Partagez
 

 Apprentissage de la technique du clone explosif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Atsushi Ishimaru

Atsushi Ishimaru
Messages : 296

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 5 A - 3 B - 3 C - 1 D
Talents:

Apprentissage de la technique du clone explosif Empty
MessageSujet: Apprentissage de la technique du clone explosif   Apprentissage de la technique du clone explosif EmptyMar 27 Nov - 23:40

Partie I: Apprentissage du multi-clonage

Le jour se levait paisiblement dans ce qui semblait être la journée la plus tranquille qui soit, et tout ça dans le meilleure des mondes. C’était une journée de fin de semaine et on entendait déjà les jeunes enfants jouer dehors. Un peu plus loin, bien qu’Atsushi ne l’entendait pas, le marché marchait  à tout rompre et déjà la moitié du village faisait leurs courses pour la semaine qui allait suivre. C’était une belle journée d’été. Aucun nuage dans le ciel, aucune pluie annoncée pour la journée. Le genre de journée que l’on veut revivre. Le genre de journée qu’on profite pour se reposer et remettre ses esprits en place. Atsushi avait reçu quelques semaines plus tôt son diplôme de l’académie ninja et avait été promu Genin. Il ne savait pas trop quoi faire en attendant sa première mission qu’il irait chercher dans quelques jours dans le bureau de l’Hokage. Alors qu’il pensait à ce qu’il allait faire de sa journée, Atsushi entendit quelques bruits de pas s’approcher et quelques coups retentir sur sa porte de chambre. Il entendit sa mère lui dire qu’il devait se lever, que son père voulait lui parler.
Se demandant s’il avait fait quoi que ce soit de mal, Atsushi se leva, s’habilla et sortit de sa chambre pour y rejoindre son père dans la cuisine. Sa mère était retournée cuisiner derrière lui et elle avait un  beau sourire. Son père, aussi, semblait de bonne humeur en cette belle matinée. Atsushi s’approcha d’eux et s’assit. Son frère n’était pas présent, car il travaillait pour la police et il y restait plus de la moitié de l’année. C’était devenu comme son deuxième foyer. Alors que sa mère servait le repas, son père regardait longuement Atsushi. Il semblait fier de lui, depuis qu’il avait passé son diplôme.

- Je pense que tu es assez vieux. Tu es assez fort désormais, au vu de tes notes. J’aurais pensé te l’apprendre dans cinq ou six ans, mais je vois que tu es déjà assez mature pour l’apprendre aujourd’hui. Comme tu le sais, la famille Ishimaru n’est pas une famille de combattant. Bien qu’elle tente de le devenir avec toi et ton frère, elle a, dans le passé, toujours utilisé des pièges et des astuces pour s’en sortir et pour monter en grade ou toute autre raison. Parfois, malgré tous les efforts déployés pour ne jamais passer à la violence, c’était inévitable. Parfois, notre famille a été attaquée pour diverses raisons et nous avons été obligés de nous défendre. L’une des mentalités de cette famille est que la meilleure des défenses a toujours été l’attaque. Bien que nous n’attaquions jamais nous-mêmes dans le passé, nous pensions que lorsque nous étions attaqués, la meilleure des défenses était la contre-attaque rapide et efficace.

Atsushi le regardait et l’écoutait silencieusement. Ça lui rappelait les fois où son père lui apprenait quelques techniques de base quand il était plus jeune. Ce n’était pas arrivé depuis quelques années, surtout dû au fait qu’il allait rentrer à l’académie et que, plus tard, il y était. Maintenant, il n’avait plus de professeur et pas encore de sensei, alors son père jugeait surement que c’était de son devoir de le faire progresser entre temps.

- Tu as surement déjà entendu parler de la technique de clonage. Je ne te parle pas seulement ici de la technique de clonage qui ne donne qu’une image sans forme et sans matière, mais d’une vraie technique de clonage, un deuxième toi, voir plus. Cette technique est incroyable puisque des gens pensent pouvoir t’attaquer alors qu’en réalité, tu es beaucoup plus loin, ou à l’affût de l’attaquer. L’un des problèmes de cette technique, c’est aussi que quand tu l’utilise, tu t’épuise beaucoup plus rapidement et donc tu es moins en forme pour le reste du combat, et ce n’est pas ce que nous voulons… n’est-ce pas?

Atsushi acquiesa.

- Alors aujourd’hui, je vais t’apprendre à faire la technique du clone de l’ombre, ou, si tu veux l’appeler ainsi, la technique du multi clonage. Comme tu l’a déjà peut-être apprit à l’académie, c’est une technique qui a été beaucoup utilisée et popularisée par Naruto, notre ancien Hokage.

Le père et son fils mangèrent alors le repas que leur avait servit respectivement leur épouse et mère, puis ils se levèrent pour s’habiller. Aujourd’hui allait être une dure journée d’entrainement. Sans emmener d’arme, car ils n’en auraient pas besoin, le père et son fils partirent pour la forêt. Ils trouvèrent alors une petite plaine au milieu du bois. Ça serait parfait pour s’y entrainer. Le père lui fit d’abord une démonstration. Il mit ses mains dans une position perpendiculaire et deux autres pères apparurent. Le père fit signe à Atsushi de venir voir. Ils étaient tous physiques et pouvaient très bien l’attaquer ou faire ce qu’ils voulaient. Pendant toutes les heures qui suivirent, son père expliqua à Atsushi tout ce qu’il y avait à apprendre sur les clones d’ombres. Comment en faire, mais surtout comment les utiliser. Dans quels cas étaient-ils nécessaire, comment bien les utiliser pour combattre et pour se protéger. Après plusieurs heures de travail et d’entrainement intense, Atsushi réussit finalement à faire un petit clone dégarni et dépourvu de tout talent martial ou intellectuel qui s’effondrait après quelques secondes. Après cet ultime effort qui avait enfin donné un semblant de fruit, Atsushi était épuisé. Son père, tout aussi épuisé et fatigué que son fils, l’invita à retourner à la maison afin de s’y reposer. Il l’avertit que l’entrainement reprendrait demain et qu’ils continueraient de s’entrainer ainsi jusqu’à ce que son fils réussisse à non seulement contrôler cette technique mais aussi à la maîtriser dans toutes les sphères possible .Son père ne voulait pas qu’il sache seulement l’utiliser, il voulait qu’il soit le plus fort, le meilleur de toute les shinobis de Konoha. Il voulait que son fils, digne représentant de la famille Ishimaru, utilise cette technique pour se sortir de toutes les situations possible.

Après avoir marché une vingtaine de minute, ils rentrèrent enfin dans leur maison et allèrent tout les deux, après un bref bonne nuit, dans leur chambre pour y passer une belle et douce nuit après une journée d’efforts intenses.

Partie II: Maîtrisee du multi-clonage

Atsushi se réveilla. Sa mère n’avait plus besoin de venir le réveiller désormais. Atsushi s’était habitué à se réveiller à cette heure puisque cela faisait plus de deux semaines que lui et son père s’entrainait. Une des techniques familiales qui était distribué de père en fils depuis plusieurs générations était transmise par le père d’Atsushi à celui-ci. Atsushi était écœuré de cette maudite technique. Il n’arrivait pas à faire plus d’un clone. Le clone qu’il faisait n’était déjà pas très fort. Toutefois, dans les derniers jours, Atsushi réussissait à faire des clones de plus en plus fort, certains même l’égalait. Il était épuisé, exténué. Il se leva. Le soleil n’était pas encore levé mais on commençait tout de même à entendre des sons de gens au dehors. La journée débutait dans le noir et elle allait se terminer dans le noir, puisque son père et lui ne rentrait que très tard le soir, voir même la nuit. Son père désirait absolument que son fils apprenne cette technique particulière. Le père d’Atsushi avait même averti celui-ci qu’apprendre à faire les clones d’ombre n’était presque rien comparé à ce qui l’attendait, c’est-à-dire le clone explosif. Son père lui avait expliqué quelques détails sur la manière de placer les mains et exposer le chakra lorsqu’il fallait faire cette technique, mais ils désiraient tout les deux qu’Atsushi réussisse à contrôler le multi-clonage avant de passer à quelque chose d’autre.
Atsushi s’assit à table. Son père y était déjà. Celui-ci avait sorti quelques morceaux de pain et en tendit un morceau à son fils. Les deux étaient maintenant silencieux. Personne n’était impatient, mais les deux étaient exténués. Ils avaient tout les deux hâte que l’apprentissage de cette technique vienne à son terme. Après avoir mangé quelques bouchés de pain et fait leur bagage pour la journée, le père et son fils quittèrent le domicile familiale aux petites lueurs du matin. La mère d’Atsushi dormait encore. Malgré quelques mouvements dans la ville, personne n’y était.
En chemin, Atsushi tourna sa tête vers la gauche pour y observer, au loin, les statues des têtes de tout les hokage de l’histoire de Konoha. La tête du dernier Hokage, Matsudaï était toujours en construction. Face au lever du soleil tranquille, on pouvait l’y voir tout en haut un homme portant un gros habit rouge très voyant. Cet homme semblait regarder Atsushi, ou plutôt étais-ce le lever du soleil? Cet homme était-il l’Hokage?
Quoi qu’il en soit, Atsushi regarda à nouveau face à lui alors que lui et son père entrait à la clairière de la forêt. C’était exactement le 15e jour de leur entrainement. Alors que le soleil commençait à monter de plus en plus dans le ciel, les nuages le couvrait au même rythme que marchait son père et Atsushi.

- Je ne pense pas que ce sera une journée pluvieuse, mais nous ne pourrons compter sur le soleil aujourd’hui.

Atsushi acquiesça. Ce n’était pas un mal. Ce soleil était resté très haut dans le ciel pendant de nombreuses journées d’entrainement, qui les rendait encore plus difficile et astucieuses. La chaleur étouffante était le pire ennemi de tout ninja lors de l’entrainement.
Ils étaient arrivés. Ils déposèrent tout deux leur matériel sur le sol et Atsushi s’assit à nouveau, pour l’énième fois il aurait dit. Bien qu’extrêmement patient, les deux hommes répétait les mêmes mouvements depuis plusieurs jours et cela les exténuait.

- Multi-Clonage!

Un grand nuage apparut et les deux hommes regardaient le résultat. Ce n’était pas mal. Un clone qui lui ressemblait de plus en plus. Même si il tentait de faire ressembler ses clones, Atsushi arrivait à leur donner des formes variés, allant d’un de ses compagnons jusqu’à une branche d’arbre.

- Ça commence à prendre forme Atsushi. Tu commence à dominer cette technique et à la maîtriser comme tu dois le faire. Continu comme ça.

Le clone d’Atsushi disparu et ça recommençait. Ce dernier s’assit à nouveau et mit ses mains en positions. Tout au long de la journée, les clones s’accumulaient, plus parfait à chaque fois qu’Atsushi les créaient. Le sourire de son père était exponentiel. La journée avait été plutôt froide et humide. La lumière faisait de plus en plus de place à la noirceur alors que les animaux dans la forêt se faisaient de plus en plus rares. On entendait les cris de joie des deux hommes au rythme effrayant des clones parfaits, réussit. Les deux hommes se serrèrent la main, oubliant que l’entrainement était loin d’être terminé. Effectivement, seulement la moitié était faite. Le noir était maintenant complètement tombé, et les deux hommes souriant prirent leurs affaires. Marchant dans la forêt, les deux hommes ne disaient pas un mot et se contentait d’être heureux de la journée acharnée qu’ils venaient de passer. Atsushi était exténué. Ils rentrèrent à nouveau dans la ville, laissé passé par les gardes de la porte qui maintenant les connaissait et s’était accoutumé à leur présence. Après un bref salut, les deux hommes tournèrent vers la gauche pour allez dans leur quartier. Il faisait nuit noire maintenant. Comme par habitude, Atsushi se retourna encore vers les statues des Hokage. Comme ce matin, il y avait un homme en haut. Était-il resté là tout au long de la journée? L’attendait-il? Était-ce l’Hokage lui-même qui l’observait au loin pou rvoir comment se déroulait son entrainement? Ou était-ce tout simplement un autre homme? Dans toutes ses interrogations, Atsushi se retourna à nouveau et les deux hommes rentrèrent chez eux pour être accueillit par un autre sourire, celui de la mère d’Atsushi. Les deux hommes se firent servir un grand repas grandiose qui allait bien conclure la journée. Après avoir parlé de leur entrainement et de leur journée pendant une heure ou deux, la famille alla tous dans leur chambre respective et passèrent tous une excellente nuit méritée. Encore une dure journée les attendait demain, car maintenant qu’Atsushi avait apprit à faire des clones, il devait maintenant apprendre à les faire exploser. Il s’endormit très rapidement. Quelle journée affronterait-il demain?

Partie III - Technique, Apprentissage, Combat. - Clone explosif!

Ce matin-là était spécial. Il était unique d’entre tous les matins qu’il avait vécus plus tôt cette semaine et la précédente; il avait enfin réussit à maîtriser une technique excessivement difficile, le multi-clonage. Même si cette technique semblait bénigne pour la plupart des ninjas, la plupart d’entre eux avait mit beaucoup plus de temps à la contrôler. Ils n’étaient pas tous comme naruto qui, lui, avait réussit à la maîtriser en quelques heures. Son père l’attendait, comme toujours, dans la cuisine pour le premier repas du jour. Leur mère, ce matin-là, était partie au marché. Après avoir mangé, les deux quittèrent vers la forêt. Comme à son habitude, Atsushi regarda, tout en marchant, les statues des Hokage. L’homme mystérieux qu’il avait vu les jours précédent n’y était plus. Ils continuèrent de marché et croisèrent beaucoup de gens, pour la plupart souriant. C’était un matin encore ensoleillé mais plutôt frais, ce qui était parfait pour l’entrainement.
Arrivés à leur endroit habituel, le duo père-fils s’assirent à nouveau et se concentrèrent. Atsushi regarda son père qui se mit à lui expliquer quoi faire désormais pour la prochaine partie de l’entrainement.

- C’est très simple en réalité. Tu dois faire un clone mal fait. Je m’explique. Ton clone doit être constitué d’un chakra spécialement installé. Quand le clone se fait attaquer et est censé disparaître, le chakra agit de lui-même à la disparition pour exploser. Lorsque cette technique est bien utilisée, elle peut blesser gravement, voir tuer l’adversaire. Tu auras compris que cette technique est à utilisée uniquement contre des ennemis. Des accidents arrivent rapidement.

Après lui avoir expliqué tout le système, Atsushi se leva et mit ses mains en position perpendiculaire. Un clone apparut. Son père lui demanda alors si, selon Atsushi, le clone était explosif, question à laquelle ce dernier acquiesça avec peu d’assurance. Le père d’Atsushi lança un kunai dans la direction du clone, après avoir attendu que son fils se soit mit en sureté. Le clone disparut et rien ne se passa. Il fallut près de six heures pour qu’Atsushi réussisse enfin à créer un clone qui fit une explosion si petite soit-elle. Elle aurait peut-être pu blesser une grenouille si celle-ci avait passé par là. Après cette maigre victoire, le père d’Atsushi invita celui-ci à s’asseoir. Les deux casseraient la croûte pour fêter cette maigre consolation. Il sortit le pain et la viande séché qu’il avait achetée au magasin le jour précédent et les deux regardèrent le ciel. Comme son père, Atsushi était un homme de peu de mot et profitait de chaque moment. Il avait une excellente mémoire. Chaque détail de chaque événement était gravé dans sa mémoire et il pouvait y repenser tout les jours. Il profitait de ces moments passés avec son père, il les savait précieux, et rare. Bientôt, il recevrait des missions et grandirait inévitablement, et aurait de moins en moins de temps pour voir son père et apprécier les moments passés avec lui.
Atsushi était dans ses songes quand il entendit un bruit étrange dans les bois. Un homme habillé de rouge surgit des herbes basses et attaqua son père. L’attaque fut un échec car le père réussit au dernier moment à sauter vers Atsushi. Les trois hommes se regardaient. Son père émit un bruit sonore de rage.

- Aaaa! Migari! Je t’avais dis que j’aurais ma revanche un jour et j’ai décidé que c’est aujourd’hui que je l’aurai.

Atsushi se retourna vers son père, qui lui dit sans le regarder qu’il était un ancien ennemi de Konoha, qu’il le croyait mort et qu’il n’aurait jamais pensé le revoir un jour.
Il avait à peine finit sa phrase que l’homme aux habits rouges était sauté dessus. Le père d’Atsushi fit une boule de feu qui atteignit le bras de l’homme mystérieux. Celui-ci recula et fit trois clones. Deux des clones attaquèrent Migari, le père d’Atsushi et un attaqua Atsushi lui-même. Celui-ci fit un saut et planta le kunai dans la tête du clone qui disparut automatiquement. Son père lui était à la retraite depuis quelques années et n’avait pas combattu réellement depuis. Il attaque l’un des clones qui lui blessa la jambe avant de disparaitre. Le deuxième attaqua son père à la gorge et maintint son couteau afin de pouvoir en finir au plus vite. L’homme en rouge fit reculer Atsushi

- Si tu fais un pas de plus, si tu bouge le moindrement du monde, c’en est finit de ton père.

Atsushi n’osait pas bouger. Son père était à la merci du clone. L’homme en rouge fit mettre Atsushi à genoux et lui enleva toutes ses armes. Désormais, les deux hommes étaient devenus les prisonniers de ce fou. Alors que tout était finit, l’homme mystérieux s’écria :

- Migari, ce n’est pas toi que je vais tuer, c’est ton fils! Pour que tu te souviennes toujours le tort que tu m’as fait!

Le clone rouge lâcha le père d’Atsushi et accompagna son créateur vers Atsushi pour l’attaquer sauvagement d’un coup à la nuque. C’était finit. Atsushi n’avait pas le temps d’esquiver. Son père était certain de le voir mourir devant ses yeux désormais.
Le kunai de l’homme fou se planta dans la gorge d’Atsushi. Il avait gagné. Au même moment où il ouvrait la bouche pour faire son cri de victoire, le corps d’Atsushi explosa. Il y eut une énorme détonation. Le clone de l’homme était disparu et l’homme lui-même était désormais en plus de mille morceaux.
Le véritable Atsushi marcha derrière son père, qui regardait encore le point d’explosion avec des grands yeux.

- Quand as-tu ….Comment? Je ne t’ai jamais vu faire un clone…

- Je l’ai fais au tout début du combat, Père.

- Je n’avais jamais vu une si grande explosion lors de cette technique. Tu es très doué, probablement beaucoup plus que ton frère. Son explosion était beaucoup moins grande et c’était quand il avait 16 ans seulement.

Atsushi lui sourit. Les deux hommes se levèrent. Il n’y avait plus de raison de rester dans la forêt désormais. Atsushi était capable de le refaire. Il savait maintenant comment faire cette fameuse technique. Les deux hommes retournèrent dans la ville. Rendu dans celle-ci, Atsushi ne se retourna pas vers les statues pour y voir le mystérieux homme rouge. Il n’y était plus désormais.
Après être passé à la milice pour expliquer la situation, Atsushi et son père retournèrent chez eux et s’assirent à nouveau, comme à leur habitude.

- Il était temps que cet entrainement finisse, j’ai mal partout, je n’en peut plus, dit Migari.

- C’est peut-être à cause du combat, Père, rétorqua son fils.

Migari lui sourit.

- Au fait, Père, qui était cet homme?

- Un vieil ami …. Je t’expliquerai un de ces jours.


Fin

_________________


Dernière édition par Ishimaru Atsushi le Mer 28 Nov - 8:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t433-annales-d-atsushi-fils-des-ishimaru https://sns-rp.forumgratuit.org/t424-bingo-book-d-atsushi-ishimaru https://sns-rp.forumgratuit.org/t419-atsushi-ishimaru
 
Apprentissage de la technique du clone explosif
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Technique Anti-Clone
» Apprentissage technique: Choumanin, la surcharge.
» ♫ Fiche Technique ♫ ♪ Bara Emi ♪
» technique des éraflures
» [Validée]Fiche Technique de The Belette !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: V1 :: Hi no Kuni :: Konohagakure no Sato :: Forêt de la mort-
Sauter vers: