne vous retiens pas et je rentre dès maintenant à Suna.

- Yumi ! YUMI !!!


Elle avait crié. Ce qui était rare pour la Hyûga. Que ne devait-elle pas entendre. Cela lui rappelait… son insouciance de jeunesse, lorsqu’elle avait 13 voire 14 ans. Pesait-elle le poids de ses paroles ? Une telle information était un secret politique, qui en un rien de temps pouvait faire chavirer l’équilibre précaire des villages. Alors c’était bien Kurama, que Yumi Hatake voulait retrouver. Ce Kurama. Cela faisait bien longtemps qu’elle ne l’avait pas vu… elle espérait que le bijuu se soit bien porté durant toutes ces années. Naruto-sama aurait été heureux que ce vieux renard ait enfin réussi à être en accord avec lui-même. Si elle avait un jour la possibilité de converser avec lui, comme elle l’avait fait avec Nibi et Sanbi, ce serait peut-être pour savoir s’il y était parvenu. Enfin… pour l’instant, elle n’avait fait que le croiser, comme pour Hachibi. Peut-être un jour pourrait-elle avoir une conversation aussi fluide qu’avec les deux autres bijuus… enfin. Elle se ressaisit. Elle n’était pas là pour conter fleurette, mais pour s’assurer de la sécurité de ses vaillants shinobis. Si elle avait sût, elle aurait envoyé un groupe à la recherche de ces artefacts. Kurama valait bien un peu de travail organisé, tout de même. Elle salua la petite troupe.

- Bien le bonjour, ma chère Yumi. Je ne pensais pas te revoir de sitôt. Certaines circonstances… elle jeta un coup d’œil un tantinet exaspéré, à Yumi Hatake et Sora. Certaines circonstance m’ont obligée à me déplacer jusqu’ici. Néanmoins, c’est une situation assez délicate et je laisserai Sayoko Hyûga et mon tigre Sato intervenir avant moi… si cela était nécessaire. elle se tourna vers la deuxième Yumi. Emmener Sora jusqu’ici était risqué, Yumi. En tant que Kage, je me dois de veiller à votre protection.


Grande vadrouilleuse, la Hokage avait un jour lointain été une déserteuse parcourant les Terres. Elle avait retrouvé cette partie d’elle-même par les nombreux voyages qu’elle effectuait. Et maintenant que son village était dirigé vers la culture et les arts, beaucoup de données se recoupaient. Elle avait eu vent de très nombreuses histoires. Peut-être l’une d’entre elles était la clé de ce mystère qui commençait à se dessiner dans les paroles de cette femme sunienne…



© Hanako Hyûga















Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t349-annales-d-hanako-hyuga https://sns-rp.forumgratuit.org/t342-le-bingo-book-de-hanako-hyuga https://sns-rp.forumgratuit.org/t335-hanako-coro-l-orpheline-surestimee http://www.facebook.fr/HanaCoKoro/
Sayoko Namikaze
Rang A
Rang A
Sayoko Namikaze
Messages : 296

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Un voyage pénible mais utile Empty
MessageSujet: Re: Un voyage pénible mais utile   Un voyage pénible mais utile EmptyLun 4 Jan - 13:15

Si seulement ses deux ninjas n'avait pas entrepris cette recherche ainsi, peut-être que nous serions au village à vaquer à nos occupations telles que la protection des frontières du village par exemple, ce qui me rappelle que j'ai été demandé par l'Hachidaime Hokage pendant que je sortais du centre hospitalier de Konoha. Cela m'a laissé le temps pour revêtir une autre tenue, prendre mon équipement et avertir le personnel médical d'assurer le déroulement des soins... Ensuite en compagnie d'Hanako et son tigre traqueur prénommé "Sota" nous sommes partis sur leurs pistes durant trois jours successifs qui m'ont paru assez attrayant lorsque tu avais à traverser le pays de la roche, on arrivait à les suivre grâce à nos compétences sensorielles et perception ainsi que le flair du félin, celui-ci a grandement facilite le pistage sur une distance pareille. Du paysage rocheux et montagneux d'Iwa, on passa aux dunes sableuses du désert de Suna, le pays du vent dont le cadre géographique changeait de Konoha et ses étendus forestiers. Je me demandais pourquoi avaient-il choisi de foncer en délaissant leurs fonctions ? je pensais surtout au renard blanc, la chef du clan Hatake dont le rôle était précieux dans la direction du Jiei. J'ai ressenti l'envie de lui reprocher son initiative intrépide,  car même si elle détient un artéfact de Kurama et est la petit-fille de Kakashi Hatake.  Ne parlons du descendant du clan Uchiha, Sora Okinawa me semblait imprudente en vue de ces circonstances.

Je ne saurait dire lequel blâmer avec exactitude mais quelques parts on a pu se rendre compte à quel point on devait être réactif, du moins commencer à envisager les aspects concernant la recherche des artéfacts, l'Akatsuki et les démons à queues. Tellement de choses auxquelles je songeais en tout nous rapprochons d'eux. Il y a parfois des moments où tu veux seulement écouter ton intuition, hors dans cas son courage afin de réaliser ce qui te semble important. Un tantinet exaspérer par cet élan soudain, je n'oubliais ce comportement ! Je gardais un calme apparent malgré l'exaspération et la quiétude, l'un comme l'autre fut retrouvés en compagnie d'une troisième personne. Je ne la connaissais pas de vue, ni de loin pourtant entendre ses propos ne me paraissait plus civilisé. D'après ses dires elle se nommait Yumi Esuki. La seconde porteuse du prénom figurant parmi mes connaissances. Était-elle vraie ? Quelle intention cachait-elle ?

Yumi H/Sora : Je suis contente que vous vous portiez bien, mais un petit mot ne fait pas de mal vous deux. Maintenant que nous y sommes pourquoi voir aux alentours du temple en question.

Dis-j'en m'adressant aux deux comparses, puis les individus présent en ces lieux.

Yumi E : Je m'appelle Sayoko Hyûga, j'espère que tu sauras nous guider jusque là-bas. Je me doute bien qu'avoir de tels artéfacts est dangereux entre de mauvaises mains, je comprends ta position. Personne ne veut vivre ou revivre la puissance autrefois dévastatrice de Kyubi. Néanmoins, je suppose que ce compromis est valable pour l'instant.

Hanako : Nous risquons de nous perdre dans le désert sans guide, tu le sais fort bien. D'un autre côté ne saurais-ce pas une preuve de notre bonne foi en faveur d'une alliance ? La décision te revient selon moi.

Dis-j'en pensant à la proposition émise de la deuxième Yumi, elle était la seule personne en mesure de nous guider sur place. Cet objet saurait bien protéger à Konoha au même titre qu'à Suna. Je me tenais près de Sota l'air serein.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t4509-sayoko-hyuga-juunin-special https://sns-rp.forumgratuit.org/t2115-sayoko-hyuga
Yumi Esuki
Rang S
Rang S
Yumi Esuki
Messages : 4289

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Talents:

Un voyage pénible mais utile Empty
MessageSujet: Re: Un voyage pénible mais utile   Un voyage pénible mais utile EmptyLun 4 Jan - 14:15

En un rien de temps, la situation avait débordé. Des quatre shinobis que nous étions, à hauteur d’équivalence entre les effectifs de Suna et Konoha, nous passâmes vite à près du double. En effet, trois nouveaux intervenants venaient de nous rejoindre : une jeune femme aux yeux laiteux que je ne connaissais pas - mais qui portait l’insigne de Konoha -, un tigre ninja et… Hanako ! Je fus très étonnée de voir qu’elle s’était déplacée en personne. Du moins, pas tout à fait : je compris vite qu’il ne s’agissait que d’un clone. Si mon amie d’antan n’avait pu faire le déplacement d’elle-même pour me proposer une future rencontre, elle n’avait évidemment pas pu le faire non plus pour réprimander deux jeunes gens un peu trop fougueux. J’étais malgré cela bien heureuse de la revoir. Cela faisait tellement d’années… Seize pour être précise. Elle ne manqua pas de me saluer comme il se devait.

- Bien le bonjour, ma chère Yumi. Je ne pensais pas te revoir de sitôt. Certaines circonstances… Certaines circonstances m’ont obligée à me déplacer jusqu’ici. Néanmoins, c’est une situation assez délicate et je laisserai Sayoko Hyûga et mon tigre Sato intervenir avant moi… si cela était nécessaire. Emmener Sora jusqu’ici était risqué, Yumi. En tant que Kage, je me dois de veiller à votre protection.

Je m’assurai de lui retourner les salutations.

- Naeko et moi sommes enchantés de te voir en chair et en os. En ce qui concerne ces deux-là… commençai-je en jetant un regard furtif aux premiers Konohajins que j’avais croisés ce jour-ci. J’étais justement en train de m’assurer que leur décision n’aggrave pas la situation. Comme tu as pu l’entendre, je trouve ça plus sûr de te confier un tel artefact en mains propres, si artefact il y a, bien entendu. Nous attendrions donc le sommet des Kages, rendez-vous que tu as toi-même fixé, mon amie. Qu’en penses-tu ?

La jeune femme, dont les traits si particuliers me rappelaient également ceux d’Hanako étant plus jeune, prit la peine d’intervenir. J’en conclus qu’elle devait également avoir un poste important à Konoha…

- Je m'appelle Sayoko Hyûga, j'espère que tu sauras nous guider jusque là-bas. Je me doute bien qu'avoir de tels artéfacts est dangereux entre de mauvaises mains, je comprends ta position. Personne ne veut vivre ou revivre la puissance autrefois dévastatrice de Kyubi. Néanmoins, je suppose que ce compromis est valable pour l’instant.

Elle toucha ensuite quelques mots à Hanako, desquels je compris qu’elle tentait de la convaincre d’accepter mon offre. Cette Sayoko, appartenant apparemment au même clan que la Hokage, la prestigieuse famille Hyûga, avait l’air d’être réceptive à mes arguments. Je choisis de reporter les affaires politiques à un autre moment : d’après cette mystérieuse voix, nous avions fort à faire…

- Quoi qu’il en soit, à présent que vous êtes tous là, nous n’avons plus de raison de nous attarder ici. J’enverrai des subordonnés fouiller ces lieux une autre fois… En route pour le temple du vent !

J’entrepris alors de marcher vers l’est, en espérant que personne ne se rende compte qu’il s’agissait de la direction opposée à celle annoncée plus tôt. Auquel cas je ferais certainement passer cette ineptie sur le compte de la vieillesse. Je n’avais plus toute ma tête, n’est-ce pas ? En tout cas, elle était assez droite sur mes épaules pour me souvenir de la position précise de notre destination. Ce pays qui devenait un peu plus le mien de jour en jour n’avait plus de secret pour moi. Enfin, presque…

Spoiler:
 


RP terminé
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t2179-annales-de-yumi-esuki https://sns-rp.forumgratuit.org/t4481-bingo-book-de-yumi-esuki-v2 https://sns-rp.forumgratuit.org/f322-dossier-kazekage-yumi-esuki https://sns-rp.forumgratuit.org/t4477-yumi-esuki-l-aube-d-une-nouvelle-ere
Contenu sponsorisé



Un voyage pénible mais utile Empty
MessageSujet: Re: Un voyage pénible mais utile   Un voyage pénible mais utile Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Un voyage pénible mais utile
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Compagnons de voyage pour lire un livre en Champagne
» ca pue mais ca pue
» [Diocèse] Voyage en Armagnac
» [UPTOBOX] Voyage au centre de la Terre 2 [DVDRiP]
» Ce n'est pas un film d'espionnage, mais presque ▬ le 08.02.11 à 00h15

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: V2 :: RP :: Kaze no Kuni :: Grand désert de Suna-
Sauter vers: