Partagez
 

 Souvenir souvenir...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Miaki

Miaki
Messages : 48

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Souvenir souvenir... Empty
MessageSujet: Souvenir souvenir...   Souvenir souvenir... EmptyVen 19 Aoû - 22:47


Souvenir souvenir...

Souvenir souvenir... 22453516

La petite folle du fuinjutsu, rien ne semblais être impossible avec les sceaux. Mais peu importe le temps utilisé, tout ne semblais qu’être échec par-dessus échec. Il me fallut trouver beaucoup de livre à lire, de parchemin à étudier et de faire de laissait erreur avant de parvenir à de piteux résulta. Les années passaient, de mes dix ans à mes seize ans j’utilisais tous mes temps libres pour me pratiquer, étudier et perfectionner ma propre technique de défense. Mon seul but autre que ma passion pour ce talent était d’impressionner Raki Sensei. Celui-ci commençait à être vieux, un peu de positif dans sa vie ne pourrait pas faire de mal avec tout ce qui se passait aux alentours. Cet homme était donc dans l’immédiat le plus gros de ma motivation, je voulais lui prouver qu’il ne devrait pas prendre soin de moi toute sa vie.

C’est pourquoi, tous les jours, j’allais le voir pour tenter de lui montrer ma technique même si celle-ci était mon plus grand point faible. Je n’avais jamais réellement eu le besoin de combattre, donc je n’avais pas d’entrainement au lancé de kunai, je n’avais pas de réflexe ni rien qui équivalait à tout ce que les vrais ninjas savait faire. Pas de chance, ma technique utilisait de la précision de lancement. Pour être plus précis, je devais lancer cinq kunais en même temps dans les airs à des endroits précis. Le vent me frustrait, les kunais aussi et mon manque d’expérience encore plus. Personne ne m’avait dit qu’un kunai était si dur à lancer en ligne droite. C’était donc de la pratique avec un kunai, puis deux, puis trois jusqu’à cinq. Même après être capable de les lancers, il fallait désormais le placés correctement en plein vol.

La plupart des ninjas apprenne ce simple mouvement dès leur enfances, moi j’avais seize ans et je trouvais difficile de lancer des simples kunai qui ne ciblent personne. Je pensais cela honteux, je me trouvais faible alors que dans ce que je savais faire j’étais la meilleure ! Je me comparais à toutes ces histoires que j’entendais autour de moi, tous ces shinobis avec des réputations tous plus impressionnante les uns que les autres. Les jours d’entrainement continuaient, je devais désormais enrouler mes kunai de parchemin contenant les sceaux requis pour ma technique. L’entrainement continuait, les parchemins ne changeaient pas grand-chose au kunai, j’en étais heureuse puisque cela ne déséquilibrait pas mon entrainement. Après deux autres semaine, je réussis pour la première fois ma technique, qui m’obligeait désormais à tout recommencer. Une fois les parchemins activés, ceux-ci devenaient inutilisables à la fin de la technique. Il fallait donc en refaire cinq nouveaux !

Une fois le tout refait, je pris mes jambes à mon coup pour aller à la recherche de mon sensei ! J’étais si heureuse d’avoir réussi à créer une technique aussi puissante. J’étais habité d’un stress si intense, que je ratais tous mes lancé devant celui-ci et ce fut bredouille que je retournais de là où je venais. Si triste et désespéré, je pris une marche, cette marche fut la découverte de mon premier amour avec qui je m’entrainais tous les jours. Celui-ci m’aidait énormément puisque lancé des objets en général étaient sa façon de se battre.

Souvenir souvenir... Gokude10


Après un certain temps, je ne pensais même plus à impressionner Raki, celui-ci avait déjà vu la technique réussie pendant mes entrainements avec Gokudera. Les entrainements que je subissais avec ce bel homme n’étaient pas faciles pour moi. Ils étaient simples à comprendre mais dur à effectuer. Le plus difficile était de placer la technique correctement en plein air. Il est bon de savoir que le but de cela était de créer une barrière pour bloquer les attaques ennemies. J’avais trouvé cette idée d’un parchemin parlent naturellement de sceau, mais plus précisément de kekkai. Grâce à des informations sur une technique appelée Gofuu Kekkai - Barrière des Cinq Sceaux je pris la chance de créer ma propre technique pour effectuer les mêmes effets. Beaucoup moins puissante que la technique originale, mon bouclier est destructible et ne protège pas sur une grande surface. Toutefois, pour moi, il était plus que parfait ! Je pouvais donc réussir en recopiant plus ou moins la technique démontrée dans le parchemin à créer une barrière. Toutefois placés 5 petits parchemins dans les airs à une distance raisonnable l’un de l’autre en ayant l’un d'eux précisément dans le centre n’est point facile. C’est pourquoi, d’un côté de l’arène d’entrainement il y avait mon copain et de l’autre il y avait moi. Le simple entrainement était que je devais bloquer tous les projectiles qu’il me lançait. Les projectiles en question étaient des petites dynamites, l’impact était présent et très bien placé. Si je ne bloquais pas, je prenais un sale coup ce qui me donnait un stress imparable comme si j’étais dans un vrai combat. Il m’arrivait plus souvent de rater ma technique que de la réussir, mais quand je la réussissais, je devais la garder active le plus longtemps possible. Je trouvais ça impressionnant à voir et j’en étais fier. Toutefois cette technique me fatiguait assez rapidement car pour chaque technique bloquée je devais ajouter du chakra dans ma technique pour la garder stable. Mon petit ami s’inquiétait toujours pour moi après chaque entrainement, mon linge était toujours abimé et la poussière me recouvrait le corps. Avant de recommencer recommencer l’entrainement le lendemain Gokudera me faisais souvent des massages. Le pauvre mourut quelque temps après en affrontant un autre Shinobi qui avait la même façon de se battre que lui.

Souvenir souvenir... Tumblr_inline_n59kiobhqR1setziw

J’étais de nouveau presque seule et ma réussite sur ma nouvelle technique ne sauva pas mon petit ami avec qui j'étais en couple depuis trois mois… Comme toute jeune femme, j’en étais éternellement triste et le désespoir m’envasait de jour en jour. Le temps passait, je réalisais que c’était le quotidien de la vie, jusqu’à mes vingt ans tout le monde qui m’entouraient finir par disparaitre. Ma technique avait servi bien des fois pendant ces quatre années. M’apprenant beaucoup de faiblesse sur celle-ci, je pus comprendre quand l’utiliser pour la mettre à profit. Je pris aussi conscience à mes vingt ans que recevoir des attaques se faisait très mal et que beaucoup dans ce monde sont extrêmement plus fort que moi. Des attaques d’une puissance impensable, j’en ai vue et je ne veux pas en revoir ! Me perfectionner était une des quêtes que l’on peut retrouver dans mon esprit.

Souvenir souvenir... 22453516

_________________
Rien n’est facile et le temps n’est pas toujours suffisant.
Souvenir souvenir... Crying10
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t5870-annale-de-miaki-iryou#45540 https://sns-rp.forumgratuit.org/t5754-miaki-iryou-bingo-book https://sns-rp.forumgratuit.org/t5746-miaki-iryou-soigneuse-experte-fini
 
Souvenir souvenir...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Savoir, c'est se souvenir. » ►Aloysha Rosenberg [Finito ♪]
» Nettoyage de peluches
» Mode Bourgmestre ON
» Henriette Cavendish ❧ On dit que les rêves sont les souvenirs d'une autre vie.
» Le souvenir du combat fanfiction

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: V2 :: RP :: Kaze no Kuni :: Sunagakure no Sato :: Quartiers résidentiels-
Sauter vers: