Partagez
 

 TERMINE } Kosei Kasai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

TERMINE } Kosei Kasai Empty
MessageSujet: TERMINE } Kosei Kasai   TERMINE } Kosei Kasai EmptySam 20 Oct - 14:53



Kosei • Kasai


IRP !

Nom : Kasai
Prénom : Kosei
Âge : 14 ans
Sexe : Masculin
Nindo : /
Village : Kiri  
Clan : /
Rang souhaité : /
Grade souhaité : Genin
Bingo Book : Bingo-Book


Je ressemble à...
Kosei n'est ni très grand, ni trop petit. Il a les cheveux ébène et les pupilles vertes. Son style vestimentaire est assez classique. En soit il n'a rien de bien particulier, ce qui en ferait un bon espion. S'il avait la personnalité qui coïncidait. Plutôt pâle comme la plupart de ses semblables, son visage est relativement fin. Son corps porte les traces d'une ancienne vie de forain, à savoir des cicatrices relativement peu impressionnantes et qu'il détourne aisément à son profit ; celle du barbelé sur lequel il est tombé petit, c'est un bandit qui la tailladé, et celle où il s'est coupé tout seul, c'est un tigre fou qui l'a attaqué. Autre trace amusante : celle de la morsure d'un serpent de sa mère, en plein sur le bas du dos. Peut-être qu'un jour il fera tatouer le serpent responsable tout autour ?

Les doigts allongés et habiles du jeune Kasai participent grandement à sa dextérité et à son aisance au lancé d'arme. Sa musculature est plutôt développée pour un civil, mais raisonnable pour un shinobi. Il ne porte pas de signe extérieur distinctif, habitué à la simplicité d'une vie de bohème. La seule distinction qu'il fait concerne ses habits : une tenue confortable quand il est en repos, et la tenue réglementaire de tout ninja le reste du temps. Hiromi a tenu à ce qu'il distingue ses deux "personnalités" pour éviter de ramener trop de travail à la maison.



Je pense à ...
Kosei est né durant les temps troublés de Kiri. Doux euphémisme, hein ? Il est vrai que le village caché de la brume n'a cessé de vivre des situations instables, plus ou moins supportables. Mais voila, le gamin a au moins la chance de ne pas réellement avoir connu la guerre civile. L'avantage de venir au monde dans un tel univers, c'est qu'on finit par s'adapter au changement. Les variations elles-mêmes deviennent courantes. "Apprends à suivre le sens du blizzard", lui avait dit sa mère. Et c'est ce qu'il fit.

Le jeune Kasai n'a jamais compris pourquoi son pays était en proie à de telles violences, à tant de rebondissements. Même s'il n'a connu la fin de la guerre civile que très jeune, il en garde certaines séquelles. Des souvenirs inoffensifs d'enfants qui se muent en cauchemars pour le jeune homme qui finit par les déchiffrer. Mais c'est quelque chose qu'il préfère taire, comme une blessure dont on pourrait user. De même que sa terreur des étendues d'eau : c'est con pour quelqu'un qui habite dans le pays du même nom, hein ? Il apprendra sûrement à nager, un jour. Ou il dressera une baleine pour le transporter. Oui, il s'égare vite Kosei, il se perd souvent dans les limbes de son subconscient.

L'avantage d'une vie de bohème, c'est que l'on voit défiler les gens, les situations, les mentalités. Ainsi Kosei put s'enrichir de tout un tas de connaissances diverses : car oui, le garçon est curieux de tout. Un peu maladroit certes, mais toujours motivé. Il a le goût de l'effort et aime quand les choses sont carrées. Une discipline qui semble couler dans les veines de chaque habitant du pays de l'eau. Malgré toutes les perturbations, le jeune Genin est fier de son pays. Et de son village. Il n'est pas le modèle de référence, certes, mais tel un phénix (d'eau) il a toujours su renaître de ses cendres. Ses habitants sont dignes, forts, courageux. Et Kosei n'échappe pas à la règle. Après une enfance dans un tel contexte, on ne peut qu'être capable de s'adapter à toutes les situations.

Mais voila, ça a également forcément des incidences. En plus de sa nature susceptible, le gamin fait difficilement confiance aux gens. Une règle d'or là où il vient. Et être élevé dans une communauté plutôt fermée n'a rien arrangé à la situation. Pourtant quand on est ambitieux il faut savoir nouer des relations. Des relations utiles, fiables ... quoi que. Est-ce vraiment nécessaire quand on ne vise pas un statut social particulier ? Dévoré par l'envie de se dépasser et d'acquérir des compétences, le jeune Kasai n'aspire qu'à peu de choses : obtenir un pacte d'invocation, l'épée Nuibari et apprendre par la même occasion le Kenjutsu. Et le Katon. Parce que oui, maîtriser le Suiton dans un pays humide c'est plutôt classique, banal. Or Kosei se sent un tempérament de feu ! Il espère donc que cette affinité sommeille en lui, et qu'il pourra un jour la réveiller et la déchaîner pour le bien de Kiri. La succession de coups d'état, d'incidents et de Maîtres Mizukage n'influence pas ses choix : le village se relèvera toujours ! Et le désastre d'Hachibi n'a fait que renforcer cette volonté !



J'ai vécu...
Kosei est un garçon banal, né dans un village qui l'est un peu moins. Et pourtant ce lieu resta "la surprise du chef" jusqu'aux derniers instants. Fils de père inconnu, enfant de la grande famille du cirque, comme on dit. En effet Mikoto Kasai errait de ville en ville et de pays en pays pour promouvoir son art : charmer les serpents. Et la vie de bohème prodiguée par le cirque ne fut à aucun moment rédhibitoire pour enfanter. Même si pour le coup la chose n'était pas prévue.

C'est donc dans ces conditions que le jeune Kasai vint au monde : entre l'enclos du tigre et la roulotte du lanceur de couteaux, à Kiri. Et il fut rude de faire comprendre à Mikoto qu'elle ne tiendrait pas sa représentation du soir même : Monsieur Loyal était intransigeant. Les choix qui furent pris par la suite furent difficiles à digérer, mais parfaitement logiques quant à la situation. La jeune maman s'installa à Kiri et mit entre parenthèse sa vie d'antan pour se consacrer à son rejeton. Une solution qui ne lui convint pas. Un mode de vie si peu adapté. Une compréhension du monde bien différente. Le climat de vie du pays de l'eau a toujours subi de graves mutations, et les populations se sont toujours déchirées. La guerre civile n'ayant pas encore atteint sa fin de vie, la sécurité de la famille semblait tout aussi corrompue qu'à l'extérieur de l'enceinte. Ainsi quand la troupe revint par Kiri, elle reprit la route avec eux. Elle travaillerait inlassablement pour deux, mais au moins les choses s'arrangeraient.

Kosei grandit donc dans cet univers-là. Dans les costumes, dans le bruit, les paillettes, la boues, les roulottes et au milieu de tout un tas de bestioles bien étranges. Les artistes se relayaient pour s'occuper de lui durant les représentations. Et plus tard il participa à la vie du cirque, selon ses petits moyens. Nettoyer sous le chapiteau, ranger le matériel, préparer les repas des bêtes de scène (et des animaux). Le lanceur de couteau lui apprit même à lancer ses outils glacés, et Kosei y prenait un malin plaisir. Il était d'ailleurs doué ! Si bien que l'artiste cessa tout apprentissage, de peur que le gamin ne lui vole sa place. Il tenta également le numéro de funambule, mais tomba plus souvent encore que la pluie selon ses Maîtres. Il fit le pire des clowns que la Terre ait porté. Alors Monsieur Loyal se décida à lui enseigner d'autres arts : ceux des chiffres et de la gestion. Mais cela ne lui plu guère. Si bien qu'au fil du temps, Mikoto se demandait ce qu'elle pourrait bien faire de ce garçon si étrange. Inadapté. La vie de bohème dura moins d'une dizaine d'année. Et finalement, la situation du pays sembla se stabiliser. Un nouveau village caché de la brume vit le jour, et la troupe trouva de bonne augure de s'y rendre pour participer aux réjouissances. Ce voyage était une source de grande excitation pour le jeune Kasai : un nouveau village ! Des gens qui acceptaient de vivre au même endroit, de se rassembler et de travailler ! Cette dernière notion était bien floue pour le gamin : peut-on dire que l'on "travaille" quand on fait profiter de son art à d'autres personnes ? En théorie oui, puisqu'il y a rémunération derrière. Mais les "travailleurs" des villages semblaient toujours soulagés qu'une journée se termine, et le poids d'une nouvelle leur pesait sur les épaules. Un bien étrange mystère.

Une fois sur place, Monsieur Loyal lui demanda d'aller acheter du papier "spécial" auprès des commerçants du village. Une tâche simple, banale. Mais voila, le gamin avait les yeux partout, sauf sur sa mission. Si bien qu'au lieu d'acheter du papier "spécial grandes occasions" il acheta du papier "spécial". Spécial pour quelle raison, il n'aurait su dire. Le vendeur lui emballa le tout pour le préserver de la pluie, et le gamin accouru au cirque terminer sa corvée. Peut-être irait-il ensuite discuter avec les autres enfants ? Voir à quoi on jouait dans les villages ? Mais non. Deux évènements précipitèrent le départ de Kosei. Le premier, fut mineur. Mais tout de même malencontreux. Et assez comique. Monsieur Loyal se décida a rédiger ses fameuses invitations pour la représentation du soir, et demanda à Kosei de lui faire passer le papier. Le premier se retrouva instantanément humide. Kosei en déduit que la pluie avait réussi à pénétrer la première couche, malgré les précautions du commerçant. Puis le suivant. Et celui d'après. Et encore après. Si bien qu'au bout de quelques minutes toute la troupe venait constater l'étrange phénomène : le papier sec finissait trempé dans les mains du gamin. Comme souvent, le jeune Kasai ne se laissa pas démoraliser et partit chercher un nouveau stock de feuille. Mais Monsieur Loyal n'était pas dupe, et ses voyages l'avaient bien assez informé sur la nature du phénomène. Ainsi, quand un ninja de Kiri vint le même jour enregistrer le passage des artistes, il resta quelques temps supplémentaires. Des paroles mielleuses, des promesses de réussites et de gloire, d'aventure, de voyage ... il ne fut pas bien compliqué de convaincre le gosse de rejoindre les nouvelles forces armées du village. Un peu plus pour sa mère.

Ce fut le second incident qui mit le feu aux poudres. Distrait, le soir même Kosei libéra les serpents de sa mère par mégarde. Il se fit d'ailleurs mordre. Les animaux furent rapidement retrouvés, mais la succession d'erreurs du jeune Kasai finit par décider sa mère. Au même moment, la vieille Hiromi qui se chargeait des tours de passe passe décida de prendre sa retraite. Ensemble ils rejoignirent Kiri, avec la promesse que le cirque repasserait chaque année au cours de sa tournée.

Hiromi et Kosei intégrèrent donc ensemble le village de la brume. Ils emménagèrent dans un petit appartement plutôt confortable et l'ancienne illusionniste devint la tutrice du petit Kasai. Elle lui expliqua que tout comme lui son talent résidait dans la maîtrise de son chakra, et qu'elle avait opté pour l'art du Genjutsu. Ce qui à la base semblait absolument dingue pour Kosei devint affreusement banal quand il rejoint l'académie. Finalement Hiromi était loin d'exploiter les possibilités du Genjutsu. Les premiers mois furent plutôt rudes. L'acclimatation du gamin fut complexe, et la voie du ninja ne lui semblait pas tout à fait indiqué. Il continua néanmoins ses efforts et sortit diplômé. Si la partie théorique ne trouvait pas grand enthousiasme auprès du jeune shinobi, la suite changea radicalement ses à-priori.

Comme tout Genin, Kosei rejoint une équipe de son village. Il débuta les missions, redoubla d'efforts durant les entraînements, et finit par prendre goût à ces efforts différents de ceux qu'il avait connu. S'investir pour un groupe, se donner du mal pour réussir et mériter son dû, des objectifs qui sonnaient justes à ses oreilles. Ainsi le jeune shinobi traça sa voie. Vivant simplement au jour le jour et se donnant à fond pour le village qui l'avait vu naître. Sans grande ambition sociale, mais curieux de tout : bientôt Kosei conclurait un pacte avec un quelconque animal. Un animal immense ! Et puis il apprendrait à manier le sabre, et on lui confierait Nuibari ! Et puis aussi les illusions ! Et le Katon, pour ne plus passer inaperçu ! Oula, doucement garçon ! Ton aventure ne fait que commencer.



• Âge : 24 ans
• Localisation : /
• Prénom : Halloween
• Nindo : /
• Passions : Codage
• Personnage du manga préféré : /
• Comment avez vous découvert le forum ? : Topsite
• Comment trouvez vous le forum ? : Sympa
• Que faudrait il changer ? : Le modèle de présentation XD
• Autre chose ? : /
• Avez vous lu le règlement ?* : Yume est une diva





Dernière édition par Kosei Kasai le Sam 20 Oct - 17:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Azuko Ryuka
Rang D
Rang D
Azuko Ryuka
Messages : 47

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

TERMINE } Kosei Kasai Empty
MessageSujet: Re: TERMINE } Kosei Kasai   TERMINE } Kosei Kasai EmptySam 20 Oct - 15:36

Hello l'ami. Je te souhaite la bienvenue sur Senkai no Shinobi !
Petit problème, nous exigeons que le code de présentation soit celui du forum, même si le tiens est super. Je repasserai te valider quand ce détail sera réglé.  

Bon courage ! Giggling
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t8762-azuko-ryuka-le-survivant
Invité
Invité
avatar

TERMINE } Kosei Kasai Empty
MessageSujet: Re: TERMINE } Kosei Kasai   TERMINE } Kosei Kasai EmptySam 20 Oct - 15:42

Hello !

J'ai modifié du coup, merci !
Revenir en haut Aller en bas
Azuko Ryuka
Rang D
Rang D
Azuko Ryuka
Messages : 47

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

TERMINE } Kosei Kasai Empty
MessageSujet: Re: TERMINE } Kosei Kasai   TERMINE } Kosei Kasai EmptySam 20 Oct - 16:10

Validation Présentation

Holà ! La lecture est rapide (au vu de la quantité) mais fluide et de qualité. Le personnage est vraiment très intéressant, j'aime beaucoup ! Tu penseras à relier le lien de ton Bingo Book à la présentation aussi. Bon jeu à toi, en espérant de rencontrer IRP.  

Je te valide de ce fait Genin rang C de Kiri !
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t8762-azuko-ryuka-le-survivant
Contenu sponsorisé



TERMINE } Kosei Kasai Empty
MessageSujet: Re: TERMINE } Kosei Kasai   TERMINE } Kosei Kasai Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
TERMINE } Kosei Kasai
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mes yeux s'égarent ... [Lysandre][TERMINE]
» SUJET TERMINE - L'alcool, les bêtises, toi et moi. [Allie]
» 04. Des cupcakes pas comme les autres (2) [TERMINE]
» 07.Chuuut !...That's a secret ! [TERMINE]
» [TERMINE] J'ai déjà vu cette tête... [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: V2 :: HRP :: Fiches validées :: Kiri-
Sauter vers: