Le Deal du moment : -41%
Smartphone HUAWEI P30 lite Noir 128 Go
Voir le deal
219 €

Partagez
 

 Choisir sa voie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

Choisir sa voie Empty
MessageSujet: Choisir sa voie   Choisir sa voie EmptyMar 17 Jan - 18:34


Kyûji s'avança au coeur de la clairière où il avait donné rendez-vous à Shinsaku. Bordée d'arbres au tronc épais, elle était éclairée par les rayons du soleil qui baignaient le tapis d'herbe verte s'étalant entre les rangées d'arbustes. Tels une auréole, les arbres ceinturaient la clairière, formant un bol au centre duquel se trouvait l'astre roi. Kyûji mis sa main devant ses yeux, ébloui. Il regarda à droite, à gauche. Personne. Shinsaku serait donc - encore - en retard. Car Kyûji n'était jamais en retard, lui. Ni en avance d'ailleurs. Il arrivait précisément à l'heure prévue. A l'heure exacte, précise comme une horloge réglée à la perfection.

Il quitta donc le centre nimbé de lumière, et alla s'adosser à un arbre proche. Préoccupé, il ramassa une pierre et la frotta dans sa main droite. Elle était lisse sous ses doigts, polie par l'eau et par le vent. Chaude aussi, sûrement chauffée par le soleil, comme la peau d'une amante. Un caillou chaud, lisse, et blanc. Comme ses yeux. Kyûji laissa tomber la pierre, qui rebondit sur la mousse avec un petit bruit sourd, presque inaudible. Il avait besoin de plus de temps, il n'était pas prêt à lui annoncer ça.

"Bien sûr que si, abruti ! Il faut que j'arrête de me cacher et je dois lui dire la vérité. Qu'est-ce que je ferai si jamais il l'apprenait par lui-même ?"

Kyûji grogna, sachant pertinemment qu'il n'avait pas le choix. Il n'aurait peut-être pas dû accepter la proposition de son Kage. Il avait renoncé à beaucoup de choses, et ce pour des raisons qui lui semblaient de plus en plus dérisoires. Il aurait aimé pouvoir y réfléchir davantage, mais tout avait été décidé si vite...

FLASH BACK

Kyûji avait été convoqué par le Hokage de Konoha pour la deuxième fois de sa vie. La première fois, c'était Naruto Uzumaki qui lui avait demandé de venir dans son bureau pour lui donner comme mission la traque de Sasuke. Uzumaki-sama... Il refoula ses larmes de remord, et se concentra sur les marches qu'il gravissait une à une, régulier comme un automate. Itade Matsudaï... D'après ce qu'on lui avait dit, il avait hérité de la volonté et de la fougue de Naruto, mais pas de sa bienveillance. Enfin bon, de toute manière, cela n'avait aucune importance : il expédierait ça en vitesse, et retournerait préparer les festivités en vue de la nomination de Shinsaku au rang de Juunin. Il ne rentrait certes que dans une semaine, mais il y avait maintes et maintes choses à préparer. Plus vite il aurait fini de parler avec Hokage-sama, plus vite il serait de retour auprès des parents de Shinsaku.

Kyûji arriva enfin en haut des marches, un peu nerveux. Il poussa la porte qui pivota sur ses gonds sans le moindre bruit, entra dans la pièce, referma la porte, et exécuta sommairement un rapide salut militaire. Itade Matsudaï le fixait avec attention. Il était calme, posé, assis à son bureau, et l'observait des pieds à la tête comme s'il cherchait un défaut chez le jeune Hyûga. Pourtant, tout était en ordre. ses cheveux étaient propres et peignés, il avait pris un bain avant de venir, il portait ses vêtements de Juunin, son bandeau était attaché sur son front, bien visible... Rien ne justifiait qu'Itade Matsudaï le jauge ainsi du regard... L'atmosphère devint rapidement oppressante.

Ne tenant plus, Kyûji s'adressa à lui d'une voix assurée et martiale :

- Vous m'avez fait demander, Hokage-sama ?


Dernière édition par Kyûji Hyûga le Mer 18 Jan - 17:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Itade Matsudaï

Itade Matsudaï
Messages : 690

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Choisir sa voie Empty
MessageSujet: Re: Choisir sa voie   Choisir sa voie EmptyMar 17 Jan - 23:15


Cela faisait trois heures qu'Itade était assis là, devant son bureau à régler des points qui avaient été laissés de coté avec la mort de son prédécesseur. Il avait décidément bien choisi son moment pour mourir. Las de régler les affaires du village le nouvel hokage songea, tout en se levant pour admirer le panorama de son bureau, qu'il était bien plus ennuyeux qu'il y paraissait d'être le chef d'un village. Son regard couvrait tel un voile protecteur, la ville dont il était désormais le responsable.

A cette heure de la journée le village était en pleine effervescence : Entre les enfants qui jouaient, les marchands qui hurlaient à tue tête et les effluves émanant des restaurants qui se remplissaient rapidement. Tous les sens du shishidaime étaient en alerte. Définitivement, cette ville était sa ville, la ville où il avait vu le jour, où il avait grandi et dont il était désormais le maître incontesté.

Un mouvement attira l'attention du shishidaime : Un jeune homme, en tenue de juunin avançait droit vers l'entrée du bureau.

"Ça c'est sûrement mon rendez vous qui arrive"

Itade jeta un coup d'oeil à l'horloge placée au fond de la pièce.

"Pile à l'heure ! Je sens que je vais bien l'aimer ce gamin..."

La porte grinça. Le jeune Hyûga entra dans la pièce, se postant devant son supérieur. Comme à son habitude Itade sonda de son célèbre regard son interlocuteur avant d'ouvrir la bouche. De son regard émanait une sincérité sans égal. Il ne faisait aucun doute que Kyûji était foncièrement bon. Comme la plupart de ses "victimes" le Hyuga brisa le silence qui régnait dans la salle :

- Vous m'avez fait demander, Hokage-sama ?

Itade ne put s'empêcher de sourire : Cette manière d'aller droit au but. Encore une fois, le shishidaime songea qu'il allait probablement apprécier Kyûji

-Oui, il est vrai que je t'ai convoqué dans mon bureau. Je dois te parler de quelque chose...

Itade retourna vers la baie vitrée et soupira. Cette vue était décidément grisante.

-Dis moi... aimes-tu ton village ?

Itade avait sciemment détourné la conversation : Ayant fait des recherches sur son interlocuteur, le hokage savait pertinemment que si il lui présentait la situation abruptement, il serait impossible de le convaincre. Kyûji fut pris au dépourvu, et ne put s'empêcher d'écarquiller les yeux. Il marqua un temps d'arrêt, puis répondit d'une voix encore mal assurée :

- Et bien... Oui, j'aime mon village... Je n'ai pas de raison de ne pas le chérir, après tout, j'ai toujours vécu ici...

Itade esquissa un sourire : Pour l'instant il contrôlait la situation.

-Personnellement j'ai tout fait pour protéger ceux que j'aime : Ma famille, mes amis, j'ai tout sacrifié pour les protéger. Trouves-tu cela idiot Kyuji ?

La réponse fut immédiate :

- Bien sûr que non, Hokage-sama ! J'ai toujours fait de même, et votre comportement est des plus honorables !

Il avait perdu son aspect de glace, et on sentait l'emportement faire vibrer sa voix

-Bien ... bien ... A vrai dire, c'est la réponse que j'attendais. Je vais être direct : Je suis venu te demander de faire comme moi, de protéger ta famille et tes amis. En un mot, je veux que tu deviennes un ANBU

- ... Devenir Anbu ? Un membre de votre garde d'élite ?

-Hmm ... Ce n'est pas tout à fait ça : Seuls quelques uns font partie de ma garde personnelle la plupart des ninja ANBU qui sont sous mon aile sont partis en mission spéciale. Je voudrais que tu fasses partie de ceux là.

- Donc... Si je comprend bien... Vous voudriez faire de moi un ninja de rang supérieur, afin que j'accomplisse des missions plus difficiles que celles que je remplis déjà ? C'est bien ça ?

-En un sens, oui. Oui les missions que je te confierais seront plus compliquées à réaliser mais ce parce qu'elles seront d'une toute autre nature : Plus de missions d'assassinat ou de groupe. Je compte te confier des missions d'espionnage. Etant donné que tu es l'un des Hyugas les plus doués pour ne pas dire le plus doué depuis bien longtemps, je t'ai choisi.

- J'agirai donc seul ?

-Sauf exception, tu agiras en effet seul.

- Alors je refuse votre offre, Hokage-sama.

La voix de Kyûji s'était faite plus dure, et on sentant la détermination qui avait pris part en lui.

-Soit.

Alors que le Hyuga, sidéré par la réponse de son Kage se retournait pour sortir de la pièce, ce dernier l'interpella :

-Puis-je néanmoins connaitre la raison de ton refus ?

Kyûji fit volte face, et ses yeux témoignaient une émotion forte !

- Parce que m'éloigner de mes amis n'est pas la meilleure façon de les protéger ! J'ai vécu avec Shinsaku et Saya, mes deux coéquipiers, pendant des années, et ce n'est pas maintenant que ça va changer ! Si je deviens Anbu, je devrai les laisser aller en mission sans moi, et je sais très bien qu'ils pourraient leur arriver malheur, et je m'en tiendrai personnellement responsable !

Le hokage laissa passer quelques secondes avant de répondre du ton le plus sérieux possible :

-Crois-tu réellement que ta présence aurait changé quoi que ce soit au sort de tes amis si Naruto n'était pas arrivé ce soir là ?

Le rouge monta aux joues de Kyûji, qui eut l'impression de prendre une douche froide

- Je... Je les aurais protégé. Même si j'avais dû y laisser ma vie, je les aurais sauvés...

Il se mordit la lèvre, et une goutte de sang coula le long de son menton. Il était blême.

-Je vais te dire ce qui se serait passé : Toi et tes amis vous seriez tous trois morts !

La voix du dirigeant s'était fait dure, pleine de reproches.

- C'EST FAUX ! JE LES AURAIS PROTÉGÉS !

Kyûji avait frappé la table de son poing, faisant s'écrouler une pile de rouleaux. Il avait hurlé. Ses byakugans s'était activés d'eux-même. Itade n'avait pas bronché.

D'une voix dénuée d'émotion il répondit simplement :

-Nous savons tous les deux que j'ai raison. Tu n'as réussis, qu'au meilleur de ta forme à l'effleurer. Les hyugas sont destinés à être des espions, pas des guerriers

- ... Non. Vous avez raison, je n'aurais pu les sauver... mais je ne suis pas un espion. Je ne suis pas que ça. Je n'ai pas de limites.

Une lumière particulière s'alluma dans les yeux de Kyûji alors que la flamme de ses convictions embrasait sa voix. Elle avait perdu le ton colérique qu'il avait prit peu de temps auparavant, et résonnait maintenant d'une grande passion.

-C'est exactement le genre de paroles que j'aime entendre sortir de la bouche d'un ninja de Konoha. Les ninjas qui pensent comme toi montent en grade rapidement ! Tous les ninja faisant partie de l'élite ont le même état d'esprit que toi. C'est pour cela que je pense que le poste que je te propose est plus adapté à tes capacités.

- Mais je ne veux pas être séparé de mes amis ! Au delà du fait que je ne serai plus là pour les surveiller, je me plais à partir en mission avec eux... Vous êtes certain que si je deviens Anbu... J'agirai seul ? Toujours ?

-A priori, la plupart de tes missions seront des missions destinées à être réalisées seul, en effet mais ... Si il le faut, je peux m'arranger pour que régulièrement tu puisses revenir à Konoha

Kyûji ne répondit rien, et sembla réfléchir un moment. Il fixa le plafond quelques instants... Puis ses yeux se tournèrent vers le shishidaime.

-... Vous m'en faites la promesse ?

-Oui je peux te promettre avec certitude que tu reverras tes amis régulièrement.

Le regard du hokage était franc. Il n'était pas possible qu'un homme mente avec autant d'aplomb.

- Je voudrais vous poser une question, Hokage-sama... Pensez-vous réellement que devenir Anbu soit un réel atout pour le village ? je veux dire... Vous serai-je vraiment plus utile ainsi ? Et... vis à vis de moi... vous avez été Anbu, alors peut-être pourrez-vous me répondre : vais-je progresser davantage ?

La même lueur de ferveur brillait dans ses yeux blancs.

-Je ne peux pas te préciser pour le moment le rôle que tu joueras mais sois sur que tu incarnes une pièce maitresse dans la défense du village. Et pour répondre à ta question suivante, c'est au cours de ma période en tant qu'ANBU que j'ai découvert ma troisième affinité : le shokiton, une affinité combinant katon et fuuton. Etant donné ton potentiel, je pense pouvoir affirmer sans me tromper que tu progressera.





[avec la participation de Kyûji Hyûga ! ^^]


Dernière édition par Gakuto Nobishi le Sam 10 Mar - 10:50, édité 7 fois (Raison : Orthographe)
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t59-anales-de-matsudai-itade https://sns-rp.forumgratuit.org/t85-matsudai-itade https://sns-rp.forumgratuit.org/t54-itade-matsudai https://sns-rp.forumgratuit.org
Invité
Invité
avatar

Choisir sa voie Empty
MessageSujet: Re: Choisir sa voie   Choisir sa voie EmptyJeu 19 Jan - 15:24


Kyûji sourit derechef. Il posa son poing fermé sur sa poitrine, dans un salut militaire sobre. Son visage rayonnait.

- Alors j'accepte votre offre avec joie, Hokage-sama. Je me ferai un plaisir de vous servir. Si cela me permet de devenir plus fort, alors vous aurez toute ma puissance à votre disposition, j'en fais le serment.


...

Kyûji secoua la tête de droite à gauche, comme pour reprendre ses esprits. Il avait fait le bon choix, il le savait... Mais la séparation serait difficile, cela ne faisait aucun doute. Il ne savait pas encore comment il vivrait cette nouvelle solitude... Probablement mieux que l'ancienne, après tout, Hokage-sama lui avait juré qu'il pourrait les voir régulièrement. Et puis après avoir discuté ensemble, ils avaient même convenu qu'il pourrait conserver son rôle de Juunin s'il souhaitait de temps en temps diriger une équipe pour une mission en groupe... en somme, il ne les quittait pas vraiment... Il allait juste... les voir moins souvent.

Shinsaku n'arrivait toujours pas. D'habitude, soit il était à l'heure, soit il avait seulement quelques minutes de retard. Là, cela allait faire pas moins de 15 minutes qu'il aurait dû être là... Kyûji se demanda s'il avait eu un empêchement... Puis se ravisa. Shinsaku n'était pas souvent à l'heure, mais il n'aurait jamais manqué un rendez-vous avec lui. Pas très ponctuel, mais homme de parole.

- Il aura sûrement eu quelque chose à faire qui lui aura pris plus de temps que prévu... marmonna-t-il dans sa barbe.

Ayant donc un peu de temps devant lui, il décida de réfléchir à son parcours depuis l'académie ninja. Il lui était amusant de constater les progrès qu'il avait fait en 10 ans. Il n'était définitivement plus le même... Plus rapide, plus fort... Plus talentueux aussi. Il eut un petit sourire en coin. Il ne pouvait s'empêcher de penser qu'il avait surpassé son père avec tant d'aisance que le génie du clan n'était maintenant nul autre que... lui. Il ne l'aurait jamais cru, étant petit. Mais il devait se rendre à l'évidence : les exploits de son père ne faisaient plus beaucoup d'ombre aux siens.

- "Le plus doué depuis bien longtemps" hé hé hé...

Les yeux plein de malice, il rit en lui-même, et fit attention à ne pas sombrer dans l'orgueil et la suffisance. Il n'était pas encore parfait, loin de là. Et il ne s'estimerait satisfait qu'une fois cette perfection atteinte. Ce qu'il ne pourrait jamais. Il n'avait donc pas l'intention de s'arrêter de progresser... C'était ça qui donnait un sens à sa vie, après tout. Progresser... Repousser ses limites au delà de tout ce qu'on aurait pu imaginer... Il se concentra intensément, et se plaça au milieu de la clairière. Ses yeux étaient fermés. Il se tenait droit, mais pas raide. En une fraction de seconde, il changea brutalement de position pour se retrouver en position de garde. Ses yeux n'avaient pas cillé, ses paupières étaient toujours closes. Il pivota lentement pour faire face à quelques arbres proches. Soudains ses Byakugans s'activèrent et il ouvrit les yeux. Il passa de l'immobilité totale à une vitesse supersonique !

"JÛKEN ! La morsure du dragon !"

Il fouetta 12 fois l'air de ses doigts, alors qu'un oeil averti n'aurait vu que 2 coups distincts. Les arbres furent littéralement perforés par ce qui semblait être des pieux invisibles ! L'écorce se brisa sous les impacts, volant en tout sens alors que le tronc était percé de part en part ! Kyûji était de nouveau immobile... Un arbre commença lentement à s'effondrer, la base de son tronc étant trop fragilisée pour qu'il puisse tenir encore debout. Il tomba entre ses voisins, faisant trembler le sol sur un large périmètre. Il se redressa, tout en gardant ses yeux activés. Il le voyait maintenant. A 6h13, à 258 mètres de lui précisément. Il avait entendu le bruit et avait pressé le pas. Il serait là dans quelques secondes.

Kyûji ne se retourna pas, et lui tournant toujours le dos, lui dit d'une voix forte :

- Des ennuis sur la route, Shin ?
Revenir en haut Aller en bas
Shinsaku Nara

Shinsaku Nara
Messages : 76

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Choisir sa voie Empty
MessageSujet: Re: Choisir sa voie   Choisir sa voie EmptyJeu 19 Jan - 22:14


Shinsaku était debout depuis six heures du matin. Il avait quitté la maison avant que Saya et Shikamaru ne soient réveillés. Il avait pris soin de préparer la cafetière pour que son père n’ait plus qu’a appuyer sur le bouton à son réveil. Shizu était restée à la demeure Nara, aux tendres soins de Saya. Il faisait encore nuit dehors quand il arpentait les rues de Konoha. Aucune mission de prévue, même pas un entrainement, il n’était pas de service aujourd’hui. Et pourtant le flemmard reproduisait ce manège chaque matin lorsque cela lui était possible. Il avait traversé furtivement le village, tel un espion, jusqu’à arriver devant un énorme bâtiment. Il l’avait contourné pour pénétrer en son enceinte par une petite porte arrière dont il avait la clé. Il était descendu tranquillement au sous sol dans le noir complets. Il connaissait assez bien les lieux pour ne pas avoir besoin de lumière. Il avait traversé le grand couloir poussiéreux avec un pas lent, comme à son habitude était entré dans un petit pièce qui l’était encore plus grâce à une petite clé qu’il avait en sa possession. Shinsaku avait allumé une bougie avec son zippo puis s’était assis à la petite table en bois…

Cela faisait presque 9 heures qu’il était là. 9 heures qu’il épluchait des documents dans une des sous salles du bâtiment des archives. 9 heures que ses yeux suivaient des milliers de lignes écrites avec soin par la plume du Yondaime Hokage. 9 heures qu’il griffonnait des dizaines de symboles illisibles (que seul l’esprit tordu et calculateur d’un Nara pouvait espérer comprendre) sur un petit carnet de milles pages déjà aux trois quarts pleins. Cela faisait presque un an qu’il étudiait les travaux de Minato Namikaze et Shinsaku sentait qu’il commençait à toucher au but. Ses efforts commençaient à payer, enfin. Hier encore il avait réussit à perdre son sandwich en expérimentant ses résultats. Il savait qu’il n’était pas au point mais aux moins il était loin de l’échec total. Shinsaku était tellement absorbé dans son travail qu’il en oublia de surveiller l’heure. Quand il leva les yeux à la pendule couverte de toiles d’araignées qui était au dessus de la porte il faillit sursauter.

« Quoi déjà 15 heures ! Kyûji va me tuer ! »

Rapidement, il rangea les papiers qu’il avait éparpillé un peu partout sur la table, pris son carnet et sortit. Il traversa Konoha au pas de course sans non plus se mettre à courir réellement, c’est un Nara tout de même ! Très vite il put apercevoir les collines du terrain d’entrainement où Kyûji l’y attendait pour lui parler. Shinsaku n’était pas très rassuré à l’idée d’être en retard. Cela ne lui arrivait presque jamais d’habitude, enfin… cela ne lui arrivait jamais à l’époque. Quand le Nara arriva au pied de la colline et qu’il put discerner Kyûji il fut quasi certain que le Hyûga était très énervé par le retard de son ami. En effet il venait de détruire un arbre et Shinsaku ne voyait pas d’autre raison à cette acte de destruction que des nerfs tourmentés. Quand le fils de Shikamaru arriva au niveau du jeune aux yeux d’ivoire, Kyûji lui adressa la parole sans même se retourner.

_ Des ennuis sur la route, Shin ?

Shinsaku prit un air gêné comme pour s’excuser de son retard. Il n’avait pas vraiment d’excuse alors il essaya de détendre l’atmosphère.

_ Heu… Désolé pour le retard mais tout à l’heure j’ai été abordé dans la rue par un couple de canards unijambistes à poils ras. Ils voulaient me vendre des places pour le concert des bacs à pisse. Tout naturellement j’ai refusé mais tu sais comment sont les commerçants de rue de nos jours, toujours à insister.

Shinsaku avait toujours son air super gêné. Kyûji ne répondis pas.

_ Bon ok j’avoue j’étais encore aux archives et j’ai pas vu le temps passer, vraiment désolé.

Le Hyûga se retourna enfin face à son interlocuteur. Son visage était lourd, mais pas de reproches. Kyûji avait quelque chose d’important à dire à son ami. Shinsaku s’apprêta à l ‘écouter, reprenant son sérieux.

_________________
-Paroles de Shinsaku Nara
-Pensées de Shinsaku Nara
-Pensées de Shizu

"Ici et maintenant c'est moi ton Dieu... Et je te maudis !"


Dernière édition par Gakuto Nobishi le Lun 30 Jan - 18:47, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t224-annales-de-shinsaku-nara https://sns-rp.forumgratuit.org/t198-shinsaku-nara#930 https://sns-rp.forumgratuit.org/t47-shinsaku-nara
Invité
Invité
avatar

Choisir sa voie Empty
MessageSujet: Re: Choisir sa voie   Choisir sa voie EmptyVen 20 Jan - 21:16


Kyûji attendit que son ami ait fini de déblatérer ses conneries, et ne lui révèle la véritable raison de son retard. Sans surprise, Shinsaku lui avoua rapidement où il se trouvait. Cette fois-ci, Kyûji n'avait même pas la force de lui en vouloir... et ne se retournait toujours pas. Il avait une boule dans la gorge, et son ventre se tordait de douleur. Il inspira à fond, puis fit face à son ami. Il le fixa alors intensément dans les yeux. Ses yeux verts. Émeraude et Ivoire. Ce simple contact visuel lui fit du bien, le noeud dans son estomac se relâcha. Lorsqu'il commença à parler, le stress revint aussitôt, mais il poursuivit tout de même.

- Shin... Si je t'ai demandé de venir, c'est que j'ai quelque chose de très important à te dire. Il avala sa salive et reprit : Tu n'es rentré qu'hier, et ce soir, nous allons fêter, non, célébrer serait plus juste... célébrer, donc, ta nomination en tant que Juunin. Je... déjà, je tiens à te témoigner mon respect et mon admiration. Tu es... exceptionnel, vraiment.

Kyûji dut faire une pause, tous les mots qu'il prononçait lui faisaient mal... Il ferma les yeux un court instant, et se dépêcha de se remettre à parler avant que Shinsaku ne lui témoigne sa gratitude, lui coupant presque la parole. Dans le cas contraire, il n'aurait plus eu la force de lui avouer.

- Non, non ! Ne me remercie surtout pas... Tu mérites mes félicitations plus que quiconque... Je suis heureux que tu aies réussi à me rattraper... Kyûji se mordit la lèvre de remord, mais tint bon. Surtout depuis le temps que tu l'attendais... Il ne manquerait plus que ta soeur... Et nous serions une équipe parfaite, non ?

Shinsaku acquiesça, le visage fendu d'un grand sourire. Kyûji se sentit alors monstrueux et ignoble de lui gâcher ainsi sa joie. Il aurait voulu disparaître, mais il ne le pouvait pas : il devait tout lui dire avant de ne plus en avoir le courage.

- Néanmoins, ce n'est pas seulement de ta promotion que je souhaitais te parler. J'ai une mauvaise nouvelle. Et je ne voudrais pas gâcher la fête ce soir en te l'annonçant au cours des festivités... Mon but n'est absolument pas de te faire de la peine, tu le sais bien ! Mais ce serait malhonnête de ne pas te le dire... Avant toute chose, il faut que tu saches que je n'en ai encore parlé à personne, pas même à mon père ou à ma mère. Et si je ne leur en ai pas encore parlé, c'est pour une raison simple : Ta soeur compte beaucoup pour moi, tu le sais... Je ne veux pas qu'elle soit au courant.

Kyûji aperçut la surprise se peindre sur le visage de Shinsaku, aussi, il ne tarda pas à s'expliquer, malgré que ses "explications" ne furent pas aussi satisfaisantes que celles que Shin aurait souhaité avoir. Il avait encore du mal à cracher le morceau, qui lui restait en travers de la gorge comme une grosse arrête de poisson...

- Je comprend ton étonnement, Shin, il est bien normal. Parfaitement normal, même, je dirais. Mais essaie de comprendre... Je refuse de lui faire de la peine, aussi, je préfère lui dire moi-même, et ce au moment que je jugerai le plus opportun. Kyûji constata sans difficulté que son ami était sceptique. Il le rassura instantanément. Shin... Ai-je commis une seule fois la moindre erreur de jugement ? Fais-moi confiance, je t'en prie... C'est déjà assez difficile pour moi, ne me rajoute pas le fardeau de tes doutes. S'il-te plaît... J'ai une confiance absolue en toi, n'est-ce pas réciproque ?

Shinsaku lui sourit à nouveau, lui faisant comprendre qu'il avait entière confiance en lui. Rasséréné, Kyûji respira plus profondément, sachant pertinemment que Shinsaku attendait la mauvaise nouvelle avec impatience.

- Shin... commença Kyûji. Il faut que tu saches que... Huh... Je n'ai aucune excuse valable à te fournir, aucun mot de réconfort à t'offrir, rien qui puisse réparer mes torts. Je suis désolé.

Kyûji posa son petit sac sur le sol, et tourna le dos à son ami. Il s'accroupit, fouilla au fond de la plus grande poche, et en tira un objet long et noir. Un tachi. Il le rangea dans son dos, calmement. Il ouvrit alors une deuxième poche, toujours le dos tourné. Il inspira un grand coup, bandé comme un arc. Il sortit un objet du sac, referma la poche, sembla manipuler l'objet devant son visage, puis se releva. Il pivota pour faire face à Shinsaku. Kyûji fixa intensément son ami à travers son masque d'Anbu.


Dernière édition par Kyûji Hyûga le Lun 30 Jan - 22:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shinsaku Nara

Shinsaku Nara
Messages : 76

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Choisir sa voie Empty
MessageSujet: Re: Choisir sa voie   Choisir sa voie EmptyVen 20 Jan - 23:18


Lorsque Kyûji se retourna, Shinsaku eu un énorme choc. Il compris tout de suite où voulait en venir son ami. Ainsi il était devenu anbu. Shinsaku ne comprenait pas. Pourquoi ? Pourquoi avait-il accepté ce poste ? Il savait très bien que le Hyûga faisait tout pour progresser et atteindre un semblant de perfection. Mais il ne croyait pas qu’il était capable d’accepter un poste avec tant de contraintes pour réaliser ce projet. Anbu ! N’y avait-il pas un grade plus chiant ? Peut-être Hokage, et encore. Brasser de la paperasse à longueur de journée il y avait pire comme boulot. Mais être anbu pour Shinsaku cela signifiait être seul, un guerrier solitaire, puissant mais triste. Et puis le Nara ne comprenait pas vraiment l’importance que les gens accordaient aux grades. La seule fois où l’obtention d’un nouveau grade avait été utile c’était quand Kyûji était devenu juunin et qu’il avait ainsi pu reformer l’équipe 4. Mais là Shinsaku ne voyait vraiment pas l’intérêt. Et puis même si Kyûji voulait progresser, il pourrait aussi bien le faire en tant que juunin, un grade ne change pas un homme. Mais le plus incompréhensible dans cette décision était que Kyûji, bien qu’énormément attaché à sa famille et à ses amis, accepte de passer une très majore partie de sa vie seul, avec pour seul compagnie ses futurs victimes. Shinsaku avait vraiment du mal à comprendre le Hyûga. Peut-être l’avait-on forcé à accepter ? Cette conclusion était plutôt improbable connaissant Kyûji. Alors pourquoi ?

Shinsaku regardait le sol, les yeux vides. Il était comme perdu dans ses pensées. Son visage était de marbre, ne laissant paraitre aucune expression. Le genre de visage que Saya n’aimait pas voir. Le genre de visage qu’il s’efforçait de ne plus avoir depuis un peu plus d’un an. Shinsaku releva la tête brusquement quand il se rendit compte que son ami l’observait attentivement. Il s’avança vers le fils de Neji d’un pas incroyablement lent sans changer l’expression de son visage, puis il posa sa main sur son épaule. Le Hyûga le fixait de ses grand yeux ivoires ; un regard que très peux de gens étaient aptes à soutenir, mais Shinsaku y était habitué. Il fit une moitié de faux sourire à Kyûji avant de lui poser la seule question qui lui venait à l’esprit :

_ Pourquoi ?

Il avait dit ce mot sans aucun ton. Comme s’il avait été prononcé par une voix préenregistrée. Puis son visage s’était durci, attendant la réponse de son ami. Il ne lui en voulait pas du tout, il voulait juste comprendre. Et même si Kyûji n’avait aucune raison d’avoir fait ce choix, Shinsaku l’accepterait comme si c’était le meilleur choix à faire. ’’Chacun prend la vie à sa manière, comme bon lui semble’’, c’était une de ses phrases fétiches, et il la respectait.

_________________
-Paroles de Shinsaku Nara
-Pensées de Shinsaku Nara
-Pensées de Shizu

"Ici et maintenant c'est moi ton Dieu... Et je te maudis !"


Dernière édition par Shinsaku Nara le Sam 21 Jan - 21:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t224-annales-de-shinsaku-nara https://sns-rp.forumgratuit.org/t198-shinsaku-nara#930 https://sns-rp.forumgratuit.org/t47-shinsaku-nara
Invité
Invité
avatar

Choisir sa voie Empty
MessageSujet: Re: Choisir sa voie   Choisir sa voie EmptySam 21 Jan - 11:33


Pourquoi ? Kyûji ne sut pas lui répondre... Il aurait voulu trouver des explications, ou bien lui dire des paroles réconfortantes, mais rien ne lui venait à l'esprit actuellement. Il savait qu'il lui avait fait du mal, et il le regrettait amèrement. Malgré tout, il essaya d'expliquer les raisons de son choix à Shin, par respect pour lui.

- Et bien... Je ne sais pas trop quoi te répondre Shin... Je vais essayer de te faire comprendre ce qui a pu influencé mon choix, mais je me doute que je n'y arriverai pas. Tu as raison de m'en vouloir... c'est légitime.

Kyûji tenta de se souvenir précisément des arguments de Hokage-sama, notamment ceux qui l'avaient convaincu d'accepter. Oui, convaincu, pas persuadé... Kyûji n'avait pas cédé à une quelconque tentation... Il secoua la tête afin d'en chasser ses idées noires, et commença à parler :

- Ecoute, Shin... Si je suis Anbu aujourd'hui, c'est sur demande de Hokage-sama. Tu sais qu'on ne peut pas vraiment discuter ses ordres... Je me voyais mal refuser, comprends-tu ? Kyûji vit tout de suite que Shin n'était absolument convaincu, et même qu'il subodorait le mensonge... Il se reprit : Bon, je l'avoue, il m'a laissé le choix. Il est vrai que son autorité a joué un rôle, il serait vain de le nier, mais j'ai bien compris que me connaissant, tu sais parfaitement que j'aurai refusé s'il me l'avait ordonné. Il m'a donc proposé de devenir Anbu, me disant que cela me permettrait de protéger plus efficacement les gens que j'aime... Et même si son discours m'a paru d'abord malhonnête, il n'a pas tort. C'est en accomplissant des missions périlleuses et difficiles que je protégerai le village, et aussi, c'est en m'en chargeant que vous n'aurez pas à les faire. Je ne vous entraînerai plus jamais dans une mission telle que la traque de Sasuke.

Kyûji avait reprit du sang-froid, parler lui faisait du bien. Il avait l'impression de déballer son sac, et s'exprimer, comme cela, en continu, lui redonnait de l'assurance.

- De plus, reprit-il, ce ne fut pas le seul argument de Hokage-sama. Il me connait très bien, il a sûrement dû étudier mon cas avant de me demander de venir le voir, et il savait pertinemment que j'accordais beaucoup d'importance à mes performances. Par conséquent, il m'a assuré, et je sais bien qu'il ne mentait pas, que lui-même, étant Anbu, a énormément progressé. Il a éveillé une affinité combinée Shin ! Je n'en possède aucune ! Pas même une des 5 affinités primaires ! Comment veux-tu que j'atteigne la perfection en ne maîtrisant qu'une infime partie du potentiel ninja ? Il ne s'agit pas pour moi ne me cantonner au jûken, Shin ! Je veux plus ! Avec une ou plusieurs affinités, je serai capable d'inventer des centaines de techniques différentes ! Il y a trop longtemps que je stagne et ne progresse plus, Shin ! Beaucoup trop ! J'ai besoin de développer mes aptitudes, j'ai besoin de les éprouver chaque jour au combat ! Je ne serai jamais le ninja que je souhaite devenir si je reste dépendant de vous deux en mission... Il faut aussi que j'apprenne à agir seul. Oui, je sais ce que tu vas me dire, dit-il en remarquant l'expression indignée sur le visage de son ami, "le travail d'équipe prime sur les capacités individuelles", je sais tout ça ! Mais on est déjà la meilleure équipe qui ait jamais existé ! Je dois m'améliorer, seul ! Ou je ne serai qu'un raté.

Il se tut, constatant qu'il avait progressivement haussé le ton, et qu'il était passablement énervé. Il se concentra afin de reprendre son calme, puis il ôta son masque. En uniforme d'Anbu, Kyuji paraissait un autre homme. La coupe était plus agressive, ce qui lui donnait un air plus dangereux qu'avant. Une fois calmé, il reprit la parole.

- Shin... Il faut que tu comprennes que vous êtes toute ma vie. Toi, Saya, mes parents... Je ne peux pas exister sans vous. Mais pour moi, rechercher la perfection, c'est plus qu'un but, c'est ma voie. Si jamais je m'en détourne, je ne ferai plus que survivre... J'ai besoin de progresser. C'est vital pour moi.

Il s'approcha de son ami, et le serra dans ses bras. Ils restèrent ainsi pendant plusieurs minutes, sans dire un mot. Kyûji se détacha de lui, puis ce fut à son tour de lui prendre les épaules.

- Tu comprends maintenant pourquoi tu ne dois pas en parler à ta soeur, Shin. Tu es mon meilleur ami, tu es comme un frère pour moi. Je le répète, la confiance que je place en toi est infinie et absolue. c'est pourquoi je t'en parle, car je sais que je peux compter sur toi. Il fit une petite pause, et pensa que c'était le moment d'éclaircir le ciel noir. Tu sais... Tout n'est pas rose, j'en ai conscience. On va se voir beaucoup moins, et j'aurai même tendance à dire qu'un Anbu ne voit jamais ses amis ou sa famille. Mais tu penses bien que je ne suis pas Kyûji Hyûga pour rien. J'ai accepté l'offre de Hokage-sama, certes, mais j'ai posé une condition. Je lui ai dit que je ne deviendrai Anbu qu'à la seule condition que je puisse vous revoir régulièrement. Il a accepté. Nous ne ferons pas autant de missions ensemble qu'avant, c'est pourquoi je vous suggère de vous trouver un 3ème coéquipier pour me remplacer pendant mes absences, mais je t'assure que je ferai tout pour revenir souvent. L'équipe 4 n'est pas morte, Shin. Elle ne mourra jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Shinsaku Nara

Shinsaku Nara
Messages : 76

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Choisir sa voie Empty
MessageSujet: Re: Choisir sa voie   Choisir sa voie EmptySam 21 Jan - 21:28

Shinsaku fit un petit sourire sincère à son ami pour le rassurer puis il rompu le monologue du Hyûga :

_ Nous sommes si différents l’un de l’autre, nous voyons les choses d’un tout autre regard, et pourtant nous sommes amis depuis si longtemps. Je comprends tout à fait ton choix et je le respecte. Tu dois réaliser ton rêve Kyûji, comme nous devons tous le faire. Chacun à sa propre manière. Tu as trouvé une occasion de progresser et tu l’as saisie au même titre que moi je passe la moitié de mon temps dans une salle sombre et poussiéreuse à lire de vieux documents. Bien sûr que je regrette que tu ais fait ce choix, mais je sais que tu le regrettes encore plus toi-même, alors je respecte ta décision. Et puis dans tous les cas mon avis ne devrait pas altérer ton jugement car ce genre de décision c’est toi qui dois la prendre et personne d’autre. Tu as fais ce qu’il fallait, je te fais confiance.

Shinsaku se détendit encore un peu et repris l’attitude normale qu’il avait avec Kyûji quand ils discutaient de tout et de n’importe quoi.

_ De même tu peux me faire confiance. Je ne dirai rien à Saya, je te le promets. Seulement tu la connais, elle va deviner que je lui cache quelque chose, quoi que je fasse pour le dissimuler. Mais je ne lui dirait rien, même si je dois endurer la torture de la voir me supplier à longueur de journée. Mais ne la laisse pas trop longtemps dans l’ignorance. Parles le lui en dès que possible si tu peux. Je pense que ce serait mieux.

Le Nara se gratta la nuque sous sa capuche.

_ Par contre il y a un petit détail que j’aimerais régler.

Kyûji regarda son interlocuteur avec intérêt.

_ Ne va pas croire que je t’en veux pour avoir accepté de devenir anbu. Je trouve ça bien dommage et bien triste mais il y a pire dans la vie. C’est pas comme si tu partais pour toujours, tu reviendras souvent à Konoha et on pourra continuer à se retrouver, nous, l ‘équipe 4. Au fond ce n’est pas si grave. Et puis à notre âge ont devrait commencer à s’habituer à l’idée que nous allons, un jour, vivre chacun notre vie, peut-être très éloignés les uns des autres.

Le Hyûga se crispa légèrement en entendant cette dernière phrase mais Shinsaku fit mine de ne pas le remarquer et n’y prêta pas plus d’attention que ça.

_ Mais pourquoi continuer à ruminer de sinistres pensées ? J’aurais bien aimé que nous fêtions nos nouveaux grades ensembles ce soir mais cela est impossible si j’ai bien compris. Dommage que tu ne veuilles pas que Saya soit au courant… Mais laisse moi au moins t’offrir un verre chez Roger. Nous n’allons tout de même pas laisser un haut gradé le gosier sec. Dit-il en entrainant avec lui le nouvel anbu vers les rues bondées de Konoha.



Fin du RP

_________________
-Paroles de Shinsaku Nara
-Pensées de Shinsaku Nara
-Pensées de Shizu

"Ici et maintenant c'est moi ton Dieu... Et je te maudis !"


Dernière édition par Gakuto Nobishi le Dim 5 Fév - 21:51, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t224-annales-de-shinsaku-nara https://sns-rp.forumgratuit.org/t198-shinsaku-nara#930 https://sns-rp.forumgratuit.org/t47-shinsaku-nara
Contenu sponsorisé



Choisir sa voie Empty
MessageSujet: Re: Choisir sa voie   Choisir sa voie Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Choisir sa voie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: V1 :: Hi no Kuni :: Grandes forêts de Hi-
Sauter vers: