Le Deal du moment : -68%
Caméra de Surveillance WiFi -ieGeek –
Voir le deal
47.59 €

Partagez
 

 Mission de rang D : Les paris sont ouverts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kira Seki

Kira Seki
Messages : 29

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 1 D
Talents:

Mission de rang D : Les paris sont ouverts Empty
MessageSujet: Mission de rang D : Les paris sont ouverts   Mission de rang D : Les paris sont ouverts EmptySam 27 Aoû - 10:01

~ Mission de rang D : Les paris sont ouverts ~



Cela faisait maintenant une semaine que Kira Seki était devenu un ninja du village de Suna. Pour le moins qu’on puisse dire, c’était que sa vie n’avait pas vraiment changée depuis cette promotion. Excusez-moi je mens légèrement !! En effet, la vie du jeune garçon avait énormément changée, il avait vécu cinq longues années dans la noirceur d’une cave et aujourd’hui il était libre. Libre de découvrir le monde, sa première interaction avec le monde extérieur s’était avéré vraiment très instructive et lui avait permis de côtoyer bon nombre de futurs collègues. Maintenant que cette aventure avait été digérée,  le jeune genin pensait que les aventures allaient s’enchaîner et qu’il n’aurait pas le temps de s’ennuyer. Pourtant c’était tout le contraire ! Sa récente promotion n’avait pas eu l’effet escompté, à savoir occuper les longues journées de cet été.

L’avantage de ce repos absolument pas mérité était de pouvoir observer le monde extérieur. Ainsi, quotidiennement, Kira se perchait dans les hauteurs du village, un coup sur un toit, un autre sur des remparts… Les endroits étaient nombreux. De là haut, l’enfant aux cheveux d’argent pouvait observer la foule. C’était marrant de voir à quel point les gens se ressemblaient. Ils avaient tous les mêmes tics, prenez les enfants par exemple. Tous à jouer aux ninjas ou au ballon avec un air innocent. Statistiquement, parmi tous ces enfants « innocents » se trouvaient de futurs criminels. La rue semblait suivre un schéma prédéfini, comme si tous les enfants devaient être heureux en jouant et pleurer quand ils tombaient. Je vous épargnerai la même description pour les adultes mais en résumé la rue avait cet effet que les chiens ont sur les moutons…  

C’est un ninja et plus particulièrement un Juunin qui sortit le jeune Kira de ses pensées toujours aussi « enthousiaste ». Ce dernier, dans un silence de cathédrale donna au jeune garçon une enveloppe où l’on pouvait distinctement lire « Ordre de mission ». Sans information complémentaire, le Juunin disparut dans un nuage de fumée. Alors c’est ainsi que les missions étaient distribuées ? Le moins qu’on puisse dire, c’est que cela n’était pas très convivial. Pour être honnête, c’est quelque chose qui convenait tout à fait au jeune promu. Pas de discutions inutiles, on allait droit au but ! Kira prit alors le temps d’ouvrir son enveloppe pour la toute première fois de son histoire. Que pouvait-elle contenir ?


Code:
"Kira Seki,

Depuis quelques jours, et en particulier depuis l’absence du Kage à cause de l’examen à Kaminari, les escroqueries vont à vau-l’eau dans les rues de Suna. Un homme répondant au pseudonyme de « Twisted Fate » et qui porte un haut-de-forme distingué a notamment été aperçu à plusieurs reprises sur un stand de Bonto. Il n’aurait pas perdu une seule fois, et pourtant les joueurs ne cessent d’affluer. Lorsque les autorités l’ont découvert, il a fui, et s’est manifesté une nouvelle fois quelques jours plus tard. Cet arnaqueur continue de sévir et aurait besoin d’être amené en justice : débusquez-le et arrêtez-le."

À ce moment précis, Kira comprit la raison pour laquelle durant ses séances de voyeurisme il y avait si peu de ninja dans le village. À la base, le jeune ninja pensait que les ninjas les plus expérimentés étaient en mission. C’est grâce à son cousin Zushi Seki ainsi que cette lettre que l’enfant comprit la raison de cette absence du village. Son cousin passait actuellement l’examen de sélection des Chûnnin. Tous devaient admirer le spectacle, même la Kazekage visiblement.
Concernant la mission en elle-même, l’aspirant ninja était soulagé. Des rumeurs circulaient selon lesquelles les jeunes Genin comme Kira réaliser des missions vraiment « dégradantes » pour débuter. L’objectif de ces tâches ingrates étant de montrer sa valeur pour ensuite avoir l’occasion de montrer son véritable potentiel dans des missions plus délicates. Cette première mission était déjà l’occasion de montrer à la hiérarchie du village les talents d’enquêteur du jeune promu.

Sans plus attendre, Kira se mit à la tâche directement. Son premier réflexe n’était pas de se rendre sur le terrain à la recherche de ce mystérieux « Twisted Fate » mais de se rendre chez lui pour poser son bandeau. Le rapport préliminaire indiquait que l’arnaqueur s’échappait si les autorités l’approchaient. La mission devait donc se dérouler incognito pour augmenter les chances de réussite. Sur le chemin de sa maison, l’enfant se demandait ce que pouvait bien signifier ce surnom. A vrai dire cette réflexion ne dura pas plus de vingt secondes… La réponse étant « aucune idée !! » Kira était incapable de traduire ce surnom, cela réglait donc le problème.

Après avoir déposé son bandeau dans une maison vide. Oui les Seki ont une vie, probablement que le père de Kira était en mission et que sa mère était en ville pour acheter quelque chose d’inutile. Pour retrouver sa cible, le jeune homme décida d’employer des moyens classiques. L’enfant aux cheveux d’argent décida de se balader en ville jusqu’à entendre une rumeur sur l’arnaqueur. Les ragots de la ville sont plus forts que toutes les enquêtes, il était inutile de gaspiller de l’énergie à élaborer une autre méthode de recherche. Le gamin faisait pourtant partie d’une famille d’assassin, la traque devrait être une spécialité de l'enfant, pourtant Kira ne s’était jamais intéresser à ce talent, à tord ou à raison personne ne pouvait le dire pour le moment.

Le moins qu’on puisse dire, c’était que l’ordre de mission n’exagérait pas la situation du village. Il y avait des « attrape-con » à tous les coins de rue. D’autant que le bonto semblait particulièrement à la mode. En deux heures de balade dans le centre ville, Kira compta au moins huit stands. Cela n’allait pas être évident pour trouver le bon. Heureusement, la plupart de ces commerçants ambulants allaient commettre une erreur fatale. Pour attirer son monde, chaque stand avait un slogan type « venez défier le grand magicien des sables » ou autre connerie du genre. Au moins, cela permettrait de trouver rapidement l’arnaqueur. D’ailleurs pourquoi devait-on chercher celui-là en particulier et pas les autres ? Une belle bourde de l’administration encore…

Après une journée de recherche, il fallait se rendre à l’évidence. Le marchand n’avait pas installé son stand ce jour-là. Il faudrait donc recommencer demain…
C’est au quatrième jour de recherche que Kira trouva enfin sa cible. Il était enfin revenu aux affaires, un manque d’argent à gagner probablement. C’est alors que le jeune enfant utilisa tout ce qu’il avait appris durant sa semaine d’observation pour imiter l’enthousiasme déconcertant des enfants de son âge et se présenter à ce fameux stand. Cinq ryos pour participer à ce jeu idiot, c’était vraiment pas donner.  Alors que Kira avait l’air si innocent, sa concentration était à son maximum si bien qu’il ne prêtait pas la moindre attention au physique du suspect. L’homme commença son œuvre, la balle passait d’un gobelet à l’autre avec une lenteur extrême. Le jeune Genin scruta avec attention chacun des mouvements du marchand, rien ne lui échappait. D’un coup « Twisted Fate » s’arrêta et demanda au jeune enfant où se trouvait la balle. C’est avec certitude que Kira pointa du doigt le gobelet du milieu. A la surprise de l’enfant, quand l’homme souleva le verre, ce dernier était vide.


– Ooooooooooh !!!!!!!! Tu m’as bien eu !!!! J’étais persuadé que la balle se trouvait au milieu !!!!! C’est incroyable !  

Évidemment, cela n’était pas vrai. Kira voulait voir de ses propres yeux la supercherie pour la comprendre. Une chose était certaine, sur ce premier jet, il n’avait absolument rien compris. La balle se trouvait dans celui de gauche. Comment avait-il fait ? Quelle supercherie avait-il utilisé ? C’est en repartant que le jeune garçon analysa pour la première fois le physique de cet arnaqueur. Il avait une vingtaine d’année, des cheveux gris et un visage des plus enthousiastes. Ce qui intrigua le plus jeune enfant, c’était des habits amples, le genre de vêtement permettant de dissimuler des choses. On se trouvait certes dans le désert, donc ce type d’habit n’éveillait pas les soupçons mais quand on sait ce que l’on cherche, cela pouvait toujours aider à trouver des indices.

– Je reviendrai et je gagnerai la prochaine fois !!!!  
– Essaye toujours haha

Le garçon partit en courant, tout excité par ce qu’il venait de voir avant d’aller se mettre à l’aise sur un toit. Le soleil tapait fort encore aujourd’hui, allongé sur le toit, Kira pouvait sentir la lourdeur de cette chaleur. Cependant, cela ne le dérangeait pas la moindre seconde, il était bien trop occupé à se remémorer la scène du bonto. Pendant environ trois heures, l’enfant ne bougea pas d’un seul sourcil, il rejouait sans arrêt cette scène en décortiquant au ralenti chaque mouvement dans son esprit. La première intuition du garçon concernait les habits amples du suspect. Pourtant, les deux mains du commerçant étaient visibles en permanence, s’il avait à un moment ou un autre échangé les balles, cela n’aurait pas échappé à la vigilance du Genin.
Il fallut exactement trois heures et quatorze minute à Kira pour enfin comprendre le tour de passe-passe du commerçant. Il était cependant possible à une seule et unique condition… de maîtriser les arts ninja.

C’est avec enthousiasme que le lendemain, le jeune Seki se rendit dans le centre ville pour jouer à nouveau contre sa cible. Cette fois-ci, il avait bien l’intention de démasquer cet imposteur. Kira se présenta au stand et régla la dette de jeu. Le commerçant commença à mélanger les verres, toujours avec une lenteur extrême jusqu’à s’arrêter au bout de dix mouvements. Le jeune enfant montra du doigt le gobelet que tout le monde aurait choisi.


- Es-tu certain de ton choix mon garçon ?
– Tu ne m’auras pas deux fois !!!  

La cible souleva le verre qui s’avérait être vide.

- Tu as encore perdu mon garçon… Dommage, retente ta chance demain ! Peut-être que le sort te seras plus favorable !!!
–  Que racontes-tu je n’ai pas perdu !!!  
- Ooooooh ? Tu vois bien que le verre est vide pourtant !!!
–  Il n’est pas vide…

Le garçon mit sa main dans le gobelet supposé vide comme pour attraper quelque chose. C’est alors que la balle apparut comme par magie dans la main du jeune Kira.


–  Aucun des trois verres n’est vide ! Ils contiennent tous les trois une balle, tu utilises un genjutsu sur tes clients pour camoufler la balle. Elle est devant nous mais pourtant invisible… Ma plus grande difficulté a été de comprendre à quel moment tu exécutais les mudras…  Il doit s’agir d’un genjutsu de niveau inférieur nécessitant un voire deux signes. Ainsi, quand tu demandes à ton client de choisir, tu profites de ta tenue pour exécuter ta technique et le tour est joué !
- Tu as percé mon tour en seulement une démonstration ? Qui es-tu ?
–  Pour être honnête je viens de le percer à l’instant, donc au deuxième coup… Il existe mille et une façons de tricher à ce jeu… J’ai élaboré une liste de 102 méthodes qui elles-mêmes contenaient  des centaines d’autres sous méthode. J’ai simplement procédé par élimination en te regardant faire… Oh !! Je suis Kira, ninja du village !

C’est alors que l’homme renversa son stand et tenta de prendre la fuite. C’était sans compter sur l’habilité du jeune Seki. Alors que l’arnaqueur n’avait pas fait plus de vingt mètres, ce dernier trébucha et tomba au sol. L’enfant aux cheveux argentés connaissant le passif de fuyard de cet homme, l’avait préalablement entouré de sa fine chaîne de Seki, invisible à l’œil nu mais redoutable. Kira en profita pour se servir de sa chaine la plus épaisse pour l’immobiliser.
Kira avait quelques questions pour cet homme mystérieux.

–  Peut-on savoir pourquoi un ninja s’amuse à arnaquer de pauvres civils ?
- Tu ne comprendrais pas….
–  En effet c’est fort possible… Avec ce talent, j’essaierai de faire quelque chose de plus utile de ma vie !
- J’ai essayé … On ne me donne simplement pas l’occasion de m’exprimer !!!!
–  Alors tu t’exprimes en volant des innocents ? C’est pas très propre comme attitude !
- Je suis fort, tu l’as dis toi-même !!! Je devrais être à l’examen des Chuunin à l’heure qu’il est ! Pas ici !
–  Si je ne dis pas de bêtise, les criminelles ne peuvent pas passer l’examen… C’est peut être pour ça que tu es ici…
- Je ne suis pas un criminel !!!!!!! Je veux juste montrer ma valeur au Kazekage !!! Cette folle ne m’a même pas recommandé !
–  Si tu veux qu’elle te recommande, alors montre lui ta valeur en tant que ninja et pas en tant que voleur ! Améliore ton talent pour le genjutsu et alors elle reconnaîtra ta valeur !
- C’est trop tard maintenant…
–  Peut être ! Ce n’est pas à moi que revient cette décision, le haut conseil la prendra !  

Kira amena sa cible devant le haut conseil, c’est eux qui prendraient la décision concernant l’avenir de ce ninja. En attendant, la première mission de Kira était un succès.
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t5728-kira-seki-en-cours https://sns-rp.forumgratuit.org/t5730-kira-seki-genin-de-suna
PNJ

PNJ
Messages : 188

Mission de rang D : Les paris sont ouverts Empty
MessageSujet: Re: Mission de rang D : Les paris sont ouverts   Mission de rang D : Les paris sont ouverts EmptyDim 28 Aoû - 18:31

Le conseil de Suna remercia le jeune Kira Seki et relégua la décision à prendre concernant cet amateur de tours de passe-passe au tribunal Sunajin. Son procès allait avoir lieu d’ici quelques jours. Entre temps, dans les hautes strates du pouvoir de Kaze no Kuni…

- Ces distractions ont assez duré. L’absence de Kazekage-sama et des élites du village l’a paralysé de l’intérieur. Nous devrions tout bonnement interdire ces jeux d’argent.

Cet homme à la longue barbichette grisonnante et au visage scarifié répondait au nom d’Hiwashi Mageri. Apprécié des pro-Shunsuke, il en demeurait l’un des moins violents.

- Ne serait-ce pas une réaction un poil trop extrême, Mageri-san ? reprit l’homme le plus jeune qui siégeait à la table ronde.

Il s’agissait d’Hiruko, un jeune shinobi élu pour sa neutralité politique.


- J’ai bien peur que non : il est de l’ordre du code d’honneur du ninja de ne pas s’abaisser à ces foutaises, mais aucune loi n’interdit leur pratique. Pourtant, ils n’apportent rien de bon. Nous ferions mieux de reconvertir ces roublards dans l’armée civile plutôt que de les laisser entraver notre village.

Il y avait du vrai dans les mots secs et poignants du vieil homme. Quelques heures plus tard, le décret interdisant les paris fut publié.

© Yumi Esuki

RP terminé
Revenir en haut Aller en bas
 
Mission de rang D : Les paris sont ouverts
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Un monstre à Paris [DVDRiP]
» [UploadHero] Rambo II : la mission [DVDRiP]
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//
» [UPTOBOX] Cars 2 [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Bons baisers de Hong-Kong [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: V2 :: RP :: Kaze no Kuni :: Sunagakure no Sato :: Marché Local-
Sauter vers: