Le Deal du moment : -24%
-24% Sac de 8kg de briquettes de charbon WEBER
Voir le deal
12.99 €

Partagez
 

 Contexte — Suna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maya Uzumaki
testtt.
Maya Uzumaki
Messages : 149

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Contexte — Suna Empty
MessageSujet: Contexte — Suna   Contexte — Suna EmptyVen 15 Fév - 4:27


 
 
 

 
SUNAGAKURE NO SATO, Contexte V3.0

 

HISTORIQUE DU MANGA



An 0 :
> Création du premier village Ninja, Konoha.

An 1 :
> Création de Kumo, Kiri, Iwa, Uzushio et Suna. Paix mondiale.

An 8-9 :
> 1ère Grande Guerre Ninja, opposant Konoha à Kumo.

An 40-41 :
> 2eme Grande Guerre Ninja, opposant Konoha, Suna, Ame et Iwa.


An 46 :
> Destruction d'Uzushio par Kumo, Iwa et Kiri.
> Les survivants du massacre se dispersent aux quatre coins du monde shinobi.

An 58-59 :
> 3eme Grande Guerre Ninja, opposant Konoha à Iwa ainsi qu'Ame à l'Akatsuki
> Disparition du Sandaime Kazekage : Danno Jishaku ainsi que de Sasori Akasuna.
> Recherche du Sandaime au travers du pays par le village.
> Election du Yondaime Kazekage : Rasa Jishaku et scellement d'Ichibi dans son nouvel hôte : Gaara Sabaku afin d'en faire une arme pour le village.

An 64 :
> Shukaku prend le contrôle de son jinnchuriki et tente de détruire Suna.
> Le Yondaime empêche la catastrophe grâce à sa célèbre technique de poussière d'or et ramène Gaara à lui même.

An 66 :
> Décimation du clan Uchiwa.

An 71 :
> Examen chûnin à Konoha. Suna s'allie à Oto et trompe Konoha.
> Oto trompe Suna et assassine le Yondaime Kazekage.

An 72 :
> Rumeur d’Akatsuki.

An 75-76 :
>4eme Grande Guerre Ninja, création de l’Alliance Shinobi composé de Konoka, Kumo, Kiri, Iwa et Suna et des samourais, pour lutter face à Akatsuki.




HISTORIQUE SENKAI (déviation du manga)



An 76, été :
> Seul Konoha et Suna arrivent à maintenir un lien alors qu'un climat de tension s'installe dans les autres pays.

An 91 :
> Renaissance de l'Akatsuki.

An 95, printemps :
> Coup d'état de Shunsuke Kinbara qui prend le pouvoir en assassinant Gaara, il devient alors le Rokudaime Kazekage. Les frontières sont aussitôt fermées.

An 96, hiver :
> Tournoi jônin, rassemblant les 5 puissances des village cachés à Iwa. Le Hokage est absent. Suna et Iwa sont en mauvais terme.

An 96, printemps :
> Examen jônin et chûnin, organisé a Kiri.
> Sergerk Rasack est nommé Nanadaime Kazekage par son prédécesseur, Shunsuke Kinbara qui disparaît mystérieusement.

An 96, été :
> Sergerk Rasack défait un célèbre déserteur et tueur, Kazehaya.
> Guerre Iwa/Suna sur le sol sunien.

An 97 :
> Le Tsuchikage Gin Inkan se fait éliminer durant la guerre par Sergerk et Hell. Victoire de Suna sur Iwa. Suna annexe ce dernier.
> Malgré les nombreux dispositifs d'asservissement mis en place à Iwa, le pays retrouve un nouveau Kage : Ashiro Ryuka.
> Le Kazekage impose sa loi.

Ans 98-100 :
> Années prospères.
> De nombreuses missions

An 101, automne :
> De nombreux ninja disparaissent en mission.

An 101 :
> On retrouve le Kazekage mort dans la salle des dirigeants. Son acolyte Hazuka Shiimata, ayant apparemment perdu la raison, est déclarée responsable de la mort. Des dirigeants qui se trouvaient en compagnie du Kazekage : elle est seule témoin.
> Les médecins s'allient sur le fait que le Kage est mort d'une embolie pulmonaire. Hazuka crie à l'absurdité. On perd le contrôle de la kunoichi.
> La situation devient incontrôlable. Les bâtiments du Kazekage sont pulvérisés. Le corps de ce dernier disparaît sous les décombres.
> Rébellion des pro-Gaara. Les connaissances et alliés de l'ancien Kage fuient ou se font assassiner, comme Setsuka et Hazuka.
> Les geôles de Suna sont mises à mal, et Temari disparaît.

An 102 :
> La haine entre les pro-Gaara et les pro-Shunsuke/Sergerk devient une guerre ouverte. Rapidement, les survivants pro-Gaara se font exterminer.

An 105 :
> Plusieurs groupes apparaissent :
> Les pro-Shunsuke purs et durs ne croient pas à la mort de Sergerk Rasack, et tentent de retrouver et le Rasack, et son prédécesseur toujours disparu.
> Le groupe de l'armée fait régner la tyrannie sur les civils.
> Un groupe de Faucheurs extermine tous ceux qui tentent de sortir du village.
> L'unité du pays tombe à zéro. Les villages adjacents ne reçoivent pas d'aide de Suna.
> Méfaits et délits sont monnaie courante.

An 106-112 :
> La population chute. Le nombre de civils baisse drastiquement.
> Les plus forts font la loi.
> Le niveau des ninjas suniens a grandement augmenté.

An 113 :
> Un groupe de rebelles défie les Faucheurs. La moitié revient vivante, avec des preuves de leur escapade. Mouvement de rébellion envers l'armée et les Faucheurs.

An 116, printemps :
> Le groupe des rebelles, composé de civils, de ninjas et de quelques shinobis de talent, se met en marche.
> Les Faucheurs continuent de tuer les faibles qui tentent de sortir du village.
> Le corps de l'armée devient instable à cause des rébellions, mais leur tyrannie continue de persécuter les civils.
> Les pro-Shunsuke se divisent entre recherches dans Suna et au-dehors, pour ceux qui arrivent à passer la frontière du village.

An 116, été :
> 20 ans se sont écoulés depuis l'époque Senkai.
> Soufuku Nitobe, un samouraï ayant grandi à Suna, fait son grand retour en menant une troupe de rebelles, chassant les faucheurs du pouvoir. Les faucheurs finissent emprisonnés, voire tués pour les moins conciliants.

An 116, automne :
> Sacre de Soufuku Nitobe, Hachidaime Kazekage.
> Mise en place d'un régime démocratique avec un conseil composé de représentants de tous les partis.

An 116, hiver :
> Une expédition de Konohajins arrive dans le désert, à la recherche d'un certain artefact renfermant une partie de Kyubi. Yumi Esuki, bras droit du Kazekage, et son cousin Naeko les interceptent. Ils finissent par trouver le pendentif tant convoité au prix de la mort d'une konohajin, tuée lors de son combat contre Setsuka Musuko'kami la protectrice du bijoux, jinnchuriki de Shukaku et ancienne kunoichi de Suna disparue depuis la mort du Nanadaime. Le Hokage, Hanako Hyûga, tombe également dans le coma. Le pendentif est conservé à Suna et Setsuka revient au village, graciée par Yumi.

An 117, printemps :
> Un projet agricole proposé par Yumi Esuki est voté au conseil : des serres sont construites tout autour du village, permettant à Suna de prospérer en terme alimentaire. Cette réforme les guide peu à peu vers l'autosuffisance.

An 117, été :
> Lancement du système éducatif et culturel de dojos.
> Morio Ishikawa, un des leaders pro-Shunsuke, initie une révolte contre le Kazekage afin de tenter de faire un coup d'état. Le village est saccagé par un conflit entre pro-Gaara et pro-Shunsuke. Le Kazekage s'en sort indemne et Morio est emprisonné.
> Disparition du Hachidaime Kazekage : Soufuku Nitobe à la fin de la révolte. Son bras droit Yumi Esuki reprend les rênes de la politique pendant son absence.

An 117, automne :
> Reconstruction du village
> Mise en place d'un système de sécurité plus poussé

An 117, hiver :
> Yumi Esuki est promue Kazekage par son prédécesseur qui acquiert le titre d'ermite.
> Fin des travaux du système de sécurité.

An 118, printemps :
> La délégation de l'examen chuunin/juunin se rend à Kumo. En parallèle, un village civil est attaqué par une mystérieuse jeune femme aidée de ses invocations géantes, aussitôt assassinée.

An 118, été :
> Le culte de la vie s'est révélé à Kumo, les villages civils avoisinant Suna ont connus des dommages considérables suite à l'attaque du printemps. Dans le même temps, Yumi Esuki, Kyûdaime Kazekage tente des rapprochements avec le village de Konoha et planifie la construction d'un site touristique. Le Hachidaime Kazekage Soufuku disparaît sans laisser de trace.

An 118, automne :
> La vie bat son plein à Suna, le nouvel et mystérieux Tsuchikage : Kyrua Uchiha fait son apparition au village, laissant fuiter l'information que des Uchiha peuplent à présent le village de la roche.
> Yumi Esuki disparaît subitement dans d’étranges circonstances.
> La volatilisation de la Kyûdaime réveille de vieilles querelles entre pro-Shunsuke et pro-Gaara, une guerre civile éclate aussitôt.
> Dorumo Sabaku, petit-fils de Kankurô, profite de la pagaille pour convaincre avec l’aide de son grand-père le conseil de sa capacité à diriger et devient Jûdaime par intérim.
> Setsuka Musuko'kami, pro-Shunsuke de la première heure, souhaite venger la mort du Nanadaime : Sergerk Rasack qu'elle estimait beaucoup en détruisant Suna. La doyenne se heurte à de nombreux sunajins rassemblant pro-Shunsuke et pro-Gaara ; seule contre tous, elle finit par libérer Ichibi dans un acte désespéré et en meurt.
> Le pire est évité grâce à d'illustres sunajins. Après un affrontement sanglant contre la bête, Shukaku finit scellé dans une tellière, en attente d'un futur jinnchuriki.
> La guerre civile prend fin, de nombreuses victimes sont à déplorer et le village est presque complètement détruit.
> Dorumo Sabaku réunit une assemblée constituante et demande son investiture. Il devient officiellement le Jûdaime Kazekage. Il gracie également Nami Yokka, une désertrice du village ayant prêté main forte contre Setsuka lors de la guerre civile, et finit par la nommer main droite du Kazekage.

An 118, hiver :
> Le Jûdaime étiquette de nouvelles lois. Il met alors en place un gouvernement autoritaire et protectionniste basé sur les principes d'ordre et de paix. L’entrée dans le village de Suna devient de plus en plus difficile. Les pro-Gaara, qui avaient placé leur confiance sur les épaules du Sabaku sont extrêmement déçu, notamment Kankurô. Pro-Shunsuke, eux, sont extrêmement surpris mais n’osent se prononcer.
> Tous les habitants se mobilise à la reconstruction du village et de nouvelles prouesses architecturales voient le jour : le clan Jishaku, sous les instructions de Shinki Jishaku, utilise leur limaille pour solidifier les bâtiments de Suna, qui commence à se moderniser.
> De nouvelles richesses afflues à Suna notamment grâce à Naeko Esuki et Shinki Jishaku ayant ramené d'anciens trésors des ruines de Rôran.
> Shinki Jishaku, cousin de l'actuel dirigeant, finit par apprendre la technique de son ancêtre le Yondaime Kazekage : Rasa Jishaku. Grâce à celle-ci, l'ANBU arrive à faire émerger des flots de poussière d'or du sol et met cette capacité au profit du village.

An 119, printemps :
> La reconstruction du village se concrétise et la vie reprend son court. Le commerce est de retour...
> Plusieurs attentats ont lieux au cours de la saison afin de détrôner le Jûdaime qui s'en sort toute fois indemne.
> Sous l’ordre immédiat du dirigeant effrayé pour sa sécurité, une police politique est mise en place : « L’unité Meirei », dont Nami Yokka se trouve être la cheffe.
> L'unité Meirei fait rapidement respecter la loi, les rues deviennent plus tranquilles.

An 119, été :
> Suna commence à entamer des relations inter-village, notamment en unifiant quelques petits pays voisins en déficit budgétaire. Les missions sont de plus en plus nombreuses et la prospérité et revenue.

An 119, automne :
> La politique protectionniste du Jûdaime marche, le village est en paix et la qualité de vie augmente. Le peuple commence à apprécier le nouveau dirigeant qui suscitait autrefois quelques hésitations.
> Des bandits attaquent le Pays de la Pluie et tentent de faire porter le chapeau à Suna et Konoha. Des tensions s'installent peu à peu entre Ame et Suna.

An 119, hiver :
> Une délégation composée de Ken'jin Yokka et Shinki Jishaku part de Suna pour gagner Ame, afin d'apaiser les tensions nouvelles et démentir les faits. Les discussions aboutissent à un maintien de la paix, Suna n'est plus considéré comme coupable.

An 120, printemps :
> Une maladie étrangement mortelle et contagieuse frappe le monde : aucun pays n'est épargné. Le Jûdaime tente de maintenir les souffrants à l'écart du reste de la population, peu de cas sont à déplorer.

An 120, été :
> Le nombre de malades ne cesse d'augmenter, aucun remède n'est encore trouvé.
> Kusa no Kuni se fait étrangement submerger par les flots, une île au centre du pays semble toute fois être restée émergée. Personne ne semble savoir si le cataclysm est de cause naturelle ou non. La rumeur d'un salut divin voit alors le jour. D'après les ragots, ce fameux remède miracle serait dissimulé sur l'îlot "mystère".
> Dorumo Sabaku décide rapidement d'y envoyer ses troupes afin d'enquêter et de ramener le traitement - du moins si celui-ci existe...

An 120, automne
> Les faucheurs évadés de prisons lors de la dernière guerre civile regroupés en deux groupes terroristes se font pratiquement décimer par l'intervention du village, les quelques survivants seront plus tard exécutés.
> Election de Kaede M. Junko au poste de Kazekage
> Le Kazekage renforce les liens entre les villageois, et, par la force d'intérêt social, atténue considérablement le débat entre les pro-Gaara et les pro-Shunsuke
> Le clan Nasubuki est attaqué, une grande partie de son effectif périt
> Rencontre entre la Kazekage et la Hokage pour atténuer les tensions générées par les précédents Kazekage
> Suite à la destruction d'Iwa, une alocution publique vise à inviter les natifs à se réfugier à Kaze, malgré les tensiosn passées.

An 121, hiver
> Le corps expéditionnaire de Suna part préter main forte à Konoha.
> Kami, le faux-dieu tombe. La Kazekage est blessée et tombe malade.

An 121, fin de l'hiver
> Suite à des complications météorologiques, il est décidé que le village soit déplacé, le nouvel emplacement est en bord de mer

An 121, milieu du printemps
> Le village est reconstruit avec succès et la vie reprends son cours.

An 122, fin de l'été
> L'état de santé de la Kazekage ne s'améliorant pas, Yagami Akoshana est nommée Kazeshoku (dirigeante militaire) afin de gérer les missions et l'armée.



 
Rejoins nous !
Liens pratiques

 
Le règlement



 





En cas de besoin, je contacte ...

 

  Shodaime Kazeshoku,
Yagami Akoshana
  MPProfil

 

 
Revenir en haut Aller en bas
Maya Uzumaki
testtt.
Maya Uzumaki
Messages : 149

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Contexte — Suna Empty
MessageSujet: Re: Contexte — Suna   Contexte — Suna EmptySam 16 Fév - 10:23

Les lois de Sunagakure


Préambule : pouvoir
 
Article 1er : Suna est la capitale du pays.
 
Article 2nd : le Kazekage dirige le pays, il est élu au suffrage universel direct, s’il vient à disparaître, son second effectue la régence et doit impérativement organiser de nouvelles élections.
 
Article 3ème : le Kazekage seul à le pouvoir constitutionnel, un régent n’a nullement le droit de modifier d’une façon quelconque le moindre article.
 
Article 4ème : le chef de l’état établit de lui-même son gouvernement, et doit forcément nommer une personne en prévention de décès, de disparition, de maladie ou tout autre fait pouvant compromettre la direction du pays.
 
Article 5ème : la presse est libre, cependant, la diffamation est condamnée, et toute tentative de coup d’état est passible de peine de mort immédiate et sans jugement.
 

Chapitre Premier : liberté, droit et devoir
 
Article 1er : chaque citoyen du pays du vent naît libre et égal en droits, devoirs et libertés.
 
Article 2nd : chacun est jugé de manière équitable, soit en les conditions prévues par la loi, soit en un tribunal composé de ressortissants du pays du vent et de deux juges. Chaque juge représente un quart des voies décisionnelles, le peuple la moitié. Le nombre de commis dépendent de la gravité de l’acte commis. Enfin, le Kazekage ou les membres de son conseil peuvent juger seuls.
 
Article 3ème : les ressortissants de l’état ont la possibilité d’aller et venir à l’étranger selon les règles applicables en les autres pays pour peu de demander une autorisation.
 
Article 4ème : chaque individu du pays du vent peut être réquisitionné en cas de besoin. Tout refus est considéré comme une trahison et volonté de nuir à l’état et sera jugé en tant que tel. De plus, les nationaux à l’étranger peuvent aussi être rappelés.
 
Article 5ème : chaque citoyen se doit d’effectuer un service militaire de façon à servir au développement du pays et savoir se défendre en cas d’invasion.
 
Chapitre Second : nationalité, circulation
 
Article 1er : naître au pays du vent ou servir le pays permet d’obtenir la nationalité, chaque individu doit en permanence avoir un passe droit en règles constitué de documents d’identité, ainsi  que d’un sceau reconnaissable par tous ninjas sensoriels du pays du vent. Les sceaux sont à faire renouveler tous les cinq ans.
 
Article 2nd : toutes personnes en voyage pour le pays du vent doit tout d’abord en faire la requête, qui sera étudiée. Les voyageurs subiront tous une audience quand à leurs motivations, en fonction de quoi ils recevront un sceau temporaire qui leur sera retiré à la sortie du pays. Trois catégories existent pour les étrangers, chacune reconnaissables aisément.
 
• L’une réservée aux marchands, qui peuvent aller et venir librement dans Suna, ceux-ci sont ceux qui subissent les investigations les plus poussées.
• L’autre réservée aux représentants diplomatiques, qui peuvent aller où bon leur semble dans le pays du vent à l'exception du village de Suna où ils seront obligatoirement accompagnés.
• La dernière est réservée aux voyageurs, vacanciers, réfugiés politiques et autres. Il leur est formellement interdit de pénétrer dans Suna, à moins d’aller directement les chercher, et leur itinéraire doit être précisé dans leur demande de séjour. Ils n’ont nullement le droit de s’en écarter.
 
[Note de doctrine : Face au danger, il semble que la Kazekage ait la volonté de contrôler les gens avec plus d’aisance de façon à faire du pays du Vent un lieu plus sûr. Pour autant, ce système semble aussi permettre des traversées moins accrocheuses]
 
Article 3ème : toute personne ne portant pas de sceau est considérée comme une menace et doit immédiatement être mise hors d’état de nuire et être longuement interrogé. Suite aux motivations de la personne, il en revient au pouvoir central, le Kazekage ou l’un de ses conseillers de décider, en fonction de l’identité de la personne de ce dont il est bon d’en faire.
 
Article 4ème : toute personne en présentant un intérêt légitime peut demander la nationalité. Les cas sont étudiés individuellement par le Kazekage et ses conseillers.
 
Article 5ème : si la peine de mort ou l’emprisonnement à vie n’est pas prononcé pour une personne ou que celle-ci tente de s’échapper de prison ou autre, elle perd automatiquement sa nationalité et sera incessamment traquée dans tout le pays.
 
Chapitre troisième : Sanction, pénalité
 
Article 1er : les violences envers autrui sont punies d’emprisonnement.
 
Le meurtre, l’attentat ou le trouble important à la vie publique délibéré est jugé individuellement par le Kazekage ou son conseiller le plus proche, seulement et uniquement.
 
Tout meurtre, attentat ou trouble à la vie publique commis en ne portant pas la nationalité ou un droit de présence dans le lieu-dit est passible de peine de mort par n’importe quel représentant de l’état présent sur les lieux. Cependant, revient à celui-ci de prouver que la personne n’avait pas de marque.
 
Article 2nd : en cas de manquement à une convocation, national ou étranger présent légalement sur le sol du pays est susceptible d’être pourchassé, immobilisé, ramené à la capitale et jugé.
 
Article 3ème : tout individu envers lequel est émis une plainte est présumé coupable si elle est émise d’un membre du gouvernement ou d’un juge. Aucune présomption si elle est émise du peuple, présomption d’innocence si elle est émise d’un étranger : il reviendra à celui-ci d’apporter la preuve de ce qu’il avance.
 
Article 4ème : tous les moyens de preuves sont bons, tant que celles-ci sont recevables.
 
Article 5ème : pour des raisons de sécurité, tous les colis, caravanes de marchandises, lettres, messages et autres sont susceptibles d’être intercepté et analysé pour surveiller ce qui entre et sort du pays.
 
Chapitre quatrième : d’ordre public
 
Article 1er : chaque individu à droit à la sécurité de son emploi, de sa vie et celle de sa famille, de sa santé et de son patrimoine. Un impôt de sécurité existe de façon à récolter des fonds pour l’intérêt de tous à l’échelle de leurs moyens.
 
Article 2nd : l’âge adulte est définis à 15 ans. Aucun acte de mariage, de permis de construire, de sortie du pays… avant. Le mariage n’a pas de condition d’âge ultérieure, est célébré entre deux personnes quelles qu’elles sont, permettent d’obtenir la nationalité seulement et uniquement si le mariage témoigne d’une volonté matrimoniale réelle et sérieuse.
 
Article 3ème : la liberté, la vie privée et la dignité doivent être préservées, de fait, les journalistes engagent leur responsabilité individuelle et celle de leur entreprise dans leurs communiqués.
 
Article 4ème : les bibliothèques sont ouvertes à tous moyennant une contribution à prix libre, cependant, le nombre d’ouvrage pouvant être empruntés dépend de la somme cotisée, sans quoi la consultation seule de la culture est totalement gratuite.
 
Article 5ème : les orphelins sont pupilles de la nation, les veufs et veuves doivent être protégées par l’état, financièrement.
 
Chapitre cinquième : d’ordre militaire
 
Article 1er : le chef des armées prends le nom de Kazeshoku, il à responsabilité de la gestion des missions dans le pays, de l’organisation stratégique militaire sur le plan national. Pour toute intervention à l’étranger cependant, il doit consulter le Kazekage, à défaut, lui est interdit d’agir sauf cas de force majeur. Le Kazeshoku remplace le Kazekage durant ses déplacements.
 
Article 2nd : est établit une police de proximité, sillonnant le pays de façon à être au contact de la population. Ceux-ci agissent, durant leur fonction, au nom de l’état.
 
Article 3ème : les militaires voient leur famille garantie d’une protection supplémentaire durant leurs actions à l’étranger et sont les seuls à pouvoir demander une autorisation exceptionnelle pour emmener des mineurs à l’étranger.
 
Article 4ème : le Kazekage possède un statut militaire, même si la séparation des pouvoirs l’entraîne à moins s’occuper des affaires de l’armée à partir du moment où le Kazeshoku est nommé, de façon à pouvoir se focaliser sur l’économie et la politique.
 
Article 5ème : le sceau des militaires doit obligatoirement être visible, celui-ci sert de matricule, et possède un type de gravure particulier et particulièrement difficilement imitable. Il est effacé et remplacé au changement de grade ou au départ en retraite. Ceux-ci doivent être sur une partie du corps non couverte de façon à pouvoir identifier immédiatement qui est un militaire, et qui se fait passer pour un militaire.
Les effectifs de Sunagakure


Jûichidaime Kazekage : Kaede M. Junko
Shodaime Kazeshoku : Yagami Akoshana
Chef de la section médicale : Poste vacant (prérequis : Juunin spé. Médicale)
Cheffe de la sécurité : Yagami Akoshana

Capitale : Suna

Implantation géographique
: Maritime

Atouts stratégiques :
Etat de Fortune ⇒ Les unités disposent d’un meilleur équipement, leur nombre augmente, la population est satisfaite.
Régime de Commerce ⇒ Les échanges entre pays sont augmentés en terme d’informations, de matières premières, de produits finis et de tourisme, mais le pays perd en puissance militaire.
Dirigeant Charismatique ⇒ Augmente la satisfaction militaire et civile, diminue la puissance militaire.

Résumé contextuel actuel (post-ellipse) : Suite au déplacement du village, la première urgence a été de rassurer la population, troublée par ces changements. Mettre en place les nouveaux aménagements fut la suite logique, et, désormais, cette nouvelle Suna semble lancée. Suite aux complications médicales du dirigeant du pays, Kaede Malah Junko, elle a nommé Yagami Akoshana au poste de Kazekage pour conserver la direction du pays sur le plan diplomatique et commercial uniquement, délégant ainsi l’aspect militaire.

Quand aux perceptions d’avenir, chaque allocutions publiques de la dirigeantes sont une épreuve pour ses partisans, son état de santé semblant se dégrader rapidement. Il est fort probable qu’une nouvelle élection soit à l’ordre des prochains mois. Malgré tout, la satisfaction du peuple envers son dirigeant semble avoir petit à petit apaisé les tensions réfractaires de quitter un ancien village désormais pratiquement entièrement ensevelis sous les sables, et paradoxalement, face à l’état de santé de cette femme qui a su unir, le village semble se serrer les coudes pour garder le moral, conscient que les jours heureux sont comptés.


Résumé contextuel durant l’ellipse entre 121 et 123 : suite à des complications météorologique, l’ancien village de Suna a été abandonné pour éviter que ses habitants ne finissent inexorablement ensevelis sous le sable. Le problème ayant pu être traité à temps, la transition s’est faite en douceur en plusieurs mois. Le nouveau village a été implanté proche de la mer, entre les frontières du pays des nouilles et de taki.
Le nouveau village est divisé en trois lieux, l’un commercial, visant au tourisme et portuaire, au bord de mer, l’autre, plus haut, étant le lieu de vie des locaux et l’autre, plus haut encore, représentant les principales installations militaires.



©️ Maya Uzumaki (ex Kaede M. Junko)


Revenir en haut Aller en bas
Maya Uzumaki
testtt.
Maya Uzumaki
Messages : 149

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Contexte — Suna Empty
MessageSujet: Re: Contexte — Suna   Contexte — Suna EmptySam 16 Fév - 14:00





   
 Sunagakure no Sato 

   
Liste des Kazekage



Ici sont répertoriés toutes les Ombres qui ont régné sur le Sable.

Leurs noms resteront à jamais gravés dans la pierre.

Ils furent les shinobis les plus puissants de leur village en leur temps.


Shodai Kazekage

Suna no Reto
1 - ±19


Contexte — Suna 149726Reto

Politique intérieure :
Fondation de Suna par le rassemblement de tous les shinobis du désert.

Politique Étrangère :
Assiste au premier sommet des kage, au cours duquel il demandera l'annexion de terres fertiles du
Pays du Feu prétextant que Suna n'avait pas besoin d'acheter de Bijû à Konoha car ils en possédaient
déjà un : Ichibi (car le premier sommet des kage fut organisé dans le but de vendre les bijûs capturés
par le Shodai Hokage aux autres villages).

Politique Économique :
Commerce de survie avec les provinces bordant le désert.



Nidaime Kazekage

Suna no Shamon
±19 - ±38


Contexte — Suna 705625Shamon

Politique intérieure :
Tentative de recherche de Bijû afin d'améliorer la force de Suna.

Politique Étrangère :
Aucune information, mais période de paix.

Politique Économique :
Commerce de survie avec les provinces bordant le désert.



Sandaime Kazekage

Nom inconnu
±38 - 58


Contexte — Suna 159892ThirdKazekageReincarnated


Politique intérieure :
Aucune information.

Politique Étrangère :
Deuxième Grande Guerre Ninja opposant Suna à Konoha, Iwa et Ame.

Politique Économique :
Prospérité de Suna sous son Kazekage le plus puissant.



Yondaime Kazekage

Suna no Rasa
58 - 71


Contexte — Suna 704140Rasa

Politique intérieure :
Devient Kazekage à la suite d'une longue période de chaos politique à Suna après la
disparition du Sandaime. Capture de Ichibi (Shukaku) qui est scellé en son fils, Gaara,
espérant en obtenir une arme et compenser la vulnérabilité de Suna.

Politique Étrangère :
Fin de la Troisième Grande Guerre Ninja, réduction du budget militaire par le Daimyô. Puis
alliance de Suna avec Oto dans le but de détruire Konoha. Mais il s'avère que le Yondaime a
été assassiné et que son assassin, Orochimaru avait pris son identité depuis un moment.

Politique Économique :
Suna subit une forte récession économique à cause du chaos politique précédent le
Yondaime et son taux de pauvreté aura grimpé en flèche.



Godaime Kazekage

Suna no Gaara
72 - 95


Contexte — Suna 675419Gaara

Politique intérieure :
Rétablissement de la confiance entre les shinobis de Suna. Gaara déjoue un complot à son
encontre de la part d'Anbu de Suna.

Politique Étrangère :
Combat contre l'Akatsuki et Quatrième Grande Guerre Ninja. Renforcement des relations avec
Konoha et ouverture à une diplomatie intensive.

Politique Économique :
Suna retrouve une certaine prospérité grâce au commerce fructueux avec Konoha.



Rokudaime Kazekage

Shunsuke Kinbara
95 - 96


Contexte — Suna 825347f570e1ebef2a4f56aa4ae200018c8120

Politique intérieure :
Coup d'état et assassinat de Gaara, Shunsuke Kinbara s'emploie à une politique d'oppression
tyrannique. Il destitue également le Daimyô du Pays du Vent, unifiant celui-ci sous la coupe de Suna.

Politique Étrangère :
Isolationnisme total. Tensions, notamment avec Iwa.

Politique Économique :
Pauvreté grandissante.



Nanadaime Kazekage

Sergerk Rasack
96 - 101


Contexte — Suna 836626SergerkRasack

Politique intérieure :
Continuation de la politique de Shunsuke Kinbara, quoiqu'avec un peu plus de souplesse.
A la mort de Sergerk Rasack, Suna sombre dans un chaos total.

Politique Étrangère :
Continuation d'un certain isolationnisme mais plus ouvert que sous Shunsuke. Guerre contre
Iwa, et annexion du village de la roche après le meurtre de Gin Inkan, alors Tsuchikage. Iwa
ne reste bien pas longtemps sous la coupe de Suna.

Politique Économique :
Petit regain de prospérité.



Hachidaime Kazekage

Soufuku Nitobe
116 - 117


Contexte — Suna 642637SoufukuNitobe3

Politique intérieure :
Politique d'égalité dans le but d'instaurer un état démocratique.

Politique Étrangère :
Contrôle sur les frontières et alliance avec le Pays du Fer.

Politique Économique :
Tentative de développement économique qui se poursuit sous le règne de Yumi Esuki.



Kyūdaime Kazekage

Yumi Esuki
117 - 118


Contexte — Suna 678799YumiEsuki

Politique intérieure :
Reconstruction totale de Suna faisant suite au règne de Soufuku Nitobe et dut aux multiples
putschs des pro-Shunsuke. Développement des hôpitaux, du système judiciaire et d'infrastructures
agricoles sous serres. Construction d'infrastructures de sécurité, de passages secrets et mise en
place d'une milice de civils entraînées et menés par des shinobis.

Politique Étrangère :
Fin de l'isolationnisme, alliance avec le Pays de Rivières, et tentative de rapprochement avec
Konoha. Méfiance envers Iwa et Kiri.

Politique Économique :
Développement des industries d'armement, de verres et de denrées alimentaires et projet d'une
zone touristique sur la côte sud du Pays du Vent.



Jūdaime Kazekage

Dorumo Sabaku
118 - 120


Contexte — Suna 580060DorumoSabaku

Politique intérieure :
Mise en place d'un gouvernement autoritaire et protectionniste, d'une police politique notamment
afin de rendre à Suna une stabilité politique. Modernisation progressive de Suna.

Politique Étrangère :
Annexion de quelques petits pays limitrophes en déficit. Naissance de tensions entre Ame et Suna
qui sont apaisées.

Politique Économique :
Une certaine prospérité s'instaure à Suna, notamment grâce à des trésors retrouvés et à
un commerce renouvelé.


Jūichidaime Kazekage

Kaede M. Junko
120 -


Contexte — Suna 54174076adc382e4aa425bbfe2e027c1d5a9cb

Mandat en cours.







Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Contexte — Suna Empty
MessageSujet: Re: Contexte — Suna   Contexte — Suna Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Contexte — Suna
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contexte — Konoha
» Contexte — Kiri
» Contexte été 120 a hiver 120
» Contexte de Kumo - V2
» Contexte de Kiri - V2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai no Rick Astley - Reincarnation :: Administration :: Règlement et Background :: Contexte historique :: Contexte V3-
Sauter vers: