Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Retour en milieu hospitalier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 205

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 115 両

MessageSujet: Retour en milieu hospitalier   Jeu 28 Sep - 13:56

Automne 120

Cela faisait quelques jours que Kiriha était dans la métropole. Elle se sentait un peu mieux depuis la son retour, en partie grâce aux soins prodigués par Takara. La jeune fille avait passé ces jours à terminer les préparatifs concernant la mission qui la conduirait prochainement à Konoha afin de converser avec l’Hokage et la convaincre de se rendre au pays de la Terre afin de converser avec le Tsuchikage au cours d’un sommet. Ayant accompli le voyage plusieurs fois maintenant, le chemin n’avait plus de secrets pour elle et arriver au village caché de la feuille ne lui prendrait que quelques jours.

Cependant, Kiriha avait profité de ces quelques jours pour se détendre et faire une mise au point sur ce qu’il s’était passé ces derniers mois. Son aventure à Kusa ne l’avait pas vraiment marqué mentalement malgré la lente hégémonie que gagnait probablement l’auto-proclamé Dieu au fil des jours. Elle préférait largement laisser ces problèmes au dirigeant et s’occupait plutôt de son bien-être et celui de son « entourage ». La situation financière de la borgne ne lui permettait pas des dépenses onéreuses aussi, elle avait passé les deux dernières nuits à la belle étoile, ne sachant pas vraiment où aller. Quelques heures suffisaient à la revigorer puisque celle-ci se levait bien avant que les rues ne s’animent même si ses muscles en prenaient un sérieux coup.

Avant de quitter la ville, Kiriha avait décidé de rendre une dernière fois visite à Takara dans sa clinique pour la prévenir de son départ. D’habitude, elle voyageait sans vraiment prévenir mais maintenant qu’elle avait pu nouer quelques liens, la moindre des choses était de lui dire qu’elle s’en allait pour quelques temps. Elle se dirigea donc vers la clinique puis poussa la porte de celle-ci avant de se diriger vers le bureau des consultations où elle retrouva la femme qui l’avait guidée vers Takara.

« Bonjour, vous vous souvenez peut-être de moi, je suis venu voir Takara, il y a quelques jours et j’aimerai m’entretenir avec elle s’il vous plait. »

La standardiste leva la tête vers moi, un air quelque peu enjoué sur le visage.

« Tu n’es pas au courant ? Takara a été promu chef de la section médicale par le Tsuchikage lui-même! Elle dirige maintenant tout le corps médical de Tsuchi alors si tu veux la trouver, il faudra te rendre au grand hôpital d’Iwa…en supposant qu’elle ait le temps de te recevoir. »

Visiblement, elle avait l’air assez contente de sa promotion et Kiriha décida de ne pas rester plus longtemps afin d'aller elle-même féliciter personnellement son amie.

« Merci pour les renseignements, je ne vais pas vous importuner plus longtemps et je me dirige de ce pas vers l’hôpital. »

Elle sortit ensuite de sa clinique et se dirigea vers le Grand Hôpital, pensive. Cela faisait plusieurs années qu’elle ne s’y était pas rendue et déjà à l’époque d’Ashiro Ryuka, celui-ci était déjà très sophistiqué. Kiriha avait toujours possédé une solide constitution, ce qui fit qu’elle fréquentait très rarement le milieu hospitalier sauf pour quelques visites de routine dont certaines se terminaient relativement mal pour l’examinateur…

En franchissant les portes automatiques de l’Hôpital, Kiriha fut étonnée par l’immensité de celui-ci. Il était bien plus grand que dans des souvenirs et sa structure avait légèrement changé. Cependant, elle reconnut assez facilement l’accueil et se présenta au comptoir afin de se retrouver dans cet immense complexe hospitalier. Malgré l’automatisation de l’hôpital, du personnel était toujours présent afin d’accueillir les nombreux patients qui venaient chaque jour pour se faire soigner.

« Laissez-moi deviner, vous venez pour le service d’ophtalmologie je suppose ? » Dit la femme qui tenait l’accueil en pointant son cache-œil.

« Non, pas du tout, je suis en excellente santé. J’ai entendu dire qu’une nouvelle directrice avait été promue dernièrement, je me demandais si il était possible de la voir. »

La femme semblait hésiter et se demandait quel lien pouvait bien avoir cette femme avec la nouvelle dirigeante de l’hôpital.

« Vous savez, la nouvelle directrice a pris récemment ses fonctions et est encore en train de prendre ses marques, du coup, je ne sais pas si elle serait à même de vous recevoir sur le moment. »

Kiriha avoua qu’elle marquait un point et c’est justement ce à quoi elle avait pensé en faisant le chemin vers l’hôpital. La dame de la clinique Hiseijo l’avait elle-même dit et la borgne se demandait si cette nouvelle fonction lui permettrait encore de la voir.

« Je comprends mais disons que c’est une amie chère. Nous faisions partie de la mission vers Kusa que je dirigeais moi-même alors je ne pense pas avoir de difficulté à être reçue dans son bureau. »

La femme soupira puis lui indiqua le chemin à suivre tout en la prévenant encore une fois que celle-ci ne serait peut-être pas disponible. Kiriha prit ensuite congé de son interlocutrice puis se dirigea vers l’ascenseur. Elle arpentait les couloirs jusqu’à se diriger vers l’une des salles indiqua par la femme de l’accueil. La jeune Iwajin n’était pas habitué à autant de technologie aussi, lorsqu’elle approcha de la porte du supposé bureau de Takara, elle ne put s’empêcher de frapper à celle-ci en attendant que quelqu’un vienne lui ouvrir.

_ _ ___________________________________________ _ _

Montage créé avec bloggif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6594-annales-de-kiriha http://sns-rp.forumgratuit.org/t6415-bingo-book-de-kiriha-akemi#49412 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6414-la-courageuse-kiriha-akemi
Messages : 127

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 75 両

MessageSujet: Re: Retour en milieu hospitalier   Jeu 28 Sep - 14:46


Été 120, Journal « Histoires d'un médecin à Iwa », Chapitre 5 « Retour en milieu hospitalier » Partie 1

Cela faisait quelques jours que j'avais pris ma fonction de directrice. J'arrivais, avec quelques difficultés malgré tout, à prendre le rythme nécessaire. Je dois avouer que ses journées n'ont pas été de la pratique, mais plus de la lecture. Avec les dossiers que je devais lire pour me mettre à jour, aussi bien qu'en à mes effectifs que les patients, mais aussi les recherches, j'avais de quoi m'occuper pour encore une bonne semaine. Malheureusement, je ne pouvais pas laisser la lecture devenir la seule chose que je ferrais à ce poste. Je devais guider le corps médical, et par conséquent, je devais donner l'exemple, et donc je n'allais pas tarder à devoir prendre des patients. Je ne progresserais jamais en tant que médecin si je reste assise derrière un bureau et un écran. En plus des dossiers à lire, je devais aussi diriger les médecins, ainsi que la direction de l'hôpital. Pour signaler à quel point cela prend mon temps, j'ai même demandé une chambre sur place, dans le bâtiment réservé aux membres de l'équipe médical, pour qu'ils dorment sur place et pas à l'autre bout de la ville. Cela faisait des jours que je n'avais pas aperçus ma famille ni mes amis. Et dire que je n'avais pas encore atteint la charge de travail complète… Une fois que j'aurais rencontré le chef de l'U.T.O.P.I.E, je devrais en plus dirigé les recherches scientifiques et médicales du pays. Mais, il parait que c'est toujours les premiers mois les plus dures, une fois ce délai passé, une vie plus normale refaisait surface… Pour peu qu'un dirigeant peut avoir une vie normale.

J'étais dans la lecture de plusieurs dossiers, certains en papier, d'autre digitalisé. C'était des rapports sur les membres de l'équipe médical, qui comprenait tout ce que je pouvais avoir besoin : Leurs compétences, leurs études, le nombre de cas qu'ils avaient traités et autre. Sur mon bureau, une liste, et j'y écrivais au fur et à mesure, ajoutant des flèches, rayant, et écrivant. C'était la liste des duos que je créais avec ma nouvelle mesure, qui ne sera que bénéfique. Si un système marche pour le corps militaire, je ne vois pas pourquoi il ne marcherait pas, quand un peu remanier, sur le corps médical. Comme je l'avais dis, mon but était d'améliorer les médecins, pour combler le trou que l'ancien cristal avait posé, ainsi que pour unir les médecins et enlever cette compétition que certains possédaient… Compétitions pour ma place, très probablement. Je suis peut-être jeune, mais je sais reconnaître l'envie et la jalousie quand je l'as vois. Bien que certains médecins qui dirigeaient des équipes ou des parties des services attendaient mes preuves sans pour autant me jugé, chose la plus normale quand une inconnue arrive et est proclamée leur nouvelle dirigeante, certains parmi eux ne voyaient en moi qu'une gêne, une usurpatrice qui à pris, selon eux, leur place. Je ne pouvais pas changer les gens, et probablement ils le penseront toujours, mais ça ne devait pas se répandre davantage. J’espérais au fond de moi que cette mesure allait porter ses fruits.

Alors que je continuais à former les équipes, une notification me vient de l'accueil, comme quoi une personne désirait me voir. Surprise, vu que je n'attendais aucun rendez-vous, j’activai sur mon écran d'ordinateur les caméras de surveillance sur l’ascenseur qui menait à mon bureau, et vit à l'intérieur Kiriha. Elle avait donc entendu parler de ma nouvelle position, ou peut-être qu'elle ne savait pas et que la clinique le lui a indiqué. Profitant de sa venue pour faire une pause, je posais mon stylo sur ma liste écrite, laissant l'ordinateur ouvert, et j’allumai le grand écran derrière moi avec aise, maintenant que je me faisais à la technologie constante que m'entourais. Cet écran diffusait les informations d'Iwa, chose que je n'avais pas vu depuis quelques jours, tellement j'étais penché sur cette assignation. J'attendis patiemment que Kiriha arrive à mon étage pour la recevoir, après tout, même si ma fonction me mettait énormément de travail sur les épaules, je ne pouvais… Non je ne voulais pas refuser une amie qui venait me voir.

Me levant de ma chaise, j'avançais vers la baie vitrée pour regarder Iwa… Si ironique, j'ai l'impression de jouer Kyrua et que Kiriha joue-moi, il y à de ça quelques jours… sentiment qui se renforça quand Kiriha toqua à la porte. Je laissai sortir un petit rire devant la situation qui était décidément la même, et j'ouvris la porte en appuyant sur un bouton, revenant à mon bureau. Alors que la porte s'ouvrit d'elle-même, j'observais mon environnement, qui n'était pas spécialement rangé. Pleins de dossiers, de fichiers, d'image, de graphiques sur feuilles traînait dans la salle, signe de mon travail acharnée et que je n'avais pas le temps de tout ranger, je devrais faire le tri bientôt, avant de mis perdre. La porte désormais ouverte, je pouvais voir de derrière mon bureau Kiriha qui attendait sur le seuil de la porte.

« Entre donc Kiriha. Désolé pour désordre, ma prise de fonction me demande pas mal de lecture pour me mettre à jour sur tout ce qui se passe dans notre pays concernant le côté médical.

Mais passons, tu n'es pas là pour parler de mon travail je présume, et je t'avoue que je profiterais bien ta venue pour faire une petite pause. Je te sers quelques choses ? »


Attendant la venue et la réponse de Kiriha, je me déplaçais autour de mon bureau pour me mettre devant celui-ci et accueillir mon amie comme il se doit.

_ _ ___________________________________________ _ _


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7652-annale-de-takara-hiseijo#57337 http://sns-rp.forumgratuit.org/t7549-bingo-book-de-takara-hiseijo http://sns-rp.forumgratuit.org/f521-dossier-takara-hiseijo http://sns-rp.forumgratuit.org/t7547-takara-la-femme-aux-flammes-sacrees
Messages : 205

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 115 両

MessageSujet: Re: Retour en milieu hospitalier   Jeu 28 Sep - 16:44

Kiriha n’eut pas à attendre longtemps avant que la porte ne s’ouvre. Peu habituée à ce système automatisé des portes, elle recula d’un pas le temps d’ouverture avant d’apercevoir Takara assise derrière son bureau, ce qui ne manqua pas de dessiner un sourire sur ses lèvres.

« Entre donc Kiriha. Désolé pour désordre, ma prise de fonction me demande pas mal de lecture pour me mettre à jour sur tout ce qui se passe dans notre pays concernant le côté médical.

Mais passons, tu n'es pas là pour parler de mon travail je présume, et je t'avoue que je profiterais bien ta venue pour faire une petite pause. Je te sers quelques choses ? »

Elle s’exécuta et pénétra au sein de la pièce. Effectivement, une pile de dossiers s’amoncelait un peu partout dans la pièce rendant l’endroit assez bordélique, ce qui ne la gênait pas vraiment. Le bureau  était particulièrement grand, comme le témoignait la baie vitrée devant laquelle on pouvait voir tout ce qui se passait en contrebas. Kiriha espérait que Takara ne souffrait pas de vertige compte tenu de la hauteur à laquelle elles se trouvaient. Quant à elle, cela ne l’affectait pas plus que ça puisqu’après tout, la jeune femme avait escaladé la tour Crystalis sans trop de problèmes. Elle détacha la sangle de son sac accrochée à sa taille et le posa dans un coin avant de s’approcha de Takara.

« Je pense qu’un verre d’eau suffira et ne t’en fais pas pour le bordel, ça me pose pas vraiment de soucis. J’ai passé les deux dernières nuits à dormir dehors alors ce n’est pas un peu de papier éparpillé qui va me gêner. Sinon, je suis passé à la clinique mais on m’a dit que tu avais reçu une promotion de la part du Tsuchikage lui-même. Du coup, je n’ai pas de réel but concernant ma visite. Je voulais simplement venir te féliciter pour ton nouveau travail. »

Takara semblait assez fatiguée par ses nouvelles fonctions comme le témoignait les légères cernes sous ses yeux. Kiriha se disait que cela devait être assez éprouvant, surtout pour une fille aussi jeune. En quelque sorte, la jeune Iwajin l’admirait pour s’être hissée aussi haut en si peu de temps. Altruiste qu’elle était, Kiriha était très contente pour son amie et son sourire ne pouvait que prouver la sincérité dont il était pourvu. Beaucoup de gens devaient convoiter ce poste parmi les hautes strates de la société mais la jeune fille était dénuée de ce genre de sentiments. Elle avait toujours été heureuse que quelqu’un atteigne ses objectifs sans éprouver une quelconque forme de jalousie ou d’envie malsaine. Un bâillement vint la tirer assez rapidement de ses rêveries. Ses escapades nocturnes l’avaient quelque peu fatiguée mais Kiriha se reprit assez vite avant d’enchaîner :

« Je suis sincèrement heureuse de voir que tu as pu te hisser au sommet de la hiérarchie médicale en si peu de temps. Il y a encore quelques jours, tu étais dans ta modeste clinique et te voilà maintenant chef de l’entièreté du corps médical d’Iwa. Je sais que ça ne sera pas de tout repos mais je te souhaite de tout cœur de réussir à te démarquer et à laisser peut-être ton empreinte dans le domaine de la médecine, notamment grâce à ton don particulier. »

Kiriha lui enfin ensuite une accolade amicale pour lui montrer sa sympathie avant d’aller s’installer en attendant que Takara la serve. Elle ne se serait jamais imaginée pouvoir retourner à l’hôpital dans ces circonstances et encore moins pour se retrouver dans le bureau du chef de l’hôpital.

_ _ ___________________________________________ _ _

Montage créé avec bloggif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6594-annales-de-kiriha http://sns-rp.forumgratuit.org/t6415-bingo-book-de-kiriha-akemi#49412 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6414-la-courageuse-kiriha-akemi
Messages : 127

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 75 両

MessageSujet: Re: Retour en milieu hospitalier   Jeu 28 Sep - 17:32


Été 120, Journal « Histoires d'un médecin à Iwa », Chapitre 5 « Retour en milieu hospitalier » Partie 2

Mon amie kunoichi approcha, tout en posant son sac sur le côté, avant de s'approcher vers moi. Partait-elle de nouveau en voyage, comme elle a l'habitude de le faire, comme elle me l'a expliqué quelques jours auparavant? La dernière fois que je l'ai vu, elle ne le possédait pas. Mais je laissais ce questionnement de coter pour me concentrer sur elle.

« Je pense qu’un verre d’eau suffira et ne t’en fais pas pour le bordel, ça me pose pas vraiment de soucis. J’ai passé les deux dernières nuits à dormir dehors alors ce n’est pas un peu de papier éparpillé qui va me gêner. Sinon, je suis passé à la clinique mais on m’a dit que tu avais reçu une promotion de la part du Tsuchikage lui-même. Du coup, je n’ai pas de réel but concernant ma visite. Je voulais simplement venir te féliciter pour ton nouveau travail. »

Un petit sourire apparus sur mes lèvres alors qu'elle disait cela. A part ma famille, en quelque sorte le Tsuchikage et elle, et peut-être ma secrétaire, pas tant de monde que ça m'avait félicité. Il faut dire que les médecins, bien qu'ils acceptaient ma nomination, la plupart attendaient des preuves de ma part pour que je leur montre que je mérite cette place, et être ainsi la successeur d'Ashiro. Si seulement ils savaient la vérité, ils ne diraient rien. Mais bon, ainsi est la vie, Iwa est une méritocratie. Seul les élites arrivent à se séparer de la masse. Peut-être est-ce un mal, mais que puis-je faire pour changer ça ? Pas grand-chose, je me contente donc d'aider du mieux que je peux le monde.

Un bâillement, celui de Kiriha, venait me sortir de mes pensées ? Bien qu'elle paraissait en bien meilleur forme que moi, celle-ci le laissa s'échapper. Avait-elle fait quelques choses avant de venir ici ?

« Je suis sincèrement heureuse de voir que tu as pu te hisser au sommet de la hiérarchie médicale en si peu de temps. Il y a encore quelques jours, tu étais dans ta modeste clinique et te voilà maintenant chef de l’entièreté du corps médical d’Iwa. Je sais que ça ne sera pas de tout repos mais je te souhaite de tout cœur de réussir à te démarquer et à laisser peut-être ton empreinte dans le domaine de la médecine, notamment grâce à ton don particulier. »

Elle vient ajouter à ses paroles une étreinte, que je rendis.

« Merci Kiriha. Ça me touche beaucoup. Je dois avouer que ma “modeste” clinique me manque pas mal. C'était bien plus chaleureux par là-bas… Ici, la majorité des médecins sont froids… Tu me dira, c'est peut-être mieux ainsi, pour la concentration, pour la qualité du travail. Mais ça me manque un peu le coter familiale qu'on avait à la clinique. Mais bon, je fais avec. Je m'y ferrais bien vite si je n'arrive pas à changer les mentalités ici… Installe-toi, je vais te chercher un rafraîchissement… Incroyable comme ce bureau comprend tout ce qui faut… Je pourrais presque vivre ici... »

Laissant Kiriha s'installer dans le coin salon du bureau, j'allais ouvrir le petit frigo pour y prendre une bouteille d'eau, eau que je versai d'en un verre, alors que pour ma part je pris du thé dans une tasse. Malgré tout cela, dire que je ne profitais pas de ma position serait un mensonge, si je prenais les mauvais côtés d'être à une telle position, autant prendre les bons côtés également ! Je retournais auprès de Kiriha en lui posant le verre sur la table basse et m'installant en face d'elle.

« Alors, quoi de nouveau Kiriha ? Pourquoi tu as sac avec toi ? Tu pars quelque part ? A moins que ce soit tes courses. Dis-moi tout. »

Je pris une gorgée de mon thé tout en écoutant la réponse de Kiriha.

_ _ ___________________________________________ _ _


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7652-annale-de-takara-hiseijo#57337 http://sns-rp.forumgratuit.org/t7549-bingo-book-de-takara-hiseijo http://sns-rp.forumgratuit.org/f521-dossier-takara-hiseijo http://sns-rp.forumgratuit.org/t7547-takara-la-femme-aux-flammes-sacrees
Messages : 205

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 115 両

MessageSujet: Re: Retour en milieu hospitalier   Jeu 28 Sep - 19:18

« Merci Kiriha. Ça me touche beaucoup. Je dois avouer que ma “modeste” clinique me manque pas mal. C'était bien plus chaleureux par là-bas… Ici, la majorité des médecins sont froids… Tu me dira, c'est peut-être mieux ainsi, pour la concentration, pour la qualité du travail. Mais ça me manque un peu le coter familiale qu'on avait à la clinique. Mais bon, je fais avec. Je m'y ferrais bien vite si je n'arrive pas à changer les mentalités ici… Installe-toi, je vais te chercher un rafraîchissement… Incroyable comme ce bureau comprend tout ce qui faut… Je pourrais presque vivre ici... »

Elle s’absenta un moment pour lui chercher le verre d’eau qu’elle avait demandé en attendant patiemment son retour. Maintenant que Takara était monté aussi haut, Kiriha se disait qu’elle possédait un certain poids non seulement au sein du corps médical mais aussi au sein d’Iwagakure. Elle ne s’inquiétait pas vraiment du devenir de Takara car, au fond d’elle, Kiriha savait qu’elle serait à même d’assurer cette fonction avec brio. Son amie revint ensuite avec son eau ainsi qu’une tasse de thé pour elle-même.

« Je ne sais pas Takara, pour être honnête, je ne réalise pas vraiment ce que vaut réellement cette place donc entre ta clinique et l’hôpital, je ne saurai pas dire ce qui est le mieux mais tu as choisi de ton plein gré donc je pense que tu sais ce que tu fais, surtout que ça t’aidera sûrement à mieux atteindre tes objectifs et à réaliser tes rêves. Enfin, ne te laisse pas crouler sur la montagne de travail et pense à rendre visite à ta famille de temps en temps, ne serait-ce que pour donner des nouvelles. »

Kiriha sourit en prononçant cette dernière phrase. C’était bien l’une des dernières personnes à pouvoir prononcer ces paroles, elle qui n’avait plus eu une seule nouvelle de sa famille depuis ses huit ans. Cependant, Takara semblait avoir beaucoup de gens dans son clan qui tenait à elle alors Kiriha jugeait utile de lui rappeler l’importance de la famille…même si elle-même n’avait pas pu profiter de ce luxe. Takara se permit ensuite de la questionner sur son sac, chose qu’elle n’avait pas pris la dernière fois qu’elle était venue à la clinique.

« Alors, quoi de nouveau Kiriha ? Pourquoi tu as sac avec toi ? Tu pars quelque part ? A moins que ce soit tes courses. Dis-moi tout. »

Elle tourna la tête machinalement vers son sac.

« Ah ça, il contient mes courses en grande partie oui mais j’ai aussi acheté un peu de matériel pour ma mission à Konoha. Tu devrais sûrement le savoir mais j’ai reçu un ordre de mission pendant que je me baladais dans les forêts de Hi mais sur le moment, je n’étais pas trop en état d’accepter la mission et je m’inquiétais un peu pour mon arrière-grand-père donc j’ai préféré revenir ici prendre de ses nouvelles et me réapprovisionner avant de repartir. Une mission diplomatique apparemment. Le Tsuchikage veut organiser un sommet et il envoie les ninjas un peu partout dans le Yuukan. Comme je connaissais bien le village caché de la feuille, je me suis dit que ça serait une bonne opportunité pour moi d’aider la nation. Mais j’ai bien envie de prendre un peu de temps pour moi avant ce voyage alors je me balade dans la métropole depuis quelques jours maintenant même si certaines nuits ont été un peu difficiles à passer. »

L’hiver approchant, les journées se raccourcissaient et le temps se faisait de plus en plus frais et il n’était pas judicieux de coucher dehors tellement le froid pénétrait dans la chair. Néanmoins, Kiriha n’avait pas vraiment eu le choix et se sentait assez étrangère lorsqu’elle pénétrait dans la cité des lumières bien qu’elle en soit une native. Parfois, elle se surprenait à dire qu’elle n’avait pas vu le jour au bon endroit mais n’avait jamais eu envie de le quitter définitivement. Outre la ville, c’était plutôt le paysage montagneux de Tsuchi qui lui manquerait mais surtout son arrière-grand-père. La jeune fille ne pouvait décemment pas laisser tomber celui qui lui sauva la vie autrefois, encore moins sur le coup de tête…

_ _ ___________________________________________ _ _

Montage créé avec bloggif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6594-annales-de-kiriha http://sns-rp.forumgratuit.org/t6415-bingo-book-de-kiriha-akemi#49412 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6414-la-courageuse-kiriha-akemi
Messages : 127

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 75 両

MessageSujet: Re: Retour en milieu hospitalier   Jeu 28 Sep - 19:50


Été 120, Journal « Histoires d'un médecin à Iwa », Chapitre 5 « Retour en milieu hospitalier » Partie 3

« Je ne sais pas Takara, pour être honnête, je ne réalise pas vraiment ce que vaut réellement cette place donc entre ta clinique et l’hôpital, je ne saurai pas dire ce qui est le mieux mais tu as choisi de ton plein gré donc je pense que tu sais ce que tu fais, surtout que ça t’aidera sûrement à mieux atteindre tes objectifs et à réaliser tes rêves. Enfin, ne te laisse pas crouler sur la montagne de travail et pense à rendre visite à ta famille de temps en temps, ne serait-ce que pour donner des nouvelles. »

Oui, j'avais choisi après tout. J'aurais pu dire non, mais j'ai dis oui. Au fond de moi, malgré mes doutes, je me pensais malgré tout capable de tenir la quantité de travail et les responsabilités d'un tel poste. Mais elle à raison, je devrais faire des trous dans mon emploi du temps de temps à autre pour voir ma famille. Même s'ils ont une petite idée du travail que j'ai, ça fait plusieurs jours que je ne les ai pas vu, car je dors sur place. Oui, je devrais passer, ce soir ou demain… Quand j'aurais fini la première lecture des dossiers… D'ailleurs, dans les dossiers j'ai vu ceux de Kiriha, de mon père… Bref, de la majorité des gens que je connais. C'est fou ce que l'IA récolte comme information. Je me suis pas encore trouvé mais ça ne devrait tarder.

Kiriha tourna sa tête vers son sac quand je lui posais la question à propos de celui-ci.

« Ah ça, il contient mes courses en grande partie oui mais j’ai aussi acheté un peu de matériel pour ma mission à Konoha. Tu devrais sûrement le savoir mais j’ai reçu un ordre de mission pendant que je me baladais dans les forêts de Hi mais sur le moment, je n’étais pas trop en état d’accepter la mission et je m’inquiétais un peu pour mon arrière-grand-père donc j’ai préféré revenir ici prendre de ses nouvelles et me réapprovisionner avant de repartir. Une mission diplomatique apparemment. Le Tsuchikage veut organiser un sommet et il envoie les ninjas un peu partout dans le Yuukan. Comme je connaissais bien le village caché de la feuille, je me suis dit que ça serait une bonne opportunité pour moi d’aider la nation. Mais j’ai bien envie de prendre un peu de temps pour moi avant ce voyage alors je me balade dans la métropole depuis quelques jours maintenant même si certaines nuits ont été un peu difficiles à passer. »

« Oui, tu as raison. Je fini ma première lecture générale des dossiers histoires de me mettre à jour quant à mon travail et j'irais les voir, ils doivent sans doutes s'inquiéter.

Concernant ta mission, bien évidemment que je la connais, Kyrua m'avais même demandé de lui trouver des ninjas pour l'effectuer, mais j'ai refilé cela à l'IA qui gère Iwa, elle est bien plus renseignée que moi sur vous… Enfin même si maintenant j'ai les dossiers médicaux de chacun d'entre vous. Mais de ce que tu m'as raconté et de ce que j'ai vu, ce n'est pas étonnant que tu as été choisi pour Konoha. Au moins pour ce village je t'aurais choisis-toi vu tes connaissances à ce sujet. En tout cas bonne chance pour ta mission, avec la maladie, ça m'étonnerait pas que tout le monde soit suspicieux envers les autres suites à cette tragédie. »


Tragédie… N'est-ce pas ce qu'Iwa était en train de vivre ? Je savais des choses… J'avais vu des choses… Choses qui pourrait justifier les révolutionnaires. Et pourtant, malgré mon statut et ma volonté d'aider les citoyens, je ne faisais rien… Car je me demandais, qu'elle était la meilleur solution. Encore aujourd'hui, je ne sais pas la réponse.

« En tout cas, bonne chance pour ta mission diplomatique, en espérant que la maladie ne rend pas Konoha trop méfiante. »

Je bus une nouvelle gorgée, avec ses pensées sombres qui flottaient dans mon esprit.

_ _ ___________________________________________ _ _


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7652-annale-de-takara-hiseijo#57337 http://sns-rp.forumgratuit.org/t7549-bingo-book-de-takara-hiseijo http://sns-rp.forumgratuit.org/f521-dossier-takara-hiseijo http://sns-rp.forumgratuit.org/t7547-takara-la-femme-aux-flammes-sacrees
Messages : 205

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 115 両

MessageSujet: Re: Retour en milieu hospitalier   Ven 29 Sep - 14:29

« Oui, tu as raison. Je fini ma première lecture générale des dossiers histoires de me mettre à jour quant à mon travail et j'irais les voir, ils doivent sans doutes s'inquiéter.

Concernant ta mission, bien évidemment que je la connais, Kyrua m'avais même demandé de lui trouver des ninjas pour l'effectuer, mais j'ai refilé cela à l'IA qui gère Iwa, elle est bien plus renseignée que moi sur vous… Enfin même si maintenant j'ai les dossiers médicaux de chacun d'entre vous. Mais de ce que tu m'as raconté et de ce que j'ai vu, ce n'est pas étonnant que tu as été choisi pour Konoha. Au moins pour ce village je t'aurais choisis-toi vu tes connaissances à ce sujet. En tout cas bonne chance pour ta mission, avec la maladie, ça m'étonnerait pas que tout le monde soit suspicieux envers les autres suites à cette tragédie. »


L'IA qui gère Iwa ? Takara devait sûrement faire allusion au système que l'on nommait Crystalis. Kiriha s'était tellement détachée de la métropole qu’elle ne pensait même plus à cette entité. Selon certains rapports, Crystalis avait un certain pouvoir de décision sur les gens, notamment en ce qui concerne les peines des criminels dont elle estimait parfois la durée méritée pour leurs méfaits. Très peu familière avec la technologie durant son enfance et son adolescence, Kiriha devait tout de même admettre que cela aidait beaucoup d'avoir certains outils comme son smartphone qui lui permettait, par exemple, d'accéder à la base de données des missions et de l'accepter en quelques manipulations. Cela évitait également au Kage d'être constamment dérangé même si certaines missions requièrent encore son approbation, comme ce fut le cas pour celle où elle dirigeait l'aéronef vers Kusa.

En tout cas, cela lui faisait bien plaisir de voir que Takara l'aurait tout de même recommandée pour la mission diplomatique à Konoha. D'ailleurs, elle avait maintenant un élément des réponse concernant l’amoncellement de papier étaient dispersés dans la salle. Curieuse, elle alla en ramasser un paquet et se mit à les feuilleter puis eut la confirmation de ce qu'elle pensait. C’était juste un dossier médical sous format papier, visiblement d'un Iwajin qu'elle ne connaissait pas. Kiriha se demandait comment Takara avait fait pour tout lire et se demande même si cela ne lui prendrait pas plusieurs joues, ne serait-ce que pour les survoler.

« Ah tu parles de Crystalis ? Je t'avoue que je ne suis pas très à l'aise avec ce genre de technologie. Disons que j'effectue les missions au gré de mes envies et celle-là me plaisait bien donc je me suis proposée. »

Elle se rapproche un peu plus d'elle, comme pour ne pas se faire entendre.

« Et puis entre nous, j'ai bien envie de prendre quelques jours de vacances à l'étranger même si cela ne s'annonce pas de tout repos…. »

Tandis que la borgne parlait, la jeune fille aux cheveux argentés était plongée dans ses pensées, la mine renfrognée. Cela ne manqua pas de susciter une nouvelle fois la curiosité. Voyant qu'elle ne l’écoutant qu'à moitié, Kiriha ne manqua pas d'agiter sa main devant la figure de Takara pour la sortir de ses rêveries.

« Dis, tu en fais une tête, j'ai dit quelque chose de mal ? »

Kiriha affichait une expression d'étonnement tandis qu'elle attendait les explications de son amie quant à ce comportement étrange

_ _ ___________________________________________ _ _

Montage créé avec bloggif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6594-annales-de-kiriha http://sns-rp.forumgratuit.org/t6415-bingo-book-de-kiriha-akemi#49412 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6414-la-courageuse-kiriha-akemi
Messages : 127

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 75 両

MessageSujet: Re: Retour en milieu hospitalier   Ven 29 Sep - 19:25


Été 120, Journal « Histoires d'un médecin à Iwa », Chapitre 5 « Retour en milieu hospitalier » Partie 4

Je réfléchissais… Sur Iwa en général… Ma nouvelle position m'avait permis de voir des choses supplémentaires… Que le public ne devrait jamais savoir. Je me demande même si Kyrua en personne est au courant de tout ça… Si je croyais Crystalis… J'étais probablement l'une des personnes les plus renseignés sur la véritable situation d'Iwa, malgré le fait que je soit en dehors de ce fameux conseil. J'avais vu des fichiers, bien évidemment protégé par Crystalis, qui m'y avait quand même donné accès, sur les projets qu'Iwa entreprenait, et c'était… Troublant. Déjà, les clones dont Kyrua parlait existait bel et bien, et ce, depuis bien plus longtemps qu'il ne voulait le laisser croire mais surtout, et ça, je suis sûre que ce n'est pas un de ses mouvements, mais celui de mon « ami » l'IA, ses derniers étaient en train d'entrer dans une phase de fabrication intense. Des tas, et des tas de clones Uchiha. D'ailleurs, même une de nos kunoichi étaient issues du projet. Mais ce n'est pas le plus grave, non… Iwa à fait des recherches sur les virus… J'ai du mal à croire que ce soit une coïncidence. Quelques choses n'aillent pas, et je n'arrivais pas à mettre la main sur quoi… Crystalis ne comptait quand même pas…

Je fus tirée de mes pensées par Kiriha, qui agitait sa main devant moi. Je devais paraître réellement préoccupé pour qu'elle se mette à agir ainsi. Je passai ma main devant mon visage, pour faire passer ça pour de la fatigue, alors que Kiriha repris sûrement la parole, bien que je ne l'ai pas écouté.

« Dis, tu en fais une tête, j'ai dit quelque chose de mal ? »

« Désolé, ça doit être la fatigue, la prise de fonction est ardue. Peut-être que je m'ajoute du travail supplémentaire, mais je veux connaître l'ensemble des dossiers le plus vite possible, pour pouvoir diriger ma section au mieux. »


Je pris une gorgée du thé avant de me lever et d'observer Kiriha, qui tenait des dossiers dans sa main. Heureusement, les dossiers papiers ne contenaient rien de confidentiel, tout été sécurisé par Crystalis dans son réseau. Je ne pourrais même pas ouvrir les fichiers devant quelqu'un d'autre même si je le voulais, je suis sûr que Crystalis m'en empêcherais… Bien que je n'ai pas l'attention de le faire. Certaines choses ne doivent pas ce savoir après tout.

« Ah, les dossiers de santé de ceux qui ont déjà été nos patients. Un genre parmi tant d'autre. Mais passons, tu me disais quelques, je vais t'avouer que j'écoutais pas, je pensais à certaines choses. Désolé, vraiment, tu peux répéter s'il te plaît. D'ailleurs, j'y pense, mais ne t'inquiète pas. Ce n'est pas ma nouvelle position qui va m'empêcher de t'apprendre les bases de l'Iroujutsu. Au fait, ça m'arrange que tu partes à Konoha un petit temps , ça me permettra de stabiliser ma situation ici le temps que tu reviennes, comme ça, je pourrais me concentrer sur ton apprentissage sans aucune distraction à ton retour. Ou presque. »

Reprenant le dossier de la main de Kiriha, je le replaçais là où elle l'avait prit. C'était certes le désordre, mais je m'y retrouvais dedans, pour le moment du moins. Regardant d'un coup d'oeil la salle, je me disais tout de même qu'il serait bientôt temps de faire un tri dans l'ensemble de ses papiers, les renvoyés de là où ils viennent. En soi, en vrai, les dossiers papiers n'étaient plus nécessaires. L'hôpital était à la pointe de la technologie, et tout était numérisé ou presque. Cependant, le vide dans le poste du directeur de l'hôpital à permis à certains médecins de faire comme ils le souhaitaient. Je demanderais à Crystalis de digitaliser tout ça plus tard, en gardant les originales quelques parts, ne sait-on jamais, au cas où que Crystalis tombe en panne… ou pire.

_ _ ___________________________________________ _ _


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7652-annale-de-takara-hiseijo#57337 http://sns-rp.forumgratuit.org/t7549-bingo-book-de-takara-hiseijo http://sns-rp.forumgratuit.org/f521-dossier-takara-hiseijo http://sns-rp.forumgratuit.org/t7547-takara-la-femme-aux-flammes-sacrees
Messages : 205

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 115 両

MessageSujet: Re: Retour en milieu hospitalier   Sam 30 Sep - 13:38

« Désolé, ça doit être la fatigue, la prise de fonction est ardue. Peut-être que je m'ajoute du travail supplémentaire, mais je veux connaître l'ensemble des dossiers le plus vite possible, pour pouvoir diriger ma section au mieux. »

Takara accompagna ses paroles en passant sa main sur son visage, comme pour signifier qu’elle était très fatiguée. Cependant, au fond d’elle, Kiriha se demandait si c’était vraiment la seule raison de son comportement. En y repensant, il y avait toujours cette « zone d’ombre » autour de la véritable identité du Tsuchikage et avec ce qui leur avait été dit à Kusa, Kiriha était de plus en plus persuadée des soupçons qu’elle nourrissait à son égard, bien qu’elle n’en avait pas encore eu la confirmation.

Cependant, et elle respectait tout à fait ce choix, Takara ne semblait pas vouloir faire part de ses pensées et elle se demandait même si sa présence ne commençait pas à l’importuner. Elle réfléchissait à la question tandis que son amie lui apportait les réponses :

« Ah, les dossiers de santé de ceux qui ont déjà été nos patients. Un genre parmi tant d'autre. Mais passons, tu me disais quelques, je vais t'avouer que j'écoutais pas, je pensais à certaines choses. Désolé, vraiment, tu peux répéter s'il te plaît. D'ailleurs, j'y pense, mais ne t'inquiète pas. Ce n'est pas ma nouvelle position qui va m'empêcher de t'apprendre les bases de l'Iroujutsu. Au fait, ça m'arrange que tu partes à Konoha un petit temps , ça me permettra de stabiliser ma situation ici le temps que tu reviennes, comme ça, je pourrais me concentrer sur ton apprentissage sans aucune distraction à ton retour. Ou presque. »

Ses paroles se faisaient de plus en plus mystérieuses et cela ne manqua pas de lui rappeler l’attitude qu’avait Aniellera lorsqu’elle voulait protéger son « secret ». Kiriha avait dû la forcer à le lui révéler en usant de ruse mais avait bien vite regretté en voyant l’effet produit sur la jeune fille aux cheveux blancs. Cela dit, elle n’avait ni l’envie, ni le temps de confronter Takara, elle avait déjà assez de soucis comme ça et en rajouter ne ferait que compliquer la situation. En tout cas, Takara donnait l'impression de vouloir être seule et Kiriha décida donc de prendre congé d'elle sans plus attendre.

« Ne t’en fais pas, ce n’était rien d’important, je disais que, pour moi aussi, ce voyage me permettra de me changer un peu les idées. Je vais te laisser à tes occupations donc je ne vais pas te déranger plus longtemps. Et ne t’en fais pas pour l’Iroujutsu, ça ne presse pas et nous aurons tout le temps de discuter des modalités sur ce sujet lors de mon retour.»

Elle se leva puis lui fit une dernière étreinte.

« Au revoir, Takara et prends soin de toi…Je te souhaite bon courage pour la suite.»

Elle emporta ensuite son sac puis sortit de la pièce, laissant Takara à ses pensées. En sortant de l’hôpital, la jeune fille se dirigea vers l’aérogare afin qu’on lui prépare un dirigeable dans les plus brefs délais en raison de sa mission future à Konoha.

_ _ ___________________________________________ _ _

Montage créé avec bloggif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6594-annales-de-kiriha http://sns-rp.forumgratuit.org/t6415-bingo-book-de-kiriha-akemi#49412 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6414-la-courageuse-kiriha-akemi
Messages : 127

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 75 両

MessageSujet: Re: Retour en milieu hospitalier   Jeu 5 Oct - 17:21


Été 120, Journal « Histoires d'un médecin à Iwa », Chapitre 5 « Retour en milieu hospitalier » Partie Final

« Ne t’en fais pas, ce n’était rien d’important, je disais que, pour moi aussi, ce voyage me permettra de me changer un peu les idées. Je vais te laisser à tes occupations donc je ne vais pas te déranger plus longtemps. Et ne t’en fais pas pour l’Iroujutsu, ça ne presse pas et nous aurons tout le temps de discuter des modalités sur ce sujet lors de mon retour.»

Puis, après avoir annoncé cela, Kiriha vient devant moi puis m'enlaça une dernière fois, avant de prendre son sac et de quitter mon bureau, sûrement pour partir dans sa mission diplomatique à Konoha.

« Au revoir, Takara et prends soin de toi…Je te souhaite bon courage pour la suite.»

Je la salua de la main, avant de me tourner à mon tour et de m'installer derrière mon bureau. Je réfléchissais. Mon regard finit par se pauser sur la caméra qui surveillait mon bureau. En effet, du courage, j'en allais avoir besoin. Était-elle toujours en train de m'observer, de me surveiller. Je parierais dessus. Une IA ne se fatigue jamais, et, connaissant la nature humaine, elle doit se dire que peut-être un jour je trahirais le secret. Mais pour le dire à qui ? Aux rebelles ? Mais ils étaient sûrement au courant, du moins d'une partie, s'ils avaient réussis à atteindre le bunker où j'avais cette mission. Kyrua, ou devrais-je dire, Ashiro ? D'après sa création, le créateur ne savait rien de tout cela. Comment réagirait-il, s'il apprenait que sa création lui avait désormais échappé, et que finalement, elle ne faisait que jouer sa servitude ?

Peut importe comment je voyais la chose, ça ne pouvait pas bien se finir. Ça risquait de devenir sanglant dans Iwa, et peut-être n'est-ce pas plus mal pour Kiriha de partir. Les révolutionnaires deviennent de plus en plus agressif. S'ils l’apprenaient, Iwa serait sans doute en sang. Kyrua… Avec son armement, pourrait aussi mettre Iwa en feu… Et finalement… Si je ne faisais rien… On restait prisonnier de cette IA, surtout depuis que j'ai vu les plans secrets qui me sont accessibles. Rien de bon arrive à Iwa… D'un jour à l'autre, ça risque d'exploser… Et j'ai cette terreur qui me rampe sous la peau… Car je sais, que peut importe ce qui se passe…

Je saurais la fautive pour avoir lancé cela.

FIN DU CHAPITRE

_ _ ___________________________________________ _ _


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7652-annale-de-takara-hiseijo#57337 http://sns-rp.forumgratuit.org/t7549-bingo-book-de-takara-hiseijo http://sns-rp.forumgratuit.org/f521-dossier-takara-hiseijo http://sns-rp.forumgratuit.org/t7547-takara-la-femme-aux-flammes-sacrees
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Retour en milieu hospitalier   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour en milieu hospitalier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour de la Terre du Milieu : nos photos spéciales LOTR :)
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Tsuchi no Kuni :: Iwagakure no Sato-
Sauter vers: