Partagez
 

 Für Yumi. ( PV Yumi Esuki )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Soufuku Nitobe
Rang S
Rang S
Soufuku Nitobe
Messages : 1949

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 1 D
Talents:

Für Yumi. ( PV Yumi Esuki ) Empty
MessageSujet: Für Yumi. ( PV Yumi Esuki )   Für Yumi. ( PV Yumi Esuki ) EmptyMar 5 Avr - 21:44

Lettre à Yumi






Après son entrevue avec les forces de la brume Soufuku avait fait une halte, il devait initialement rentrer à Suna mais le peu de temps qu'il possédait face à lui l'en empêchait tout bonnement. Une fois sa pause faite  il s'arrêta dans une taverne où un joueur de piano rendait plutôt joyeuse, la soirée des passants et des clients. Il emprunta au propriétaire des lieux un parchemin, une plume et un pot d'encre. Et c'est alors qu'il écrivit sur le rythme en A mineur des notes de musique un courrier d'extrême urgence à son bras droit. Il savait pertinemment qu'elle n'apprécierait pas du tout les récents engagement de son supérieur, et aussi qu'il risquait de perdre son titre de Kazekage. Mais peut importe le samouraï n'avait qu'une seule parole et il allait la donner.

'' Yumi

Si tu vois cette lettre et je sais bien sûr que tu la liras dans son ensemble et en soulevant les quelques maladresses d'écriture que je possède, c'est que je suis aux frontière du village de Konoha. J'ai quitter le village après la révolte et je suis partis car l'homme dont tu m'avais tant parler, Aizen Samidare voulait s'entretenir avec moi. Je ne reviendrai pas tout de suite, car je dois impérativement me rendre au Pays du Fer avant d’atterrir au Pays du Feu.

Hélas j'ai accepter un marché avec la force de la brume, ils tenterons d'attaquer Konoha d'ici peu, et je dois me trouver aux frontières de ce village pour bloquer une tentative de secours susceptible d'intervenir par l'intermédiaire de Iwa. Mais j'ai aussi un plan, alors je te demande de bien croire en ton chef et surtout de gérer Suna comme tu le fais si bien en mon absence.

Ps : si je ne reviens pas je voudrai que tu prennes ma place.

Soufuku Nitobe Hachidaime Kazekage.
''

_________________
"Chaque chaton grandit pour devenir un chat. Ils paraissent inoffensifs au départ, petits, calmes, lapant leurs soucoupes de lait. Mais une fois que leurs griffes deviennent assez longues, ils vont jusqu'au sang. Parfois de la main qui les a nourri. Pour ceux d'entre-nous grimpant au sommet de la chaîne alimentaire, il ne peut y avoir de pitié, il y en a une, mais une seule règle : Chasser ou être chassé".
Franck Soufderwoord-Heiwa of cards- Yuukan- An 120.


Naemilia > All J'ai été forcé à le dire j'vous le jure !

"Pas si vite ! Puisque j'aime bien la gueule des Sunajins et qu'ils sont faibles, je donne 20 pts de plus à Suna no Kuni, et comme je suis accesoirement Kazekage je retire 10 pts aux autres villages." Soufbledore-Conseille du staff/Yuukan-An 120.
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t4530-bingo-book-de-soufuku-nitobe-hachidaime-kazekage https://sns-rp.forumgratuit.org/t4363-madaonitobe-soufuku-20-ans-plus-tard
Yumi Esuki
Rang S
Rang S
Yumi Esuki
Messages : 4289

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Talents:

Für Yumi. ( PV Yumi Esuki ) Empty
MessageSujet: Re: Für Yumi. ( PV Yumi Esuki )   Für Yumi. ( PV Yumi Esuki ) EmptyMer 6 Avr - 16:22

Morio était désormais hors d’état de nuire et croupissait en prison, hautement gardé par les meilleurs Anbus du village. La révolte avait été un réel massacre pour un bon nombre de civils et une poignée de shinobis. L’hôpital, déjà plein d’habitude, s’était désormais étendu dans tout un quartier, des aides-soignants fournissant le peu de réconfort qu’ils pouvaient donner à des centaines de blessés. En cette soirée, le désert était teinté de pourpre. Mais il suffisait d’un courant d’air pour que le sable se retourne, révélant une couleur plus authentique. Et cet air frais, c’était le changement. Suna devait changer pour aller de l’avant. Avant de prendre la moindre décision, je décidai de m’assurer que Soufuku était sain et sauf. C’était pour moi une évidence : il fallait bien plus que quelques assassins pour venir à bout de mon samouraï préféré. Mais quoi qu’il en soit, je devais discuter avec lui à propos des derniers événements. Le village aura besoin de son âme de leader pour rebondir vers un futur plus prometteur. Je sautai de toit en toit pour atteindre le plus rapidement le lieu où il avait certainement dû livrer son affrontement : le tribunal. Lorsque j’arrivai sur place, je ne découvris qu’un amas de décombres et de poussières. Sans parler de quatre cadavres qui n’avaient rien à voir avec mon Kazekage. Tous tués à l’arme blanche, à en croire les différentes lésions… il s’en était donc sorti sans encombre. Si ce n’est quelques blessures superficielles, d’après les quelques tâches de sang sur le parterre en marbre. En tout cas une chose était sûre : il ne se trouvait pas ici. Mais où ?

J’avais pour ma part passé le plus clair de mon temps à lutter dans la tour de direction du village. Mais j’en étais dernièrement sortie pour faire emprisonner l’instigateur de cette funeste révolte. Soufuku aurait-il regagné son bureau pendant ce laps de temps ? C’était peu probable, mais je me devais de le vérifier. Les affrontements avaient pris fin, et il ne visitait pas l’hôpital puisque j’en revenais tout juste. La tour était donc manifestement le seul choix logique. Je ne m’attardai pas plus sur des suppositions et fonçai donc rejoindre le couloir où j’avais vaincu Ishikawa quelques heures plus tôt. Il ne restait de notre lutte que les gravas de son mur de pierre et les flaques d’eau issues de nos techniques de glace. Je franchis la porte qui m’intéressait et constatai que son bureau était parfaitement ordonné… ce qui était loin d’être une habitude. Intriguée, je m’approchai de celui-ci et réalisai qu’il demeurait néanmoins un papier qui n’était pas à sa place.


'' Yumi

Si tu vois cette lettre et je sais bien sûr que tu la liras dans son ensemble et en soulevant les quelques maladresses d'écriture que je possède, c'est que je suis aux frontière du village de Konoha. J'ai quitter le village après la révolte et je suis partis car l'homme dont tu m'avais tant parler, Aizen Samidare voulait s'entretenir avec moi. Je ne reviendrai pas tout de suite, car je dois impérativement me rendre au Pays du Fer avant d’atterrir au Pays du Feu.

Hélas j'ai accepter un marché avec la force de la brume, ils tenterons d'attaquer Konoha d'ici peu, et je dois me trouver aux frontières de ce village pour bloquer une tentative de secours susceptible d'intervenir par l'intermédiaire de Iwa. Mais j'ai aussi un plan, alors je te demande de bien croire en ton chef et surtout de gérer Suna comme tu le fais si bien en mon absence.

Ps : si je ne reviens pas je voudrai que tu prennes ma place.

Soufuku Nitobe Hachidaime Kazekage.
''


Les bords de la lettre par lesquels je la tenais étaient désormais totalement froissés, n’ayant pas résisté à ma poigne agacée. Comment avait-il osé ? Comment avait-il pu me faire une chose pareille ? Copiner dans mon dos avec l’homme qui avait ordonné ma mort ? Et tout ça pour l’aider à envahir Konoha, notre éventuel allié, l'âme tranquille ?

- Sale crétin !! Dans quel monde vis-tu pour penser qu’il s’agissait d’une bonne décision !?

Fort heureusement, tout le monde était trop occupé ailleurs pour entendre mes émois et ma fureur envers le dirigeant. J’inspirai profondément pour tenter de reprendre mon calme. Il avait peut-être agi dans les intérêts de Suna… Au moins, son acte symbolisait une opposition à Ashiro, ce qui n’était pas un mauvais point. Quoique… Kiri avait certainement plus de chances de vaincre Konoha que l’inverse, étant donné les dernières nouvelles. Nos informateurs nous avaient révélé qu’Hanako ne s’était toujours pas réveillée depuis l’épisode des arches et de l’artefact gardé par Setsuka. Ce qui signifiait que l’Empire du prétentieux Samidare s’agrandirait à vue d’oeil, teintant d’un bleu océan une majeure partie du continent. Face à une telle menace, avoir Ashiro comme allié était peut-être une solution provisoire acceptable. Ce qui demeurait inacceptable, c’était de faire perdurer l’alliance entre Kiri et Suna qu’Aizen avait entrevue. Je devais absolument raisonner Soufuku lorsqu’il sera revenu de cette escapade. Et afin d’être fidèle au système que nous tentions laborieusement d’établir, il devra être jugé pour son méfait… S’engager politiquement à une telle échelle engageait à ses dépens le village tout entier. Suna n’avait pas besoin de payer pour lui. Encore moins maintenant. Et bon sang, quel était ce foutu post scriptum mélodramatique ?

"Tu n'as pas intérêt à mourir, Nitobe."

Je fis convoquer dans l’heure tout le personnel de la tour et leur demandai d’organiser un discours, demain à l’aube. Je finirai ce que Soufuku avait commencé ce matin. Lorsque mes agents se mirent au travail après avoir reçu mes instructions, je rejoignis l’hôpital pour fournir toute l’aide que je pouvais accorder aux blessés. Suna survivra.



RP terminé
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t2179-annales-de-yumi-esuki https://sns-rp.forumgratuit.org/t4481-bingo-book-de-yumi-esuki-v2 https://sns-rp.forumgratuit.org/f322-dossier-kazekage-yumi-esuki https://sns-rp.forumgratuit.org/t4477-yumi-esuki-l-aube-d-une-nouvelle-ere
 
Für Yumi. ( PV Yumi Esuki )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CIBLE INACCESSIBLE ! MISSION IMPOSSIBLE ? [Yumi ESUKI, Kame no Kiri]
» Yumi Matsu
» Fan Club Keiko Danger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: V2 :: RP :: Kaze no Kuni :: Sunagakure no Sato :: Bureau du Kazekage-
Sauter vers: