Le deal à ne pas rater :
Sélection d’ebooks gratuits en français proposée par La Fnac
Voir le deal

Partagez
 

 [FB. 116] Le Dragon blanc et le Guerrier volcanique (ft. Kotsumaru)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sen Benzo
Invité
avatar

[FB. 116] Le Dragon blanc et le Guerrier volcanique (ft. Kotsumaru) Empty
MessageSujet: [FB. 116] Le Dragon blanc et le Guerrier volcanique (ft. Kotsumaru)   [FB. 116] Le Dragon blanc et le Guerrier volcanique (ft. Kotsumaru) EmptySam 9 Avr - 16:10

116

Dans le pays de la vapeur la guerre faisait rage en l’an 116, alors que de nombreuses manœuvres politiques se préparaient entre les différents chefs de clan, de village et les petits seigneurs des contrées de l’est de Mizu, le petit peuple sa faisait la guerre.

Entre conflit idéologique et jalousie, plusieurs factions se tenaient la dragée haute dans ce grand pays aux déboires nombreux. C’est en l’an 116 que les nombreuses troupes de Kiri débarquèrent de leurs grands bateaux. Forts de leur nombre et de leur réputation de guerriers froids et expérimentés, tous se virent attribuer différentes tâches. Le plan fut en somme assez simple : influencez les conflits pour mieux installer au pouvoir des dirigeants sous influence de l’Empire.

Sen Benzo s’intéressa à ce coup politique majeure du village caché de la brume et il fit la rencontre d’un jeune homme aux compétences particulière. De la lignée jeune et non moins fameuse des Tei’en, Kotsumaru était alors un chuunin réputé fiable et dangereux au combat. Ce fut d’ailleurs après la période de guerre qu’il fut promu au rang de Juunin.

L’épéiste rencontra Sen Benzo, l’homme à la mémoire monstrueusement grande, alors qu’il venait de repousser l’assaut d’une coalition récente à idéologique profondément anti-Kiri. Née de plusieurs clans et de manigances diverses, cette coalition broyait les garnisons une par une en jouant sur leur nombre. Ces derniers avaient massacré une majeure partie de l’équipe dont faisait partie Kotsumaru Tei’en, à vrai dire ils auraient trouvé la victoire si seulement il ne s’était pas dressé sur leur chemin. Dans un combat acharné et long de trois heures, le jeune homme défit l’intégralité des troupes adverses sous l’œil amusé du scientifique.

Mais il était désormais à sec et l’énergie lui manquait pour se relever et rejoindre le commandement le plus proche des lieux. C’est alors que Sen approcha de lui lentement, venant de derrière un groupement d’arbres, il posa ses yeux sur la figure parsemée de blessures et de sueurs du jeune épéiste.

A la recherche de nouveaux éléments pour constituer son équipe indépendante d’agents de l’ombre, Sen sentit alors l’occasion rêvée de garnir les rangs de ses renégats d’un manieur de Yoton talentueux. Malin et vicieux, il attendit que ce dernier relève les yeux en sa direction pour lui faire remarquer fort justement :

-On dirait que tes plaies s’infectent… Je crois bien que tu vas mourir.

Un sourire s’afficha sur ses lèvres froides, il était en mesure de prendre son corps mais il ne le fit pas. Il sentait en ce jeune shinobi une fougue dantesque, il lui fallait l’amener dans ses griffes de lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Kotsumaru Tei'en
Rang B
Rang B
Kotsumaru Tei'en
Messages : 53

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

[FB. 116] Le Dragon blanc et le Guerrier volcanique (ft. Kotsumaru) Empty
MessageSujet: Re: [FB. 116] Le Dragon blanc et le Guerrier volcanique (ft. Kotsumaru)   [FB. 116] Le Dragon blanc et le Guerrier volcanique (ft. Kotsumaru) EmptySam 9 Avr - 17:09

Kotsumaru avait réussit à se tailler un nom et une certaine réputation dans l'armé de Kiri et c'est pourquoi, il put participer à une mission d'envergure dans un autre pays: Le pays de la vapeur. Encore plus instable que le pays de l'eau jadis, cet endroit croule sous le les conflits et ceux qui sont aveuglés par le pouvoir n'étaient que trop nombreux aux yeux des dirigeants de Kiri. Il fallait donc remédier à cette situation et pour ce faire, il fallait décimer les groupes importants qui n'étaient pas aptes à prendre le pouvoir selon eux.

Bref, Kotsumaru participa à cette vaste opération et comme bien d'autres, prit un bateau pour se rendre au pays de la vapeur. Le paysage qui s'offrit aux troupes de Kiri faisait vraiment pitié. Pour les Kirijins, il ne pouvait y avoir qu'une solution: Sauver ce pays en le ralliant à l'empire. Quelle gentillesse ! Quelle belle opportunité! Voilà ce qui résonnait dans les oreilles des soldats du pays de l'eau. Les hommes débarquèrent sur la plage, montèrent un campement sommaire et ensuite, plusieurs unités furent envoyées assassiner les leaders de certains groupes qui faisaient supposément le mal autour d'eux ou qui essayaient d'asseoir leur pouvoir par la peur et l'intimidation. Les premiers à partir furent les plus expérimentés, les plus vieux et les meilleurs. Kotsumaru avait beau s'être démarqué, il restait tout de même un novice et les unités chuunin eux, avaient une autre tâche: Débarrasser les environs des bandits et des terroristes qui menaçaient la vie des innocents, soit par profits, soit par pur plaisir.

Deux jours s'écoulèrent et enfin, les unités chuunin purent enfin bouger. Leur mission était de faire bonne figure en tuant trois chefs révolutionnaires qui voulaient le pouvoir, mais qui n'avaient pour ainsi dire, aucun pouvoir politique. En gros, ces hommes voulaient faire un coup d'état et semblaient en vouloir à Kiri de s'être mêlé de ce qui ne les regarde pas. Six unités furent donc dépêchés pour débarrasser le plancher de ces malfaiteurs.En chemin, Kotsumaru apprit que les trois premières unités ont été capable d'accomplir leur mission avec seulement 20% de blessés et aucune perte, ce qui était très bon. Cependant, les autres n'auront pas cette chance. Les deux autres chefs avaient bien plus d'hommes que les rapports ont laissé croire et ils ont réussit à tendre une ambuscade à tous ceux qui se dirigeaient vers eux. Un combat titanesque s'ensuivit et alors que les ninjas allaient prendre l'avantage, d'autres révolutionnaires arrivèrent...avec les cadavres des autres unités ninjas. Kotsumaru comprit rapidement que les rapports envoyés étaient complètement faux. Ils étaient une trentaine alors que lui et ses camarades n'étaient qu'une douzaine. Ce fut un combat acharné, mais les révos étaient bien trop nombreux et bientôt, il ne resta que le Lava-Boy en personne.

Tous ses amis, ses camarades, décédés...et lui, allait être le prochain? Non..L'épéiste refusait cette éventualité et continua de se battre, se mangeant des coups, se faisant taillader, piquer, transpercer...il n'écoutait que le vrombissement de la vengeance, mais bientôt, cette voix commençait à être floue, car il avait perdu beaucoup de sang. Tombant à genou devant ses ennemis, Kotsumaru décida de jouer sa carte maîtrisse en déchaînant son don sur ses ennemis. La plaine maculée de sang ou se déroulait le combat se transforma rapidement en une terre de cendres volcaniques. Tout était brûlé, le sol, les ennemis..et les cadavres de ses amis aussi. N'ayant plus de chakra...il pouvait presque apercevoir la mort, qui s'approcha pour lui dire que ses plaies s'infectaient et qu'il allait mourir. Soupirant, l'épéiste releva la tête:

-Je ne peux pas mourir ici...si tu peux sauver ma vie, j'aurai une énorme dette envers toi...aide moi, j'ai besoin d'aide...


Perdant de plus en plus de force, le jeune homme tomba à genou, en crachant du sang.
Revenir en haut Aller en bas
Sen Benzo
Invité
avatar

[FB. 116] Le Dragon blanc et le Guerrier volcanique (ft. Kotsumaru) Empty
MessageSujet: Re: [FB. 116] Le Dragon blanc et le Guerrier volcanique (ft. Kotsumaru)   [FB. 116] Le Dragon blanc et le Guerrier volcanique (ft. Kotsumaru) EmptySam 9 Avr - 18:12

Un crachat sanguin alerta Sen sur la santé du jeune homme, il fallait lui redonner vigueur le plus vite possible et c'était l'occasion idéale de lui apposer le Fuu Shinzuin (note : sceau de l’âme). Celui-ci avait posé genoux à terre, comme un symbole de faiblesse face à l’Enfant Blanc. Il ferma les yeux et prit un ton bien plus sage, moins intéressé.

-Je peux t’aider mais il faut que tu me laisses poser un fuinjutsu sur ton corps.

Ce dernier sembla d’abord hésitant. Alors Sen Benzo joua carte sur table comme pour prouver sa bonne volonté pour ce coup. Il avait des cheveux blancs et un regard très malicieux, un corps grand et svelte et des habits de moines des temps modernes tout droit sorti de l’académie. Une des multiples enveloppes qu’il arborait grâce à son kinjutsu du transfert de l’âme.

Il posa doucement la paume chaude sa main sur le haut du torse de Kotsumaru. Il avait en effet les vêtements déchirés à ce niveau et cela permit à Sen Benzo de chauffer son fuinjutsu à même la peau. Alors que le chakra commençait à se déverser en lui, le ninja qui avait traversé le temps lui développa doucement les conséquences de ce sceau.

-Grâce à ce sceau tu auras accès à un pouvoir différent de tout ce qui est connu dans vos armées basiques et sans extravagances. Non seulement ta vitesse et ta force vont augmenter considérablement mais tu seras aussi doté d’une réserve de chakra supplémentaire.

Avant même que son interlocuteur ne puisse s’exclamer ou bien se questionner, Sen l’avertit des méfaits de ce scellement maléfique. Il était en effet le résultat de plusieurs centaines d’expérience et le croisement entre les différentes races du monde shinobi en faisait un sceau extrêmement dur à contrôler pour des shinobis de carrure normale.

-Il te faudra beaucoup de volonté pour apprivoiser ce sceau et ton corps va sentir le retour de flamme à chaque fois que tu auras accès à ce pouvoir. Ne l’utilise qu’en cas de dernier recours car passé la dizaine d’essais tu deviendras incapable de malaxer du chakra…

Comme si cela ne suffisait pas, d’une voix sifflante et limite inquiétante, il finit.

-Et encore, dix essais c’est un nombre que seuls des juunins spéciaux ont atteint par le passé. Il se pourrait que tu plonges dès le troisième ou le quatrième… Mais ne t’inquiète pas, à la bordure entre le pays des tourbillons et la mer, à l’ouest, tu trouveras une grande auberge. Lorsque tu sentiras ton corps proche de ses limites, retrouve-moi là bas.


Sur ce mystère, le sceau fut enfin marqué. La chaleur qui s’en dégageait annonçait la puissance de celui-ci, le chakra se déversait progressivement dans le corps du jeune Tei’en. Le processus était enclenché et les deux formes de chakra, celle de la marque de l’âme et celle de Kotsumaru apprenaient à se connaître. C’était le début d’un long cycle, et une fois que Kotsumaru aurait apprivoisé cette technique alors son chakra trouvera une nouvelle forme. Propre à lui, marqué de son essence vitale.

Sen lui offrit un ultime sourire et retira sa main doucement laissant apparaître un point noir orné de quelques marques tribales autour. Ceci au milieu du torse de Kotsumaru brillait d’un éclat étrange. Benzo disparut dans un écran de fumée. Un clone ? Un mirage ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



[FB. 116] Le Dragon blanc et le Guerrier volcanique (ft. Kotsumaru) Empty
MessageSujet: Re: [FB. 116] Le Dragon blanc et le Guerrier volcanique (ft. Kotsumaru)   [FB. 116] Le Dragon blanc et le Guerrier volcanique (ft. Kotsumaru) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[FB. 116] Le Dragon blanc et le Guerrier volcanique (ft. Kotsumaru)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Dragon Crusaders [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Ninja Assassin [DVDRiP]mp4
» [UPTOBOX] La Légende de Bruce Lee [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: V2 :: RP :: Autres Pays :: Yama no Kuni :: Kagerō no Sato-
Sauter vers: