Le Deal du moment : -42%
SanDisk Carte Mémoire MicroSDHC Ultra 128 Go + ...
Voir le deal
17.99 €

Partagez
 

 La légende du Kyo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shizone Nabazachi

Shizone Nabazachi
Messages : 92

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

La légende du Kyo Empty
MessageSujet: La légende du Kyo   La légende du Kyo EmptyDim 4 Sep - 19:11



La légende du Kyo


IRP !

Nom :  Nabazachi
Prénom : Shizone
Âge : 63 ans
Sexe : Homme
Nindo : Cerner l'adversaire et lui infliger, en un coup, une mort certaine.
Village : Nomade/Non-affilié  
Clan : Sans
Grade : Anbu
Bingo Book : Bingo Book


Je ressemble à...


Ses cheveux flottaient au gré du vent, brillant d’un subtil mélange oscillant entre le gris et le blanc sous le soleil de plomb des contrées de Kaze. Sa main ferme cramponnait avec vigueur le manche de son Tachi. La courbe de celui-ci puisait le reflet des rayons descendant de l’azur chaud. Un courant d’air caractéristique du pays balayait la moustache du sabreur tempétueux. Elle, était blanche, d’une pâleur extrême et témoignait de l’âge avancé du Shinobi dont le corps était encore assez vigoureux et fort. Du haut de son mètre quatre vingt il régnait fièrement.

Le grand maître du Kyokushin se tenait les genoux sensiblement fléchis derrière son adversaire. Après un ultime duel, il serait bientôt le dernier à respirer. Habilement, le guerrier s’était légèrement abaissé au moment de sa course pour trancher le haut du pectoral et emmener dans la course de son majestueux sabre à la lame courbée la veine pulmonaire et déchirant de même l’ensemble de l’artère principale au niveau du poumon gauche.

Son coup était parfait et son ennemi crachait alors une quantité impressionnante de sang. Lui, sa figure déformée par le temps et les brûlures gardait une certaine beauté physique tout de même. Son visage transpirait de sagesse et de calme. Le maître du Kyo, bien qu’il ait ôté la vie d’un redoutable combattant, ne poussa à peine qu’un léger soupir en guise de soulagement.

Il remit son arme dans son fourreau et fit la moue, ses yeux gris étaient presque invisibles à quelques mètres de là. Les muscles bandés par la congestion que demande le coup fatal qu’il a porté, le corps encore engourdi par le duel et le sentiment d’effleurer la mort, lui était pourtant serein et sûr de lui. Le ciel se délivra à lui comme un remerciement de sa bravoure. Léger comme une plume et fort comme milles tonnes d’acier, tel était le corps de celui qui avait dédié son existence à l’art douloureux du combat et celui de la guerre.

Les épaules las, il tourna les talons et s’enfonça dans le paysage ne laissant derrière lui qu’un corps foudroyé par son art.




La légende du Kyo 1473015911-9f38c63b896944f831a471cf474902e4


Je pense à ...


-On te dit dur et cruel, pourtant tu ne respires pas le mal autant qu’on veut bien le laisser croire. Pourquoi t’attaquer à moi, Kyokushin Dono ?

C’est vrai, l’ordre est sa priorité sur le champ de bataille et il gouverne ses hommes d’une main de fer. Pourtant, est-il si cruel que sa légende le raconte ? Personne ne sait exactement de quelle personnalité il est fait précisément.

Il se racla la gorge et un crachat vint salir le dos de la pierre la plus proche de lui.

-Tu parles beaucoup trop, pour un homme de combat, que sais-tu de ce qui guide mon existence et de mes intentions ? J’ai mes propres principes et mes convictions, j’ai fondé un art en lequel je crois dur comme fer. Un art que même la perte de mes disciples n’a su arrêté de croître. Tu vas connaître la mort ici.

-Pourquoi ? Pourquoi ?!

Le guerrier vacille, ses jambes tremblent malgré lui face à la réalité que dégage le vieux maître dans son discours.

Indescriptible, son mental fait aussi bien d’acier que de plume était l’égal de son corps. Aucune haine dans ses yeux, simplement une triste réalité. Son calme créé la panique et son courroux apaise les corps.

-Tu vas mourir car je t’ai cerné. Je t’ai cerné, et je vais t’infliger, en un coup, une mort certaine.

-Qu…

Les larmes aux yeux, pris par l’émotion, le combattant se lancera assassin à la poursuite de la mort. Le sabre frêle et le cœur hésitant, il mourra quelques minutes plus tard. Au moment du dernier soupir, il apercevra la carrure sèche de Kyokushin.

Tel était l’état d’esprit du grand sage, le calme et l’ordre pour mieux analyser l’adversaire, l’humain, la femme, l’étranger. Se reposer et réfléchir pour mieux frapper, ou plutôt pour tuer à coup sûr. Il s’agit d’un homme de valeur, sûr de lui et de son combat. Chaque affrontement n’a que la saveur d’un livre lue trois mille fois pour celui-ci. Non pas qu’il soit un être aigri, plutôt un homme ni déçu ni enthousiaste… Tout simplement.

Et le grand tigre blanc naîtra de son âme, le nouveau souffle, le dernier ou bien l’éternel.




J'ai vécu...


Il finit de matraquer le crâne de son adversaire du manche de son arme et relâcha son col, le corps inerte s’échoua au sol. Un coup d’œil sur sa droite puis il leva le bras vers l’avant s’écriant. Une multitude de cris virils arrachèrent la nature environnante.

-Avancez ! Ne laissez personne en vie !

Les créatures malfaisantes s’avancèrent, le bruit des pas autour d’elle crispait la petite crémière qui était venu apporter les vivres au village. Elle priait pour que personne ne détecte son souffle encore faible qui poussaient doucement la terre proche de sa bouche déchirée par les coups. Le vieil homme qui guidait la horde assassine griffa son front de sa grosse main lorsqu’il lui agrippa le crâne. D’un geste brusque et animale il dévissa sa tête du reste du corps, le craquement de ses cervicales fut terrible. Elle retomba comme son mari quelques secondes auparavant sur le sol poussiéreux jonché de cadavres.

Il fit signe à tout le monde de progresser à douze heures, son index et son majeur tendus vers l’avant. Le commando poursuivait à une vitesse folle depuis une semaine. L’expédition punitive dont fut victime cette crémière demeura longtemps comme la plus rapide et efficace qu’ait connut le pays de Hi.
Le commandant vérifia son plastron en acier fortifié et jeta un dernier regard derrière eux, non pas pour admirer le résultat de son œuvre comme certains de ses hommes le faisaient régulièrement, plutôt pour s’assurer que tout était bien en ordre. Les cadavres étaient accumulés dans des fosses préparés par les soldats à l’arrachée puis réduits en cendres. Une fois que son esprit paranoïaque et rigide fut apaisé, il reprit la marche ajustant son satgat. ( : Chapeau chinois, souvent utilisée en Corée, à forme plutôt sphérique et non pas en pointe, à ne pas confondre avec le sugegasa chez les japonais donc.) Son visage dissimulé par le cha
peau de paille traditionnel était dur et particulièrement marqué. Aucun  de ses hommes n’avait l’autorisation de regarder son visage. Le premier et le seul qui eut l’occasion de le faire jonchait parmi les victimes de leur massacre.

Ses traits étaient creusés malgré son jeune âge et les rides s’y accumulaient déjà avec grâce. Une sagesse guerrière régnait sur sa tronche défigurée ici et là par des cicatrices et autres brûlures. Ce portrait facial laissait imaginer toute la dureté de son existence.

Au sein du  régiment, il régnait plusieurs règles propres à la philosophie sanglante et dénuée de pitié de cet homme dont tous ignorent le nom.

-Interdiction d’adresser la parole au commandant.

-Interdiction d’aider un camarade à terre.

-Laisser un effet personnel, ne serait-ce qu’un shuriken, sur les lieux du travail.

-Aucune forme de plaisir, gustatif, auditif, visuel, tactile, olfactif ou sexuel.

-Interdiction de laisser une cible en vie.

- Aucun contact entre les membres du régiment et le reste du monde durant une mission.

-Pas de place pour les initiatives.


Cette liste n’est qu’une fraction du code transmis par le chef à ses hommes. Chacun connaît le code par cœur, personne ne le contredit, tout le monde l’accepte, jamais on ne cherche de logique à celle du maître.

A travers les grands pays, ses méthodes sont reconnus tant dans la formation de shinobis hors pair mais aussi quant à son taux tristement célèbre de 100% de missions réussies. En effet en 55 ans, jamais il n'a échoué à un seul de ses centaines de contrats. Les plus grandes forces militaires officieuses et officielles ont toutes déjà fait appel à lui n'hésitant pas à débourser des folles extravagantes pour garder le leader du champ de bataille au sein de leur bannière.

C'est de sa formation de fer que naquirent certains des pires monstres qui ont embrassé le titre de Shinobi. Des jeunes marqués par sa philosophie et sa mentalité au combat, présentant un manque effrayant d'humanité dans leurs méthodes. Au cours de son existence, ce guerrier de talent donna vie à d'excellents ninjas et dût très souvent se retrouver face à eux une fois les contrats terminés. Il n'avait aucune attache, sentiment pour ces garçons qu'ils côtoyaient même parfois pendant des années. Sa fortune faite, il ne se faisait plus d'état d'âme au moment d'arracher leur âme du monde des vivants. La Faucheuse, La Brute, La Bête, Lune Morte, nombreux étaient ses surnoms ici et là, là bas ou ailleurs.

C'est l'histoire d'un fléau, une tumeur tenace, un meurtrier cruel.

Il passa son enfance dans les champs de rizières, les mains durcies par le froid et les longues heures de récolte. Issue d'une famille de paysans, il vécut austère et honnête loin de l'identité de Shinobi. Mais alors que les conflits demeuraient persistants entre les deux grandes nations entourant son fief natale, celui-ci devint le décor de nombreuses exhactions entre les deux camps. Le domaine des rizières devint stratégique et très vite sa famille et lui fuyèrent afin d'éviter de se retrouver pris au milieu du conflit. Il découvrit l'art de la guerre en apprenant à survivre, de manière groupée, organisée. Très jeune dès lors il réalisa le talent qu'il possédait pour exceller au combat. Des jours durant, sa famille et lui poursuivirent la marche. Ils empruntaient les chemuns pentues et apprenaient à se rationner puisqu'il était sans cesse en déplacement.

Ce fut un soir d'automne qu'une colonie de soldat les débusquèrent enfin, après plusieurs semaines d'échappée. Ils furent mis arrêtés et emmenés, devenant des prisonniers de guerre. Les paysans représentaient à l'époque les seuls derniers volontaires d'une agriculture locale puisqu'aucun des deux pays ne souhaitaient prendre à sa charge la culture de ces vastes étendues. Très vite la guerre les embourba dans un trafic horrifiant, la famille fut pillée, divisée et ses soeurs disparurent. Le jeune garçon, tout juste lucide, comprenait la douleur que celles-ci allaient traverser dès lors faites prisonnières et arrachées de leur famille.

Lui, fut recruté quelques temps plus tard par l'armée et devint un mercenaire malgré lui. Formé puis emmené au combat, il survécut dans l'espoir de retrouver trace des siens mais il se retrouva au fil des affrontements bien loin des régions verdoyantes qu'il connaissait jadis. Sa peine fut grande quand il revit son père des ans plus tard voiturier à la solde d'un officier de l'armée. Prisonnier de sa propre existence désormais, il n'avait encore que seize ans. Malgré tout, il goûta à de bons moments et découvrit l'amitié, l'amour, la camaraderie au sein de l'armée et lors de leurs voyages d'escadrons.

Les plaisirs de la vie, le vice et la luxure, le sentiment vagabond. Le fils de paysans était devenu un garçon des villes. Habitué aux conventions et à toutes les conditions de la ville, il fréquenta nombres d'auberges et restaurants et sillonna les villes une fois son service terminé. Enfin libre, il mit à profit son unique talent désormais: manier l'art de la guerre.

Sans attendre il commerça et offrit ses services aux factions intéressées, au début il travaillait pour de petits groupes sans importances mais très vite son instinct et sa réputation de guerrier sanguinaire le propulsèrent dans un monde fait de faux semblant, de tromperie. Un univers dangereux auquel il aimait se mêler et autour duquel il fit graviter dès lors sa terreur. Tempétueux et affirmé, son expérience malgré son jeune âge en fit le favori de nombres de seigneurs et comtes aux fortunes extravagantes. Un bras armé à la solde des ambitions folles des Némésis, voilà bien ce qu’il était devenu. Ses coups de sang lui firent arracher la tête de quelques uns de ses employeurs et alimentèrent la crainte du personnage.

Mais personne n’est invincible et c’est ce que découvrit le mercenaire lorsqu’il fut capturé et envoyé dans le plus grand centre pénitencier du monde : Okinawa Nozochi. Un ennemi de ses employeurs avaient déboursé son pesant d’or pour voir croupir l’arme fatale humaine là bas. Dans un centre à mi-chemin entre le sauvage et la pointe de la technologie, il reprit contact avec la captivité et apprit à survivre dans un lieu où les plus grands criminels étaient retenus captifs. Dans une sorte de jungle ambiante, celle de Okinawa, il dût faire face à la mort et y échapper un nombre incalculable de fois. Sa réputation en faisait une cible privilégiée, un trophée humain. De tous, son surnom le plus retenu et commun doit bien être « Le Docteur » ou tout simplement « Doc » pour son incroyable faculté à retenir chaque composantes du corps humains. Il tenait de cette particularité le don d’infliger les pires souffrances physiques à ses adversaires mais aussi les pires sévices psychologiques, véritable professionnel de l’anéantissement humain. Jamais on ne vit un humain s’échapper vivant de Okinawa. Après sept ans de captivité et un triste record tombal, le corps directeur du site pénitencier prit la décision de l’enfermer purement et simplement, isolé et coupé du monde extérieur.

Celui qui avait égorgé plus d’une centaine de ses codétenus fut mis en cage. Un bureau, un lit, un maigre coussin et des draps trop petits pour sa carrure de bestiau colossal. Un étui baigné d’encre, changé chaque jour au moment de s’endormir sous les effets annihilant des mélanges de gaz injectés depuis ce satané cercle en fer qui trônait au dessus de son lit. Cette piaule était son refuge pour des années entières, et il n’avait aucune idée du temps qu’il mettrait pour en sortir malgré tous les calcules possibles. Alors chaque jour, il apprit de nouveaux mouvements, étudia, composa de nombreux livres gorgées de théories et d’analyses à propos de l’art du combat, de l’affrontement. Il se fascina pour le duel et forgea une lame de fortune. L’art du sabre, les arts martiaux, le chakra, les illusions, tous les arcanes ninja furent passés au crible de son esprit isolé du monde extérieur. Rien n’était plus dur pour lui que de ne pas pouvoir voir autrui, sentir, parler à des humains. Cet état de déprime quotidienne dura plus de un an avant qu’il ne puisse enfin se défaire des derniers sentiments humains qui gorgeait son cœur. Celui qui n’était pas un sentimental de nature devint un véritable monstre. L’exercice le transforma et son corps, bien que mal nourri par ses tortionnaires, continua de se développer procurant à celui-ci l’air rauque et écrasant qui est le sien. Ses cheveux longs de plusieurs ans se teintèrent en gris à force de temps et une épaisse barbe grise s’installa à force sur sa bouche déformée par les coups de lattes des gardiens.

Chaque lundi du mois venait une  femme dont il sentait l’odeur derrière la grosse porte en métal qui le reliait à l’extérieur, son seul et unique espoir, une mince lumière s’échappait du pas de celle-ci. Une odeur exotique et douce, apaisante et enivrante, se dégageait de dehors. Il aurait souhaité que ses passages durent une vie tellement il appréciait cette sensation. Le combattant aurait lâché les armes pour mourir dans ce parfum.
Huit années s’écoulèrent, durant lesquelles son corps s’habitua aux coups et aux lacérations, devenue une esquisse pour les cicatrices peintes par les mains malfaisantes de ses ravisseurs. Quinze ans s’écoulèrent, sans qu’il ne puisse être libre et indépendant. Il n’était qu’une bête malfaisante scellé dans une cage de fer qui décuplait chaque heure sa force physique et mentale. Patiemment, il attendit le jour de sa sortie pour se venger et donner un nouveau sens à une vie déjà brisée et dénuée de réponses.

Finalement, le centre Okinawa tomba  d’un accord commun entre les deux puissances qui se faisaient autrefois la guerre. Un vent de liberté pour ces hommes, pour la plupart tous déjà vieux et brisés par les années de captivité ici dans les grandes montagnes de Tsuchi.

Le tueur d’antan vit la lumière du jour si fort qu’il faillit s’en brûler les yeux, des larmes coulèrent le long de ses joues creusées par la faim et la fatigue. Il n’avait plus grand-chose de fougueux ni intrépide, il était devenu une figure pâle, estomaquant de froideur. Il voyagea quelques semaines, reprit ses marques avec la société et réapprit à fréquenter d’autres personnes. Au gré des auberges, ils foulaient les draps des jeunes femmes charmées par sa rude sagesse et massacrait les insolents qui osaient le provoquer. Une légende urbaine solide et brisée à la fois, il avait pour habitude de pousser un long soupir avant d’entamer son sake du soir, quotidiennement. Monnayant service, il forma nombres de jeunes à la mort et aux arcanes shinobis, à travers les cinq grands villages. Econome voyageur, il continua son aventure austère et développa sa technique tout en conservant son corps de chêne, comme soutenu par le temps. C’est à cette période de sa vie qu’il dût mener nombre d’expéditions punitives au nom des puissances féodales diverses.

Lorsqu’il avait à peu près trente cinq ans de vie et assez de marque sur le visage pour prendre retraite, il vécut l’allégresse dans les bras d’une femme.

Assis les épaules las près du comptoir de l’auberge, l’œil tombant dans le vide de son verre d’alcool quasiment vide, il ne pût s’empêcher de relever la tête en direction de la porte d’entrée quand il découvrit cette odeur exotique apaisante si familière. Celle du centre Okinawa, oui c’était bien elle.

Svelte mais la croupe assez ample pour s’imaginer en voir sortir quelques gosses, elle portait de longs cheveux blonds à la limite d’un blanc cassé, lisses et tombants jusque sur le haut de son fessier relevé. Ses yeux noisettes n’étaient pas les plus beaux mais il donnait à son visage un ensemble agréable et harmonieux ajouté à ses lèvres sensiblement volumineuses. Le cœur éteint du tueur à la gloire oubliée fut frappé par un souffle chaud d’amour, un fluide brûlant universel teinté de désir.

Elle s’appelait Ô No et était de dix ans son aîné mais rien ne pouvait changer son amour pour elle désormais. Cette femme présentait un caractère affirmé qui faisait brûler d’envie le jeune homme retrouvé. La même année ils eurent une fille ensemble, Tori, puis s’installèrent en bordure du pays du feu et celui de l’eau, dans le village marchand de Itaku. Prospère et chaleureux, cette cité vivant avant tout de commerces et d’échanges représentait un cadre de vie idéal pour le guerrier et sa Déesse enfantée. Sans hésiter, il déboursa ses économies tâchées de sang dans un Dojo. Dès lors, il pût s’entraîner et former de jeunes apprentis de manière quasi-clandestine tout en veillant sur Ô et Tori. Courageux, il fit le nécessaire pour installer chambres et pièces à vivre ainsi qu’une cuisine en arrière-salle du Dojo de Itaku. Très vite, son dojo devint reconnu mais il ne chercha pas la gloire préférant se consacrer au plaisir simple de fonder une famille. Une vie rangée se profilait alors pour celui qu’on oubliait de plus en plus au sein des hautes sphères militaires des différentes contrées du monde shinobi.

Autodidacte, il avait apprit à manier le sabre et les armes traditionnelles à force d’exercice et de persévérance. Sa discipline et son caractère lui permirent de percer les secrets de nombreux arcanes martiaux à force d’étude et de travail. En parallèle, il développa lui-même ses propres techniques et sa philosophie de combat. Il donna à son style le nom de Kyokushinkai (l'école de l'ultime vérité). Les combats se déroulent au K.-O. La casse et l'endurance servent aux élèves à se tester et à se surpasser ; les séances sont lourdes et longues tant physiquement que mentalement. Le corps de nombreux néophites du Kyokushinkai ne tint pas plus de trois mois face à la dureté des épreuves.

Le karaté Kyokushinkai est un style qui s'appuie sur une condition physique, une résistance et un mental à toute épreuve. Tout ceci se rajoute aux techniques traditionnelles du Karate et à une souplesse tout à fait exceptionnelle de tout bon pratiquant de cet Art Martial. Après un an d’existence, le dojo d’Itaku devint l’un des plus réputés. Dans la foulée, il fonda son école, celle du Kyokushinkai justement. Elle fut vite reconnue comme l’école adeptes des arcanes les plus extrêmes du combat rapproché. Sa polyvalence fut elle aussi reconnue, on y apprit à travailler avec la lame et chaque partie du corps pour combattre.

La philosophie du Kyo (abréviation pour Kyokushinkai) repose sur le pensif :

« Cerner son adversaire et lui infliger en un coup, une mort certaine »

Ainsi, le combat sert à déterminer l’angle d’attaque qui infligera la mort en un seul coup. Le kyokushinkai intègre donc aussi des facultés d’analyse et d’intelligence du combat, en très peu de temps cet art fut reconnu parmi les meilleurs et les plus efficaces bien qu’il soit très difficile d’accès. La plupart des pratiquants du kyokushinkai finiront handicapées ou défaillantes physiquement des causes d’un apprentissage trop juste du Kyo. En effet, mal maîtrisé, l’arcane du Kyo provoque la perte de faculté de certains membres et la lésions de nombreux tissus musculaires dans le corps. Même certains des meilleurs éléments qui maîtrisaient 90% de ces arcanes ont failli.

L’école du Kyo attira de nombreux éléments, si bien que des concours par K-O durent être organisés pour procéder au classement et à la sélection des prochains membres de la fondation. Des milliers de combattants venaient chaque année défier les membres de l’école de Kyo, au nombre de 23. Les 23 membres devaient combattre sans cesse pour garder leur place auprès du maître. Ô était la femme respecté du grand sage dont personne ne savait rien, il avait beaucoup changé physiquement et son âge avait bien avancé. La petite Tori fut élevé par sa mère, lui préférant dédier sa vie à la recherche de ce qu’il appelait l’Ultime Vérité, celle du combattant parfait. Il entreprit de nombreux voyages dès lors que Tori fut âgé de cinq ans et qu’elle entama son éducation auprès d’un professeur privé particulier. Ô, elle, se contentait de superviser l’école du Kyo, le diamant de son amant.

Ce fut en l’an 95 que le court de son existence changea, alors qu’il revenait d’une de ses nombreuses excursions à la recherche du savoir et de la force, il eut le malheur de découvrir le cadavre de sa fille pendue à la poutre principale du Dojo d’Itaku. La petite fille âgée d’une dizaine d’année était nue teintée de plusieurs hématomes et brûlures sur sa poitrine plate. Elle volait, frêle, sous le bois massif d’où était attaché la  grosse corde qui avait écrasé son squelette au niveau du cou. Ses yeux était clos, la tête légèrement penchée sur le côté, comme si elle s’était endormie épuisée dans son monde d’Enfant.

La douleur du père fut sans précédent, il ne comprit pas comment les 23 hommes les plus forts de la région avaient pu laisser faire cela. Quand il revint, plus personne ne s’entraînait, plus personne ne souhaitait rejoindre le fameux dojo d’Itaku. Le quartier était désertique, silencieux. Le temps était terne et la grisaille traversait les grands rideaux de soie qui cachaient l’intérieur du dojo derrière d’imposantes vitres frappée des initiales du Kyo. Ô pleura du crépuscule à l’aube, cramponnant nerveusement sa fille éteinte dans ses bras. Elle pleura tellement qu’elle en perdit l’usage de la voix, traumatisée par ce qui s’était passé.

Lui, dépassé par d’innombrables sentiments, questionna le voisinage.

Un homme, seul, était venu défier les 23 combattants jugés dignes représentants des arcanes secrets du Kyokushinkai. Il avait prévenu qu’en cas de victoire, son tribut serait le droit de mort sur la petite Tori. Une rixe éclata et il ne laissa derrière lui que des fuyards. Il avait réduit le travail de nombreuses années à néant. Décrédibilisant totalement l’ouvrage du vieux shinobi, il repartit sans laisser ni trace ni nom. Ô No se trancha la gorge le lendemain alors que le jour se levait, dans sa chambre. Elle avait pris le soin de s’allonger près de sa chair, le fruit mort de ses entrailles.

Le maître fut désabusé et préféra s’exiler loin de toute civilisation, retrouver sa solitude et oublier sa peine. Dans les endroits les plus dangereux et atypiques de chaque grand pays, il brava la nature et survécut en abattant animaux, recueillant son énergie dans la faune et la flore. L’ermite se nourrit de toutes ces expériences et de ces nombreuses expéditions pour avancer et parfaire ses connaissances. Après cinq ans d’ermitage, il reprit les recherches au sujet de l’assassin de sa fille.

Le plus terrible n’était pas la mort ou l’infanticide dans toute cette tragédie. Le plus effroyable des faits, c’était que cet homme avait réussi à lui tout seul à vaincre 23 machines à tuer et à les pousser à fuir. Comment  avaient ils pu faire impasse à leur honneur ? Se demanda longtemps le vieux maître. Il avait la recherche de l’Ultime Vérité entrepris par ce fils de paysan, mercenaire, shinobi, samouraï, père et grand maître fondateur du complexe Kyo.

Finalement, il vendit son Dojo à un prix acceptable et prit retraite au pays du fer où il écoula sa fortune pour vivre dans un cadre digne. Il n’abandonna jamais le combat et continua d’organiser des tournois et des championnats pour faire s’affronter nombre d’arts martiaux. Il entreprit de connaître chaque détail des styles de combats et poussa le ninjutsu, le taijutsu et le genjutsu sous toutes leurs formes à s’affronter recrutant de nombreux combattants de talents. Son deuxième établissement, plus grand, le complexe mondial de combat ou plus sobrement appelé le Kyo 2, rencontra lui aussi un franc succès. Tant sur le plan commercial que spirituel et technique, le Kyo 2 était reconnu. Un endroit où tous les styles de combats se mélangeaient pour élire chaque année un champion digne de tous les honneurs et de toutes les reconnaissances.

Le maître continua de fréquenter des femmes, traînées ou intellectuels, combattantes et même prêtresses mais rien ne parvint à lui faire oublier la femme à la crinière blonde qui lui avait montré la lumière au plus profond des ténèbres. Celle qui lui avait offert sa chair, un enfant. Par la suite, le grand maître refusa à tous son enseignement. Plus jamais il n’eût de disciples, ce qui suggère qu’il est le dernier connaisseur et pratiquant du Kyokushinkai. Il tint une bibliothèque dans son domaine au pays du fer où sont recensées toutes les connaissances à propos du combat, l’art du sabre, des arts martiaux et les deux autres branches, celle du Nin et du Gen. Le temps passa et l’espoir de venger la mort de sa fille s’amoindrit. Seulement sa soif de combat ne semblait pas s’éteindre ou s’estomper. Malgré une vie remplie d’atrocités et d’actes légendaires, il demeurait ce petit paysan intrigué par les facultés spirituelles du combat. Un passionné de la guerre sous toutes ses formes, du duel jusqu’à la stratégie.

AN 118, aujourd’hui entre le pays du Fer et le pays du vent dans une taverne malfamée.

-Cerner son adversaire et lui infliger, en un coup, une mort certaine. Voilà mon nindô.

Un temps de silence, la jeune femme regarde le sage maître avec de grands yeux ébahis. Un profond respect est palpable dans son attitude avec celui-ci, elle le craint et pourtant elle souhaite rester proche de lui. Son haleine empeste l’alcool et son regard n’a plus rien de sage contrairement à toute à l’heure, lorsqu’il a passé la porte d’entrée de la taverne il y a une heure. Elle pose une main sur la cuisse du vieil homme qui relève doucement ses sourcils grisonnants tout en se caressant la moustache de bas en haut en effleurant les extrémités de ses lèvres. Il pousse un soupir puis la regarde dans les yeux.

- Vous devez avoir eu une vie loin des plus communes, vieil homme.

La fascination de cette presque pucelle pour la sagesse du vieillard était compréhensible, pourtant il ne put s’empêcher de lever les yeux au ciel. Malgré ses traits rudes, il dégageait une solidité infaillible qui contribuait à sa beauté physique et à son prestige.

Il relève son avant bras pour faire glisser la manche de son kimono noir vers son coude puis empoigne son verre. Il fit tournoyer quelques instants le liquide présent dans celui-ci et s’exprima sur un ton plutôt désinvolte contraire aux expectations de la jeune femme qui le regardait avec des yeux de désir. Sa voix était cassée par la boisson et le temps.

-Tu n’sais pas, jeune fille, tout ce que l’on a le temps de faire en six décennies d’existence.

Elle s’attend bien sûr à un récit des plus glorieux de la part du guerrier dur comme l’acier.

-J’ai tué d’innombrables gens, et j’ai battu absolument tous mes adversaires. Pourtant.

Il s'arrête, il a les yeux pleins de mélancolie.

-Le seul adversaire qui en valait vraiment la peine… j’l’ai abandonné.

-Pourq…

-Non, n’dis rien, tu n’as rien d’intéressant à m’dire de toute façon.


Il secoue quasi négativement la tête et boit son verre effaçant de ses yeux cette mélancolie soudaine.

-Alors c’est pour ça que j’baise des filles comme toi… Allez, viens.

Il se leva et s’enfonça dans la nuit suivie de la jeune sotte, son kimono noir se confondant parmi les ombres. Sa force confondant sa faiblesse.


• Âge :
• Localisation : Seine et Marne
• Prénom : Mohamed
• Nindo : Plusieurs choses
• Passions : Sport en général, cinéma, séries HBO, spiritualité, politique
• Personnage du manga préféré : Personne en particulier
• Comment avez vous découvert le forum ? : Google
• Comment trouvez vous le forum ? : Bien
• Que faudrait il changer ? : Je sais pas
• Autre chose ? : (Avez-vous déjà RP, depuis combien de temps, une remarque particulière...)
• Avez vous lu le règlement ?* :
Oui?




Dernière édition par Shizone Nabazachi le Jeu 8 Sep - 15:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://i.imgflip.com/1b8mnt.jpg https://sns-rp.forumgratuit.org/t5998-bingo-book-kyokushinkai https://sns-rp.forumgratuit.org/t5986-la-legende-du-kyo#46358
Izaya Okazaki

Izaya Okazaki
Messages : 131

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Talents:

La légende du Kyo Empty
MessageSujet: Re: La légende du Kyo   La légende du Kyo EmptyDim 4 Sep - 19:14

Bienvenue. Pour la description physique, elle doit être écrite et non résumé en une image ^^

_________________
Tu me trouve faible ? Vient te battre alors
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t5886-annales-d-izaya#45745 https://sns-rp.forumgratuit.org/t5846-bingo-book-de-izaya#45385 https://sns-rp.forumgratuit.org/t5845-izaya-de-konoha-fini
Shinsei Uchiha
Rang C
Rang C
Shinsei Uchiha
Messages : 1136

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 0 B - 1 C - 0 D
Talents:

La légende du Kyo Empty
MessageSujet: Re: La légende du Kyo   La légende du Kyo EmptyDim 4 Sep - 19:26

Certainement encore un pratiquant d'aikido ?
J'apprécie les personnes intéressées par la spiritualité, si tant est que celle-ci n'est pas une institution, fourvoyée, instaurée par des mouvements peu recommandables.

Cela dit par "séries HBO" j'ose croire qu'il s'agit-là d'un fan de Game of Thrones !

Bref... C'est une histoire très intéressante et très bien romancée. Mais le RP nomade risque d'être difficile à pratiquer.

_________________
"L'existence des villages ninjas n'a qu'un sens : réunir et protéger."
-Shinsei Uchiha, Été 120, "Les Hautes Sphères", Kumo.
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t7896-annales-de-shinsei-uchiha https://sns-rp.forumgratuit.org/t5865-bingo-book-de-shinsei-uchiha https://sns-rp.forumgratuit.org/f475-dossier-shinsei-uchiha https://sns-rp.forumgratuit.org/t5866-shinsei-uchiha
Shizone Nabazachi

Shizone Nabazachi
Messages : 92

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

La légende du Kyo Empty
MessageSujet: Re: La légende du Kyo   La légende du Kyo EmptyDim 4 Sep - 19:41

Bonsoir, simplement que comme une bille j'avais pas vu qu'il y avait une partie desceiption physique et comme j'ai énormément décrit le physique de Shizone dans l'histoire ben je me suis dis que c'était mieux de mettre une petite image plutôt que copier coller un bout du texte.

Et pour te répondre HBO a produit beaucoup de très bonnes séries comme Les Soprano ou Oz, plus anciennes que GOT qui n'est pas ma série préféré.

Vous aurez compris que mon personnage s'inscrit dans un thème d'art martial très proche de l'univers des films d'action asiatiques.
Revenir en haut Aller en bas
https://i.imgflip.com/1b8mnt.jpg https://sns-rp.forumgratuit.org/t5998-bingo-book-kyokushinkai https://sns-rp.forumgratuit.org/t5986-la-legende-du-kyo#46358
Shinsei Uchiha
Rang C
Rang C
Shinsei Uchiha
Messages : 1136

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 0 B - 1 C - 0 D
Talents:

La légende du Kyo Empty
MessageSujet: Re: La légende du Kyo   La légende du Kyo EmptyDim 4 Sep - 20:09

Je vois parfaitement ! J'en connais bon nombre d'ailleurs comme The Warriors Way qui est excellent.
J'apprécie pas mal ce genre de personnage. Peut-être aurons-nous l'occasion de RP ensemble, ce dont je doute, mais il faut continuer d'espérer.

Bon courage pour ta vie de nomade !

_________________
"L'existence des villages ninjas n'a qu'un sens : réunir et protéger."
-Shinsei Uchiha, Été 120, "Les Hautes Sphères", Kumo.
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t7896-annales-de-shinsei-uchiha https://sns-rp.forumgratuit.org/t5865-bingo-book-de-shinsei-uchiha https://sns-rp.forumgratuit.org/f475-dossier-shinsei-uchiha https://sns-rp.forumgratuit.org/t5866-shinsei-uchiha
Soufuku Nitobe
Rang S
Rang S
Soufuku Nitobe
Messages : 1949

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 1 D
Talents:

La légende du Kyo Empty
MessageSujet: Re: La légende du Kyo   La légende du Kyo EmptyDim 4 Sep - 20:32

Bonsoir et bienvenue sur Sns, j'espère que tu te plairas sur le forum.

Si tu as la moindre question n'hésite pas à venir mp les membres du staff ou à nous contacter via les moyens de messagerie instantanée.

Passons à présent à ta fiche, j'aime tout particulièrement le scénario que je trouve original même si le chef de guerre qui s'en vas massacrer et qui souhaite massacrer c'est une histoire habituelle... Cependant c'est le contexte dans lequel tu mets en place ton histoire qui me plait, c'est sombre très sombre et mature, j'adores ça. Tu as une bonne qualité d'écriture qui intensifie l’immersion du lecteur et cela est un bon point voir un très bon point.

Cependant il va te manquer quelque chose pour pouvoir commencer à jouer, une chose qui se passe du coté réglementaire. Je t'invite à le relire, bon courage.

Soufuku Nitobe.

_________________
"Chaque chaton grandit pour devenir un chat. Ils paraissent inoffensifs au départ, petits, calmes, lapant leurs soucoupes de lait. Mais une fois que leurs griffes deviennent assez longues, ils vont jusqu'au sang. Parfois de la main qui les a nourri. Pour ceux d'entre-nous grimpant au sommet de la chaîne alimentaire, il ne peut y avoir de pitié, il y en a une, mais une seule règle : Chasser ou être chassé".
Franck Soufderwoord-Heiwa of cards- Yuukan- An 120.


Naemilia > All J'ai été forcé à le dire j'vous le jure !

"Pas si vite ! Puisque j'aime bien la gueule des Sunajins et qu'ils sont faibles, je donne 20 pts de plus à Suna no Kuni, et comme je suis accesoirement Kazekage je retire 10 pts aux autres villages." Soufbledore-Conseille du staff/Yuukan-An 120.
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t4530-bingo-book-de-soufuku-nitobe-hachidaime-kazekage https://sns-rp.forumgratuit.org/t4363-madaonitobe-soufuku-20-ans-plus-tard
Shura Uzumaki
Rang B
Rang B
Shura Uzumaki
Messages : 328

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

La légende du Kyo Empty
MessageSujet: Re: La légende du Kyo   La légende du Kyo EmptyLun 5 Sep - 6:18

Personnage intéressant Surprised
(Ouah ça fais longtemps que j'ai pas fais la section présentation j'ai l'impression d'être une gamine lors des fête de Noël Very Happy

_________________
Châkura no sôzo
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t4663-bingo-book-shura-honodenki https://sns-rp.forumgratuit.org/t4655-le-sceau-survivant-des-honodenki
Shizone Nabazachi

Shizone Nabazachi
Messages : 92

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

La légende du Kyo Empty
MessageSujet: Re: La légende du Kyo   La légende du Kyo EmptyLun 5 Sep - 7:04

Merci vous deux!

Oui l'histoire du chef de guerre qui massacre sans peine c'est très récurent dans les univers asiatiques qui sont teintés d'une extrême violence. Cela se retrouve dans les mangas, même destinés aux enfants, où on retrouve des scènes de mort ou autre exactions.

En tout cas je vous remercie pour vos remarques et j'espère que cela suffira pour obtenir le grade de Anbu et commencer l'aventure avec vous. Smile
Revenir en haut Aller en bas
https://i.imgflip.com/1b8mnt.jpg https://sns-rp.forumgratuit.org/t5998-bingo-book-kyokushinkai https://sns-rp.forumgratuit.org/t5986-la-legende-du-kyo#46358
Soufuku Nitobe
Rang S
Rang S
Soufuku Nitobe
Messages : 1949

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 1 D
Talents:

La légende du Kyo Empty
MessageSujet: Re: La légende du Kyo   La légende du Kyo EmptyMar 6 Sep - 15:01

Je valide la lecture du règlement et donne mon avis favorable pour un ninja non affilié au grade Anbu.

_________________
"Chaque chaton grandit pour devenir un chat. Ils paraissent inoffensifs au départ, petits, calmes, lapant leurs soucoupes de lait. Mais une fois que leurs griffes deviennent assez longues, ils vont jusqu'au sang. Parfois de la main qui les a nourri. Pour ceux d'entre-nous grimpant au sommet de la chaîne alimentaire, il ne peut y avoir de pitié, il y en a une, mais une seule règle : Chasser ou être chassé".
Franck Soufderwoord-Heiwa of cards- Yuukan- An 120.


Naemilia > All J'ai été forcé à le dire j'vous le jure !

"Pas si vite ! Puisque j'aime bien la gueule des Sunajins et qu'ils sont faibles, je donne 20 pts de plus à Suna no Kuni, et comme je suis accesoirement Kazekage je retire 10 pts aux autres villages." Soufbledore-Conseille du staff/Yuukan-An 120.
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t4530-bingo-book-de-soufuku-nitobe-hachidaime-kazekage https://sns-rp.forumgratuit.org/t4363-madaonitobe-soufuku-20-ans-plus-tard
Shizone Nabazachi

Shizone Nabazachi
Messages : 92

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

La légende du Kyo Empty
MessageSujet: Re: La légende du Kyo   La légende du Kyo EmptyMar 6 Sep - 17:11

Merci! Patience et bientôt la légende du Kyo reprendra du service. Razz
Revenir en haut Aller en bas
https://i.imgflip.com/1b8mnt.jpg https://sns-rp.forumgratuit.org/t5998-bingo-book-kyokushinkai https://sns-rp.forumgratuit.org/t5986-la-legende-du-kyo#46358
Atsui Shisei
Rang S
Rang S
Atsui Shisei
Messages : 1671

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

La légende du Kyo Empty
MessageSujet: Re: La légende du Kyo   La légende du Kyo EmptyMar 6 Sep - 18:01

Avant de continuer il faudrait respecter le modèle de la présentation. Nous souhaitons avoir, pour mieux connaître ton perso, une section avec une description claire de ton physique (en mots) et une autre en description clair de ton état mental.

Le premier est inexistant, et le deuxième est extrêmement court. Tu as peut-être fait ta description dans ton histoire, mais tu devras aussi la refaire dans la section description physique. Note que si tu devais copier/coller la description de ton histoire pour la mettre dans la section plus haut, cela ne jouerait pas en ta faveur. Bonne chance!

_________________
La légende du Kyo 334493bann2
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t4452-tetsu-uchida https://sns-rp.forumgratuit.org/t4480-tetsu-uchida-hakka
Shizone Nabazachi

Shizone Nabazachi
Messages : 92

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

La légende du Kyo Empty
MessageSujet: Re: La légende du Kyo   La légende du Kyo EmptyMar 6 Sep - 19:03

L'intransigeance est la marque des grands, ahaha bon ben je m'y lance.
Revenir en haut Aller en bas
https://i.imgflip.com/1b8mnt.jpg https://sns-rp.forumgratuit.org/t5998-bingo-book-kyokushinkai https://sns-rp.forumgratuit.org/t5986-la-legende-du-kyo#46358
Shizone Nabazachi

Shizone Nabazachi
Messages : 92

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

La légende du Kyo Empty
MessageSujet: Re: La légende du Kyo   La légende du Kyo EmptyMar 6 Sep - 19:56

Et voilà... Enfin et complètement terminé, je l'espère! Bonne lecture.
Revenir en haut Aller en bas
https://i.imgflip.com/1b8mnt.jpg https://sns-rp.forumgratuit.org/t5998-bingo-book-kyokushinkai https://sns-rp.forumgratuit.org/t5986-la-legende-du-kyo#46358
Ashiro Ryuka

Ashiro Ryuka
Messages : 994

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 2 S - 5 A - 1 B - 0 C - 0 D
Talents:

La légende du Kyo Empty
MessageSujet: Re: La légende du Kyo   La légende du Kyo EmptyMer 7 Sep - 10:47

Bienvenu ! Joli style d'écriture cependant le code de la présentation n'est pas complété en bon et dû forme. Je validerai quand ce sera fait.
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t4447-bingo-book-du-godaime https://sns-rp.forumgratuit.org/t948-presentation-de-ashiro-ryuka-termine#36353
Yumi Esuki
Rang S
Rang S
Yumi Esuki
Messages : 4289

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Talents:

La légende du Kyo Empty
MessageSujet: Re: La légende du Kyo   La légende du Kyo EmptyMer 7 Sep - 12:01

Hey, bienvenue à toi. Désolé de ne te dire ça que maintenant, mais les nouveaux doivent nécessairement être validés dans un village. Il te faudra donc choisir un village d'accueil, même si ton personnage vient tout juste de le rejoindre IRP. ^^

See you !

_________________
La légende du Kyo 89314a8306e63182043aec854b75a3c5
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t2179-annales-de-yumi-esuki https://sns-rp.forumgratuit.org/t4481-bingo-book-de-yumi-esuki-v2 https://sns-rp.forumgratuit.org/f322-dossier-kazekage-yumi-esuki https://sns-rp.forumgratuit.org/t4477-yumi-esuki-l-aube-d-une-nouvelle-ere
Invité
Invité
avatar

La légende du Kyo Empty
MessageSujet: Re: La légende du Kyo   La légende du Kyo EmptyMer 7 Sep - 12:34

Bienvenu ! J'ai adoré lire ton texte, c'est impressionnant.
Revenir en haut Aller en bas
Shizone Nabazachi

Shizone Nabazachi
Messages : 92

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

La légende du Kyo Empty
MessageSujet: Re: La légende du Kyo   La légende du Kyo EmptyMer 7 Sep - 16:32

Bonjour, je ne vous cache pas que je suis déçu par la nouvelle que Yumi a énoncé puisque cela signifie que je vais devoir trouver un nouveau forum.

Ce n'est absolument pas de l'entêtement. J'ai repris l'écriture dans l'univers Naruto pour y interpréter un style précis de personnage et je ne souhaite pas RP dans un village pour l'instant...

Je vous félicite pour ce forum très réussi et vous remercie pour votre temps et attention, vos messages de bienvenus, etc. On n'est pas accueilli de cette façon dans tous les forums.

Vous pouvez basculer ma présentation dans les abandons ou la supprimer si cela vous convient mieux, pour ce qui est de l'écriture et des dix heures que m'ont pris cette présentation (La penser, puis l'écrire, et enfin la peaufiner) ce n'est pas si grave puisque je me suis éclaté en écrivant ces quelques trucs.

A bientôt, Mohamed Smile.
Revenir en haut Aller en bas
https://i.imgflip.com/1b8mnt.jpg https://sns-rp.forumgratuit.org/t5998-bingo-book-kyokushinkai https://sns-rp.forumgratuit.org/t5986-la-legende-du-kyo#46358
Tsubaki Narahima
Rang A
Rang A
Tsubaki Narahima
Messages : 161

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

La légende du Kyo Empty
MessageSujet: Re: La légende du Kyo   La légende du Kyo EmptyJeu 8 Sep - 0:36

Après camarade, c'est casses couille, sérieux, tu nous fais baver avec une prés énorme.
Rien ne t’empêche de déserter ton village très vite, juste histoire de baiser le système (que je trouve un peu con mais bon)
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t5515-bingo-fiche-tsubaki#42853 https://sns-rp.forumgratuit.org/f400-dossier-tsubaki-narahima https://sns-rp.forumgratuit.org/t5512-l-avenement-de-tsu-chapitre-un-la-tant-attendue-presentation-en-cour#42813
Yumi Esuki
Rang S
Rang S
Yumi Esuki
Messages : 4289

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Talents:

La légende du Kyo Empty
MessageSujet: Re: La légende du Kyo   La légende du Kyo EmptyJeu 8 Sep - 9:58

On lui a proposé un compromis par MP. Smile A voir s'il le saisit ou pas. Sinon, tant pis ! Avec ses qualités de rôliste, il trouvera son bonheur ailleurs.

Bonne continuation à toi dans tous les cas.

_________________
La légende du Kyo 89314a8306e63182043aec854b75a3c5
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t2179-annales-de-yumi-esuki https://sns-rp.forumgratuit.org/t4481-bingo-book-de-yumi-esuki-v2 https://sns-rp.forumgratuit.org/f322-dossier-kazekage-yumi-esuki https://sns-rp.forumgratuit.org/t4477-yumi-esuki-l-aube-d-une-nouvelle-ere
Shizone Nabazachi

Shizone Nabazachi
Messages : 92

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

La légende du Kyo Empty
MessageSujet: Re: La légende du Kyo   La légende du Kyo EmptyJeu 8 Sep - 16:04

Bonjour, très content que nous ayons trouvé une entente ce qui signifie que je pourrais RP parmi vous une fois les validations obtenues.

Je précise que j'ai édité les derniers détails qui clochaient dans ce code que je trouve très lourd et plutôt encombrant pour ma part. En espérant avoir vite de vos nouvelles, à bientôt!
Revenir en haut Aller en bas
https://i.imgflip.com/1b8mnt.jpg https://sns-rp.forumgratuit.org/t5998-bingo-book-kyokushinkai https://sns-rp.forumgratuit.org/t5986-la-legende-du-kyo#46358
Atsui Shisei
Rang S
Rang S
Atsui Shisei
Messages : 1671

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

La légende du Kyo Empty
MessageSujet: Re: La légende du Kyo   La légende du Kyo EmptyJeu 8 Sep - 16:09

Je me suis occupé des derniers détails. Je valide Anbu Nomade.

_________________
La légende du Kyo 334493bann2
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t4452-tetsu-uchida https://sns-rp.forumgratuit.org/t4480-tetsu-uchida-hakka
Shizone Nabazachi

Shizone Nabazachi
Messages : 92

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

La légende du Kyo Empty
MessageSujet: Re: La légende du Kyo   La légende du Kyo EmptyJeu 8 Sep - 16:26

Merci! Let the game begin... Smile
Revenir en haut Aller en bas
https://i.imgflip.com/1b8mnt.jpg https://sns-rp.forumgratuit.org/t5998-bingo-book-kyokushinkai https://sns-rp.forumgratuit.org/t5986-la-legende-du-kyo#46358
Yumi Esuki
Rang S
Rang S
Yumi Esuki
Messages : 4289

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Talents:

La légende du Kyo Empty
MessageSujet: Re: La légende du Kyo   La légende du Kyo EmptyJeu 8 Sep - 20:05

Le code n'est plus encombrant d'ailleurs, tu as été l'un des derniers à subir le monstre qu'on avait avant. =D

Ravi de te compter parmi nous du coup, bienvenue ! Si tu as un compte Skype, n'hésite pas à me MP pour que je t'ajoute à notre conv (c'est essentiellement par ce biais qu'on communique et que tu trouveras des partenaires de RP).

_________________
La légende du Kyo 89314a8306e63182043aec854b75a3c5
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t2179-annales-de-yumi-esuki https://sns-rp.forumgratuit.org/t4481-bingo-book-de-yumi-esuki-v2 https://sns-rp.forumgratuit.org/f322-dossier-kazekage-yumi-esuki https://sns-rp.forumgratuit.org/t4477-yumi-esuki-l-aube-d-une-nouvelle-ere
Shizone Nabazachi

Shizone Nabazachi
Messages : 92

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

La légende du Kyo Empty
MessageSujet: Re: La légende du Kyo   La légende du Kyo EmptyJeu 8 Sep - 20:23

Je me contenterai de cette chaleureuse ChatBox et du système de MP, merci encore!
Revenir en haut Aller en bas
https://i.imgflip.com/1b8mnt.jpg https://sns-rp.forumgratuit.org/t5998-bingo-book-kyokushinkai https://sns-rp.forumgratuit.org/t5986-la-legende-du-kyo#46358
Contenu sponsorisé



La légende du Kyo Empty
MessageSujet: Re: La légende du Kyo   La légende du Kyo Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La légende du Kyo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] La Légende de Bruce Lee [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: V2 :: HRP :: Fiches validées :: Autres-
Sauter vers: