Le Deal du moment : -40%
Lacoste : -40% sur la ceinture sangle siglée ...
Voir le deal
33 €

Partagez
 

 Un désert de sable noir...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shinki Jishaku
Rang A
Rang A
Shinki Jishaku
Messages : 762

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 0 B - 2 C - 0 D
Talents:

Un désert de sable noir... Empty
MessageSujet: Un désert de sable noir...   Un désert de sable noir... EmptyDim 24 Avr - 16:48

Un désert de sable noir...

Le soleil aride du désert cognait sur le faciès du jeune Shinki, la lourdeur de ses rayons chauds comme la braise laissait perler quelques gouttes de sueur sur le front du garçon exprimant la fatigue qui l'envahissait au fur et à mesure que ses pieds foulaient le sable carbonisé. Le récent promu chuunin était en effet parti depuis maintenant plusieurs jours du village, s'étant engagé seul dans une mission d'une dangerosité sans nom, en quête d'expérience et de puissance. La charge qu'il avait à remplir était de ramener un dangereux psychopathe devant la justice de Suna pour avoir commit de nombreux meurtres dans le village civil de Burakku, reconnu pour ses innombrables usines qui lui auraient valu le surnom de Fû no Sato en raison des épaisses fumées noirs qu'elles émettent en permanence au dessus de la ville.

Shinki était finalement arrivé aux abords de cette cité industrielle un lundi aux alentours de midi, tandis que de nombreuses firmes s'éveillaient un peu partout dans les rues du village. Le Suna-jin entendit quelques rumeurs qui vaguaient de toit en toit lors de son arrivé, parlant d'un nouveau cadavre ayant été retrouvé durant la matinée par Koma, le commissaire de la ville. Cet homme âgé de trente-cinq ans aurait alors ramené le macchabée à l'hôpital avant de retourner dans ses appartements comme si de rien n'était, ce qui inquiétait grandement les villageois de Burakku.

Ces raisons paraissaient suffisantes pour le jeune Jishaku qui décida de rendre une visite surprise à ce cher Koma pour le questionner sur la situation. Lorsque le garçon gravit la première marche de l'escalier menant à la milice, le fameux concerné en sortit tombant face à face avec le jeune garçon.

Un désert de sable noir... 340f2ce5a83d849f833a9da4fc7628ed

Enchanté monsieur Koma, je me nomme Shinki Jishaku et j'ai été chargé de vous aider sur l'une  de vos affaires, l'assassin au sable noir...

Sur ces paroles, l'homme aux yeux cernés déglutit avant de bégayer d'un air surpris et prit de court :

De... Comment !? M'aider... ? Mais pourquoi ? Je n'ai jamais demandé de l'aide à Suna...

Shinki semblait consterné par cette révélation, qui d'autre que le commissaire aurait-il pu demander de l'aide au village du sable ? Le moment était mal choisi pour se questionner sur ce fait étrange, et le chuunin enchaîna avec une seconde question.

Si ce n'est pas vous qui avez demandé de l'aide à Suna, pourquoi ne l'avez-vous pas fait ? Ne stagnez-vous pas sur cette affaire ?

Et bien... Non, non... Pas du tout. L'affaire avance à grands pas...  

Les paroles de Koma n'étaient pas convaincantes pour un sous mais le chuunin du désert allait devoir s'en contenter, car très vite le commissaire s'excusa au près de son locuteur l'informant qu'il était pressé et qu'il ne pouvait bavarder d'avantage, laissant Shinki seul face à la bâtisse de la milice. Le garçon restait là, planté tel un imbécile...

"Comment le bougre a-t-il osé ?!"

Le chuunin dégravit les marches d'un air furieux et courroucé, l'attitude du vieux Koma avait été un véritable affront pour le jeune garçon qui était remonté. Lorsque celui-ci arriva aux abords d'une vieille ruelle, une jeune femme d'une chevelure étincelante et dorée l'interpella.

Un désert de sable noir... Tumblr_inline_nxhiigpAGs1t990em_540

Toi là ! Par ici ! Je me nomme Chôsa et je suis une collègue de ce cher Koma. Je te pris de l'excuser il est un peu à cran depuis quelques temps... C'est moi qui ai demandé de l'aide à Suna sans lui en parler car notre commissaire n'était pas vraiment enjoué à l'idée de de vous appeler...

Enchanté Chôsa, je suis Shinki Jishaku, j'avoue que le comportement de Koma me paraissait suspect mais j'imagine que ce refus d'être aidé vient probablement d'un ego surdimensionné...

Probablement oui... Restez tout de même vigilant avec lui, bien qu'il soit mon supérieur il me parait impliqué dans l'affaire. Vous devriez vous reposer après un si long voyage dans le désert, une auberge se trouve dans la ville, allez y piquer un somme et nous nous retrouverons cette nuit pour enquêter.

Après cette courte discussion, Chôsa disparut violemment laissant penser que la jeune femme était elle aussi une kunoichi. Shinki fit alors de même et tourna les talons pour se diriger vers l'auberge où il allait pouvoir prendre congé...

_________________
[samedi 25 février 2017 00] Dorumo Sabaku: Shinki est un élu envoyé par les dieux.
Un désert de sable noir... Article_post_width_tumblr_mwbn9twnUf1qlsrn9o1_500
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t5649-annales-de-shinki-jishaku https://sns-rp.forumgratuit.org/t4738-bingo-book-shinki#37558 https://sns-rp.forumgratuit.org/f355-dossier-shinki-jishaku https://sns-rp.forumgratuit.org/t4737-presentation-shinki
Shinki Jishaku
Rang A
Rang A
Shinki Jishaku
Messages : 762

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 0 B - 2 C - 0 D
Talents:

Un désert de sable noir... Empty
MessageSujet: Re: Un désert de sable noir...   Un désert de sable noir... EmptyLun 2 Mai - 22:07

La sieste du jeune garçon semblait enfin achevée et celui-ci s'étirait encore somnolent tout en sortant de l'auberge lorsqu'il aperçut quelques mètres plus loin une jeune femme de dos aux cheveux d'ors semblables à ceux de la douce kunoichi qu'il avait pu rencontrer plus tôt dans la journée. Il pressa alors le pas vers la demoiselle, tout en se remettant de son assoupissement.

Me voilà Chôsa-san, désolé pour l'attente ! Commença-t-il d'un ton gêné de l'avoir fait patienter.

Ce n'est rien, tu avais besoin de ce repos pour être opérationnel durant la totalité de la nuit mouvementée qui nous attend. En effet, Rantan agit généralement une fois la nuit tombée.

Comment, qui est-ce Rantan ?!

Désolé, j'avais oublié, tu es nouveau dans l'affaire tu ne peux pas savoir si je ne te dis rien... Rantan est le surnom temporaire que nous avons donné à l'assassin au sable noir ne connaissant pas sa véritable identité. Trêve de bavardage la lune illumine à présent les habitations, nous avons une ville à scruter... Kuchiyose no Jutsu ! Venez à moi : Mesu, Raion !

Après sa courte incantation, la belle kunoichi se mordit le pouce et posa sa main délicatement sur le sol laissant apparaître un gigantesque nuage de fumé autours des deux ninja du sable. Le vent sec du pays dissipa rapidement le précipité précédemment levé dévoilant au grand jour les deux imposantes invocations  de Chôsa. Les deux animaux récemment appelés n'étaient d'autre que deux puissants lions, le mâle était déjà chevauché par la blondinette et la femelle attendait sans bouger que le chuunin se décide à la monter.

Un désert de sable noir... Jmfk3imeyy7wxlzasxzr

Shinki, je te présente mes deux plus fidèles compagnons, il est vrai qu'il peuvent se montrer hautains mais crois moi, ils sont toujours là pour aider si besoin. Je t'en prie, prend place sur le dos de Mesu avec eux on pourra se déplacer plus rapidement dans le village.

L'animal prit alors la parole pour la première fois :

Quand je pense que ce sale morveux va salir mon si beau pelage que j'ai laver avec soin depuis toute la journée... Tu es une maîtresse sadique Chôsa tu le sais j'espère ?!  

La lionne semblait désespérée par la situation mais continuait de se tenir droite et fière malgré tout, exécutant les ordres de sa négrière. Shinki posa alors ses doigts sur les poils de l'animal ce qui la fit frissonner. Le gamin aux peintures faciales, un peu mal à l'aise pour la lionne, se hâta de monter rapidement sur celle-ci afin de ne pas trop la faire souffrir et culpabiliser pour sa fourrure qui semblait tant obnubiler.
Les quatre compagnons s'élancèrent alors sur les toits de la ville, à la recherche de l'assassin lorsque des cris suspects attirèrent leur attention vers une rue isolée. Une fois en bas, ils y trouvèrent un vieil homme apeuré et tremblant de tout son corps  montrant du doigt une allée sombre où deux têtes décapités étaient à peine visibles. Il bégaya alors quelques mots :

Un désert de sable noir... A083a1c025d4be94d234f0cc800d9036

Le... le.. Kumiai...

Le vioc sénile fut coupé dans son discours, paralysé par la terreur lorsqu'une silhouette se dessina dans l'ombre, celle-ci se rapprochait d'un pas dérangé et psychotique en direction du vieil homme...

Un désert de sable noir... Tumblr_nvszatROXt1ssga1yo1_400

Shinki, c'est bien ça ton nom ? Essaie de l'attraper avec tes sales pâtes, ce vieux est sa cible et on doit décoller pour l'amener en sécurité !

Le niveau regrettable du chuunin n'était pas de taille pour l'affrontement qui allait suivre et Mesu l'avait bien comprit. Celle-ci quitta la rue d'un puissant bond, pour rejoindre le toit avec Shinki qui se trouvait encore sur son dos. Heureusement, celui-ci avait su faire preuve d'une réactivité indiscutable en déployant sa limaille rapidement pendant son vol afin de saisir le pauvre homme et l'amener avec eux en sécurité. Plus bas, un affrontement faisait rage entre Chôsa, Raion et un étrange personnage masqué d'une grossière citrouille.  

Un désert de sable noir... 495d6850750e7e1700540d94eb292190

Ce fut sur les ordres de la lionne invoquée, que le gamin quitta le champs de bataille tout en portant le vieil homme dans une main de sable de fer pour le mettre en sécurité à la milice tandis que l'invocation retournait aider sa maîtresse. Le garçon ne pouvait se résoudre à fuir lâchement l'affrontement mais les ordres étaient les ordres, et il se devaient de faire confiance à sa camarade pour la suite des opérations.

_________________
[samedi 25 février 2017 00] Dorumo Sabaku: Shinki est un élu envoyé par les dieux.
Un désert de sable noir... Article_post_width_tumblr_mwbn9twnUf1qlsrn9o1_500
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t5649-annales-de-shinki-jishaku https://sns-rp.forumgratuit.org/t4738-bingo-book-shinki#37558 https://sns-rp.forumgratuit.org/f355-dossier-shinki-jishaku https://sns-rp.forumgratuit.org/t4737-presentation-shinki
Shinki Jishaku
Rang A
Rang A
Shinki Jishaku
Messages : 762

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 0 B - 2 C - 0 D
Talents:

Un désert de sable noir... Empty
MessageSujet: Re: Un désert de sable noir...   Un désert de sable noir... EmptyDim 15 Mai - 17:38

Thème:
 

Les deux hommes avaient passé la nuit entière à se regarder dans le blanc des yeux à travers l'obscurité de la pièce, attendant un potentiel retour de la par de Chôsa dans un silence morbide. Shinki avait une nouvelle fois fait preuve de faiblesse en abandonnant son amie et le garçon ne pouvait se le pardonner. Il s'était pourtant engagé dans cette dangereuse mission pour devenir meilleur suite à sa défaite face à Ryu Maruna mais sa quête de puissance semblait avoir échoué, une nouvelle fois...
Le gamin ne devait pas se laisse abattre pour autant et celui-ci décida de ce ressaisir afin de prouver qu'il n'était pas un bon à rien. Il engagea alors la discussion, après de longues heures muettes, pour en savoir un peu plus sur l'identité du vieil homme :

Pardonnez mon impolitesse, je vous garde ici depuis plusieurs heures et je ne me suis toujours pas présenté, je suis Shinki Jishaku...  Saviez-vous pourquoi l'assassin au sable noir en avait après vous ?

Enchanté jeune homme et merci de m'avoir sauvé, je me nomme Furuide et je crois en effet sav...

Le vieillard s'arrêta subitement étant interpelé par la porte qui s'ouvrait délicatement sous son regard impuissant. Les deux hommes observaient avec horreur une silhouette déformée par le manque de lumière se dessiner derrière le battant. L'ombre semblait impossible à discerner de l'intérieur et celle-ci s'avança dans la pièce en titubant quelques mètres avant de s'effondrer dos à un mur. Ce n'était autre que Chôsa, ensanglantée et blessée par son récent affrontement, la belle soufflait à pleine haleine à la façon d'un bœuf... Le Jishaku se redressa pour la rejoindre et l'aider dans la mesure du possible n'ayant aucune notion en médecine.

Chôsa-san je commençais à croire que... Peu importe vous voilà ! Je suis désolé, je n'ai rien pu faire pour vous aider...

Ne te blâmes pas, tu as su faire le nécessaire, grâce à toi ce vieil homme est toujours en vie...  

La douce kunoichi marqua une coutre pause dans son dialogue pour de reprendre son souffle avant d'enchaîner quelques signes avec ses mains pour finalement se guérir grâce à l'Iroujutsu qu'elle semblait maitriser avec aisance. La talentueuse enquêtrice laissa tomber un fin tas de sable noir de sa poche avant de continuer :

Vous êtes Monsieur Furuide n'est-ce pas ? L'un de ces riches patrons qui commandent plusieurs usines de Burakku... Connaissez-vous l'origine de ce sable qu'utilise l'assassin ? Et vous avez parlé du Kumiai lorsque nous sommes arrivé, qu'est-ce ?

Eh bien.. C'est exact... Pour le sable, il provient surement de l'ancienne firme de la famille Kirâ ayant fermé il y a quelques années suite à la mort prématurée de ce cher Korosa, ils étaient les seuls à savoir faire fondre le sable noir qui une fois fondu devenait l'un des verres les plus résistants et insonorisant du pays... Quant au Kumiai ? Ce n'était qu'une simple entente commerciale entre différents patrons de fonderies du village dans le but de fixer un prix commun sur la vente du verre. Ainsi la qualité du verre était privilégiées au prix, et nos clients n'en étaient que plus satisfait. Korosa faisait parti de notre groupe comme beaucoup d'autre, hélas ils ont pour la plupart pour ne pas dire tous passé l'arme à gauche, je suis... le dernier...

Votre organisation était sans aucun doute la principale cible de l'assassin je vous conseil donc de rester au près de Chôsa jusqu'à ce que l'affaire soit bouclée, quant à moi je pense partir pour l'usine abandonnée des Kirâ qui est notre seule piste pour le moment...

Merci jeune homme et bonne chance à vous, la fonderie Kirâ se trouve au nord de la ville, prenez garde !

Sur ces mots, Shinki quitta la milice laissant Chôsa et Furuide discuter seul à seul. Il faisait encore frais dehors et les habitants semblaient dormir à poings fermés tandis que les fins rayons du soleil émergeaient à peine des nuages de fumée noire entourant la ville. Sur le chemin il entrevu Koma tourner dans une ruelle au loin mais ne si intéressa pas plus que cela. L'usine abandonnée de la famille Kirâ n'étaient qu'à quelques mètres et son aspect délabrée laissa un léger frisson parcourir le corps du chuunin. Il escalada finalement le portail avant de pénétrer à l'intérieur du bâtiment tombant nez à nez sur un demoiselle qui semblait avoir plus ou moins son âge.

Un désert de sable noir... A353cb363193d2562e4c7d6aa0d4fdf9

La brunette aux yeux noisette le regardait d'un air surpris et consterné...

Que faites-vous ici ? Vous êtes sur un terrain privé !

Je me nomme Shinki et je suis ici pour une enquête au sujet de l'assassin au sable noir, désolé de vous importuner... Vous devez être de la famille Kirâ je me trompe ?

En effet, je suis la fille de Korosa, je m'appelle Kabocha... Que puis-je pour vous ?

Les dernières informations de notre affaire nous ont amené ici donc je vais vous poser quelques questions si cela ne vous dérange pas... Nous avons appris que l'assassin traque et tue les membres du Kumiai dont votre père faisait parti, et d'après un certain Furuide, votre défunt paternel est mort prématurément sans nous donner d'autres informations. Est-il possible qu'il se soit fait assassiné par vous savez qui ?

Le douce grinçait des dents sur les paroles du garçon, la mort de son père devait encore être un sujet sensible et Shinki rectifia rapidement ses propos.

Je m'excuse si mes mots ont pu vous blesser, mais cette affaire est importante et le temps presse.

Ce n'est pas de votre faute... Mon père n'a aucun lien avec l'assassin, il est mort de... maladie seulement.

Le regard de la jeune fille s'était assombri, Shinki compatissait, lui aussi avait un être cher souffrant de maladie et l'adolescent un peu gêné et ému se contenta de sourire à la fillette, masquant les quelques larmes qui lui montaient.

Je suis.. Désolé...

Kabocha pleurait et semblait abattu, elle releva alors le visage rongé par les remords.

Moi de même, un regard ne trompe pas et le votre en dit long... Je pensais pouvoir mentir sans gêne mais à présent, je sais que l'un de vos êtres chers est maladif et je ne suis pas assez monstrueuse pour faire la comédie plus longtemps...
Le visage de Shinki pâlissait syllabes après syllabes, était-il si naïf ? Il ne savait quoi dire, il s'était fait avoir tel un bleu et préféra laisser blablater l'actrice qui lui faisait face.  
J'ai menti certes mais mes larmes étaient belles et biens réelles... Mon père n'est pas mort d'une maladie, il a été assassiné par les membres du Kumiai. Le principe de leur entente commerciale était de primer la qualité au prix afin de récompenser leurs labeurs par une clientèle abondante et mieux répartie. Hélas, l'inverse arriva rapidement, les clients commencèrent les uns après les autres à ce tourner vers la fonderie de mon paternel, attisant jour après jour la jalousie et la convoitise de ses collègues jusqu'au soir fatidique où ses anciens amis le poignardèrent les uns après les autres ici même dans la firme... Ce qu'ils ne savaient pas, c'est que j'étais là. J'ai vu la scène du haut de mes sept ans et je me suis promis... De les exterminer les uns après les autres quand j'en aurais les capacités !

Les propos de Kabocha devenaient de plus en plus effrayant allant jusqu'à avouer publiquement qu'elle était l'assassin. Suite à cette révélation explicite, le Jishaku recula de quelques pas tout en dégainant trois shurikens de sa sacoche prêt à attaquer son adversaire.
Plus l'adolescente discutait du Kumiai, plus sa santé mentale semblait s'aggraver la faisant entré dans une démence profonde. Son caractère changeait d'une phrase à l'autre laissant sous entendre au jeune garçon que ses trouble démentiels n'étaient qu'éphémères mais intense.  

Alors que Shinki comptait attaquer la psychotique, la porte de l'usine s'ouvrit violemment dans un fracas stoppant net la scène où se trouvaient les deux adolescents. Les nouveaux venu n'étaient autre que Chôsa et Furuide qui pénétraient la scène sans imaginer ce qu'il se passait.  
Le chuunin paniqua à la vu du vieil homme, cet personne à l'allure si aimable avait en réalité organisé un meurtre diabolique à des fins économiques et son arrivée allait agir à l'instar d'une bombe auprès de la demoiselle. Les craintes du garçon étaient fondés, la venue de Furuide détruisit le moral de la brunette qui dans un excès de colère, bondit sur le vioc sénile que défendait Chôsa.

Intercepté par l’inspectrice, les deux filles s'échangèrent coups et sueur durant quelques secondes, Kabocha semblait être plus que talentueuse au taijutsu et gardait un avantage certain sur la femme aux cheveux dorés. Comprenant son manque d'expérience dans ce domaine, Chôsa s'écarta de son adversaire tout en enchaînant de multiples signes avec ses mains tandis que la brunette faisait de même.

Katon, Gouryuuka no Jutsu !

Un désert de sable noir... Cce9553da1546a362b3900a0069950f5

L'enquêtrice cracha un puissant jet de flammes représentant vaguement un dragon sur la jeune fille. Qui elle régurgita un jet de boue prenant rapidement l'apparence d'un mur de pierre.

Doton, Droyuu Heki !

Un désert de sable noir... 165825667_small

Le choc des deux techniques provoqua rapidement une puissante explosion faisant valdinguer toutes les personnes présentes sur la scène. Shinki impuissant face à la brutalité féroce des deux femmes se contenta de se relever, spectateur du combat... Il vit alors au loin une ombre se dessiner dans le dos de Furuide, c'était Koma le commissaire, qui était arrivé sans se faire remarqué armé d'un sourire mesquin.  Shinki était trop loin pour agir et le mal fut rapidement commis... Le traitre poignarda à plusieurs reprises le vieil homme sous le regard incompris des personnes présentes.  
Chôsa déconcentrée dans son combat par cet acte de barbarie ne vit point venir le coup de pied rotatif venant de Kabocha et se le prit en plein faciès, la faisant voler dans le décor inconsiente.

Shinki n'en revenait pas et s'enroba rapidement dans sa limaille à la façon d'un manteau en prévision d'éventuels coups qu'il allait subir et magnétisa les lames qu'il tenait encore dans sa main.

Koma espèce de salopard ! Tu étais donc son complice ? Cela explique beaucoup de chose...

Le mot est un peu fort... Je suis plutôt un profiteur je dirais. Lorsque j'ai compris la cible de notre chère Kabocha j'ai laissé couler l'affaire. Au fur et à mesure qu'elle tuait les propriétaires de fonderies je l'ai racheter. Maintenant que Furuide est mort je serais le seul producteur de verre de la ville et je deviendrais riche...

Kabocha, comment as-tu pu t'associer avec un monstre pareil ? Je trouvais tes intentions légitimes et justes bien qu'interdites...  

Je n'ai aucun accord avec cet homme avide d'argent... J'ai seulement profité de sa soif d'or pour répandre ma justice...

La fillette était redevenue la douce jeune fille avec qui Shinki avait discuté plutôt dans la journée, sa rédemption par la vengeance était terminé. Kabocha semblait tout de même vouloir la peau de ce misérable personnage qu'était le commissaire et celle-ci engagea un nouvel affrontement.

Le combat faisait rage, Shinki décida enfin à passer à l'action, il enchaina quelques mundras avant de décocher ses trois shurikens sur les deux personnages se battant face à lui.

Koma, qui était trop concentré à esquiver les puissants coups destructeur de Kabocha ne vit les fers voler et se prit l'un d'eux dans la cuisse le magnétisant à son tour. La brunette, elle s'élança gracieusement dans les airs pour éviter l'offensive pitoyable du chuunin.  

Jiton, Satetsu Akushu !

Soudainement, une main de limaille émergea du manteau du jeune garçon venant saisir la brunette en plein vol et la plaquer au sol. Les deux ennemis étaient immobilisés mais Shinki devait s'assurer de leur incapacité à se mouvoir, il enchaîna alors une nouvelle fois des mundras le plus rapidement possible.

Jiton, Satetsu Shigure !

Des balles de limailles vinrent émaner à leur tour du manteau que portait le chuunin avant de s'écraser contre les deux adversaires du garçon. Rapidement ils furent tous deux entièrement recouverts de limaille ne laissant que la tête en dehors afin de ne pas les laisser suffoquer.

Les deux prisonniers se débattaient rugueusement et le garçon ne pouvait pas maintenir son étreinte sur autant de personne à la fois, il devait faire un choix. Déchiré entre sa mission et sa raison il devait agir et celui-ci se décida hâtivement. Peu à peu la pression du cocon de sable recouvrant Kabocha se desserra.

Thème 2:
 

Part, fuis, je sais que tu n'es pas une mauvaise personne... Quitte le pays et fonde une vie paisible ailleurs. Les monstres de cette affaire sont tous morts, tu n'en as été que la victime. À jamais...

Merci...

La jeune fille se releva un peu sonner par l'offensive du garçon et quitta la bâtisse en courant, les larmes aux yeux...

Que vas-tu faire de moi sale merdeux prétentieux ?!

Ma mission était de ramener l'assassin en vie à Suna pour qu'il y soit juger...  

Tu vas me faire porter le chapeau ?! Haha... Tu serais prêt à n'importe quoi pour obtenir la reconnaissance de ton Kage ?

Je vais te faire porter le chapeau c'est exact, mais tu te trompes sur un point, ma mission est un échec et j'ai encore un minimum d'estime envers moi-même pour ne pas m'attirer des faveurs non méritées.

Sur ses paroles, Shinki plaqua violemment ses mains sur le sol afin de resserrer la pression du sable sur le commissaire.

Jiton, Satetsu Sôsô !

Soudainement le cocon de sable de fer explosa, broyant son contenu jusqu'à la mort avant de prendre la forme d'un sarcophage égyptien lévitant dans les airscontenant le cadavre défiguré de Koma.

Une fois ce massacre fini, Shinki, suivi de son sarcophage, amena Chôsa à l'hôpital afin de lui apporter les soins nescessaires, avant de partir pour le village du sable il lui écrivit une missive qu'il posa sur son chevet :

"Cher Chôsa,  
Je te demande pardon pour avoir était aussi incompétent durant cette mission et espère que tu te rétabliras vite. Je vais en ses quelques lignes t'éclairer sur l'affaire car j'imagine que c'est la moindre des choses à faire :
Kabocha n'était finalement pas l'assassin au sable noir mais bel et bien une de ses cibles, elle nous aurait attaqué nous pensant complice de celui-ci. Elle en effet elle semblait persuadé que Rantan n'était autre que Furuide. Nos pistes étaient hélas fausse et l'assassin se trouva être Koma. Le "commissaire" aurait en effet tué les différents patrons de fonderie de Burakku afin de les racheter et s'enrichir. Ce monstre était bien trop agité et violent, Kabocha et moi-même n'avons donc eut d'autre choix que de mettre fin à ses jours. Je ramène à présent sa dépouille à Suna, Kabocha elle, quitte Burakku pour ouvrir une fonderie loin du village encore traumatisée par cette histoire.
À bientôt j'espère...
                                                                                                                                      Shinki.
"

_________________
[samedi 25 février 2017 00] Dorumo Sabaku: Shinki est un élu envoyé par les dieux.
Un désert de sable noir... Article_post_width_tumblr_mwbn9twnUf1qlsrn9o1_500
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t5649-annales-de-shinki-jishaku https://sns-rp.forumgratuit.org/t4738-bingo-book-shinki#37558 https://sns-rp.forumgratuit.org/f355-dossier-shinki-jishaku https://sns-rp.forumgratuit.org/t4737-presentation-shinki
Contenu sponsorisé



Un désert de sable noir... Empty
MessageSujet: Re: Un désert de sable noir...   Un désert de sable noir... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Un désert de sable noir...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] L'éclair noir [DVDRiP]
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» [UploadHero] Rambo III [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: V2 :: RP :: Kaze no Kuni :: Villages civils-
Sauter vers: