Le deal à ne pas rater :
Les 10 jeux vidéo indispensables pour bien vivre le confinement
Voir le deal

Partagez
 

 Le voyage de l'archiviste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hel

Hel
Messages : 568

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Le voyage de l'archiviste  Empty
MessageSujet: Le voyage de l'archiviste    Le voyage de l'archiviste  EmptyDim 2 Déc - 21:56

- Fais chaud...
Le soleil pointait haut, et le ciel était dégagé de tout nuage. Un temps magnifique qui plaisait à la plupart des hommes et animaux. Les pies volaient plus haut et l'on apercevait, ça et là, la faune emplie de vie. Niflheim se serrait bien mis sous l'ombre confortable d'un arbre pour piquer un somme, mais il se savait en territoire étranger et n'escomptait pas s'attarder en ces beau lieux. Son premier objectif était de trouver un source d'eau pour se laver. En effet, il n'avais guère eu l’occasion de se toiletter, et la chaleur ne faisait qu'empirer la situation. Après avoir pris un bain à sa convenance, il déciderait ou non de s'atteler directement à son second objectif. Plus une mission qu'un objectif, d'ailleur. Juste de l'obtention d'information, à la demande du Tsuchikage. Iwa avait accumulé un tel retard que les missions de ce genre abondait, obligeant le village à mettre en place un système de regroupement. Les différentes catégories d’informations que l'on pouvait avoir à chercher étaient celles-ci :

Informations militaires :
- Tailles des troupes
- Puissance des shinobis
- Techniques adverses

Informations économiques :
- Richesse du pays
- Production du pays

Informations politiques :
-Dirigeant des pays
-Morale des citoyens
-Tensions et relations au sein du pays

Informations secrètes :
Sans doute les plus difficiles à difficiles à obtenir
- Bijuu, sharingan, et autre puissance à potentiel destructeur

Informations historiques :
-Obtenir toute information locales ou culturels
-Valider/compléter les archives


La mission de Niflheim entrait dans cette dernière catégorie, plus précisément la complétion d'archives au sujets des villages de Konoha, Kiri et Kumo. Il était partit seulement avec un sac, des parchemins vierges et un arc. Durant son voyage, il avait eu le temps de tracer son itinéraire, et avait fait bien des rencontre. Il avait commencer tous d'abord par Kumo, puis avait continuer sur kiri et se rendait pour kinir à Konoha. Il avait surnommer cette mission tripe K, et était ravit d'augmenter le savoir d'Iwa. Il était impressionnant de constater à quel point le pays de la Terre s'était désintéresser du reste du monde. Niflheim, très érudit sur les bord, fut fortement déçu face à la maigre contenance des bibliothèques d'Iwa, dont il eu fais le tour en quelque semaines seulement. C'est donc plus en tant qu'archiviste qu'en tant qq'anbu qu'il commence cette mission de routine. Niflheim continua sa marche, jusqu’à entendre le si familier son du cour d'eau qui ruisselle. Etant encore loin de toute civilisation, l'iwa-jin se mis a courir dans sa direction. Il suivit le courant jusqu’à ce que celui-ci s'élargisse suffisamment pour le laisser se baigner tranquillement. Il enleva ses affaires et entra dans le cour d'eau. La température de l'eau était bonne. Niflheim fis quelques brasses, puis se mit à se laver longuement. Il commença tout d’abord par les pieds, puis les jambes, jusqu'au reste du corps. Le nettoyage de son bras gauche fut sans doute l'étape la plus longue. Niflheim ne débandait celui-ci qu'en de rare occasion, telle que maintenant. Sa toilette faite, Niflheim se mit à réfléchir à tout et à rien. Le village d'Iwa lui plaisait, et en bon archiviste qu'il était, son travail ne l'intéressait que trop. Niflheim était un historien et un géographe apprécié, et beaucoup de gens dans le village d'Iwa le questionnait, via courrier, sur tout et n'importe quoi pour obtenir des informations. Niflheim était bon conseiller, bon orateur et bon public si l'occasion se présentait. Il lui est arrivé de conseiller de grande famille sur les choix de successions pour la simple raison qu'il était la personne connaissant le mieux l'histoire de la famille en question. Malgré cette source immense de savoir couplé à cette envie d'en apprendre plus, il manquait quelque chose à niflheim. L'absence de proche le dérangeais. Certe, il y avait son équipe, notamment Katabi avec qui il était toujours passionnant de discuter. Mais il savait que quelque part dans le monde, une jeune fille innocente était entre les mains de kidnappeur. Elle n'était pas morte, il en était sur, mais il désespérait de pouvoir la retrouvée. Un bruit attira l'intention de l'anbu. Il remit ses vêtements rapidement, mais accrocha son masque à sa ceinture. Il garda son arc et encocha une flèche, au cas ou. Le buisson à quelque pas de lui se tut, mais le démon confirma à Niflheim que la cible était toujours la. Niflheim banda son arc et tira. Le jet vint se ficher entre les feuillage et un grognement se fis entendre. L'iwa-jin s'approcha et vit un jeune sanglier a terre, une fleche fichée jusqu’à l’empenne au côté. Niflheim sortit son couteau et abrégea les souffrances de l'animal. Celui-ci ne serait pas gaché et l'iwa s'imaginait déjà les mets délicieux dont il pourrait jouir avec cette prise. Il se félicita tout de même mentalement de la chance qu'il eu. Si un cerf s'était caché à la place du marcassin, il ne devinait qu’assez bien la réaction de la Feuille. Il attacha donc son gibier par les pattes et le mit sur son dos. Lui qui s'était lavé, il se retrouvait une nouvelle fois avec une mauvaise odeur à transportée.

Le soleil commençait à se coucher et Niflheim, ne voyant toujours aucune habitation, décida de monter son campement dans une petite clairière. Il y posa sa nourriture et entrepris d'allumer un feu. Le ninja ne pouvait pas lancer de boule de feu et entrepris d'attisé une flamme par des moyens plus naturel. Quand le petit bois eu bien prit, Nifllheim souffla et s'assied. Puis il énonça à haute voix :

-Bonjour à toi, voyageur. Si tu n'a aucune intention belliqueuses, vient donc t’asseoir à mes côtés. Raconte moi ton histoire et je te raconterais la mienne. J'ai à manger aussi.

A la fin de ces mots, un corps sortit d'entre les ombres et s'approcha de l'iwa-jin.




Dernière édition par Niflheim le Ven 7 Déc - 8:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t470-annales-de-niflheim https://sns-rp.forumgratuit.org/t394-bingo-book-niflheim https://sns-rp.forumgratuit.org/t357-presentation-niflheim
Atsushi Ishimaru

Atsushi Ishimaru
Messages : 296

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 5 A - 3 B - 3 C - 1 D
Talents:

Le voyage de l'archiviste  Empty
MessageSujet: Re: Le voyage de l'archiviste    Le voyage de l'archiviste  EmptyLun 3 Déc - 4:09

La chasse aux sangliers était l’une des activités préférées du clan d’Atsushi. La journée commençait radieusement, le soleil se levait rapidement et semblait avoir déjà hâte de recommencer. Midi était arrivé bien vite ce jour-là. La journée était parfaite pour cette activité. Pas trop chaud, pas trop froid, parfaite. Atsushi avait prit ses kunai. C’est ainsi que sa famille attaquait les sangliers fraîchement relâché dans la forêt pour l’occasion. Il visait le nerf sur la gorge de l’animal et celui-ci mourrait instantanément, il ne souffrait pas et n’avait aucune idée de ce qui se passait. Il partit faire une petite promenade en attendant que son père, qui allait l’accompagner à la chasse aujourd’hui, soit prêt. Les gens avaient une mine radieuse. Atsushi venait de finir sa dernière mission donné par le Hokage. Il avait rencontré un dangereux membre de l’Akatsuki, l’avait combattu et presque mit à terre. Après s’être évanoui, ses alliés, arrivés de nulle part, lui avait porté assistance, ce qui permit à Atsushi de partir pour Kiri chercher l’antidote au poison. L’hokage avait réagit très rapidement et ça avait été efficace. Personne n’était mort de ce poison car ils avaient eu l’antidote à temps. Même si les gens ne savaient pas que c’était Atsushi le transporteur de l’antidote, il lui souriait tout de même. Tout les gens étaient heureux et chaleureux. C’est ainsi que Itsashi continua de marcher, dans le bonheur et la quiétude. Partout autour, les gens faisaient part de leur contentement face aux actions de leur Hokage. Il était aimé et respecté. Le morale du village était à son plus haut depuis bien longtemps.

Revenu de se promenade, Atsushi ouvra la porte de la maison familiale pour y retrouver son père, assit à la table, en train d’aiguiser l’un de ses kunai. À peine Atsushi avait fait quelques pas pour s’asseoir que son père le regardait avec un grand sourire : il était prêt. Les deux hommes partirent alors ensemble, toujours dans la bonne humeur, vers la forêt de Konoha. Pour que ce soit bien difficile, l’on avait relâché seulement un sanglier. Plus, c’était trop facile. Après avoir salué quelques concitoyens, le père et son fils entrèrent dans la forêt. La lumière du soleil était filtrée à travers les nombreuses feuilles des nombreux arbres. Une légère brise fraîche faisait bouger ces fameuses feuilles, symbole de la puissance du Village. Les deux hommes se dirigèrent alors vers l’endroit où avait été relâché le sanglier un peu plus tôt. Ils virent des pas sur le sol, quittant la route vers les nombreux arbustes du sous-bois vers le nord. Ils suivirent ces traces jusqu’à ce que ces pas disparaissent dans un petit trou d’eau. Le sanglier s’était ensuite dirigé vers l’est. Ils continuèrent ainsi de suivre les traces du sanglier, celui-ci courait vite. Les deux hommes de Konoha marchait depuis une heure ou deux et ils commençaient à avoir faim. Vu leur manque de prise, ils s’arrêtèrent quelques minutes pour discuter de la pluie et du bon temps, continuant de fixer les pas du sanglier qui semblait vouloir bifurquer vers le sud. Après avoir cassé la croûte, ils se remirent en marche et continuèrent de tracer le sanglier. Celui-ci avait beaucoup couru…Peut-être avait-il senti le danger? Après avoir marché une autre heure, puis une autre, ils trouvèrent des traces de nourritures qu’avait laissées le sanglier. Celui-ci n’avait effectivement pas terminé sa nourriture et semblait être parti précipitamment. Peut-être un autre animal lui avait-il fait peur? Il y avait quelques bêtes dans le coin; le duo père-fils en avait croisé quelques-uns pendant la route. Ils continuèrent ainsi de marcher pendant une autre heure, pistant à travers les sous-bois, jusqu’à ce que les traces disparaissent soudainement. Quelques petites goutes de sang gisait sur le sol. Le sanglier avait-il été mangé par une autre bête? Ils espéraient que non, ils ne voulaient pas avoir marché pour rien. Ils cherchèrent dans les alentours mais ne trouvait rien. Le sanglier s’était volatilisé. Le soleil commençait à se coucher. Le père d’Atsushi s’assit donc et alluma un feu. Il avait décidé que c’en était assez pour lui pour la journée. Il fit part de ses intentions à monter un camp pour la nuit. Ce n’était pas rare qu’une chasse dure plus qu’une journée, ils ne prenaient pas les sangliers les plus faibles, mais plutôt les plus fort et les plus hardis. Atsushi, lui, avait décidé de continuer à chercher un peu. Tant qu’il y a de la lumière, il y a de l’espoir. Il décida d’allez vers le sud. Il s’y trouvait une petite clairière et peut-être le sanglier s’y était-il arrêté, ou peut-être la bête qui l’avait – peut-être – mangé. Arrivés sur les bords de la clairière. Il voyait des pas qui s’enfonçaient plus loin dans la forêt, et semblait continuer dans la lisière de la clairière. Il les pista un peu mais il trouvait qu’il s’enfonçait trop loin dans la forêt. Il revint donc sur ses pas. Il commençait à faire noir, beaucoup trop noir. Il soupira longuement et abandonna pour la nuit. Il s’était mis en petit bonhomme, question de laisser ses jambes se reposer quelques secondes afin qu’il puisse retourner au camp de son père. Il ferma les yeux alors qu’une brise lui caressait le visage. Après avoir soupiré longuement une deuxième fois, il ouvrit les yeux et se craqua le cou. En se tournant la tête, il vit une lumière au loin. Était-ce un voyageur? Avait-il vu son sanglier? Aucun ennemi ne pouvait passer une nuit dans la forêt de Konoha, elle était trop bien surveillée. Le considérant comme un ami probable, Atsushi décida de se rapprocher un peu se prit la jambe dans une racine.

-Bonjour à toi, voyageur. Si tu n'a aucune intention belliqueuses, vient donc t’asseoir à mes côtés. Raconte moi ton histoire et je te raconterais la mienne. J'ai à manger aussi.

Plus facile à dire qu’à faire! Il réussit à se dégager la jambe de la racine et s’approcha de l’homme en souriant. L’homme avait fait un feu, ce devait être un voyageur.

- Bonjour, l’ami! Je cherche un sanglier depuis plus un siècle! L’aurais-tu aperçu par hasard?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t433-annales-d-atsushi-fils-des-ishimaru https://sns-rp.forumgratuit.org/t424-bingo-book-d-atsushi-ishimaru https://sns-rp.forumgratuit.org/t419-atsushi-ishimaru
Hel

Hel
Messages : 568

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Le voyage de l'archiviste  Empty
MessageSujet: Re: Le voyage de l'archiviste    Le voyage de l'archiviste  EmptyLun 3 Déc - 20:58

- Bonjour, l’ami! Je cherche un sanglier depuis plus un siècle! L’aurais-tu aperçu par hasard?

le jeune homme recherchait un sanglier. Et par un heureux hasard, Niflheim se trouvait en possession de celui-ci. Sans doute que le jeune homme disputais une partie de chasse au sanglier. Niflheim regarda s'approcher le Konoha-jin. Celui-ci était bien jeune pour un chasseur. Cependant, il se dégageait de l'enfant un prestance, dans l'allure comme dans l'expression, qui ne pouvait qu'impressionner l'iwa-jin. Il aurait voulu discuter de tout et de rien, apprendre de lui et lui apprendre, attisé par la curiosité que lui faisait ressentir son interlocuteur. Il s'exprima en ces mots :

-Je craint l'avoir aperçu en effet. Il est ici, regarde.

Il pointa du doigt la carcasse du sanglier prêt à être cuite.

-Je craint également que ta chasse ne doive être interrompue. Cependant, en guise d'excuse pour avoir attrapé ta proie, viens donc manger un bout avec moi et parlons un peu.

Niflheim, qui a vécu toute sa vie de la chasse savait à quel point une traque pouvait être passionnante. Trouver son gibier mort de la main d'un autre ne devait pas rendre heureux. Prendre une proie qui ne lui était pas destinée le répugnait. C'était la moindre des chose de partager son diner, surtout en imaginant toute la marche qu'avait du faire ces chasseurs. D’ailleurs, ou sont les autres ? On ne chasse pas seul, surtout près d'un village ninja. Il rajouta donc, au cas ou :

-Et j'invite également tout les autres chasseurs ayant participer à la traque, si autres chasseur il y a.

Niflheim prit ensuite le sanglier qu'il embrocha au dessus du feu. Celui-ci cuirait le temps que le jeune homme fasse ce qu'il avait a faire. Celui-ci fis demi-tour et disparu. Niflheim attisa les flammes, et prépara son campement pour paraitre plus convivial. Il fis tourner la broche. Ces ninjas pourraient le renseigner au sujet du village. Il prit son sac et y fourra son masque et son bandeau. Autant de na pas faire peur au gens en montrant son appartenance. A plusieurs, les hommes on tendance à réagir de manière impulsives. Il avait déjà vu des hommes lui courir après juste à cause de son corps. A cette pensée, il resserra les bandages autour de son bras gauche. Il sortit de son sac les rouleaux vierges qu'ils avaient emmené avec lui. Sur certain l'on pouvais voir des tracés de carte précis, ou encore de long texte sur des histoires locales de de certain petit villages voisins Il s'assied en tailleur et commença à griffonner sur le parchemin le début de ses péripéties. A peine eu t-il le temps de poser sa plume qu'il entendis des pas s'approcher. Le jeune chasseur était accompagner, d'un homme d'age mur qui devait être son père. Ils n'étaient pas nombreux. Ils se saluèrent dans les formes, cette fois-ci et Niflheim s'excusa de sa prise.
Une fois que tous furent installé, Niflheim commença son récit :

- Comme vous l'auriez peut être remarqué, je ne suis pas d'ici. Je suis cartographe et historien et parcours le monde en quêtes d'information.

Il pointa du doigt les manuscrits qu'ils avait déballé plus tôt.

- Certain village m'ont accueilli à bras ouvert et m’ont fais partager leur us et coutumes. Il y a un festival impressionnant auquel j'ai participé il y a peu. Tenez, si cela vous intéresse.

Niflheim mis sa mains dans le fatras de parchemins et en ressortis un, et leur tendis. Ils le prirent et il en profita pour regarder l’état du sanglier. Celui-ci était prêt à être manger et Niflheim le découpa et en servit à chacun. Il attendis un peu et repris la parole :

Mais sinon... Que fais je ici ? Pourquoi suis-je partit de chez moi pour arriver dans cette forêt ou j'ai par mégarde tuer votre sanglier ?
Je cherche le village de Konoha pour m’imprégner de la culture du pays de la feuille. Aucun livre ne parle des familles ninjas, de l'agriculture, de la sculpture ou même du style de vie des habitant de ce village. J'aimerais me balader dans la ville pour connaitre tous les mets, toute les enseignes. Je cherche mon bonheur dans l'histoire des autres. Cela fais plusieurs jours que je suis partit, et n'ai rencontrer pour ainsi dire que très peu de compagnons pour compter mon histoire. Je vous remercie de m'avoir écouté.
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t470-annales-de-niflheim https://sns-rp.forumgratuit.org/t394-bingo-book-niflheim https://sns-rp.forumgratuit.org/t357-presentation-niflheim
Atsushi Ishimaru

Atsushi Ishimaru
Messages : 296

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 5 A - 3 B - 3 C - 1 D
Talents:

Le voyage de l'archiviste  Empty
MessageSujet: Re: Le voyage de l'archiviste    Le voyage de l'archiviste  EmptyMar 4 Déc - 7:24

Si Atsushi était déçu, aux premiers abords, que ce mystérieux homme ait attrapé leur sanglier, son sentiment fût rapidement oublié. Après être allez chercher son père au camp, il vit la viande sur le feu. Elle était belle, encore un peu saignante. Elle s’approchait lentement de la cuisson parfaite. Quelques épices sur le dessus rendaient justice à la chasse du père et son fils. L’homme était apparemment un excellent cuisinier. Ça tombait bien puisque malgré qu’Atsushi et son père soient des chasseurs plus ou moins endurcis, ils n’étaient pas de très bons cuisiniers. C’était plutôt la mère d’Atsushi qui faisait les repas.

L’homme attendit qu’Atsushi et son père se soit installé. Il avait l’air aimable, trop peut-être. Atsushi était d’un naturel soupçonneux. Il se posait toujours des questions. L’homme s’annonça comme un cartographe et un historien. Il était plutôt musclé et avait l’air beaucoup en forme pour un historien, un cartographe. L’idée que cet homme était un voyageur se confirma alors que celui-ci annonçait aussi avoir voyagé à travers plusieurs villages. Il en avait vu des coins de pays. Pour qui travaillait-il? Cette histoire était louche mais Atsushi ne se sentait pas en danger pour autant. L’homme, pour prouver ces dires, se retourna et prit, dans une pile de parchemin, deux ou trois parchemins qu’il donna à Atsushi et son père. Celui-ci se baissa aussitôt la tête pour commencer à lire.

L’homme arrêta de parler quelques secondes. Il découpa la viande. Elle avait l’air si tendre. Il prit des bols de bois qu’il remplit et donna à Atsushi et à son père, qui lisait toujours. Atsushi regarda brièvement les écrits. C’était un texte descriptif d’une sorte de fête, ou quelque chose dans le genre. Il tendit le texte à l’homme pour qu’il le reprenne. Ce qu’il fit.

Après avoir pris le parchemin, l’homme reprit la parole :

- Mais sinon... Que fais je ici ? Pourquoi suis-je partit de chez moi pour arriver dans cette forêt ou j'ai par mégarde tuer votre sanglier ?
Je cherche le village de Konoha pour m’imprégner de la culture du pays de la feuille. Aucun livre ne parle des familles ninjas, de l'agriculture, de la sculpture ou même du style de vie des habitant de ce village. J'aimerais me balader dans la ville pour connaitre tous les mets, toute les enseignes. Je cherche mon bonheur dans l'histoire des autres. Cela fais plusieurs jours que je suis partit, et n'ai rencontrer pour ainsi dire que très peu de compagnons pour compter mon histoire. Je vous remercie de m'avoir écouté.



Après son petit discours, le père d’Atsushi relevait la tête pour la première fois depuis quelques minutes. Il regarda l’homme dans les yeux. Atsushi trouvait étrange que cet homme ait autant parlé de lui sans jamais avoir dit une seule fois son nom. Il devait venir de loin, car à Konoha, lors d’une nouvelle rencontre, les gens se disaient toujours leur nom. C’était un signe de respect et de confiance. Ses pensées se confirmèrent quand le père d’Atsushi prit la parole :

- Vous venez de Iwa n’est-ce pas?

Devant la mine étonnée de l’homme, le père d’Atsushi reprit la parole.

- C’est simple, vous semblez venir de loin et puis il est écrit ici – il pointa le bout de papier qu’il tenait à la main – que vous êtes de Iwa. C’est rare de rencontrer des gens d’Iwa par ici, vous avez fait un bon bout de chemin. De plus, les bibliothèques de la plupart des villages sont plutôt garnies quant à la culture et l’histoire de Konoha. Seule Iwa a une bibliothèque très réduite. J’en sais quelque chose puisque j’ai eu une mission d’infiltration de divers village; et j’adore lire …Donc.

Atsushi regarda son père. Il était bien son fils. Comme Atsushi, il était observateur et honnête. Il ne parlait jamais pour rien dire et ce qu’il disait allait droit au but, sans tournure aucune.
Atsushi et son père n’avait aucune rancune envers les gens d’Iwa. Son père prit le morceau de viande et se le mit en bouche pour le déguster. Atsushi, lui prit la parole.

- Dites-moi, quel est votre nom?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t433-annales-d-atsushi-fils-des-ishimaru https://sns-rp.forumgratuit.org/t424-bingo-book-d-atsushi-ishimaru https://sns-rp.forumgratuit.org/t419-atsushi-ishimaru
Hel

Hel
Messages : 568

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Le voyage de l'archiviste  Empty
MessageSujet: Re: Le voyage de l'archiviste    Le voyage de l'archiviste  EmptyMer 5 Déc - 20:23

- Vous venez de Iwa n’est-ce pas?

Niflheim parut étonné de cette question. En effet, il venait d'Iwa, mais il ne lui semblait pas l'avoir dis lors de la conversation. Cependant, l'homme paraissait sage et avisé, et Niflheim n'avait pas chercher à cacher quoi que ce soit, bien qu'il aurait préféré ne pas avoir à donner son village. Les hommes était si méfiant, et Niflheim ne voulait pas engager de conflit.

-C’est simple, vous semblez venir de loin et puis il est écrit ici – il pointa le bout de papier qu’il tenait à la main – que vous êtes de Iwa. C’est rare de rencontrer des gens d’Iwa par ici, vous avez fait un bon bout de chemin. De plus, les bibliothèques de la plupart des villages sont plutôt garnies quant à la culture et l’histoire de Konoha. Seule Iwa a une bibliothèque très réduite. J’en sais quelque chose puisque j’ai eu une mission d’infiltration de divers village; et j’adore lire …Donc.

Voila qui expliquait tout. Les paroles de l'homme calmait Niflheim, mais le rendait également plus méfiant. L'homme était bon orateur, cela ne faisait aucun doute. Il était sans doute très bon manipulateur, sous ses airs de bonne personne. Néanmoins, Niflheim ne se sentait pas en danger plus que cela. De ce fait, bien que l'homme tente ou non de le manipuler, il répondrait en toute franchise. Mais avant d'avoir prit la parole, le jeune ninja qu'il avait rencontrer plus tôt lui demanda :

- Dites-moi, quel est votre nom?

Quel étrange question. Non pas que le jeune homme ne se soit pas présenté et lui pose cette question, mais simplement que pour Niflheim, les noms était de moindre importance. Même ceux énuméré dans les livres ne l’intéressait pas. Les gens de Konoha n'avait apparemment pas la même visions des chose, et l'iwa-jin, en bon diplomate, répondit :

-Mon nom est Niflheim, et comme vous l'avez si bien dit, je vient bel et bien d'iwa. Et j'approuve parfaitement votre point de vue en disant que Iwa à une bibliothèque très peu fournie. C'est si dommage, à croire que les Iwa-jin ne s'intéressait pas à la culture et histoire du monde. Je ne peut comprendre un tel renfermement. Mais les chose on changé, et Iwa s'ouvre au monde. C'est une bonne chose. Et vous, quel sont vos noms ?

Même si Niflheim ne s'en souviendrait peu-être pas, il préférait leur renvoyer la question. En effet, cela serait malpoli de ne pas demander le nom des personnes à qui l'on se présente. Il se servi un morceau de viande. Il repris d'un ton sérieux :

- Excusez mon manque de sérieux, mais je ne peut pas supporter l'ignorance. D’ailleurs, me raconteriez vous une de vos péripéties ? J'aime les histoire. Parler moi de Konoha, ou une de vos chasse.

Niflheim regarda les deux hommes. Particulièrement le jeune, qui malgré la proximité de son père, n'était pas effacé. Au contraire, il imposait une présence qui ne laissa pas Niflheim indifférent. Il s’arrêta de manger et fis respectueusement le silence, en attendant que ses interlocuteurs prennent la parole.

Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t470-annales-de-niflheim https://sns-rp.forumgratuit.org/t394-bingo-book-niflheim https://sns-rp.forumgratuit.org/t357-presentation-niflheim
Atsushi Ishimaru

Atsushi Ishimaru
Messages : 296

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 5 A - 3 B - 3 C - 1 D
Talents:

Le voyage de l'archiviste  Empty
MessageSujet: Re: Le voyage de l'archiviste    Le voyage de l'archiviste  EmptyVen 7 Déc - 8:00

L’homme dit son nom qui était commun à l’oreille d’Atsushi. Il avait déjà vu quelques personnes le porter. Les hommes continuèrent de manger un moment jusqu’à ce que Niflheim prenne la parole.

- Excusez mon manque de sérieux, mais je ne peut pas supporter l'ignorance. D’ailleurs, me raconteriez vous une de vos péripéties ? J'aime les histoire. Parler moi de Konoha, ou une de vos chasse.

Atsushi fut d’abord surpris par cette question. Après tout, se dit-il, il venait de loin et il était tard. Il aurait cru que son interlocuteur fût très fatigué et qu’il les avait invités à manger par pure gentillesse, dû à son erreur d’avoir pris la prise du père et du fils. Il était là pour en apprendre plus sur Konoha, après tout. Peut-être était-il pressé car il trouvait vraiment ça intéressant.

- Ça sera sans moi!

Le père d’Atsushi, après ces paroles, se mit debout et s’étira un peu. Il avait finit son bol de viande qu’il redonna à l’homme en le remerciant de l’invitation. Il leur dit tout simplement qu’il était fatigué et qu’il avait passé une dure journée sous le soleil, et qu’il allait maintenant retirer sa révérence dans le but de visiter le domaine des songes.
Après un dernier bref salut, il quitta la clairière et l’on perdit le bruit de ses pas dans l’herbe, au même moment où on le perdait de vue. Atsushi se retourna vers l’homme d’Iwa et prit sa dernière bouchée avant de lui tendre le bol. Il le remercia lui aussi pour le repas, lui faisant part de très bon goût de celui-ci. Même s’il prenait quelques secondes, il pensait à la question. Atsushi ne voulait pas trop lui en dire, c’était un ninja d’Iwa après tout, et Atsushi entendait de plus en plus dire par les voyageurs, les citoyens et les ninjas de Konoha qu’une guerre se préparait lentement. Même si Iwa et Konoha n’allait surement pas être ennemi, Atsushi préféra rester vague, préférant la simple discussion à la simple collecte d’information.

- Les gens de Konoha sont très heureux ces temps-ci. Il fait beau, l’économie va bien … Beaucoup de missions sont donnés aux ninjas qui sont sans arrêt en mouvement. Je suis en congé aujourd’hui, car je viens d’en finir une. D’ailleurs la joie et cette mission sont reliées; le village avait été empoissonné par un membre de l’Akatsuki. J’ai réussi à le trouver à temps et je l’ai combattu. Je n’ai malheureusement pas pu gagner mais j’ai réussi à faire assez de bruit pour alerter d’autres membres de Konoha qui ont réussit à m’en faire sortir à temps. Vraiment, je ne vis pas depuis si longtemps mais je trouve que les ninjas de Konoha sont très nombreux, et très compétent. À peine je me juge fort dans une facette ninja en particulier que quelqu’un de meilleur se pointe…

Il finit sa phrase avec un sourire et regarda son interlocuteur quelques secondes avant de reprendre la parole.

- L’eau y est bonne, la vie y est grande et la paix y règne. Même que, sa viande est excellente!

En souriant, il pointa les bols de viande qui était maintenant sur le sol à côté de Niflheim. Il se leva et commença à s’étirer comme son père. Valait mieux éviter une crampe après un aussi bon repas. Après avoir fait quelques mouvements, il soupira et regarda le feu quelques secondes avant de dire qu’il devait partir.

Toutefois, il avait à peine finit ces mots qu’un énorme hurlement transperça la tranquillité de la forêt et déchira le silence. Des oiseaux de toutes sortes volèrent dans le ciel, comme choqués d’avoir été réveillé pendant cette belle nuit. Seul un corbeau restait sur une branche et fixait Atsushi. Il était encore en colère de lui avoir envoyé un genjutsu? Atsushi n’eût pas le temps de penser à son corbeau et prit le kunai qui était dans sa poche. Son nouvel ami était déjà debout, arme à la main. Il avait été très vite d’exécution. Même si Atsushi était jeune et un genin, il était plutôt expérimenté et avait fait quelques missions d’équipe et il savait comment ça fonctionne. Il regarda Niflheim et les deux hommes disparurent dans le noir en courant le plus vite possible pour se rendre à l’endroit d’où la voix provenait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t433-annales-d-atsushi-fils-des-ishimaru https://sns-rp.forumgratuit.org/t424-bingo-book-d-atsushi-ishimaru https://sns-rp.forumgratuit.org/t419-atsushi-ishimaru
Hel

Hel
Messages : 568

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Le voyage de l'archiviste  Empty
MessageSujet: Re: Le voyage de l'archiviste    Le voyage de l'archiviste  EmptyVen 7 Déc - 20:34

- Ça sera sans moi !

Le père nous quitta sur ces mots. Un peu brusque peut-être mais légitime. Quand on avait vécu mission et trahison, on ne taille pas le bout du gras avec le premier inconnu qui passe. Cette méfiance restait dommage, car il n'y avait rien à craindre de Niflheim, du moins pas dans des missions pacifiques. Il ne restait donc plus que lui et le jeune homme. Il attendit, se demandant si celui-ci allait aussi lui faire faux bond ou lui raconter une de ces histoires qui vous font rêver la nuit. Il le remercia pour la préparation du gibier. Niflheim se sentit rassurer, ayant au moins rattrapé son erreur de chasse. Le jeune prit enfin la parole :

- Les gens de Konoha sont très heureux ces temps-ci. Il fait beau, l’économie va bien … Beaucoup de missions sont donnés aux ninjas qui sont sans arrêt en mouvement. Je suis en congé aujourd’hui, car je viens d’en finir une. D’ailleurs la joie et cette mission sont reliées; le village avait été empoissonné par un membre de l’Akatsuki. J’ai réussi à le trouver à temps et je l’ai combattu. Je n’ai malheureusement pas pu gagner mais j’ai réussi à faire assez de bruit pour alerter d’autres membres de Konoha qui ont réussit à m’en faire sortir à temps. Vraiment, je ne vis pas depuis si longtemps mais je trouve que les ninjas de Konoha sont très nombreux, et très compétent. À peine je me juge fort dans une facette ninja en particulier que quelqu’un de meilleur se pointe…


Lui aussi était méfiant, et ne lui divulguais que peu d'information. Niflheim eu au moins comprit les grandes lignes : Konoha était un village prospère et heureux, avec de nombreux et puissant effectif. Des informations qui ne révélait rien de la situation de Konoha. Par contre, Akatsuki ? Niflheim avait déjà lut ce mot dans les livre mais croyait cette organisation disparue. Tout cela devenais très intéressant. Son Kage n'était peut être pas au courant, et Niflheim garda l'idée au fond de sa tête pour ne pas l'oubliée. Il nota aussi que le jeune homme était bel et bien un ninja. Surprenant !

- L’eau y est bonne, la vie y est grande et la paix y règne. Même que, sa viande est excellente!

Niflheim rendis son sourire au jeune ninja. Sa compagnie était fort plaisante. Mais celui-ci se releva et objecta qu'il devait lui aussi rejoindre son père dans les bras de Morphée. Quand un cri strident réveilla la forêt. D'un coup, tout les oiseaux se mirent à s'envoler, toute les bêtes sortirent de leurs terriers et détalèrent. Niflheim se releva d'un bond, attrapant son Katana au passage. Un regard lui suffit pour voir que son comparse ninja en avait fait de même. D'un commun accord, ils partirent en sprint dans la directions du précédent cri. Après quelques deux ou trois kilomètre, ils arrivèrent à l'orée de forêt, près des grand chemins. Des caravanes s'y était stoppée, mais était prête à repartir à tout moment. Deux des caravaniers s'approchèrent de l'endroit ou s'était camouflé les deux ninjas. Ils s’arrêtèrent à quelques mètre, et firent leur besoins dans les buissons tout en discutant. Niflheim s'approcha pour capter leur discussion :

-... à criée très fort quand même, tu croit pas ?

-Ne t'inquiète donc pas, d'ici trois jours, nous ne serons même plus ici, a et puis le chef à dis de pas trop s'inquiéter

-Ouai mais n'empeche qu'il est flippant, avec son pouvoir

-Parrait que c'est un héritage de sa famille qui réside dans la planque

-En parlant de la planque, on y sera dans combien de jour ?

- Ben, en comptant les arrets pour nourrir tous les prisoniers, et en tenant compte de la distance Iwa-Konoha, je dirais une bonne semaine


Niflheim s'éloigna et rapporta les évènement au Konoha-jin. Ils fallait prendre une décision, et rapidement. Soit continuer sa missions à Konoha et raté le passage de ces marchandises, ou les suivre, ce qui le ferait rentrer chez lui, mais l’empêcherait de mener à bien sa mission à Konoha. Ils prit sa décision quand le jeune Gennin lui dis qu'il allait suivre les caravanes. L'iwa-jin ne connaissait pas les raisons qui poussait le gennin à poursuivre ces détourneurs, mais ne pouvait laisser le jeune homme y aller seul. Sa mission attendrais. Le jeune ninja lui demanda juste le temps de prévenir son père de son départ. Niflheim surveilla les caravanes en attendant. Celle-ci se mirent en route au moment ou le gennin revint, avec la sacoche de parchemin de Niflheim. Celui-ci le remercia, et nos deux compagnon se mirent en route.
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t470-annales-de-niflheim https://sns-rp.forumgratuit.org/t394-bingo-book-niflheim https://sns-rp.forumgratuit.org/t357-presentation-niflheim
Atsushi Ishimaru

Atsushi Ishimaru
Messages : 296

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 5 A - 3 B - 3 C - 1 D
Talents:

Le voyage de l'archiviste  Empty
MessageSujet: Re: Le voyage de l'archiviste    Le voyage de l'archiviste  EmptyDim 9 Déc - 12:53


_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t433-annales-d-atsushi-fils-des-ishimaru https://sns-rp.forumgratuit.org/t424-bingo-book-d-atsushi-ishimaru https://sns-rp.forumgratuit.org/t419-atsushi-ishimaru
Atsushi Ishimaru

Atsushi Ishimaru
Messages : 296

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 5 A - 3 B - 3 C - 1 D
Talents:

Le voyage de l'archiviste  Empty
MessageSujet: Re: Le voyage de l'archiviste    Le voyage de l'archiviste  EmptyVen 14 Déc - 17:39

Plusieurs jours plus tard, Atsushi brava les quelques monts qui le séparait de la forêt. Le groupe que lui et Niflheim suivait plus tôt s’était agrandie puis divisé. Niflheim allait suivre le groupe, formé de plusieurs ninjas, tandis que Atsushi, de son côté, allait suivre le groupe de débutants qu’ils avaient suivi plus tôt. Il fit un clone sur place qui partit un peu plus loin. Atsushi arriva enfin à la forêt et monta au plus grand arbre dans les environs. Il regardait au loin. La vue était superbe et imprenable. Le groupe de marchand d’esclave venait bel et bien vers lui. Ceux-ci retournaient sans doute à Konoha. Ils devaient être un groupe bien organisé puisqu’ils marchaient extrêmement rapidement et sans se poser de question.

Atsushi se ressassait dans sa tête les événements qui avaient eu lieu dans les journées qui avaient précédé celui-ci. Ils se demandaient ce qui allait se passer du côté de Niflheim. Atsushi s’ennuyait de Konoha et se dit qu’il avait peut-être été imbécile de quitter si rapidement Konoha. Voyant que le groupe avait une progression régulière et allait toujours dans le même sens, il prit un peu d’avance.

Les jours se succédait et Atsushi revint enfin à la forêt de Konoha. Il alla voir si le camp de son père y était toujours. Peut-être l’avait-il attendu…Ce n’était pas le cas. Il entra à Konoha et y prit une carte. Il dessina le trajet qu’occupait le groupe qu’il avait suivit et l’envoya au Tsuchikage.


(Désolé, gros manque d'inspiration, et juste envie de finir ce rp qui est un peu parti en vrille)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t433-annales-d-atsushi-fils-des-ishimaru https://sns-rp.forumgratuit.org/t424-bingo-book-d-atsushi-ishimaru https://sns-rp.forumgratuit.org/t419-atsushi-ishimaru
Contenu sponsorisé



Le voyage de l'archiviste  Empty
MessageSujet: Re: Le voyage de l'archiviste    Le voyage de l'archiviste  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le voyage de l'archiviste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Voyage au centre de la Terre 2 [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: V1 :: Hi no Kuni :: Grandes forêts de Hi-
Sauter vers: