Le Deal du moment : -43%
Pied mixeur Moulinex DD64210 OPTICHEF
Voir le deal
39.99 €

Partagez
 

 Les entraînements d'Amaya [FB]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

Les entraînements d'Amaya [FB] Empty
MessageSujet: Les entraînements d'Amaya [FB]   Les entraînements d'Amaya [FB] EmptyMer 12 Fév - 3:47

– C'est quelque chose... de nécessaire...

Plongée dans ses livres, la tête visiblement lourde de sommeil et menaçant de s'écraser dans un bruit sourd sur un bureau d'un bois de piètre qualité, elle tâchait d'étudier. Cela faisait un moment désormais qu'elle était là à engloutir le contenu de toute une série d'encyclopédies sur le corps humain. Elle ne disposait pas de prédispositions pour la médecine, elle n'était pas une génie de la chose et savait que seul un âpre travail saurait lui garantir des bases solides. Cependant, elle n'avait pas à l'esprit de jouer les kunoichi dévouées à la salvation de tous, mais travaillait bel et bien sur un moyen de limiter les fuites sur elle. Non pas que la confiance était chez elle une denrée rare qui qu'il fallait savourer avec la plus grande délicatesse, mais il fallait bel et bien inculper un esprit prudent à l'extrême. Elle jouait avec la mort chaque jour maintenant qu'elle était promise à reprendre l'empire de sa mère, et pour ce faire il lui fallait avoir une complète emprise sur ce dernier. Néanmoins, elle ne désirait pas utiliser les mêmes méthodes et préférait offrir le choix à celles et ceux qui voulaient embrasser sa cause.

Pour ce faire, elle s'était mise en tête de trouver un moyen efficace de contrer les pires malfrats de sa famille, ces mêmes qui n'avaient aucune idée de ce que pouvait représenter les valeurs qu'elle cherchait tant bien que mal à imposer à tous. Il lui fallait ainsi pouvoir jouir d'une certaine protection avant même que les délateurs aient l'occasion d'accomplir leurs bassesses, ce qui l'avait poussée dans une voie qu'elle n'avait jamais vraiment arpentée au fond. En effet, c'était bien plus cette peur viscérale de se voir trahie qui la poussait à développer un fuinjutsu visant à simplement protéger par la tombe ses secrets les plus tus. Si elle avait déjà une idée de comment elle pouvait effectuer cela, notamment grâce à un ingénieux placement visant à faire exploser une artère et forcer la nature à accepter la mort d'un individu rattrapé par son karma, elle peinait à le faire s'activer.

Le reste s'était avéré relativement simple. Il suffisait d'installer le sceau durant le sommeil de la personne à surveiller via un procédé indolore. Le reste ne dépendait que d'elle ceci fait, sa fidélité étant testée le restant de son existence. Amaya ne désirait pas pour autant se présenter comme une déesse miséricordieuse sous prétexte qu'elle avait un droit de vie ou de mort sur ses « sujets ». Elle voulait évidemment laisser le plein choix à ceux à qui elle avait juré protection de lui tourner le dos ou non. Si jamais elle s'écartait de trop du chemin qu'elle leur permettait d'arpenter, le sceau créerait une minuscule lame de chakra qui viendrait perforer la tête de l'individu en un endroit précis pour enfin disparaître comme si jamais rien n'avait été apposé, simulant une parfaite rupture d'anévrisme tout ce qu'il y avait de plus banal. Dans les secondes qui suivaient, la faucheuse venait et accomplissait sa besogne, emportant avec elle les secrets dont ses victimes étaient censés être les protecteurs. Le procédé avait déjà été testé sur des rats, le seul réel sujet d'expérimentation qu'elle pouvait se permettre de trouver sans attirer un quelconque regard, et les résultats s'étaient avérés suffisamment bons pour qu'elle puisse l'utiliser sur l'homme. C'était là qu'elle se heurtait à un problème de morphologie, sur lequel elle devait se documenter. En effet, comment espérer utiliser les souvenirs d'un homme si on ne comprenait pas le fonctionnement de ces derniers ?

C'était là que le bât blessait. Mais elle comptait bien évidemment remédier à ce léger contretemps en se plongeant dans les écrits qui traitaient de la chose. Elle offrait ainsi à son esprit une source de savoir particulièrement difficile à atteindre, mais qui saurait sans doute aucun lui ouvrir de nouvelles portes. Tout n'était alors qu'une question de temps avant qu'elle ne puisse offrir à sa technique la tournure qu'elle désirait. Elle aurait ainsi acquis l'autonomie nécessaire à protéger ses arrières des coups de poignard qui menaçaient, lancinant la chair et prêt à se repaître de son cadavre et de ses biens. C'était un monde bien dangereux qu'elle fréquentait, où la confiance ne pouvait éclore entre deux personnes sans du temps. Malheureusement pour les autres, elle consacrait ce temps à leur offrir une mort rapide pour des raisons aussi funestes que la trahison...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Les entraînements d'Amaya [FB] Empty
MessageSujet: Re: Les entraînements d'Amaya [FB]   Les entraînements d'Amaya [FB] EmptyDim 16 Fév - 0:28

L'espace d'un instant, elle tâcha de sortir de sa torpeur. Cela faisait quelques mois qu'elle avait mis au point sa technique et elle avait eu l'occasion de se faire rattraper par sa conscience, cette même qui tâchait tant bien que mal de la maintenir éveillée quand elle cherchait à s'enfouir dans les bras du Morphée de ses rêves. Elle avait eu l'occasion de se heurter à un nouveau cas qui remettait en cause sa morale, et se voyait désormais assaillie par ce même problème qui s'immisçait en elle comme un poison lancinant. Elle n'avait pourtant pas fait grand chose, si ce n'était forger de quoi repérer des objets en utilisant un procédé travaillé en se basant sur des objets de la vie d'un shinobi haut placé.

Ainsi, elle avait su étudier le fonctionnement de ces dispositifs électroniques qu'utilisaient certaines équipes afin de communiquer peu importe la situation. Il suffisait de comprendre comment ces derniers fonctionnaient pour au final utiliser le système à son avantage. De ce fait, elle sut rapidement générer un signal sur une fréquence suffisamment particulière pour être garantie de son inutilité pour les autres villages. Pleine de parasites et de grésillements, utiliser cette dernière dans un but de transmettre des paroles s'avérait être un tour de force nécessitant trop de ressources. Néanmoins, seul le signal en lui-même l'intéressait, aussi elle n'en avait cure. Ce n'était qu'en positionnant ce dernier qu'elle aurait mis au point son dispositif dans des proportions suffisamment intéressantes pour en avoir une réelle utilité.

Ceci étant, elle ne put s'empêcher de commencer ses expérimentations. Si l'émetteur ne lui offrit pas une résistance particulière en raison de sa compréhension de la chose, il lui fallait dès à présent mettre la main sur un processus rapide afin de localiser son appareil. Elle disposait ainsi d'une base en utilisant ce même instrument de communication et sut rapidement en profiter pour créer un boîtier qui permettrait de capter le signal. Avec une petite astuce, il pouvait désormais afficher avec une précision appréciable la position de l'émetteur. Cependant, s'offrait à elle un nouveau problème : la durée de vie d'un pareil dispositif.

C'est là qu'entrèrent en jeu ses talents de forge, mais aussi là que la raison de ses insomnies passagères prenait source. Si elle réussit à créer un métal qui générait un signal suffisamment fort pour être capter à la fréquence souhaitée -un simple ajustement du capteur étant alors nécessaire- elle eut la pernicieuse idée d'utiliser cela plus que sur des personnes, mais également sur des objets. A l'époque, elle avait en effet eu l'occasion de voir ses dons pour le kenjutsu récompensés par une des épées forgées par ses ancêtre, la lame aiguille capable de transpercer n'importe quoi et de coudre ces derniers ensembles. Sans doute frappée par les démons les plus turpides qui soient, elle eut alors le total plaisir de recouvrir le pommeau de son cadeau avec un ingénieux alliage du même métal forgé spécialement pour cette occasion. L'illusion s'avérant être parfaite pour elle qui avait manipulé cette lame pendant des mois, elle se doutait que son mizukage ne se serait pas rendu compte du subterfuge si elle avait à la lui rendre. Cependant, lorsque cela arriva effectivement, alors qu'elle prit sa retraite en temps que kunoichi pour des raisons médicales -sans compter bien évidemment les raisons économico-familiales que son autre vie pouvait invoqué- elle avait pertinemment « oublié » de retirer le dispositif qui à la base devait lui servir à prévenir des vols.

La jeune femme soupira alors, visiblement agacée de ne pas s'être faite prendre dans son stratagème, aussi fourbe fut-il. Un paradoxe qu'elle tâcha de vite oublier lorsqu'elle replongea ses pensées dans le livre qu'elle tenait. Être frappée de prises de conscience n'était pas une bonne chose pour elle, il lui fallait imposer son rythme ailleurs, là où les autres ne sauraient pas pénétrer pour au final utiliser à son encontre. Il lui fallait une forteresse de solitude, là où elle saurait être à l'abri des futures déceptions, des trahisons et des vaines tentatives de la renverser...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Les entraînements d'Amaya [FB] Empty
MessageSujet: Re: Les entraînements d'Amaya [FB]   Les entraînements d'Amaya [FB] EmptyDim 16 Fév - 0:28

Cette dernière pensée tâcha de lui rappeler qu'elle ne devait faire confiance à personne. Pourtant, beaucoup avait su par le passé attirer son attention, autant par leurs faits que par leurs gestes. Comme beaucoup de kunoichis, elle était attirée par les hommes dotés de quelques charmes et savait tomber entre leurs griffes acérées lorsqu'elle se montraient plus vulnérables. Il y a de cela plusieurs années maintenant, elle avait eu l'occasion d'assister à des cours sur l'irou jutsu. Pas particulièrement douée en la matière, elle peinait à suivre les explications, les termes techniques et le niveau demandé par la classe. Incapable pourtant d'abandonner pour une simple question de fierté personnelle, poussée par une maternelle qui désirait âprement que son enfant puisse être consciente des possibilités du corps humain -sans doute pour mieux savoir l'utiliser-, elle redoublait sans cesse d'efforts pour ne pas se laisser distancer.

Plutôt charmante et épargnée par une adolescence boutonneuse qui lui avait par la même occasion offert quelques formes, elle attirait par la même occasion bon nombre des hommes qui tâchaient de s'approprier ses faveurs en l'aidant tant bien que mal dans la compréhension de ses cours. Bien évidemment, elle avait compris qu'ils ne voyaient en elle moins qu'un morceau de chair, et c'est de cette simple constatation que contre toute attente elle refusa de recourir à quelqu'un, finissant dès lors par subir une réputation de frustrée dépressive, preuve du manque d'intérêt dont ils pouvaient faire preuve. Seul persistait l'un d'entre eux, certainement pas le plus beau mais sans doute un des plus intelligent qui soit. Elle ignorait si il faisait ça par simple entêtement comparé à ses camarades, mais il était certain que lui savait faire preuve d'humilité et de compréhension, deux choses qu'elle semblait rechercher chez une personne de son calibre.

Rapidement, ils purent enfin constater les progrès de la jeune femme alors qu'elle pratiquait des incisions de bonne précision sur les poissons alors utilisés en tant que cobaye -sans doute la ressource la plus commune dans un pays comme celui de l'eau. Ne manquait plus qu'à réparer ces coupures à l'aide du ninjutsu médical, chose qui s'avéra plus difficile que prévu en raison du dosage de chakra qui n'était pas une évidence pour la jeune femme. Elle ne pouvait s'empêcher de ruminer son échec, chose qui avait le don d'amuser son camarade.

– J'ai juste l'impression d'être douée pour détruire et pas réparer.

Pour toute réponse, elle eut le droit à un sincère sourire qui lui arracha une réaction de timidité qu'elle ne reconnut pas comme la sienne. Gênée au plus haut point, elle ne put s'empêcher de détourner le regard de peur que l'autre n'en profite pour s'infiltrer dans la brèche ainsi créée. Bien évidemment, il aurait été trop beau pour elle qu'il en fasse autant, lui donnant par la même occasion une vraie raison de le repousser comme elle avait pu le faire avec les autres. Mais si il pouvait paraître intéressé, elle ne le ressentait pas comme quelque chose de mal, sans pouvoir mettre des mots sur cette sensation de bien-être. Peut être était-ce simplement son aura qui s'avérait être tout simplement bonne ?

– Bah, il est de toute façon plus facile de détruire que de construire, tu sais. Mais avec du temps, les plus petites briques font les plus grands châteaux.

Il marqua une pause, visiblement pensif. Elle se laissait bercer par ces quelques paroles, envahie d'une douce sensation qui se ressentie dans ses émanations de chakra. Le poisson auquel elle avait continué d'administrer son traitement par simple entêtement que réelle conviction eut un soudain sursaut morbide, arrachant un cri de surprise au couple, qui virèrent rapidement sur une attitude plus détendue, amusés par la situation. C'était une bonne nouvelle pour elle, car cela lui permettrait sans doute d'arriver au même effet sans avoir à « subir » les divagations d'un énergumène à peine rencontré. Ne lui manquait plus qu'un peu d'entraînement, et elle n'aurait plus à dépendre de lui pour enfin s'en débarrasser. Seulement, en avait-elle l'envie ?

– Commence par m'aider à construire mon irou jutsu, on verra ensuite pour les châteaux, OK?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Les entraînements d'Amaya [FB] Empty
MessageSujet: Re: Les entraînements d'Amaya [FB]   Les entraînements d'Amaya [FB] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les entraînements d'Amaya [FB]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Un Heureux événement [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: V1 :: Mizu no Kuni :: Kirigakure no Sato :: Académie Ninja-
Sauter vers: