Partagez
 

 Main dans la main, nous nous formons trait pour trait

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yumi Esuki
Rang S
Rang S
Yumi Esuki
Messages : 4289

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Talents:

Main dans la main, nous nous formons trait pour trait Empty
MessageSujet: Main dans la main, nous nous formons trait pour trait   Main dans la main, nous nous formons trait pour trait EmptyLun 11 Nov - 14:47

Cette nuit, la pluie avait été torrentielle. Elle avait heurté le toit de mon foyer tels des obus sur un champ de bataille. Cette cacophonie et le tourment de mon esprit à cause du refus prompt de mon père m'avaient empêché de dormir pendant un long moment. J'avais heureusement réussi à faire le vide dans mon esprit et à m'endormir. Il m'était indispensable de me reposer après cette dure mission et surtout parce que j'avais donné rendez-vous à Azzuki le lendemain à l'aire d'entraînement. Il m'avait promis de m'aider à m'exercer à la manipulation du Hyôton. Sa technique de clone aqueux m'avait même inspiré une idée intéressante : chaque affinité avait sa propre technique de clonage, possédant ses propres particularités. Alors pourquoi le Hyôton serait une exception ? L'image d'un clone de glace me trottait donc dans la tête depuis.

Je me réveillai en pleine forme malgré mon début de nuit agité. Pressée, je me préparai rapidement mais tout de même soigneusement, ne voulant pas mal paraître devant un garçon. Finalement, j'avais beaucoup d'avance. Je décidai donc de rendre visite à mon ancien sensei, Yokei Aoki. J'espérais qu'il puisse s'en sortir sans séquelle, mais, étant donné son état actuel, c'était être optimiste que de penser une chose pareille. En arrivant à l'hôpital, mes collègues me saluèrent. Je ne travaillais pas avec eux aujourd'hui, étant en repos suite à ma mission. Je reprendrai mon stage d'ici deux ou trois jours. Lorsque j'atteignis la chambre de l'homme qui fut jadis mon enseignant, j'aperçus une infirmière lui procurant des soins secondaires. A l'instant où j'entrai, elle me regarda en faisant la moue et en plissant les yeux, puis elle m'adressa la parole.


- Mademoiselle, je suis sincèrement désolée... Suite aux derniers résultats, nous pouvons désormais affirmer avec certitude que votre ami restera paralysé jusqu'à la fin de ses jours. Les dernières opérations tentées n'ont rien donné...

Une nouvelle victime des limites de l'Iroujutsu. Encore une. Je me demandai quel était la fin la plus cruelle pour un être humain : une mort brutale comme celle de ma sœur, ou l'incapacité de poursuivre sa vie comme on l'entend tout en continuant de voir les autres mener la leur paisiblement. C'est ce à quoi était maintenant destiné Yokei. Regarder les autres progresser sans pouvoir intervenir. Je remerciai l'infirmière et quittai les lieux, me dirigeant maintenant vers l'aire d'entraînement. Cette nouvelle m'avait réellement attristée et il sera difficile de m'entraîner avec ce poids dans le cœur. Mais la vie ne nous laisse jamais le temps de souffler, et encore moins de nous lamenter.

Arrivée à destination, je vis quelques autres ninjas s'exercer, mais Azzuki n'était pas là. Je décidai alors de lancer quelques shurikens pour passer le temps et pour améliorer ma précision. Je déversais ma colère et ma tristesse à chaque lancer. Sur la cinquantaine de jets que je fis, aucun n'atteignit la cible. Ma rage faisait tellement d'ombre à mon talent qu'il m'était impossible de réaliser de simples mouvements. Un shinobi plus âgé s'entraînant près de moi avait remarqué ma mauvaise série. Il afficha un sourire niais avant de me dire :


- C'est pas grave, petite. On est jamais doué dès le début.

Cet homme me déconsidérant n'avait fait qu'amplifier mes sentiments néfastes. Je lui jetai un regard noir et serrai mes poings si fort que mes jointures se blanchirent. Une sensation de froid envahit alors mon bras, puis mon avant-bras, jusqu'à rejoindre chacun de mes doigts. Mon chakra rejoignait les extrémités de mon corps et mon regard haineux restait figé sur le rire asinien de cet homme. Une envie inexorable de dégainer un kunai et de sauter à sa gorge me submergea. Mais on ne m'en laissa pas l'occasion.

- Salut Yumi. Bien dormi ?

Azzuki. Sa voix doucereuse me fit sortir de mon état de crise, et mon expression affligée se transforma en un rien de temps en un maigre sourire. Je me tournai et découvris mon partenaire, vêtu comme à la normale. Il avait fait disparaître cet étrange froid et avait apaisé ma colère en quatre mots. A présent, je devais m'entraîner coûte que coûte et progresser. C'était sans doute ce qu'aurait voulu Yokei-sensei.

- Salut. Très bien ! Je suis prête à m'entraîner.

C'est sur ces quelques mots qu'un nouveau sentiment fit son apparition : le désir d'aller de l'avant.
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t2179-annales-de-yumi-esuki https://sns-rp.forumgratuit.org/t4481-bingo-book-de-yumi-esuki-v2 https://sns-rp.forumgratuit.org/f322-dossier-kazekage-yumi-esuki https://sns-rp.forumgratuit.org/t4477-yumi-esuki-l-aube-d-une-nouvelle-ere
Azzuki Mioka

Azzuki Mioka
Messages : 266

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 2 C - 0 D
Talents:

Main dans la main, nous nous formons trait pour trait Empty
MessageSujet: Re: Main dans la main, nous nous formons trait pour trait   Main dans la main, nous nous formons trait pour trait EmptyJeu 14 Nov - 15:48

Je venais de rentrer de mission avec Yumi et Sachi, la nuit suivant notre retour au village était pluvieuse, mais j’arrivais à m’endormir aisément  grâce à la fatigue que m’avais procuré cette mission, plus exactement les combats que j’avais enduré avec mon équipe.
De plus il me fallait être en forme pour le lendemain, car j’avais promis à Yumi de l’aider à s’entraîner au Hyôton, je savais bien que manipulant l’eau, je pouvais sûrement l’aider, mais je n’avais encore aucune idée de ce qu’elle voulait que je fasse pour l’aider.

Je me réveillais en forme ce matin, prêt à m’entraîner avec Yumi, je finissais donc de me préparer, remplissant ma gourde d’eau, j’en aurais sûrement besoin. Je me dirigeais alors vers la porte pour sortir.

-J’y vais p’pa, si tu me cherches, je serais  à l’aire d’entraînement.

Je me mis alors en route pour l’aire d’entraînement, marchant tranquillement dans les rues de kiri, gadoueuse après cette nuit pluvieuse. J’expérimentais quelque chose sur le trajet, essayant d’extraire l’eau présente dans la boue, comme je manipulais l’eau, je considérais cela comme possible, mais je ne parvins pas à extraire cette eau une seule fois.

J’arrivais enfin à l’aire d’entraînement, après un bon quart d’heure de marche. J’aperçus rapidement Yumi, elle faisait face à un homme qui avait l’air de rire, yumi quant à elle avait l’air irrité, elle gardait les poings serrés, ceux-ci semblait être blanc, elle n’était pas irritée, mais clairement pleine de rage. Je n’étais pas habitué à la voir dans cet état, mais je savais qu’il fallait que j’intervienne pour que cette histoire ne tourne pas mal pour elle.

-Salut Yumi. Bien dormi ? Lui dis-je d’une voix calme pour essayer de l’apaiser.

Elle se relâcha presque immédiatement ses mains de couleur blanchâtre reprirent leur couleur d’origine et elle se tourna vers moi avec un léger sourire sur son visage.

-Salut. Très bien ! Je suis prête à m’entraîner.

Elle avait à présent l’air déterminé. Il était temps de se mettre au travail.

-J’imagine que tu m’avais demandé de t’aider à t’entraîner pour qu’on mette des sortes de tactique au point, en plus de t’aider à progresser, je me trompe ?

J’attendais sa réponse en réfléchissant déjà à des stratégies que nous pourrions utiliser en combat.

_________________
Main dans la main, nous nous formons trait pour trait Userba11
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t931-annale-de-azzuki-mioka#6549 https://sns-rp.forumgratuit.org/t911-bingo-fiche-de-azzuki-mioka https://sns-rp.forumgratuit.org/t910-presentation-de-azzuki-mioka-fini
Yumi Esuki
Rang S
Rang S
Yumi Esuki
Messages : 4289

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Talents:

Main dans la main, nous nous formons trait pour trait Empty
MessageSujet: Re: Main dans la main, nous nous formons trait pour trait   Main dans la main, nous nous formons trait pour trait EmptyDim 17 Nov - 18:09

- J’imagine que tu m’avais demandé de t’aider à t’entraîner pour qu’on mette des sortes de tactique au point, en plus de t’aider à progresser, je me trompe ?

En effet, il ne se trompait pas. Nous avions réellement besoin de mettre au point des combinaisons. J'aurais même dû demander à Sachi de venir, mais si je lui avais dit qu'Azzuki serait là, j'étais sûre qu'elle aurait déchanté... Avant de mettre au point des mécaniques de combat complexes, nous devions impérativement développer un esprit d'équipe. Entre Azzuki et moi, ce n'était pas réellement un problème. Nous nous entendions bien et nos affinités étaient assez complémentaires : les possibilités étaient donc diverses. En revanche, avec Sachi, c'était une autre pair de manche... Elle n'en faisait toujours qu'à sa tête et était particulièrement remontée contre Azzuki. Contre tous les garçons, d'ailleurs. Il était difficile d'instaurer une quelconque coopération au sein de telles discordes.

- C'est bien ça. Pour ma part, j'avais pensé à une technique de clonage pour mon Hyôton. Si j'ai bien compris le fonctionnement de ton «Mizu bunshin no jutsu», tu te sers de l'eau présente dans l'environnement pour matérialiser un ou plusieurs clones... Mais je me vois mal utiliser une technique nécessitant la présence de glace autour de moi. Ce ne serait pas adéquat... Pourrais-tu me montrer ta technique de clonage?

Ceci dit, nous marchâmes jusqu'au cours d'eau qui traversait l'aire d'entraînement d'ouest en est. Azzuki se concentra, composa quelques mudras, et fit apparaître un clone aqueux. Je lui demandai alors de prendre une partie de l'eau de la rivière grâce à son Suibun Kanri. Il s'exécuta de nouveau et la disposa à mes pieds. Je me mis à genou et touchai cette eau. Je fis passer mon chakra dans celle-ci avec un profond désir de la geler... mais rien ne se passait. Je devais trouver un moyen de faire passer du «chakra refroidi» dans cette eau. Mais comment? Après une longue réflexion et quelques suggestions d'Azzuki, je me souvins de la sensation étrange que j'avais connue tout à l'heure lorsque mon cœur était empli de sentiments néfastes. Et repenser à cela eut un effet papillon : je repensai tour à tour aux différents échecs des ninjas médecins lors de leur tentative de soin sur Yokei-sensei, puis sur Madoka... Et penser à ma sœur me rappela le fait que j'ignorais tout de mes ancêtres, et que je resterai dans l'ignorance si mon père ne changeait pas d'avis. Tout ceci avait suffi à faire submerger de nouveau cette étrange sensation de froid dans mes bras, mes avants-bras et jusqu'à chacun de mes doigts.

Soudain, l'eau qu'avait placée Azzuki devant moi et que je touchais avec mes mains se solidifia peu à peu, jusqu'à devenir de la glace. J'avais réussi ! J'étais enfin parvenu à matérialiser simplement mon élément. C'était une grande première pour moi. Jusqu'à présent, mes techniques me semblaient innées : le Baiser glacial (Kisu Rin no jutsu) m'était venu naturellement en guise de première technique ninjutsu : je l'avais découvert alors que je souhaitais hurler quelque chose. A la place, ce fut cette sphère blanchâtre qui sortit de ma bouche et qui, ce jour-ci, avait totalement immobilisé un de mes camarades de l'académie. Quant à ma Tempête d'hirondelles (Tsubame Fubuki), j'avais inconsciemment fait apparaître un oisillon de glace alors que je voulais lancer un shuriken. Il s'était matérialisé «seul». En réalité, je savais bien que c'était moi qui l'avait fait apparaître, mais j'ignorais totalement comment. C'était simplement arrivé. Et j'avais toujours utilisé mes techniques Hyôton sans vraiment me demander comment je matérialisais cette glace. Cette fois-ci, j'en étais sûre : c'était dû à la manifestation d'un sentiment fort.

Je demandai à Azzuki de rajouter de l'eau près de la fine couche de glace que j'avais déjà créée, et je continuai le processus jusqu'à disposer d'un bloc de glace d'environ un mètre cube. Je me demandai alors comment je pouvais changer cette glace en clone. Pour m'inspirer, j'utilisai la simple technique Technique de Clonage (Bunshin no jutsu). J'eus alors l'idée de malaxer mon chakra de la même façon en utilisant les mêmes mudras puis en ayant un contact avec mon cube glacé. Après exécution, la glace commença à se matérialiser peu à peu comme je le désirais. Après un bon moment de manipulation, ma création et moi nous ressemblions comme deux gouttes d'eau – sans mauvais jeu de mot. Mon clone restait blanc comme neige et présentait encore quelques imperfections. Mais globalement, j'avais réussi à créer un clone de glace.


- Ah ! Merci Azzuki. Je n'y serais jamais arrivé sans toi. Je m'entraînerai davantage pour l'affiner, mais le gros du travail est fait. Et si nous cherchions des combinaisons de combat à présent ? As-tu des idées ?

Le soleil était déjà assez haut dans le ciel : la matinée était déjà bien entamée. Mais il nous restait encore suffisamment de temps pour optimiser nos techniques de combat.


Dernière édition par Yumi Esuki le Sam 23 Nov - 15:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t2179-annales-de-yumi-esuki https://sns-rp.forumgratuit.org/t4481-bingo-book-de-yumi-esuki-v2 https://sns-rp.forumgratuit.org/f322-dossier-kazekage-yumi-esuki https://sns-rp.forumgratuit.org/t4477-yumi-esuki-l-aube-d-une-nouvelle-ere
Azzuki Mioka

Azzuki Mioka
Messages : 266

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 2 C - 0 D
Talents:

Main dans la main, nous nous formons trait pour trait Empty
MessageSujet: Re: Main dans la main, nous nous formons trait pour trait   Main dans la main, nous nous formons trait pour trait EmptySam 23 Nov - 13:18

- C'est bien ça. Pour ma part, j'avais pensé à une technique de clonage pour mon Hyôton. Si j'ai bien compris le fonctionnement de ton «Mizu bunshin no jutsu», tu te sers de l'eau présente dans l'environnement pour matérialiser un ou plusieurs clones... Mais je me vois mal utiliser une technique nécessitant la présence de glace autour de moi. Ce ne serait pas adéquat... Pourrais-tu me montrer ta technique de clonage?

-Pas de problème, on va aller au point d’eau pour faciliter l’entraînement, mais sache que je peux utiliser l’eau présente dans l’air pour créer mes clone aqueux, mais bien sûr c’est plus facile avec une étendu d’eau à proximité.

Nous nous dirigions donc vers la source de l’air d’entraînement. Une fois j’utilisais ma technique de clonage aqueux. A sa demande je pris de l’eau du lac que je fis léviter à ses pieds.
Elle commença par placer ses mains sur l’eau et essaya de faire passer du chakra hyoton, mais rien ne se produisit. Puis après plusieurs tentatives, elle réussit à geler l’eau. C’était un bon début.
Puis elle me demanda à nouveau de l’eau, je mis à nouveau de l’eau près d’elle, elle la gela sans problème, je continuais donc de lui donner de l’eau qu’elle gelait jusqu’à ce qu’elle obtienne environ 1 mètre cube de glace.
Elle tenta alors de plusieurs façons différentes. Après de nombreuses tentatives, elle réussit enfin à créer son clone. Celui-ci était totalement blanc, mais dans l’ensemble elle était semblable. Il suffisait de travailler encore un peu cette technique et cela devrait aller.

- Ah ! Merci Azzuki. Je n'y serais jamais arrivé sans toi. Je m'entraînerai davantage pour l'affiner, mais le gros du travail est fait. Et si nous cherchions des combinaisons de combat à présent ? As-tu des idées ?

Nous avions fini la première partie de l’entraînement, à savoir aider Yumi à développer  une technique de clonage Hyoton. Maintenant nous devions mettre au point des tactiques, des enchaînements et autre sorte de mouvements combiné.
Je réfléchissais à ce que nous pourrions faire, du plus simple comme geler mes barrières d’eau pour les rendre plus résistante, au plus compliquer comme créer des corps d’eau et de glace, des golems, ou des armes.

-J’ai quelques idées, on va commencer par les plus simples. Je pensais que pour commencer, tu pourrais geler mon eau pour créer une muraille de glace.

Je me mis alors à manipuler de l’eau pour créer une fine barrière d’eau.

-A toi de jouer.

_________________
Main dans la main, nous nous formons trait pour trait Userba11
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t931-annale-de-azzuki-mioka#6549 https://sns-rp.forumgratuit.org/t911-bingo-fiche-de-azzuki-mioka https://sns-rp.forumgratuit.org/t910-presentation-de-azzuki-mioka-fini
Yumi Esuki
Rang S
Rang S
Yumi Esuki
Messages : 4289

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Talents:

Main dans la main, nous nous formons trait pour trait Empty
MessageSujet: Re: Main dans la main, nous nous formons trait pour trait   Main dans la main, nous nous formons trait pour trait EmptySam 23 Nov - 15:42

Nous passâmes quelques minutes à réfléchir, les yeux plongés dans ceux de l'autre. J'en avais profité pour contempler mon camarade, chose dont je n'avais pas encore eu le loisir. Il n'y avait aucun doute là-dessus : il n'était pas déplaisant à regarder. Mon comportement était étrangement bien différent de la normale. Peut-être était-ce l'ambiance de l'entraînement qui m'avait mise en confiance, mais je n'avais pas pour habitude de lorgner mes partenaires, encore moins lorsque j'étais censée réfléchir. Il fut donc le premier à soumettre ses suggestions.

- J’ai quelques idées, on va commencer par les plus simples. Je pensais que pour commencer, tu pourrais geler mon eau pour créer une muraille de glace.

Mignon et ingénieux, qui plus est. En effet, si l'eau pouvait être intéressante défensivement parlant pour freiner la progression d'un projectile, la glace la stoppait net : l'état solide n'avait rien à envier à l'état liquide. Azzuki commença à manipuler l'eau de la rivière avec facilité puis il la plaça à ma portée, de manière à ce que je puisse tenter de la geler.

- A toi de jouer.

Ainsi, je posai mes mains sur la fine couche d'eau en suspension devant moi et je la gelai, de la même manière que tout à l'heure. Alors qu'agir ainsi m'était impossible il y a quelques heures, je n'eus aucun mal à procéder à cette congélation cette fois-ci. Geler de l'eau présente à l'état liquide était un élément acquis à présent. En matérialiser moi-même à l'état solide serait une autre pair de manche...  Pour l'heure, je devais me concentrer sur notre synchronisation et nos techniques combinées. Sa fine couche d'eau s'était donc rapidement changée en imposant mur de glace, de quoi bloquer plus d'une technique.

- Génial ! Ça a marché. Personne ne peut dire le contraire : tes idées sont vraiment bonnes. Si tu places de l'eau sur le terrain, je pourrais aussi la changer en glace pour gêner nos ennemis dans leurs déplacements.

Nous tentâmes donc cette combinaison. Il répartit de l'eau sur le sol autour de moi, encore une fois grâce à son Suibun Kanri. Je gelai rapidement chaque flaque d'eau, ce qui m'entraîna également à augmenter la vitesse de propagation de mon «chakra froid» sur l'eau. Ce verglas lisse pouvait tout à fait faire glisser un ennemi qui passerait dessus par inadvertance. La complémentarité de l'eau et de la glace pouvait nous permettre de faire bien des choses... Et j'étais sûre qu'il y avait encore beaucoup à exploiter.

- Tu as d'autres idées?

Si il le fallait, j'étais prête à rester toute la journée en sa compagnie. C'était important pour l'équipe, et je devais bien avouer quelque chose : elle était loin d'être désagréable.
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t2179-annales-de-yumi-esuki https://sns-rp.forumgratuit.org/t4481-bingo-book-de-yumi-esuki-v2 https://sns-rp.forumgratuit.org/f322-dossier-kazekage-yumi-esuki https://sns-rp.forumgratuit.org/t4477-yumi-esuki-l-aube-d-une-nouvelle-ere
Azzuki Mioka

Azzuki Mioka
Messages : 266

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 2 C - 0 D
Talents:

Main dans la main, nous nous formons trait pour trait Empty
MessageSujet: Re: Main dans la main, nous nous formons trait pour trait   Main dans la main, nous nous formons trait pour trait EmptyMer 27 Nov - 23:37

Pas besoin d’attendre longtemps avant d’avoir un résultat, quelques instants après qu’elle ait touchée l’eau avec ses mains, celle-ci se glaça, formant ainsi un mur de glace bien résistant.

- Génial ! Ça a marché. Personne ne peut dire le contraire : tes idées sont vraiment bonnes. Si tu places de l'eau sur le terrain, je pourrais aussi la changer en glace pour gêner nos ennemis dans leurs déplacements.

Je répartis de l’eau sur le sol, sur une assez grande surface et Yumi gela alors, cette eau, cela pourrait nous servir pour ralentir des ennemies, ou les déséquilibrer et en faire des cibles faciles. Une combinaison qui était donc intéressante.
Plusieurs idées me venait à l’esprit, si elle pouvait geler l’eau et garder une certaine quantité d’eau liquide au cœur de la glace, cela pourrait me faire un projectile ou une arme, ou alors un fouet avec l’extrémité rendue solide par la glace, il fallait tenter cela.

- Tu as d'autres idées?


-Oui.

Je lui expliquais donc les différentes techniques que j’aimerais expérimenter.
Puis, nous nous mettions au travail. Elle tenta de contrôler la glaciation de l’eau pour ne pas tout geler et laisser ce fameux « cœur » de glace qui me permettrait de contrôler le bloc de glace, elle eut du mal à contrôler la glaciation, mais au bout de plusieurs essais rater, l’entraînement porta ses fruits, elle réussit enfin à contrôler le phénomène de glaciation qu’elle provoquait, mais c’était moi à présent qui avait du mal. La glace causait comme des interférences, le contrôle était différent je me concentrais pour garder le bloc de glace en lévitation, mais celui-ci fini par tomber et il se brisa.
Il fallait retenter l’expérience. Ce n’est qu’après cinq tentative que je réussis enfin à laisser léviter le bloc de glace, mais il n’était pas stable, il allait à droite à gauche, le contrôle de ce bloc restait difficile, mais vue comment cela évoluait, je savais que c’était possible.
Nous tentions ensuite mon idée du fouet, mais cela s’avérait peut-être impossible, car l’eau ne collait pas à la glace, de ce fait la glace et l’eau se séparait en vol. Je ne comptais pas abandonné, cette idée, mais il fallait la mettre de côté pour le moment.

-Si tu as des idées, je t’écoute. Moi je n’en ai plus pour l’instant.

_________________
Main dans la main, nous nous formons trait pour trait Userba11
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t931-annale-de-azzuki-mioka#6549 https://sns-rp.forumgratuit.org/t911-bingo-fiche-de-azzuki-mioka https://sns-rp.forumgratuit.org/t910-presentation-de-azzuki-mioka-fini
Yumi Esuki
Rang S
Rang S
Yumi Esuki
Messages : 4289

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Talents:

Main dans la main, nous nous formons trait pour trait Empty
MessageSujet: Re: Main dans la main, nous nous formons trait pour trait   Main dans la main, nous nous formons trait pour trait EmptyJeu 28 Nov - 15:09

- Si tu as des idées, je t’écoute. Moi je n’en ai plus pour l’instant.

Je lui répondis que j'étais également à court, mais que nous avions déjà bien travaillé. De plus, le soleil commençait à chuter doucement à l'horizon. Nous avions passé notre journée entière à optimiser notre synchronisation, et c'était une bonne chose pour l'équipe. Après lui avoir dit au revoir, je rentrai chez moi et passai une soirée tout ce qu'il y avait de plus banale.

Le lendemain, je revins à l'aire d'entraînement pour parfaire ma technique. Même si j'avais réussi à matérialiser de la glace, je devais encore travailler dur pour arriver à quelque chose de satisfaisant : je devais absolument trouver un moyen de compenser «l'aspect sentimental» de ma technique. En effet, jusqu'à maintenant, je n'arrivais à créer de la glace que sous l'influence d'une émotion très forte, comme la colère ou la joie. Mais ces sentiments ne m'empliront pas lors de chacun de mes combats. Je me mis sérieusement au travail, cherchant quelque chose qui pourrait servir de substitution à ces ressentis.

Avant toute autre chose, je devais choisir correctement les mudras qui correspondaient à cette nouvelle technique. J'avais lu dans un ouvrage sur l'art d'utiliser la glace que les mudras caractéristiques du Hyôton étaient ceux du Coq et du Dragon, étant les représentants respectifs du Suiton et du Fuuton, les deux affinités qui le composent. Pour une telle technique, j'estimais que 3 mudras étaient suffisants. En plus de ces deux-là, je choisis donc d'ajouter celui de la Chèvre. La liberté et l'oisiveté de cet animal correspondaient bien au moment présent. C'est ainsi que je commençai à enchaîner ces mudras pour m'y habituer. Lorsqu'ils furent inscrits dans mon esprit, je me concentrai davantage sur la technique en elle-même.

Après une mûre réflexion, je finis par trouver quelque chose qui ferait peut-être l'affaire. Si je n'étais pas constamment dans un état d'apogée émotionnelle, je ressentais cependant en permanence un autre sentiment : le désir de m'accrocher à la vie et de la croquer à pleines dents, en l'honneur de ceux qui ne le pouvaient plus. Ce fut avec une certaine fierté que je repensai à ma sœur et à Yokei-sensei. J'étais fière de les représenter et d'aspirer à la joie de vivre qu'ils m'avaient insufflée.

Je composai alors les mudras que j'avais choisis en gardant cet état d'esprit, puis je malaxai mon chakra dans la paume de ma main droite avant de frapper le sol avec celle-ci. Rien. Rien de concret, du moins. J'avais cru sentir, ne serait-ce que très faiblement, la même sensation que l'autre fois : un froid mordant parcourant mon bras tout entier. Je répétai alors l'opération encore et encore. Plus le temps passait, et plus cette impression se faisait grande, jusqu'à ce que je sois bel et bien certaine qu'elle existait. En y accordant un peu plus de chakra, un résultat visible se fit enfin remarquer : une très fine couche de glace s'était matérialisée au sol, au point d'impact de ma main. Je passai la matinée toute entière à refaire les mêmes gestes. Une nette progression était cependant visible : alors que le soleil tendait bientôt vers l'ouest, je parvins à former un bloc de glace. Bien qu'il était encore modeste, celui-ci était suffisant pour former un clone. J'exécutai de nouveau le mudra de la Chèvre pour enclencher la modélisation. Il fut formé en quelques instants, fidèle à l'originale. J'avais enfin réussi à développer entièrement ma technique. C'est alors que je me posai une question, un peu stupide mais pourtant légitime.


«Qu'est-ce que ce clone de glace fait de plus qu'un simple clone ?»

Même si la technique rendait merveilleusement bien sur papier, je ne voyais pas vraiment en quoi son utilité pouvait différer de la simple Technique de Clonage (Bunshin no jutsu). Ce détail m'agaçait terriblement : tous ces efforts étaient-ils vains ? Je fouillai ma sacoche pour en sortir l'ouvrage sur le Hyôton que j'avais emprunté à la bibliothèque : Briser la glace, de Wara Ryoumi. Même si aucune technique ne figurait dans ce livre, Ryoumi s'était basé sur des témoignages de shinobis ayant vu du Hyôton. Je me rappelais d'une technique décrite par un vieil homme à propos de senbons de glace... Une idée émergea ainsi dans mon esprit : pourquoi ne pourrais-je pas transformer mon clone en une sorte de nuée de senbons de glace qui attaqueraient dans toutes les directions ? Cela ferait de cette technique un véritable atout offensif. Je m'attelai donc à la réalisation de cet aspect de la technique. Il me fut difficile d'imaginer comment je pouvais le mettre en place... Mais après une mûre réflexion, je me dis que mon clone était simplement du chakra matériel. Si je pouvais utiliser mon énergie pour le faire apparaître et le modeler, pourquoi ne pourrais-je pas l'utiliser pour le détruire ? Une fois redevenu à l'état de glace, je pourrais me servir de celle-ci pour créer des senbons.

Je m'entraînai donc à cet enchaînement en utilisant le mudra Chèvre après avoir invoqué mon clone. Je gardai le même état d'esprit, essayant à plusieurs reprises de le faire éclater. Maîtriser une création de chakra n'était pas chose facile, surtout pour une technique mise au point quelques heures auparavant. Mais, avec une certaine persévérance, je parvins à faire éclater mon clone en compressant le chakra qui le composait. Il retourna donc à l'état de glace et j'utilisai cette fois-ci une partie de mon chakra pour la changer en senbons. Ce ne fut pas la partie la plus difficile de la technique. Je la réussis même du premier coup ! Je réalisai alors qu'il serait mieux que mon clone se disperse en senbons de manière automatique, après un coup qu'il aurait reçu. Cela me permettrait de me focaliser sur d'autres détails, lors d'un combat. Ma concentration était suffisamment requise ailleurs...

Ce ne fut pas sans mal que je recommençai donc toute la procédure, en malaxant le chakra de manière différente au moment de la modélisation du clone, afin de lui transmettre l'atout de se transformer en senbons après un contact physique. Ensuite, je lançai un shuriken sur mon clone tout en me mettant hors de portée de possibles senbons. Le résultat fut insatisfaisant. Et à chaque fois que je recommençais – en essayant de malaxer mon chakra différemment à chaque nouvelle tentative –, le résultat fut le même : un cuisant échec. Alors que mes réserves de chakra étaient quasiment épuisées, je me surpris moi-même lorsque le résultat fut enfin celui que j'espérais. Au contact de mon shuriken, le clone éclata en mille éclats fuyant dans toutes les directions : des senbons de glace.

Alors que je souhaitais me diriger vers l'un d'entre eux pour l'examiner en détail, ma vue se troubla et je perdis l'équilibre avant de retomber sur mes genoux. J'étais totalement exténuée. Créer une technique était pour le moins fatiguant ! Je rentrai chez moi tant bien que mal et fis une sieste réparatrice. J'étais si fatiguée que j'aurais aimé dormir pour l'éternité.


Fin du RP
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t2179-annales-de-yumi-esuki https://sns-rp.forumgratuit.org/t4481-bingo-book-de-yumi-esuki-v2 https://sns-rp.forumgratuit.org/f322-dossier-kazekage-yumi-esuki https://sns-rp.forumgratuit.org/t4477-yumi-esuki-l-aube-d-une-nouvelle-ere
Contenu sponsorisé



Main dans la main, nous nous formons trait pour trait Empty
MessageSujet: Re: Main dans la main, nous nous formons trait pour trait   Main dans la main, nous nous formons trait pour trait Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Main dans la main, nous nous formons trait pour trait
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Les Charlots en folie : À nous quatre Cardinal! [DVDRiP]
» À nous les garçons [DVDRiP]Comédie
» Un p'tit bain... Et plus? [ Seiko ♥ ] -Hentaï-
» Toi dans mes draps. | [PV] Hentaï.
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: V1 :: Mizu no Kuni :: Kirigakure no Sato :: Aire d'entrainement-
Sauter vers: