Partagez
 

 Le sixième Mizukage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hayabuza Ryukù

Hayabuza Ryukù
Messages : 701

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Le sixième Mizukage Empty
MessageSujet: Le sixième Mizukage   Le sixième Mizukage EmptyLun 11 Fév - 1:54

Dès sa sortit de l'hopital, Ryukù c'était rendu chez lui. Sur le chemin, il acheta quelques courses afin de ce faire un bon repas. Il n'avait rien mangé de vraiment très bon depuis le départ de sa mission contre Suigetsu, cette mission qui l'avait quelque fois changé, c'était la première fois qu'il avait éraflé la mort. Il l'avait vu de si près ! Il avait poussé son corps jusqu'au bout mais était ressorti vainqueur d'un combat des plus difficile.
Il en tira un sourire tout en marchant. Ce combat lui avait était bénéfique. Il avait gagné en expérience dans tout les domaines. A son retour, il était devenu plus fort qu'a son départ, bien plus fort que ne l'étaient les autres membres de l'anbu.

Il mangea à sa faim ce soir là avec un délicieux repas qu'il ne partagea qu'avec lui même. Il décida dès lors d’aller ce reposer afin de regagner totalement ses forces.
Il repensa avant de ce coucher au combat, aurait il gagné si Suigetsu n'avait pas utilisé une technique pour ce dédoubler et si Ryukù n'avait pas eu Shiro ? Il abandonna ses questions, elle ne comportait que des « Et si ? Et si ? Et si ? » Il était le vainqueur car il avait était le meilleur bien qu'il fut triste non pas de la mort de Suigetsu mais de la mort de ce qu'il était...un grand épéiste.

Ryukù ce réveilla avec souplesse le matin laissant le temps le réveiller et non une horrible sonnerie. Il n'avait pas grand chose à faire aujourd’hui, un simple rendez-vous avec les anciens et sa journée serais terminée, finissant comme elle avait commencé, rien de plus, rien de moins. Sans doute un rapport plus allongé sur la mort du renégat.

Il ne mangea pas le midi, le petit déjeuner prit en fin de matinée l'en empêcha, il décida alors de ne grignoter que quelques gâteaux en prenant route vers la tour du Mizukage.

Il entra dans celle-ci avant de gravir les marches en colimaçon. Il toqua deux fois à la porte avant d'entrer sans ce le faire demander. Il n'était pas du genre à attendre que l'on lui dise quoi faire, entrer était évident, bien qu'attendre aurait fait partie de la politesse. En tout cas, son action ne sembla pas contrarier les vieux.


-Approche toi Hayabuza Ryukù, Nous avons à parler !

La vieille semblait encore plus sérieuse qu'à son habitude, c'est là que le jeune homme commença à douter sur les origines de la discutions.
Il s’essaya sur un siège avant de rester silencieux laissant les vieux prendre la parole.


-Tu as profité d'un bon repos et repas hier ?

C'était le vieux cette fois-ci, il avait toujours été plus délicat que sa compagne, à imaginer comment deux personnes aussi différente pouvait s'entendre et même éprouver de l'amour jusqu'à s'aimer.

-On peut dire ça oui, en tout cas le sommeil à été pris avec plaisir.


L'ancêtre lui adressa un sourire avant de ce tourner vers sa compagne qui pris de nouveau la parole.


-Nous t'avons tout d'abord convoquer afin de te féliciter de ta mission, vaincre un ennemi tel que Suigetsu seul n'était pas chose aisé, il aurait plutôt convenue un un petit groupe de deux ou trois membre de l'anbu ! Mais nous avions besoins de connaître tes capacités Ryukù, nous savions que tu possédais un grand potentiel et tu nous l'as prouvé une bonne fois pour toute.

Elle lui adressa elle aussi un large sourire. Le premier que Ryukù voyait sur ce visage.

Elle ce leva avant de ce rendre devant l'immense baie vitrée donnant visibilité à une grande partie du village étant la plus haute tour du village et le bureau ce trouvant à son sommet.


-Dit moi Ryukù, qu'offrirais tu as ton village afin qu'il survive ? Serais tu prêt à donner ta vie ?


Le jeune shinobi la fixa avant de pouffer un léger rire.

-Vous me faites bien rire avec vos vies. Si je serais prêt à me sacrifier pour mon village ? Et bien je vais vous répondre, non, je ne donnerais pas ma vie pour ce village et vous savez pourquoi ? Un mort n'est plus utile à rien. Je donnerais toute ma force et mon énergie afin que ce village perdure, mais en aucun cas ma vie car sans vie, je ne suis plus d'aucune aide, je ne pourrais plus protéger ce village même si mon sacrifice à permit de le sauver une première fois.

Les vieux parurent choqués par sa réaction. Elle était inattendue mais sensée. Et cela semblait leur convenir.

-Si tu en avait le pouvoir, que changerais tu à ce village ?

« Pourquoi toutes ces questions qu'elle est leur but ? Dans tout les cas, je n’ai cas jouer à leur jeux pour le moment, je vais bien découvrir un moment ou un autre leur intention. »

Il chercha un moment avant de prendre la parole aussi naturellement que ses pensées.

-Hum et bien étant donné que plusieurs ninjas sont bloqués à la défense du village et des frontières, la criminalité a augmenté dans notre pays. De plus, l'économie du village est en baisse dût aux missions que nous ne pouvons effectuer à cause du manque d'effectif à cause de la protection du pays. Donc Je ferais remonter l'économie en refaisant le maximum de missions et surtout les missions internes du pays afin d'éradiquer la menace interne. Nous avons souvent été considéré comme un village sanglant, bien que la cinquième ait tentée de changer cela. Je pense qu'il faut continuer sur cette voie là. Respecte ton prochain si tu veux être respecté, voilà ce que je pense. Ce n'est pas parce qu'on est un puissant que l'on est un bon ninja.


Les deux ancêtres semblaient impressionner par les paroles du jeune homme qui parler comme un sage.


-Une nouvelle jeunesse disais tu ? On dirait qu'il est tout aussi vieux que nous dans ses propos ! Mais il me plaît bien finalement, je pense a présent que l'on a fait le bon choix.

Elle se stoppa un moment avant de laisser son mari prendre la parole.

-Mon chère Ryukù, nous avons remarqué en toi une grande volonté, tu semble celui qui s’intéresse le plus au sort du village que n'importe qui malgré ton jeune âge et de plus tu es sans doute le ninja le plus puissant de ce village. Ta façon de voir les choses est tout bonnement intéressante, c'est pourquoi nous avons l'honneur de te demander si tu accepterais de devenir le sixième Mizukage de Kirigakure no Sato ?

Le temps s'arrêta pour le jeune garçon, le mot résonna plusieurs fois dans sa tête.

« Mizukage ? Moi devenir le nouveau Mizukage ? »

Il ne pouvait le croire, il est vrai qu'il avait longtemps pensé à essayer de le devenir, mais cela n'avait été pour lui qu'un simple désir d'un rêveur !

-Vous voulez que je devienne le nouveau Mizukage ?

Il les regarda afin de vérifier que ce n'était en aucun cas un blague, bien que les ancêtres n'étaient pas connus pour ça et je pense qu'il ne blaguait jamais.

Il ne répondit pas, non pas qu'il ne savait pas quoi répondre mais surtout qu'il n'y arrivait pas comme-ci les mots étaient bloqué dans sa gorge.
Il avala sa salive afin de chasser ce blocage avant de prendre la parole d'un air sûr de lui.


-Je deviendrais le nouveau Mizukage et je jure de le défendre et de le diriger au meilleurs de mes capacités.

Les ancêtres furent ravie et firent venir plusieurs shinobis afin de leur expliquer la nouvelle situation du village. Ils demandèrent à ces ninjas de transmettre l'information à tout le village et d'informer que le Mizukage Hayabuza ferais un discours sur le balcon de son bureau. En fin d'après midi.
Ils saluèrent leur nouveau Kage avant de s'éclipser.

L'après midi passa à une vitesse folle. De son bureau, il pouvait entendre la foule s’agiter en bas.
D'après les shinobis, tout les habitants du village c'étaient rassemblés sur la place de la tour du Mizukage. Peut de personne le connaissait réellement, faisant partie de l'anbu il y a encore quelques heures, son identité était secrète.

Il ce leva de son siège avant de faire glisser la vitre de la baie. La foule s'étendait jusqu'à perte de vue.
La foule siffla, ce mit à applaudir lorsque le jeune garçon ce montra, le chapeau du Mizukage sur la tête.


« Ce chapeau est d'un ridicule ! »

Il demanda silence auprès de la foule en levant les mains.

-Merci d'avoir pût être ici en cette belle fin de journée, enfin pour ma part. Je me présente Ryukù, Ryukù Hayabuza. Je sais que les temps on était difficile depuis maintenant plus d'un an. Mais aujourd'hui est un jour nouveau, il est temps pour nous de cesser de vivre dans la crainte, de regagner notre puissance d'autant, il est temps pour Kiri de regagner un nouveau souffle, une nouvelle jeunesse, grâce à vous tous, nous aurons pour notre village et notre pays une ère nouvelle !


Le silence ce posa de nouveau avant qu'il ne soit rompu par les applaudissements de la foule et les encouragement. Ryukù Crut même entendre une jeune femme lui hurler :


-Épouse moi Mizukage-sama, tu es trop beau !

Il salua une dernière fois la foule avant de rentrer dans son bureau.

« Et bien, c'est éprouvant de faire face à autant de monde ! »

Le vieil ancêtre sembla comprendre ce que le jeune garçon ressentait car il le rassura.

-Ne vous inquiétez pas jeune Hayabuza, vous semblez avoir redonné foie à vos habitants et vos shinobis. Il est grand temps pour kiri de connaître un nouveau visage.

Le vieux avait raison, il était temps pour Kirigakure no Sato et même de Mizu no kuni de commencer une nouvelle histoire...

_________________
Le sixième Mizukage 648735vlcsnap2013120718h07m19s159
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t563-bingo-book-ryuku-hayabuza https://sns-rp.forumgratuit.org/t524-ryuku-hayabuza-finish
 
Le sixième Mizukage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bonne sixième anniversaire TOB !
» Le secret du gars de sixième
» Cours 01 : (sixième année) les sortilèges informulés
» Sixième année, 5me cours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: V1 :: Mizu no Kuni :: Kirigakure no Sato :: Bureau du Mizukage-
Sauter vers: