Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 [Chapter 1] L'air chaud d'un désert aride

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 25

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: [Chapter 1] L'air chaud d'un désert aride   Jeu 22 Mai - 21:19

Quelques mois se sont écoulés depuis le dernier entraînement de Fujikage. Dévasté par la mort de son ami, il cessa tout entraînement. Mais le ninja avait un autre but, celui de donner la mort a Miky. Une vengeance qu'il voulait accomplir, pour son égocentrisme qui ruine des années passées ensemble. Il devait à présent devenir plus fort, un combat contre son ancien camarade serait actuellement futile puisque aucun des deux n'en ressortirait vivant. Un bon entraînement ne peux se passer que dans le désert de Suna. Un air étouffant, des dunes de sables à perte de vue et par-dessus tout des monstres féroces et des déserteurs aux couteaux aiguisés. L'illusionniste se promenait donc dans ce vaste désert, en recherche d'un éventuel adversaire ou monstre à torturer, bien évidemment. Fujikage avait en lui un sentiment de solitude peu commun, mais depuis l'incident, il était également impitoyable et ne laissait quiconque le vaincre. Faisant parfois preuve de pitié, il laissait fuir les rescapés, afin de préserver en lui une part d'humanité.

Soudainement, lorsque notre héro botta une pierre, il aperçu un petit scarabée qui s'y terrait en dessous. Rien d'anormal pour le moment. Mais lorsque Fujikage piétina ce petit insecte, un bruit assourdissant vint siffler aux oreilles du Chuunin. Le sable semblait se soulever en face de lui, quand soudainement un géant scarabée sortit des dunes , le corps recouvert de sable, sans doute le père du scarabée ... décédé. Le visage de la "chose" était.. étrange. Fujikage n'aimait pas les insectes mais lorsqu'il vit une de ses créatures en forme titanesque.. il trouvait la belle répugnante, mais il pensa que ce scarabée pouvait faire office d'un bon adversaire pour son entraînement.


Fujikage prît un Kunai et courut vers l'ennemi d'une vitesse remarquable. Il sauta dans les airs et lança le Kunai sur le scarabée. Le choc contre la coquille repoussa l'arme, pensant à croire que cet insecte possédait une armure peu commune. Fujikage n'eut guère le temps d'atterrir au sol que le scarabée agita sa queue et frappa violemment le Ninja qui s'écrasa sur l'étendue de sable, propulsée a quelques mètres. Il se ressaisit rapidement et composa quelques Mudras. 


Bunshin no Jutsu

Aussitôt, un clone apparût en face de Fujikage qui en profita afin de créer une diversion. Le clone attirait le scorpion tandis que le vrai passa derrière le scorpion. Le clone fût rapidement tué, écrasé par les pinces du scorpion gigantesque. Derrière son dos, Fujikage se munit d'un kunai et le planta sournoisement dans la peau, avec une force à toute épreuve. Le scorpion lâcha un cri d'épouvante, c'était un cri perçant et aigu. Fujikage, abasourdi par ce son, se boucha les oreilles à l'aide de ses mains, car le bruit perçaient les tympan d'une force incomparable. Le scorpion profita des mains occupées du Ninja pour le prendre entre ses pinces aiguisées. Le maître du Genjutsu décida afin de s'échapper de cette situation de paralyser la cible

Kanashibari no Jutsu 
Malheureusement, la bête, trop résistante s'opposa à la paralysie et contracta ses pinces. Fujikage était sur le point de perdre connaissance, une bête rencontrée d'un coup, qui allait tuer un Chuunin expérimenté ? Impossible. il fallait survivre, pour accomplir son objectif. Il sortît un kunai et le planta avec le summum de sa force dans le scorpion, sa carapace était percée et la peau déchiquetée. Il prit un grand souffle et cria de toutes ses forces , puis coupa en deux la pince droite du scarabée afin de s'échapper. Il utilisait à ce moment précis l'apogée de sa puissance, au péril de se faire une déchirure musculaire.  Le cri strident, à nouveau, obligea Fujikage à reculer. Il voulait en finir rapidement avec ce monstre qui lui avait contracté l'estomac assez fort pour le laisser entre la vie et la mort. La douleur n'était pas si horrible que les séquelles de la guerre, mais ce n'était qu'un simple monstre et qu'un simple entraînement. Il sauta sur la carapace du scarabée et lui transperça la carapace quelques fois. Il devait utiliser sa force à pleine puissance afin de venir à bout de cette carapace incroyablement résistante et il ne pouvait pas atteindre un niveau de puissance pareil en jetant les Kunai. Le scarabée n'arrivait pas à atteindre Fujikage, qui était au centre du corps de la bestiole. La créature tenta de tuer le Chuunin en l'écrasant sous sa pince, mais ce dernier l'esquiva, le scarabée donna donc un coup à travers sa carapace, qui le laissa pour mort. 

Pourquoi un combat si difficile ? Ce n'était qu'un scarabée simple, Fujikage était un Chuunin autrefois respecté...
L'entraînement avait été fructueux et la force de l'artiste du Genjutsu augmenta de façon considérable, après un long arrêt de pratique. Mais Fujikage n'avait pas l'esprit tranquille. Il sentait que son niveau de Ninjutsu était bien trop faible pour un Chuunin. Il ne connaissait même pas ses affinités et n'utilisait que les bases apprises à l'académie ninja. Même s'il avait un niveau de Genjutsu élevé , il ne savait pas s'il pouvait continuer avec si peu. Il décida au bout d'une longue réflexion. Il était né avec le Genjutsu il mourra avec le Genjutsu. Il devait s'améliorer avec l'illusion et apprendre de nouvelles techniques, ou bien même en créer et défier les dieux. 


Dernière édition par Siriu Fujikage le Ven 23 Mai - 23:16, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 25

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: [Chapter 1] L'air chaud d'un désert aride   Ven 23 Mai - 21:04

Please let me take this Kunai.

Trois jours ? Environ. Cela faisait trois jours sans entraînement. Fujikage négligeait bien trop les entraînements et se décourageait. Miky , qui était sorti de l'hôpital il y'a environ une semaine était devenu bien plus fort que lui depuis le choc de la guerre. Ses compétences étaient hors normes et une bataille contre lui était perdu d'avance, bien que leurs compétences se valaient. Est-ce qu'il pouvait rivaliser avec Miky à l'heure actuelle ? Si oui, mourra-il en même temps que son ancien camarade ? C'était ses questions qui résonnaient sans cesse dans sa tête. Tant de questions sans réponse, Fujikage devait trouver un atout qui lui servirait à battre Miky. Quitte à le trouver dans le combat fatidique, dans la motivation cela devait être possible, de découvrir son avantage caché, se disait-il. Plus les jours passaient plus l'obsession pour un combat contre Miky évoluait, il le voulait, ou bien, il le devait. Le destin ne peut être changé que par dieu et il avait décidé que ce combat aurait lieu. Son esprit dérangé , tourmenté et saccagé par la guerre lui fît penser que Miky avait toujours eu un désavantage sur lui et qu'en faisant ce combat il récupérait l'avantage une fois encore. Il fallait commencer par les bases : son emplacement actuel. Miky traînait autrefois vers les quartiers sombres, là où ont lieux les échanges secrets de techniques interdites. Un endroit caché hors de Suna, où il espérait trouver l'ancienne technique de son père oublié, une technique de soin. L'ex-confrère de Fujikage était un adepte de l'Iroujutsu mais encore plus, il maîtrisait le Taijutsu comme un dieu. Il avait inventé des techniques que seul lui connaissait, les autres , ayant autrefois connu ses techniques ne sont plus de ce monde. La route pour se rendre au territoire interdit était lourdement gardé, il fallait donc y pénétrer en grande discrétion.


Arrivé à l'endroit au bout de quelques incessantes heures, se trouva un endroit protégé par un mur de Doton. Deux ninja ayant tout deux un air hautain avaient comme rôle de laisser les gens passer s'ils étaient ami avec le grand directeur du marché, Kazume, ou dans la famille d'un de ses amis. Un patron redouté de tout grands malfrats, un des successeurs de Gâto. Des traquenards étaient placés autour du mur de terre pour empêcher les animaux d'escalader le mur. Une barrière de chakra entourait le haut, en une forme de dôme, afin d'empêcher certaines personnes de passer par-dessus. La seule issue possible était par-dessous ou par l'entrée, surveillée par deux personnes qui avaient visiblement le niveau de Juunin. Tout se jouait sur l'intelligence. Un jeu misé sur la chance. Si les ennemis n'étaient pas naïfs, Fujikage n'avait qu'une solution, celle de retenter une autre fois. Miky se terrait encore ici pendant de longues heures, inutile d'attendre sa sortie. Fujikage se dissimula derrière un acacia de taille honorable, il lança un Genjutsu sur les deux gardes. ~ Une personne apparût au milieu du chemin de sable et sortît un Kunai avant de taillader l'un des deux. La vision était différente pour chacun. Pour celui de gauche, le droite fût tranché et vice-versa. L'autre, essayant de s'enfuir avait une impression de reculer quand il avançait. Dans la panique, le jeune homme ne crût pas à un Genjutsu mais à un Jutsu de niveau élevé. ~ Pendant que les deux, traumatisés restaient sur place, l'artiste décida d'entrer "discrètement" dans le marché noir. Lorsque Fujikage entra, il libéra le Genjutsu et les deux s'évanouirent. 


Une fois entré, il scruta les environs. De grands stands présentant diverses choses variées étaient distribuées de façon hasardeuses. Soudain, un étal attira son attention. Des parchemins dispersés dans différents bacs, protégés par des déserteurs de différents pays se trouvait en plein milieu de la place. Un homme aux cheveux blancs s'y trouvait, immobile, regardant les différents parchemins. Fujikage s'approcha et lui planta discrètement un Kunai dans le dos. De la fumée se dispersa et les gens autour criaient de peur. Un Bunshin. Il vît en haut d'un toit d'un bistrot le même homme. Miky. Il était accompagné par un autre Bunshin. Les autres déserteurs des alentours prirent la poudre d'escampette, de peur de mourir au combat. De vrais lâches. Un shuriken se dirigea vers Fujikage. Il le pris par l'index afin de l'arrêter et le renvoya sur Miky qui contrecarra sa destination par un kunai lancé dans sa direction. Miky sauta du bâtiment pour arriver en face, à quelques mètres de Fujikage.
- " Je ne souhaitais pas te rencontrer. Rien que de te voir me donne la gerbe. Tu es irresponsable et tu veux maintenant me tuer, quel est ton problème ? J'ai vu les gardes. Tu passes  discrètement dans un endroit qui t'es interdit afin de tuer celui que tu as faillis tué en plus de Shiky ?! "
Ces paroles de Miky avaient visiblement une grande influence sur Fujikage. Une larme se voyait au bord de l'oeil de Siriu. Sa première larme ? Non. Il taillada de la même manière que les gardes Miky, mais celui-ci était encore un clone. 
- " Un Genjutsu ... malin. "
Fujikage avait lancé un Genjutsu sur les deux , le clone et Miky quand ce dernier lui envoya un shuriken. Pendant que l'artiste , dans le Genjutsu, restait immobile face au clone, Siriu taillada le faux Miky. Derrière l'homme à la chevelure blanche se trouvait un Bunshin réalisé avant le combat qui accourût vers Miky afin de lui asséner un coup fatal. Mais, n'étant guère dupe,  Miky sentit le piège et se retourna en arrière tout en lançant trois shurikens , ce qui toucha le Bunshin. Le temps d'effectuer cette action, Fujikage était déjà monté et sortît un Kunai de sa pochette. Miky l'imitant, une guerre d'arme de fer se produisit sur la construction. Des bruits d'entre-choc incessants, des déplacements agiles et souples, une force incommensurable et des coupures profondes. Miky avait un avantage, un sort qu'il avait imaginé et développé. Il fît une roulade arrière et quelques sauts arrière et composa des signes incantatoire. Une sphère lumineuse se créa entre ses deux mains et l'appliqua sur ses blessures. La sphère disparaissait au fur et à mesure que les plaies se soignaient, comme une pommade. Une régénération incroyable, bien plus utile que le Shousen Jutsu mais sur soi, avec une rapidité effroyable. Il avait fait cette technique en une dizaine de secondes, le temps pour Fujikage de courir dans sa direction. La bataille au kunai reprît de plus belle, avec un avantage accru pour Miky. Soudainement, il s'arrêta et recula de quelques pas, Siriu resta stoïque, avec une once de curiosité. Miky tapa du pied trois/quatre fois et courût vers Fujikage.Vers quelques centimètres de lui, il s'accroupit au sol et allongea sa jambe à terre et tournoya à une vitesse aveuglante. Le vent se réunissait autour de lui, formant une tornade des plus grandes. Siriu fût pris à l'intérieur et ne se défendît point. Il savait qu'une fois dépassé les 100 mètres, la chute était fatale. Il fallait mieux réfléchir à un stratagème intelligent. Il invoqua un clone qui le propulsa hors de la tornade et en ré invoqua afin de ne pas se faire reprendre par la rafale de vent. Il se servît ensuite d'un autre clone pour amortir la chute. Malheureusement il se brisa une jambe durant l'atterrissage, plutôt brutal. Le choc sismique causé par la chute propulsa Miky et le fît tomber du toit, qui fût par ailleurs éclater en nombre incalculables de morceaux. 

Le choc ahurissant propulsa Miky par terre et Siriu de l'autre côté. La secousse éclata le toit et la structure du bâtiment. Fujikage, ne pouvant se lever, se cacha parmi les débris disposés aux alentours. L'utilisateur de l'Iroujutsu se leva et chercha scrupuleusement chaque recoin afin de trouver l'illusionniste. Fujikage créa un clone qui lui permit d'éloigner Miky afin qu'il puisse s'échapper en rampant jusqu'à Suna. Tâche difficile, car il devra ramper pendant deux journées s'il continuait à cette vitesse. Un seul soucis, la vitesse de mon clone était aussi réduite par son problème à la jambe. L'ex-camarade de Siriu n'eut aucun problème à tuer le clone et repartît aussitôt à la recherche de Fujikage. Celui-ci était déjà passé par le chemin de sable qui délimitait l'est et l'ouest du territoire. Il était donc en sécurité pour le moment. Les recherches actuelles de Miky étaient vaines et il abandonna, laissant la vie sauve à Siriu pour cette fois, le jugeant bien trop faible pour le moment. Le vent, agitée par le Taijutsu créait un réel problème à l'artiste du Genjutsu puisqu'il avançait vraiment peu. Ce n'est qu'au bout de 15 minutes qu'il aperçut une issue de sortie. Il se leva malgré tout le mal et ouvrit la porte. Quand soudainement, un coup le frappa dans la nuque, c'était tous ses souvenirs avant de s'évanouir. 


Au réveil, Fujikage était attaché par de grandes chaînes de métal, positionné au milieu d'une grande salle, comme un sujet d'expérience. Un homme d'une taille imposante (vers les deux mètres) se présentait. Une peau bronzée, une musculature titanesque et un grand charisme. Une chose spéciale attira l'oeil de Siriu. Ses yeux.
Fujikage voulut parler mais remarqua aussitôt qu'il était bandé au niveau de la bouche, empêchant toute conversation éventuelle. Il était ligoté afin de ne pas exécuter de Jutsu, il ne pouvait non plus parler ni bouger. Quelles étaient ses intentions ? Cette question résonna dans la tête de Fujikage plusieurs fois, avant que l'homme ne se mette à parler.
- Suna... je l'ai déserté il y a longtemps. Tu viens de Suna, je me trompe ?
L'homme descella un sceau sur son corps, libérant Siriu de toute chaînes.
- En effet, je suis un Chuunin de Suna. Ravi de vous rencontrer. Où sommes-nous ?
 L'homme ramassa deux kunais sur une table de bois à côté de lui et les pointa dans la direction à Fujikage.
- Tes capacités... je veux d'abord savoir si tu sais te battre.
L'homme sprinta sur Siriu qui n'eût guère le temps de le voir et se fît propulser à quelques mètres, se cognant à vive allure contre le mur de fer. Son crâne se brisa, laissant échapper une marre de sang. Á peine conscient, il se leva sous le dur poids de sa jambe. Il voyait l'homme courir, mais tout était flou. Il lança un Genjutsu. ~ Siriu se releva, composa des Mudras avant même que l'homme ne l'atteigne. Des diamants se mirent a voltiger autour de lui et à se coller afin de former une grotesque armure de diamant. L'homme s'arrêta et ferma les yeux. ~ Fujikage essayait de s'enfuir pendant que l'autre personne était sous l'emprise de son Genjutsu. Mais celui-ci prit Siriu par le col et l'étrangla. Il n'avait aucun signe de blessure, il ne pouvait donc normalement pas sortir du Genjutsu. Mais il remarqua un détail.. troublant. Il fermait les yeux. Il se demanda quelle était l'utilité avant que l'homme prit la parole.
- Je vois parfaitement dans le noir. Le Genjutsu n'affectera jamais mon obscurité.
Une fois Siriu au bord de la mort, l'homme le jeta à terre et reprît.
- Ton niveau est... faible. Je ne vois que le Genjutsu en toi, et te livrer à Iwa serait inutile, je ne toucherais rien. Laisse moi t'apprendre des techniques et je me battrais à nouveau devant toi. Si tu progresses mais que tu capitules au combat... je livrerais ton âme à Iwa. Ou bien ton corps inanimé.
Le temps se figea, l'air se glaça et une décision importante avait lieu pour Siriu. Pourquoi ne pas accepter ? Un piège ? Et l'homme était si fort.. Fujikage tomba en syncope.


Dernière édition par Siriu Fujikage le Mer 2 Juil - 17:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 25

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: [Chapter 1] L'air chaud d'un désert aride   Mer 2 Juil - 17:36

Les étincelles que produisent l'entrechoc de deux Kunai restent gravé dans la mémoire.


Au réveil de Fujikage, le kidnappeur était entrain de lire. L'artiste se leva, et brisa le silence d'un toux. L'homme étrange ferma le livre, se leva du sol, s'étira sous le craquement de ses articulations. Il semblant épuisé d'une aussi longue et intensive lecture. Le silence régna comme à son habitude, une fois encore. Fujikage épia les alentours d'un regard curieux. Des livres abondaient la salle en permanence, et ce depuis des années au vu de la poussière. Chaque étagère sur lesquelles des livres trônaient avaient leur catégories propres. Des noms étranger à Fujikage se référant à des médecines anciennes. L'homme métissé compris que Fujikage était fort intéressé par ces-derniers. Il s'exclama :
- Ce sont des livres ancien consacrés à l'Iroujutsu, une manière de combat fort peu utilisée. Je compte t'enseigner ses secrets ainsi que ses anciennes techniques oubliées. Une rumeur raconte qu'Orochimaru avait lui-même expérimenter ces Jutsu.
Fujikage renonça de nombreuses fois à l'entraînement proposé par l'homme, mais il finit par accepter après de nombreuses heures de réflexion. Il n'eut gère le temps de demander le contenu de l'entraînement proposé, qu'une substance liquide et noire tapissa le sol de la salle. Elle prît peu à peu une forme pâteuse avant de se rassembler pour ne former qu'un. C'était une sorte de monstre hideuse aussi appelé Slime. Il était doté de bras répugnant qui dégoulinaient sur le sol. Fujikage comprit aussitôt que le monstre apparût, qu'il devait vaincre cette créature. L'affreux bras droit du Slime se dirigea à vive allure sur Siriu, qui l'évita remarquablement. Il sauta sur la table afin de ramasser des Kunai, et continua afin de ramasser l'équipement nécessaire. Le cercle continua jusqu'à ce que Fujikage lança un Kunai explosif dans la direction d'un des bras du Slime, ce qui répandît la pâte noire aux quatre coins de la salle en explosant. Cette pâte "Aile de corbeau" se rassembla sans explication auprès du Slime pour rassembler son bras. Siriu décida de prendre un sai et attacha auprès de lui trois explosifs. Il lança le sai afin de toucher de plein centre la créature, qui explosa en d'innombrables morceau de substance étrange. Siriu compris qu'il allait avoir besoin d'une arme, ou d'un jutsu assez puissant afin d'exténuer cette bête, et de mettre fin à ses jours. Le combat dura des semaines, Siriu esquivait les coups sans répits et lisait en même temps les livres afin de se renseigner sur le monstre. L'homme qui l'avait enlevé espionnait le combat avec excitation, attendant la fin du combat. Les livres renseignaient Fujikage sur des bêtes antique et des Jutsu ancestrales. Il ne déchiffrait que des livres l'important et essayait tant bien que mal d'apprendre des Jutsu. La médecine passionna l'artiste du Genjutsu, et s'ouvrait peu à peu à l'Iroujutsu. Par mégarde, il oublia le Slime et se fît propulsé contre une étagère qui se brisa. Au sol, tomba un livre. Le nom fascina Siriu : l'Iroujutsu de l'illusionniste.
Relique Blanche a écrit:
A la création des Jutsu, deux grand Jutsu vinrent à la vie. La médecine et l'illusion. Deux grand facteurs qui bouleversèrent la vie quotidienne. Ils devinrent peu à peu oubliés, mais certains grand hommes l'utilisaient. Tant bien qu'en mal qu'en bon. Je me nomme Daichi Monokume. Les gens m'appellent la Relique Blanche, puisque mon domaine est le FuinJutsu et l'Iroujutsu, appelé la magie blanche. J'ai un passé plus sombre que mes confrères, qui ne connaissent rien à la vie actuelle. Je possède des dons incroyables de Genjutsu, et je manipule les espions à ma guise, afin de fournir de fausses informations. Je me fais aussi une fausse identité en manipulant l'esprit des gens. J'ai réussi, dans ces caves oubliées, dans les tréfonds de la Terre, à manipuler deux grands domaines de Jutsu. L'IrouJutsu et le Genjutsu. Tout le monde m'oublie, je me suis exilé il y'a quelques semaines de mon village et cela fait quelques jours que je me suis réfugié dans cet endroit. L'ambiance est sordide, des gouttes retentissent et je ne peux parler sans écho.  J'ai appelé mon Jutsu *Une marre de sang recouvre la moitiée de la deuxième page* ...atures mythiques sont nombreuses en ce mondes. J'ai donc souffert en combattant. Mais ces moult querelles m'ont permis de créer une arme bien plus dévastatrice. Je rassemble dans mes mains du Chakra corrompu, une sorte de chakra qui se produit quand je mélange le Genjutsu et l'Iroujutsu. Je pense que la couleur est résultat d'une imperfection dans mon Jutsu, mais je n'ai guère remède à cela pour le moment. Ce Chakra est noirci, du bleu foncé plus axé vers le noir, une couleur exaltante. Si je devais définir la rancune et la haine, elle serait de cette couleur. Mais je ne sais point pourquoi, cette couleur me fait.. sourire. En concentrant le Chakra dans mes mains, et en lançant un Genjutsu sur moi-même, je noirci ce Chakra. Je dois être donc dans mon Genjutsu afin de lancer de Jutsu, et j'emporterais l'adversaire avec moi. Une alternative consiste à prendre un Kunai et transférer le Chakra dans le Kunai, nous libérant du Genjutsu. Malheureusement le coup sera moins puissant et exige une arme. Un point positif, c'est le fait que vous pouvez contrôler le Genjutsu, donc en sortir est facultatif. A vrai dire, je ne sais même pas si je tombe dans le Genjutsu.. cette technique est étrange. Ce que je sais, c'est que j'assène un puissant coup à l'ennemi, mais celui-ci ne ressent pas la douleur, jusqu'à ce qu'il se libère, ou que vous le libériez du Genjutsu. Un coup extrêmement utile puisque l'ennemi ne ressentira rien. Vous croyez qu'il se doutera de quelque chose ? Que nenni. Il se sentira invincible ou il pensera avoir esquivé le coup. Malheureusement le Kunai créer une coupure chez l'adversaire, je vous incite grandement à ne guère utiliser d'arme tranchante. Je ne sais que peu de chose sur ce Jutsu. Il peut mourir sans se douter qu'il fût touché, et s'il ne meurt pas, il sera blessé. Il y'a possibilité qu'il perde usage d'un membre sans douleur. L'utilisation du Jutsu est très co...
[A suivre]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Chapter 1] L'air chaud d'un désert aride   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Chapter 1] L'air chaud d'un désert aride
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Chapter 1] L'air chaud d'un désert aride
» Chaud Gun ou Gun chaud (ça fait plus classe)
» [IRL Camping - Juillet] Parce que le Sud, c'est coul et il y fait chaud.
» Chaud devant [PV Raph' ]
» Chaud lapin le papy...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: Monde Shinobi il y a 20 ans :: Kaze no Kuni :: Grand désert de Suna-
Sauter vers: