Partagez
 

 Nouveau maître !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dorumo Sabaku
Rang A
Rang A
Dorumo Sabaku
Messages : 386

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 2 B - 1 C - 2 D
Talents:

Nouveau maître ! Empty
MessageSujet: Nouveau maître !   Nouveau maître ! EmptyMar 12 Avr - 9:49

Le soleil venait de se lever, et Dorumo était déjà présent sur le terrain d'exercice. En effet, Yumi Esuki avait pris le jeune Sabaku sous son ail. Cependant, cela ne plaisait guère à l'adolescent, et pour lui c'était une perte de temps. Yumi avait perturbé ses projets, ce qui énerva encore plus le Genin. La veille, elle avait regardé froidement Dorumo, et lui disait de ne pas être en retard sinon il allait le regretter.

" Celle-la, si elle croit me faire peur, c'est raté. Ce genre de fille ne ferait pas de mal à une mouche hmpf. Et puis, que va t-elle va m'apprendre ? Elle n'y connaît rien en Kujutsu ! C'est une perte de temps précieuse ! Tss, il faudrait que je me débarrasse d'elle, mais comment ? Si je l'élimine, je serai dans la galère pff. Que faire ? "

Dorumo n'avait aucune envie de s’entraîner avec elle, il devait s'en débarrasser.

- Tss, elle est en retard, cette incapable.

" Hmpf, j'ai une idée, je vais lui obéir au doigts et à l’œil, et quand elle verra que je n'ai aucun problème, elle abandonnera ! "

L'adolescent attendait avec impatience l'arrivé de son nouveau maître, qui était en retard. Le jeune homme était d'un naturel impatient
.
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t4767-bingo-book-dorumo#37748
Yumi Esuki
Rang S
Rang S
Yumi Esuki
Messages : 4289

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Talents:

Nouveau maître ! Empty
MessageSujet: Re: Nouveau maître !   Nouveau maître ! EmptyMar 12 Avr - 14:04

Le soleil ardent de Suna m’avait réveillée tôt ce matin en filtrant certains rayons au travers de notre fenêtre. Je sortis du lit commun entièrement nue, préférant me reposer dans le plus simple apparat pour m’armer contre la chaleur. Après m’être soigneusement préparée, j’avais passé beaucoup de temps à scruter Naeko, encore endormi. Ses yeux étaient redevenus normaux, pour le bien de tous. Je me demandais comment cet homme possessif, mais pas pour autant de manière désagréable, allait gérer l’arrivée d’un troisième Esuki dans notre vie. Il n’avait jamais été question que de nous deux… cette inconnue supplémentaire risquait d’apporter du piment à notre relation. D’autant plus que Yukimura nécessiterait un gros investissement de ma part : il avait totalement perdu la mémoire, et je devais à tout prix l’empêcher de la regagner. Je ne voulais pas qu’il redevienne le tueur sanglant qu’il avait été naguère. D’ailleurs, même si je l’avais toujours connu comme quelqu’un de froid, cette envie de voir le sang couler avait été quelque peu soudaine, si bien que je me demandais encore aujourd’hui si elle était entièrement naturelle… Quelque chose ou quelqu’un l’aurait-il poussé à agir de la sorte ? Je devais trouver un moyen de le découvrir, sans pour autant lui en parler. Rude dilemme.

Toutes ces incertitudes me firent quelque peu oublier le rendez-vous que j’avais fixé avec mon nouvel élève turbulent, Dorumo Sabaku. Il faisait partie d’un des clans les plus actifs sur la scène politique, des fidèles protégés de feu Gaara. Pourtant, il n’avait pas l’air d’être en osmose avec sa famille, à la manière d’un loup solitaire. Son comportement agressif et déviant m’avait poussée à me renseigner sur lui. Il maniait le Kujutsu, la seule discipline ninja au monde dont j’ignorais la plupart des rudiments. Rares étaient les écrits au sujet des marionnettes dans la bibliothèque de Kiri, et je n’avais pas eu le temps de m’y intéresser plus que ça depuis mon arrivée au village du sable, trop occupée à assister Soufuku dans sa quête. Je nageais donc dans le flou, avec pour seule ligne directrice le rétablissement mental d’un jeune homme un peu plus violent que la moyenne. Comment le ramener sur le droit chemin ? Je n’avais pas l’habitude d’être en retard, mais toutes ces incertitudes et problèmes qui venaient de germer dans mon entourage me rendirent un brin maladroite. Je déposai un baiser sur le front de Naeko, lui laissant un mot sur mes activités matinales, puis fonçai vers le terrain d’entraînement. Ce manque de rigueur me causerait un certain manque de crédibilité, d’autant plus que je m’étais montrée très stricte à son égard.

J’arrivai sur place, redécouvrant le grand hall fait de sable mi-cuit qui servait de lieu d’exercice au village de Suna depuis sa création. C’était un des derniers vestiges de la construction de Suna, avec peut-être la tour du Kazekage, qui avait néanmoins subi certaines rénovations. Ce bâtiment-ci, lui, était authentique. La salle intérieure était gigantesque, séparée en plusieurs terrains délimités par des murets de sable de cinquante centimètres. Il y avait également une cour extérieure agrémentée de quelques cactus et de solides dalles de pierre. Certains shinobis matinaux s’entraînaient déjà, déchaînant des jutsus plus variés les uns que les autres. La sueur perlait déjà sur leur front, témoignant de l’intensité de leur programme, et surtout de la chaleur poignante qui régissait le pays du Vent tout entier. Je commençais à m’habituer à cette dernière, bien que je ne la portais pas dans mon coeur. Je fis le tour de tout l’espace proposé avant de retrouver Dorumo dans la salle intérieure. Encore une fois, il faisait montre de son désir d’isolement, ayant choisi un recoin éloigné des seules personnes présentes. Je le rejoignis en aggravant mon visage. Je n’avais pas l’intention de comparaître comme la femme maternelle et bienveillante, mais bien comme une tutrice intransigeante.


- Bonjour, Dorumo. commençai-je d’un ton sec, allant jusqu’à omettre de m’excuser de mon retard. Je n’avais après tout aucun compte à lui rendre. Un bon ninja ne doit pas rechigner sa condition physique, il doit être prêt à tout pour être au meilleur de sa forme à chaque instant. Nous allons donc commencer par quelque chose de simple, mais pourtant impératif : quinze séries de dix pompes. Au travail !

Alors qu’il se mettait en action, je m’assis tranquillement sur le petit muret qui délimitait notre terrain personnel, qui mesurait environ huit mètres de long pour quatre de large. J’en profitai pour réfléchir à une manière de résoudre mes problèmes actuels. Je commençai par les résumer : un cousin qui venait de faire irruption dans ma vie, étant amnésique et cachant certainement derrière lui un terrible secret ; puis un jeune élément perturbateur, violent de nature, ce qui dissimulait certainement une part obscure de sa personnalité. Entre autres, j’étais tourmentée par des non-dits et des mensonges. Un classique. Une idée de technique d’Iroujutsu me vint alors à l’esprit, et je décidai de faire de Dorumo mon cobaye. Je malaxai discrètement mon chakra, et lorsqu’il eut fini sa dernière série d’exercice physique, je posai ma paume droite en oblique sur son front, feignant de vouloir palper sa température. Je pus ainsi sonder son âme grâce au Shinteki Yomi, ma dernière invention.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t2179-annales-de-yumi-esuki https://sns-rp.forumgratuit.org/t4481-bingo-book-de-yumi-esuki-v2 https://sns-rp.forumgratuit.org/f322-dossier-kazekage-yumi-esuki https://sns-rp.forumgratuit.org/t4477-yumi-esuki-l-aube-d-une-nouvelle-ere
Dorumo Sabaku
Rang A
Rang A
Dorumo Sabaku
Messages : 386

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 2 B - 1 C - 2 D
Talents:

Nouveau maître ! Empty
MessageSujet: Re: Nouveau maître !   Nouveau maître ! EmptyMar 12 Avr - 20:17

J'étais dans pénombre de la salle, regardant au loin l'entraînement des quelques shinobis qui si trouvaient. Je ne pu m'empêcher de voir la sueur qui dégoulinait sur leurs fronts et les hurlements de douleur qu'ils émettaient. Ils se donnaient à fond, ils étaient prêts à tout pour atteindre leurs buts. Pourquoi fournir autant d'efforts ? C'était la question que je me posais. J'attendais toujours le rendez-vous que Yumi Esuki m'avais fixé, mais je devais être sûrement en avance, comme d'habitude. Mais après quelques minutes une silhouette gracieuse fit son entrée. Oui, c'était elle, Yumi. Avec sa démarche gracieuse et son regard crépitant de bonheur, cela me frustra. Les autres shinobis s'étaient arrêtés, et tous contemplés la belle femme. C'était pathétique à voir, pour ne pas dire minable.

Elle ne souriait pas, et se contentait d'avancer vers moi. Celle-ci avait l'air froide, elle était même effrayante. Ses cheveux comme à son habitude étaient bien coiffés et sa tenu soignée. Elle se trouvait devant moi. Sur une voix douce et calme, elle s'élança.

- Bonjour, Dorumo. Un bon ninja ne doit pas rechigner sa condition physique, il doit être prêt à tout pour être au meilleur de sa forme à chaque instant. Nous allons donc commencer par quelque chose de simple, mais pourtant impératif : quinze séries de dix pompes. Au travail !

Je restais bouche cousue, elle avait l'air si tranquille. Mais je ne devais pas commencer à faiblir ! Oh que non ! Je m’exécutais sans rouspéter. Les pompes s’enchaînèrent, les une après les autres. Peut être Shinki avait-il raison, peut être que c'est moi le problème. La sueur palpitait de mon visage. Yumi s'était assise sur un muret, prenant son air supérieur et me contemplait souffrir de l'exercice avec un sourire malicieux. Non, il fallait que je me reprenne, je ne pouvais pas la laisser me manipuler. Il fallait que je me débarrasse d'elle, mais comment ? Bizarrement, lors de ma dixième série, je la vis bouger sa main droite. Que faisait-elle ? Je ne m'attardai pas sur cela et je continuais l'exercice qu'elle m'avait donné.
J'avais terminé, cependant elle m'observait avec un tendre sourire affectueux. Mais que me voulez elle ? D'une vitesse foudroyante, elle posa sa main froide et douce sur mon front, comme pour me prendre la température. Tous mes projets me revenaient à l'esprit : Tuer Iku et en faire ma marionnette, l'expérience que je voulais faire au vieux Gaito, la haine que je portais à mon cousin et au village. Quelques secondes après, avec ma main droite j'enlevais cette froideur de mon visage. Je tremblais, c'était la première fois. J'avais eu peur.

- Que faîtes vous ? commençai-je d'un ton aride et froid. Mais que me voulez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t4767-bingo-book-dorumo#37748
Yumi Esuki
Rang S
Rang S
Yumi Esuki
Messages : 4289

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Talents:

Nouveau maître ! Empty
MessageSujet: Re: Nouveau maître !   Nouveau maître ! EmptyMer 13 Avr - 12:16

J’avais tout vu. Il n’avait plus aucun secret pour moi, son âme avait été entièrement sondée. Cette technique était définitivement ce dont j’avais besoin pour régler le problème Yukimura également… Je me tenais encore debout, face à mon jeune élève. Il avait dégagé ma paume, un peu gêné par ce geste étrange. Offusqué, il m’avait même demandé :

- Que faîtes vous ? Mais que me voulez vous ?

- Hum. Je pourrais te dire que c’était un simple acte médical préventif, puisqu’un sévère rhume fait rage en ce moment au village. Bien que ce ne soit pas crédible dans un pays si chaud, les nuits sont souvent fraîches… Mais je préfère être entièrement honnête avec toi et jouer cartes sur table : je connais tous tes plans, toute ta haine, tous tes secrets. Du meurtre d’Iku Nasubuki que tu prévois jusqu’à ton mépris envers Shinki et le village tout entier. Je ne m’étais pas trompée à ton sujet, tu es quelqu’un… d’atypique. Quelqu’un qui a besoin de soutien pour faire face à la réalité.

Je pouvais voir son expression déconfite, déçu d’être ainsi mis à nu aussi facilement. Désormais, je pouvais m’attendre à toute sorte de réaction extrême : sa colère pourrait se déclarer verbalement, voire même physiquement. Mais s’il me manquait de respect, il le regretterait amèrement. Et si dans une fièvre de folie il levait la main contre moi, il ne risquerait pas d’oublier la correction que je lui prévoyais ainsi que le jugement au tribunal qu’il subirait.

- Alors tu peux jouer au plus malin et risquer une peine de prison ferme, ou alors tu peux baisser la tête et m’aider à comprendre. Nous pouvons donc parler sans nous voiler la face. Tu es libre de me dire ce que tu as sur le coeur : pourquoi voues-tu une insatiable haine envers ton propre village ? Que lui reproches-tu exactement ? Et que reproches-tu à Shinki ? Vous faisiez équipe, il y a encore peu de temps… Comment et pourquoi vous êtes-vous disputés ?

Tant de questions sans réponse… Alors que les athlètes qui nous entouraient continuaient à s’entraîner sans se soucier de notre conversation, et surtout trop éloignés pour l’entendre, nous venions d’entamer une discussion qui scellerait le destin du genin qu’était Dorumo Sabaku. Seuls deux choix s’offraient à lui : rédemption ou sanction.
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t2179-annales-de-yumi-esuki https://sns-rp.forumgratuit.org/t4481-bingo-book-de-yumi-esuki-v2 https://sns-rp.forumgratuit.org/f322-dossier-kazekage-yumi-esuki https://sns-rp.forumgratuit.org/t4477-yumi-esuki-l-aube-d-une-nouvelle-ere
Dorumo Sabaku
Rang A
Rang A
Dorumo Sabaku
Messages : 386

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 2 B - 1 C - 2 D
Talents:

Nouveau maître ! Empty
MessageSujet: Re: Nouveau maître !   Nouveau maître ! EmptyMer 13 Avr - 16:18

Yumi me regardait fixement, son regard était à la fois sévère et doux. Elle mit un peu de temps avant de me répondre. Cela m’énervais à vrai dire, mais que me voulais elle ? Quelles idées cette femme à derrière la tête ? Que ma t-elle fait ? Dois-je m'en prendre à elle ?

- Hum. Je pourrais te dire que c’était un simple acte médical préventif, puisqu’un sévère rhume fait rage en ce moment au village. Bien que ce ne soit pas crédible dans un pays si chaud, les nuits sont souvent fraîches… Mais je préfère être entièrement honnête avec toi et jouer cartes sur table : je connais tous tes plans, toute ta haine, tous tes secrets. Du meurtre d’Iku Nasubuki que tu prévois jusqu’à ton mépris envers Shinki et le village tout entier. Je ne m’étais pas trompée à ton sujet, tu es quelqu’un… d’atypique. Quelqu’un qui a besoin de soutien pour faire face à la réalité.

C'était juste impossible, la garce avait découvert mes secrets, elle avait lu dans mes pensées ! C'était son objectif dés le début, elle ne voulait pas m'entraîner ! Je serra le poing, je voulais l’anéantir, la punir ! La haine reprenait le dessus sur moi. Je m'étais fait avoir en beauté. Dans ses yeux je voyais qu'elle n'attendait qu'une chose : que je m'en prenne à elle. C'était très dur. D'une minute à l'autre je pouvais perdre le contrôle de moi même. Je fixais ses deux yeux vairons, tout en paniquant. J'avais perdu mon sang froid.

- Alors tu peux jouer au plus malin et risquer une peine de prison ferme, ou alors tu peux baisser la tête et m’aider à comprendre. Nous pouvons donc parler sans nous voiler la face. Tu es libre de me dire ce que tu as sur le cœur : pourquoi voues-tu une insatiable haine envers ton propre village ? Que lui reproches-tu exactement ? Et que reproches-tu à Shinki ? Vous faisiez équipe, il y a encore peu de temps… Comment et pourquoi vous êtes-vous disputés ?

Mes doutes étaient fondés, elle attendait quelque chose de moi. Elle voulait percer mon esprit. Si je l'attaquais s'en était finit de moi. Grâce à son jutsu, j'avais compris que ce n'était pas une femme comme les autres. Soit maudit Shinki, j'était presque sur qu'il avait rapporté notre conversation de l'autre jour, à l'hôpital. Je restais calme, et il fallait que la vérité sorte au grand jour. Je ferma les yeux et serra le poing.

- Tss, vous, les ninjas de Suna, vous vous mêlez de tout, hein ?! Ça vous amuses ?! Le ton de ma voix avait grimpé plusieurs échelons, la haine m'avait envahi. Ce village, je n'en ai rien à faire, il est hors de question que je meurt pour lui ! Toutes ces missions, elles sont pathétiques, sans le moindre intérêt personnel ! Quand à Shinki, hmpf, ce vaurien qui s'attribut les mérites des autres ! Vous en faîtes quoi hein ?! Vous avez toujours bien vécu sans se soucier de la vie des autres, et maintenant vous voulez jouer aux héros !

Une larme coulait sur ma joue, j'avais éclaté. Je n'en pouvait plus. Je ne savais plus quels chemins empruntés. J'avais plongé dans les ténébres, la haine pour mon cousin était de plus en plus forte. Malgré cela, je m'étais confié à Yumi, et au fond cela me faisait du bien.
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t4767-bingo-book-dorumo#37748
Yumi Esuki
Rang S
Rang S
Yumi Esuki
Messages : 4289

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Talents:

Nouveau maître ! Empty
MessageSujet: Re: Nouveau maître !   Nouveau maître ! EmptySam 16 Avr - 14:22

Lorsque Dorumo s’acharna sur moi pour exposer sa débâcle de colère, mon visage sérieux et dur se métamorphosa en une expression conciliante et réconfortante. Au fond j’aurais très bien pu envoyer le jeune homme au tribunal, puisqu’il m’avait implicitement fait des aveux quant à son désir de meurtre. Mais ça n’aurait fait qu’isoler encore un peu plus le Sabaku des habitants de ce village. Il n’aurait certainement pas pris conscience de ses actes pendant sa peine d’enfermement et n’aurait que couvé encore sa haine pour les autres. Et si cette situation m’était aussi claire et évidente, c’était uniquement parce qu’il s’agissait de l’histoire de mon clan, et plus particulièrement de celui qu’on appelait l’Enfant Maudit. Ce terrible garçon isolé du monde condamné à la peine de mort uniquement parce qu’il détenait le Hyôton avait réussi à fuir et nourri une insatiable haine envers mon clan. Si bien qu’il revint pour l’annihiler après avoir accumulé assez de force et d’expérience.

Le mélange d’isolement et de haine arriverait à terme pour Dorumo à la même conclusion : une tragédie. Mais pourtant, ce même mélange avait su dévoiler une voie tout autre par le passé, puisqu’il correspondait également à la vie de Gaara Sabaku : seul au monde, il avait grandi en vouant une haine pour tous les autres êtres humains. Mais finalement rattrapé par son histoire et surtout par la découverte de l’amour que lui portaient ses amis et sa famille, il avait regagné le droit chemin. Ainsi, tout n’était pas perdu pour Dorumo. Il n’avait qu’à suivre les préceptes de son ancêtre, plutôt que de se caler sur le mien. Je posai ma main sur son épaule pour tenter d’apaiser ses sentiments, puis lui fis un large et sincère sourire.


- Tu te trompes, mon jeune ami. Je n’ai jamais vécu que pour les autres. Et la seule fois où j’ai voulu commettre un acte égoïste, je me suis repris.

Cet acte… je faisais bien sûr allusion à l’instant où je détenais la vie de l’Enfant Maudit entre mes mains. J’avais bien failli le tuer, pensant que cela mettrait fin à la désolation de mon clan ainsi qu'à sa colère, mais ça n’aurait fait qu’empirer les choses. Oui, j’étais fière de l’avoir épargné et châtié d’une manière différente que par la mort. Je repris un air plus sérieux, mais toujours amical, puis laissai ma main glisser le long de son bras pour finir par attraper doucement la sienne.

- Quant à ton cas, tu ne vis que pour toi. Bien sûr, c’est un choix que je ne peux pas encore te reprocher. Tu es jeune, tu as la vie devant toi, et tu t’interroges sur ton futur… c’est normal. Mais tu ferais mieux de te raviser et de te remettre en question, car vivre ainsi est synonyme de solitude. Tu n’as pas envie d’errer seul sur des sentiers inconnus, crois-moi.

Je décidai alors de lui lâcher la main. Il n’avait pas besoin d’une épaule sur laquelle pleurer, mais seulement d’un cerveau pour le conseiller. Prenant un air malicieux et sournois, je lui susurrai quelques mots à l’oreille qui devaient rester entre lui et moi :

- Malgré cela, je te déconseille de te séparer définitivement de ta haine. Tu peux l’exploiter pour devenir plus fort. Encore plus fort. Toujours plus fort. Le plus important, c’est de ne pas franchir tout cela seul.

Nous ne sommes pas toujours obligés d’abattre l’animal blessé pour le soulager de ses souffrances. Parfois, il suffit simplement d’en ôter l’écharde.
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t2179-annales-de-yumi-esuki https://sns-rp.forumgratuit.org/t4481-bingo-book-de-yumi-esuki-v2 https://sns-rp.forumgratuit.org/f322-dossier-kazekage-yumi-esuki https://sns-rp.forumgratuit.org/t4477-yumi-esuki-l-aube-d-une-nouvelle-ere
Dorumo Sabaku
Rang A
Rang A
Dorumo Sabaku
Messages : 386

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 2 B - 1 C - 2 D
Talents:

Nouveau maître ! Empty
MessageSujet: Re: Nouveau maître !   Nouveau maître ! EmptySam 16 Avr - 18:57

J'étais essoufflé, mes paroles étaient sortis de ma bouche d'un coup. Je n'avais pas compris de suite ce que j'avais dis. Un sentiment de colère m'envahissait, j'avais envie de tout détruire, le village et mes semblables. Quand je sentis une froideur se posait sur mon épaule. C'était la main de Yumi, cette main pâle et froide. Elle se rapprocha rapidement de moi. J'avais du mal à l'admettre, mais je me sentais bien avec elle. Un long silence régnait sur la salle. Les shinobis qui s’entraînaient c'était arrêté et me regardaient après mon discours enragée. Quand tout à coup, une voix douce et réconfortante fit son entrée.

- Tu te trompes, mon jeune ami. Je n’ai jamais vécu que pour les autres. Et la seule fois où j’ai voulu commettre un acte égoïste, je me suis repris.

Je baissa la tête par la suite, serrant le poing. Cette fille n'était vraiment pas n'importe qui. Je m'attendais à une sorte de psychologue qui allait me faire la morale, mais non. Je m'était amèrement trompé. Un frisson me traversa. Par la suite, je sentis une main saisir la mienne.


- Quant à ton cas, tu ne vis que pour toi. Bien sûr, c’est un choix que je ne peux pas encore te reprocher. Tu es jeune, tu as la vie devant toi, et tu t’interroges sur ton futur… c’est normal. Mais tu ferais mieux de te raviser et de te remettre en question, car vivre ainsi est synonyme de solitude. Tu n’as pas envie d’errer seul sur des sentiers inconnus, crois-moi.

Elle continua en se rapprochant de moi, murmurant à mon oreille :

- Malgré cela, je te déconseille de te séparer définitivement de ta haine. Tu peux l’exploiter pour devenir plus fort. Encore plus fort. Toujours plus fort. Le plus important, c’est de ne pas franchir tout cela seul.

Je restais bouche bée, je n'osais plus bouger. Cette femme m'avait remis en doute sur mes intentions. J'étais même prêt à parier qu'elle allait me confier une mission avec un camarade, pour voir si ses mots m'avaient atteint. Quant à Shinki, je ne savait plus quoi faire. Les images de notre enfance tournaient dans ma tête. Je nous revoyais rire, jouer ensemble. Devrais-je aller faire mes excuses à Shinki ? Non ! Je m'étais promis, de me détacher de tout liens avec ce village et ses habitants. Je devais me ressaisir, que connaissait cette Yumi à ma haine ? Rien ! Cependant, certaines questions tournaient encore dans ma tête.

- Oui, vous avez sans doute raison, lui dis-je d'un air froid.
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t4767-bingo-book-dorumo#37748
Yumi Esuki
Rang S
Rang S
Yumi Esuki
Messages : 4289

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Talents:

Nouveau maître ! Empty
MessageSujet: Re: Nouveau maître !   Nouveau maître ! EmptySam 16 Avr - 20:10

Je remarquai inévitablement que Dorumo s’était calmé. Mes arguments et mon bon sens n’étaient pas tombés dans l’oreille d’un sourd, et je n’en avais jamais douté : pour que j’en arrive à comparer ce garçon à Gaara ou à l’Enfant Maudit, il devait certainement avoir un potentiel gigantesque. Un Kekkei Genkai terriblement efficace, une façon de manier ses pantins qui rappellerait presque le grand Sasori ou Kankurô, et une motivation inébranlable. Le parfait mélange pour faire de lui un shinobi sans limite. J’avais noyé son esprit dans mon discours de manière assez désintéressée jusqu’à présent, mais je me rendis compte à cet instant que cet enfant pouvait me servir. Et surtout, il pouvait servir à son village. Pour une raison qui m’échappait encore, il n’avait pas envie de s’investir entièrement pour Suna.

Lorsqu’il s’avoua vaincu et m’assura que j’avais raison, je compris qu’il me cachait encore quelque chose. Quelqu’un de si instable ne pouvait s’avérer coopératif aussi facilement, je n’étais pas dupe. Mais le sonder une fois de plus grâce au Shinteki Yomi n’était pas une option : j’avais acquis une once de confiance de sa part, je ne devais pas la sacrifier si vite. Je devais donc me contenter de ma voix doucereuse, en espérant une fois de plus qu’elle bercerait assez son esprit pour qu’il s’ouvre à moi de manière naturelle.


- Si tu as quoi que ce soit sur le coeur, souviens-toi que je serai toujours là pour t’écouter. Tu n’es pas malaimé, Dorumo. C’est tout pour nous, aujourd’hui. Tu peux finir ton entraînement seul, tu es un grand garçon, n’est-ce pas ? glissai-je subtilement en esquissant un sourire narquois. Néanmoins, j’aimerais que tu participes à une mission avec un autre jeune camarade. Rends-toi cet après-midi à la tour du Kazekage pour plus d’informations.

Sur ces mots qui laissaient entrevoir plein d’espoir et de perspectives pour l’avenir, je tournai le dos au jeune genin pour sortir du hall d’entraînement. Il n’était pas le seul élément prometteur de Suna, mais c’était certainement celui qui nécessitait le plus mon attention. Je regagnai alors la tour du Kazekage, dirigeant encore absent, pour organiser un projet que je fomentais en secret et qui éclaterait dès aujourd’hui… Grimpant trois à trois les marches du bâtiment, je me précipitai dans ma propre chambre pour accéder au bijou que je cherchais. Naeko était de sortie, il accompagnait aujourd’hui Yukimura au dojo sensoriel. Un jour parfait pour accomplir ce que j’avais à faire… Saisissant un cristal de glace qui faisait tâche sur mon bureau méticuleusement ordonné, je le serrai dans ma main avant d’entrer en contact avec le cristal jumeau par la pensée :

«Tout est prêt de votre côté ?»

Koori no dentatsu. Ainsi se nommait la technique que j’avais créée hier, au crépuscule. J’avais effectivement la nécessité d’un moyen de communication à longue portée. J’avais ainsi mis au point des cristaux de glace reliés entre eux qui permettaient de communiquer par la pensée, à l’unique condition d’avoir reçu mon autorisation. Cette boucle de sécurité passait tout simplement par le chakra et l’ADN, exactement comme pour mes cristaux de brume apaisante. J’avais confié l’autre cristal à un Juunin chargé d’une mission très spéciale. Quelques instants plus tard, une voix grave retentit dans ma tête.

«Oui Esuki-san, je les attends de pied ferme.»

Le spectacle pouvait donc commencer…


RP terminé
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t2179-annales-de-yumi-esuki https://sns-rp.forumgratuit.org/t4481-bingo-book-de-yumi-esuki-v2 https://sns-rp.forumgratuit.org/f322-dossier-kazekage-yumi-esuki https://sns-rp.forumgratuit.org/t4477-yumi-esuki-l-aube-d-une-nouvelle-ere
Contenu sponsorisé



Nouveau maître ! Empty
MessageSujet: Re: Nouveau maître !   Nouveau maître ! Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouveau maître !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nouveau forum defis extremes
» Developpement: Nouveau Kiskeya
» Un nouveau jeu Pokemon pour 2013 ?
» Relations d'un tout nouveau monde
» Quand on est nouveau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: V2 :: RP :: Kaze no Kuni :: Sunagakure no Sato :: Salle d'entrainement-
Sauter vers: