Partagez
 

 [Event] quand les morts se remettent à marcher

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 188

[Event] quand les morts se remettent à marcher Empty
MessageSujet: [Event] quand les morts se remettent à marcher   [Event] quand les morts se remettent à marcher EmptySam 15 Mar - 8:05

La nuit venait de tomber sur le village de Kiri, où tout était pour le moment paisible. En contraste avec la sécheresse exceptionnelle de la journée qui venait de s'écouler, pendant laquelle le soleil avait ardemment brillé et pas une seule goutte n'était tombée, la nuit s'annonçait particulièrement fraîche. L'animation nocturne commençait malgré cela à battre son train et les enfants allaient rejoindre leurs animaux en peluche et les monstres cachés sous leur lit. Mais pendant ce temps, aux portes du village, un jeune juunin remarqua un phénomène inattendu. Il était précisément dix-neuf heures passées de cinquante-trois minutes lorsque cette sentinelle aperçut un attroupement de civils non loin de là. Ils représentaient largement la population d'un ou deux villages, peut-être même trois. Ils approchaient de Kirigakure no sato en adoptant une démarche singulièrement lente... Que désiraient-ils ? Les surveillants rentrèrent alors en état d'alerte, et l'un d'eux s'adressa au groupe en criant :

- Arrêtez-vous immédiatement ! Faites-nous parvenir le motif de votre venue, ou nous serons obligés d'intervenir !

Ne donnant aucune réponse, la troupe qui semblait animée par une unique volonté poursuivait sa marche. Face à une telle situation, des gardes furent envoyés en urgence prévenir le Mizukage. Ils revinrent quelques minutes plus tard avec les ordres de ce dernier : procéder à une offensive préventive. Des shinobis spécialisés en tir à distance arrivèrent alors et se mirent à lancer une grande quantité de projectiles, aussi bien des shurikens que des kunais et des senbons. Curieusement, aucun ennemi ne semblait tomber... Un expert stratège dirigeant le pôle des renseignements du village débarqua à son tour en renfort pour examiner la situation. Alors que les intrus approchaient dangereusement, celui-ci expliqua ce qu'il venait tout juste de comprendre.

- Cette technique me rappelle étrangement celle d'une de nos kunoichis, le Shitai no jutsu : nos assaillants sont des cadavre. D'après les derniers rapports, la jeune fille à l'origine de cette technique dénommée Sachi Nokoru est actuellement en dépression à cause de son échec à l'examen chuunin ainsi que du surplus de surveillance employée par le Mizukage à son égard. En effet, Ryukù-sama est très inquiet en vue de ses capacités hors du commun à utiliser les morts.

Un des gardes répliqua alors, sûr de son idée :

-Attendait Nokoru, mais c’est le nom du traitre qui a voler et revendu des document top secret sur Kiri.
-Cette fille est forcément responsable de la présence de ces sauvages à nos portes ! Il faut la retrouver et l’éliminé pour interrompre sa technique au plus vite !

- Vous vous trompez en un point. reprit l'expert. Elle serait tout bonnement incapable de contrôler autant de corps simultanément. Mais il serait une bonne chose d'aller quérir son aide : elle seule connaît les secrets du Shitai no jutsu...

Alors que des ninjas furent rapidement envoyés au domicile des Nokoru, la horde de morts-vivants, qui comptait parmi ses rangs des cadavres améliorés, à l'instar de ceux de la jeune Sachi, parvint à faire céder les portes qui la retenaient jusqu'à présent. Plus rien ne les empêchait de pénétrer dans l'enceinte du village caché de la brume... Le carnage pouvait commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 497

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Talents:

[Event] quand les morts se remettent à marcher Empty
MessageSujet: Re: [Event] quand les morts se remettent à marcher   [Event] quand les morts se remettent à marcher EmptySam 15 Mar - 8:18

Durant cette journée qui n’était pas comme toutes les autres, Sachi avait fais un sceau a la morgue pour voir Shigeki, elle ne l’avait pas revu depuis qu’elle avait terminé de lui enseigner les rudiments du shitai no jutsu. Mais quand elle arriva à la morgue elle croisa qu’un médecin qui lui appris que le légiste attitré de l’hôpital avait mystérieusement disparu il y avait une bonne semaine. Sachi ni prêta pas attention mais, cette date correspondait à un jour près à leur dernier entrainement pour lui apprendre le shitai no jutsu.

Avant de partir elle observa le dossier d’autopsie d’une patiente qu’elle savait morte de noyade car elle avait simplement regardé son corps sans vie. Mais le décès indiquait "morte d’asphyxie", Sachi ne mit pas deux secondes à reprendre tous les dossier effectués en ce jour. Le médecin étonnait surpris par l’attitude étrange de la jeune fille était celui qui avait était affecté au remplacement du légiste, mais aucun médecin de ce foutu hôpital n’avait réellement d’expérience dans le métier de légiste. Et, pour cause, sur les 5 morts traités aujourd’hui seul un seul cas avait était correctement diagnostiqué, un homme mort d’un coup de lame dans la tête, mais franchement si ce légiste de fortune c’était trompé sur ce cas la elle n’aurait eu d’autre choix que de le tuer. Pendant tout l’après-midi elle répara les erreur de cet idiot. Il faut savoir qu’il n’y avait qu’un seul vrai légiste a kiri et comme il avait disparu il n’était pas facile de le remplacer. Donc Sachi passa le reste de la journée à faire le bouleau du légiste sous les yeux du médecin qui n’osait pas intervenir. A la fin de la journée le médecin demanda à Sachi de  revenir demain, pour qu’il puisse voir avec le directeur de l’hôpital si elle ne pouvait, malgré son jeune age , pas être engagée en tant que légiste, mais Sachi refusa sèchement. Ce poste la rapprocher trop de  son ancienne vie qu’elle essayait de fuir.
En rentrant chez elle le soir elle put constaté une chose très rare à Kiri c'était la sécheresse qui regnait ces temps si, cela faisait trois jours qu’il n’était pas tombée une seule goutte de pluie, le terre n’avait jamais était aussi sèche dans ce village, mais personne et encore moins Sachi ni prêtait réellement attention, les caprices de la nature n’étaient pas fait pour être compris.

A la nuit tombée elle rentra chez elle, elle n’avait pas fait ça au hasard elle s'arrangeait pour rentrer à la maison quand sa mère était déjà partie faire le trottoir et elle s’arrangeait pour partir quand elle se réveiller dans l'après midi.
L’argent manquait au foyer des Nokoru, désormais que Sachi ne travaillait plus et que sa mère engloutissait tout ses revenus  dans l’alcool. En résumé la vie était très dur ici bas. Mais Sachi refusait de revenir sur sa décision, elle ne serait plus jamais ninja et ne ferrait aucun métier qui ce rapprochait de son ancienne profession. Elle envisageait même de quitter Kiri le village ninja pour aller s’installer dans un village civil, mais elle n’avait pas les moyens de le faire. Il restait aussi la solution de faire le même métier que sa mère, après-tout il y avait pleins de vieux pervers qui préféraient les petites filles aux femmes adultes. En sachant qu’elle n’avait aucune compétence dans d’autre domaine c’était peut être la meilleur chose à faire, mais rester à regler le problème de son dégout extrême des hommes et de la pratique sexuelle hétéro. Elle essaye de chasser cette idée de ses pensée elle trouverait bien qu’elle que chose pour survivre, il lui restait les parchemins de son père dont un indiquait apparemment une cachette remplie de trésor de guerre de Kiri mais l’accès à cette dernière était périlleuse.

Assise au bord de la cheminer Sachi profitait de la lueur d’un des derniers morceaux de bois qui lui restait ce soir, pour lire un livre une histoire d’amour passionnelle entre deux jeunes femmes de milieux différents, bref un truc compliqué Sachi ce prenait à rêver qu’elle vivrait elle aussi une histoire du même genre un jour une histoire avec une fille tout mignonne avec qui elle passerait des moment passionnelle et puis elle … fut coupée par le choc émit par quelqu'un de l’autre coté de sa porte d’entrée
-Si vous venez pour voir madame Nokoru elle est sur un trottoir à 730 mètres vers l’est.
Avait t-elle répondu par automatisme et agacement
-Non mademoiselle c’est vous que nous venons voir.
-Je ne suis pas intéressée aller voir ma mère pour ce genres de choses
-C’est le mizukage qui nous envois, il f…
-Nous sommes des anbus de kiri. 
-C’est encore pire alors, dégagez je n'ai rien a faire avec lui ou tout autres ninjas
Avait t-elle coupé sèchement, mais cela n’arrêta pas le ninja, qui enfonça , sans difficulté, la porte d’entrée. Sachi furieuse ce leva d’un bond, elle était vêtu d’une nuisette noir légèrement transparente et elle portait sur les épaules une couverture marron avec laquelle elle essayait de ce cacher de cet intrus.
-Qui vous permet de rentrer cher moi ainsi, il y a des lois vous ne pouvez pas faire comme vous le voulez …
Cette fois c'était lui qui la coupa en la prennent sous le bras comme si elle n’était qu’un vulgaire fagot de bois
-On a pas le temps pour tes conneries aujourd’hui petite
Sachi, attrapée par la taille par un homme ce débattait et hurlait de toutes ses force, criant au viol et au kidnapping, mais l’homme ne l’écouta pas et parti avec le jeune fille sous le bras. Elle ce débattait tellement qu’il n’arrivait pas a sauter convenablement de toit en toit, c’était alors que sa partenaire lui proposa la chose suivante.
-Passe la moi, tu vas finir par tomber si tu continus a la trimbaler comme sa
L’homme n’hésita pas une seconde et lança Sachi comme si elle n’était qu’un simple colis à livrer au mizukage, la femme la réceptionna a deux mains et avant que Sachi ne puisse crier au scandale la femme anbu lui dit
-Vous êtes très en beauté ce soir, acceptez vous que je vous conduise ce soir. Elle poursuivit en lui disant d’une voix sensuelle à l’oreille. Je promet d’y aller tout doucement.
Sachi rougie et tourna la tête toute gênée, tellement gênée qu'elle ne disait plus rien ni ne fit le moindre geste jusqu’à la fin du voyage pour atteindre la tour du mizukage.

Une fois arrivée Sachi fus posée à terre sur le toit de la tour du mizukage, ce dernier les attendait, Sachi ne prit pas deux secondes qu’elle traitait déjà son senseï de tout les noms.
-Non mais franchement c'est quoi ces manières, vos chiens de garde auraient au moins pus me laisser m’habiller…
Le mizukage remercia ses anbu qui prirent congé immédiatement, puis demanda a sachi de regarder en direction des portes du village
-De toute façon pourquoi me faire venir moi je ne sais rien faire, je ne sers a rien et pour la 1000000000000000000000000000000000000 fois, je ne suis plus une ninja alors arrêtez de me faire ch…
Elle ce coupa toute seule quand elle vue l’armée de mort-vivant qui passait la porte de Kiri, elle laissa tomber la couverture qu’elle avait sur le dos avant de déclarer.
-Mais qu’est-ce-que c’est que ce bordel.
Sachi était abasourdie par le spectacle qui ce déroulait en contre bas. Le mizukage voulu reprendre la parole mais Sachi le coupa
-Rassemblez tout les ninjas qui ne sont pas encore sur le champ de bataille dans votre bureau… tout de suite.

Le mizukage ne broncha pas et parti pour obéir à sachi, habituellement l’ironie de ce changement de rôle lui aurait donné une mine radieuse pleine de satisfaction, mais aujourd’hui il n'en était rien, elle ne pouvait pas l’expliquer mais au vus de son village attaqué toutes ses résolutions pour ne plus être ninja s’envolèrent de son esprits. Désormait tout ce qui l’intéressait c’était d’observer la situation en contre bas, analyser la stratégie et les arme adversaires pour trouver une stratégie adéquate.

_________________
theme of Sachi Nokoru

A TROP DÉSIRER LA MORT,ON Y BRÛLE SON ÂME.Maxime Chattam
              Oui... [Event] quand les morts se remettent à marcher Signia10 ...j'ai bien grandit


Dernière édition par Sachi Nokoru le Dim 26 Oct - 18:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t2222-annale-de-sachi-nokoru http://sns-rp.forumgratuit.org/t6106-sachi-2-5 http://sns-rp.forumgratuit.org/t705-sombres-jours http://soulofeternity.forumactif.org/
Messages : 497

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Talents:

[Event] quand les morts se remettent à marcher Empty
MessageSujet: Re: [Event] quand les morts se remettent à marcher   [Event] quand les morts se remettent à marcher EmptySam 15 Mar - 8:52

[HRP ; en attante de corection par Reiko]
Elle pouvait observer à sa connaissance, quatre type de cadavre différent, chacun possédants des caractéristiques leur étant propre et de ce faite une utilité  bien précise. Un plan bien ficeler. Sachi était même étonner de voir un plus si minutieusement rédiger, surtout de la main de la personne qu’elle savait être derrière tout sa. Elle descendit dans le bureau du Mizukage, les différents membres qu’il avait pus rassemblé. 22 ninja près à enrayer l’attaque de mort qui menacer leur village.
Sachi, toujours aussi légèrement vêtu de sa nuisette transparente, alla vair une étagère et y pris un long parchemin, puis reversa par terre tout le bordel de paperasse qui ce trouvent sur le bureau du Kage. Puis en déploya le parchemin qui était en réalité un plan de Kiri qu’il prenait la taille du bureau.
Elle regarda un a un tout les ninjas présent, elle ne les connaissait pas tous, mais elle avait lut leur dossier et connaissait leur compétence, elle regarda la carte longuement entre temps les stratèges était arrivé et commencé a discuter de stratégie. Sachi tapa du plat de la main la table et déclara,
-nous somme sur le point d’être anéanti seule en plan aussi bien ficeler que celui d’en face pourra nous sauver, si nous écoutons les Mioka qui son à côté de moi nous somme mort, sans vouloir t’offenser Azzuki. Comme je l’ai déjà dit à notre chère Mizukage, il ne faudra qu’une seule nuit à cette horde pour nous anéantir. Il va donc falloir être très précis…
Sachi fut coupé par l’un des stratèges officiels du village
-comment pouvons nous vous faire confiance après tout vous avait inventé cette technique qui nous attaque
-justement, abruti, qui d’autre que moi peu vous permettre de déjouer la technique que J’AI crée
Dit-t’elles en lancent un regard noir à cette homme qui n’était qu’autre que le père d’Azzuki.
-oui mais qu’elle son vos expérience en temps que stratège avait vous jamais mener qui que ce sis au combat avait vous eu la vie de qui que ce sois entre les mains, est ce que vous savait commander…
-je ne sais peu être pas grand chose mais je sais que90% de nos shinobis son actuellement en trinde ce faire tuer par des cadavre, et je sais que des civil son en trin de risquer leur vie en construisant des fortification de fortune qui ne servirons a riencontre les monstrueux cadavre qui on enfoncé les porte, alors sois on continu a ce disputé est on laisse ses brave kiri-jins ce faire massacré, sois en envois tout le monde a la mort, sois on sauve Kiri, a vous de voir.
Le stratège fut outré par ces remarque, mais il n’eu pas le loisir de répondre car il fut couper et écarté par le Mizukage, ce dernier donna la parole a Sachi, c’était maintenant elle la chef incontesté, mais elle n’avait pas l’esprit à en profiter. Elle poursuivi donc l’explication de son plans. Grace à la carte elle montra certain point pour combattre les différents cadavres.
-il y a plusieurs types de cadavres, tout d’abord les cadavres de base, ce sont de simples humains qui sont contrôlés par la même entier, contre eut la seule chose à faire c’est de les empêcher d’avancer, ce qui sera difficile pour deux raisons. Premièrement car ils sont tous animés par une seule personne et sont de ce fait extrêmement organisés et coordonnés. Deuxièmement car un deuxième type de cadavre et là pour les protéger. Nous les appelleront les ‘’épéistes’’ je connais bien ce type de cadavre car c'est un vole d’un de mes propres cadavres, même si ils ont l’air d’avoir été amélioré par rapport a mon exemplaire, pour résumer ils disposent d’un double mécanisme au cou et au basin qui permet a leur tronc de tourner sans interruption. Le problème c’est qu'à là place de chacun de leur avant bras se trouve une lame bien affuté, le mouvement de rotation et donc très dangereux pour nos shinobis qui peuvent être déchiqueté sans rien voir venir. Voila pourquoi il faudra deux équipes sur le front, une qui empêchera la ‘horde’’ d’avancer et l’autre qui protégera la première. Un problème reste dans la horde, ce sont ce que j’ai appelé les ‘’aposeurs’’ ce sont des cadavres qui apposent des seaux sur les morts pour les transformer en cadavre de base et gonfler leur rang il faut les éliminer pour éviter que nos morts devienne des ennemis. Malheureusement ils sont très rapide et ne sorte pas de la horde étant assez agile pour ce déplacer essaiment à l’intérieure. Écartons nous un peu du champs de bataille en pointant son doigt sur la carte ici c'est la dernière ligne de bâtiment avant la tour du Mizukage, comme je l’ai dit tout a l’heure des civiles sont en train de faire des fortifications pour tenter d’arrêter les cadavres mais cette manœuvre bien que pas si stupide et grandement courageuse et simplement inutile a cause des cadavres que nous nommerons les ‘’colosses’’ sont simplement des montagnes de muscles qui servent a tout casser, ça peut se voir facilement en regardent ce qu’ils ont fait de la porte du village. Je ne leur est trouvé aucun point faible et je ne vous conseille pas de les chercher vous perdriez du temps et risquerez la mort en les cherchant, non le seul moyen de les avoir c'est de les immobiliser avant qu’ils n'aient eut le temps de faire trop de dégât, n’oubliez pas que leur masse imposante fait aussi bien leur force que leur faiblesse, sans élan ils ne peuvent pas frapper avec leur force monstrueuse, oh et il n’y en a que deux.
Sachi stoppa et regarda un à un de nouveau tout les shinobis ressent dans la pièce et commença à répartir les équipe.
Mioka Azzuki, KANKO Ito, Hôzuki Misuzu et TANIGAWA Fubuki, vous aller vous charger des colosse, m’était vous par équipe de deux, ces a dire Azzuki avec Ito et Misuzu et Fubuki.
Le stratège pris d’indignation la coupa de nouveau
-vous voulait mètre un Genin et un Chunin sur une mission si dure ? Mais vous êtes folle !…
-Azzuki était mon coéquipier je sais de quoi il est capable ces pour sa que je le mes avec le plus nul des deux Juunin, quand à Fubuki … je le pense capable de grand choses avec sa technique Suiton : l'étreinte aquatique.
Avait t’elle répondu d’un aire cinglant, remettant bien a sa place le stratège, une fois de plus
-bon vous quatre aller y les ninjas citer commencèrent a partirent, mais quand Azzuki aller passer la porte Sachi lui cria ET AZZUKI… si jamais tu meurs je te jure que je te transforme en un de mes cadavre et que je te fais défiler un tutu rose a traverse tout le village ces mot pouvait sembler être des menasse, d’ailleurs sans était, mais le regard qu’elle lancé a Azzuki voulait plus dire bonne chance, les menasse était sa façon a elle de souhaiter bonne chance. Ensuite, ESUKI Yumi et NO KIRI Kame, je veux que vous vous occupiez des ‘’aposeur’’ vous possédé tous deux des attaque a distance regardent la tortu et puis … cette … choses … enfin … bon bref, une tortu ninja peu aussi ce faufiler dans la horde afin d’atteindre les objectif, mais cette méthode nés a utiliser quand dernier recoure la carapace ne te protégera jusqu’a en certain point si un suffisamment grand nombre de cadavre si mettent elle pourrait s’ouvrir comme une coquille de noix alors attention. elle fis signe au deux ninja de partir en adressant a Yumi le même regarde qua Azzuki, sans les menasse. Bon passons a ce qui serrons directement sur la ligne de front, KUCHIKI Kagami, TERUMI Yakumo, SAHAKI Hayuki, ZANKOKU-SA Byaku, HANE Umô, YUZU Reiko et Chôjurô, vous aurait pour rôle de retenir et de réduire la horde elle est très étendu alors vous ne aurait chacun une parti a géré une zone défini et expliquer le plans au shinobis encor en vie la bas, sachez une choses il est évidement plus facile de vaincre en grand nombre d’ennemi quand in son en masse comme sa, mais elle regarda un instant Reiko sauf exception… il vous serra difficile de les mètre hors d’êtas de nuire car il ne son pas aussi fragile que de simple humain, cependant notre ennemi a fait une grosse erreur ses qu’il  a posait les seaux sur ces cadavre de façon externe en générale sur la nuque, il sufi d’abimer ce seaux et le contrôle sur le cadavre serra rompu. TAKKI Isako et Esuki Kento, vous vous aller avoir comme rôle de les protéger des ‘’épéiste’’, aller y et bonne chance a tous.

A la fin il restait encor qu’elle que shinobis qui ce demandé ce qu’il aller faire car tout les rôles avait l’air d’avoir était donner
-tout ceux qui reste a l’exception de moi le Mizukage et Ao, serrons a la protection civile [Hanaconda, Takya Yukiha, Kyohei Sishui, Ruki KAZAMA, Akise Ikeda], je sais que ce nés pas le rôle le plus gratifient, mais si jamais un seule autre groupe rate vous serrait le dernier repars pour protéger le peuple de Kiri, bonne chance a vous aussi.
Tout le monde était parti à l’exception des stratèges et des trois citer par Sachi pour rester
-Mizukage dit a vos Anbu personnelle de protéger cette tour. Si elle tombe le village tombera avec elle, si jamais il arrive qu’elle que chose a la tour du Mizukage nos shinobis perdrons du irrémédiablement la motivation et ce vairon vaincre plus facilement.

-Ao j’aimerai que ton œil divin regarde au plus loin des que tu verras des être humain vivant préviens moi, je n’ai pas voulu le dire en face au autre, mais tous ce que nous pouvons faire pour l’instant ses simplement traité le symptôme sans éradiquer la maladie si le manipulateur ne ce montre pas il sera impossible d’enrayé cette invasion.

_________________
theme of Sachi Nokoru

A TROP DÉSIRER LA MORT,ON Y BRÛLE SON ÂME.Maxime Chattam
              Oui... [Event] quand les morts se remettent à marcher Signia10 ...j'ai bien grandit


Dernière édition par Sachi Nokoru le Dim 26 Oct - 20:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t2222-annale-de-sachi-nokoru http://sns-rp.forumgratuit.org/t6106-sachi-2-5 http://sns-rp.forumgratuit.org/t705-sombres-jours http://soulofeternity.forumactif.org/
Messages : 188

[Event] quand les morts se remettent à marcher Empty
MessageSujet: Re: [Event] quand les morts se remettent à marcher   [Event] quand les morts se remettent à marcher EmptySam 15 Mar - 8:56

HRP
La horde de mort vivant est lancée chacun a une mission a accomplir tout vas pour le mieux... ou presque.

Petit information supplémentaire
a votre arriver dans le bureau, Saki SHIBATA, l'assistante personnelle du Mizukage, vous a distribuer a tous une radio ninja pour pouvoir resté en contacte avec le centre de commandement.
Pour la suite de ce RP chacun vas poster a la suite de ce message ce réaction face a la situation et au ordre, vus que la fin de cette Event est très attendu il n’a pas d’autre et la limite pour répondre et fixé a Mercredi. Il n’y a pas d’ordre défini.
Au, une dernière chose, le mot ‘’zombie’’ et BANNI a jamais de cette Event, il ne sagi pas de zombi mais de cadavre animer avec une technique bien spécifique, il ne son pas en décomposition et ce déplace normalement, sa a rien a voir avec les zombies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 701

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

[Event] quand les morts se remettent à marcher Empty
MessageSujet: Re: [Event] quand les morts se remettent à marcher   [Event] quand les morts se remettent à marcher EmptySam 15 Mar - 10:10

La nuit commencé à peine à tomber sur le village, le soleil se couchant lentement éclairé encore l'ensemble du pays.

Tranquillement dans son bureau, le jeune Ryukù rédigeait quelques paperasses avant de rentrer chez lui. Il avait décidé qu'il finirait tôt ce soir et il comptait bien le faire.
Une fois terminer, il termina son verre de saké avant de se lever de son fauteuil afin de partir. A peine fût il quelques pas qu'on toqua à sa porte et qu'on entra sans même qu'il n'est eut le temps d'inviter la personne à le faire.
Un shinobi s'engouffra dans la pièce épuisé. L'inquiétude se lisait sur son regard et quelque chose fit penser au Mizukage qu'il n'allait pas encore beaucoup dormir.

-Mizukage-sama, nous sommes victime d'une attaque, on dirait une armée de mort, ils sont à nos portes et ne semble pas réagir à nos menaces.

-Une attaque ? Attaquez si il refuse d’obéir, renforcez la grande portes avec le maximum de gardes et évacuer les civils le plus vite possible vers ma tour.

Il ouvrit la fenêtre après que le shinobi ait pris congé et siffla cinq fois. Deux anbus apparurent alors.

-Allez immédiatement me chercher mon élève Sachi et ramenez la moi même si c'est par la force, sans lui faire de mal bien sûr.

Une fois ses hommes partis, il jeta un coup d’œil à la grande porte, elle n'allait pas tarder à céder.
Il attrapa son katana, l'accrocha et souffla un coup.

Ses hommes ne tardèrent pas à arriver, Ryukù les attendait sur le toit. Sachi était à peine habillé et Ryukù sentait bien qu'il allait s'en prendre plein la tronche.

-Non mais franchement c'est quoi ces manières, vos chiens de garde auraient au moins pus me laisser m’habiller…

-Merci d'avoir fait aussi vite, attendait dans le bureau, je vais sans doute avoir encore besoin de vous ! Sachi, veux tu diriger ton regard vers la porte du village ?

-De toute façon pourquoi me faire venir moi je ne sais rien faire, je ne sers a rien et pour la 1000000000000000000000000000000000000 fois, je ne suis plus une ninja alors arrêtez de me faire ch… Mais qu’est-ce-que c’est que ce bordel.

Le Mizukage s’apprêta à répliquer mais il se fit couper par la jeune fille.

-Rassemblez tout les ninjas qui ne sont pas encore sur le champ de bataille dans votre bureau… tout de suite.

Il se précipita alors dans son bureau voir ses deux shinobis.

-Vous l'avez entendu, allez me chercher ceux qui ne font rien pour l'instant et vite.

Les shinobis ne tardèrent pas à s'attrouper dans le bureau du jeune Ryukù. Sachi à ses côtés se dirigea vers l'étagère avant d'attraper une carte du village qu'elle déplia sur le bureau après avoir renversé tous ce qui traînait dessus.
Après un bref regard sur les shinobis, Sachi pris enfin la parole.

-nous sommes sur le point d’être anéantis, seul en plan aussi bien ficelé que celui d’en face pourra nous sauver, si nous écoutons les Mioka qui sont à côté de moi nous sommes mort, sans vouloir t’offenser Azzuki. Comme je l’ai déjà dis à notre chère Mizukage, il ne faudra qu’une seule nuit à cette horde pour nous anéantir. Il va donc falloir être très précis…

-Comment pouvons nous vous faire confiance après tout vous avait inventé cette technique qui nous attaque !


Sachi répliqua immédiatement, son fort caractère ferait d'elle une chef remarquable observa le Mizukage.

-justement, abruti, qui d’autre que moi peu vous permettre de déjouer la technique que J’AI créé ?


-oui mais qu’elles sont vos expériences en temps que stratège ? Avez vous jamais mené qui que ce soit au combat ? Avez vous eu la vie de qui que ce sois entre les mains ? Est ce que vous savez commander…

-je ne sais peut-être pas grand chose mais je sais que 90% de nos shinobis sont actuellement en train de se faire tuer par des cadavres et je sais que des civils son en train de risquer leur vie en construisant des fortifications de fortunes qui ne servirons à rien contre les monstrueux cadavres qui ont enfoncé la portes, alors sois on continu a ce disputer et on laisse ses braves kiri-jins se faire massacrer, soit on envoi tout le monde à la mort, soit on sauve kiri, à vous de voir !

-Nahouki ! Suffit ! Laisse la petite parler, tu possède une vaste expérience, personne ne met cela en cause, cependant, on est face à un attaque qui nous surpasse tous, sauf peut être pour elle, soutiens là au lieu de la défoncer !

-il y a plusieurs types de cadavres, tout d’abord les cadavres de base, ce sont de simples humains qui sont contrôlés par la même entier, contre eut la seule chose à faire c’est de les empêcher d’avancer, ce qui sera difficile pour deux raisons. Premièrement car ils sont tous animés par une seule personne et sont de ce fait extrêmement organisés et coordonnés. Deuxièmement car un deuxième type de cadavre et là pour les protéger. Nous les appelleront les ‘’épéistes’’ je connais bien ce type de cadavre car c'est un vole d’un de mes propres cadavres, même si ils ont l’air d’avoir été amélioré par rapport a mon exemplaire, pour résumer ils disposent d’un double mécanisme au cou et au basin qui permet a leur tronc de tourner sans interruption. Le problème c’est qu'à là place de chacun de leur avant bras se trouve une lame bien affuté, le mouvement de rotation et donc très dangereux pour nos shinobis qui peuvent être déchiqueté sans rien voir venir. Voila pourquoi il faudra deux équipes sur le front, une qui empêchera la ‘horde’’ d’avancer et l’autre qui protégera la première. Un problème reste dans la horde, ce sont ce que j’ai appelé les ‘’aposeurs’’ ce sont des cadavres qui apposent des seaux sur les morts pour les transformer en cadavre de base et gonfler leur rang il faut les éliminer pour éviter que nos morts devienne des ennemis. Malheureusement ils sont très rapide et ne sorte pas de la horde étant assez agile pour ce déplacer essaiment à l’intérieure. Écartons nous un peu du champs de bataille.

Elle indiqua alors un point sur la carte à l'aide de son doigt.

-ici c'est la dernière ligne de bâtiment avant la tour du Mizukage, comme je l’ai dit tout a l’heure des civiles sont en train de faire des fortifications pour tenter d’arrêter les cadavres mais cette manœuvre bien que pas si stupide et grandement courageuse et simplement inutile a cause des cadavres que nous nommerons les ‘’colosses’’ sont simplement des montagnes de muscles qui servent a tout casser, ça peut se voir facilement en regardent ce qu’ils ont fait de la porte du village. Je ne leur est trouvé aucun point faible et je ne vous conseille pas de les chercher vous perdriez du temps et risquerez la mort en les cherchant, non le seul moyen de les avoir c'est de les immobiliser avant qu’ils n'aient eut le temps de faire trop de dégât, n’oubliez pas que leur masse imposante fait aussi bien leur force que leur faiblesse, sans élan ils ne peuvent pas frapper avec leur force monstrueuse, oh et il n’y en a que deux.

Elle commença alors à former les équipes.

-Mioka Azzuki, KANKO Ito, Hôzuki Misuzu et TANIGAWA Fubuki, vous allez vous charger des colosses, mettez vous par équipe de deux c'est à dire Azzuki avec Ito et Misuzu et Fubuki.

-vous voulez mettre un Genin et un Chunin sur une mission si dure ? Mais vous êtes folle !…

Ryukù le toisa alors du regard.

-Azzuki était mon coéquipier je sais de quoi il est capable c'est pour ça que je le met avec le plus nul des deux Juunin, quand à Fubuki …je le pense capable de grandes choses avec sa technique Suiton : l'étreinte aquatique.

Elle se coupa avant de reprendre.

-bon vous quatre allez-y ET AZZUKI… si jamais tu meurs je te jure que je te transforme en un de mes cadavres et que je te fais défiler avec un tutu rose à travers tout le village.
Ensuite, ESUKI Yumi et NO KIRI Kame, je veux que vous vous occupiez des ‘’aposeurs’’ vous possédez tous deux des attaques à distances et puis … cette … chose… enfin … bon bref, une tortue ninja peu aussi se faufiler dans la horde afin d’atteindre les objectifs, mais cette méthode n'est à utiliser qu'en dernier recours la carapace ne te protégera jusqu’à uncertain point si un suffisamment grand nombre de cadavres si mettent elle pourrait s’ouvrir comme une coquille de noix alors attention.
Bon passons à ceux qui serons directement sur la ligne de front, KUCHIKI Kagami, TERUMI Yakumo, SAHAKI Hayuki, ZANKOKU-SA Byaku, HANE Umô, YUZU Reiko et Chôjurô, vous aurait pour rôle de retenir et de réduire la horde elle est très étendu alors vous aurez chacun une parti a gérer, une zone défini et expliquer le plan aux shinobis encore en vie la bas, sachez une chose il est évidement plus facile de vaincre un grand nombre d’ennemis quand ils sont en masse comme ça, mais sauf exception… il vous serra difficile de les mètre hors d’état de nuire car ils ne sont pas aussi fragile que de simples humains, cependant notre ennemi a fait une grosse erreur ses qu’il  a posait les seaux sur ces cadavres de façon externe en générale sur la nuque, il suffit d’abîmer ce seaux et le contrôle sur le cadavre serra rompu. TAKKI Isako et Esuki Kento, vous vous aller avoir comme rôle de les protéger des ‘’épéistes’’, allez y et bonne chance a tous.

-tout ceux qui reste a l’exception de moi le Mizukage et Ao, serons à la protection civile. je sais que ce n'est pas le rôle le plus gratifient, mais si jamais un seule autre groupe rate vous serez la dernière rempare pour protéger le peuple de Kiri, bonne chance à vous aussi.

-Mizukage dîtes à vos Anbu personnel de protéger cette tour. Si elle tombe le village tombera avec elle, si jamais il arrive qu’elle que chose a la tour du Mizukage nos shinobis perdrons irrémédiablement la motivation et ce verrons vaincu plus facilement.

-Ao j’aimerai que ton œil divin regarde au plus loin dès que tu verras des Êtres vivants humains préviens moi, je n’ai pas voulu le dire en face des autres, mais tous ce que nous pouvons faire pour l’instant c'est simplement traiter le symptôme sans éradiquer la maladie si le manipulateur ne se montre pas il sera impossible d’enrayer cette invasion.


Ryukù se tourna alors vers la jeune Sachi.

-Je ne sais pas ce qu'on aurais pût faire sans toi, je te remercie. Cependant, je ne peux rester dans mon bureau alors que mon village et même mon pays est en danger. Tu es une très bonne shinobi et je suis fière de t'avoir eut comme élève, après cela revient sur ta décision d'accord ?

Il ouvrit alors sa fenêtre avant de s'avancer sur son balcon. D'une forte voix puissante il ordonna grâce a la puissance de ses poumons.

-Habitant de kiri, veuillez le plus rapidement possible mais dans le calme circuler vers la tour. Tout les shinobis sans exception aide les civils à circuler, il en va de même pour ceux qui ont une mission. Je serais la rempart contre l'armée jusqu’à que vous aillez terminé cela.

Il attrapa une feuille, un stylo et commença à écrire sur celle-ci. Il la signa, la plia et la déposa dans une enveloppe qu'il scella avec son sceau de Mizukage.
Il se tourna alors vers Sachi.

-Cette lettre ne dois être ouverte que pour une seule chose. Vous saurez laquelle ! Prends soin de toi Sachi.

Il lui lança un sourire avant de s’éjecter par la fenêtre.

Il arriva rapidement devant les morts. Une véritable armée. Un véritable danger pour son village. Il fallait minimiser les pertes et seul lui pouvait le faire afin que le reste de la mission soit plus simple pour ses shinobis.

-Elle à dit la nuque alors...Il suffit de trancher des têtes ou bien d'en faire de la purée !


Il souffla un coup, les cadavres était encore sur la grande place.

Il ce précipita alors, l'arme à la main.

-Hyoton, doshaburi shimobashira !

Spoiler:
 

La boule de glace se dirigea vers le ciel alors que Ryukù trancha la première tête au niveau du sceau. Le cadavre s'écroula alors. La petite avait raison, leur point faible était cette marque.
Couvert de sang, il tranchait encore encore et encore, les cadavres revenaient toujours en surnombre s'entassant autour du Mizukage qui s'aperçut qu'il ralentissait lorsque qu'il fut toucher par un des épéistes à la hanche. Il regarda alors vers le ciel, son attaque aller bientôt abattre, il fallait quitter la place rapidement. Il commença à se propulser avant de se prendre un coup qui l'envoya s'écraser plus loin. Le goût du sang arriva dans sa bouche et il secoua la tête afin de reprendre ses esprits. Il s'agissait d'un des deux colosses. Ryukù se redressa malgré lui et le géant semblait vouloir en découdre. Il se mit à sourire. Il jeta un dernier coup d’œil vers le ciel, une petite minute sans doute. Au loin, les cadavres continuait à s'avancer, il fallait les ralentir tel était son but. Il voulut s'élancer, mais commença à trébucher, le coup du colosse l'avez propulsé contre d'autres morts et une lame lui transperçait la jambe. Il n'aurait pas le temps d'aller jusque la-bas et il fallait qu'ils soit pris dans la technique.

Il effectua quelques mudras avant de poser ses mains sur le sol tout en hurlant.

-Hyoton, bouheki koori !


Spoiler:
 

Le mur de glace s'éleva alors devant les cadavres qui voulait s'engouffrer dans la rue principale. A présent ils étaient bloqués tout comme Ryukù qui renversa sa tête vers le ciel.

-Mourir pour sauver son village, je n'aurait pas pût imaginer mieux, tout compte fait je vais pouvoir le prendre se repos. Que la paix règne sur ce village ! Adieu et merci à tous !

Les premiers piques de glace commencèrent à tomber encore et encore jusqu'à que ce ne soit plus qu'un déluge ! Il sentit un pique s'enfoncer dans sa poitrine puis un autre et encore un, le froid des piques mélanger au chaud de son sang avit une sensation étrange mais pas déplaisante, autour de lui, les ennemis tombait aussi si certains survivraient, ils ne seraient pas aussi dangereux qu'avant. Il refusait de devenir l'un d'entre eux. Dans un dernier souffle, il murmura  alors que les piques continuait de tomber.

-Hyoton, hyouketsu hiryuu !

Spoiler:
 

Le dragon s’éleva avant de plonger sur Ryukù avec son plus grand plaisir alors que sa vue laissait place au néant...

Le mur effondré, les Cadavres encore capable de se déplacer s’avancèrent avec sa technique, aucun n'en était sorti indemne, Même un pique dans le bras pouvait les empêcher de l'utiliser correctement.

Pour Ryukù, il ne rester à présent un corps emprisonné dans la glace, une simple statut de glace d'un homme à genoux s'appuyant sur son épée direz-vous, mais pour certains, il était le Mizukage qui avait offert sa vie pour protéger son village...

_________________
[Event] quand les morts se remettent à marcher 648735vlcsnap2013120718h07m19s159


Dernière édition par Hayabuza Ryukù le Sam 15 Mar - 13:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t563-bingo-book-ryuku-hayabuza http://sns-rp.forumgratuit.org/t524-ryuku-hayabuza-finish
Messages : 803

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 1 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Talents:

[Event] quand les morts se remettent à marcher Empty
MessageSujet: Re: [Event] quand les morts se remettent à marcher   [Event] quand les morts se remettent à marcher EmptySam 15 Mar - 11:50

Après avoir fait une longue et dure mission en compagnie d'Ichiro, j'avais décidé de prendre une petite semaine de repos pour remettre mon corps de l’effort dont j'avais du faire preuve. Grâce à cette mission réussi, la menace avait été endiguée avant même qu'elle ne fasse des ravages. Dernier jour de mon congé, j'avais décidé d'aller au boire pour finir cette semaine tranquille. Le soir venait de tombait et je continuais à boire ma bouteille de saké en toute tranquillité lorsque j'entendis des cris de villageois venant de l'extérieure. Mon esprit vif me poussa à faire un scan du village. Utilisant mes dons de sensorialité, je balayais tout le village dans l'espoir de trouver l’élément perturbateur. Alors que je croyais en avoir finis, je me mis à sentir une étrange masse aux environs des portes, en examinant plus amplement je pus sentir des corps, des corps aux allures humaines. Ils semblaient se diriger d'un pas articulé vers kiri. Leurs chakra étaient différents, voir inexistant. Je n'arrivais pas à le définir mais quelques chose d'anormale se passaient aux portes de kiri et je devais vite me rendre au bureau du Mizukage pour pouvoir plus me renseigner à ce sujet.

Je laissais quelques billets derrières moi pour payer ma consommation et je me précipitais vers le bureau d'Hayabuza. Sur le chemin, je croisais un shinobi de kiri qui m'interpella :

- Reiko ! Va vite aux bureaux du Mizukage, Kiri est en état d'alerte !

Il ne fallait pas me le dire deux fois pour que j'accélère ma démarche. Que se passait il à la fin ? Malgré mes facultés de sensorialité, je n'arrivais pas à définir clairement le problème et c'était cela qui me faisait le plus peur. Je fus la première à me pointer devant Hayabuza. Le stratège du clan Mioka était aussi dans le bureau et une petite fille en nuisette à l'allure sérieuse se tenait à coté du Kage. Avant même que je puisse demander la raison du pourquoi, une vingtaine de shinobi avait entrepris la même démarche que moi. En un rien de temps nous étions énormément dans le bureau du Mizukage. Au même instant, je pouvais sentir le combat qui s'était amorcé face à ces choses. Je fus surprise lorsque j'entendis la jeune fille de 14 ans prendre la parole à la place du Mizukage.

-Nous sommes sur le point d’être anéantis, seul en plan aussi bien ficelé que celui d’en face pourra nous sauver, si nous écoutons les Mioka qui sont à côté de moi nous sommes mort, sans vouloir t’offenser Azzuki. Comme je l’ai déjà dis à notre chère Mizukage, il ne faudra qu’une seule nuit à cette horde pour nous anéantir. Il va donc falloir être très précis…

-Comment pouvons nous vous faire confiance après tout vous avait inventé cette technique qui nous attaque !


J'avais du mal à comprendre ce qu'il se passait réellement mais une chose était sur, c’était que cette petite fille avait du caractère. D'ailleurs elle répliqua de plus belle envers les dernières parole du stratège de Kiri.

-justement, abruti, qui d’autre que moi peu vous permettre de déjouer la technique que J’AI créé ?

Un petit rire s'échappa de ma bouche. Cette situation n'avait vraiment pas de nom, une petite qui remballait un homme sur son propre terrain, il n'y avait rien de plus drôle comme situation burlesque.

-oui mais qu’elles sont vos expériences en temps que stratège ? Avez vous jamais mené qui que ce soit au combat ? Avez vous eu la vie de qui que ce sois entre les mains ? Est ce que vous savez commander…


-je ne sais peut-être pas grand chose mais je sais que 90% de nos shinobis sont actuellement en train de se faire tuer par des cadavres et je sais que des civils son en train de risquer leur vie en construisant des fortifications de fortunes qui ne servirons à rien contre les monstrueux cadavres qui ont enfoncé la portes, alors sois on continu a ce disputer et on laisse ses braves kiri-jins se faire massacrer, soit on envoi tout le monde à la mort, soit on sauve kiri, à vous de voir !

La situation n'avançait vraiment pas, plus je les écoutais plus je pouvais sentir des vies qui s'éteignaient. La situation était grave et on n'avait pas le temps de se chamailler et cela Ryukù semblait l'avoir compris. Il se mit à intervenir pour désamorcer la dispute.

-Nahouki ! Suffit ! Laisse la petite parler, tu possède une vaste expérience, personne ne met cela en cause, cependant, on est face à un attaque qui nous surpasse tous, sauf peut être pour elle, soutiens là au lieu de la défoncer !

La petite repris alors de plus belle :

-il y a plusieurs types de cadavres, tout d’abord les cadavres de base, ce sont de simples humains qui sont contrôlés par la même entier, contre eut la seule chose à faire c’est de les empêcher d’avancer, ce qui sera difficile pour deux raisons. Premièrement car ils sont tous animés par une seule personne et sont de ce fait extrêmement organisés et coordonnés. Deuxièmement car un deuxième type de cadavre et là pour les protéger. Nous les appelleront les ‘’épéistes’’ je connais bien ce type de cadavre car c'est un vole d’un de mes propres cadavres, même si ils ont l’air d’avoir été amélioré par rapport a mon exemplaire, pour résumer ils disposent d’un double mécanisme au cou et au basin qui permet a leur tronc de tourner sans interruption. Le problème c’est qu'à là place de chacun de leur avant bras se trouve une lame bien affuté, le mouvement de rotation et donc très dangereux pour nos shinobis qui peuvent être déchiqueté sans rien voir venir. Voila pourquoi il faudra deux équipes sur le front, une qui empêchera la ‘horde’’ d’avancer et l’autre qui protégera la première. Un problème reste dans la horde, ce sont ce que j’ai appelé les ‘’aposeurs’’ ce sont des cadavres qui apposent des seaux sur les morts pour les transformer en cadavre de base et gonfler leur rang il faut les éliminer pour éviter que nos morts devienne des ennemis. Malheureusement ils sont très rapide et ne sorte pas de la horde étant assez agile pour ce déplacer essaiment à l’intérieure. Écartons nous un peu du champs de bataille.


Elle pointa du doigts, un endroit sur la carte.

-ici c'est la dernière ligne de bâtiment avant la tour du Mizukage, comme je l’ai dit tout a l’heure des civiles sont en train de faire des fortifications pour tenter d’arrêter les cadavres mais cette manœuvre bien que pas si stupide et grandement courageuse et simplement inutile a cause des cadavres que nous nommerons les ‘’colosses’’ sont simplement des montagnes de muscles qui servent a tout casser, ça peut se voir facilement en regardent ce qu’ils ont fait de la porte du village. Je ne leur est trouvé aucun point faible et je ne vous conseille pas de les chercher vous perdriez du temps et risquerez la mort en les cherchant, non le seul moyen de les avoir c'est de les immobiliser avant qu’ils n'aient eut le temps de faire trop de dégât, n’oubliez pas que leur masse imposante fait aussi bien leur force que leur faiblesse, sans élan ils ne peuvent pas frapper avec leur force monstrueuse, oh et il n’y en a que deux.


Trop de discutions et pas assez d'action, les morts du coté de nos effectifs commençaient à s'accumuler dangereusement, je voulais aller les aider mais j'étais bloquée là, à écouter une gamine.

-Mioka Azzuki, KANKO Ito, Hôzuki Misuzu et TANIGAWA Fubuki, vous allez vous charger des colosses, mettez vous par équipe de deux c'est à dire Azzuki avec Ito et Misuzu et Fubuki.

-bon vous quatre allez-y ET AZZUKI… si jamais tu meurs je te jure que je te transforme en un de mes cadavres et que je te fais défiler avec un tutu rose à travers tout le village.
Ensuite, ESUKI Yumi et NO KIRI Kame, je veux que vous vous occupiez des ‘’aposeurs’’ vous possédez tous deux des attaques à distances et puis … cette … chose… enfin … bon bref, une tortue ninja peu aussi se faufiler dans la horde afin d’atteindre les objectifs, mais cette méthode n'est à utiliser qu'en dernier recours la carapace ne te protégera jusqu’à uncertain point si un suffisamment grand nombre de cadavres si mettent elle pourrait s’ouvrir comme une coquille de noix alors attention.
Bon passons à ceux qui serons directement sur la ligne de front, KUCHIKI Kagami, TERUMI Yakumo, SAHAKI Hayuki, ZANKOKU-SA Byaku, HANE Umô, YUZU Reiko et Chôjurô, vous aurait pour rôle de retenir et de réduire la horde elle est très étendu alors vous aurez chacun une parti a gérer, une zone défini et expliquer le plan aux shinobis encore en vie la bas, sachez une chose il est évidement plus facile de vaincre un grand nombre d’ennemis quand ils sont en masse comme ça, mais sauf exception… il vous serra difficile de les mètre hors d’état de nuire car ils ne sont pas aussi fragile que de simples humains, cependant notre ennemi a fait une grosse erreur ses qu’il a posait les seaux sur ces cadavres de façon externe en générale sur la nuque, il suffit d’abîmer ce seaux et le contrôle sur le cadavre serra rompu. TAKKI Isako et Esuki Kento, vous vous aller avoir comme rôle de les protéger des ‘’épéistes’’, allez y et bonne chance a tous.


Cette petite voulait m'envoyer au front ? Cela me convenait ! Après tout, j'étais là pour agir et le front ne me faisait pas peur. Étant la plus gradée de mon groupe, je pris le commandement naturellement. J'écoutais les dernières paroles de la petite avant de m'en aller.

-tout ceux qui reste a l’exception de moi le Mizukage et Ao, serons à la protection civile. je sais que ce n'est pas le rôle le plus gratifient, mais si jamais un seule autre groupe rate vous serez la dernière rempare pour protéger le peuple de Kiri, bonne chance à vous aussi.


-Mizukage dîtes à vos Anbu personnel de protéger cette tour. Si elle tombe le village tombera avec elle, si jamais il arrive qu’elle que chose a la tour du Mizukage nos shinobis perdrons irrémédiablement la motivation et ce verrons vaincu plus facilement.


-Ao j’aimerai que ton œil divin regarde au plus loin dès que tu verras des Êtres vivants humains préviens moi, je n’ai pas voulu le dire en face des autres, mais tous ce que nous pouvons faire pour l’instant c'est simplement traiter le symptôme sans éradiquer la maladie si le manipulateur ne se montre pas il sera impossible d’enrayer cette invasion.


J'allais partir si Hayabuza ne m'avait pas coupé dans mon élan. Je pouvais voir dans sa démarche que quelque chose lui trottait dans la tête et qu'il allait nous en faire par dès maintenant.

-Je ne sais pas ce qu'on aurais pût faire sans toi, je te remercie. Cependant, je ne peux rester dans mon bureau alors que mon village et même mon pays est en danger. Tu es une très bonne shinobi et je suis fière de t'avoir eut comme élève, après cela revient sur ta décision d'accord ?

Il se dirigeait alors d'un pas ferme et décidé vers son balcon pour ordonner.

-Habitant de kiri, veuillez le plus rapidement possible mais dans le calme circuler vers la tour. Tout les shinobis sans exception aide les civils à circuler, il en va de même pour ceux qui ont une mission. Je serais la rempart contre l'armée jusqu’à que vous aillez terminé cela.


Il écrivit sur une feuille puis la cacheta dans une lettre.

-Cette lettre ne dois être ouverte que pour une seule chose. Vous saurez laquelle ! Prends soin de toi Sachi


L'imbécile ! Il se jeta alors de son balcon pour se diriger vers la place public. J'aurais du le deviner plutôt ! Il voulait se sacrifier pour minimiser les pertes ! Bordel ! Comment pouvait il faire cela ! J'ordonnais alors d'un ton sérieux à mon groupe:

- Les gars ! C'est notre rôle de contenir la horde !

J'avais réagi trop tard, le combat avait déjà débuté, avant même que je ne puisse rejoindre Hayabuza. Il était entrain de tuer comme il s'en était jamais parmi, son chakara descendait à vu d’œil. Je pouvais sentir le combat se passait, les diverses techniques dévastatrices d'Hayabuza s'enchainèrent coup sur coup. Il n'y avait aucun moment de répit dans son combat. Je ressentis alors sa douleur, il était blessé à la jambe. Les autres shinobis ne comprenait rien et ne pouvait sentir ce qu'il se passait réellement. Hayabuza déclencha alors une technique kamikaze. Cette technique dévastatrice tua énormément d'ennemies mais sa meilleur arme avait été sa pire ennemi et il s'était embroché lui même. Mourant, je pouvais sentir une larme glisser sur le long de mes joues. Un dragon de glace avait surgit du ciel pour s’effondrer sur Ryukù, la technique mit fin alors à tout signe de vie émanant de son corps... Il venait de mourir pour protéger son village. Sans que je ne le remarque, les shinobis avaient pointé leurs regards vers moi et plusieurs minutes s'étaient écoulées. Le poing serré, je prononçais:

- Notre Mizukage... est mort ! Il s'est sacrifié pour nous laisser une chance à nous et au village de survivre. Maintenant qu'il nous a dégagé le passage, c'est à nous de finir le boulot ! Ne vous arrêtez pas tant que vous n'avez pas fini votre tache ! Pour lui ! Pour nous ! Pour le village !

D'un pas décidé, je m'engageais alors aussi vers le champs de bataille suivis de mes compères chargés de la même tache que moi. C'était désormais à nous de contenir la horde.

_________________
[Event] quand les morts se remettent à marcher Kij8


Dernière édition par Reiko Yuzu le Dim 16 Mar - 16:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t2131-bingo-book-de-reiko-fini http://sns-rp.forumgratuit.org/t2031-presentation-de-madame-sake
Messages : 266

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 2 C - 0 D
Talents:

[Event] quand les morts se remettent à marcher Empty
MessageSujet: Re: [Event] quand les morts se remettent à marcher   [Event] quand les morts se remettent à marcher EmptySam 15 Mar - 13:02

La nuit venait de commencer et comme à mon habitude à cette heure lorsque je ne suis pas en mission, je me trouve chez moi, sur le toit en train de méditer, bercé par la fraicheur des ténèbres qui venaient de recouvrir le pays tout entier.

Un bruit se faisait entendre au loin, cela provenait des portes du village.

-Que peut-il se passer ? Une attaque ? Si c’est le cas, on ne s’en doutait pas un seul instant.

Je me redressais, plutôt anxieux et regardais le paysage aux alentours des portes, on ne voyait rien d’ici, mais le bruit des armes commençais à se faire entendre, des cris également.

« Alors ça y est ? Kiri entre en guerre ? Cela m’étonne, qui cela peut-il bien être, Konoha ? Suna ? Ou bien Iwa ? Kumo ne doit pas être impliqué, nous sommes allié et ce ne serait pas dans leurs intérêts de rompre cette alliance, à moins bien sûr qu’il est un nouvel allié. »

-Père, il faut se rendre aux portes, nous sommes attaqués !

Ce dernier me rejoignait sur le toit, il avait sûrement entendu les bruits et je ne faisais que lui confirmer ses inquiétudes et, alors que nous nous apprêtions à partir en direction des portes, un membre de l’ANBU se plaça face à nous.

-Que se passe-t-il aux portes !? Demanda alors mon père.

-Une attaque. Nous ne pensons pas qu’il s’agisse d’un autre village, il s’agit en fait d’une armée de mort, contrôlé par une personne inconnue.

-Vous savez où se trouve Sachi ? Ce que vous nous décrivez semble être sa technique et je n’ai pas entendu parler d’une autre personne la possédant, mais elle ne serait pas capable de contrôler autant de cadavre, ce qui rend la chose étonnante. M’écriais-je.

-Elle se trouve dans le bureau du mizukage en ce moment et nous savons que ce n’est pas elle.  J’ai pour ordre de convoquer tous les ninjas qui ne combattent pas en ce moment.

-Très bien. Nous allons vous suivre, Azzuki je passe devant, toi préviens tous les ninjas du clan, envois les au front directement, place les sous les ordres de Fû, elle pourra donner un avantage tactique là-bas.

-Bien compris.

Mon père s’en alla vars la tour du Kage. Je partais de mon côté prévenir les ninjas du clan et les regrouper pour faire ce que mon père m’avait demandé.

Une fois les ninjas envoyés au front sous les ordres de Fû, je partais en direction du bureau du mizukage. J’arrivais rapidement sur place. Montant les escaliers deux marches par deux marches, j’étais enfin devant la porte. Le bureau était rempli, je ne voyais rien de ce qu’il se passait, je me contentais du son.

-il y a plusieurs types de cadavres, tout d’abord les cadavres de base, ce sont de simples humains qui sont contrôlés par la même entier, contre eut la seule chose à faire c’est de les empêcher d’avancer, ce qui sera difficile pour deux raisons. Premièrement car ils sont tous animés par une seule personne et sont de ce fait extrêmement organisés et coordonnés. Deuxièmement car un deuxième type de cadavre et là pour les protéger. Nous les appelleront les ‘’épéistes’’ je connais bien ce type de cadavre car c'est un vole d’un de mes propres cadavres, même si ils ont l’air d’avoir été amélioré par rapport a mon exemplaire, pour résumer ils disposent d’un double mécanisme au cou et au basin qui permet a leur tronc de tourner sans interruption. Le problème c’est qu'à là place de chacun de leur avant bras se trouve une lame bien affuté, le mouvement de rotation et donc très dangereux pour nos shinobis qui peuvent être déchiqueté sans rien voir venir. Voila pourquoi il faudra deux équipes sur le front, une qui empêchera la ‘horde’’ d’avancer et l’autre qui protégera la première. Un problème reste dans la horde, ce sont ce que j’ai appelé les ‘’aposeurs’’ ce sont des cadavres qui apposent des seaux sur les morts pour les transformer en cadavre de base et gonfler leur rang il faut les éliminer pour éviter que nos morts devienne des ennemis. Malheureusement ils sont très rapide et ne sorte pas de la horde étant assez agile pour ce déplacer essaiment à l’intérieure. Écartons nous un peu du champs de bataille.

Je reconnus sans problème la voix de Sachi et par rapport à ce que j’entendais, j’arrivais juste à temps pour la partie intéressante du briefing. Je la voyais à peine pointé un endroit sur la carte à l’aide de son index.

-ici c'est la dernière ligne de bâtiment avant la tour du Mizukage, comme je l’ai dit tout à l’heure des civiles sont en train de faire des fortifications pour tenter d’arrêter les cadavres mais cette manœuvre bien que pas si stupide et grandement courageuse et simplement inutile a cause des cadavres que nous nommerons les ‘’colosses’’ sont simplement des montagnes de muscles qui servent a tout casser, ça peut se voir facilement en regardent ce qu’ils ont fait de la porte du village. Je ne leur est trouvé aucun point faible et je ne vous conseille pas de les chercher vous perdriez du temps et risquerez la mort en les cherchant, non le seul moyen de les avoir c'est de les immobiliser avant qu’ils n'aient eut le temps de faire trop de dégât, n’oubliez pas que leur masse imposante fait aussi bien leur force que leur faiblesse, sans élan ils ne peuvent pas frapper avec leur force monstrueuse, oh et il n’y en a que deux.

La situation était désastreuse, nos pertes semblaient déjà être énormes et c’était sans compter que l’ennemie continuait d’avancer. Sachi entreprit alors la création des équipes.

-Mioka Azzuki, KANKO Ito, Hôzuki Misuzu et TANIGAWA Fubuki, vous allez vous charger des colosses, mettez vous par équipe de deux c'est à dire Azzuki avec Ito et Misuzu et Fubuki.

Eh bien, on dirait que je ne vais pas rester longtemps, et ces colosse, je me demande bien à quoi il ressemble, j’espère qu’ils ne sont pas plus gros qu’un certain ours que j’avais rencontré lors d’une mission avec mon équipe.

-vous voulez mettre un Genin et un Chunin sur une mission si dure ? Mais vous êtes folle !…

-Azzuki était mon coéquipier je sais de quoi il est capable c'est pour ça que je le met avec le plus nul des deux Juunin, quand à Fubuki …je le pense capable de grandes choses avec sa technique Suiton : l'étreinte aquatique.

Un sourire s’afficha sur mes lèvres, Sachi avait changé depuis que je l’avais rencontré et puis j’étais heureux de la retrouver, en forme et prête à se battre, même si bien sûr, elle jouerait un rôle de stratège et non pas un rôle de combattant.

-bon vous quatre allez-y ET AZZUKI… si jamais tu meurs je te jure que je te transforme en un de mes cadavres et que je te fais défiler avec un tutu rose à travers tout le village.

« Ça par contre, ça ne m’avait pas manqué. Ses menaces morbides. Bien que je sache désormais qu’il s’agissait d’encouragement. »

-Au fait, notre meilleur stratège est sur le front, je lui dis de revenir dès que possible, elle pourra être très utile.

Je partais avec mon groupe sur le champ de bataille, je suivais mes supérieurs, Ito et Misuzu, notre chef de groupe était bien évidemment Ito, il était le plus puissant et avait une bonne expérience des combats, mais bien que dans son groupe, nous ne faisions pas partie du même duo, j’étais épaulé par Misuzu sur ce coup-là, à moins que ce soit moi qui l’épaule.

Nous étions sortis de la tour, prêt à en découdre avec nos assaillants. Notre mission visait les colosses, on les apercevait déjà depuis notre position, les civils se trouvait encore là, il fallait qu’il parte.

-S’il vous plait écouté moi, il faut vous mettre à l’abri, des ninjas vont sûrement vous prendre en charge, ils vous protègeront, pour le moment regroupez-vous vers la tour du Mizukage et attendait ces ninjas et surtout reprenez votre calme du mieux que vous pouvez, nous allons nous occuper des personnes qui viennent d’enfoncer nos portes.

Je rejoignais rapidement le reste de mon groupe qui était parti en direction du colosse. Ce bestiau était à peu près aussi grand et puissant que l’ours que j’avais tué lors de cette fameuse mission. La principale différence était que ce colosse était bien plus difficile à tuer, puisqu’il s’agissait d’un corps sans vie obéissant à quelqu’un dont l’identité nous était inconnue.

Nous pouvions désormais apercevoir la bête. Le second monstre était quelque mètre plus loin, mais s’était suffisent pour nous laisser le temps de nous en occuper.

-Très bien, je pense que la meilleure stratégie consiste à l’encercler à trois, avec Misuzu en retrait pour nous soigner en cas de blessure, cependant, si le deuxième colosse se ramène ici, nous devrons nous séparer en deux groupes, ceux-ci ont déjà étés formé bien sûr, donc je pense que dans ce cas-là, je resterais à combattre sur ce colosse et vous deux, vous partirez vous occupez de l’autre, Misuzu est une ninja médecin, donc elle doit éviter le combat pour être en mesure de nous soigner, je serais donc seul face à lui, mais puisqu’il aura déjà combattu contre nous trois, il sera épuisé, donc seul, je pourrais ‘en occuper, quand à vous vous serez deux face à l’autre, des objections ? Je précise aussi que j’ai déjà combattu un monstre similaire, à la différence près, qu’il était vivant et pas seulement un cadavre ambulant. Misuzu pourra donc vous soutenir dans votre combat en cas de besoins.

-Je suis d’accord, j’approuve ton plan. Répondit Misuzu.

A ce moment là, le mizukage passa devant nous et engagea le combat contre nos ennemis quelque mètre plus loin. De notre côté, les préparatif était en cours, j'étais prêt à en découdre, mais ce n'était pas le cas de tout le groupe et je devais faire preuve de patience, car bientôt le combat commencera et nous n'aurons pas droit à l'erreur.
Un mur de glace s'éleva soudainement, bloquant l'accès à la rue et à nos ennemis. Le colosse était lui-même de l'autre côté de ce mur. L'origine de celui-ci n'était pas un grand mystère, c'était l’œuvre d'Hayabuza senseï, mais pourquoi, ça je l'ignorais. C'est peu de temps après, qu'un dragon de glace apparu au dessus avant de disparaitre à nouveau derrière celui-ci. Le mur s'écroula alors faisant apparaitre une armée frappé par la glace, ce qui ne les empêchait pas de se remettre en marche. Un bloc de glace m’interpella, mais je ne voyais pas de quoi il s'agissait.
Il était temps à présent de passer à l'offensive.

_________________
[Event] quand les morts se remettent à marcher Userba11


Dernière édition par Azzuki Mioka le Jeu 20 Mar - 1:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t931-annale-de-azzuki-mioka#6549 http://sns-rp.forumgratuit.org/t911-bingo-fiche-de-azzuki-mioka http://sns-rp.forumgratuit.org/t910-presentation-de-azzuki-mioka-fini
Invité
Invité
avatar

[Event] quand les morts se remettent à marcher Empty
MessageSujet: Re: [Event] quand les morts se remettent à marcher   [Event] quand les morts se remettent à marcher EmptyLun 17 Mar - 23:09

Kame marchait dans Kiri, il commençait à aimer vivre ici. Seulement quelques jours depuis son arriver et déjà il savait se rendre utile. En effet, la tortue-ninja aimait rendre service. Étant un étranger et un animal-ninja, Difficile il peut être de se faire accepter des villageois. Cependant, le but de Kame était clair, devenir le protecteur de Kiri tel que  ses ancêtres lui avaient révélé lors de ses 25 ans d'exile dans le temple des tortues-ninja de Kiri, son clan.


******************************************Flashback******************************************


Voilà 5 ans que Kame avait quitté son village. Il était dans la pièce de 10 mètres carré des esprits tortues. Cet endroit servait au jeune initié de communiquez avec ses ancêtres pour recevoir ses enseignements. Un jour, à sa mort, Kame serait l'un d'entre eux. Ceux-ci se tenaient devant l'élève. Le terme du jour, l'objectif que Kame no Kiri devait préserver. La protection à tout prix du pays de la brume. Tel était le....

- Kame no Kiri?.....

- Kame no Kiri?....

********************************************************************************************


- KAME NO KIRI?....

Un homme se tenait devant la tortue. Celui-ci venait de le tirer de ses pensées .

- Vous devez me suivre immédiatement.

Cet homme qui était un shinobi du village. Il le conduisait directement au bureau du mizukage. Beaucoup de questionnement pour Kame. Pourquoi lui? La réponse est venue d'elle-même très rapidement. Plusieurs autres humains étaient là. Ils semblaient tous en panique. Ce mot voulait plus ou moins dire grand-chose pour Kame. Il y avait le mizukage que la tortue connaissait et une petite fille qui criait plein d'ordre à tout le monde. Cette situation était très drôle. À un certain moment le ton monta entre elle et un autre ninja et le mizukage donna raison à celle-ci.

-...justement, abruti, qui d’autre que moi peu vous permettre de déjouer la technique que J’AI créé ?

-oui mais qu’elles sont vos expériences en temps que stratège ? Avez vous jamais mené qui que ce soit au combat ? Avez vous eu la vie de qui que ce sois entre les mains ? Est ce que vous savez commander…

-je ne sais peut-être pas grand chose mais je sais que 90% de nos shinobis sont actuellement en train de se faire tuer par des cadavres et je sais que des civils son en train de risquer leur vie en construisant des fortifications de fortunes qui ne servirons à rien contre les monstrueux cadavres qui ont enfoncé la portes, alors sois on continu a ce disputer et on laisse ses braves kiri-jins se faire massacrer, soit on envoi tout le monde à la mort, soit on sauve kiri, à vous de voir !

-Nahouki ! Suffit ! Laisse la petite parler, tu possède une vaste expérience, personne ne met cela en cause, cependant, on est face à un attaque qui nous surpasse tous, sauf peut être pour elle, soutiens là au lieu de la défoncer !

Décidément j'en ai beaucoup à apprendre d'eux encore. Cette petite à la moule qui prend comme on dit. pensa Kame.

La jeune fille expliquait beaucoup de chose. La tortue-ninja n'avait pas trop compris tout ce qu'elle avait dit, mais il en savait suffisamment pour exécuter sa tâche. Il prit congé et se dirigea vers son objectif. Le champ de bataille était à porter et le mizukage se trouvait dans un monument de glace. Si cet homme que son sensei Kimishi avait décrit comme étant un combattant de force était mort, difficile serait ce combat.

- Notre Mizukage... est mort ! Il s'est sacrifié pour nous laisser une chance à nous et au village de survivre. Maintenant qu'il nous a dégagé le passage, c'est à nous de finir le boulot ! Ne vous arrêtez pas tant que vous n'avez pas fini votre tache ! Pour lui ! Pour nous ! Pour le village !

Dans un élan de courage que ce cris de guerre procurait à Kame. Celui-ci décida de tout donner. Tant pis.


Kame qui se tenait légèrement en retrait devenait plus grand et gros. Sa carapace prenait la forme de son corps devenu immense et deux ouvertures se forma laissant sortir ses armes favorites. Je parle ici de ses deux canons d'eau. Quelques minutes avait passé, laissant la magie opérer et la tortue-ninja était prête et en position.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 4289

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Talents:

[Event] quand les morts se remettent à marcher Empty
MessageSujet: Re: [Event] quand les morts se remettent à marcher   [Event] quand les morts se remettent à marcher EmptyMer 26 Mar - 15:05

Alors que le soleil venait de disparaître à l'horizon, je pénétrai dans le quartier résidentiel inhabituellement désert... Au centre de celui-ci se trouvait l'auberge dans laquelle nous séjournions mes parents et moi depuis l'offensive de l'Enfant Maudit sur le village. En effet, ce dernier avait entièrement gelé notre maison sans aucune pitié, la rendant totalement inaccessible. Malgré un bon nombre de tentatives, la glace ne voulait pas céder. Ainsi nous avions dû racheter toute une garde-robe et beaucoup d'autres choses que chacun entrepose dans son foyer, sans vraiment réaliser leur place dans le quotidien. Mais comme dit le proverbe, on ne se rend compte de ce qui est important qu'au moment où on le perd... Exténuée par cette dure journée d'entraînement aux côtés d'Ashiro-sama, je traversai les différents pâtés de maisons jusqu'à arriver à destination. En passant le seuil de la porte de notre chambre, je découvris mes deux parents, dont l'étrange agitation me rappela quelques souvenirs. Je ne les avais pas vus dans un tel état depuis l'attaque de notre ennemi juré. D'un ton bref et autoritaire témoignant de son urgence, Kento-chichi m'expliqua brièvement la situation :

- Yumi ! Tu tombes à pic. Nous avons été demandés à la tour du Mizukage : le village est attaqué. Nous n'avons pas plus d'informations pour le moment, mais tous les shinobis disponibles doivent se rendre là-bas pour coordonner notre défense. Viens donc avec nous !

Je venais donc de trouver l'explication à l'absence de passants dans les rues du village... Qui pouvait bien s'en prendre à nous ? Un autre village ninja ? Des bandits ? Tout ce qui m'importait à cet instant était de défendre les miens. J'avais déjà perdu une maison, je ne voulais pas perdre mon village. Sur le trajet de la tour où j'imaginais Ryukù-sama en pleine alerte, je me demandai si ma mère allait également participer, étant une kunoichi... Après tout, je venais tout juste de le découvrir : le Mizukage était-il au courant ? Soulagés de nous en être sortis, nous n'avions guère abordé de nouveau le sujet en famille. J'ignorais donc totalement où Saki-haha avait bien pu apprendre à manier le Raiton. Quoi qu'il en soit, cette affinité permettait de bonnes combinaisons avec le Suiton de mon père, comme ils avaient pu m'en faire la démonstration l'autre jour. Alors que je réfléchissais à tous les scénarios possibles et imaginables qui auraient empêché ma mère de s'épanouir en tant que ninja, nous arrivâmes au point de rassemblement. A l'intérieur, les locaux me semblèrent plus familiers que jamais : passer dans les salles réservées au personnel me rappela ma petite escapade visant à dénicher le dossier de Koshinuke... Paix à son âme. C'était la première fois que j'avais risqué ma vie dans l'enceinte de mon village, et ce soir encore je devais m'y dédier corps et âme, quitte à en perdre la vie.

Nous nous installâmes dans une grande salle de réunion circulaire, où nous attendaient déjà notre Mizukage, ses bras droits et... Sachi. Que pouvait-elle bien faire ici ? Je ne tarderais pas à le découvrir. D'autres ninjas arrivèrent avant qu'elle ne commence à faire un débriefing de la situation : des cadavres animés par le Shitai no jutsu, sa technique favorite, étaient en train de saccager Kirigakure no sato. J'étais surprise de voir Sachi en position de meneuse alors qu'elle était sûre il y a si peu de temps de vouloir tout abandonner. Comme si elle l'avait fait toute sa vie, elle orchestra notre riposte d'une main de maître en attribuant à chacun un rôle qui lui correspondait. Le mien était de neutraliser les
apposeurs, des cadavres capables de placer un sceau sur un mort pour le transformer lui aussi en cadavre animé à son insu. Ils se déplaçaient agilement au milieu de la horde et en gonflaient les rangs sur son passage. Se combattre contre un ami mort devait être bien plus dur encore que de le voir mourir. Et c'était pour cette raison qu'on m'avait chargée de cette mission. Je n'étais cependant pas seule. Je ferais équipe avec Kame no Kiri, une... tortue-ninja !? Ne mesurant pas plus d'un mètre, le petit animal portant des lunettes de soleil se tenait debout sur une table. C'était un partenaire pour le moins atypique, et je me demandais comment il pouvait bien se battre. Mais il existait sans doute une raison à ce qu'on l'assigne à une telle tâche.

Même si tout cela semblait bien ficelé, je ne pensais pas que notre stratégie mettrait fin à leur assaut... A la manière de la technique de Sachi, quelqu'un devait manipuler à distance tous ces cadavres. Tant que cette personne ne serait pas neutralisée, le village resterait en péril. Et pour contrôler un si grand-nombre de morts-vivants, il devait être sacrément puissant. Quoi qu'il arrive, notre opération était tout de même nécessaire pour gagner du temps et pour sauver ce qui pouvait encore l'être. Je devais faire de mon mieux pour protéger mon village. Si jamais nous parvenions à éliminer les
apposeurs, je pourrais également aller prêter main forte au front pour venir en aide à l'équipe médicale. Je pourrais ainsi mettre la puissance qu'Ashiro m'avait fournie au profit de Kiri, et ce pour la toute première fois... Lorsque je sortis de la pièce aux côtés de la tortue, Sachi m'adressa un regard d'encouragement. Tous ces événements devaient être difficiles à vivre pour elle : alors qu'elle était dégoûtée du monde, on l'avait réquisitionnée du jour au lendemain pour nous aider à contrecarrer les plans d'un utilisateur de sa propre technique envahissant le village... Lorsque tout cela finirait, je me promis d'être là pour elle, pour la soutenir, pour lui redonner goût à la vie. Si notre intervention était un succès, elle pourrait être fière d'avoir sauvé le village. Peut-être alors qu'elle reviendrait sur sa décision et qu'elle arborerait fièrement son bandeau frontal de nouveau. Je l'espérais de tout mon cœur, mais seul l'avenir nous le dira.

L'action se déroulait près des portes du village. Les cadavres avaient déjà bien progressé dans notre havre de paix, réduit à l'état de cendres et de gravas derrière leur passage. Peu après mon arrivée sur place, alors que la bataille faisait déjà rage pour tenter de contenir l'envahisseur, j'aperçus, de loin, un défilé de techniques Hyôton... lancées par le Mizukage en personne ! J'ignorais complètement qu'il maniait cette affinité. Avait-il réussi à en percer les secrets au point de pouvoir la maîtriser sans être issu d'un clan spécifique ? A moins que je ne sois pas au courant de certains détails concernant ses origines... Cela expliquerait en tout cas pourquoi il m'avait choisie pour intégrer son équipe personnelle, moi, une des rares utilisatrices du Hyôton héréditaire. Ses techniques étaient d'une puissance phénoménale... pourquoi ne m'avoir jamais fait part de ce talent ? J'aurais pu progresser plus rapidement sur ma voie, si quelqu'un avait été là pour moi... Décidément ! J'enchaînais découverte sur découverte quant aux capacités de mes connaissances. Par la suite, tout arriva très vite. Une nuée de pics de glace tomba du ciel, transperçant aussi bien nos ennemis que Ryukù-sama... Alors qu'un
apposeur s'approchait de son corps tremblant, il lança une puissante technique faisant sortir un dragon de glace de son épée. Ce dernier fonça sur son propre utilisateur pour l'engloutir. Notre Mizukage s'était sacrifié... Il ne restait de lui qu'une statue de glace, au beau milieu d'une place du village qu'il avait tant aimé et chéri. Désemparée, je restai bouche bée face à cette tragédie incongrue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t2179-annales-de-yumi-esuki http://sns-rp.forumgratuit.org/t4481-bingo-book-de-yumi-esuki-v2 http://sns-rp.forumgratuit.org/f322-dossier-kazekage-yumi-esuki http://sns-rp.forumgratuit.org/t4477-yumi-esuki-l-aube-d-une-nouvelle-ere
Invité
Invité
avatar

[Event] quand les morts se remettent à marcher Empty
MessageSujet: re   [Event] quand les morts se remettent à marcher EmptyJeu 27 Mar - 23:39





L'arrivée d'un vil serpent














Est-ce que la première étape de l'immortalité est la mort ?




Pourquoi y avait-il toute cette agitation ? Que se passait-il ? Marchant tranquillement sur les chemins du village de Kiri, je vis des ninjas passer à vive allure au dessus de moi. Je venais de rentrer d'une mission personnelle. Je n'avais pas la tête à faire autre chose que rentrer et me reposer. La mission précédemment exécutée avait été un échec. En effet, je recherchais des lieux où Orochimaru avait peu passer autrefois. Un lieu proche de Kiri mais qui fut totalement rebouche. L'endroit été donc inaccessible. Rentrant par le côté Nord du village, je vis à ce moment l'agitation anormale de certains ninja. Frappant mes pieds au sol comme si j'étais complétement épuisé, je ne pris pas plus d'attention à ce qu'il pouvait se passer.

Continuant ma route, je pu entendre certains cris aux alentours. Encore ces gosses en train de jouer me disais-je ? Puis je senti un chakra qui m'étais très familier. M'adossant au mur à ma droite je vis passer Reiko accompagné de plusieurs ninjas. Que se passait-il ? Je n'avais pas le choix. Peut être que le village était en danger ? Je n'avais pas été informé, et je n'avais pas été contacté. Je pris toute même la décision de jeter un œil. Reiko allait peut être en danger. Courant à travers les habitations, je pouvais voir les passants s'enfuir et rentrer chez eux, comme si ils essayaient d'échapper à une menace. C'est alors que je pris un pas de course élevé. Bougeant furtivement, je sentais de plus en plus le chakra du Mizukage. Cependant, j'avais un mauvais pressentiment. Son chakra venait de disparaitre d'un coup. S'était-il sacrifié ?

Après quelques minutes, je vis la scène. Une statue de glace du Mizukage, des cadavres, une zone de guerre à proximité des portes. Faisant marche arrière, je pris de la hauteur afin de voir la scène, tout en restant caché aux yeux de tous. Que se passait-il ? Il y avait des sortes de mort vivant qui essayaient de pénétrer le village. Reiko semblait également décidé. Beaucoup de ninjas de Kiri que je reconnaissaient de vu leur faisaient face. Devais-je venir ? Ou devais-je analyser la scène ? Une fillette attira mon attention plus précisément. Je crois bien avoir entendu des rumeurs sur son cas. Une Genin ayant loupée l'examen Chuunin. Quel ironie ? Était-ce la même personne ? Elle semblait désormais dirigé une troupe de ninja, tel un Chuunin n'est ce pas ? J'espérais qu'on lui donne son grade si tout le monde s'en sort vivant. J'irai la rencontrer après tout cela... Nous verrons bien. Si je ne m'abuse, cette fille semblait utiliser des techniques similaires à ce que nous voyons devant la porte actuellement.

Ne m'attardant plus sur les ninjas de Kiri, je me mis à analyser les forces ennemis. De là où j'étais, je pris un kunai le lançant au cadavres le plus éloigné, derrière la troupe. Furtivement, sans que personne ne m’aperçoivent, mon kunai se planta dans la tête d'un cadavre. Celui-ci fut stopper, mais le kunai fut arracher de sa main, reprenant sa route comme si de rien n'était. Il n'y avait donc pas de moyen physique pour les stopper. Etait-il immortel ? Restant contre le mur, caché, je réfléchissais à plusieurs situations. J'avais bien lu cela dans certaines recherches d'Orochimaru. Une technique pouvant ramener les morts à la vie, de façon immortel. Cette technique s'en approchait, mais quelque chose me percuta l'esprit. Aucun des cadavres semblaient avoir une propre personnalité. Ils agissaient chacun comme des pions ayant reçue un ordre de leur maitre. Même si plusieurs sorte de cadavres se faisait remarquer, il y avait genre 3 catégories de pions. L’utilisateur de cette technique, peut donc donner 3 ordres à chaque catégorie. Les pions remplissant les conditions de tel ou tel catégories se voit obéir à cet ordre. J'en étais donc persuader. Il y avait quelqu'un derrière tout ça. Il était soit dans le village, mais peu probable, mise à part un traitre, soit aux alentours de Kiri. Si j'étais à la place de l'utilisateur, je me positionnerai certainement là où il y a de la hauteur, afin de garder un œil sur ce qui se passe. A moins que...

Une autre hypothèse m'étais venu à l'esprit. L'utilisateur n'est peut être pas obligé de garder le contact. C'est à dire qu'il peut très bien activer sa technique, donner son ordre, et laisser agir. Si c'est le cas, alors la fillette peut très bien être la cause de ces cadavres nous attaquant, sinon l'utilisateur n'est pas nécessairement en hauteur. En attendant de vérifier ces hypothèses, je restais caché afin d'augmenter mes analyses des deux côtés. De plus, ils arriveront certainement à se débrouiller sans moi. Je les aiderai que s'ils en ont besoin. Je n'aurai pas de mal à les repousser. Caché derrière le mur, je fis tout de même un signe, créant de Hebi bunshin. Un parti en direction de l'extérieur du village, tandis que l'autre parti en direction du village afin de commencer les recherches. J'allais rester et analyser les faits et geste de la petite Genin. Elle cache peut être bien son jeu. Si c'est le cas, elle m’intéresse vraiment. Qu'allait-il se passer par la suite ? Ils étaient tous prêt à agir face aux ennemis. J'attendais de voir les réactions des deux parties...




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



[Event] quand les morts se remettent à marcher Empty
MessageSujet: Re: [Event] quand les morts se remettent à marcher   [Event] quand les morts se remettent à marcher Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Event] quand les morts se remettent à marcher
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Event] quand les morts se remettent à marcher
» Event : Quand Mon Coeur Fait Boom Boom
» guerrier des morts
» Quand la Diaspora Tousse, Haïti a la Fièvre
» Quand les beaux-parents débarquent....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: V1 :: Mizu no Kuni :: Kirigakure no Sato :: Bureau du Mizukage-
Sauter vers: