Le Deal du moment : -83%
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
Voir le deal
25.95 €

Partagez
 

 La légende est de retour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

La légende est de retour Empty
MessageSujet: La légende est de retour   La légende est de retour EmptyJeu 17 Mai - 22:54

Kyûji avait, d'un commun accord avec son kage, ôté son masque brisé, préférant être vulnérable et attentif plutôt que stupidement blessé en se croyant , à tort, protégé. Il laissa claquer ses cheveux au vent, alors qu'un courant d'air chaud venait lui caresser le visage. Debout au milieu des rocs nus, il contemplait le paysage qui se déroulait devant ses yeux. Les montagnes de Kaminari no Kuni avaient quelque chose de majestueux qu'il ne retrouvait pas dans les forêts denses et feuillues de Konoha. Inébranlables, les monts se découpaient sur l'horizon, comme une mâchoire de titan qui se dresserait vers le ciel en perçant les nuages. Ici et là, des volcans gigantesques crachaient une lourde fumée noire qui s'échappait de leur sommet avec lenteur, comme s'ils étaient prêts à déchaîner leur terrible colère à n'importe quel instant. Le paysage était beau. Une puissance intangible semblait avoir investi les lieux, leur donnant quelque chose de surnaturel. Le garçon inspira profondément, emplissant ses poumons d'air pur, et ferma les yeux.

Bien que frappé par la majesté des montagnes, il n'en oubliait pas pour autant sa mission, et passa rapidement au crible les parois rocheuses à l'aide de ses byakugans. Puis, n'ayant repéré aucune présence hostile, il fit signe aux deux hommes de le rejoindre. Ils parcoururent la distance qui les séparaient de lui en quelques secondes, leurs regards se croisèrent, puis Kyûji s'enfonça de nouveau dans le labyrinthe de pierre. Il bifurqua sur sa droite, mû par son instinct, puis pénétra plus profondément encore dans un couloir étroit, qu'il suivit pendant une centaine de mètres avant de scruter les environs à nouveau, et de les appeler. Suigetsu arriva le premier, son bras blessé en écharpe, suivi de près par Matsudaï-sama, puis Kyûji repartit. Ils progressèrent dans les montagnes pendant plusieurs heures, guidés par les indications du renégat et par l'acuité visuelle du Hyûga. Au fur et à mesure de leur trajet, il sentait que le déserteur était de plus en plus nerveux. Soit il avait peur de s'être trompé, soit il avait menti et cherchait désespérément un échappatoire avant l'échéance. Néanmoins, Kyûji penchait pour la première option. Non seulement son Kage ne manquerait pas à sa parole et le laisserait probablement en vie s'ils trouvaient ce qu'ils cherchaient, mais de plus, il ne lisait pas le mensonge dans les yeux de Suigetsu. Enfin, ce fut au détour d'une crevasse abrupte qu'ils la trouvèrent.

Ils avaient eu l'occasion de parler, au cours de leur voyage depuis Kiri, et le Hokage avait rapidement mis son compagnon au courant. Au début, celui-ci avait cru à un canular, après tout, les Bijuus n'étaient qu'une légende, mais son interlocuteur sut trouve les mots pour le convaincre. Un Bijuu aurait donc été retrouvé. Un des des neuf démons originels, c'était à peine croyable. Pourtant, de nombreux évènements coïncidaient, et tout portait à croire que le déserteur disait la vérité. Une fois l'incrédulité de Kyûji dissipée, ils passèrent leur temps à chercher des tactiques élaborées pour venir à bout du démon, mais aucune ne s'avéra satisfaisante. Déçus, ils n'en disposaient pas moins de pistes intéressantes, une fois le moment venu. Affronter un Bijuu était tout sauf un combat classique, il fallait tenir compte de son endurance bien supérieure à la leur, de son affinité naturelle pour le feu, de sa résistance innée à la chaleur, ce qui rendrait les techniques du Hokage complètement inutiles. A l'inverse, le Suiton de leur ancien ennemi serait d'une efficacité foudroyante... Si jamais il était en état de l'utiliser. Pour le moment, il ne pouvaient que s'imaginer leur adversaire. Kyûji mourrait d'impatience, et un frisson d'excitation parcourut son échine. Pour lui, c'était un défi de plus à relever, une épreuve, et il comptait bien la surmonter avec brio !

Kyûji secoua la tête pour en chasser les pensées parasites, et se concentra sur la large ouverture qui s'enfonçait dans le flanc du volcan. Une vapeur âcre et chaude s'en échappait, bien qu'il ne distingua aucun bruit particulier. Un rapide examen de l'intérieur en projetant sa vision profondément dans le conduit lui confirma ses soupçons : ils avaient trouvé l'antre du démon. Ils le rejoignirent rapidement, et un sourire fendit le visage du renégat à la vue de l'imposante faille. Ils entrèrent alors à l'intérieur, s'éclairant à l'aide d'un sort de feu mineur. Plusieurs centaines de mètres plus loin (et plus profond), ils commencèrent à distinguer un puits de lumière rougeoyante, et accélérèrent. Lorsqu'ils parvinrent au bout du conduit, Kyûji cessa de respirer.

Ils se trouvaient dans une grotte aux dimensions titanesques, qui devait mesurer plus de 200 mètres de haut pour presque 700 de large ! Des gemmes dorées reflétaient la lumière projetée par les flaques de magma en ébullition, qu'on voyait parfois fuser d'entre la roche avec des projections d'étincelles. Un gigantesque gouffre plongeant dans les abîmes laissait jaillir la lumière éclatante de la lave qui en remplissait le fond, illuminant la grotte, et la parant d'un halo sanguin. Et, trônant entre les stalagmites noires et le feu qui sortait des fissures du sol, se tenait Nibi. Le Bijuu était immense, et ce malgré le fait qu'il était pelotonné sur lui-même, comme un chaton. Il avait l'apparence d'un félin, probablement un chat même si la taille rendait difficile la comparaison, et on pouvait entrapercevoir ses crocs immaculés dans sa gueule fermée. Son pelage, lui, était constitué de flammes chatoyantes aux couleurs surnaturelles. En regardant plus attentivement, il se rendit compte qu'elles étaient d'un bleu mystique qu'il n'avait jamais vu auparavant. Deux queues s'enroulaient autour de son corps, immobiles. Bien qu'un calme olympien semblait régner en ces lieux, Kyûji ne pouvait se départir de l'effrayante impression qu'il pouvait leur bondir dessus en une fraction de seconde. La beauté de la créature n'avait d'égale que la menace qu'elle représentait.

Subjugué par le spectacle qui s'offrait à lui, Kyûji n'entendit pas ce que son Kage disait au renégat. Son regard ne pouvait se détacher des flammes ardentes qui dansaient sur le corps du démon.
Revenir en haut Aller en bas
Itade Matsudaï

Itade Matsudaï
Messages : 690

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

La légende est de retour Empty
MessageSujet: Re: La légende est de retour   La légende est de retour EmptyVen 18 Mai - 16:40

Suigetsu n'avait pas montré de signe de résistance particulier depuis Kiri. Néanmoins, Itade le garda à l'oeil durant toute la durée du voyage, allant même jusqu'à fermer volontairement la marche. Il n'en revenait pas : bientôt, un bijuu serait dans le camp de Konoha. Les possibilités qui en découlaient étaient infinie. Le ralliment d'un village mineur à celui de la feuille, l'annexion de nouvelles terres dans les territoires étrangers et même l'exploration du reste du monde : qu'y avait il de l'autre coté de l'océan de Kiri et de l'autre coté des montagnes d'Iwa ? Les idées embrumées par cette gloire qui se profilait déjà, Itade ne prêta même pas attention aux cristaux qui constellaient la paroie de la grotte gigantesque qu'il était en train de traverser. Au fur et à mesure qu'ils approchaient, la chaleur se faisaient de plus en plus intense. Soudain, alors que la chaleur était à son comble, un gouffre se dressa sur la route des trois ninja. Il en émanait une lumière plus chaude encore que le reste de la grotte. Une lumière rougeâtre qui donnait des airs apocalyptiques à la grotte. Surement Suigetsu n'avait il pas menti.

Itade se retourna vers ce dernier et le prit fermement par les épaule afin d'exercer sur lui un quelconque pouvoir de persuasion.

-Tu nous as guidé jusqu'à lui mais ta mission ne s'arrète pas là : tu vas nous aider à vaincre nibi. Sans quoi, nous te jetterons dans son gouffre !

Le déserteur sortit à contre coeur son bras de l'écharpe de fortune qui lui avait été confectionnée et commença à executer doucement les murdras. Pendant ce temps, itade s'était approché de son binome qui, penché au dessus du gouffre, semblait fasciné par le grand félin.

-Kyûji, ce que je vais te proposer, tu seras libres de l'accepter ou de le refuser. C'est une décision qui ne découle pas de ton statut d'ANBU, je te propose tout ceci pour la seule et unique raison que j'ai confiance en toi. Enfin bref, pour en venir aux faits, une fois que nous aurons réussit à fatiguer nibi, il lui faudra une prison qui nous permettrait tout à la fois d'user de sa puissance et de contrôler ses déplacement. Cette prison s’appelle un jinchuuriki, un humain qui prête son corps à son village. Ici, tu es le seul à pouvoir remplir cette fonction : Suigetsu est un être vil à qui on ne peut se fier et moi ... Moi, je suis hokage, me greffer un bijuu pourrait altérer mon jugement et mettrait la sécurité du village en péril. Saches toutefois que quoi qu'il arrive, que tu acceptes ou que tu refuses tu seras toujours le même pour moi.

Alors que le Hyuga allait répondre, un bruit fracassant les interrompit : Suigetsu avait achevé la technique de la grande cataracte et l'eau tombait maintenant en trombe dans le gouffre du démon. Ce dernier, ne comprennant que trop bien ce qui lui arrivait, avait poussé un rugissement tel que la montagne toute entière en trembla. Le véritable combat commençait maintenant. Comme en réponse à la chute d'eau, un jezer de feu remonta rapidement vers les trois ninja. Chacun sauta le plus loin possible du chat géant qui venait de sortir de son trou. La vapeur d'eau avait envahit la pièce, rendant son atmosphère quasiment irrespirable. Méthodiquement, Nibi avait aspergé les parois de la grotte afin de les rendre mortelles au toucher. Itade voyait la situation lui échapper : aucun de ses jutsu ne serait utile contre un tel adversaire ! Le shishidaime dégaina donc son épée et interpella suigetsu d'une voix forte pour couvrir le bruit du feu qui se répercutait sur les parois de la grotte.

-Suigetsu ! Créés moi un passage vers le démon à l'aide d'une technique suiton !

Aussitôt dit, aussitôt fait : Le renégat cracha immédiatement plusieurs milliers de litres d'eau sur le sol, générant ainsi un puissant torrent. Sans hésiter, le hokage s'y aventura, les pieds chargés de chacra. La vitesse de l'eau combinée à sa propre célérité lui permit d'arriver devant le démon avant même que ce dernier ne s'en rende compte. Epée pointée vers le ciel, Itade enfonça son arme dans le ventre de son adversaire. Rien à faire : l'épée avait traversé sans rien lui faire ce félin entièrement composé de chacra à l'image d'un coup de poing dans de la fumée. Etouffant un juron, Itade réessaya mais cette fois à l'aide de chacra fuuton.

La vague d'énergie annihila l'ensemble des flammes du démon, ne laissant derrière elle qu'un squelette de chacra immense. Mais, à comme si on avait soufflé sur des braises encore chaudes, le feu du pelage de nibi reprit avec deux fois plus d'intensité avec cette fois une belle couleur violacée.

Itade remonta rapidement le torrent de Suigetsu et s'adressa aux deux autres :

-Si vous avez une bonne idée, c'est le moment où jamais de l'essayer !

_________________
Prêt à tout sacrifices pour protéger le village.

Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t59-anales-de-matsudai-itade https://sns-rp.forumgratuit.org/t85-matsudai-itade https://sns-rp.forumgratuit.org/t54-itade-matsudai https://sns-rp.forumgratuit.org
Invité
Invité
avatar

La légende est de retour Empty
MessageSujet: Re: La légende est de retour   La légende est de retour EmptyVen 18 Mai - 23:14

Kyûji, qui avait analysé la situation, ne se le fit pas dire deux fois. L'adversaire qui leur faisait face était d'une puissance incommensurable, il surpassait aisément Suigetsu, Matsudaï-sama, ou lui-même ! Même Sasuke ne possédait pas une telle énergie. Le Hyûga esquiva un coup de griffe qui l'aurait tranché en deux avec aisance, et du plat de la paume, dévia la deuxième attaque du Bijuu. Protégé par son chakra, il ne ressentait pas la morsure des flammes qui enveloppaient le corps de la créature, et put tenter une riposte, croyant déceler une faille dans la défense du félin. Avec un sifflement strident, les pieux acérés envoyés par l'Anbu transpercèrent la paroi de la roche, projetant des éclats un peu partout : le démon, lui, avait à peine été effleuré.

"Comment peut-il être aussi grand et se mouvoir aussi vite ? C'est impensable !"

Il n'eut guère le temps de réfléchir plus longtemps à cette question, fort intéressante néanmoins, une des queues de son adversaire le cueillant au creux du ventre et l'envoyant valser à travers la pièce ! Il se réceptionna facilement, bien que décontenancé par la célérité de l'attaque, et put regarder son Kage se jeter une nouvelle fois vers la bête. Les tempes contractées, Kyûji faisait peur à voir, examinant et analysant le moindre des mouvements du Bijuu. La créature était fascinante : son corps tout entier était constitué d'énergie pure ! On voyait les flux de chakra danser dans son corps à une vitesse telle qu'ils en devenaient flous, rendant le démon aussi rapide qu'un claquement de fouet ! Sa gueule se referma dans la vide avec un bruit terrifiant, manquant le Hokage d'un cheveu ! Celui-ci tenta de frapper son adversaire à nouveau, mais sa lame ne rencontra rien d'autre que la vapeur étouffante qui rendait l'atmosphère irrespirable. Soudain, Nibi arqua le dos avec un regard malsain, et poussa un feulement à leur glacer le sang ! Ses yeux étaient d'une couleur différente, l'un jaune et l'autre vert, rendant son regard particulièrement dérangeant. Kyûji fut tiré de sa contemplation par l'immense quantité de chakra que le Bijuu semblait accumuler ! Il n'eut que le temps de hurler avant que le Bijuu ne déchaîna sa colère :

– PROTÉGEZ-VOUS !

La vague de flammes qui se dégagea du corps du démon rivalisait de puissance avec celle que pouvait générer Madara Uchiha d'après les archives ! Kyûji tourbillonna sur lui-même avant que le feu ne l'enveloppe, repoussant les flammes à deux bons mètres de lui, mais il sentait encore leur chaleur insoutenable derrière sa muraille de chakra. Tout en continuant de tourner, il distingua Nibi bondir sur lui, la gueule grande ouverte, et sans hésiter, intensifia sa technique :

"HAKKESHÔ DAI KAITEN !"

Le tourbillon divin s'élargit à une vitesse folle avant d'exploser, soufflant les flammes et projetant l'incroyable masse du Bijuu à plusieurs dizaines de mètres ! N'ayant pas lésiné sur la puissance de son attaque, Kyûji sentit immédiatement le contrecoup de la fatigue : il n'y était pas allé de main morte.

– Ne le laisse pas se rétablir ! Profite qu'il soit à terre !

Reconnaissant la voix de son kage, Kyûji tourna la tête dans sa direction, et le vit foncer sur la bête, le sabre à la main. Le Hyûga bondit alors en avant pour le rejoindre, mais avant qu'il n'ait pu l'atteindre, le Bijuu s'était déjà relevé en poussant un feulement de colère ! Il était définitivement hors de lui, et l'attaque de Kyûji, loin de l'avoir affaiblie, avait achevé de le faire enrager. Le Hokage esquiva trois attaques successives, avant de se faire plaquer au sol par une de ses pattes massives ! Le choc lui coupa le souffle, et Kyûji le vit cracher du sang. Il avait besoin d'aide ! Perdant toute prudence, le garçon se précipita dans sa direction, et enchaîna une succession de paumes du Hakke en direction du visage de leur ennemi, le forçant à reculer, gêné. Le bref relâchement de sa poigne permit à Matsudaï de se dégager, et de reculer suffisamment pour être en sécurité relative. Le combat reprit alors de plus belle.



Il était extrêmement difficile pour Kyûji et son Kage de venir à bout de l'entité quasi-divine qui leur faisait face. Alors que leurs forces s'amenuisaient inexorablement, surtout celles du jeune homme, celles du Bijuu semblaient inépuisables, et seule une attaque d'une extrême puissance aurait une chance de le terrasser. Or, comme le lui avait dit Matsudaï-sama, le sceau ne pourrait pas être appliqué si le démon était dans un état de se défendre : il fallait donc le neutraliser au plus vite, mais la chose était bien évidemment plus facile à dire qu'à faire. D'un côté, Kyûji parait les attaques de leur adversaire avec facilité, mais était incapable de lui infliger de sérieux dommages, de l'autre, Itade Matsudaï voyait presque tous ses jutsus inefficaces car d'une affinité à laquelle le démon était immunisé. Suigetsu aurait put les aider facilement, son affinité innée pour le Suiton étant l'arme idéale contre un tel adversaire, mais lorsque Kyûji avait voulu le solliciter, une minute auparavant, il avait disparut. Profitant de la confusion générale, il avait quitté les lieux, ne laissant aucune trace de son passage si ce n'était la vapeur infernale qui emplissait la grotte, la transformant en une fournaise digne des enfers.

Le Hyûga s'immobilisa pendant une seconde, le temps de reprendre son souffle, avant de se jeter sur le côté pour éviter une des queues enflammées, qui défonça l'endroit où il se trouvait auparavant, projetant des éclats de roche sur plusieurs mètres à la ronde ! Profitant d'une accalmie alors que le Bijuu concentrait son attention sur son deuxième adversaire, le garçon réfléchit à tout ce qu'ils étaient susceptibles d'utiliser contre le félin démoniaque. Le Fuuton de Matsudaï-sama avait prouvé son efficacité à deux reprises, mais le problème indéniable restait qu'à long terme, ces techniques ne faisaient que renforcer le démon en attisant les flammes qui recouvraient son corps, aussi, seules des attaques d'une très grande puissance pouvaient peut-être se montrer efficaces, et les placer devenait relativement ardu étant donné que la défense de leur adversaire ne présentait que très rarement une faille. Le reste des jutsus du Hokage ne présentait que peu d'intérêt, aucun n'affectant sensiblement la créature au pelage incandescent. Kyûji, quant à lui, commençait tout juste à comprendre le métabolisme du Bijuu, et pour le moment, seules ses attaques de zone avait réussies à l'affecter, sans pour autant se révéler capables de lui causer autre chose que de la gêne. La situation semblait inextricable.

– Maître Hokage ! Lorsque le moment sera venu, utiliser toute votre puissance !

Sans rentrer dans les détails, Kyûji fondit sur son adversaire, qui, le voyant arriver, vint à sa rencontre ! Le choc fut terrible.

"HAKKE HASANGEKI !"

La frappe du jeune homme percuta le diaphragme du démon avec la puissance d'un coup de marteau ! Au même moment, il sentit une tornade formidable se joindre à l'impact initial, terminant de faire décoller Nibi du sol ! Il traversa la grotte, et heurta la paroi dans un fracas apocalyptique ! Des morceaux de pierre tombèrent du plafond alors que le mur se lézardait sans pour autant céder, et le hurlement de leur adversaire, faisant vibrer la salle de sa puissance, donna pour la première fois l'impression qu'il avait réellement souffert. Sans lui laisser le temps de se remettre de sa blessure, Kyûji devança son chef et renouvela son attaque au niveau du sternum, le plaquant contre la roche, et l'empêchant de bouger. Le félin hurla à nouveau. Puis, alors que sa fatigue commençait à prendre le dessus, le Hyûga entama les premiers mouvements de sa technique la plus meurtrière. Sans se retourner, penché en avant, les bras en garde, il prononça simplement quelques mots, parfaitement audibles.

– Faites le nécessaire.

Une goutte coula sur sa tempe, et il se jeta sur la créature qui, titubante, reprenait à peine ses esprits, avec une vitesse bien supérieure à celle qui était la sienne ! Ses doigts mordirent le corps de Nibi alors qu'il entamait sa danse dévastatrice, lui infligeant le premier des 128 coups qu'il s'apprêtait à exécuter.

Le rugissement du Bijuu résonna dans la grotte, ébranlant les fondations même du volcan.
Revenir en haut Aller en bas
Itade Matsudaï

Itade Matsudaï
Messages : 690

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

La légende est de retour Empty
MessageSujet: Re: La légende est de retour   La légende est de retour EmptySam 19 Mai - 4:38

– Faites le nécessaire.

Ces mots avaient raisonné dans la tête du Hokage avec un double sens. Non seulement il donnait le signal à son sensei d'agir mais en plus, il avait sans doute compris au fur et à mesure que le combat avançait qu'ils étaient dans une situation inextricable aux enjeux trop importants pour être négociés. Itade en était sûr, le ninja aux yeux blancs avait accepté son destin. Il était temps d'agir.

Un à un les murdras s'enchainèrent sur les mains du shishidaime. Alors qu'il n'avait consommé qu'une petite partie de son chacra (faute d'une affinité inutile), il se sentait étrangement faible et haletant. Il en venait même à penser qu'il manquait d'air. De l'air, il en avait besoin, c'était un expert en maniement Katon alors il avait développé un besoin quasi-constant en surabondance d’oxygène. Mais oui ! C'était ça la solution ! Alors que son coéquipier commençait à exécuter à une vitesse surhumaine les 128 coups du Hakke, le hokage se retourna d'un bon et dégaina son épée.

*Daikamaitachi no jutsu* L'onde de vent dévastatrice s'était figée dans le plafond de la grotte à l'instant même où Nibi hurlait sous les coups de Kyûji. Le hokage y avait mit tellement de puissance qu'une partie de la roche s'était décrochée et avait bouchée l'unique sortie du tunnel. C'était la fin. Itade se retourna et regarda son stratagème fonctionner : Kyûji, inébranlable, avait continué ses enchaînements sans même sourciller lorsque l'issue s'était bouchée tandis que Nibi, quant à lui, acculé par le petit homme qui lui tournait autour, semblait perdre bien énormément d'épaisseur de pelage. Itade avait volontairement limité l'arrivé d'air de la grotte afin d'étouffer le chacra de Nibi entièrement composé de flammes : la combustion nécessitant une grande quantité de dioxygène, le démon serait hors d'état de nuire avant que l'air ne manque à respirer.

Soudain, Itade décida que le combat avait duré assez longtemps. Le hokage executa l'unique murdras nécessaire à Nushigoku no Jutsu. Il n'avait pas l'habitude de l'utiliser dans ce sens mais pour l'instant, cette technique ferrait l'affaire : D'un geste de la main, Itade réduisit peu à peu la température de Nibi. Le manque d'air et les points du Hakke aidant, le pelage de Nibi fut bientôt réduit à une simple couche de flammes violettes de quelques centimètres d'épaisseur.

-Kyûji !

Le jeune homme aux yeux blancs stoppa immédiatement sa technique et bondit auprès de son sensei sachant pertinemment ce qui l'attendait. Si Itade avait conseillé à Kyuji de retirer son masque quelques heures auparavant, c'était avant tout pour ce moment. Pour pouvoir contempler une dernière fois les yeux blancs du Hyuga avant qu'ils ne soient peut être rongés par la haine. Pour contempler une ultime fois ce ninja au visage de marbre qui allait peut être changer du tout au tout pendant les prochains jours. Pour contempler, face à face son élève et lui assurer qu'il le suivrait tout au cours de cette épreuve. Bien entendu, les deux hommes n'eurent besoin d'aucun discours pour ce comprendre : ce simple regard lourd de sens en disait plus que n'importe quelle phrase philosophique.

Brisant ce lien de regard, Itade chargea un puissant chacra dans sa main et le divisa sur chacun de ses doigts. Il plaqua sa main droite sur le buste du futur jinchuuriki et d'un bond rapide et puissant, fit de même avec sa main gauche pour le grand chat violet. Attiré par un chaine invisible, le démon tentai à peine perdue de s'extirper du piège duquel il avait été fait prisonnier. Itade bondit à nouveau et se retrouva du coté de Kyûji, il fallait l'aider à attirer le bijuu en lui. Le hokage empoigna la chaîne invisible et la tira vers son élève. Le bijuu s'était rapproché de deux mètres. Il n'en restait donc plus que cinq. Dans un ultime effort, Itade tira de toute son énergie. Kyuji qui avait vu ce que son maitre faisait à l'aide de ses yeux, empoigna à son tour la chaine et joignit ses forces à celles du Shishidaime. Le félin était emprisonné : seule sa tête restait sortie du buste du Hyuga.

-Il ne me reste plus qu'une impulsion à donner et il sera scellé jusqu'à ta mort. Tu es sûr de ton choix ?

Kyûji, les larmes aux yeux, hocha simplement la tête en signe de confirmation : il avait comprit dans quoi il s'engageait et était prêt à en assumer les conséquences. N'y tenant plus, Itade enfonça le démon dans la poitrine de son ami d'un coup de poing. Cependant, contrairement aux attentes des deux hommes, Nibi n'avait pas dit son dernier mot : bien résigné à ne pas se faire piéger une seconde fois dans le corps d'un humain, il avait gardé en bouche suffisamment d'énergie pour surprendre ses deux adversaires. La déflagration fût terrible : alors que Kyûji s’effondra contre le mur de pierre créé par son sensei, ce dernier parcouru toute la grotte d'un seul vol plané et s'écrasa sur la paroi opposée, la paroi éclairée par la lave du gouffre qui reposait en dessous. Inerte, le hokage ne pût même pas constater qu'il allait s'enfoncer dans la lave en fusion. Le corps d'Itade tomba dans le liquide bouillant.

FIN DU RP

[Tu es inconscient dans la grotte mais il te reste assez d'air pour te rétablir tranquillement et briser le mur de pierre d'une simple paume du Hakke à ton réveil, là, tu pourras rentrer seul à Konoha]

_________________
Prêt à tout sacrifices pour protéger le village.

Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t59-anales-de-matsudai-itade https://sns-rp.forumgratuit.org/t85-matsudai-itade https://sns-rp.forumgratuit.org/t54-itade-matsudai https://sns-rp.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé



La légende est de retour Empty
MessageSujet: Re: La légende est de retour   La légende est de retour Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La légende est de retour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Retour des bidasses en folie [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Le Retour des Charlots [DVDRiP]
» [UPTOBOX] La Légende de Bruce Lee [DVDRiP]
» [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: V1 :: Kaminari no Kuni :: Monts Kamimari-
Sauter vers: