Partagez
 

 [FB An 117 été] Traque Sainguinaire Sans Fin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Uzumi Hibiki
Rang A
Rang A
Uzumi Hibiki
Messages : 542

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées:
Talents:

[FB An 117 été] Traque Sainguinaire Sans Fin Empty
MessageSujet: [FB An 117 été] Traque Sainguinaire Sans Fin   [FB An 117 été] Traque Sainguinaire Sans Fin EmptyJeu 2 Juin - 13:47


Quelque chose de bien plus obscure qu’Uzumi à l’accoutume était restée sur le champ de bataille près de Konoha, après avoir poussé un hurlement en tout point plus intense qu’Hachibi. La femme à la peau tannée, aux stigmates laids et insoupçonnés, n’avait plus vécu tel outrage envers sa propre personne, et cela depuis désormais une décennie. Cette pensée venait à son esprit de plus en plus clairement. Inconsciemment, elle l’avait réalisé et avait agit par pulsion naturelle. Maintenant que la Kunoichi était revenue à la raison, malice et simplicité comprise, elle jurait de faire payer l’homme Iwajin qui s’était vêtu du symbole de Konoha. Si l’ex-esclave avait réussi a enfouir la faiblesse et les démons de son passé, afin que nul ne sache, Soramaro Haiiro se présentait comme Satan.

Il lui fallait l’anéantir. Il lui fallait le tuer ou prendre sa place. C’est dans cet objectif qu’elle commençait à le traquer. Elle n’avait pas la chance de posséder ou d’avoir éveillé ce talent que les senseurs partageaient. Néanmoins, sa misérable vie jouait en sa faveur. Durant trois années, elle avait dû s’échapper du village de la brume afin de survivre après avoir tué un général de l’armée indépendante de Kiri. Considérée comme traîtresse et renégate, la fuyarde avait vécue dans la précarité à laquelle elle était habituée, mais cette liberté nouvelle avait soulevée nombre de difficulté. Foyer, nourriture, sécurité. Elle avait développé malgré elle quelques talents, dont la dissimilation, mais surtout le pistage utile à la chasse. Empreintes, végétations foulées et éraflées, c’est ainsi qu’elle remonterait jusqu’à Soramaro Haiiro.

Les pistes étaient fraîches et la cible n'avait visiblement pas pris soin de les effacer. Les traces étaient si visibles qu'elles étaient dignes d'un ninja débutant. Cela s'annonçait étonnamment facile, jusqu'à se qu'elles s'entremêlent avec d'autres sillages : l'armée de Kiri, les troupes de Konoha, ainsi que les combats générés par les deux factions. La pisteuse en herbe perdit sa trace. Frustrée, elle repartit sur le champs de bataille, éliminant deux-trois combattants qui se trouvait au mauvais endroit au mauvais moment. S'assurant simplement de la victoire de Kiri, la Kunoichi avait cependant remplie la mission qui lui avait été assignée. A priori, la plupart des unités l'avaient emportées, et en accord avec le plan, les troupes de la brume se replièrent.

Le pays de l'Eau était victorieux sur celui du Feu. La volonté ardente de ce peuple n'avait su résister à la froideur des survivants, de ceux dont les droits et l'éthique avaient été bafoués, de ceux qui avaient perdu leurs compagnons, des orphelins, des veufs et des veuves. Comment un peuple qui s'était caché derrière leurs murs, derrière leurs sécurités, avait espéré pouvoir échapper aux griffes de ceux qui n'avaient connu que l'exact opposé. Néanmoins, ils étaient désormais frère. Égaux dans la souffrance, et bientôt confrère dans les schémas de diplomatie qui se manifesteront. Les troupes rentrèrent comme ils étaient arrivés : nombreuses, puissantes, escortées par les différentes figures dirigeantes, mais toujours sans Samidare Aizen et Tetsu Hakka.

Cela ne surprenait guère Uzumi, toujours dans la confidence des projets de celui qu'elle appelait Éminence, alors qu'il s'agissait tantôt d'un dieu tantôt d'un prophète pour le commun des mortels. Toutefois, l'absence du Mizukage avait une durée supérieure à celle prévue. La femme aux yeux d'or perçants attendait donc le retour de celui qui lui avait offert ce pays, qui lui permettait de vivre avec légèreté, presque normalement, tout en assouvissant sa soif de supériorité, de domination et de sang. Uzumi, indépendante et libre dans son comportement, s'était faite acceptée ainsi auprès de l'Empereur de Mizu. Quand ce dernier avait regagné ses terres et son bureau, l'ex-esclave s'empressa d'aller annoncer les informations dont elle disposait, ainsi que de ses intentions toutes personnelles. Au moment même où elle se saisit de la poignée, poussant la porte , elle commençait déjà son compte-rendu avant même d'entrer :


Oy, émininance. Les troupes ont vaincus. Cependant, le jeune homme rapide qui possède le raiton et qui est apparu aux côtés du Tsuchikage lors de l’affrontement avec Hachibi, a fait irruption dans la guerre. Aizen-sama…


Son regard pénétrait l’homme le plus puissant du pays.

Quelques soient ta position. Je tuerais cet homme et quiconque se mettra sur ma route. Je le traquerais jusqu’à la mort ou jusqu’à ce que sa vie soit vaine.

Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t4451-uzumi-hibiki https://sns-rp.forumgratuit.org/f359-dossier-uzumi-hibiki https://sns-rp.forumgratuit.org/t4798-uzumi-hibiki
 
[FB An 117 été] Traque Sainguinaire Sans Fin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Identité Secrète [DVDRiP]
» Sous un cerisier sans fleur [Hentaï] [PV Gak']
» Un peu de hentaï pour un ado de 15
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: V2 :: RP :: Mizu no Kuni :: Archipels de Mizu-
Sauter vers: