Partagez
 

 La fin de Kazehaya et le début d'un kazekage, un deserteur contre Hazuka et Sergerk.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hazuka Shiimata

Hazuka Shiimata
Messages : 255

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 1 C - 0 D
Talents:

La fin de Kazehaya et le début d'un kazekage, un deserteur contre Hazuka et Sergerk. Empty
MessageSujet: La fin de Kazehaya et le début d'un kazekage, un deserteur contre Hazuka et Sergerk.   La fin de Kazehaya et le début d'un kazekage, un deserteur contre Hazuka et Sergerk. EmptyDim 9 Mar - 11:42

-Hazuka VS Kazehaya-

 

.QUAND ON RETROUVE L'ENNEMI QU'ON AIME.





  Tu as cherché Kazehaya depuis la nuit des temps, depuis qu'il t'a pris ta soeur jumelle et l'a envoyée dans un autre monde. Mais depuis peu, tu ne sais plus où tu te trouves. Tu ne sais plus où tu en es. Kazehaya a réapparu, il s'est manifesté aux frontières de Suna ; et tu n'as pas quitté sa trace.

  Tu le poursuis encore et encore, mais tu sens que tu n'est plus toi même. Pourquoi ? Ton teint est pâle, tes cheveux deviennent blanchâtres, seuls tes yeux gardent leur couleur bleu azur si profonde. Ta soeur Kagami n'était-elle pas comme cela ? Est-ce donc l'effet du poison que t'a administré ce Kumojien lors du premier tournoi que tu as effectué ? Qu'est-ce qui se passe en toi ? Tu te souviens de souvenirs de Kagami, tu te souviens de certaines choses que tu avais oublié. Mais ce ne sont pas des choses qui t'appartiennes. Ce sont les précieux souvenirs de ta jumelle, de ta soeur, de celle qui a un temps formé le duo sanglant avec ce déserteur que tu recherches... qui sont-ils vraiment ? Qui sont ces deux-là ? Qui sont-ils ?!? Tu te tortures l'esprit, maugréant de nombreuses grossièretés. C'est insensé. Tu en viens à te demander qui est ta soeur. Mais y aura-t-il réponses à tes questions ? Tu en as marre de ne pas savoir. Tu en as marre de ne pas comprendre. Alors, la tête relevée, tu fixes le désert. Kazehaya est quelque part par ici. Tu le sais. Tu le sens. Et tu le poursuivras jusqu'à la mort.


La fin de Kazehaya et le début d'un kazekage, un deserteur contre Hazuka et Sergerk. Kaze_j10


  Tu t'arrêtes de marcher. Te dressant en plein coeur du sable de Suna, droite et imposante, tu regardes l'horizon en plissant les yeux. Tu portes pour une fois une petite robe noire par dessous ton uniforme de barmaid, qui se soulève lorsque le vent vient en caresser les pans et les nombreux plis. Mais ce n'est pas parce que tu es fatiguée de marcher que tu te poses en plein désert. Ce n'est pas parce que tu ne sais pas où te trouves dans Kaze no Kuni. Non. C'est parce que tu as senti Kazehaya derrière toi, ce Kazehaya que tu cherches depuis la nuit des temps. Tu te retournes alors lentement, lui faisant face. Tes cheveux viennent se reposer autour de toi en une coiffure parfaite, et ainsi, tu l'observes. Toujours le même, il n'as pas changé. Presque 12 ans maintenant que la nuit sanglante est passée, presque 12 ans que ta jumelle n'est plus, mais pourtant. C'est comme si tu la sentais dans ton coeur, dans ta poitrine, comme si tu la sentais revivre. Une impression assez étrange t'assaille. Tu ne sais pas ce que cela veut dire, tu ne sais pas ce qui se passe ; mais tu sais que Kazehaya a des réponses. Alors tu te dresses devant et contre lui. Il est temps d'en finir. La comédie a assez duré ; il va avouer et subir le même sort que Kagami ! 


La fin de Kazehaya et le début d'un kazekage, un deserteur contre Hazuka et Sergerk. Senku10


 Tu tends ton bras droit, les doigts écartés dans les 5 directions. Kagami la marionnette glisse lentement de ton épaule et viens se retrouver dans le prolongement de ton bras et de tes fils de chakra. Kazehaya de l'autre côté en a fait de même, et une silhouette vêtue de couleurs chaudes se dresse entre lui et ton duo. Senku na chô. Tu plisses les yeux et t'apprêtes à combattre. Tu sais comment sont ses marionnettes. Tu connais la réputation qu'il a, et tu connais même sa puissance dévastatrice. Plus de 300 victimes à son actif, de tous les villages et de toutes les positons sociales. S'il n'était pas déserteur, il aurait très bien pu être anbu, ou même kage. Bien loin de ton propre niveau, en somme. Mais tu as juré de ne pas le laisser s'enfuir encore une fois, pour venger ta défunte soeur ; alors tu te concentres et laisses filer ta rage vers lui. 

- Kagami... rejoins-moi encore une fois. Je t'attends. Je t'attendrais autant qu'il le faudra, mais tu reviendras vers moi. N'essaie pas de résister, Kagami... tu es à moi.

  Il ose encore te demander de le rejoindre après ce qu'il a fait à ta soeur. Il ose t'appeler comme elle, faire comme si tu étais elle. Tu le détestes. Tu le maudis de toute ton âme. Mais un lien irrésistible reste quand même, invisible, accroché comme une sangsue entre vous deux. Malgré cela, tu sais comment réagir. Tu ne changeras pas :

- Kazehaya !! Tu as tué ma soeur, tu me l'as enlevée, et maintenant, tu veux que je joue la comédie et vienne la remplacer ?! tu prends un air dédaigneux, sifflant comme celui d'une vipère. Tu peux toujours rêver pour que je te rejoigne !

- Je t'attendrais aussi longtemps qu'il le faudra, peu importe ton nom, mais tu reviendras vers moi. Je t'attendrais.

Tu réponds alors à sa provocation et, plantant tes yeux bleus dans ses yeux rouges, coures sur lui en projetant ta marionnette. Celle-ci file vers lui le sabre levé, ta rage de transmettant dans tes mouvements ; et une danse enflammée s'entame entre vos deux duos. Tu sais pertinemment que tu ne dois pas frôler les papillons qui virevoltent autour de Senku. Et lui sais ce que tu es. Ta marionnette abat son sabre sur Senku, qui pare à chacun de tes coups. Vous filez à pleine vitesse vers Suna, déplaçant le sable, produisant presque jusqu'à une tornade autour de vous. La puissance de vos coups se répercute dans le sol et fait sauter les grains de sable sur une trentaine de mètres de circonférence. Le combat enragé produit tellement de secousses que cette lutte est visible même depuis les portes de Suna, à une centaine de mètres. Vous attaquez, vous parez, vous reculez, vous filez à pleine vitesse. Kazehaya fait alors un grand geste de son bras droit, que tu n'aperçois que parce que le sceptre que tu regardais jusqu'alors disparaît derrière un plis du vêtement orangé de la marionnette. Tu te rends compte que tu t'es fait avoir et t'es fait attirer par les lumières rouge vif qui se balançaient de partout sur Senku. C'est trop tard.


La fin de Kazehaya et le début d'un kazekage, un deserteur contre Hazuka et Sergerk. Haremi11


 Un drap bleu apparaît derrière la marionnette et vient abattre son long bâton sur Kagami. D'un coup, tu projettes ton bras en arrière, ce qui ramène ta marionnette et fait voler le sable en un demi-cercle poussiéreux. Il a sorti Haremi. Des lors, ce combat devient un 2 contre 3 à son avantage... d'autant plus que vous venez d'entrer dans Suna. Il y a là des habitations et des gens que tu n'as pas envie de toucher. D'ailleurs, nombreux sont ceux qui sont sortis, affolés, et regardent peureusement les centaines de coups que vous vous portez. Certains ont reconnu Kazehaya, certains t'ont reconnue. D'autres vous regardent les yeux horrifiés. Mais tous se demandent qui va sortir vainqueur. Et tous regardent ta mine pitoyable de juunin face à un déserteur de niveau kage.

  Mais tu n'as pas le temps de t'apitoyer sur ton propre sort. Projetant du sable de partout en soulevant Kagami qui s'était écrasée au sol, tu recules de 5 mètres. Pliant ton bras droit où tu y apposes ton rouleau, tu te sers du sable de Suna pour créer une Tenshi de sable, tout en continuant de manipuler ta marionnette même avec le bras plié. Tenshi sort de la toile et vole haut dans le ciel grâce à ses ailes, alors que tu créés une Kagami de sable. Kazehaya s'est rapproché de toi et te menace avec ses marionnettes, mais tu étends tes deux bras prolongés par tes marionnettes afin de le repousser. Et le combat reprend, menaçant de décimer quelques toits, quelques objets se trouvant sur votre passage. Tenshi plonge alors sur Kazehaya et non pas sur ses marionnettes, ce qui l'incite à ramener Haremi vers lui. Mais tu vois qu'il sourit sous sa longue cape noire et son chapeau. C'est alors que tu sens une seconde présence à tes côtés. Qui est-ce donc ? 


_________________
HanaKo : Page fb / Deviantart ♥️  / Galerie SnS
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t567-annales-d-hazuka#3544 https://sns-rp.forumgratuit.org/t511-bingo-book-de-hazuka#3025 https://sns-rp.forumgratuit.org/t498-hazuka-shiimata-presentation
Sergerk Rasack

Sergerk Rasack
Messages : 1088

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: ...
Talents:

La fin de Kazehaya et le début d'un kazekage, un deserteur contre Hazuka et Sergerk. Empty
MessageSujet: Re: La fin de Kazehaya et le début d'un kazekage, un deserteur contre Hazuka et Sergerk.   La fin de Kazehaya et le début d'un kazekage, un deserteur contre Hazuka et Sergerk. EmptyMar 18 Mar - 19:27



La fin d'un de Kazehaya, le début d'un Kazekage

Un règne ne connait aucun répit. Du début à la fin...

Sergerk Rasack & Hazuka Shiimata




.
 

- Veuillez vous passer de ma présence pour ces futilités, j'ai autre chose à faire.

Il avait essayer, et surement réussi, à passer avec une expression la plus neutre possible sur son visage qu'il voulait imperturbable comme le devais être Suna. A l'abri des surprises. Car Sergerk n'aimait vraiment pas ça. Et le message urgent qu'on lui avait fait parvenir ne pouvait que le déranger au plus mauvais moment. Moment ou il aurait dû s'asseoir sur le trône du Kazekage devant les yeux du pays du vent tout entier. Et bien, la futile cérémonie aurait du retard. Plus qu'un désagrément, c'était un danger pour Suna qui s'avançait. Et au devant de se danger, il savait qu'il allait trouver une certaine personne. Et pour cela, son visage trahi une expression d’appréhension alors qu'ils sortaient en trombe du bâtiment du Kazekage en se posant sur un toit pas plus d'une seconde avant de repartir.

Hazuka... Avait-elle déjà été mise au courant de la nouvelle ? Surement, c'était pour elle qu'il venait. Kazehaya, traître du pays du vent et assassin de plusieurs dizaines de personnes dont la sœur de la barmaid. Il voulu s'assurer de sa présence chez elle, dans son habituel bar où le sable recouvrait le plancher, mais c'était sur le sien que venait de provenir un vacarme audible dans presque tout le village. Sergerk changea de direction sans hésiter, se dirigeant vers les portes du village, de son village maintient. Rien de mieux pour commencer qu'un criminel dangereux qui débarque sans prévenir pour des motif inconnus...

La course n'allait pas duré bien longtemps cependant et heureusement. L'entrée n'était pas loin du nouveau dirigeant qui pouvait être sur places en une quelques deux-trois centaines de mètres. Il atterrit dans la rue principale, devant des gens effrayer qui courrait en sens inverse en criant de peur, ou pour chercher des renforts. Alors il attaquait directement dans le village. Plutôt sûr de lui le déserteur. Il allait avoir directement plusieurs dizaines de ninja sur lui, il ne pourrait pas lutter seul. enfin, Sergerk ne savait de lui seulement ses techniques de marionnettistes. Dangereux et surprenant avec des arsenaux varié et surement empoisonnés. Ne pas prendre à la légère serait la précaution minimum.

Le Rasack arriva en vue de l'entrée et du déserteur en déglutissant. Personne devant lui de plus ... qu'Hazuka et une de ses marionnettes. Et en face, un homme qui semblait jeune par le visage et avec devant lui deux marionnettes. Le combat avait non seulement déjà commencer mais il tournait déjà mal. Et la marionnette que manipulait la Shiimata... Elle lui ressemblait... La fameuse Kagami ? Raah, il n'était pas là pour faire des spéculation. Il passa les derniers mètres et atterrit à côté de la nouvellement Junnin en difficulté pendant que celle ci envoyait un clone de sable volé contre le déserteur qui fit revenir un de ses pantins pour qu'il s'en débarrasse d'un coup de sceptre puissant. Il souriait... Qui était ce type au final ?

- On dirais que j'ai un peu de retard. Mais si tu oses entrer dans le village comme si de rien était... Prépare-toi, car tu fais face au Kazekage de Suna ! Kamaitaichi !

Et sur ces mots, il dégaina son sabre dans un grands mouvements qui créa une grande lame du vent qui s’abattit en une bourrasque sur l'adversaire et sur les portes en bois auxquelles il faisait dos. A l'intérieur du village Sergerk ne pouvait utiliser de grosse technique comme une grande lame de vent, trop de risque de dégâts. Mais les marionnettistes avait un désavantages contre lui. Le vent qu'il maîtrisait devait pouvoir couper les fils de chakra entre le renégat et ses marionnettes. Tant qu'Hazuka ne prenait pas trop de risque, il pourrait le bloquer en attendant quelques renfort qui iraient le conduire à sa perte si elle n'avait pas survenue avant.

Spoiler:
 


Crédit: Epicode

_________________
La mort est-elle la dernière phase ?
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t583-annales-de-sergerk-rasack#3706 https://sns-rp.forumgratuit.org/t579-bingo-book-de-sergerk-rasack-termine https://sns-rp.forumgratuit.org/t570-sergerk-rasack-termine
Hazuka Shiimata

Hazuka Shiimata
Messages : 255

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 1 C - 0 D
Talents:

La fin de Kazehaya et le début d'un kazekage, un deserteur contre Hazuka et Sergerk. Empty
MessageSujet: Re: La fin de Kazehaya et le début d'un kazekage, un deserteur contre Hazuka et Sergerk.   La fin de Kazehaya et le début d'un kazekage, un deserteur contre Hazuka et Sergerk. EmptyMer 19 Mar - 6:27

-Hazuka marionnette-

 

.UN HUMAIN, UN KAZEKAGE, ET DIX MARIONNETTES.





 Une bourrasque qui arrive en trombe sur Haremi, un homme aussi grand que blond qui tient son sabre pointé en avant, ayant déjà porté un coup. La marionnette accuse le coup et vient mordre la poussière retombant quelques mètres plus loin, mais cette action ne semble pas avoir été regardée par une jeune femme, qui combat d'ores et déjà contre le très tristement célèbre déserteur Kazehaya. Le duel est  dorénavant déjà bien entamé.

  Tu regardes ton poignet. Blanc comme un linge, aussi blanc que le teint pâle de Kagami. Pourquoi ? Pourquoi ?! Tu cherches à comprendre, tu cherches à résoudre le mystère qui s'abat sur ta pauvre existence. Mais tu n'as le temps de chercher. Tu n'as le temps de comprendre pourquoi. Kazehaya ne te laisse pas un seul instant de repis, et voilà que Senku refait son apparition pour agiter son large éventail devant la pointe de ton sabre ; enfin, de celui de ta marionnette. L'éventail réfléchit tellement intensément la lumière, que tu en es obligée de cligner des yeux. Juste une seconde. Mais c'est une seconde de trop. Tu sens ta marionnette s'enfoncer vers ton ennemi, ramenée et entraînée de force par Senku. Les papillons collants, juste au dessus des minis cristaux luminescents qui t'ont trompée, ont accroché ta fidèle compatriote. Ces satanés papillons mous et adhésifs ont eu raison de la peau de Kagami. Tu rages. Ça n'en est pas fini ainsi !!! La marionnette se débat, se tortille, finit par dégager son sabre d'entre les entremêlements disgracieux. Tu portes le coup de grâce sur ces foutus papillons ; levant le bras d'un air décidé, Kagami va le rabattre sur ses cibles, quand celles-ci se décrochent toutes seules et leur propriétaire vole à tire-d'ailes vers Kazehaya. Un signe de replis ? Non. Tu comprends après ce qu'à voulu faire le déserteur et réalises qu'encore une fois il t'a eue. Maudit Kazehaya !! Ton attention était toute portée sur Senku et Kagami, et tu n'as pas tenu compte d'Haremi, qui s'approchait doucement sur le coté. Maintenant, tu te retrouves avec ta marionnette encerclée par celles de Kazehaya. Comment cela s'est-il passé ? Comment cela est-il possible pour une marionnettiste de ta trempe ?! Un shinobi qui maitrise son art et son theatre n'aurait jamais eu de pareil cas de figure. Coincer une marionnette entre deux de ses semblables est le pire pour un marionnettiste. Le comble du comble. Le summum du summum. La pire des choses possibles. Mais voilà. Kagami est bel et bien coincée et il t'est impossible de la faire revenir pour te protéger, sinon quoi ce serait synonyme de l'abandonner à ses dépends. 

  Tu paniques. Pour la première fois, tu ne sais plus quoi faire. Haremi arrive avec sa plus grande vitesse sur ta droite, tandis que tu ne peux plus te servir de ta main gauche, que tu diriges toujours, tentant de réchapper à l'emprise de Senku sur Kagami. Tu connais les particularités de la poupée d'hiver, pourtant appelée d'un nom printanier. Son sceptre bleu est à éviter absolument. C'est ce qui fait toute sa force, et c'est ce qui permet à ton adversaire d'attraper ses cibles, bien plus aisément que Senku, pourtant déjà efficace. Tu regardes rapidement à gauche, puis à droite. Il y a du monde. Impossible de te sortir de cette situation d'un grand coup de hasard, d'un coup brusque allant te faire voler dans une direction hasardeuse. Tu es à Suna, en plein milieu de la rue, et Sergerk est arrivé. C'était donc lui cette présence ? C'est parce que c'était lui que tu as senti quelqu'un derrière toi ? Tu ne sais pas. Et c'est même la dernière chose à laquelle tu penses, dans ce combat où tu t'adonnes corps et âme. Mais tu espères que Sergerk saura relever ton manque de compétence. Oui ; car déjà, Haremi t'a approchée, toi et ton pauvre kunai levé en guise de barrière, et son bâton t'a atteinte. Le froideur de l'arme au creux de ton cou redescend jusqu'au bas de ton dos, et tu ressens cette sensation molletonneuse que tu as déjà expérimentée. Tu sais ce qui t'attend. Tu sais ce que la marionnette Haremi signifie. Fruit du beau temps. Le beau temps a-t-il un fruit ? Le soleil a-t-il un fruit ? Sauras-tu un jour la réponse ? Cette dernière phrase te laisse pensive. Et progressivement, tu sens tes paupières se fermer. Kazehaya t'emporte avec lui, te prend dans la chaleur de ses bras, t'enferme de ses mains possesseuses. Tu sens un sceau s'apposer sur ton cou, le chakra chatouiller ta peau lisse, et tes membres se dérober. Tu te maintiens. Tu penses. Et puis... plus rien.

  La marionnette Senku se replie, après avoir longuement reflété le soleil dans les rétines dorées du Rasack. Kazehaya n'est pas sûr que cette poupée qu'il aime à utiliser en avant-première de chaque combat, soit très efficace contre le Sunajien qui lui fait face. Il doute même que le soleil et les multiples lumières rouges ne produisent seulement quelque chose en lui. Alors le déserteur descelle rien que pour lui une nouvelle marionnette : Murasaki. 


La fin de Kazehaya et le début d'un kazekage, un deserteur contre Hazuka et Sergerk. Murasa10


 Et tandis que Hazuka s'effondre dans ses bras, il en profite pour revenir avec plus de hargne sur celui qui l'a obligé à faire reculer Haremi jusqu'à 3 mètres en arrière. Il n'a pas apprécié que celle-ci vienne mordre la poussière et s'écraser lamentablement à ses pieds ; et bien plus que cela. Il ne l'a pas accepté. C'est ainsi que le déserteur a décidé de ne pas se contenter de rapporter sa chère Kagami, mais aussi de battre celui qui a touché à une de ses fabuleuses petites poupées actrices de son théâtre, et probablement aussi à sa magnifique Kagami. D'ailleurs, il le reconnait, le fauteur de troubles. C'est celui qui s'est occupé de sa petite chose pendant tous ces mois où il a cherché à la faire revenir dans le bon chemin. Celui qui a réussi le premier tournoi des chuunin à son plus grand dam. Et celui qui était le plus proche de sa fiancée.

  Kazehaya souffle quelques mots à l'oreille inerte d'Hazuka :

- Kagami... tu m'as enfin rejoint. Depuis toutes ces années où j'attends ton retour, depuis tout ce temps que j'ai passé loin de toi, tu es enfin revenue à mes côtés. Nous allons retrouver notre notoriété passée, je te le promets... mais pour le moment il y a quelqu'un que je voudrais éliminer. Tu sais, ce Sergerk avec qui tu restais ? Celui avec qui tu avais fait la route pour le tournoi... ce sera rapide. Nous pourrons enfin être heureux.

  Puis il relève les yeux et observe où en est la situation. Sa marionnette venue faire barrière, remplaçant Senku, n'a pas souffert du voyage. Il exécute un petit mouvement dont lui seul connait les secrets, et une fumée violette épaisse se met à émaner de Murasaki, et se répand tout autour d'elle, produisant une barrière olfactive. Kazehaya en profite pour doubler ses fils de chakra sur la main gauche et emporte de cette façon Hazuka, devenue marionnette. La fumée a stoppé son effet de prolifération et commence à se dissiper. Il n'y voit pas encore très bien, mais sait que n'importe qui qui tenterait de traverser alors que les particules de fumée n'auraient pas toutes été dissipées aurait la peau attaquée et les yeux légèrement brûlés, picotés. Le déserteur aux milles sanglants ne se fait pas du soucis pour ça. Murasaki en première ligne attend que la vision de son propriétaire soit totalement revenue, Hazuka attend de pouvoir percer la défense de Sergerk, sabre en main, et Haremi patiente en dernière ligne, comme barrière protectrice. Seule la carcasse de la marionnette Kagami persiste encore sur le champ de bataille. Les autres spectateurs sont bien loin, effrayés par ce spectacle assez étrange et impressionnant, comme s'ils fuyaient la peste venue investir leur village.


_________________
HanaKo : Page fb / Deviantart ♥️  / Galerie SnS
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t567-annales-d-hazuka#3544 https://sns-rp.forumgratuit.org/t511-bingo-book-de-hazuka#3025 https://sns-rp.forumgratuit.org/t498-hazuka-shiimata-presentation
Sergerk Rasack

Sergerk Rasack
Messages : 1088

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: ...
Talents:

La fin de Kazehaya et le début d'un kazekage, un deserteur contre Hazuka et Sergerk. Empty
MessageSujet: Re: La fin de Kazehaya et le début d'un kazekage, un deserteur contre Hazuka et Sergerk.   La fin de Kazehaya et le début d'un kazekage, un deserteur contre Hazuka et Sergerk. EmptyJeu 8 Mai - 16:56



La fin d'un de Kazehaya, le début d'un Kazekage

Affronter un ennemie et une amie...

Sergerk Rasack & Hazuka Shiimata




.
 

La situation n'était vraiment pas bonne. Pour Sergerk comme pour la Shiimata. Non, bien plus encore pour elle. Inerte dans les bras de son ennemi, de celui qu'elle a toujours recherché pour le tuer et, au vu des mudras de celui-ci, elle avait maintenant un sceau dans la nuque. Et ses intentions ne semblait pas réellement dure à deviner. Si la marionnette jumelle était à terre, il allait se servir d'Hazuka pour attaquer. Et au vue de la nouvelle marionnette qu'il avait invoqué, il ne comptait pas abandonné le combat contre le Kazekage. Encore une poupée, mais encore avec une précision extrême proche de la perfection. Il avait du talent à n'en pas douter et à voir ses mouvements, il contrôlait aussi bien ses armes qu'il ne les fabriquait. Tout de même... La barmaid s'était faite avoir rapidement, sans montrer ses capacités. Avant même de recevoir le coup de sceptre, son ennemi l'avait paralysé de sa présence.

Kazehaya... Il le regardait d'un regard sombre, caché derrière sa marionnette. Le reconnaissait-il ? Du temps ou il avait quelque peu protégé Hazuka sur la route d'Iwa ? Lui qui l'avait fait partir avec elle d'un faux ordre de mission, voulait maintenant se débarrasser de lui. Peu importait. Sergerk allait tuer le déserteur, marquant d'une pierre blanche la journée de sa nomination. Et s'il en avait l'occasion, il récupérerait Hazuka. En tout cas, elle ne lui serait pas obstacle par les sentiments. Si l'autre voulait l'utiliser comme un pantin, ce serait une erreur. Manipuler quelqu'un sans mécanisme lui serait moins profitable au final. Mais ça avait l'air de ses intentions, au vu de ses murmures à l'oreille de la sunajin. Sergerk se campa sur ses jambes, le sabre serré dans la main droite, prêt à esquiver le moindre coup tordu comme en était digne les manipulateurs.

Un mouvement de doigt, et la première marionnette qui venait d'apparaître laissa échapper de sa bouche une brume violette qui couvrit un peu la rue à la hauteur des yeux. Le sabreur recula d'un pas, craignant le poison avant de laisser transparaître un sourire. Le renégat le prenait toujours pour le petit Chunnin tel qu'il l'était avant le tournoi. Se cacher derrière cette brume, que croyait-il faire ? Ca lui bouchait la vue alors que Sergerk... Avait un aigle qui scrutait la scène par le dessus. En tout cas, pas question pour lui d'aller dans la fumée comme cela. Mais là encore, il savait d'avance la réplique à utiliser. Il mordit son pouce gauche tout en chargeant dans sa lame son chakra. Pas de temps à perdre à faire l'un puis l'autre. Il posa un genoux à terre, de sorte à ne pas lâcher son adversaire des yeux s'il faisait son apparition, et apposa sa main pour faire son invocation en soufflant

- Kushyose. Kinsori.

La fin de Kazehaya et le début d'un kazekage, un deserteur contre Hazuka et Sergerk. Armure-du-Scorpion

Le scorpion doré apparu, sans rien dire, sans vraiment bouger à se demander s'il était vraiment vivant. Sergerk n'avait conclu le pacte des scorpions que depuis peu, lors de son retour de voyage, grâce à un des rouleaux de son clan. Mais il avait e bien assez de temps pour comprendre les avantages du scorpion doré. Il fit un signe court de la main, que l'animal comprit aussitôt : il se disloqua en lumière et accola ses partie de son corps autour de celui de Sergerk afin de lui former une armure. Ce-dernier tendit son sabre à nouveau vers là ou l'ennemi était selon son oiseau et lança :

- Futon ! Le Tir de Lame !

La balle de chakra vent partit à pleine vitesse dans le rideau de fumée, laissant un trou dans lequel Sergerk, lancé à pleine vitesse glissa sa tête pour éviter d'être touchée par la brume possiblement dangereuse, le reste du corps protéger par l'armure. L'attaque-surprise se déroulait tout en vitesse : la marionnette percutée par l'attaque Futon en pleine poitrine recula, projetée. Le déserteur n'eut que le temps d'essayer de la faire attaquer de par son sabre qui... fut bloqué par la queue de Kinsori, encore contrôler par le scorpion qui utilisait son chakra pour s'alléger et ne pas trop gêner la vitesse du bras du Kazekage qui abattit son sabre vers la poupée visant à la couper en deux en profitant de la fragilité de l'endroit frappé par la balle. Le sabre de planta seulement légèrement dans le corps, ce qui informa Sergerk de la solidité des pantins, avant de passer en force et de la couper en deux grâce au chakra du vent. Le sabreur termina son mouvement en coupant sec les fils de chakras qui reliait les deux morceaux à leur possesseur. Puis il se redressa et fit face à Kazehaya qui avait ramené Hazuka et son autre marionnette auprès de lui.

Crédit: Epicode

_________________
La mort est-elle la dernière phase ?
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t583-annales-de-sergerk-rasack#3706 https://sns-rp.forumgratuit.org/t579-bingo-book-de-sergerk-rasack-termine https://sns-rp.forumgratuit.org/t570-sergerk-rasack-termine
Hazuka Shiimata

Hazuka Shiimata
Messages : 255

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 1 C - 0 D
Talents:

La fin de Kazehaya et le début d'un kazekage, un deserteur contre Hazuka et Sergerk. Empty
MessageSujet: Re: La fin de Kazehaya et le début d'un kazekage, un deserteur contre Hazuka et Sergerk.   La fin de Kazehaya et le début d'un kazekage, un deserteur contre Hazuka et Sergerk. EmptyVen 9 Mai - 14:51

-Un vrai combat-

 

.UN THEATRE SORDIDE.





  Le marionnettiste fronce les sourcils. Oui, le gamin qui est apparu derrière sa Kagami est bien Sergerk Rasack, le très prometteur chuunin de la dernière fois. Quel niveau a-t-il aujourd'hui ? Kazehaya hausse finalement un sourcil de façon désinvolte, puis pince les lèvres. Puisqu'il faut en finir avec ce petit...

La fin de Kazehaya et le début d'un kazekage, un deserteur contre Hazuka et Sergerk. Kazeha10

  La fumée se dissipe presque totalement dans le vent qui parcourt les ruelles de Suna en cette heure de la journée. Mais imperceptiblement, un changement de direction, un changement dans le mouvement quasi-immobile de la fumée, un étrange remue-ménage dans cette masse pâteuse et grisante. Qu'en est-il ? Qu'est-ce ? Le déserteur émet une mimique contrariée. Que se passe-t-il là dedans ? Serait-ce déjà son adversaire qui rappliquerait ? Il n'a le temps de conjecturer sur l'appartenance de cette chose qui fonce droit sur Murasaki, que Sergerk apparait, dévoilant sa tête suivant le sillon d'air frais créée par une balle de vent sortie d'on-ne-sait-où. Kazehaya fronce les sourcils plus fortement. Quoi ?! Comment a-t-il sut sa position ? Verrait-il même à travers cette fumée épaisse ? Ou aurait-il un allié ? Il expire un souffle plus que contrarié. Avant qu'il ne puisse faire autre chose, Murasaki est projetée en arrière comme un chiffon à balai trop mou pour voler, et sa prise avec la marionnette donne, justement, du mou. Il plisse les yeux et tente de faire reculer la pauvre poupée. Trop tard. Le sunien a planté son sabre dans la peau de Murasaki, puis l'a découpée en deux, ainsi que ses fils de chakra. 

- Rapide.

  Le marionnettiste observe d'un oeil extérieur la scène. Un volatil. Il grimace, et recule vivront ses deux autres marionnettes, Hazuka et Haremi. Kazehaya plisse encore les yeux. Il sait dorénavant qu'il va devoir jouer finement avec ce petit sabreur rapide comme l'eclair ; et, oh non, ça ne lui plait pas. Pas du tout. Kazehaya lève le sceptre d'Haremi le plus haut possible dans un fatras de bleu et de blanc des plus voyants, tandis que de son autre main, il agite fébrilement ses fils de chakra tout juste coupés. Le contact a été interrompu avec Murasaki, et celle-ci devenue inutilisable, mais les fils n'ont pas disparu. Pas encore. Et avant que cette fatalité ne se produise, le déserteur passe en mode expertise et utilise sa maitrise des marionnettes et son niveau d'expert en la matière pour diriger les fils de chakra vers les restes éparpillés de la marionnette, afin de les y accrocher. Quelques petits mouvements rapides de la main gauche et une couronne s'envole et pointe avec célérité sur la tête du sabreur, tandis que deux genouillères et une coudière en métal renforcé foncent tout aussi rapidement sur sa main forte, cognant de plein fouet son sabre dans un cliquetis des plus assourdissants. 

  Kazehaya profite de se moment qu'il espère de déconcentration pour rapatrier en vitesse le sabre de Murasaki, utilisant toutes les capacités de cet art qu'il maitrise à la perfection ; dans le monde des marionnettistes, il est connu pour manipuler aussi précisément et rapidement chacun de ses fils de chakra, et n'hésite pas à intégrer simultanément ces particularités dans ses différents combats. Ce sont ces petites choses qui font sa force, et il en est conscient. De même qu'il sait qu'il tient la vie de sa chère Kagami entre les mains. Le déserteur jette un œil sur Hazuka, puis lui empoigne la main pour lui remettre le sabre de Murasaki qu'il tenait jusqu'alors. Deux savais valent mieux qu'un contre le sabreur à l'air décidé.

  Kagami passe dans son autre main, main que l'on pourrait considérer comme faible si l'on ne savait que tout comme Hazuka, il n'était ambidextre. De la main droite maintenant uniquement concentrée sur le contrôle de Haremi, il impulse deux ordres et avance cette dernière marionnette. Elle brandit alors son sceptre devant elle et active la partie collante de celui-ci, dans le ferme but d'attraper le sunien. Sabre ou sceptre, qui aura le mot final ?


Spoiler:
 

_________________
HanaKo : Page fb / Deviantart ♥️  / Galerie SnS
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t567-annales-d-hazuka#3544 https://sns-rp.forumgratuit.org/t511-bingo-book-de-hazuka#3025 https://sns-rp.forumgratuit.org/t498-hazuka-shiimata-presentation
Sergerk Rasack

Sergerk Rasack
Messages : 1088

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: ...
Talents:

La fin de Kazehaya et le début d'un kazekage, un deserteur contre Hazuka et Sergerk. Empty
MessageSujet: Re: La fin de Kazehaya et le début d'un kazekage, un deserteur contre Hazuka et Sergerk.   La fin de Kazehaya et le début d'un kazekage, un deserteur contre Hazuka et Sergerk. EmptySam 10 Mai - 14:42



La fin d'un de Kazehaya, le début d'un Kazekage

Sabres et pantins

Sergerk Rasack & Hazuka Shiimata




.
 

Un froncement de sourcils, un commentaire rapide, un semblant de grimace lorsqu'il avait vu Washu dans le ciel, Kazehaya semblait commencer à comprendre qu'il n'aurait pas du le sous-estimer à ce point. Il avait peut-être une bonne réputation en ce qui concernait sa puissance, mais là c'était son manque de prudence qu'il lui faisait regardé avec sévérité celui qui se trouvait au milieu des débris de sa marionnette tranchée en deux. Il avait prit à la légère ce que le Rasack avait dit, avait mésestimé le titre de Kazekage. Et celui-ci avait justement appris de par son prédécesseur à être toujours prudent, ou plutôt à tout craindre. Si bien qu'il ne laissa aucune trace de sa satisfaction et se remit en position en attendant la réplique du renégat.

Celle-ci vint assez vite, en deux mouvements de doigt indéchiffrable pour le sabreur. Il remarqua cependant assez vite que le pantin habillé en bleu levait son sceptre qui avait, quelques instants auparavant, "assommé" Hazuka en se posant simplement dans son cou. Il fallait donc y faire attention. Mais ce qui fit immédiatement bougé le Kage, c'est les morceau de la poupée qu'il avait tranchée qui se réunissait pour former un projectile qui partit en direction de sa tête. Pas assez rapide cependant pour le surprendre. Il para l'arme improvisée de son sabre avant de l'agripper d'une main, tranchant de par l'autre les fils reliés au déserteur. Il rangea alors sa lame, en lançant au loin la pelote de métal pour la sortir du champs d'action du manipulateur.

Retournant la tête rapidement vers Kazehaya, il serra les dents en découvrant un deuxième sabre dans les mains de la barmaid-marionnette. Décidément, il était à la hauteur de ce qu'on disait de lui... Un maître dans son art, pas autant que l'avait été Sasori du sable rouge mais tout de même. Bonne vitesse, coordination et précision, sans compter qu'il n'avait perdu de tactique de par sa colère visible envers Sergerk. Et maintenant il allait repartir à l'attaque. Mais avec qui ? Le pantin ou la barmaid. Au vu de sa position ça allait être la première solution. Qui se jeta vers lui, prête à abattre son bâton. Sergerk se campa, main sur sa garde prêt à bondir. L'arme de son adversaire semblait avoir besoin d'un contact physique direct pour "endormir". Avec son armure, il pourrait la détourner sans utiliser son sabre.

Concentrant un peu de chakra dans ses pieds Sergerk attendit de voir la poupée entrée dans sa zone d'action et se propulsa, de par sa technique de "l'Envol", sur elle. Il para le sceptre grâce à son protège-poignet gauche, pointant son sabre dans l'épaule gauche de la marionnette. Il si ficha sur deux centimètres seulement avant que le déserteur, plus réactif cette fois-ci fasse faire un mouvement arrière à son arme presque vivante. Sergerk s’apprêta à repartir sur le champs avant de s'arrêter. Le bruit du métal tinta lorsque le protège-poignet doré tomba au pied des vêtements bleus du pantin. Il avait été... agrippé ? Ce sceptre... il cachait donc une autre particularité. Et maintenant que l'armure n'était plus complète, Kinsori devait utiliser son chakra pour ne pas perdre le contrôle de son corps. Il ne pouvait tenir très longtemps.

Sergerk se reprit, et repartit en avant d'un saut. Il fallait qu'il se débarrasse de suite de la marionnette, tant qu'il était protégé par son armure et qu'il était trop loin pour permettre au déserteur qu'il surveillait toujours du coin de l’œil de faire intervenir une nouvelle de ses créations dans l'équation. De nouveau le bâton s'abattit, mais cette fois, le blond ne para pas. Il laissa la queue de son invocation, y aller en s'enroulant autour de l'arme pendant que Sergerk attrapait l'autre bras dans ses mains. Accrochée, le mouvement arrière n'avait plus de chance de pouvoir se faire. Bloqué, le renégat sembla penser que sans son sabre, le Rasack ne pourrais pas briser sa marionnette mais une ombre noire surgit derrière celle-ci, coupant net les fils de chakra.

La Kazekage se recula, la poupée désormais immobile toujours dans ses bras, pendant que son armure disparaissait dans un petit nuage de fumée caractéristique. Il remercia silencieusement le scorpion, avant jeter de nouveau son fardeau plus loin dans la ruelle. Puis il se remit en position pendant que Washu se posait sur son épaule. Il avait déjà utiliser pas mal de chakra, et bien qu'il est encore des réserves, il espérait que l'autre n'allait pas lui sortir quinze pantins de plus. En attendant il fallait faire comme si rien ne l'handicapait, en lançant un regard sombre à l'homme se trouvant maintenant a une petite centaine de mètres.

- Tu devrais te rendre de suite. Tu n'as pas un stock éternel de poupée et au cas où tu voudrais fuir, sache que des soldats sont déjà derrière la porte en comité d'accueil. Tu ne peux plus gagner, lâche la Shiimata et tu auras droit à la mort sans passer par la salle de torture.

Crédit: Epicode

_________________
La mort est-elle la dernière phase ?
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t583-annales-de-sergerk-rasack#3706 https://sns-rp.forumgratuit.org/t579-bingo-book-de-sergerk-rasack-termine https://sns-rp.forumgratuit.org/t570-sergerk-rasack-termine
Hazuka Shiimata

Hazuka Shiimata
Messages : 255

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 1 C - 0 D
Talents:

La fin de Kazehaya et le début d'un kazekage, un deserteur contre Hazuka et Sergerk. Empty
MessageSujet: Re: La fin de Kazehaya et le début d'un kazekage, un deserteur contre Hazuka et Sergerk.   La fin de Kazehaya et le début d'un kazekage, un deserteur contre Hazuka et Sergerk. EmptyDim 11 Mai - 2:17

-Kaze moins deux-

 

.DEUX TITANS DANS UNE RUELLE.





Sa marionnette est en train de souffrir. Haremi a réussi à désencombrer le Rasack d'un bout de son armure, mais celui-ci rapplique en lui attrapant sceptre et bras. Est-il fou ? Le sunien aurait-il pensé que venir entraver Haremi au point de s'entraver soi-même serait une bonne idée ? Kazehaya exerce une torsion sur ses fils. Une ombre de vitesse arrive et les rompe. Ah. Le volatil. Encore une marionnette de perdue. Ce maudit volatil... le déserteur recule d'un pas, agacé. Hazuka suit le mouvement. Son adversaire se debarrase du corps de Haremi, tandis que le marionnettiste sort subrepticement un rouleau marqué du kanji "Paradis". 

"Buttai shinka fuinka."

En face de lui, le sunien s'est debarassé de sa carapace bien énervante à déjouer. Ah, bien. Très bien. Kazehaya plisse les yeux, et le toise de toute sa... -on ne peut grandeur, puisque les deux combattants sont sensiblement de la même taille, bien que, de loin, Sergerk parait bien plus élancé-, donc Kazehaya le toise de toute sa splendeur de Maitre marionnettiste, et le fixe du regard, évaluant ses compétences.

- Tu devrais te rendre de suite. Tu n'as pas un stock éternel de poupée et au cas où tu voudrais fuir, sache que des soldats sont déjà derrière la porte en comité d'accueil. Tu ne peux plus gagner, lâche la Shiimata et tu auras droit à la mort sans passer par la salle de torture.

La fin de Kazehaya et le début d'un kazekage, un deserteur contre Hazuka et Sergerk. Kaboch10

"Fuire... tu peux rêver, petit sabreur. Kagami ne me quittera pas... ...fuinjutsu. Kambachikabocha."

Et tandis que le Rasack semble vouloir le récupérer sans force, Kazehaya sort une nouvelle carte dans son jeu et la place devant lui et Kagami. La mort ou la torture... quelle perpective merveilleuse. Tout compte fait, il préfère en finir au plus vite avec ce sunien arrogant... Le déserteur agite son pouce gauche, et projette de par Kambachi un dizaine de bonbons aux papiers de couleurs étincelantes alliés d'une grande vague de poussière de sable, vers le Rasack. La marionnette semble crier : "Trick or treat ! Trick or treat !" Mais bien sûr, n'étant pas dotée de parole, aucun son ne s'y produit, si ce ne sont les premières explosions des bonbons multicolores rencontrant un obstacle. Kazehaya ne profite pas du travail de sa main gauche pour mettre sa deuxième main au repos. Passant de corps immobile à marionnette humaine, Hazuka est rudement mise à contribution. Un mouvement du petit doigt, et elle lance un convoi de 8 shurikens sur le sunien, à la suite des bonbons de couleurs vives. Il est temps de passer à la vitesse supérieure.


_________________
HanaKo : Page fb / Deviantart ♥️  / Galerie SnS
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t567-annales-d-hazuka#3544 https://sns-rp.forumgratuit.org/t511-bingo-book-de-hazuka#3025 https://sns-rp.forumgratuit.org/t498-hazuka-shiimata-presentation
Sergerk Rasack

Sergerk Rasack
Messages : 1088

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: ...
Talents:

La fin de Kazehaya et le début d'un kazekage, un deserteur contre Hazuka et Sergerk. Empty
MessageSujet: Re: La fin de Kazehaya et le début d'un kazekage, un deserteur contre Hazuka et Sergerk.   La fin de Kazehaya et le début d'un kazekage, un deserteur contre Hazuka et Sergerk. EmptyLun 19 Mai - 20:27



La fin d'un de Kazehaya, le début d'un Kazekage

Explose !

Sergerk Rasack & Hazuka Shiimata




.
 

- Fuir... tu peux rêver, petit sabreur. Kagami ne me quittera pas... ...fuinjutsu. Kambachikabocha.

Sergerk s'y était attendue à ce refus. Le combat allait reprendre de plus belle et en face de lui se dressait une nouvelle marionnette, toujours sous les traits d'une jeune fille presque vivante d'apparence, mais dont l'accoutrement ressemblait maintenant à une sorcière de mauvais goûts, avec œil bandé et citrouilles attachées. Surtout resté en garde. Qui sait ce qui pouvait l'attaquer venant de ce pantin. En tout cas, Kazehaya semblait avoir confiance en lui. Un instant de silence s'écoula rapidement durant lequel le Rasack pensa à se qu'il pourrait faire avec une arme à distance pour s'attaquer directement au déserteur. Oui, un arc, et des flèches. S'il en avait il pourrait sans problème contourner le problème des poupées, voir les rendre inutiles en coupant les liens les menant aux doigts du manipulateur. Le coup de Washu ne fonctionnerait plus, vu que son intervention tenait son efficacité de la surprise. Enfin bon, il allait faire avec son sabre comme il l'avait toujours fait, et au jour d'aujourd'hui seul une personne avait été capable de le battre à ce niveau.

Mouvement de main du renégat. Sergerk sur ses appuis prêt à esquiver, parer, partir en contre-attaque afin de démembrer une nouvelle fois l'une des armes de son opposant. Mais cette fois-ci, ce fut une attaque à distance qui fut envoyée sur le blond. Une dizaine de... bonbons, ou plutôt d’emballages de ce genre de sucrerie dont le sabreur doutait fortement qu'elles contiennent furent lancés sur lui. Il malaxa son chakra, deux mains sur la garde de son arme et la fit voler devant lui avant de se prendre les projectiles qui n'annonçaient rien de bon à se prendre. La lame fendit l'air, commençant une bourrasque  qui vint percuter les armes de jets originales lancées par son adversaire.

- Kamaitaichi !

La lame de vent n'était pas assez puissante pour atteindre son ennemis mais les bonbons furent soufflés violemment en explosant au contact. Il aurait faire plus grand mais il y aurait eu des dommages dans la rue... Des explosifs... Il jouait du Bakuton maintenant ? Non surement pas c'était probablement des armes en quantités limitées de son pantin. Qui n'avaient pas la moindre chance de l'atteindre dans ce timing. Son regard se décala, se concentrant sur les shurikens qui lui fonçait dessus par derrière les explosions. Finement joué... Avec des yeux normaux, l'aveuglement due à la lumière vive causées par les explosions l'aurait empêché d'apercevoir les petites armes. Avec des yeux normaux. Son adversaire avait trouvé le mauvais ennemi en la personne du Kazekage à priori. Sergerk para donc les quelques projectiles avant de faire un bond en arrière afin de laisser de la place entre lui et de futurs possibles attaques à distance.

Restait le problème de n'avoir pour l'instant qu'attaquer les pantins de son opposant. Problème qu'il allait solutionner rapidement... Le faucon rentra dans sa lame pendant que son maître sortait de derrière lui un kunaï sur lequel était suspendue une bombe lumineuse, kunaï qu'il lança immédiatement afin qu'il aille se planter entre Kazehaya et sa marionnette, comme un tir raté qui avait pour but de couper les fils de chakra. Mais à la différence qu'il n'avait rien de raté. La bombe explosa, illuminant la rue principale de Suna, pendant que le blond enchaînait des mudras avant de cracher cinq boule de Futon concentré dont deux visait directement le déserteur.

- Les sphères du vide.

Crédit: Epicode

_________________
La mort est-elle la dernière phase ?
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t583-annales-de-sergerk-rasack#3706 https://sns-rp.forumgratuit.org/t579-bingo-book-de-sergerk-rasack-termine https://sns-rp.forumgratuit.org/t570-sergerk-rasack-termine
Hazuka Shiimata

Hazuka Shiimata
Messages : 255

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 1 C - 0 D
Talents:

La fin de Kazehaya et le début d'un kazekage, un deserteur contre Hazuka et Sergerk. Empty
MessageSujet: Re: La fin de Kazehaya et le début d'un kazekage, un deserteur contre Hazuka et Sergerk.   La fin de Kazehaya et le début d'un kazekage, un deserteur contre Hazuka et Sergerk. EmptyVen 23 Mai - 15:51

-Le roussi pour un ninja-

 

.UN MAITRE MARIONNETTISTE COMME 
UNE MARIONNETTE
.





  Kazehaya recule. Sa petite marionnette est seule face au danger ; c'est une erreur. Une trop grande erreur. Ses poupées ont été pensées en duo, et non pas en solo, de ce fait les utiliser seules est une preuve de non-sens et de déconcentration. Ou plutôt, de changement de cible. Son but n'est plis de préserver à tout prix Hazuka et ses marionnettes, mais de vaincre cet impossible de Sergerk coûte que coûte. N'avait-il pas perçu quelques discussions au sujet d'un changement de Kazekage ? Ah, oui... il n'avait pas vu l'ancien Kinbara. Eh bien. Si c'est le cas, le Kazekage a bien moins de carrure qu'avant. Pourquoi pas le tester pour voir le niveau de Suna actuellement ? Pourquoi pas... 
  Le déserteur plisse les yeux et bouge les lèvres en un rictus malsain. Oui, pourquoi pas... le Rasack ne s'en sort pas si mal. Il repousse ses explosifs avec une technique fuuton, et semble tout de même apercevoir les shurikens envoyés à la suite de ces explosifs, comme s'il avait la faculté de deviner qu'il y avait autre chose, de voir, de percevoir. Enfin, le déserteur n'en est pas sûr. Lui même n'est pas doté d'une vue à toute épreuve capable de voir à travers la fumée ou un nuage de poussière de sable, ... d'après ce qu'il comprend de la réaction du sunien. Les kunais sont repoussés, déviés de leur trajectoire par le sable de Sergerk. Mais un détail semble avoir été oublié. Passer à une "vitesse supérieure" signifiait pour Kazehaya qu'il ne de satisferait pas d'une seule ou deux techniques ou feintes. Non. Penser, réfléchir, agir, et établir une stratégie en plusieurs coups, comme pour déplacer des pions sur un échiquier. C'en ainsi. Un detail lui a échappé. Le Rasack semble ne pas avoir aperçu la trainee de sable qui avait été lancée simultanément avec les bonbons. Une grande erreur là aussi ; le kamaitachi a repoussé les explosifs, mais ceux-ci ont envoyé un souffle de sable sur Sergerk en explosant. Le sable qui était retenu dans les papiers des "bonbons" et envoyé tout autour s'est mélangé avec le véritable sable de Suna et propulsé sur lui. C'est une erreur avantageuse pour Kazehaya, qui se prépare à renvoyer une salve de sable plus conséquente cette fois. Il pense à passer par la voie des airs pour atteindre une portée vien plus importante que la première, et s'y prépare. Mais un kunai vient filer juste à côté de ses fils, qu'il déplace légèrement, plus par précaution que pour esquiver. Il a bien vu que le kunai frôle tout juste les liens de chakra sans les sectionner. Le Rasack aurait-il fait une attaque ratée ? Il fronce les sourcils. Le kunai continue s'abriter vers le sol. Non, pas un ninja de son niveau...
  Qu'en est-il de ce kunai se dirigeant entre lui et ses marionnettes ? Serait-ce une parade pour une quelconque technique afin de l'éloigner ? Ses yeux de marionnettiste fixent tout ce qui se trouve entre lui et Kambachi ; le kunai se tourne dans sson champ de vision, assez près pour qu'il remarque les détails "invisibles" au premier coup d'oeil. Que... un parchemin ? Le kunai se plante dans le sol.

"Que veut-il faire ?!"

  Kazehaya réagit aussitôt en déplaçant nerveusement Kambachi, qui s'envole encore plus haut et plus presse son adversaire, avec une vitesse vertigineuse, deux petites citrouilles déposées dans ses mains. La bombe lumineuse explose. L'ancien sunajiens contrôle sa marionnette, retenant la position du Rasack tandis qu'un flash puissant traverse ses paupières. Il lui transmet l'ordre de lancer les projectiles sur leur adversaire tels des boulets de canon, ouverture des cucurbitacés vers le bas, et cligne des yeux. Le sable se disperse, tout autour de sa cible. Puis Kazehaya sent que ses marionnettes et ses fils de chakra subissent des déformations de l'air et ondulent. Un gros mot. Une sorte d'insulter proliférée à défaut pour une chose encore inconnue. Le déserteur tire sur ses fils, ramenant Kambachi et Hazuka, et se précipite sur le côté d'un bond, la vue encore hors-combat par l'action de la bombe lumineuse, une lumière blanche imprimée sur ses rétines. Une violente secousse lui arrive en face, le repoussant comme un corps vide. Quelle plaie pour un marionnettiste. Kazehaya déteste ça. Il vient mordre la poussière et le sable, percutant de plein fouet une maison qui semble trembler sous son poids. Il peste. Il aurait dû le prévoir. Comme tout marionnettiste, lui aussi possède un large panel d'objets et d'armes pouvant le défendre au "corps-à-corps". Mais en ce moment, il est vraiment vulnérable. Ses liaisons ont été coupées. Seule Hazuka est placée dans son champ d'action ; il recrée des fils et réitère ses connections tout en se relevant, un sourire renaissant sur son pâle visage stoïque. Le Rasack n'aurait jamais sa Kagami.
  Kaze' se tient le ventre et crache un peu de sang par son sourire à demi dissimulé. Il se met debout, et détache sa cape de protection à présent bien amochée, puis relève les yeux. Alors donc voilà la force de frappe de ce petit garnement. D'un mouvement de bras, il projette un nuage de fumée gràce à un fumigène et rapatrie en vitesse Hazuka, pour la protéger. D'un autre, il lâche Hazuka et la pose sur son bras, où elle retombe comme un chiffon. Un dernier mouvement, et une série de mudras se succèdent, rapidement exécutés. Kazehaya tourne le dos au mur de fumée et crée un clone, qu'il place un peu plus loin que sa dernière position, puis il descelle "Senku na chô" qu'il utilise en premier rempart, et se terre lui-même d'un bond derrière un muret de sable, bien aligné avec son clone et très peu loin derrière lui. Les fils de chakra viennent s'accrocher à ses deux "marionnettes" par le biais de son clone. Senku crée des sortes de "reflets" grâce au soleil qui vient réfléchir sur ses habits et ses cristaux, et même le plus habile des chasseurs n'aurait pû remarquer que le clone n'était pas le réel Kazehaya. Une marionnette marionnettiste. Oui. Un étrange savoir-faire destiné à Kagami et lui.


La fin de Kazehaya et le début d'un kazekage, un deserteur contre Hazuka et Sergerk. Senku10



_________________
HanaKo : Page fb / Deviantart ♥️  / Galerie SnS
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t567-annales-d-hazuka#3544 https://sns-rp.forumgratuit.org/t511-bingo-book-de-hazuka#3025 https://sns-rp.forumgratuit.org/t498-hazuka-shiimata-presentation
Contenu sponsorisé



La fin de Kazehaya et le début d'un kazekage, un deserteur contre Hazuka et Sergerk. Empty
MessageSujet: Re: La fin de Kazehaya et le début d'un kazekage, un deserteur contre Hazuka et Sergerk.   La fin de Kazehaya et le début d'un kazekage, un deserteur contre Hazuka et Sergerk. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La fin de Kazehaya et le début d'un kazekage, un deserteur contre Hazuka et Sergerk.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Charlots contre Dracula [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: V1 :: Kaze no Kuni :: Sunagakure no Sato-
Sauter vers: