Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Contexte de Suna - V2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 706

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 0 B - 2 C - 0 D
Monnaie: 60 両

MessageSujet: Contexte de Suna - V2   Mer 29 Mar - 17:05


 
 
 

 
SUNAGAKURE NO SATO, Contexte V2.0

 

HISTORIQUE DU MANGA



An 0 :
> Création du premier village Ninja, Konoha.

An 1 :
> Création de Kumo, Kiri, Iwa, Uzushio et Suna. Paix mondiale.

An 8-9 :
> 1ère Grande Guerre Ninja, opposant Konoha à Kumo.

An 40-41 :
> 2eme Grande Guerre Ninja, opposant Konoha, Suna, Ame et Iwa.


An 46 :
> Destruction d'Uzushio par Kumo, Iwa et Kiri.
> Les survivants du massacre se dispersent aux quatre coins du monde shinobi.

An 58-59 :
> 3eme Grande Guerre Ninja, opposant Konoha à Iwa ainsi qu'Ame à l'Akatsuki
> Disparition du Sandaime Kazekage : Danno Jishaku ainsi que de Sasori Akasuna.
> Recherche du Sandaime au travers du pays par le village.
> Election du Yondaime Kazekage : Rasa Jishaku et scellement d'Ichibi dans son nouvel hôte : Gaara Sabaku afin d'en faire une arme pour le village.

An 64 :
> Shukaku prend le contrôle de son jinnchuriki et tente de détruire Suna.
> Le Yondaime empêche la catastrophe grâce à sa célèbre technique de poussière d'or et ramène Gaara à lui même.

An 66 :
> Décimation du clan Uchiwa.

An 71 :
> Examen chûnin à Konoha. Suna s'allie à Oto et trompe Konoha.
> Oto trompe Suna et assassine le Yondaime Kazekage.

An 72 :
> Rumeur d’Akatsuki.

An 75-76 :
>4eme Grande Guerre Ninja, création de l’Alliance Shinobi composé de Konoka, Kumo, Kiri, Iwa et Suna et des samourais, pour lutter face à Akatsuki.




HISTORIQUE SENKAI (déviation du manga)



An 76, été :
> Seul Konoha et Suna arrivent à maintenir un lien alors qu'un climat de tension s'installe dans les autres pays.

An 91 :
> Renaissance de l'Akatsuki.

An 95, printemps :
> Coup d'état de Shunsuke Kinbara qui prend le pouvoir en assassinant Gaara, il devient alors le Rokudaime Kazekage. Les frontières sont aussitôt fermées.

An 96, hiver :
> Tournoi jônin, rassemblant les 5 puissances des village cachés à Iwa. Le Hokage est absent. Suna et Iwa sont en mauvais terme.

An 96, printemps :
> Examen jônin et chûnin, organisé a Kiri.
> Sergerk Rasack est nommé Nanadaime Kazekage par son prédécesseur, Shunsuke Kinbara qui disparaît mystérieusement.

An 96, été :
> Sergerk Rasack défait un célèbre déserteur et tueur, Kazehaya.
> Guerre Iwa/Suna sur le sol sunien.

An 97 :
> Le Tsuchikage Gin Inkan se fait éliminer durant la guerre par Sergerk et Hell. Victoire de Suna sur Iwa. Suna annexe ce dernier.
> Malgré les nombreux dispositifs d'asservissement mis en place à Iwa, le pays retrouve un nouveau Kage : Ashiro Ryuka.
> Le Kazekage impose sa loi.

Ans 98-100 :
> Années prospères.
> De nombreuses missions

An 101, automne :
> De nombreux ninja disparaissent en mission.

An 101 :
> On retrouve le Kazekage mort dans la salle des dirigeants. Son acolyte Hazuka Shiimata, ayant apparemment perdu la raison, est déclarée responsable de la mort. Des dirigeants qui se trouvaient en compagnie du Kazekage : elle est seule témoin.
> Les médecins s'allient sur le fait que le Kage est mort d'une embolie pulmonaire. Hazuka crie à l'absurdité. On perd le contrôle de la kunoichi.
> La situation devient incontrôlable. Les bâtiments du Kazekage sont pulvérisés. Le corps de ce dernier disparaît sous les décombres.
> Rébellion des pro-Gaara. Les connaissances et alliés de l'ancien Kage fuient ou se font assassiner, comme Setsuka et Hazuka.
> Les geôles de Suna sont mises à mal, et Temari disparaît.

An 102 :
> La haine entre les pro-Gaara et les pro-Shunsuke/Sergerk devient une guerre ouverte. Rapidement, les survivants pro-Gaara se font exterminer.

An 105 :
> Plusieurs groupes apparaissent :
> Les pro-Shunsuke purs et durs ne croient pas à la mort de Sergerk Rasack, et tentent de retrouver et le Rasack, et son prédécesseur toujours disparu.
> Le groupe de l'armée fait régner la tyrannie sur les civils.
> Un groupe de Faucheurs extermine tous ceux qui tentent de sortir du village.
> L'unité du pays tombe à zéro. Les villages adjacents ne reçoivent pas d'aide de Suna.
> Méfaits et délits sont monnaie courante.

An 106-112 :
> La population chute. Le nombre de civils baisse drastiquement.
> Les plus forts font la loi.
> Le niveau des ninjas suniens a grandement augmenté.

An 113 :
> Un groupe de rebelles défie les Faucheurs. La moitié revient vivante, avec des preuves de leur escapade. Mouvement de rébellion envers l'armée et les Faucheurs.

An 116, printemps :
> Le groupe des rebelles, composé de civils, de ninjas et de quelques shinobis de talent, se met en marche.
> Les Faucheurs continuent de tuer les faibles qui tentent de sortir du village.
> Le corps de l'armée devient instable à cause des rébellions, mais leur tyrannie continue de persécuter les civils.
> Les pro-Shunsuke se divisent entre recherches dans Suna et au-dehors, pour ceux qui arrivent à passer la frontière du village.

An 116, été :
> 20 ans se sont écoulés depuis l'époque Senkai.
> Soufuku Nitobe, un samouraï ayant grandi à Suna, fait son grand retour en menant une troupe de rebelles, chassant les faucheurs du pouvoir. Les faucheurs finissent emprisonnés, voire tués pour les moins conciliants.

An 116, automne :
> Sacre de Soufuku Nitobe, Hachidaime Kazekage.
> Mise en place d'un régime démocratique avec un conseil composé de représentants de tous les partis.

An 116, hiver :
> Une expédition de Konohajins arrive dans le désert, à la recherche d'un certain artefact renfermant une partie de Kyubi. Yumi Esuki, bras droit du Kazekage, et son cousin Naeko les interceptent. Ils finissent par trouver le pendentif tant convoité au prix de la mort d'une konohajin, tuée lors de son combat contre Setsuka Musuko'kami la protectrice du bijoux, jinnchuriki de Shukaku et ancienne kunoichi de Suna disparue depuis la mort du Nanadaime. Le Hokage, Hanako Hyûga, tombe également dans le coma. Le pendentif est conservé à Suna et Setsuka revient au village, graciée par Yumi.

An 117, printemps :
> Un projet agricole proposé par Yumi Esuki est voté au conseil : des serres sont construites tout autour du village, permettant à Suna de prospérer en terme alimentaire. Cette réforme les guide peu à peu vers l'autosuffisance.

An 117, été :
> Lancement du système éducatif et culturel de dojos.
> Morio Ishikawa, un des leaders pro-Shunsuke, initie une révolte contre le Kazekage afin de tenter de faire un coup d'état. Le village est saccagé par un conflit entre pro-Gaara et pro-Shunsuke. Le Kazekage s'en sort indemne et Morio est emprisonné.
> Disparition du Hachidaime Kazekage : Soufuku Nitobe à la fin de la révolte. Son bras droit Yumi Esuki reprend les rênes de la politique pendant son absence.

An 117, automne :
> Reconstruction du village
> Mise en place d'un système de sécurité plus poussé

An 117, hiver :
> Yumi Esuki est promue Kazekage par son prédécesseur qui acquiert le titre d'ermite.
> Fin des travaux du système de sécurité.

An 118, printemps :
> La délégation de l'examen chuunin/juunin se rend à Kumo. En parallèle, un village civil est attaqué par une mystérieuse jeune femme aidée de ses invocations géantes, aussitôt assassinée.

An 118, été :
> Le culte de la vie s'est révélé à Kumo, les villages civils avoisinant Suna ont connus des dommages considérables suite à l'attaque du printemps. Dans le même temps, Yumi Esuki, Kyûdaime Kazekage tente des rapprochements avec le village de Konoha et planifie la construction d'un site touristique. Le Hachidaime Kazekage Soufuku disparaît sans laisser de trace.

An 118, automne :
> La vie bat son plein à Suna, le nouvel et mystérieux Tsuchikage : Kyrua Uchiha fait son apparition au village, laissant fuiter l'information que des Uchiha peuplent à présent le village de la roche.
> Yumi Esuki disparaît subitement dans d’étranges circonstances.
> La volatilisation de la Kyûdaime réveille de vieilles querelles entre pro-Shunsuke et pro-Gaara, une guerre civile éclate aussitôt.
> Dorumo Sabaku, petit-fils de Kankurô, profite de la pagaille pour convaincre avec l’aide de son grand-père le conseil de sa capacité à diriger et devient Jûdaime par intérim.
> Setsuka Musuko'kami, pro-Shunsuke de la première heure, souhaite venger la mort du Nanadaime : Sergerk Rasack qu'elle estimait beaucoup en détruisant Suna. La doyenne se heurte à de nombreux sunajins rassemblant pro-Shunsuke et pro-Gaara ; seule contre tous, elle finit par libérer Ichibi dans un acte désespéré et en meurt.
> Le pire est évité grâce à d'illustres sunajins. Après un affrontement sanglant contre la bête, Shukaku finit scellé dans une tellière, en attente d'un futur jinnchuriki.
> La guerre civile prend fin, de nombreuses victimes sont à déplorer et le village est presque complètement détruit.
> Dorumo Sabaku réunit une assemblée constituante et demande son investiture. Il devient officiellement le Jûdaime Kazekage. Il gracie également Nami Yokka, une désertrice du village ayant prêté main forte contre Setsuka lors de la guerre civile, et finit par la nommer main droite du Kazekage.

An 118, hiver :
> Le Jûdaime étiquette de nouvelles lois. Il met alors en place un gouvernement autoritaire et protectionniste basé sur les principes d'ordre et de paix. L’entrée dans le village de Suna devient de plus en plus difficile. Les pro-Gaara, qui avaient placé leur confiance sur les épaules du Sabaku sont extrêmement déçu, notamment Kankurô. Pro-Shunsuke, eux, sont extrêmement surpris mais n’osent se prononcer.
> Tous les habitants se mobilise à la reconstruction du village et de nouvelles prouesses architecturales voient le jour : le clan Jishaku, sous les instructions de Shinki Jishaku, utilise leur limaille pour solidifier les bâtiments de Suna, qui commence à se moderniser.
> De nouvelles richesses afflues à Suna notamment grâce à Naeko Esuki et Shinki Jishaku ayant ramené d'anciens trésors des ruines de Rôran.
> Shinki Jishaku, cousin de l'actuel dirigeant, finit par apprendre la technique de son ancêtre le Yondaime Kazekage : Rasa Jishaku. Grâce à celle-ci, l'ANBU arrive à faire émerger des flots de poussière d'or du sol et met cette capacité au profit du village.

An 119, printemps :
> La reconstruction du village se concrétise et la vie reprend son court. Le commerce est de retour...
> Plusieurs attentats ont lieux au cours de la saison afin de détrôner le Jûdaime qui s'en sort toute fois indemne.
> Sous l’ordre immédiat du dirigeant effrayé pour sa sécurité, une police politique est mise en place : « L’unité Meirei », dont Nami Yokka se trouve être la cheffe.
> L'unité Meirei fait rapidement respecter la loi, les rues deviennent plus tranquilles.

An 119, été :
> Suna commence à entamer des relations inter-village, notamment en unifiant quelques petits pays voisins en déficit budgétaire. Les missions sont de plus en plus nombreuses et la prospérité et revenue.

An 119, automne :
> La politique protectionniste du Jûdaime marche, le village est en paix et la qualité de vie augmente. Le peuple commence à apprécier le nouveau dirigeant qui suscitait autrefois quelques hésitations.
> Des bandits attaquent le Pays de la Pluie et tentent de faire porter le chapeau à Suna et Konoha. Des tensions s'installent peu à peu entre Ame et Suna.

An 119, hiver :
> Une délégation composée de Ken'jin Yokka et Shinki Jishaku part de Suna pour gagner Ame, afin d'apaiser les tensions nouvelles et démentir les faits. Les discussions aboutissent à un maintien de la paix, Suna n'est plus considéré comme coupable.

An 120, printemps :
> Une maladie étrangement mortelle et contagieuse frappe le monde : aucun pays n'est épargné. Le Jûdaime tente de maintenir les souffrants à l'écart du reste de la population, peu de cas sont à déplorer.

An 120, été :
> Le nombre de malades ne cesse d'augmenter, aucun remède n'est encore trouvé.
> Kusa no Kuni se fait étrangement submerger par les flots, une île au centre du pays semble toute fois être restée émergée. Personne ne semble savoir si le cataclysm est de cause naturelle ou non. La rumeur d'un salut divin voit alors le jour. D'après les ragots, ce fameux remède miracle serait dissimulé sur l'îlot "mystère".
> Dorumo Sabaku décide rapidement d'y envoyer ses troupes afin d'enquêter et de ramener le traitement - du moins si celui-ci existe...  


 
Rejoins nous !
Liens pratiques

 
Le règlement



 





En cas de besoin, je contacte ...

 

  Jûdaime Kazekage
  MPProfil

 

 

_ _ ___________________________________________ _ _

[samedi 25 février 2017 00] Dorumo Sabaku: Shinki est un élu envoyé par les dieux.


Dernière édition par Shinki Jishaku le Mar 18 Juil - 20:53, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5649-annales-de-shinki-jishaku http://sns-rp.forumgratuit.org/t4738-bingo-book-shinki#37558 http://sns-rp.forumgratuit.org/f355-dossier-shinki-jishaku http://sns-rp.forumgratuit.org/t4737-presentation-shinki
Messages : 375

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 2 B - 1 C - 2 D
Monnaie: 210 両

MessageSujet: Re: Contexte de Suna - V2   Mar 18 Avr - 8:13

Les lois de Sunagakure


Article 1 : Le pays Kaze no Kuni est dirigé par un gouvernement autoritaire résidant à la capitale Sunagakure no Sato.

Article 2 : Chaque citoyen de Suna naît dans l'égalité.

Article 3 : Le Kazekage, chef de la nation, est promu à sa fonction par son prédécesseur.

Article 4 : Le Kazekage est le chef et commandant suprême du pays. Il est assisté par deux conseillers qu'il nomme juste après son élection. Le dirigeant est en plus de ça, le chef de l'armée.

Article 5 : La justice de Suna promet un jugement juste et équitable.

Article 6 : La peine de mort est autorisée dans le village, mais demande un suffrage direct au sein du gouvernement. Une différence de deux voix sera nécessaire.

Article 7 : Si un citoyen n'est pas ninja, il devra dès l'âge de 16 ans rendre un service militaire de 6 mois dans l'armée.

Article 8 : Un contrôle d'identité sera systématiquement effectué à la frontière et tout individu étranger ne montrant pas de laissez-passer se verra refuser l'accès au pays du vent.

Article 9 : Les missions sont données dans le bureau du Kazekage et seront grassement payées en fonction de leurs rangs.

Article 10 : Les procès se déroule en présence du Kazekage et/ou un de ses bras droit. Ainsi que d'un accusateur chargée de plaider contre le fautif et d'un défendeur qui lui, doit plaider en sa faveur. En attendant l’arrivée du procès, l’accusé devra séjourner en cellule et son comportement sera également jugé.

Article 11 : L'unité Meirei est la police politique du village. Cette organisation se différencie de la sécurité. Sa tâche est de faire régner l'ordre et la loi dans le village. Tout ce qui peut être qualifié comme « crime contre la paix » sera traîné en procès au tribunal de Suna, où les sanctions pourront s’avérer sévère.


Les effectifs de Sunagakure


Jûdaime Kazekage : Dorumo Sabaku  
Conseillers : Shinki Jishaku & Yuki Esuki
Chef de la section médicale : Poste vacant (prérequis : Juunin spé. Médicale)
Cheffe de la sécurité : Yagami Akoshana
Cheffe de l'unité Meirei, la police politique du village : Nami Yokka
Membres de l'unité Meirei, la police politique du village : Postes vacants (prérequis : Juunin)

Le Kazekage est le chef suprême de l'état, sa parole est sainte. Tous les sunajins lui doivent respect.
Les conseillers sont les seconds du Kazekage. Ils ont un grand pouvoir au sein de la société. Ils donnent des conseils au dirigeant et ont un rôle important au parlement.  
Le Chef de la section médicale dirige l’Hôpital Principal de Suna ainsi que tous les médecins du pays.
Le Chef de la sécurité s'occupe avant tout de la protection de la population. C'est également le dirigeant des gardes du village, après le Kazekage.  
Le Chef de l'unité Meirei, la police politique du village, est nommé par le Kazekage en personne. Les membres de cette organisation se différencient de la sécurité. Leur tâche de de faire régner l'ordre et la loi dans le village. Toute opposition contre le gouvernement pourra être déclaré comme "crime contre l'Humanité" et sera traîné en procès au tribunal de Suna, où les coupables pourront encourir à de lourdes sanctions.


La politique et le système


Militaire :

La puissance militaire est une chose intégrante du gouvernement de Dorumo Sabaku. Le contrôle est une chose fondamentale et le dirigeant souhaite l'obtenir. L'ordre et la sécurité d'autrui et d'autant plus important. C'est pourquoi Sunagakure se voit de contenir une police politique sous le commandement du Kazekage. Celle-ci a pour but de faire respecter les lois à tout prix, elle contrôle les naissances, les décès, les effectifs ect... Une formation militaire de tout citoyen âgé de 16 ans est obligatoire. L'armée est entraînée durement en cas d'attaque, chaque individu qui résident au pays du vent doit être capable de tenir une arme. La sécurité est encadrée par une multitude gardes patrouillant dans le village. Ils sont autorisés à utiliser par la force en cas de conflit entre les habitants. En outre, tout le monde fait parti explicitement de l'ordre militaire.  

♦ La politique :
Suna mène une politique autoritaire qui s'associe au populisme et au totalitarisme au nom de l'idéal collectif suprême. Cette idéologie est à la fois révolutionnaire et conservatrice, elle s'oppose frontalement à un Etat libéral garant des droits individuels.

Le but fondamental est le progrès de l’Humanité. Le Juudaime a toujours été convaincu qu’il réaliserait l'avenir du village grâce aux avancées scientifiques et technologiques, afin de mieux protéger l’Humanité de ses propres faiblesses et de lui garantir un avenir prospère.  

Le gouvernement est convaincu que l’Humanité doit être guidée. Les dirigeants de l’Ordre s’efforceront toujours d’agir selon cette philosophie, qu’ils jugent préférable au concept obsolète du libre arbitre.

♦ L'éducation :

Le gouvernement excelle sur différents points :  
• La puissance militaire
• La sécurité
• L'ordre et la prospérité

Statut social :

Tous les mois, chaque famille reverse un impôt à l'Etat qui, par la suite, met en œuvre des travaux publics pour le bon fonctionnement du village. Les familles les moins aisés ne se verront aucunement payer cette taxe. Les études ne sont pas payantes et tout le monde a le même taux de réussite. Les shinobis sont " privilégiés " et passent néanmoins par une formation plus radicale. Le système de soin est totalement gratuit pour tous. Chaque citoyen est égal dans le sens de la justice.

© Dorumo Sabaku


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4767-bingo-book-dorumo#37748
 
Contexte de Suna - V2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contexte # Dans quel contexte vivons nous ?
» Contexte évolutif
» Modèle de Présentation Suna
» Contexte de Nox Aeterna
» Contexte One Piece Requiem

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Administration :: Règlement et Background :: Contexte historique :: Contexte actuel-
Sauter vers: