Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 L'Homme qui murmure à l'oreille d'une flaque d'eau.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kyo Senju
Rang B
Rang B
avatar
Messages : 54

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 15 両

MessageSujet: L'Homme qui murmure à l'oreille d'une flaque d'eau.   Ven 2 Nov - 21:02

//Le présent Rp se déroule le soir même de l'investiture de Kyo en tant que Juichidaime Hokage. //

Longeant un long couloir, dans une obscurité partielle, relevé par les petites mais vives lumières dégagées par le jonchement de bougies le long des murs de cet interminable chemin.. le Juichidaime avançait pas à pas, jetant un œil à la dernière fenêtre devant laquelle il passait, affichant le voile nocturne qui avait tiré le rideau sur la grande place où son officialisation en tant que Hokage avait eu lieu en journée.. que de pression rien que d'y repenser, le Senju se remettait à battre du cœur plus vite que d'ordinaire mais il regagna bien vite son calme tandis qu'il entammait une longue série de marches menant au sous-sol d'un bâtiment employé notemment par les services de renseignements et de torture le cas écheant une situation paisible.


La seule compagnie pour le Shinobi ce soir, c'était ce sac en plastique contenant de quoi grignoter.. Il avait du enchainer quelques visites suite à sa nomination dont le fameux bureau de l'Hokage qui lui avait été confié par la Judaime mais le sujet ne s'y prête pas, il en sera question plus tard. C'est après trois minutes de marche tout du long de ces interminables escaliers qu'une légère lueure se fit apercevoir, le long d'un autre couloir, ayant pour seule décoration une porte en fer ainsi que quatre ANBUS se tenant postés ici, sans doute depuis des heures. La surprise outrepassa leur masque, voyant leur leader, habillé comme un soir en civil passer devant eux et les saluer.. salutation qu'ils lui rendirent avec une bonne seconde de retard, le regardant entrer dans la pièce gardée comme pour rentrer chez lui.


Une lumière tamisée pour seul éclairage, trois personnes présentes ainsi que la fameuse prisonnière, sans doute ayant été traité avec "égard", assise sur une chaise, faisant à première vue profil bas. Le regard de Kyo se raffermit tandis qu'il posa son sac contenant de la nourriture et des boissons sur la table, jetant un regard au Hyuuga qui comprit les intentions de sa présence ici.. Les deux autres ANBUS eux, dégageant toujours autant de menace, se placèrent à une distance permettant une intervention claire, nette et précise, sans pour autant dramatiser l'atmosphère, celle-ci étant immédiatement désamorcée par le Juichidaime qui sortit de son sac deux bols de Ramens, de l'eau en bouteille et répartit équitablement la quantité de nourriture, plaçant à portée de main de Chisame le bol contenant la nourriture.


- Ca doit faire un moment que l'on te fait attendre de la sorte, tiens, j'ai cherché quelque chose qui te ferait un peu de bien, profites en c'est gratuit, tu aimes les Ramens j'espère ?


Le sourire niais de Kyo détendit aussitôt l'atmosphère d'un interrogatoire standard, il ne cachait pas son jeu, même s'il avait conscience de ses responsabilités présentes, et de la haine qu'il portait à Kiri.. Aujourd'hui, il ne voyait devant lui qu'une Kunoichi, et non un Village tout entier, ce qui calma le jeu d'entrée, tandis qu'il poursuivit ses propos.


- Ah oui ! Je suis Kyo Senju, le Juichidaime Hokage, nous nous sommes entraperçus lors de la réunion d'il y a des jours maintenant, et si tu es ici, tu t'en doutes, c'est pour répondre à quelques questions.


Il n'avait pas donné d'injonction, mais se réjouissait en voyant les Ramens devant lui et prit d'une main ses baguettes, il avait hâte de commencer à dîner.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 342

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 2 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 250 両

MessageSujet: Re: L'Homme qui murmure à l'oreille d'une flaque d'eau.   Sam 3 Nov - 10:38


Une semaine ? Oui, ça doit faire une semaine que je croupis là-dedans. Quel effet ça me fais ? Trop rien. Une semaine ce n'est pas si long que ça, lorsqu'on est déjà habitué à passé du temps en cellule. Même si ma présente demeure est bien mieux gardée que la précédente. Je n'avais pas vu l'homme si dédaigneux pendant mon temps derrière les barreaux. Evidemment, j'avais été nourrie au strict minimum. Ils avaient sûrement besoin de cette nourriture autre part que pour moi, évidemment. Et depuis tout ce temps, je n'avais pas bougée, sur une chaise, à enchaîner sommeil ou longs questionnements. C'est donc un soir et, après tout ce temps, qu'une visite se fit enfin. J'écoutais les bruits de pas, qui résonnaient dans le long couloir. Et lorsque la lourde porte en fer marquée d'un sceau -de Fuinjutsu à ce que j'avais pu voir- s'ouvrit, mes yeux clairs observèrent le jeune homme entrer. Je ne pus m'empêcher de froncer les sourcils. Un salut coordonné des ANBU ? Hm, je vois. Ce type doit avoir plus d'importance que ce que je croyais. Les deux gardes avec lesquelles j'étais entrée dans le conseil s'écartèrent, et le Hyuuga que j'avais observé lors de ce même conseil était dans la pièce également. Mes narines avaient put identifier l'odeur d'un repas, très différent de ce que j'avais pu manger ces dernier jours.

J'attendais qu'il parle, alors qu'il plaçait la victuaille et la boisson sur la table en bois entre nous deux. Puis mes iris se dirigèrent dans les siens. Oh, gentil ? Il y a une semaine, il n'était pas vraiment dans cet état là. Mais je le comprenais et, je savais qu'il ne se débarrasserait jamais vraiment de cette haine tant qu'il ne l'évacuerait pas contre ceux envers qui il l'exprime. Il peut la cacher, mais elle sera toujours là. Mon visage s'exprimait gaiement, avec un petit sourire et des yeux compréhensifs. Kyo, Kyo Senju. Hachidaime Hokage. C'est la période des changements de Kage hein ? J'aurais été là pour trois du Yuukan. Enfin, j'espère que ça se passe bien pour Denshi, je ne m'inquiète pas pour Ushi, il sait ce qu'il fait. Je souriais de manière plus prononcée lorsqu'il évoquait que l'on s'était "entre-aperçu" à la réunion dans l’amphithéâtre. Il semblait pressé de manger ses ramens. Aaah, les hommes. Il a vraiment oublié, hein ? Bon. Des bruits de fer semblaient retentir derrière-moi, doucement, afin de lui signaler que si lui avait les mains libres, ce n'était pas vraiment mon cas.

- " Enchanté Kyo, je me nomme Chisame Hôzuki, aussi connue comme Dekishi. "

Cette appellation n'était pas connue, mais la Genin jouait franc-jeu, comme le faisait son interlocuteur. A l'instar du pseudonyme de l'épéiste légendaire, son prénom était effectivement connu. Et cela, à présent tout le monde le savait. Les différents groupes de gens partant de Kumo s'étaient passés le mot d'un témoignage. Un homme qui l'avait vue, elle, se libérer du sceau du divin Kami et s'échapper de sa prison, afin de réduire Kumogakure en ruine. Chisame elle, attendrait sûrement l'ordre du Senju afin qu'elle se fasse enlever ses fers.

- " J'apprécie les ramens oui, je dois avouer que je n'en mange pas régulièrement, mais ça change. Je ne suis pas venue ici en tant qu'ennemie, et je ne le suis toujours pas. Je répondrais avec plaisir à tes questions. "

Après être libérée des menottes, Chisame dirigerait lentement ses mains vers la bouteille d'eau, dont elle enlèverait le bouchon afin de vider son contenu d'une traite. Elle expirerait bruyamment, en gardant le dos de sa main droite devant la bouche.

- " Désolé, ça fait une semaine que je n'ai que peu d'eau, et c'est ce qui m'affaiblis le plus. Mais, tu as bien dû entendre l'avertissement du serpent de l'automne. "


Résumé :
 

100% de chakra

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6617-bingo-book-de-chisame-dekishi-hozuki http://sns-rp.forumgratuit.org/f469-dossier-chisame-hozuki http://sns-rp.forumgratuit.org/t6618-presentation-de-chisame-dekishi-hozuki
Kyo Senju
Rang B
Rang B
avatar
Messages : 54

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 15 両

MessageSujet: Re: L'Homme qui murmure à l'oreille d'une flaque d'eau.   Sam 3 Nov - 11:46

Le regard de Kyo se perdit dans celui de la Kirijin, tandis qu'elle se présenta à lui de manière simple et le ton de sa voix paraissait doux pour quelqu'un qui était emprisonné depuis une semaine. Cela rassura le Senju qui l'écouta et esquissa un sourire lorsque Chisame lui confirma son attrait pour les Ramens car il aurait été gêné autrement. Il plongea doucement les baguettes en bois dans le bouillon du plat tandis qu'il, comme par réflexe vis à vis du son que produisit les menottes retenant les mains de la captive, jeta un regard à l'un des Gardes qui s'exécuta comme pour un Orchestre parfaitement ficelé et l'épéiste de la Brume fut aussitôt libre des mouvements de ses mains.

La vigilance des ANBUS en place monta d'un demi-cran, tandis que Chisame de désaltérait sous les yeux d'un Senju qui la laissa reprendre un peu de force. Il analysait et calculait selon ses paroles, qui firent écho à ses mots qui résonnaient encore en Kyo tandis qu'il se remémorait sa venue théâtrale a l'Assemblée qui avait eu lieu il y a facilement une bonne semaine de cela. Pas en tant qu'ennemie.. ces mots provoquèrent chez le Senju une poussée de méfiance qu'il sut parfaitement contenir, malgré toute la bonne volonté du monde, les Kirijins avaient tué ses parents, redevenus de simples Commerçants pour ne plus encourager les guerres ainsi que son Village Natal. Cependant, c'est exactement la même chose qui avait pu ramener Kyo à la raison lors de leur première "rencontre", et qui lui faisait ce soir entendre raison, il voyait au-delà de la simple envie de vengeance, lui qui au final aspirait à une paix globale.


Son regard laissa transparaitre pendant l'espace d'une demi-seconde un étonnement quant au surnom de Chiaki donné par Chisame. A vrai dire, il ne connaissait pas tant que cela la Kunoichi et Kyo était très détaché comme garçon avant sa prise de fonction, ce qui n'était guère étonnant au vu de sa personnalité même. Il acquiesça d'un signe de tête puis reprit la parole.

- Il n'y a aucun problème, si j'ai apporté cet en-cas c'est surtout pour nous permettre de passer un moment où nous pourrons discuter sans avoir à se sentir menacés.

Le Juichidaime imita Chisame et prit quelques gorgées d'eau bien fraîche, tandis que les ANBUS avaient les yeux rivés sur la scène se déroulant devant eux, des instructions précises leur ayant été formulées lors de la mise en place de cette entrevue, ils savaient comment se conduire en toute circonstance. Le regard de Kyo se plongea dans celui de la Kunoichi, tandis qu'il remuait ses baguettes et se permettait de déguster l'une des tranches de Porc bien cuit qui ornaient le bol de Ramens.

- J'aimerais d'abord savoir, tu n'es donc pas venue en ennemie pour Konoha, je le conçois, mais est-ce un haut dignitaire de Kiri qui t'a envoyé à nous ? Ou bien as-tu décidé de venir nous informer, en attendant quelque chose en retour .. mais je suppose que tu connais la nature de nos liens actuels avec ton Village, la raison de ce geste c'est ce qui m'intrigue en fait.

La question, franche et directe de la part de l'Hokage était simple, l'absence de prémices d'une quelconque tentative de rapprochement diplomatique et une Kunoichi qui apparaissait ainsi en son propre nom, voilà qui avait de quoi porter suspicion aux yeux du Senju qui se montra finalement direct et franc comme à son habitude.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 342

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 2 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 250 両

MessageSujet: Re: L'Homme qui murmure à l'oreille d'une flaque d'eau.   Sam 3 Nov - 12:14


Chisame pouffa très légèrement de rire alors que les mots de Kyo se terminaient.

- " Oh non, je ne me sens pas la moins menacée du monde. " disait-elle, avec la plus grande ironie.

Elle pouvait mourir en un éclair, en un instant. Elle le savait, mais elle était préparée à mourir s'il le fallait, elle n'avait que peu côtoyée la mort, certains diraient même qu'elle la pourchasse. Après avoir vidé la bouteille de son contenu, elle saisit les baguettes, toujours lentement et sans gestes brusques. Elle continuait d'observer l'Hokage dans les yeux, alors qu'également, elle commençait à déguster le bol de ramen. Un haut dignitaire, cela fit sourire l'Hôzuki, alors qu'elle finissait sa bouchée. Elle attendit bien évidemment la fin des propos du Senju afin de lui répondre. C'était une très bonne chose qu'il soit direct, Chisame l'était tout autant. Elle ne mentait pas, les portes de son âme s'étaient figées dans celles de son interlocuteur.

- " Un haut dignitaire ? Je vais te dire. Le Conseil des Septs de Kiri n'est plus, il a été massacré. Mais... vengé. "

Un sourire de fierté s'esquissait, alors que ses yeux s'étaient perdus dans le vide. Elle se repassait la mort d'Uzumi un instant puis repris la parole en ramenant son regard dans les yeux Kyo.

- " Je suis venue seule, de mon propre chef. Notre Mizukage est avertit de ma disparition, d'ailleurs. Mais je suis bien seule. Et, comme je l'ai dit lors du conseil, je suis venue dans le but d'échanger des informations avec vous. J'ai plus d'informations que cet imbécile à la cicatrice pense. Effectivement, je connais le lien qui nous unit. "

Les yeux de l'héritière du clan se perdaient de nouveau sur le côté, dans le vide.

- " J'en ai un peu marre, de la guerre. Je ne reviens même pas de dire ça, mais c'est vrai. Je suis venue ici car c'est le village le plus proche du nôtre, et que j'ai à faire pour les pays autour de celui-ci, nos anciens territoires conquis à vrai dire. Le Culte à tout dévasté chez nous, effectivement, et j'ai tout dévasté chez eux. Je n'ai plus envie de me battre, et c'est pourquoi je suis venue en paix, afin de savoir dans quel état est le Yuukan au jour d'aujourd'hui. "

Elle reprit sa respiration, et mangea un peu, en attendant la réponse du Senju. Elle rajouterait, à la fin.

- " Au fait, Hokage. Si vous ne comptez pas me tuer, envoyez un message à Kiri. Cela fait déjà une semaine, et je n'aimerais pas voir les troupes de Kiri débarquer ici, ça ne ferait que raviver les tensions que nous essayions de calmer. "


Résumé :
 

100% de chakra

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6617-bingo-book-de-chisame-dekishi-hozuki http://sns-rp.forumgratuit.org/f469-dossier-chisame-hozuki http://sns-rp.forumgratuit.org/t6618-presentation-de-chisame-dekishi-hozuki
Kyo Senju
Rang B
Rang B
avatar
Messages : 54

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 15 両

MessageSujet: Re: L'Homme qui murmure à l'oreille d'une flaque d'eau.   Sam 3 Nov - 15:59

Kyo avait du se tromper dans son choix, une erreur qui lui était désormais fatale, et c'est un regard perçant qu'il lança en cherchant désespérément les tranches de bacon fumé qui avaient pour le coup été remplacés par des substituts végétaux qui avaient certes bien du goût.. mais les préférences intraitables de Kyo Senju après 16 années de consommation n'étaient guère simples à tromper.. Me direz-vous, mais qu'est-ce qu'il raconte dans un moment pareil ? Je vous répondrai en vous disant que sa concentration à nul autre pareil ne pouvait tenir en place dans certains cas, et c'était précisément un cas d'urgence qui ne pouvait absolument pas attendre.. Mais le Senju commença son repas tout de même après 35 secondes de débat interne, ayant la flemme de refaire un aller-retour et ne voulant pas gâcher la nourriture.

Bien entendu il garda une oreille extrêmement attentive au propos de la détenue en les murs de Konoha et y prêtait une attention assidue, bien plus que ce que l'on pourrait croire.. il était difficile de décrire Kyo, et sa manière de se concentrer était plus chaotique à mesure qu'il s'occupait l'esprit avec une multitude d'informations parfaitement inutiles.. mais c'est ce qui apportait ce côté parfaitement imprévisible au personnage. Il n'eut pas raté de voir le sourire empli de fierté de la Kirijin qui exposait un fait tel un trophée, un fait accompli qu'elle avait du réaliser avec beaucoup de plaisir pour en tirer une telle fierté que même sans pouvoir lire dans les pensées, il était aisé de voir dans son esprit à travers un langage corporel aussi simpliste.. non, elle ne mentait pas et c'en était bien la preuve.

Son regard s'orienta exclusivement vers Chisame, la fixant d'une manière nette tandis qu'elle exposait le fait que Kiri était au courant de sa disparition mais qu'elle agissait bel et bien de son propre Chef, et que son but pacifique était de parcourir le Yuukan dans son ensemble pour en faire l'état des lieux.. un fin sourire qui cachait quelque chose, mais pas pour longtemps se dessina sur le visage pâle de nature de Kyo qui enregistra l'information comme étant capitale, mais la laissa conclure, et non qu'il eut mal fait car c'est un avertissement indirect qu'il reçut, et que Kiri pourrait débarquer à Konoha à la recherche de son épéiste à tout moment.. mais la situation apparaissait bien plus clairement au Senju qu'il y laissait paraître, et c'est ce qu'il allait exposer implicitement.

Agrippant ses baguettes en les collant l'une à l'autre, déposées au bord du bol d'un claquement délicat, il jeta un œil a l'un des ANBU qui s'approcha de la table et déposa deux exemplaires d'un document, pas n'importe quel document, parce que bien entendu, une Assemblée sous haute surveillance comme celle-ci avait été quadrillée au millimètre et retranscrite sur papier au détail, grâce aux maître de la sensorialité de Konoha présents cette fois-là.

- C'est un document qui contient des notes te concernant Chisame, et c'est en le relisant, que j'ai pu comprendre pour quelle raison Shiro s'est jetée sur toi de la sorte, elle avait une raison bien précise et je ne l'avais pas compris alors.

Kyo chercha la page et s'arrêta à la page 27, et bien entendu l'un des observateurs de l'Assemblée n'avaient pu s'empêcher de retranscrire le fait que Kyo était en train de dormir debout dans une intervalle de 10 minutes .. Il passa le haut de page et s'arrêta au passage concernant la Kirijin et lui indiqua l'endroit exact où elle avait agit de manière hautement préjudiciable.

- A un moment de notre Assemblée, et tandis que tu nous dévoilais ton identité et tes informations, tu as activé un jutsu non des moindres, un jutsu de sensorialité, est-ce que tu veux bien m'expliquer en détail l'intention qui aurait pu traverser une demoiselle pacifiste comme toi, en territoire ennemi de surcroit à cet instant là s'il te plaît ?

L'Hokage avait d'un coup et d'un seul redressé le dos et c'est même une lueur de chakra qui brulait dans ses yeux qui se fit ressentir par un léger craquèlement au niveau du bol qu'il tenait de la main droite tandis qu'il souffla un coup, repensant à la colère de son amie, il n'avait pu garder le contrôle mais le retrouva rapidement.

- Je ne veux pas répandre la guerre là ou je pourrais l'éviter, mais il y a certains points que je ne peux pas laisser passer, pour la sécurité et le bien-être de ceux que je dois guider, tu peux le comprendre n'est-ce pas ? Te laisser partir comme ça, maintenant, sans savoir précisément quelle intention t'a prit d'utiliser un tel jutsu dans des circonstances pareilles, désolé mais je ne suis pas tellement convaincu.

C'est un ton sec et des plus sérieux qu'avaient pu adopter Kyo en vingt-deux années, lui qui n'avait pas encore d'expérience en tant que leader avait pourtant une volonté d'acier : celle de défendre ceux qui lui faisaient confiance pour avancer. Une tension qui redescendit aussitôt lorsque Kyo goûta à ses ramens et ne put s'empêcher s'exprimer son contentement par un sourire niais et des joues gonflées aux nouilles et au bouillon.

-

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 342

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 2 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 250 両

MessageSujet: Re: L'Homme qui murmure à l'oreille d'une flaque d'eau.   Sam 3 Nov - 16:25


Je m'étais de nouveau mis à manger les ramens, alors que l'Hokage répondait, et poursuivait l'interrogatoire. J'observais tout de même les gestes qu'il y avait au sein de la pièce, dont la venue de l'ANBU, et de ces papiers. Shiro ? Ce doit être la jeune fille qui a balancée sa petite lame d'air. Lorsqu'il évoqua le jutsu de sensorialité, celui que j'avais simplement utilisé dans l'assemblée, je m'arrêta de déguster les ramens et reposa les baguettes sur le bol. J'attendais qu'il termine sa question pour y répondre tout simplement.

- " L'imbécile à la cicatrice m'a rejetée aussi tôt j'étais arrivée, alors que j'avais clairement déterminer mes intentions pacifistes. Je dois avouer que cela m'a contrariée, et qu'à charge de revanche, je souhaitais au moins pouvoir connaître sa signature de chakra. Le Hyuuga présent pourra vous le confirmer si vous me laisser utiliser ma sensorialité, je pourrais trouver cet homme en suivant sa trace de chakra. Je m'excuse d'avoir fait ça, mais je suis plutôt rancunière. J'en ai également profité pour prendre les signatures de chakra de la cheffe de l'ANBU, et de deux types, l'un était sur l'estrade et l'autre était juste à côté. Je ne connais leurs noms mais je saurais les identifier. Honnêtement, je voudrais bien oublier toutes ces signatures, je sais que cela vous contrarie. Mais je doute que mon esprit veuille les oublier. "

Il est donc favorable à me laisser partir, eh bien. Qui l'aurait crû, après tout ce qui vient de se passer ?

" Je ne suis toujours pas une ennemie, et je ne compte pas le devenir. Pas envers Konoha, mais si jamais il m'arrivait de croiser ce type à la cicatrice, je ne pense pas pouvoir me retenir, désolé. S'il faut que je purge ma peine envers toi d'une manière ou d'une autre, j'en serais ravie. "

Chisame, et malgré son âge, n'avait sûrement pas peur des excès de colère du Senju. Elle savait qu'il cherchait à se calmer, et c'était là le plus important. Chisame reprenait ses baguettes, elle s'apprêtait à saisir un morceau de viande mais elle s'arrêtait et pensait quelques instants, elle reposa les baguettes comme auparavant et dit à son interlocuteur.

" Vos Oï-nins seront sûrement heureux d'apprendre qu'Haiko Hyuuga est décédé. J'ai commis l'acte, car il à essayé de trahir mon pays, comme il a trahis le votre. "

Chisame avait glissé un œil vers l'ANBU aux yeux blancs.

" Désolé, je ne permets à personne de trahir mon pays sans en payer le prix. "

La Genin reprenait de nouveau ses couverts, et mangeait de nouveau les ramens que lui avait apporté le Senju.


Résumé :
 

100% de chakra

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6617-bingo-book-de-chisame-dekishi-hozuki http://sns-rp.forumgratuit.org/f469-dossier-chisame-hozuki http://sns-rp.forumgratuit.org/t6618-presentation-de-chisame-dekishi-hozuki
Kyo Senju
Rang B
Rang B
avatar
Messages : 54

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 15 両

MessageSujet: Re: L'Homme qui murmure à l'oreille d'une flaque d'eau.   Sam 3 Nov - 18:20

Le Juichidaime qui eut retrouvé son calme dégusta tranquillement ses Ramens, tandis que Chisame reprit la parole, dans un échange constructif et intéressant. Tandis qu'il l'entendait parler, il notait des valeurs, des qualités qu'il aurait refusé d'admettre s'il avait du discuter avec un Kirijin juste après leur attaque sur Konoha, mais aujourd'hui il était reposé, il avait pu faire le deuil des victimes et de ses parents, surtout, il se devait d'être responsable, ne serait-ce que pour tout ceux qui comptaient sur lui. Au fond de lui, il était plus que ravi, ravi de pouvoir adresser la parole à une Epéiste de la Brume sans avoir à passer par les armes, sans devoir le faire dans un décor de violence, de guerre, de sang.. cette vision d'un entretien simple, bien que le contexte ne soit pas entièrement pacifique, pour des raisons de sécurité, laissait une satisfaction évidente au Senju qui ne put s'empêcher de sourire.


Chisame lui exposa lui situation dans laquelle elle avait souhaitée s'exposer et avait été en réalité piégé par l'Homme à la cicatrice.. elle parlait probablement de Kenju Sarutobi, l'actuel Chef de la section Renseignements et Interrogatoire qui d'ailleurs avait bien consenti à prêter cette salle spécialisé à l'Hokage et devait d'ailleurs dans quelques jours s'entretenir avec lui quant à son acte que Kyo n'avait pas apprécié concernant son action très cavalière qui avait mené à toutes ces complications que le Senju devait réparer d'une manière, ou d'une autre. Sa fidélité ne faisait aucun doute envers sa nation, preuve en fut lorsqu'elle dévoila la mort de Haiko Hyuuga au grand jour, faisant hausser un sourcil à Kyo tandis qu'il observa du coin de l'œil la perturbation légère du comportement du Hyuuga qui était de charge en ce lieu en ce moment.

Un seul geste de la main suffit à Kyo pour calmer son subordonné, tandis qu'il acquiesça de la tête et reprit la parole lorsque la Kirijin reprit une bonne portion de Ramens entre ses baguettes de bois, Kyo lui déposant les siennes.

- Je dois avouer que l'affaire concernant ce Hyuuga n'était pas dans ma liste de missions, j'ai reçu le strict minimal d'informations le concernant via le Bingo Book du Village.


L'honnêteté de l'ancien Jonin qui flânait dans les forêts de Hi pour son plaisir personnel porta le bol à sa bouche et prit un peu de bouillon bien chaud avant de poursuivre, dégustant son repas.


- C'est une information intéressante, et je te remercie de ton honnêteté envers moi, néanmoins j'aurais une simple question. Tu connais bien évidemment le travail de nos Oi-Nins, car ce système ne diffère pas vraiment d'un village Ninja à un autre, mais du coup, où est le corps de Haiko Hyuuga que tu as tué ?


La suspicion de Kyo venait de remonter d'un cran, et cela pouvait se sentir dans un regard qui pourtant était simplet, il posait les bonnes questions, celles qui lui semblaient naturelles. Porté par cet échange des plus intéressants, il était curieux de nature et sa question piquait un point sensible.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 342

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 2 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 250 両

MessageSujet: Re: L'Homme qui murmure à l'oreille d'une flaque d'eau.   Sam 3 Nov - 18:45


Aucune perte de temps, Chisame avait profité de tout ce temps sans parler afin de finir ses ramens. Elle fit un signe de tête vers Kyo, attendant qu'il laisse la parole pour élever sa voix de jeune fille.

- " Merci pour le repas. "

Elle observait le Hyuuga s'animer de colère un court instant, avant de reprendre la parole, afin de répondre à la question du Senju.

- " Nous sommes tout les deux honnêtes, ça rends les choses beaucoup plus simples. Actuellement, son corps est perdu. Il était accroché à mon arbre, appelé "L'arbre aux fous". Mais, avec la guerre, et surtout la colère d'Hachibi, je n'ai aucune idée d'où peut bien être son corps. Désolée. "

Elle haussait les épaules. Même elle était déçue de voir partir tous les précieux corps auxquels elle avait elle-même ôter la vie. Ils n'étaient plus là, soufflés, soufflés par l'explosion de cette bombe, de cette matière noire si puissante. Pauvre corps, maintenant perdus dans la nature. Ils peuvent être n'importe où, encore accroché à l'arbre ou non, dispersés sur l'île principale, ou bien même dans l'océan.

- " Si vous voulez plus de détails, il a collaboré avec Kirigakure dans une mission de capture d'une ancienne Kazekage. Mission dont je faisais partis, mais elle s'est mal déroulée. Nous avons perdu notre Mizukage et une épéiste de la brume. Je voulais rester, je voulais les tuer, mais j'ai été forcée à replié. A peine rentré au village, et alors que la maladie commençait sérieusement à nous toucher, il a voulu déserter. Il voulait nous faire chanter, mais ça ne s'est pas passé comme il l'avait prévu. "

Elle déglutissais, et reprenais son souffle avant d'enchaîner.

- " Je pourrais poser une question, quand vous le voudrez ? "


Résumé :
 

100% de chakra

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6617-bingo-book-de-chisame-dekishi-hozuki http://sns-rp.forumgratuit.org/f469-dossier-chisame-hozuki http://sns-rp.forumgratuit.org/t6618-presentation-de-chisame-dekishi-hozuki
Kyo Senju
Rang B
Rang B
avatar
Messages : 54

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 15 両

MessageSujet: Re: L'Homme qui murmure à l'oreille d'une flaque d'eau.   Sam 3 Nov - 19:20

Kyo qui avait posé une question pleine de sens à Chisame écouta avec attention sa réponse, même s'il en profitait pour terminer le bouillon qui restait d'un bol initialement si bien garni en nourriture, rien de mieux pour se refaire une petite santé. Le Senju lui rendit la politesse par un simple sourire tandis que la Kirijin poursuivit ses explications concernant Haiko Hyuuga. Ainsi donc, il s'était rallié à Kiri pour finir exécuté de la sorte après une nouvelle tentative de trahison.. Si cette version de l'histoire était la bonne, alors le Juichidaime de ce point de vue là n'avait rien à redire, c'était un déchet qu'il fallait faire taire, mais la question de l'emploi éventuel du Dojutsu du Hyuuga alimentait quelques doutes dans l'esprit du Senju, ces doutes partagés à première vue par le membre du clan intéressé qui n'arrêtait pas de fixer Chisame, pour sa mission certes, mais également une certaine pointe de haine au vu des traditions ancestrales de son clan et de l'esprit conservatoire adopté par les Hyuuga pour leur attribut héréditaire au point d'en créer un Fuinjutsu détruisant les cellules cérébrales de la victime Hyuuga si elle venait à mourir, condamnant ses yeux. Au final, cette information à elle seule pouvait tout autant causer une guerre que la présence de Chisame elle-même, tout comme il en avait été le cas lors de l'enlèvement de la princesse Hyuuga sous le règne du Sandaime par Kumogakure.

Le Juichidaime déposa tranquillement le bol de Ramen vide sur la table et passa un instant ses mains sur un estomac fort bien rempli. Il demanda a l'un des Gardes de resservir en eau les deux intéressés pendant qu'ils continuèrent cette entrevue et Kyo continuait à penser à tout cela avec intérêt.. Sur un point aussi crucial, un Dojutsu de premier ordre potentiellement entre les mains d'un autre Village le laissait plutôt inquiet mais il ne le montrait guère et analysait chaque parole de la Kunoichi. Si jeune, bien plus que Kyo encore et pourtant, elle semblait avoir un lourd vécu, dense en combats, dense en meurtre, ce qui attisait la curiosité de l'Hokage, mais en même temps, il ne pouvait s'empêcher d'éprouver une certaine méfiance, face à une jeune fille qui paraissait si douce, mais parlait de tels sujets avec une aisance déconcertante..

La prise de parole de la Kirijin déconcentra Kyo qui était resté un peu trop longtemps dans ses pensées, mais se ravisa en lui donnant la parole, au fond, elle aussi avait le droit de s'exprimer et il ne s'agissait là que d'une discussion plus souple qu'un interrogatoire, chose qu'elle avait pu comprendre en voyant l'apparence du Hokage, vêtu en civil.

- Je t'en prie, je t'écoute.

Le Senju toujours souriant posa ses deux mains sur la table tandis que son regard se plongeait dans celui de son interlocutrice, et c'est avec un esprit en plein cheminement et en plein réflexion qu'il écouta l'Epéiste.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 342

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 2 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 250 両

MessageSujet: Re: L'Homme qui murmure à l'oreille d'une flaque d'eau.   Sam 3 Nov - 20:18


Il me donnait donc la parole, alors que derrière lui, le Hyuuga ne semblait avoir qu'une seule envie. Le combat. Il voulait se battre avec moi, son attitude le retranscrivait. Evidemment, je ne pouvais pas vraiment lire l'expression de ses yeux. Ces iris m'étaient quasiment inconnus, difficiles à cerner. Mais tout son être transpirais l'envie d'échanger les coups avec moi. Je n'attardais pas mon regard sur lui, je ne voulais certainement pas le provoquer. Ce Kyo, il était ouvert à la discussion, il parlait de tout, ne semblait avoir aucunes barrières. S'il a été élu Hokage, c'est pour quelque chose. Sans doute pour cela d'ailleurs. Peut-être qu'il a une capacité à parler avec les gens, que personne d'autre n'a. Le talent de mettre n'importe qui à l'aise. C'est... attirant et suspect à la fois. J'ai l'impression qu'il peut me manipuler. Cependant, il m'a l'air très honnête depuis le début de notre conversation et je lui fais confiance. Essayons de ne pas laisser la Folie s'installer.

- " Merci. Je voulais savoir si vous, étiez enclin à échanger des informations à propos du Yuukan, parler politique, ou diplomatie avec moi ? Si vous refusez et, estimez que je dois "purger ma peine" quant à mes actes douteux, afin également de satisfaire la rancœur qu'aurait les konohajins envers moi, je le comprends. Et je l'accepterais. "

Court, net et précis. Chisame était une guerrière avec beaucoup d'ego, mais également beaucoup de valeurs.




Résumé :
 

100% de chakra

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6617-bingo-book-de-chisame-dekishi-hozuki http://sns-rp.forumgratuit.org/f469-dossier-chisame-hozuki http://sns-rp.forumgratuit.org/t6618-presentation-de-chisame-dekishi-hozuki
Kyo Senju
Rang B
Rang B
avatar
Messages : 54

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 15 両

MessageSujet: Re: L'Homme qui murmure à l'oreille d'une flaque d'eau.   Sam 3 Nov - 21:09

La question que posa son interlocutrice fit sourire le Senju, après tout, depuis son arrivée dans l'Assemblée avec les mêmes motifs, qu'il avait pu constater comme étant véridiques de la part de la Kunoichi qui ne lui avait pas menti jusqu'à présent, cette question lui semblait naturelle et il était ravi d'avoir non pas une conversation à sens unique mais à sens partagé, comme s'il n'attendait que cela, le fait que l'Epéiste veuille bien s'ouvrir à lui, mais sans arrière pensée malsaine ou autre, simplement par curiosité, l'envie poussante de connaître cette jeune demoiselle qui l'intriguait de plus en plus.. pour autant il n'oubliait pas les faits actuels et s'empêchait de s'adonner à sa légendaire singularité, celle d'outrepasser les règles pour son propre amusement personnel.

La réflexion du Senju et l'entrevue elle-même fut interrompue par une personne qui n'était pas prévue, mais qui savait pertinemment où se trouvait actuellement son Kage, ayant été mit dans la confidence en tant que conseiller et membre du clan Nara. Ce dernier s'approcha après avoir pu entrer dans la pièce, semblait-t-il qu'il avait des informations importantes à délivrer. Kyo fit un signe pour lui dire d'approcher et de lui dire ce qu'il avait à dire, ce que fit le Nara en lui soufflant quelques mots à l'oreille, le tout suivi d'une validation par simple hochement de la tête, d'un mouvement sec et faible. Le Nara s'en alla aussitôt, laissant l'entrevue reprendre son cours tandis que le Senju reposa son regard sur Chisame.

- Je ne te demanderai jamais de purger une peine pour un massacre que ton Village entier à commit par le passé. La haine est présente mais elle ne doit pas engendrer de mauvaises décisions qui conduiraient à davantage de violence, si nous pouvons éviter cela c'est quelque chose que je peux faire, et une seule Kunoichi ne devrait pas porter le fardeau d'années de conflits et de guerres, ce n'est pas comme ça que je vois les choses et ce serait idiot d'agir ainsi.

Kyo se saisit du verre d'eau et vida celui-ci d'une traite afin de se ressourcer l'esprit qui jusqu'à présent n'avait que rarement travaillé autant et se reprit.

- Pour autant, et je suis certain que tu en es consciente, la situation liant nos deux Villages n'est pas brillante et c'est ce qui a conditionné cette hostilité à ton égard.. une hostilité présente pour bien des raisons..

Le regard du Juichidaime se posa sur le Hyuuga qui reprit sa place et garda le rang avec fidélité tandis que son supérieur poursuivit.

- Mais tu as été honnête avec moi, alors je le serai avec toi en te disant que dans une certaine mesure, j'accepte mais cela dépendra de la question, tu es consciente des relations qu'entretiennent nos Villages, en l'absence de pourparlers et n'étant qu'une Kunoichi de ton village qui vient de ton propre chef, je ne peux pas m'avancer pour l'instant et te donner d'informations sensibles.

La réponse de Kyo fut tout aussi claire que celle de Chisame, la haine qu'il avait eu en voyant son bandeau frontal avait disparue après un peu de conversation, il découvrait des valeurs inattendues et plaisantes de la part de l'Epéiste qui ne lui déplaisaient pas mais gardait sa stature de Kage et la responsabilité de Pilier du Village, pour le bien de chacun.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 342

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 2 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 250 両

MessageSujet: Re: L'Homme qui murmure à l'oreille d'une flaque d'eau.   Sam 3 Nov - 21:44


Chisame restait toujours sur sa chaise, les pieds liés. Elle avait posé ses avants-bras sur ses cuisses, afin de les reposer un tant soit peu. L'arrivée d'un nouvel homme ne la surprenait pas. En tant qu'Hokage, et tout nouveau en plus, il est normal qu'il soit harcelé d'informations. Je restais toujours stoïque, dans ma tenue. J'avais enlevée mon armure dès mon entrée à Konoha, et l'avais laissée au même endroit que mes armes. Il ne me restait donc qu'un grand tissu souple, moulant et noir, avec quelques plaques de fer incrustées dans le tissu, bien attachées. L'habit faisait partie intégrante de mon armure, et je ne pouvais pas vraiment me permettre d'enlever cet habit là. Puisqu'en dessous, il n'y avait que mes sous-vêtements. Cet habit qui n'était qu'un seul vêtement était totalement adapté au combat. J'avais observé l'échange, mais aucunement chercher à écouter quoi que ce soit. J'observais le Juichidaime. Il répondait de nouveau, la conversation était longue, mais il le fallait.

Oh, je ne parlais pas vraiment de payer les erreurs de mon pays, plutôt celle d'avoir enregistré les signatures de chakra des quatre personnes. "N'étant qu'une Kunoichi de ton village"... Aah. Je ne peux pas lui en vouloir, il ne sait pas. Comment pourrait-il savoir, alors qu'il ne savait même pas qui était Haiko ? Ce n'est pas grave, je m'en vais lui expliquer.

- " Pas besoin de pourparlers, je suis totalement capable de représenter Kirigakure. Et si ce soir, nous parvenons à des accords oraux, tu peux me croire sur parole qu'ils seront appliqués par écrits très vite. "

L'Hôzuki avait plongé son regard dans celui du Senju, se penchant légèrement en avant.

- " Mon impact au village de la Brume est considérable. Je ne connais qu'une personne là-bas, plus forte que moi. Et c'est le Mizukage. Si je reviens en disant que toi et moi avons conclus des décisions, personne ne me contredira, personne n'est assez fou pour. Quant au Mizukage, je le connais trop bien, et lui de même. Il sera très certainement d'accord avec ce que je pourrais convenir. Et si jamais il ne le serait pas, je reviendrais ici afin de modifier les termes. "

Et tout cela était absolument vrai. A Mizu No Kuni, personne connaissant la puissance de Chisame n'oserait contredire ses faits et gestes, pas sans recevoir une raclée digne de ce nom si la personne insisterait de trop. Ushi est un ami proche. Son seul ami, pour tout dire. Il est le seul, à pouvoir être Mizukage au jour d'aujourd'hui. Il le mérite bien trop, après tout ce qu'il a fait. La Genin ne voit que lui comme option, et c'est bien pourquoi elle l'annonce avec autant de sûreté. Et il sait très bien que Chisame agit dans les intérêt du village, car c'est ce qu'elle à toujours fait, toujours pour le bien du village. Hormis une fois, il n'y a pas si longtemps. Elle s'est absentée et, pour cause, tout l'empire de Kiri s'est effondré. L'épéiste légendaire en à retiré une leçon mémorable. Lorsque l'on protège son pays, il n'existe pas une seule seconde de répit. Même si elle n'était pas venue pour représenter son village, la manieuse de Kubikiribôcho pouvait très bien le faire. Et son regard n'avait pas faiblit, il était vissé dans celui du Senju.

" Nous pouvons échanger toutes les informations que nous voulons. Enfin, j'imagine que vous ne voudrez pas tout me dire, et c'est évident. Je ne peux vous transmettre que ce que je sais, et ce que je compte faire. Je n'ai aucune idée de ce que mon pays compte entreprendre. Mais toi et moi, nous pouvons calmer toute cette tension. Revenir à des temps plus paisibles. "

L'adolescente aux yeux clairs se versait en haut et buvait, alors que Kyo répondrait sûrement. Elle attendrait et parlerait de nouveau, afin d'annoncer tout ce qu'elle sait du Yuukan actuellement.

" Voilà ce que je sais du monde. Iwa à été détruit, et n'est plus. Apparemment, tout à disparu là-bas. Aucunes nouvelles de Suna, j'ai croisé quelques ninjas lui appartenant lors de ma venue à la montagne que Kami avait créer, mais rien de plus. Quant à Kumo, j'ai détruis la majeure partie des bâtiments et pas mal d'innocents, par pur excès de colère. J'y ai rencontré un dénommé Denshi, comme je l'ai dit dans l’amphithéâtre. Cet homme à tout pour reprendre ce village, et je le lui ait dit. Il m'a répondu que Kumogakure appartenait à Jinkaku Futae, mais je n'ai aucune informations sur cette personne. Et... Kiri est détruit. Que des ruines, partout. Des centaines, des milliers de morts. Nous avons perdus tout nos territoires, beaucoup de proches. "

Chisame respira un bon coup, et attendait une réaction, une réponse.




Résumé :
 

100% de chakra

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6617-bingo-book-de-chisame-dekishi-hozuki http://sns-rp.forumgratuit.org/f469-dossier-chisame-hozuki http://sns-rp.forumgratuit.org/t6618-presentation-de-chisame-dekishi-hozuki
Kyo Senju
Rang B
Rang B
avatar
Messages : 54

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 15 両

MessageSujet: Re: L'Homme qui murmure à l'oreille d'une flaque d'eau.   Dim 4 Nov - 1:29

La Kirijin semblait se mettre à l'aise, du moins c'est sa gestuelle qui le démontrait tandis que le Senju observait son interlocutrice et prendre la parole . C'est avec surprise que tandis que son regard restait fixé vers le sien, Chisame lui expliqua plus précisément quelle place elle occupait au sein de Kiri et la relation qu'elle avait avec les hautes instances du Village, et du Mizukage notamment. Des détails qui n'échappèrent pas au Senju qui était tout de même étonné.. même s'il avait pu voir l'équipement de la Kunoichi dont l'une des sept fameuses Epées appartenant au patrimoine de la Brume, sa jeunesse complétement apparente laissait apparaître une guerrière authentique et haut placée dans son Village malgré son jeune âge.

Le Senju laissa s'exprimer l'Epéiste qui lui expliqua concrètement qu'elle avait la position adéquate et idéale pour servir à elle seule d'intermédiaire entre Kyo, et Konoha, et Kiri et le Mizukage, ce qui apportait au Juichidaime d'intéressantes perspectives de développement qu'il n'avait pas même osé imaginer espérer au vu des circonstances dans lesquelles Chisame s'était faite remarquer.. Néanmoins, il garda la tête froide et analysa chacune des paroles de la Kirijin avec calme et logique, chose qui ne lui ressemblait pas.. peut-être est-ce que, parce que ça lui semblait très intéressant et que sa curiosité était piquée à vif qu'il se permettait autant d'efforts, où bien sa position de Kage l'avait rendu plus raisonnable ? .. Non, il n'y avait ici qu'un jeune Homme en tenue décontractée et qui se plaisait beaucoup à continuer un échange aussi vif, sans fioritures avec une Kunoichi dont il faudrait pourtant se méfier .. Oh il se méfia tout de même, mais il reste franc, et honnête pour autant.

La folie meurtrière la rendait d'autant plus dangereuse pour le Senju qui avait l'impression d'avoir entre les mains une lame à double tranchants, ou une bombe qui pouvait exploser si on la manipulait trop maladroitement.. mais c'est ce goût du risque qui alimenta le sourire de l'Hokage qui écoutait sans répit Chisame. Lorsqu'elle semblait lui redonner la parole, ou du moins, lorsqu'il la laissa lui repasser, le Juichidaime qui jouait avec ses doigts dans un geste inexplicable, par réflexe pour s'occuper réagit à tout cela.

- Je ne savais pas quelle était ta position au sein de ton Village, mais vu cette confiance qui semble t'animer et ce que je peux voir, tu ne mens pas et je n'ai même pas besoin de mes collègues pour le comprendre.

Intéressante, le mot était faible pour qualifier auprès du Senju une personne comme Chisame, il poursuivit tandis que son regard ne quittait pas le sien. Elle semblait vouloir préserver des informations et lui fit comprendre, une chose qui fit sourire Kyo qui ne forcerait même pas la Kirijin à lui dévoiler quoi que ce soit, il s'agissait là d'une entrevue de courtoisie et non d'une séance de torture, physique ou psychologique, ils avaient tout leur temps pour discuter et le Juichidaime trouvait que l'idée de paix provenant d'une personne qui dans la foulée lui parlait de massacre par folie était très singulier, mais en même temps d'un rare intérêt.


- Si nous parvenions à trouver des accords, souhaitant éviter les morts inutiles, je suis disposé de mon côté à faire un geste pour faciliter ce dit rapprochement.. Cependant j'émettrai automatiquement la condition de rencontrer l'actuel Mizukage, que ce soit même en territoire neutre, ce qui serait un accord jouable pour nous deux, afin déjà de pouvoir faire connaissance, voir à qui nous avons affaire et pouvoir ensemble discuter des éléments dont tu souhaites me parler.

La condition logique qu'avait déposé Kyo était assez simple à traduire : En somme il ne laisserait pas Chisame repartir d'ici aussi simplement, mais il était disposé à l'écouter, ce qui en soi était déjà plus prometteur que de rester enfermé dans une prison jusqu'à prise d'une décision. Il ne perdit pas de temps et se permit de compléter la vue du Monde qu'avait la Kunoichi.

- Kami, celui dont tu parles est le responsable de toute cette tragédie à Konoha. Mais les civils ont pu être évacués à temps ce qui nous permets maintenant de reconstruire plus rapidement le Village. Quant à Kami lui-même, j'ai du l'affronter, accompagné par des Shinobis dont des Shinobis de Suna qui sont venus nous prêter main forte.. A l'heure où nous parlons, Kami est mort et enterré, il ne reviendra surement pas, ce qui nous laisse tourner une page bien macabre pour se concentrer sur l'essentiel.

Kyo reprit son souffle tandis qu'il reprit un bon verre d'eau, puis reprit.

- Nos deux Villages ont souffert, je n'ai rien à cacher sur ce fait, tu as du t'en rendre compte de tes yeux, malgré une reconstruction rapide, cette attaque nous a impacté et j'ai été désigné comme le Juichidaime Hokage pour redresser la barre et faire prospérer Konoha.. et pour tout mes compagnons, Shinobis ou simples Civils qui ont du pleurer la disparition de membres de leur famille, je ne permettrai pas que cela se reproduise.

Kyo avait affirmé cela, comme prit par le feu de l'action, il se calma aussitôt, mais on pouvait sentir qu'il était encore affecté par une telle tragédie. Il se détendit d'un coup et porta son regard sur la Kunoichi à nouveau.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 342

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 2 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 250 両

MessageSujet: Re: L'Homme qui murmure à l'oreille d'une flaque d'eau.   Lun 5 Nov - 14:43



- " C'est une très bonne idée, d'organiser une rencontre entre mon Kage et toi. Cependant, comptes-tu me garder ici le temps de le rencontrer ? J'ai... beaucoup de choses à faire. Comme je l'ai évoqué plus tôt, je dois aller à la rencontre de nos anciens pays conquis afin de discuter avec eux, et d'envisager de potentiels relations économiques, politiques ou tout autre accord qui ferait du bien entre mon pays et le leur. C'est de ma volonté, de vouloir aller m'excuser à chacun de ces pays, pour la défense que nous n'avons pas assuré lorsque le culte était là. "

Chisame déglutissait longuement, le faciès frustré.

- " C'est ce que je compte faire. Et si tu fais le choix de me libérer au plus tôt, j'irais cependant instantanément à Kirigakure afin d'aller informer mon Mizukage de votre rencontre, et de notre entrevue. Ne t'en fais, je ne lui dirais pas que vous m'avez emprisonnée. Je ne lui donnerais que le positif de tout cela, et les promesses de paix entre nos deux pays. "

Kami, mort ? Enfin. Cette saloperie m'avait maltraitée, et elle avait reçu la punition qu'elle méritait. Pute.

- " J'ai également rencontré Kami, c'est lui qui m'a enfermé dans les prisons de Kumogakure, avec un puissant sceau. Contente que vous vous soyez débarrasser d'un être aussi condescendant. Je comprends ton statut, ton rôle et tout ce que cela implique. J'ai personnellement fait le choix de laisser le Mizukage gérer la reconstruction du village par lui-même, afin de m'occuper moi-même des relations avec les autres pays. Et comme je vous l'ai déjà dit, si vous ne comptez pas me libérer, envoyez au moins un message au Mizukage. Je ne vous garantirais pas sa réponse, par contre. ""




Résumé :
 

100% de chakra

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6617-bingo-book-de-chisame-dekishi-hozuki http://sns-rp.forumgratuit.org/f469-dossier-chisame-hozuki http://sns-rp.forumgratuit.org/t6618-presentation-de-chisame-dekishi-hozuki
Kyo Senju
Rang B
Rang B
avatar
Messages : 54

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 15 両

MessageSujet: Re: L'Homme qui murmure à l'oreille d'une flaque d'eau.   Mer 7 Nov - 5:42

Ecoutant avec attention ce que la Kirijin avançait, il ne payait pas de mine avec un visage comme le sien, toujours souriant et à la limite de l'enfantin mais il calculait et sous-pesait tout ce qui avait pu être dit durant cette entrevue si intéressante. Kyo était toujours convaincu de l'entière honnêteté de Chisame, mais certains points le laissait sur sa faim et il n'attendit pas, juste au moment ou la Kunoichi s'arrêta de parler, pour à son tour prendre la parole.

- La mesure d'emprisonnement aurait pu être évitée si ton jutsu n'avait pas été employé, mais je reconnais une part de responsabilités, ne serait-ce que pour cette décision non réfléchie de "l'homme à la cicatrice". Dans tout les cas, ta bonne foi me semble sincère et je te remercie.

Le Senju observa les Gardes, puis reposa son regard sur son interlocutrice.

- Je ne vais pas te cacher que le fait que ton village possède potentiellement des pupilles appartenant aux Hyuuga puisse créer des tensions dans le processus, aussi, vais-je te garder parmi nous le temps d'établir une rencontre avec le Mizukage pour désamorcer la situation afin que l'on puisse partir sur de bonnes bases pour discuter, cela me semble être la meilleure solution. Tu seras à partir de maintenant sous la bonne garde des deux ANBUS qui t'ont tenu compagnie jusqu'ici et tu logeras dans un endroit plus habitable qu'un sous-sol.


Kyo arbora un sourire, tandis qu'il poursuivit, en se levant alors de la chaise où il était assis jusqu'à lors.


- J'espère que tu comprends mon geste, et si toi-même tu œuvres pour ton pays, je fais de même pour le mien, je dois encore en discuter par ailleurs mais nous nous reverrons assez vite Mademoiselle.


Le Juichidaime lança un regard aux trois ANBUS qui comprirent leur rôle. Jetant un dernier regard bienveillant à Chisame, Kyo lui tourna les talons et sortit de la salle et demanda expressément à un des ANBUS en poste de préparer un logement décent et bien gardé pour la Kirijin tandis que l'autre se hâta aussitôt, ordre formulé, pour suivre l'Hokage qui allait lui remettre un message a destination du Mizukage, écrit de sa main propre et qu'il allait devoir faire envoyer en toute hâte à Kiri.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 342

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 2 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 250 両

MessageSujet: Re: L'Homme qui murmure à l'oreille d'une flaque d'eau.   Mer 7 Nov - 16:12



Il est vrai, l'usage de la sensorialité avait créer ma captivité. Je m'étais enfermée seule. Mais je n'étais pas perdue, pas le moins du monde. Je savais pertinemment la situation dans laquelle j'étais, comment y faire face, comment m'en sortir. Et je l'avais fais à ma manière, par l'honnêteté. Et cela ne s'arrêtait pas juste là. Cet homme, ce Kyo que j'avais vu avec tant de rage il y a de ça quelques jours montrait un côté très ouvert, axé sur la compréhension de l'autre, et il avait joué la carte de l'honnêteté, également. Il n'osait cependant pas me révéler l'identité de l'homme qui avait organisé le conseil. Cet homme à la cicatrice. Intelligent. Mais cela ne m'empêcherait pas pour le moins de lui mettre une raclée lorsque l'occasion se présentera. Les byakugans. Evidemment, allons-y. C'est le sujet qui fâche désormais, plus qu'avoir une Kirijin sous ses barreaux. La corrélation entre les deux éléments était pourtant importante. Et je l'expliquerais au Senju, dans les mots suivants.

- " A Kirigakure, la notion de mérite est importante. Et il s'avère que je suis celle qui a mit un terme à la fuite d'Haiko Hyuga. Par extension, je suis donc celle qui mérite le plus ces yeux. Vous savez, Senju, que ce ne serait pas un mauvais choix, étant donné que je suis favorable à aider votre pays. "

Chisame se resservait en eau, avant de reprendre.

- " Je comprends ta décision, et j'apprécie ton geste. Fais attention, le vieux croûton est dure de la feuille. "

La Genin rendait le sourire au Juichidaime, avant de le voir disparaître dans le couloir sombre. Elle gardait un léger sourire, alors que les pas du Senju s'éloignaient en résonnant, au loin.



Résumé :
 

100% de chakra

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6617-bingo-book-de-chisame-dekishi-hozuki http://sns-rp.forumgratuit.org/f469-dossier-chisame-hozuki http://sns-rp.forumgratuit.org/t6618-presentation-de-chisame-dekishi-hozuki
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: L'Homme qui murmure à l'oreille d'une flaque d'eau.   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Homme qui murmure à l'oreille d'une flaque d'eau.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'homme qui murmurait à l'oreille des statues
» L'homme qui parlait à l'oreille des chevaux...
» Es-tu celui qui murmure à l'oreille des chevaux ? (répétitive)
» Sénateur Carlos Fritz Lebon: un homme malhonnete et dangereux
» L'ex homme fort d'Haiti est un égoiste...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Hi no Kuni :: Konohagakure no Sato-
Sauter vers: