Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Entrevue Ondoyante & Versatile [Automne 120]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 489

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées:
Monnaie: 70 両

MessageSujet: Entrevue Ondoyante & Versatile [Automne 120]   Jeu 7 Déc - 10:27


Akuma Bakuhatsu et Chisame Hôzuki. La fervente militante de la liberté avait retenu ces deux ninjas. Ils avaient été les seuls à la défier, à combattre pour défendre leurs avis et leurs objectifs, et à le faire jusqu’au bout. Sans abandonner. Certains diront avec honneur, mais Uzumi se passait de cette vertue. Avec détermination, prêt au sacrifice pour accomplir ce en quoi ils adhèrent. Les deux épéistes n’étaient pas de ceux qui pensaient les choses innées et congénitales. Ils avaient compris qu’il fallait être combatif pour les acquérir, les obtenir, et les défendre pour les préserver. L’orpheline considérait que tout se méritait. Cela la dégoutait lorsqu’elle voyait des personnes jouir de sa situation, sans même l’avoir conquise.

Néanmoins, ce n’était plus le cas pour l’ancien Kumojin et la princesse de clan. A la fin de chacun de leur combat, elle leur avait demandé de venir la voir. L’ex-esclave ne savait pas encore ce qui allait se passer. Allongée dans le hamac qu’elle avait rapatrié dans le bureau du Mizukage, ce dernier avait clairement été métamorphosé. Il s’agissait en effet plus d’une chambre, d’un salon, d’une salle à manger qu’un espace de travail. Songeuse à leur entrevue, ignorant si celle-ci allait être importante ou insignifiante, plongée dans les méandres de ses pensées, son esprit oblitèrait le grincement de la porte qui s’ouvrait.


Résumé:
 

_ _ ___________________________________________ _ _

Administrateur, Modérateur RP & Bingobook
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4451-uzumi-hibiki http://sns-rp.forumgratuit.org/f359-dossier-uzumi-hibiki http://sns-rp.forumgratuit.org/t4798-uzumi-hibiki
Messages : 230

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 120 両

MessageSujet: Re: Entrevue Ondoyante & Versatile [Automne 120]   Jeu 7 Déc - 15:53


Elle ne me quittait désormais plus. Elle était totalement mienne. Qui pouvait oser s'en approcher sans subir mon courroux ? Personne. Dans tous les moments de ma vie elle était présente, même dans les plus intimes. A portée de main, pour ne plus jamais douter. C'est peut-être ce contact qui m'a permis devoir cette chose que personne n'avait vu auparavant. Elle est si unique, si spéciale. Elle est à moi. Je préfère largement mourir que l'abandonner aux concurrents. Je me battrais jusqu'à la mort contre quiconque ait la volonté de m'en séparer. Elle a cette spécialité, que j'ai déjà vu auparavant. Cet homme qui venait des sables, ce rat m'avait empêcher de prendre l'une des 4 âmes qu'il me faut afin de compléter mon existence. Il manipulait cela rapidement je dois l'avouer, pour pouvoir parer une balle à pleine vitesse. Peut-être qu'il m'a permis d'avoir cette idée. Comme quoi les rats aussi sont utiles, ils permettent d'être plus fort. Personne ne pourra plus nous séparer, Kubikiribôchô.

Aujourd'hui, la pluie était encore au rendez-vous. Mon épée était donc devenue le centre principal de mes derniers entraînements. Il me fallait trouver des idées, des concepts. Je devais la rendre plus dangereuse que jamais. Je le ferais. Je la manipulais donc avec soin et grâce, ma lame légendaire. Je l'observais longuement en réfléchissant, la pluie battait autour de moi. Que puis-je bien faire de cette nouvelle capacité ? Du moins, quel est le potentiel maximum de cela ? Une voix masculine me tira de mes pensées et ramena à l'environnement pluvieux au domaine Hôzuki.

- " Chisame, la Mizukage veut te voir. " s'exprima donc un garde qui était rentré dans le périmètre familial. Je n'avais pas bougé le moindre sourcil tandis que celui-ci s'attendait à ce que je me déplace, il rajouta alors.

- " Maintenant. "

- " Ne me donne pas d'ordre. J'y vais quand je veux. "

- " Tu n'as pas vraiment le choix, c'est une convocation de la Juudaime. Ne me fais pas appeler la garde s'il te plaît. " Un long et bruyant "pfffftt" sortit d'entre mes lèvres, décrédibilisant totalement les dires du messager. Un sourire narquois apparût alors sur mon visage et enfin, ce dernier se tourna vers l'homme en question.

- " Et qu'est-ce que vous comptez faire ? Idiot.. "

Je me mis alors à me déplacer bruyamment, chacun de mes pas "splotchant" le sol. J'alla poser ma dulcinée dans son étui situé dans mon dos.

- " Et l'épée, elle n'est pas censée rester au Q.G. ? "

Je m'arrêta alors au niveau de l'homme, un peu plus grand que moi. Et pourtant mon regard était loin d'être faible de taille. Je le menaçais du regard, avec assurance.

- " Je te l'ai déjà dit, je fais ce que je veux. "

Les six derniers mots avait été chacun bien articulés et prononcés lentement afin que l'information s'encre dans son cerveau. Le chemin jusqu'au bâtiment du Kage fût bien ennuyant. Seul la pluie et ma lame m'accompagnaient dans ce chemin bien triste. Une fois devant la bâtisse, j'hésita à faire demi-tour. Un long soupir sortit d'entre mes lèvres. Pourquoi elle veut m'voir elle ? C'chiant là, j'ai d'autres choses à faire moi. Bon, réglons ça rapidement. Le seul problème était ces deux gros cons devant qui ne voulaient pas me laisser passer.

- " MAIS PUIS-CE QUE JE VOUS DIS QU'ELLE VEUT QUE J'AILLE LA VOIR, BANDE DE NAZES ! AH OUAIS ? VOUS VOULEZ PAS M'LAISSER PASSER ? RIEN A FOUTRE DE VOTRE AVIS, PUIS J'AI PAS QUE CA A FAIRE MOI. ALLER HOOOOP. "

Je sauta alors sauvagement de la surface du sol et dégaina ma lame au bon moment afin de la planter dans le mur. Je passa comme cela à côté de deux trois fenêtres avant de trouver la bonne. J'éclata alors le milieu qui verrouillait les deux vitres et qui m'empêchait de rentrer. Dans une mouvement agile, j'ôta ma lame et rentra en même temps dans la pièce. L'endroit était aménagé comme une cache de pirate, littéralement. Heureusement, la pluie qui envahissait désormais la pièce depuis l'ouverture de la fenêtre enlevait cette ambiance de paradis tropical.

- " Présente. " signais-je d'une voix monocorde et ennuyée alors que je rengainais mon arme.

Résumé :
 

_ _ ___________________________________________ _ _

Your arms are just too short to box with God

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6617-bingo-book-de-chisame-dekishi-hozuki http://sns-rp.forumgratuit.org/f469-dossier-chisame-hozuki http://sns-rp.forumgratuit.org/t6618-presentation-de-chisame-dekishi-hozuki
Messages : 325

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 120 両

MessageSujet: Re: Entrevue Ondoyante & Versatile [Automne 120]   Ven 8 Déc - 23:28



Un homme d'Uzumi était venu m'interpeler dans la rue afin de m'informer que la nouvelle Mizukage souhaitait s'entretenir avec moi. Après notre combat, et, surtout après avoir analyser sa personnalité cruelle, je ne pu qu'être étonné. La question qui me trottée le plus dans la tête ~¤ Mais pourquoi, pourquoi tient-elle à me voir?? ¤~ La seule option qui se présentait à moi était de me rendre dans ses nouveau quartier pour en savoir un peu plus. Voulait-elle terminer le travail qu'elle avait commencée? A savoir, me donner la mort... Est-ce que son seul désir à présent était de voir mon sang se déverser sur le parquet, et ainsi le tatouer à vie d'une tâche brunâtre, effet de couleur donné après que le bois ai finie de s'hydrater du velouté coulant dans mes veines...

A bon se torturer l'esprit avec autant d'interrogation inutile. De toute manière cette ange déchue tenait à me voir. Il fallait que je lui donne cette joie de me recevoir afin de peut-être, mieux me narguer de la situation.

Une fois arrivais devant le bâtiment du Jûdaime, un frisson parcourue mon corps tout entier. L'impression que moi, Ushi Haburame! Enfin non. Tout espoir était maintenant bien loin et envolé. Il est vrai que cette folle idée il y a encore de cela quelques semaines, de me retrouver derrière se bureau à présider une nation m'enchanter! Une bien belle utopie partie en fumée.
En fait, la nouvelle impression que j'avais, était d'être un résidu pourrie, un pion sur un échiquier qu'Uzumi déplacerait à son bon vouloir, même, si je savais très bien qu'elle n'en connaissait aucunement les règles et qu'elle n'en avait vraiment rien foutre!

Je traversais le hall, les couloirs, ainsi que les escalier tel un esclave mort-vivant traçant sa route un peu comme si il savait pertinemment, qu'au bour du chemin il y trouverait sa nourriture tant convoitée. Jusqu'à ce que j'arrive devant les portes du bureau de la nouvelle dictatrice. Un homme faisait le piquet devant se passage, m'en interdisant l'axé.


- Vous ne pouvait pas passer!

- Humm... ça m'étonnerait, j'ai été appelé. Lui répondis-je avec tact

J]'essayais tant bien que mal de lui faire comprendre que ma présence avait été demandée par la Jûdaime Mizukage en personne. Ce bougre obstiné, me refusa de nouveau le droit de passage.
C'est donc légèrement désappointé que mon attitude changea envers se troufion chien de la casse. Ma main se posa sur son épaule, puis, son regard sur celle-ci qui venait de la toucher. Un sceau le marqua instantanément, celui de l'immobilisation "AAAAaaaahhhh", si seulement cet abruti fini s'était abstenu...
Maintenant dans l'incapacité totale de bouger, l'envie de se débattre le démangeait! Mais bon, il n'y arrivait pas. C'est donc avec un regard désemparé qu'à présent, il me demandait de le libérer... Je trouvais se jeu amusant personnellement. Puis, dans la suite de l'action une série de Mudra suivit puis, créa un pilonne essentiellement composé de terre et de roche le propulsant dans la porte qui bien sure, vola en éclat du au poids de son corps en plus de la vitesse de création de ma technique.


- C'est qui ce GIGNOLE!! Et il est censé garder la porte?!

Le ton donné était franc. Je me tenais à présent devant elle. Je pu également apercevoir Chisame, accompagné de son arme, au même titre que moi, présente dans le bureau d'Uzumi. Elle, avait choisie de rentrer par la fenêtre. Les bris de verre au sol témoignaient également de son entrée fracassant!

- Bon, tu voulais me voir pourquoi au juste?

Résumé:
 

_ _ ___________________________________________ _ _

Ushi Haburame:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4862-bingo-d-un-chasseur-de-tete http://sns-rp.forumgratuit.org/f365-dossier-akuma-bakuhatsu http://sns-rp.forumgratuit.org/t3474-ushi-haburame-le-souffle-d-un-nouvel-air-termine
Messages : 489

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées:
Monnaie: 70 両

MessageSujet: Re: Entrevue Ondoyante & Versatile [Automne 120]   Hier à 21:56


Uzumi cru entendre le son de la porte. Sa concentration n’était pas à l'environnement qui l’entourait, mais à la réflexion si Chisame Hôzuki et Akuma Bakuhatsu avaient de l’ambition, et si celles-ci pouvaient lui servir. Notamment à avoir la paix. A cette formulation intérieure, elle trouvait l’expression bien ironique, elle qui aimait la guerre. Après tout, elle se complaisent particulièrement dans une vie primitive avec des choix simples. Les pensées qui naissaient et mourraient dans l’esprit de la béotienne monopolisait toute son attention. Elle n’était pas habituée à se poser des questions. Alors, lorsque cette fois-ci, elle était certaine d’entendre un bruit tapageur, elle sauta de son hamac, découvrant avec stupeur la scène.

Mais p’tin !

Une fenêtre et une porte éclatée. La pluie pouvait rentrer dans son petit repère, et on pouvait venir l’ennuyer plus rapidement sans la planche de bois à la poignée. Le faciès de la guerrière se décomposait, avant de lâcher un soupire durant de longues secondes. Ses poumons se vidaient de tout son air, produisant un petit sifflement doux et grave, quelque peu sensuel malgré elle.

C’pas possible d’avoir une piaule pas niquée ? L’premier qu’touche au toît, j’le déglingue. C’chiant, y’a d’la flotte partout après. Et ouaip’, j’voulais t’voir Akuma. Et toi aussi Chisame. T’pére s’ccupera des dégâts tiens d’ailleurs. Ouais, ça c’bien.

Satisfaite de son idée, un petit sourire sadique se dessinait sur le visage illuminée de l’orpheline. Elle allait lui mener la vie impossible. Et si pour une fois, elle pouvait avoir une pièce qui n’était pas miteuse, c’était d’une pierre deux coups. La Hibiki était habituée à la pauvreté et l’inconfort, jusqu’à s’en accoutumer. Cette pièce était de loin le meilleur hôtel de tout le Yuukan à ses yeux. Faisant des signes répétitifs et brusques de la main, chassant le ninja qui avait terminé au sol, Uzumi attendait que celui-ci se relève pour commencer, en le surveillant du regard.

Bon, v’m’emmerdez quand même, mais moins qu’les autres tanches et insectes la. V’z’avez des couilles. Tant mieux, j’veux pas avoir des tapettes sur l’dos. Qu’est-ce qu’vous voulez branlez ? A Kiri. Choisissez.

L’ignare ne savait pas si elle était clair.

On s’comprend ?
Spoiler:
 

_ _ ___________________________________________ _ _

Administrateur, Modérateur RP & Bingobook
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4451-uzumi-hibiki http://sns-rp.forumgratuit.org/f359-dossier-uzumi-hibiki http://sns-rp.forumgratuit.org/t4798-uzumi-hibiki
Messages : 230

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 120 両

MessageSujet: Re: Entrevue Ondoyante & Versatile [Automne 120]   Hier à 22:24


Les bras croisés, il ne fallut pas longtemps pour qu'Ushi entre à son tour. Un des gardes qui surveillait venait tout bonnement de passer à travers la porte et de tomber au sol lourdement. L'Akuma le suivait en gueulant, ce qui me lâcha un sourire. Il entra alors dans la pièce par la porte cassée tandis que la pluie derrière moi envahissait une petite partie de la pièce. Uzumi se rendit alors compte qu'on venait de débouler dans son bureau comme deux bandits dans une taverne. Elle enchaîna alors et prit la parole pour raconter que de la merde. Mon père... ET EN PLUS ELLE ME DEMANDE SI JE VEUX AVOIR DES RESPONSABILITÉS ?! Oh la casse-couille. Aller c'est bon, elle m'a saoulée. Sans plus de cérémonie et avec un visage encore plus expressif qu'a l'arrivée, je me retourna et quitta la pièce d'un déplacement rapide. Apparaissant sur un toit plus loin, je bondis alors de toit en toit jusqu'au Q.G. des épéistes. La réponse n'était peut-être pas claire pour eux, mais elle l'était pour moi et cela suffisait grandement.

Résumé :
 

_ _ ___________________________________________ _ _

Your arms are just too short to box with God

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6617-bingo-book-de-chisame-dekishi-hozuki http://sns-rp.forumgratuit.org/f469-dossier-chisame-hozuki http://sns-rp.forumgratuit.org/t6618-presentation-de-chisame-dekishi-hozuki
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Entrevue Ondoyante & Versatile [Automne 120]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entrevue Ondoyante & Versatile [Automne 120]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'automne en mille morceaux!
» "SPLENDEURS D'AUTOMNE"
» Anons (Entrevue avec Amaral Duclona - Radio Optimum)
» saison, l'automne : gratin de poires au roquefort
» Poêlée du sous-bois et omelette d'automne.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Mizu no Kuni :: Kirigakure no Sato :: Bureau du Mizukage-
Sauter vers: