-78%
Le deal à ne pas rater :
Batterie externe 26800 mAh à charge rapide
23.95 € 110 €
Voir le deal

Partagez
 

 Mission de rang A : La rivière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Suzaku Tamasaburo
Rang A
Rang A
Suzaku Tamasaburo
Messages : 231

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 1 B - 1 C - 0 D
Talents:

Mission de rang A : La rivière Empty
MessageSujet: Mission de rang A : La rivière   Mission de rang A : La rivière EmptyVen 16 Déc - 23:59

La rivière
Mission de rang A : La rivière 32418677jt
« La glace est forte, elle me constitue, je serais fort»

Konoha dormait encore, ses habitants étaient dans un sommeil des plus profond. Seul moi et les gardes de la ville étaient debout à cette avancée de la nuit. La veille, j'avais reçu un message par pigeon émanant du Hokage comme quoi, je devais aller partir à l'aube pour un village quelque peu lointain. Je n'en connaissais pas la raison et c'est pour cela que j'allais voir le bureau des missions. D'après les lignes du chef du village, il s'était passé quelque chose d'inhabituel dans ce hameau perdu au milieu du pays, mais sans plus de précision. Tout serait dans l'ordre de mission, il ne me fallait que la récupérer. La nuit était belle, sans un seul nuage, un drap noir au-dessus de ma tête éclairé de milliers de petites lucioles appelés étoiles, des genres de vagues ayant de très faibles couleurs, si bien qu'il me fallut les décrypter. La lune était pleine et permettait d'avoir une vision relativement correcte dans les rues.
Pas un bruit ne troublait les lieux, une brise fraîche souffla entre les maisons de la rue dans laquelle je me trouvais faisant bouger quelques branchages. L'un des gardes arriva à ma hauteur et descendit de son toi.

- Oh ! Tamasaburo-san, vous êtes matinal dites donc. Pourquoi êtes-vous levé à cette heure ? Généralement, il me semble que vous dormez. Ah moins que quelque chose vous empêche de dormir ? Si je peux vous aider, j'en serai ravi.

Cet homme un peu rondouillard et un peu simple d'esprit se nommait Hoki. Il était devenu garde tout comme son père avant lui et d'après ces dires, comme son grand-père. Je le regardais et je lui fis signe de la tête que tout allait bien, un petit sourire en prime afin qu'il ne s'inquiète pas. Sans dire un mot de plus, il repartait faire son tour.
Les premiers boulangers commençaient à s'activer pour créer le pain et autres produits pour le bien des bouches de Konoha, mais sauf eux, personne d'autre ne montrait signe de vie.

J'arrivais dans le bureau des ordres de mission et la femme qui s'occupait de ce poste me regardait avec suspicion. Je savais pourquoi, un homme qui vient ici, au beau milieu de la nuit n'est clairement quelque chose d'inhabituel.

- Bonjour, je viens récupérer une mission laissée à mon attention. Tamasaburo Suzaku, c'est une mission importante d'après le courrier que j'ai reçu. Si vous pouviez me le donner rapidement, je vous en serai reconnaissant. Les préparatifs peuvent prendre du temps.

La vieille femme me regardait toujours, mais cette fois-ci avec un air insistant. Ne me croyait-elle pas ? Sans prévenir, elle disparut sous son pupitre et j'entendais des bruits de bois s'entrechoquer, des feuilles se froisser, tout comme le son de sa voix qui grommelait quelque chose d'incompréhensible. C'est au bout de quelques minutes qu'elle se releva face à moi.

- Me faut une preuve que c'est bien vous. Montrez-moi votre jutsu. Il n'y en a qu'un qui à celui que possède Suzaku.


Décidément, elle était dure en affaire. Je plaçais ma main sur le bois, paume vers le haut afin de créer une petite étoile de neige que je lui offrais. Son regard avait changé une fois de plus, mais rien de comparable à ceux que j'avais vus auparavant. Malgré sa vieillesse, je pouvais lire les traits d'une petite fille émerveillée par ce cadeau. Elle ne devait pas avoir beaucoup de connaissance malheureusement. Elle me tendit le rouleau, puis parti dans l'arrière-salle, l'étoile de neige entre ses mains. J'étais content de moi, j'avais réussi à égayer la nuit d'une femme seule presque en permanence.

Ordre de mission
Membre : Tamasaburo Suzaku
Rang : A
Lieux : village d'Ototsuro, Est de Konoha.
Mission : Il nous a été rapporté que dans le village d'Ototsuro fut privé de son approvisionnement en eau dû à un détournement de la rivière dont les habitants se servaient. Elle a été déroutée de quelques kilomètres de sa route habituelle afin de se diriger dans la forêt.
Votre mission est de prendre le commandement du réseau de secours et de vous assurer que tous les villageois puissent avoir l'eau dont ils ont besoin pour survivre. Vous devrez tenter de trouver un moyen de détourner la rivière à nouveau pour l'envoyer à côté du village.
Jetez un coup d’œil dans la forêt pour tenter de connaître la raison de cet acte criminel. Qui peux bien avoir besoin de cette eau et qui a donc la puissance de détourner toute une rivière ? Soyez prudents, il y a peut-être anguille sous roche.


Maintenant, je savais de quoi il était question. Je devais me préparer pour aller sauver ce village et peut-être même à combattre. On ne sait jamais ce qui peut arriver. Je sortais du bureau et en retournant rapidement chez moi, je m’aperçus qu'une ombre était assise non loin de mon habitation. De mon point de vue, il me semblait que c'était une fille, mais rien ne me permettait de l'affirmer. J'avais encore un peu de temps devant moi pour me traînasser, je décidais donc de voir ce que pouvais bien avoir cette personne.
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t6516-le-phenix-suzaku-tomasaburo https://sns-rp.forumgratuit.org/f461-dossier-tamasaburo-suzaku https://sns-rp.forumgratuit.org/t6505-tamasaburo-suzaku
Chiaki Hebikaze
Rang A
Rang A
Chiaki Hebikaze
Messages : 183

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 2 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Mission de rang A : La rivière Empty
MessageSujet: Re: Mission de rang A : La rivière   Mission de rang A : La rivière EmptySam 17 Déc - 1:06


Mission de Rang A:
La rivière


Si je tombe sur un tanuki


J'espère qu'il me jettera pas dans la rivière..



Chiaki avait été convoquée dans le bureau du Hokage pour se voir confier une mission. Comme à sa nouvelle habitude, elle bafouillait devant l'homme le plus important de Konoha, puis s'excusait et partait les joues rouges. Elle n'allait pas effectuer une mission avec Senju-san, mais avec un dénommé Tamasaburo Suzaku. Elle demandait à un des policiers militaires qui gardaient le batiment du Hokage la position de l'habitation de son nouveau coéquipier puis prenait la route de ses appartements à elle.

Là, elle préparait son équipement traditionnel, tenue résillée, shuriken, kunai cablés, talismans explosifs, bombes fumigènes. Il s'agissait d'une mission pour détourner une rivière, et si les personnes qui l'avaient fait étaient pas enclin à refaire changer le cours de la rivière, alors ils leurs faudrait de quoi creuser rapidement ou bloquer un cours d'eau, elle rajouta des talismans explosifs pour creuser si besoin.

Le lendemain, Chiaki partit en ville et trouva un Shinobi capable de sceller de la terre dans un parchemin de grande taille. Elle le fixa à sa taille dans son dos et partit en direction de la maison de Tamasaburo Suzaku. Elle sonna, mais il n'était pas présent, alors elle attendit en jouant avec ses cheveux noirs sur un mur à côté.

Plus tard dans la soirée l'homme en question revenait précipitamment vers chez lui avant de s’arrêter pour la regarder. Chiaki l'observa, il était grand et avait un look de mauvais garçon. Elle se demandait si "il" ferait des remarques sur la nudité partielle de son accoutrement à elle tout en souriant de la joute verbale que cela pourrait engendrer. La jeune fille sauta du mur sur lequel elle était assise et s'inclina en tendant son ordre de mission.

-Tamasaburo-san, je serais vôtre subordonnée pendant votre mission, mon nom est Hebikaze Chiaki, vous pouvez m'appeler comme bon vous semble.

Elle se rendit compte de son attitude rude et sur-disciplinée mais garda son sang froid. Elle avait réussi à ne pas bafouiller, et cela la rassurait. Ça voulait dire que le problème était lié au Hokage. Si il décidait d'en rire temps pis, sinon il pourrait apprécier. Elle repensa à Senju-san, elle était plus embarrassante que ce nouveau supérieur. Il avait l'air de la jouer "cool" et d'être un peu laxiste, l'avenir lui dirait. Elle le regardait après s'être redressée puis penchée en arrière, les mains posées sur chaque extrémités du  grand parchemins sur ses hanches.


_________________

   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t6468-bingo-book-chiaki-hebikaze#49776 https://sns-rp.forumgratuit.org/t6467-chiaki-hebikaze-serpent-d-automne#49775
Suzaku Tamasaburo
Rang A
Rang A
Suzaku Tamasaburo
Messages : 231

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 1 B - 1 C - 0 D
Talents:

Mission de rang A : La rivière Empty
MessageSujet: Re: Mission de rang A : La rivière   Mission de rang A : La rivière EmptySam 17 Déc - 2:59

La rivière
Mission de rang A : La rivière 32418677jt
« La glace est forte, elle me constitue, je serais fort»

Au fur et à mesure de mon approche, je m’apercevais que cette ombre était bien une fille et plus jeune que moi. Elle portait un accoutrement plutôt osé en vue de la température relativement fraîche. Elle me regardait, si bien que je me demandais si sa présence ici était vraiment dû au hasard. Lorsque j'arrivais à son niveau, cet individu descendit du muret où elle s'était assise. À ma grande surprise, la jeune se présenta à moi d'une manière très disciplinée. La façon de se pencher très en avant était une marque de respect, mais surtout très scolaire.

-Tamasaburo-san, je serais votre subordonnée pendant votre mission, mon nom est Hebikaze Chiaki, vous pouvez m'appeler comme bon vous semble.

À sa façon de faire, je pouvais deviner que cette jeune shinobi devait avoir quittée l'académie depuis peu de temps. Je n'aurais su dire exactement combien de temps et à vrai dire, je m'en moquais du moment qu'elle était compétente. De haut en bas, mon regard rouge la scruta et je remarquais qu'elle avait une corpulence svelte et généreuse à certains endroits, elle devait donc agir avec rapidité et esquive lors des combats. Je me devais de savoir ainsi qu'elle était ses compétences de ninjutsu.
Je me saisis du rouleau avec des inscriptions similaires aux miennes. Effectivement, Hebikaze-san faisait bien partie de cette mission. Moi qui voulais la faire tranquillement et sans prise de tête, c'était raté. Même si ce n'était que pour une mission, l'occasion se présentait de rencontrer une personne de plus et faire plus ample connaissances. Qui sait ? Peut-être pouvait-elle être gentille ?



- Hebikaze Chiaki, c'est ça ? Tamasaburo Suzaku, enchanté. On ne m'avait pas prévenu qu'une aide me serait fournie pour cette mission. Enfin bon, ce n'est rien. Je suis ravie de te rencontrer et de faire équipe avec toi.


La jeune shinobi se redressait après m'avoir passé son propre ordre mission et d'une manière anodine, elle s'adossa à un rouleau qu'elle portait dans le dos. D'ailleurs qu'était-ce donc ce rouleau ? Je m'en préoccuperais plus tard. En lisant les lignes manuscrites, il s'avérait que cette jeune était aussi dans cette mission. Envoyé une académicienne, surement genin dans une mission de rang A, une mouche avait piqué l'Hokage à moins qu'il ne comptait sur mes performances pour son apprentissage. La dernière solution plausible était que la fille me faisant face était du même niveau que moi et dans ce cas, tout s'expliquerait.  


- Alors... J'ai quelques questions à te poser avant de me préparer. Grâce à tes réponses, je saurais de quoi m'équiper. J'aimerais savoir de quel rang es-tu, de quel élément fais-tu usages et si ton style de combat. Plutôt « fonce dans le tas » ou « esquive et finesse » ?


Je la sentais stresser, peut-être est-ce moi qui la rendais ainsi. Il faudrait que je le lui demande à moins que je ne la mette à l'aise. Peu importe ma décision, il faudra bien qu'elle se détende. Un ninja stressé lors d'une mission n'est pas utile, surtout dans une équipe de deux. Nous allions partir ensemble, inconnus l'un de l'autre, pour une mission qui pourrait durer probablement quelques jours. Sûrement à dormir chez l'habitant ou généralement, il y a peu de place, ou à la belle étoile et au feu de camp.
Les premiers rayons de soleil se montraient à travers les ténèbres de la nuit ce qui voulait dire que l'heure du départ était très proche.


- Au fait, qu'as-tu prévu comme armement ? Si nous tombons sur des hommes hostiles, il vaudrait mieux que tu puisses te défendre. Je ne pourrais peut-être pas être derrière toi pour te secourir. À moins que ton arme soit de montrer ton corps, dans ce cas, je n'ai absolument aucun souci à me faire.


Un clin d’œil vint conclure la phrase afin de lui faire comprendre qu'elle n'avait rien à craindre de moi. C'était juste une petite plaisanterie après tout, mais sa façon de réagir m'en dirait long à son sujet. Bien sûr, si elle venait à être en danger, je ferais mon possible pour l'aider. Je devais juste savoir si la jeune shinobi pouvait se défendre seule. J'étais peut-être plus âgé et expérimenté, mais à
une époque pas si lointaine, elle devait être plus forte que moi. Cette période de ma vie ou les entraînements étaient mon quotidien, tout cela pour sauver ma propre vie. J'ouvris ma veste blanche et mis mes mains dans les poches de ce dernier tout en m'appuyant contre le mur à côté d'elle, la tête contempla le ciel étoilé.


- On ne les regarde pas souvent, je trouve... Je ne sais pas si c'est ta première mission de rang A, mais ne t'inquiète pas tout va bien se passer.


J'essayais au mieux de briser la glace, ce qui était assez ironique en ayant connaissance de mon élément. Aussi, la rassurer serait un pas bénéfique pour cette mission.
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t6516-le-phenix-suzaku-tomasaburo https://sns-rp.forumgratuit.org/f461-dossier-tamasaburo-suzaku https://sns-rp.forumgratuit.org/t6505-tamasaburo-suzaku
Chiaki Hebikaze
Rang A
Rang A
Chiaki Hebikaze
Messages : 183

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 2 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Mission de rang A : La rivière Empty
MessageSujet: Re: Mission de rang A : La rivière   Mission de rang A : La rivière EmptySam 17 Déc - 4:16









- Hebikaze Chiaki, c'est ça ? Tamasaburo Suzaku, enchanté. On ne m'avait pas prévenu qu'une aide me serait fournie pour cette mission. Enfin bon, ce n'est rien. Je suis ravie de te rencontrer et de faire équipe avec toi.

Il avait dit tout ça après avoir pris le parchemin des mains de Chiaki. Elle se laissait scruter par le regard rouge du Ninja au cheveux blancs. "Rien de tel qu'une personne qui vous juge du regard" pensa-t-elle. Elle se détendit, l'homme semblait perplexe, intrigué ou déçu, elle n'aurait su le dire.

- Alors... J'ai quelques questions à te poser avant de me préparer. Grâce à tes réponses, je saurais de quoi m'équiper. J'aimerais savoir de quel rang es-tu, de quel élément fais-tu usages et si ton style de combat. Plutôt « fonce dans le tas » ou « esquive et finesse » ?

"Eh bah alors, il à servit à quoi ton regard scrutateur?" Railla-t-elle dans ses pensées, "Si il m'évaluait pas alors qu'est ce qu... C'est un pervers?" s’interrogea la jeune fille. Son sourire s’effaça. La deuxième question de son supérieur suivi la première et la Kunoichi décida de répondre aux questions et à la remarque.

-Mon point fort c'est la tactique, la logistique et le support, je pense et je réagis. J'utilise l'invocation pour me donner les atouts que je ne possède pas encore.

Elle s’arrêta pour prendre sa respiration et penser à ses mots, mais elle perdit son sang froid.

-Si on m'a attribué à votre unité ce n'est sûrement pas pour que vous soyez derrière moi pour me materner.. Et puis derrière moi.. Quand on vois ce que vous me dites en face, j'ai pas hâte que vous soyez dans mon dos.
railla-t-elle.

Sur ces mots, elle fît glisser le grand parchemin de son fourreau jusque devant elle et le posa à la verticale entre eux. Ce n'était pas rare que des gens fassent des commentaires sur sa tenue, et elle l'avait en partie choisie pour ça. C'était un atout de choix contre un ennemi un peu trop, masculin.

-Mes outils sont les mêmes que pour n'importe qu'elle mission, à deux exceptions prêt. J'ai prévu des talismans explosif en plus pour déblayer un barrage ou creuser une galerie pour détourner l'eau. Et ce parchemin contient suffisamment de terre pour bloquer un cours d'eau.


Tamasaburo-san s'adossa au mur et la genin tourna autour du parchemin pour le garder entre eux deux. Il leva la tête et regarda les étoiles.

- On ne les regarde pas souvent, je trouve... Je ne sais pas si c'est ta première mission de rang A, mais ne t'inquiète pas tout va bien se passer.

-C'est ma deuxième mission de Rang A et à vrai dire, ma deuxième mission officielle.

Elle regarda Tamasaburo-san, sans doute allait-il s'étonner de son manque d'expérience.

-On me donne une mission secrète avant ma première officielle, on me donne des missions de Rang A juste après ça, et on me place sous le commandement d'une personne seule et ça sans escouade. Il n'y a pas que moi qui est désorientée par tout ça, j'ai limite l'impression qu'on m'envoie au casse-pipe.. Désolée si vous vous posez la question de savoir si vous êtes irremplaçable ou si on voudrait votre mort..

Chiaki avait plombé l'ambiance pas top en beauté. Elle replaçait son rouleau dans son dos et s'appuyais contre le mur avant de regarder ses bottes.

Finalement, après tout ce temps à ne plus s'occuper de ça, elle repensa à son maître et à son arrivée à Konoha.


_________________

   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t6468-bingo-book-chiaki-hebikaze#49776 https://sns-rp.forumgratuit.org/t6467-chiaki-hebikaze-serpent-d-automne#49775
Suzaku Tamasaburo
Rang A
Rang A
Suzaku Tamasaburo
Messages : 231

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 1 B - 1 C - 0 D
Talents:

Mission de rang A : La rivière Empty
MessageSujet: Re: Mission de rang A : La rivière   Mission de rang A : La rivière EmptyDim 18 Déc - 16:25

Préparation au départ
Mission de rang A : La rivière 32418677jt
« La glace est forte, elle me constitue, je serais fort»

-Mon point fort, c'est la tactique, la logistique et le support, je pense et je réagis. J'utilise l'invocation pour me donner les atouts que je ne possède pas encore.

Elle avait donc conscience de ses faiblesses et avait fait en sorte de combler ses lacunes. C'était une bonne chose, elle n'était peut-être pas si novice que cela après tout. De plus, elle était plus réfléchie que dans le monde de la force, ce qui faisait bien mon affaire si jamais je venais à littéralement déconnecté. Malgré les capacités dont je faisais preuve lors de ces moments, je n'aimais pas ça pour autant. Elle reprit la parole, mais cette fois avec un ton plus agressif.

-Si on m'a attribué à votre unité, ce n'est sûrement pas pour que vous soyez derrière moi pour me materner. Et puis derrière moi... Quand on vois ce que vous me dites en face, j'ai pas hâte que vous soyez dans mon dos.

Je ne comprenais pas vraiment le sens de sa pique vis-à-vis de moi et je n'en avais que faire, à vrai dire. Je mettais son ton et son attitude sur le dos de sa jeunesse. Il était préférable pour la suite des événement de ne pas relever, mais je pouvais affirmer que cette fille avait un caractère assez trempé.

-Mes outils sont les mêmes que pour n'importe qu'elle mission, à deux exceptions prêtes. J'ai prévu des talismans explosifs en plus pour déblayer un barrage ou creuser une galerie pour détourner l'eau. Et ce parchemin contient suffisamment de terre pour bloquer un cours d'eau.  

- Bien.


Dans un sourire.

- Je vois que tu as été prévoyante. Avec ce que tu as apporté, je ne pense pas devoir prendre énormément de chose finalement. Effectivement, tu réfléchis sur le long terme.


En la félicitant, j'essayais de faire en sorte de la mettre en confiance. Chose qui m'avais l'air relativement compliqué en vue de son comportement quasiment depuis le début de notre rencontre.
C'est après lui avoir demandé le nombre de missions de rang A qu'elle avait effectué que mon interlocutrice répondit avec assurance qu'au contraire, elle était loin de sa première fois. J'avais donc une alliée qui semblait être un avantage plutôt qu'un poids. Je préférais cela. En revanche, nous étions tout deux déboussolés du fait d'avoir été assignés ensemble pour cette mission. En y pensant, heureusement que je ne m'étais pas préparé avant.

En la regardant, j'étais sûr que cette expérience allait être folklorique. Se mettant dos au mur à son tour, je me dirigeais vers mon appartement.

- Attends-moi là, s'il te plaît. Je vais me préparer rapidement, l'heure du départ est presque arrivée.


M'en allant d'une marche rapide, j'ouvris la porte de chez-moi et entrai, puis dans ma chambre. Dans la penderie se trouvaient mes affaires classiques, celles que je porte tous les jours et dans une petite valise au sol, ma tenue d'Anbu. Cette dernière resterait dans sa planque pour cette mission, je ne pouvais pas l'utiliser devant elle. Je m'habillais de ma tenue noire, car si nous devions faire de l'infiltration, cette couleur serait plus propice. Dans une armoire de l'autre côté de la pièce se trouvait mon arsenal. Kunai, shuriken, senbon, parchemin en tout genre, j'avais une quantité d'armement suffisante pour une guerre ou presque. Je me saisis de quelques senbon faisant partie de mes jouets favoris et de quelques parchemins explosifs. Un kunai sur lequel était accroché un parchemin explosif assez spécial était accroché à ma droite et m'en saisit. Dans l'éventualité où un souci viendrait à ce manifesté, cet outil pourrait être utile. De plus, j'avais une réserve d'explosif ramené d'une ancienne mission, assez puissant pour arracher un arbre d'après-certain. Ils se retrouvèrent dans un sac entièrement renforcé contre les chocs. Ensemble noir, gilet tactique vert Konoha, mes kunais à l'intérieur prêt à l'emploi et mes senbon rangés dans des ceintures de cuir spécialement conçu pour eux aux niveaux des avant-bras.
Ressortant, je me saisis de deux bouteilles d'eau et sorti à l'extérieur.

- Tiens pour la route.


Je lui tendais l'une des deux bouteilles, moi-même en buvant une gorgé de la mienne.

- Avant de partir, j'ai un cadeau pour toi. J'aimerais que tu prennes ce kunai plutôt particulier. Si jamais tu as un souci, lance-le en l'air. Il explosera dans le ciel en produisant une fumée violette. C'est à utilisé uniquement si jamais tu te retrouve acculer. On ne sait pas ce qu'il peut se passer, mais je préfère prévoir d'avantage que pas assez. Ne va pas croire que je suis dans l'idée que tu ne sais pas te défendre pour autant.


Me retournant, je me mis en route vers la porte géante de Konoha.

[/color]
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t6516-le-phenix-suzaku-tomasaburo https://sns-rp.forumgratuit.org/f461-dossier-tamasaburo-suzaku https://sns-rp.forumgratuit.org/t6505-tamasaburo-suzaku
Chiaki Hebikaze
Rang A
Rang A
Chiaki Hebikaze
Messages : 183

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 2 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Mission de rang A : La rivière Empty
MessageSujet: Re: Mission de rang A : La rivière   Mission de rang A : La rivière EmptyDim 18 Déc - 23:45










- Attends-moi là, s'il te plaît. Je vais me préparer rapidement, l'heure du départ est presque arrivée.

Le ninja la laissa seule à ruminer ses pensées noires et le chakra de la kunoichi bouillonnait de désespoir.  Le casse pipe. C'est la seule idée qu'elle avait par rapport à ces missions de rang A à la chaîne en petit effectif. Elle s'assit contre le mur et sortit un kunai et une pierre à aiguiser avant de commencer à aiguiser la lame de celui-ci pour passer le temps. Ça ne pouvait pas être pour son développement, pas comme ça et surtout avec ses faiblesses.

Chiaki rangea son équipement quand elle entendit Tamasaburo-san revenir. Le ninja avait enfilé une tenue plus propice à l'infiltration, et c'était équipé d'armes diverses et portait un sac. Il lui tendit une bouteille d'eau qu'elle empocha, puis un kunai explosif avec un fumigène violet qui aurait une fonction spéciale si elle le faisait éclater en l'air. Elle glissa un "Merci" quasi silencieux et se releva pour suivre son supérieur.

En franchissant les portes de Konoha elle se demanda si elle réussirais à revenir en un seul morceau jusqu'ici. C'est pleine d'émotions fortes et de haine naissante qu'elle quitta la ville en suivant son chef.


_________________

   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t6468-bingo-book-chiaki-hebikaze#49776 https://sns-rp.forumgratuit.org/t6467-chiaki-hebikaze-serpent-d-automne#49775
Suzaku Tamasaburo
Rang A
Rang A
Suzaku Tamasaburo
Messages : 231

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 1 B - 1 C - 0 D
Talents:

Mission de rang A : La rivière Empty
MessageSujet: Re: Mission de rang A : La rivière   Mission de rang A : La rivière EmptyLun 19 Déc - 4:41

Le village d'Ototsuro
Mission de rang A : La rivière 32418677jt
« La glace est forte, elle me constitue, je serais fort»

Cela faisait maintenant la journée que nous traversions des forêts, des plaines et des rivières toutes de tailles différentes. La fin d'après-midi arrivait et au loin, je voyais le village se dessiner. La jeune Chiaki me suivait toujours sans avoir sorti un mot. Enfin, peut-être ne l'avais-je entendu. Avec les sauts entres les arbres, le vent sur le visage, les bruits de l'environnement, il était assez difficile d'entendre une voix provenant de derrière surtout si on ne montait pas le volume des cordes vocales.

Une petite heure plus tard, nous arrivions à la porte du village ou se trouvaient deux gardes armés de katana et de lances. Ils nous regardaient avec une méfiance et je leur présentais le parchemin de mission afin qu'il nous laisse passer. Ils n'étaient pas très futés, car s'ils avaient mieux regardé, les deux hommes auraient pu voir le bandeau de Konoha accroché à ma taille en guise de ceinture. L'un d'eux lut la missive et nous accompagna au chef du hameau en crise de sécheresse. Un homme de petite stature, grisonnant et boitant de la gauche.

- Bonjour à vous, vous êtes les ninja envoyés par Konoha ? Je suis ravi de vous rencontrer. Je dois vous faire un résumé du problème que nous avons où vous êtes déjà pleinement au courant ?


Je lui expliquais que nous connaissions la raison de notre présence ici. Fier de son village, il nous faisait faire le tour. Les gens étaient, pour la plupart accueillant, nous saluant, certains mêmes nous serrant la main. Les plus jeunes, des enfants pour la plupart, allaient à la rencontre de ma jeune coéquipière, lui posant de nombreuses questions et essayant même pour les jeunes garçons de l'accoster. Je la regardais un petit sourire en coin et en croisant son regard, je lui lançai une plaisanterie.

- Je crois que tu as des admirateurs.


J'en rigolais, mais ça me faisait plaisir de voir ces enfants s'adresser à elle comme l'une des leurs. On pouvait dire qu'elle donnait le béguin à ces très jeunes hommes d'une dizaine d'années. Le chef du village aussi en rigolait. Malgré le problème en cours, la joie de vivre respirer dans ce lieu. J'espérais que cette approche avec les gens débloquerais Hebikaze-san. Les villageois étaient généralement des paysans travaillant la terre ou des vignes. D'autres avaient des commerces et des buvettes. Avant de nous emmener sur les lieux du sinistre, le boiteux nous amenant dans une des tavernes, celle-ci tenue par son fils afin de nous offrir à manger. Toutes un assortiment de sushi, de maki et autres mets typiquement du pays d'une délicieuse saveur.

***

Le repas était terminé et avant la nuit, nous nous rendions sur le lit de rivière asséché. Effectivement, plus une seule trace d'eau n'était présente. La terre était même craquelée comme si l'humidité restante avait été aspirée tout comme les terres arides d'un désert. Plus loin, on pouvait voir le courant d'eau se diriger droit vers une forêt assez dense. C'était un lieu propice pour se cacher. Des ninja déserteurs, ou des bandits pourrait très bien s'y cacher. Je ne me souvenais pas précisément de la carte que j'avais ramenée lors de ma dernière mission, mais je ne pensais pas avoir vu un camp dans ce coin du pays. Ce devait être autre chose... Mon expression changea à cette réflexion, passant d'un air enjoué à un visage plus fermé et stricte. Pour finir, notre guide de la journée nous invita à passer la nuit dans l'ancienne chambre de son fils.
Une petite pièce avec un bureau et quelques bougies pouvant encore servir. C'était le seul endroit où nous pouvions dormir au sec et au chaud. Cela ne me dérangeait pas de passer la nuit dans la même pièce que ma coéquipière, quant à elle, je n'en savais rien. Nous n'avions pas eu l'occasion de discuter depuis notre départ.

- Chiaki, cela ne te dérange pas que nous soyons dans la même chambre pour cette nuit ? Si tu veux le lit, je te le laisse. J'ai dormi dans des endroits bien pires et le sol me conviendra. De toute manière, il faut que j'étudie un peu les plans de la zone que j'ai pu établir en allant voir l'état du sinistre. Peut-être veux-tu participer ?


Je lui souriais afin de lui faire comprendre que je l'invitais à prendre part au plan d'irrigation du village. J'ouvris une poche de mon gilet tactique et en sortis une feuille avec un crayon pour m'asseoir sur la chaise du bureau. J'étais nul en dessin, il fallait bien l'admettre, la cartographie n'était pas du tout mon fort. Le résultat ressemblait à un dessin d'enfant avec des légendes inscrites un peu partout pour comprendre ce que représente chaque forme.

- C'est affreux, ça ne ressemble vraiment à rien.


J'en rigolais moi-même.
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t6516-le-phenix-suzaku-tomasaburo https://sns-rp.forumgratuit.org/f461-dossier-tamasaburo-suzaku https://sns-rp.forumgratuit.org/t6505-tamasaburo-suzaku
Chiaki Hebikaze
Rang A
Rang A
Chiaki Hebikaze
Messages : 183

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 2 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Mission de rang A : La rivière Empty
MessageSujet: Re: Mission de rang A : La rivière   Mission de rang A : La rivière EmptyLun 19 Déc - 14:22




It's a trap!





Le chemin ne fût pas très long et se passa silencieusement. La tension que Chiaki ressentait au début de la mission s’apaisait puis elle pris conscience d'une erreur stratégique. Elle n'en fît pas par tout de suite à son supérieur, après tout, si véritablement Konoha voulait leurs mort, les voir rentrer quelques minutes après leurs départ, peut être enclencherait-ils les hostilités directement en les bannissant.

Elle avait oublié l'eau.. Connaissant ses talents, faire sceller de l'eau dans un parchemin pour étancher les besoins des villageois le temps de régler le problème aurait pus permettre une plus grande marge de manœuvre. Elle décida de garder toute l'eau dont elle disposait pour le village. Elle ne faisait pas vraiment ça par bonté, mais plus pour se punir elle même.

Les gardiens du village faisaient leur travail, aussi, les voir se méfier était logique. En temps de guerre les petits villages étaient souvent les premiers à subir les attaques fourbes. Et déjà que le village ne disposait plus de la ressource la plus commune, les autres denrées devaient s'en retrouver impactés.

La vision de Chiaki parcouru les visages souriant, mais on voyait la peine dans leurs yeux. Elle donna ses gourdes et sa bouteille à un groupe de jeune qui vint la voir. Elle se retrouvait vite entourée et questionnée de toute part, elle ne pus garder le silence longtemps. Elle se sentait stressée, aussi utilisa t-elle le déplacement rapide plusieurs fois pour amuser les jeunes et les empêcher de tirer sur ses vêtements. Ça la faisait sourire et elle se détendait quand son supérieurs lui notifia ses prétendants. Elle se mis alors à rougir et ses déplacements furent moins précis par la suite.

On les convia ensuite à manger. La genin avait un appétit d'oiseau comme d'habitude. Puis le groupe se dirigea vers la rivière Comme précisé dans la mission, le cours de celle-ci partait maintenant dans une autre direction, droit dans la forêt. Chiaki n'avait aucune idée de la manière dont le courant avait été dévié. C'était juste creusé en amont et la jeune fille se demanda pourquoi les villageois n'avaient pas réglés leur problème eux même, ou tenté de le faire. Ils devaient en savoir plus que ce qu'ils disaient, et soit ils avaient peurs des représailles, soit un truc louche se passait.

Le vieux chef du village invita ensuite les deux ninja à utiliser la chambre de son fils. Suzaku lui demanda:

- Chiaki, cela ne te dérange pas que nous soyons dans la même chambre pour cette nuit ? Si tu veux le lit, je te le laisse. J'ai dormi dans des endroits bien pires et le sol me conviendra. De toute manière, il faut que j'étudie un peu les plans de la zone que j'ai pu établir en allant voir l'état du sinistre. Peut-être veux-tu participer ?


Ce à quoi elle répondit en murmurant:

-Tout ça me parait étrange.. Des villageois vivant presque normalement alors qu'ils sont en pénurie d'eau. Un problème qu'ils pourraient régler d'eux même. Ils cachent quelque chose. Ils savent qui est derrière tout ça.

Pendant que Suzaku ouvrait une poche de son gilet tactique, elle s'approcha de la porte fermée et écouta. Aucun son étrange de l'autre coté. Elle plaça un grelot d'alarme à la poignée de la porte, puis partit faire de même avec la fenêtre. Elle se rapprocha ensuite de Suzaku après avoir posé son parchemin dans un coin de la pièce et regarda le dessin en même temps qu'il se plaignait.

-On fera avec. Nous n'avons que peu d'option en réalité. Les villageois n'ont pas déplacé à nouveau le bras de la rivière, ce qui veut dire qu'ils savent pourquoi il est comme ça. Il aurait fallu quelques heures pour s'occuper de faire une nouvelle route d'écoulement, et ils ne sont pas encore en pénurie de vivre et de force. Il y a forcément une menace à l'autre bout de la rivière.

Elle fît une pause pour regarder le visage de Suzaku puis replongea dans son observation.

-Si on déplace le bras de la rivière maintenant, cela durera quelques heures avant que cela soit remarqué, nous perdrons l'effet de surprise, la logistique pour détourner la rivière rapidement, et on s'expose à des représailles. Nous pouvons aussi couper le flux en deux, mais les risques de représailles sont aussi élevé. Et enfin, la meilleure solution, effectuer une reconnaissance en aval, on garderais alors le parchemin pour quand le problème aura été identifié et nous aurions l'effet de surprise.


Chiaki avait fini son observation, mais rouvrit la bouche et murmura doucement.

-Bien sûr, si on veut se débarrasser de nous on peut aussi envisager que la dernière option soit la plus logique, et nous tendre une embuscade. On ne connaîtra pas le terrain, et ils auront le temps de faire toutes les préparations nécessaires.. Sans parler de l'effet de surprise qui serait contre nous et notre manque d'effectif.


_________________

   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t6468-bingo-book-chiaki-hebikaze#49776 https://sns-rp.forumgratuit.org/t6467-chiaki-hebikaze-serpent-d-automne#49775
Suzaku Tamasaburo
Rang A
Rang A
Suzaku Tamasaburo
Messages : 231

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 1 B - 1 C - 0 D
Talents:

Mission de rang A : La rivière Empty
MessageSujet: Re: Mission de rang A : La rivière   Mission de rang A : La rivière EmptyLun 19 Déc - 17:00

Une nuit de décision
Mission de rang A : La rivière 32418677jt
« La glace est forte, elle me constitue, je serais fort»

Ma jeune subordonnée était prévoyante et peut-être un peu trop sur la défensive. Elle avait mis en place un système d'alerte dans la chambre afin que le moindre mouvement pour entrer dans la pièce, soit directement repéré par un système sonore. Mon plan était sur la table et je réfléchissais à la meilleure manière de faire, c'est là que Chiaki prit la parole.

- Nous n'avons que peu d'options en réalité. Les villageois n'ont pas déplacé à nouveau le bras de la rivière, ce qui veut dire qu'ils savent pourquoi il est comme ça. Il aurait fallu quelques heures pour s'occuper de faire une nouvelle route d'écoulement, et ils ne sont pas encore en pénurie de vivre et de force. Il y a forcément une menace à l'autre bout de la rivière.

En effet, sur ce point, elle n'avait pas tout à fait tord. De là à affirmer qu'une menace était forcément présente à l'autre bout du cours d'eau, caché dans l'ombre des bois, était un peu prématuré. Il nous fallait d'abord vérifier.

- Je pense que ces villageois ne veulent pas sortir de leurs murs. Ils ne savent pas se défendre, même un genin sortant de l'académie pourrait mettre en péril leurs vies. Tous ici, ne savent qu'utiliser des fourches, des piques ou des serpes, face à un ninja même de faible puissance, il périrait rapidement. Et ce ne sont pas les quelques hommes en armes qui feraient une grosse différence.


J'avais pris un ton beaucoup plus sérieux et plus réfléchi que depuis le début de cette mission. Le temps des âneries et plaisanteries était terminé. Nous rentrions dans le vif du sujet.

-Si on déplace le bras de la rivière maintenant, cela durera quelques heures avant que cela soit remarqué, nous perdrons l'effet de surprise, la logistique pour détourner la rivière rapidement, et on s'expose à des représailles. Nous pouvons aussi couper le flux en deux, mais les risques de représailles sont aussi élevés. Et enfin, la meilleure solution, effectuer une reconnaissance en aval, on garderait alors le parchemin pour quand le problème aura été identifié et nous aurions l'effet de surprise.

Ma coéquipière réfléchissait correctement. Dans l'éventualité ou une menace se tapissait dans la densité des bois, elle en arrivait à la même conclusion. Partir en éclaireur avant d'agir. En revanche, elle me parla de l'hypothèse d'un traquenard. Nous serions désavantagés comme elle l'indiquait. Autant par le terrain que sur de possibles préparatifs de pièges en tous genre. Il nous faudrait être prudent. Elle continuait sur le fait qu'on voulait notre mort. Chose que je ne comprenais pas vraiment.

- Pourquoi veux-tu que quelqu'un essaie de nous supprimer ? J'effectue des missions pour Konoha et pour protéger ce village. Je ne fais pas de vague et ce n'est pas à moi d'en faire. À moins que tu me caches quelque chose... Auquel cas, il serait bon de m'en parler. Cela pourrait nous aider à rester en vie. Nous continuerons à établir un plan après. Il me faut le maximum de renseignement et ce sujet en fait partie.


Apparemment, faire équipe avec cette jeune fille était risqué. Je n'en avais que faire, je pouvais me défendre, je m'étais sortie d'affaire très compliquée, même en ayant été blessé, mais je ne m'inquiétais pas pour moi. C'était elle qui me préoccupait. Si jeune et pourtant, quelqu'un en voudrait à sa vie ? Cela me paraissait impensable. Il était certain que, quoi que nous trouvions dans cette forêt, je ne la laisserais pas périr et s'il faut que pour ça, je lâche prise, il en serait ainsi. La vie d'une jeune konoha-jin ne peut s'éteindre en ayant si peu de vécu.

Je regardais de nouveau le plan et en attendant qu'elle veuille bien me dire les choses telles qu'elles sont.
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t6516-le-phenix-suzaku-tomasaburo https://sns-rp.forumgratuit.org/f461-dossier-tamasaburo-suzaku https://sns-rp.forumgratuit.org/t6505-tamasaburo-suzaku
Chiaki Hebikaze
Rang A
Rang A
Chiaki Hebikaze
Messages : 183

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 2 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Mission de rang A : La rivière Empty
MessageSujet: Re: Mission de rang A : La rivière   Mission de rang A : La rivière EmptyLun 19 Déc - 21:07










- Pourquoi veux-tu que quelqu'un essaie de nous supprimer ? J'effectue des missions pour Konoha et pour protéger ce village. Je ne fais pas de vague et ce n'est pas à moi d'en faire. À moins que tu me caches quelque chose... Auquel cas, il serait bon de m'en parler. Cela pourrait nous aider à rester en vie. Nous continuerons à établir un plan après. Il me faut le maximum de renseignement et ce sujet en fait partie.

La question surprenait Chiaki. Elle ouvrait grand les yeux en le regardant.

-Les gens sont pas forcément aussi bon que tu le crois..
fît-elle en baissant la tête. Quand je suis arrivée à Konoha, j'étais seule, affamée et les gens m'évitaient. Ils avaient vécu une guerre, une invasion de Kiri mais ça je ne le savais pas. Et me voir les a tellement choqués que personne ne voulait m'aider..

La genin baissa la tête et continua son récit.

-Une personne m'a pris sous son aile, elle ma appris tout ce que j'avais à savoir sur le monde et sur les shinobi. J'aimais vraiment beaucoup cette personne. Et puis avant mon entrée à l'examen, on m'a confié une mission avec mon maître, et il est mort. C'était un espion, et il était dans le camp adverse. Tout ce que j'avais vécu c'était du vent, son amour, son amitié, tout ça, du vent. Il m'avait trompé, il nous avait tous trompés, et plus encore, Konoha ma trompé.

Chiaki essuya une larme avant de continuer sans un sanglot.

-J'ai été félicitée, promue, on m'a confié une mission de rang A, et me voici sur une autre. Ça ne peut vouloir dire que deux choses, soit on veut que je progresse vite, soit on veut ma mort. Et comme je n'ai pas de talent particulier, je vois mal pourquoi on voudrait ma progression, mis à part peut être pour remplacer une personne disparue pendant l'invasion.


Elle s’arrêta en plein cheminement dans ses pensées, puis partit s’asseoir dans un coin de la pièce en détachant sa cape pour s'en servir comme couverture.

-C'est possible que je me fasse des idées, mais je préfère être prudente. Bonne nuit Tamasaburo-san.


_________________

   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t6468-bingo-book-chiaki-hebikaze#49776 https://sns-rp.forumgratuit.org/t6467-chiaki-hebikaze-serpent-d-automne#49775
Suzaku Tamasaburo
Rang A
Rang A
Suzaku Tamasaburo
Messages : 231

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 1 B - 1 C - 0 D
Talents:

Mission de rang A : La rivière Empty
MessageSujet: Re: Mission de rang A : La rivière   Mission de rang A : La rivière EmptyMar 20 Déc - 4:18

Le veritable commencement
Mission de rang A : La rivière 32418677jt
« La glace est forte, elle me constitue, je serais fort»

J'avais peut-être été dur dans mes propos. Brut de décoffrage, comme souvent, on peut me dire quand il s'agit de sujet permettant la réussite ou l'échec d'une mission. Mais, il me fallait ces informations, le succès de cette opération reposait peut-être sur ce qui se passait en sous-marin envers Chiaki. À la fin de ma phrase, je voyais le visage de la jeune étonné sûrement par ma question, elle ne devait pas s'y attendre. Elle commençait à m'expliquer et dès le début de ses paroles, son air s'assombrit rapidement. J'avais touché une corde sensible apparemment. Elle me racontait que pour elle, les gens sont d'une hypocrisie sans bornes, trompant et mentant à tout-va. Que certain même pouvait faire croire à un avenir ou un espoir. Savoir désormais qu'elle avait été trompée par son sensei, ou un lien ce forme, quelque chose qui est relativement fort pour la majorité des genin. C'est un lien qui tient l'enseignement des valeurs et de la droiture, dans ce que l'on peut croire. Pour certain, et d'après les dires de ma coéquipière, j'avais l'impression que cet homme l'avait sauvé, peut-être même de la mort. De ce fait, le lien devait être encore plus fort et de savoir ensuite que ce shinobi était en réalité un espion à dû la blesser profondément. Elle était persuadée que tous étaient contre elle, que le village même voulait sa mort tout simplement, car elle avait été la disciple d'un espion qui avait très bien joué son jeu. La shinobi qui m'accompagnait avait l'esprit noir de déception et c'était compréhensible, mais tous n'était pas comme ça.

-J'ai été félicitée, promue, on m'a confié une mission de rang A, et me voici sur une autre. Ça ne peut vouloir dire que deux choses, soit on veut que je progresse vite, soit on veut ma mort. Et comme je n'ai pas de talent particulier, je vois mal pourquoi on voudrait ma progression, mis à part peut être pour remplacer une personne disparue pendant l'invasion.

Une chose était certaine, elle en avait gros sur la conscience. Finalement, pour elle, c'était de son fait qu'il soit mort. Je ne connaissais pas les véritables raisons de la mort de ce shinobi, mais un espion reste un espion sur le plan militaire. C'est sur un ton compatissant que je m'adressais à elle.

- Chiaki, tu sais... Ton maître a peut-être menti sur son identité et sur les raisons de sa présence à Konoha, mais je ne met pas en doute directement ce que tu as pu vivre. Tout n'est pas qu'illusion. Certes, ce n'est pas correct, mais s'il t'a prise sous son aile, c'est qu'il avait de la considération envers toi, sinon il t'aurait laisser là où tu étais. Je ne vais pas le défendre, car un espion reste un espion, et même si cela fait mal, il faut l'éliminer pour le plus grand bien du village et de ses habitants. C'est une vision militaire dont il est question, mais si on regarde du côté relationnel, tu as passé des bons moments avec lui, il t'a enseigné des techniques et les bases d'un shinobi, si vraiment, il n'avait que faire de toi, il ne t'aurais rien enseigné ou vraiment, le strict minimum. Tu es là ou tu en es grâce à lui, et je ne pense pas que les gens du village, désire ta mort. Tu es genin... Et tu es en mission de rang A avec moi, ce qui n'est pas rien. Alors, un conseil garde les bons moments en tête et fait ton deuil, passe à autre chose et vis ta vis.


J'avais essayé de lui faire comprendre que les gens n'étaient pas tout mauvais, que tous n'étaient pas forcement des hypocrites prêts à tous pour arriver à leurs fins, mais c'était très compliqué en ne connaissant pas l'intégralité de son histoire. Je la voyais se préparer à se coucher, quand elle fit remarquer qu'elle préférait être prudente. Une idée me vint.

- Tu sais, moi-même, j'ai eu des épreuves, je ne me souviens plus d'une partie de mon passé à cause d'homme m'ayant utilisé pour diverse raison dont je ne peux parler. J'avais toutes les raisons de détester le monde, et pourtant non, il suffit de bien s'entourer. Alors, si tu as besoin d'une épaule, ou d'une oreille, je suis présent. C'est aussi ça être shinobi.


Je ne savais pas comment elle le prendrait, mais lui proposer mon aide était-ce que j'avais de mieux à lui proposer. Je me remis sur le plan et calculais l'endroit optimal pour tenter une approche dans cette fameuse forêt. Si on venait à suivre le courant de cette rivière et qu'il y avait une menace, nous tomberions directement dans une embuscade ou des pièges. En prenant par les hauteurs, nous aurions un vu de ce qu'il se passe sous les branchages et ainsi évite les surprises désagréables. Je m'endormais peu à peu et sans prévenir, je lâchais prise.

***

Le réveil aux aurores avait été fait par un coq. Décidément, ils étaient très « à l'ancienne » dans ce village. La jeune dormait encore et silencieusement, je retirais le grelot de la porte pour descendre voir le chef du village. J'avais quelques questions à lui poser. Il me proposa de déjeuner, ce que j'acceptais avec plaisir. Me demandant comment c'était passer ma nuit et si je m'étais bien reposé, il déposait toutes sortes de pains et confitures.

- Comment faites-vous pour avoir encore autant de vivre à proposer alors que le manque d'eau vous coupe vos cultures ? Ça m'intrigue. De plus, pourquoi donc n'avez-vous pas essayé de corriger la trajectoire de la rivière, vous avez des ennemis ? Des risques de représailles ? Nous avons besoin de savoir ça, ma coéquipière et moi-même, afin que nous évitions les traquenards.


L'homme me racontait qu'il avait une réserve d'eau pour les été secs et que c'est grâce à cela que les plantations ont pu tenir. Il continuait en assurant que personne ne leur voulait du mal, à moins de n'être au courant de rien.
La raison de ce mystérieux déplacement de courants d'eau demeurait encore un mystère.
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t6516-le-phenix-suzaku-tomasaburo https://sns-rp.forumgratuit.org/f461-dossier-tamasaburo-suzaku https://sns-rp.forumgratuit.org/t6505-tamasaburo-suzaku
Chiaki Hebikaze
Rang A
Rang A
Chiaki Hebikaze
Messages : 183

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 2 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Mission de rang A : La rivière Empty
MessageSujet: Re: Mission de rang A : La rivière   Mission de rang A : La rivière EmptyMar 20 Déc - 13:59










Dès que Chiaki entendit le son du grelot de la fenêtre elle se catapulta sur ses pieds, aux aguets un kunai acéré à la main. Elle scruta la pièce dans la clarté naissante du jour et vit que la porte était ouverte. Elle rengaina son kunai dans son étui en se détendant, il ne s'agissait que d'un courant d'air. La genin partit décrocher le deuxième grelot et récupéra ses affaires. Elle fut prise d'un doute, Tamasaburo-san l'aurait-il abandonnée pour faire la mission seul?

Chiaki se rendit dans la pièce principale et entendit le vieil homme répondre que personne ne leurs voulait du mal, et qu'ils n'étaient au courant de rien. La genin fît irruption dans la pièce et demanda pourquoi ils n'avaient pas tentés de prendre contact ou de détourner le courant au moins partiellement. Le vieillard ne répondit pas. Elle doutait qu'il en parle un jour, alors Chiaki sortit de la pièce en annonçant qu'elle allait voir si il y avait de la fumée dans la forêt.

Elle arriva dehors et entrepris de courir à la verticale sur le château d'eau qui était le point le plus haut du village et recueillait les eaux de pluies. Elle scruta les sommets des arbres, et rien, pas un petit nuage de fumée, même par intermittence. Le ciel était dégagé, le soleil se levait. La genin se laissa tomber en bas avant de se rattraper au dernier moment, puis elle repartit en direction de la maison.

-Pas de fumée.. Qui qu'ils soient, ils font attention à ne pas être remarqués.

Elle regardait alors Suzaku.

-Plan C? proposa-t-elle en pensant à la reconnaissance.

C'était le seul moyen de savoir maintenant, organiser une reconnaissance, et tirer le fin mot de l'histoire, "qui" avait fait ça. Suzaku prenait la tête du peloton, et après que Chiaki lui ai signifié qu'elle resterait en retrait par rapport à lui pour éviter les désastres d'une embuscade le groupe partit en longeant la rivière à travers les arbres à une vitesse modérée et surtout, silencieusement.

La rivière parait loin dans la forêt, et la longueur laissait suggérer que ce n'était pas l'oeuvre de civils ni de bandits. Il s'agissait surement d'un Jutsu Doton de grande envergure, ou d'un groupe organisé. En tout cas le dénivelé était fait avec un grand soin, ça paraissait presque naturel. Il n'y avait pas eu d'arbre sur le chemin, ou alors ils avaient été arraché et emporté tel quel sans tomber sur les autres.

Chiaki vis au loin Suzaku ralentir le rythme et elle s’adapta instantanément. Puis il s’arrêta et la genin le rejoignit alors. Ils avaient enfin le coupable devant les yeux..


_________________

   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t6468-bingo-book-chiaki-hebikaze#49776 https://sns-rp.forumgratuit.org/t6467-chiaki-hebikaze-serpent-d-automne#49775
Suzaku Tamasaburo
Rang A
Rang A
Suzaku Tamasaburo
Messages : 231

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 1 B - 1 C - 0 D
Talents:

Mission de rang A : La rivière Empty
MessageSujet: Re: Mission de rang A : La rivière   Mission de rang A : La rivière EmptyMar 20 Déc - 18:56

La découverte
Mission de rang A : La rivière 32418677jt
« La glace est forte, elle me constitue, je serais fort»

L'homme continuait de s'atteler à ses tâches ménagères et j'entendais ma collègue arrivée. Afin d'avoir plus d'information, elle prit l'initiative de poser une question pertinente. Pourquoi n'ont-ils pas tenté de faire quelque chose pour réparer ce problème ? Notre hôte m'intriguait, il n'avait pas eu le respect de répondre et avait même voulu essayer de changer de conversation. Seulement, nous étions présents dans ce village pour ça. Il y avait anguille sous roche. Malgré tout ce qu'il avait pu nous montrer la journée précédente, quelque chose demeurait caché. La demoiselle s'en allait et la porte d'entrer claqua. Apparemment, le fait que le chef du village cache quelque chose devait l'énerver.

Je me résignais à stopper la conversation sachant que rien de plus d'utile ne me serait confier. Nous devrons faire avec et être sur nos gardes. Je mangeais à ne plus avoir faim, si jamais nous devions avoir à combattre, autant que j'ai l'estomac plein et la force nécessaire. La discussion avait pris une tournure plus spécifique à de vieux amis se retrouvant, lui parlant de son fils, sa fierté et bientôt, il le succéderait en tant que chef et de sa femme décédée depuis quelques années. De mon côté, je ne parlais pas de ma vie, nous anbu, avions ordre de ne pas divulguer d'information sur notre vie et notre passé, alors je lui racontais quelques vieilles missions que j'avais faîtes et des rencontres dans les villages du Pays du Feu.
Chiaki était rentrée et sans même attendre la fin de notre conversation, elle prit la parole.

-Pas de fumée.. Qui qu'ils soient, ils font attention à ne pas être remarqués.

Je me retournais et l'observais. Elle avait pris les devants et regarder si des signes de vie se faisait voir de notre position. Elle me demanda avec son regard dans le mien de passer sur le plan C, chose que j'acceptais. Elle avait vu juste.

-Nous y allons, j'espère que nous n'aurons pas de mauvaises surprises. N'avez-vous rien à me dire ? En êtes-vous sûr ?


Chiaki était sorti et devait m'attendre à l'extérieur quand l'homme murmura dans un son à peine audible « ramené la, s'il vous plaît » Il y avait donc bien une affaire plus grosse qu'un simple détournement d'eau. J'en fis part à ma jeune collègue et nous nous mettions en chemin.

Je préférais être en première ligne, si jamais une attaque venait à arriver, je serais plus rapide à la dévier pour protéger Hebikaze-chan. De ce fait, elle me suivait quelque pas derrière moi. Plus nous avancions et plus le lit de rivière devenait parfait, trop parfait même. C'était assez surprenant de voir la netteté du traçage des contours et je pouvais dire que c'était un travail pointilleux. Des hommes étaient derrière tout ça. Il n'y avait pas de coupure, comme si le tracé avait été fait en une fois ce qui voulait dire que ceux qui étaient cachés dans les bois étaient plusieurs.
Nous entrions entre les arbres dans un silence des plus total et je percevais un plus loin, une lueur ressemblant à un feu. C'est plus lentement que je m'approchais, espérant que la jeune s'en rende compte aussi, et c'est en me cachant derrière un arbre que je voyais les responsables de cette lueur. Un groupe d'hommes tous en train de manger dans le silence le plus total, pas un seul ne parlait. Ce n'était pas normal. Quelque chose me chiffonnait et mon instinct me disait clairement quelque chose n'allait pas dans cette situation. Hebikaze-chan me rejoignait et je la vis se cacher à son tour. Nous ne pouvions pas chuchoter, le moindre bruit les auraient alertés et nous aurions perdu l'effet de surprise. Les techniques les plus simples restaient les meilleurs. Sortant mon crayon et un bout de papier, j'écrivais les mots « couvre notre retraite si on doit fuir, je te donnerais le temps nécessaire, préviens avec le kunai que je t'ai donné ». Je le mettais en boule et la lui envoyai. Je devais pouvoir compter sur elle au cas où les choses tourneraient mal. Je ne savais rien d'eux, s'ils utilisaient des jutsu tous autant qu'ils sont ou seulement quelques-uns. Je préférais savoir Chiaki en sécurité et lui donner le temps de couvrir une retraite que d'y aller de front à deux. Je sortis de ma cachette sous les yeux de ma subordonnée.

-Bien les gas, c'est vous qui avez retiré l'eau au village ? Vous savez que c'est mal.


J'avais un grand sourire aux lèvres, mon air sadique commençait à prendre le dessus, mais j'arrivais encore à bien le contrôler.

-Bon... Qui êtes-vous ? Et que voulez-vous à ce pauvre village ? Oh ! Mais, je me présente, il en sera de même pour vous. Tamasaburo Suzaku dit le Phénix, Ninja de Konoha. Je vous laisse étudier le surnom et de quel élément utilise cet oiseau. Et surtout... Dans quel milieu vous vous trouvez en ce moment même. Ça ferait une bonne fournaise, qu'en pensez-vous ? Si jamais vous pensez que moi-même, je peux être sujet aux brûlures, raviser vous, je suis né avec la faculté d'être résistant aux flammes. Merci maman.


Je rigolais d'un petit rire sadique. En plus, je ne savais même pas qui était ma mère, c'était vraiment du pur baratin pour qu'il abdique sans combattre.

- Alors? On arrête là ou on commence les hostilités ?


Mon visage était devenu sérieux d'un seul coup, mes yeux plus cruels, je voulais qu'ils comprennent tous autant qu'ils sont que leur méfait s'arrêtait ici avec ou sans leur consentement.

J'avais complètement bluffer. Utiliser le Katon, j'en étais incapable. Les hommes se relevaient tous, prenant des pics pour certains, d'autre restant droit. Je pouvais en conclure que ceux armés ne possédaient aucun jutsu et les autres étaient des renégats pratiquant les arts ninja. L'un des hommes se mit à rire pour qu'ensuite tous lui emboite le pas. Qui avait-il de si drôle ?
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t6516-le-phenix-suzaku-tomasaburo https://sns-rp.forumgratuit.org/f461-dossier-tamasaburo-suzaku https://sns-rp.forumgratuit.org/t6505-tamasaburo-suzaku
Chiaki Hebikaze
Rang A
Rang A
Chiaki Hebikaze
Messages : 183

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 2 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Mission de rang A : La rivière Empty
MessageSujet: Re: Mission de rang A : La rivière   Mission de rang A : La rivière EmptyMar 20 Déc - 21:08




Mon point fort c'est la tactique, la logistique et le support,


je pense et je réagis.



La genin attendait les directives de son supérieur qui griffona un mot avant de lui jeter, elle lut rapidement ses ordres, rien que des suggestions en cas de fuite. Elle enfoui le papier dans son sac et regarda Tamasaburo-san descendre en plein milieu du camp. Chiaki retint une exclamation et étudia la situation pendant que Suzaku faisait le mariole devant des bandits avides d'en découdre. Plusieurs bandits, des non armés surement prêt à exécuter des jutsu.

-Bon... Qui êtes-vous ? Et que voulez-vous à ce pauvre village ? Oh ! Mais, je me présente, il en sera de même pour vous. Tamasaburo Suzaku dit le Phénix, Ninja de Konoha. Je vous laisse étudier le surnom et de quel élément utilise cet oiseau. Et surtout... Dans quel milieu vous vous trouvez en ce moment même. Ça ferait une bonne fournaise, qu'en pensez-vous ? Si jamais vous pensez que moi-même, je peux être sujet aux brûlures, raviser vous, je suis né avec la faculté d'être résistant aux flammes. Merci maman.

Les hommes armés de fourches s'approchaient de lui et l'un deux chargeais, le ninja expert l'esquiva, et se fût la mêlée.

La genin fit le mudra du tigre puis prononça:

-Bunshin!
-Bunshin!
-Bunshin!


Trois clones étaient apparus, comme elle le souhaitait les filles se dirigèrent chacune dans un des quatre coins du camp, toujours à l'abris dans les feuillages et silencieusement. La genin attrapa deux kunais cablés et attacha un talisman explosif avant de laisser son piège tomber. Elle partit rejoindre un de ses clone et recommenca, puis deux fois encore. Quatre pièges étaient donc installés.

Elle sortit ensuite des kunai et regarda le camps à nouveau, les bandits riaient toujours en se rapprochant doucement du ninja d'un pas mesuré et prêt à bondir. Revenant à son point d'origine, elle repéra des cibles faciles et les élimina d'un kunai bien lancé avant de changer de position en même temps que ses clones. Encore une, deux cible en moins. Un des corps heurta un des mats d'une tente et la toile se souleva tout en alertant les gens autours qu'un tireur embusqué s'en prenait à eux.

L'un des bandit cria et désigna le point de tir précédent. La genin fit signe à son clone et celui-ci pris appuis sur le tronc de l'arbre pour se projeter en l'air avant de se rattraper sur le sol et de courir en direction de la forêt. Deux hommes se précipitèrent à sa poursuite mais le piège cablé eu raison d'eux.


BOOOM!!!


La déflagration était puissante et sourde, tout le monde s’arrêta et les bandits déglutirent en comprenant la gravité des assaillants. Les nukenin eux se concentrèrent, sachant qu'ils allaient devoir donner le meilleurs d'eux même pour survivre.

Il restait trois pièges, et deux clones, Chiaki allait continuer à utiliser cette tactique jusqu'à qu'il ne reste qu'un clone, puis elle aviserait en utilisant le dernier pour créer une diversion et préparer un autre plan. Elle espérait juste que les bandits n'avaient pas d'autres alliés proches qui pourraient rappliquer à cause du bruit de l'explosion.


_________________

   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t6468-bingo-book-chiaki-hebikaze#49776 https://sns-rp.forumgratuit.org/t6467-chiaki-hebikaze-serpent-d-automne#49775
Suzaku Tamasaburo
Rang A
Rang A
Suzaku Tamasaburo
Messages : 231

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 1 B - 1 C - 0 D
Talents:

Mission de rang A : La rivière Empty
MessageSujet: Re: Mission de rang A : La rivière   Mission de rang A : La rivière EmptyMer 21 Déc - 0:09

Le choix
Mission de rang A : La rivière 32418677jt
« La glace est forte, elle me constitue, je serais fort»



   
   
   

Après mon entrée en scène devant de ces hommes, mon pitch avait eu l'art de les énerver. C'était exactement l'effet escompté, un homme énervé ne réfléchit pas, il fonce dans le tas sans avoir la moindre perception des choses. Les renégats armés de pics avançaient vers moi et c'est sur mon côté droit que l'un d'eux me chargea. Sans nul doute, il pensait pouvoir m'embrocher comme il avait pu le faire sur d'autres adversaires, mais c'était peine perdu. D'un geste rapide de la main, je déviais le coup et allai se prendre un arbre entraîné par sa vitesse, deux autres arrivaient commençant à décrire des cercles avec leurs lances. Je sortis un kunai, bloquant la première, envoyant dans le même instant la pointe de sa lame dans la jambe de son condisciple d’à côté
Les autres s'avançaient vers moi et le combat commençait.
Principalement, ce n'était pas eux qui me préoccupaient, mais leurs confrères restés en retrait et non armés. Malgré mes multiples déplacements, j’essayais toujours d'avoir un œil sur eux. J'avouais volontiers que malgré leurs manques de force, la combativité dont ils faisaient preuve était remarquable. Il se faisait mal traiter, se faisant envoyé là ou je le décidais, ces hommes se relevaient continuellement pour m'atteindre.
Cinq adversaires arrivèrent dans une même foulée et m'encerclaient. J'observais le bon moment, celui propice à l'esquive.

*Maintenant*

D'un bond, je me retrouvais en l'air en regardant en dessous de moi, les cinq larbins s'écrasèrent les uns contre les autres, certains mêmes se prenant des pointes de métal dans un bras ou le torse, ceux-là étaient hors-service. Il en restait encore une bonne quantité et c'est à ce moment que mon regard fut attiré par un objet brillant sorti des bois, puis un homme tombé à terre. Chiaki-chan avait pris part au combat tout en restant dans l'ombre de la forêt. Certes, ce n'était pas ce que je lui avais indiqué et je lui en parlerais plus tard, mais les choses étaient comme elles étaient. Je ne cherchais plus à savoir, j’espérais qu'elle s'occupe des hommes armés, mais surtout qu'il ne lui arrive rien. Même si je pouvais les contrer aisément, il m’empêchait d'attaquer ceux en retrait.

Un des hommes que je visais, un de ceux encore hors du combat s'écrasa au sol faisant tomber une tente. Tous me voyaient retomber au sol, ils avaient compris que je n'étais pas seul. L'un d'eux cria et montra un bosquet à la lisière du campement. Hebikaze-san avait été repéré, si bien que deux bandits était parti à sa rencontre. J'étais bloqué par un mur d'hommes voulant tous ma peau, puis une énorme détonation se fit entendre. Pendant un bref instant, tous ceux qui m'entouraient ne bougeaient plus, comme tétaniser par ce qu'ils venaient d'entendre. J'en profitais pour lancer quelques senbon bien placé dans les troncs cérébraux de quatre hommes, tombant raide d'un coup sec. Ces petites aiguilles étaient vraiment d'une précision dévastatrice à condition de savoir s'en servir. Le combat repris, sautant sur un arbre puis un autre, je me propulsais en l'air afin d'avoir le soleil derrière moi afin de les aveugler. Je me trouvais au-dessus des arbres et je profitais de ce petit moment d’accalmie pour appeler un peu de renfort.

Bunshin no jutsu !


Deux autres Suzaku étaient apparu à mes côtés, tous trois retombant sur un arbre chacun. De mon perchoir, les hommes commençaient à être perplexes. Ne sachant lequel était le vrai, le risque de se faire avoir avait augmenté. Un petit groupe sorti des arcs en les bandant vers nous avant de décocher leurs traits de bois. J'esquivais de justesse celle qui m'était destinée, mais pas mes deux clones. Ce n'était pas de vrais clones constitués de chair ou d'une grande intelligence, ils servaient de distraction principalement, mais, de là à ce faire avoir par une attaque si puérile, j'avais été habitué à mieux de leurs parts. De nouveau au sol, deux kunai s'envolèrent de mes mains avant de se planter dans deux hommes opposés l'un de l'autre. Ces derniers s'écrasant face contre terre.

-STOP !


Un cri avait retenti au milieu de ce vacarme. Une voix forte et grave qui avait résonné dans tout le camp. C'est en me retournant que je voyais un grand homme, bien en chair, avec dans sa main la tignasse brune d'une fille.

-C'est pour elle que vous êtes-là ? Ou pour l'eau ? Peu importe, je ne me séparerais d'aucuns des deux. Pose les armes et peut-être que je pourrais te laisser partir. Refuse et elle meurt sur-le-champ, à moins que je ne la donne à mes hommes.


Les bandits encore en vie, me regardaient sûrement pour entendre ma réponse et savoir s'ils me sautaient à la gorge ou non. J'avais un compliqué choix à faire et je comptais sur ma subordonnée pour tenter quelque chose pour sauver cette fille.
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t6516-le-phenix-suzaku-tomasaburo https://sns-rp.forumgratuit.org/f461-dossier-tamasaburo-suzaku https://sns-rp.forumgratuit.org/t6505-tamasaburo-suzaku
Chiaki Hebikaze
Rang A
Rang A
Chiaki Hebikaze
Messages : 183

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 2 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Mission de rang A : La rivière Empty
MessageSujet: Re: Mission de rang A : La rivière   Mission de rang A : La rivière EmptyMer 21 Déc - 3:23










Le combat faisait rage et les kunai de Chiaki n’arrêtaient pas de quitter ses mains entre deux tronc, et elle n’arrêtait pas sa course entre les arbres, ses deux clones restant faisant de même. Elle voyais que son supérieur faisait un travail remarquable sur le terrain, parvenant à l'éclipser tant il donnait du fil à retordre en bas. Une voix rauque et puissante avait alors stoppé tout le monde, et la genin ralentit avant de se cacher.

De son coin feuillu elle épiais la clairière macabre. Remplie de sang, de cadavres et de blessés gémissants. Les tentes étaient saccagées et les hommes avaient le sang au bord de l’ébullition et l'écume aux lèvres. Dans cette foule survolée par les rapaces opportunistes, deux hommes avaient l'air dominant. L'un était le supérieur de Chiaki, encerclé par des bandits qui tenaient leurs lances en joue, prêt à en découdre. L'autre avait presque l'air lassé entouré de ses compères et tenant une fille d'une main et dans l'autre un poignard. La jeune femme regarda Suzaku, et l'otage fît de même. Le ninja avait l'air d'être dans un dilemme cornélien et pensais surement qu'il n'aurait pas le temps pour tenter de combler l'espace entre eux avant que le bandit ne tue l'otage.

La genin compris que c'était à elle de régler ce problème, elle fît signe à ses deux clones et l'un deux pris l'apparence de Tamasaburo-san. Elle même utilisa un Henge pour copier l'apparence d'un des bandits à terre. Les clones se rejoignirent, puis descendirent des arbres de côté opposé à Chiaki en levant les mains. La genin quand à elle arrivait en se faufilant à travers les bandits tout en roulant des épaules comme un dur à cuir.

Elle arriva à quelques mètres du dos du chef, sortit une bombe fumigène et la laissa tomber. "Psssssssssh". En un instant, la genin s'empara de la main armée du chef et le poignarda avec son propre couteau. Elle avait été trop vive et n'était pas sûre de qu'elle partie du corps le poignard avait planté, mais la plaie était profonde. La cohue s'installais déjà et la kunoichi ne perdit pas son temps. Elle attrapa la fille par la main et l'attira dans la direction d'ou elle venait. Elle savais que les clones allaient foncer tout droit vers deux pièges emportant peut être quelques un des bandits, mais elle ne le saurait qu'au son. La jeune femme taillada vivement les gens qui étaient trop proches d'elle, mais dans la fumée impossible de les distinguer de son supérieur. Quand elle fût sûre de pouvoir arriver à le faire, elle lança un kunai câblé et s'aida du liens pour sauter sur une énorme branche.

Le cœur de Chiaki battait a plein régime dans sa poitrine, et elle avait le souffle entrecoupé de spasme, ou plutôt de rire qu'elle réprimait. Elle conseilla à la fille de ne pas bouger et lui confia un kunai avant de scruter le camp en proie à la panique. Le chef avait été pile au centre de la clairière quand elle avait lâché son fumigène, si bien qu'avec les arbres environnant, une sorte d'aquarium s'était créé. Mais la rivière passait et le courant d'air aurait vite raison de ce qui restait déjà de la fumée. C'est à ce moment là que Chiaki eu un haut le cœur. Les bandits s'étaient mesurés dans leur panique, et la seule ligne de blessé et de morts conduisait tout droit à l'arbre ou les filles étaient. Il ne lui restait que peu de temps mais pas assez pour fuir ailleurs. Le test allait être compliqué, dévier des flèches et des projectiles c'était un entrainement basique des ninja, mais peu y excellent vraiment, surtout à un contre cinq..

La kunoichi espéra que son supérieur avait prévu la suite, car elle ne tiendrais pas longtemps avec une cible à défendre. Elle attrapa la tête de la fille et lui demanda de se baisser le plus possible avant de se positionner.


_________________

   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t6468-bingo-book-chiaki-hebikaze#49776 https://sns-rp.forumgratuit.org/t6467-chiaki-hebikaze-serpent-d-automne#49775
Suzaku Tamasaburo
Rang A
Rang A
Suzaku Tamasaburo
Messages : 231

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 1 B - 1 C - 0 D
Talents:

Mission de rang A : La rivière Empty
MessageSujet: Re: Mission de rang A : La rivière   Mission de rang A : La rivière EmptyMer 21 Déc - 14:32

La fin du crime
Mission de rang A : La rivière 32418677jt
« La glace est forte, elle me constitue, je serais fort»

Le chef me regardait avec insistance, attendant impatiemment ma décision. J'avais une décision très compliquée à choisir soit je rendais les armes, soit je tentais une approche, la plus rapide dont j'étais capable pour sauver cette fille. Je comprenais mieux la phrase du chef du village qu'il m'avait dit avant notre départ. Ce devait être sa fille ou sa belle-fille, mais dans un cas comme dans l'autre, il fallait que nous la récupérions. Les sbires m'entouraient et je n'aurais pas le temps nécessaire pour une approche de sauvetage. Il ne me restait qu'à gagner du temps et espérer que Chiaki-tan réussisse à me donner une ouverture.

Un homme me regardait en passant au milieu de ses compères, mais son regard était différent. Je n'aurais pas su dire pourquoi, mais j'avais l'impression de le connaître. À moins que… Mon regard fut attiré par deux personnes sur ma gauche, et ce fut la surprise. Chiaki et… Moi-même avançait les bras levés pour signifier qu'ils se rendaient. Tout se mettait en place, l'un des deux ou mêmes les deux étaient des clones sous une fausse apparence, tandis que l'homme que je pensais connaître en ayant croisé ses yeux était Chiaki elle-même ou un clone. Je me tenais prêt à la moindre occasion, je savais qu'elle allait me créer une ouverture voir peut-être même plus. Les deux Konoha-jin approchaient peu à peu, de l'autre côté celui que je pensais être ma comparse se dirigeait vers l'otage.

- Mais qu'est ce que tu fais, genin de malheur ! Pourquoi t'es-tu rendu ? Il ne savait même pas que tu étais là pour la plupart. On vient de perdre la seule chose qu'on pouvait utiliser pour sauver le coup. Est-ce que tu réfléchis un peu ! Et mes indications ? Jamais, tu ne les prends en compte!



   
   
   

Je commençai à hausser le ton pour faire une scène à la jeune genin, une supercherie au nez et à la barbe des tous les bandits encore en vie. En un rien de temps, un nuage de fumée vint obscurcir la scène, tous criaient dans cet endroit troublé, un cri se fit entendre, puis des sons de coups de lame et pour finir, d'hommes criant de douleur.

Bien Chiaki

Un sourire me prit le visage et je m'esquivais de cette position inconfortable. À travers la fumée, je ne voyais que des ombres, je n'arrivais pas à percevoir si Chiaki était dans le lot, mais je n'avais pas le choix. Quelques secondes après mon extraction du centre des bandits, je me retrouvais à la position du chef de gang, ce dernier effondré au sol, une lame de kunai planté dans l'abdomen. Hebikaze-san avait réussi un bel exploit, je le lui reconnaissais volontiers. Elle avait réussi à me créer une ouverture, et sauver l'otage dans la foulée. Elle avait bien du potentiel et cette idée sur le fait de vouloir l'éliminer me paraissait plus incongrue que jamais. Ressautant dans la foule d'hommes restants, je m'apercevais qu'un petit groupe d'archer pointait les arbres de leurs flèches. Chiaki ! Je réalisais vite que je devais lui venir en aide, même si elle avait un fort potentiel, elle avait la villageoise avec elle et cela devait la ralentir, même la gêner.

Une forte détonation se fit entendre, sûrement une explosion due à des pièges posés par la genin. Les kunai seraient trop lents avec leur résistance sur l'air, mais mes senbon en revanche... Un brigand décrivit un grand arc de cercle pour me taillader le ventre, c'est par un bon en arrière que je l'esquivais. À quelque centimètres du sol, je me saisis de mes senbon et les lança vers les archers. Une fraction de seconde après, tous tombèrent au sol, j'avais visé des points stratégiques nerveux pour les mettre hors d'état de nuire. La fumée se dissipait et il ne restait que peu de monde finalement, nous étions presque à bout du gang.

- Doton, Doryo Dango.

Ainsi donc les hommes que je soupçonnais d'utiliser le ninjutsu avait l'art du Doton, ça expliquait bien la perfection du lit de rivière détourné. Dans la cohue, trois de ces types s'étaient placés de façon à trianguler la zone, tous trois utilisant la même technique. Ils préféraient se tenir à distance, ce qui était légitime. Des mottes de terre et de roches, voilà ce qu'ils allaient utiliser contre moi. Quelques rescapés tentaient de fuir la zone, tentaient de sauver leurs vies, mais ce n'étaient pas eux le plus à craindre maintenant. À trois contre un, mes chances étaient nettement réduites. Je devais être concentré au maximum, et utilisé ce que je pouvais pour éviter ces lancés. Une seul touche de l'un d'eux et les deux autres en profiteraient pour m'achever. Je serais le kunai dans ma main, ma concentration montante et ce fût le début du tir aux pigeons. Les roches se croisaient, s'entrechoquaient, faisant des éclats et de la poussière terrestre, j'arrivais à les esquiver, des fois de justesse. Un bloc de roche m'arrivait droit dessus au niveau de la tête, derrière moi un autre aux niveaux des jambes. Là, je ne pouvais pas me décaler, je devais très rapidement trouver une autre solution. L'idée me vint et au moment presque in extrémisme, je fis un petit bon. Suffisamment haut pour ne pas me faire toucher par celui arrivant par-derrière principalement. Grâce à l'inertie et mon poids, je faisais en sorte que mon corps se mette à l'horizontale. Les deux blocs passant au-dessus et en dessous de moi avant que je ne retombe au sol à plat ventre. D'autres blocs arrivaient et par des roulades, j'évitais de me faire percuter de plein fouet. L'excitation montait, je me régalais, des petits renégats arrivaient à me mettre quelque peu en difficulté.

- Fini de jouer.

Dans un petit sourire narquois.

Le premier que j'avais sous les yeux était devenu mon objectif. Je fonçais sur lui, virevoltant de droite à gauche, utilisant les déplacements rapides quand il le fallait, sautant et glissant sur les blocs de pierre à la manière d'un tacle. Ma cible était proche, une autre pierre sortie de nul part failli m'emplafonner de face. Celle-ci me manqua de peu grâce à un saut dans les airs pour retomber sur ma première cible et lui planter mon kunai en plein dans la main.

Un de moins, au suivant de ces messieurs.

La lisière du campement délimité par des arbres se faisait déraciner ou éclater dans un bruit assourdissant et net. Cela montrait bien la force d'impact qu'avaient ces rochers. Je mettais mis à courir sur les pourtours de la macabre clairière, sautant sur un arbre pour m'envoyer de l'autre côté opposé. Repartant vers le second.

- Bunshin no jutsu.


Un deuxième Suzaku était apparu pour aller vers le troisième. Mettre la confusion était un bon atout. Le brigand que j'avais en visé arrêta ses lancés et tenta sa chance au corps-à-corps. Je contrais chacun des coups qu'il essayait de me porter avant de lui planter un senbon dans chacun des poignets en les lui transperçant de part en part. Plus qu'un, mon clone venait de se faire avoir sous mes yeux, mais m'avait permis d'avoir un peu de répit. Je commençais à voir la peur sur le visage du dernier homme. En un éclair, je disparus de ma position et de sa vision. Je refis un clone qui allait me servir une fois de plus de leurres. Je me retrouvais au centre des cadavres avec un clone debout parmi eux et ma véritable personne. Je lui envoyais un kunai tentant de le toucher, mais celui-là avait l'air d'être plus doué que les autres et plus réactif. Il l'avait esquivé en se jetant au sol, certes, ce n'était pas très reluisant, mais ça avait fonctionné.

- Henge.


Mon apparence s'était changée en un homme agonisant, puis je sautais en l'air en donnant un effet démembré. Le dernier rescapé des trois Doton s'était focalisé sur mon clone. Parfait. La transformation était faîtes uniquement pour que, dans l'hypothèse où il le remarque, il verrait un corps sans vie et donc sans menace. L'écran de fumé se dissipa laissant place à ma vraie personnalité et lui lança mes derniers senbon, tous dans la poitrine à des endroits non-mortel.
Je retombais au sol, mon clone s'évapora. Il était facile de dire que Chiaki-chan et moi-même avions fait un massacre. Un silence de mort était tombé sur les lieux, plus un seul bruit ne trahissait la position d'autres ennemis. C'est après quelques minutes à regarder le massacre qu'un buisson vibra.
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t6516-le-phenix-suzaku-tomasaburo https://sns-rp.forumgratuit.org/f461-dossier-tamasaburo-suzaku https://sns-rp.forumgratuit.org/t6505-tamasaburo-suzaku
Chiaki Hebikaze
Rang A
Rang A
Chiaki Hebikaze
Messages : 183

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 2 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Mission de rang A : La rivière Empty
MessageSujet: Re: Mission de rang A : La rivière   Mission de rang A : La rivière EmptyMer 21 Déc - 15:55










Les flèches commencèrent à voler et Chiaki regarda une dernière fois Tamasaburo-san avant de parer la première salve désorganisée. Les bandits se regardèrent et réarmèrent leur arc avant de décompter.. Trois.. La genin lâcha son kunai qui alla se planter dans l’écorce de la branche.. Deux...  Elle se tenait prête à utiliser son parchemin comme Kawarimi...  UN.. Des senbon trouèrent des points névralgiques, et les brigands s'écroulèrent mollement sur le sol. Chiaki ris jaune, elle avait eu peur pendant une fraction de seconde. Elle regarda le combat de Suzaku en s'affaissant sur sa branche, exténuée.

Le ninja virevoltait, se dédoublait et se précipitait. Ses senbon et kunai volaient en tout sens, frappaient avec une précision redoutable. Il n'utilisait pas de Jutsu compliqué et se débrouillait quand même contre trois utilisateur de l'affinité terrestre. Il utilisa un Henge pour se changer en blessé et son apparence repoussante et torturée choqua le dernier des trois nukenin tout autant que l'impact des senbon de Suzaku dans sa poitrine.

Le combat était fini, il n'y avait plus de danger immédiat. Tamasaburo-san regarda Chiaki et elle lui fît un signe de tête avant d'attacher un kunai cablé à la branche et d'attraper la main de la civil. Elle se laissa glisser en bas et précipita la jeune fille vers le village après avoir touché le sol.

-J'escorte la civile jusqu'au village! annonça la genin avant de partir à travers la forêt.

La villageoise ne courait pas très vite et avait de petite jambes, cela permettait à Chiaki de souffler un peu. Elle vis une forme passer très vite à côté d'elle sans qu'elle pus vraiment affirmer sa nature. C'était un gros animal, mais quoi? En poursuivant son chemin, elle fît vite le constat de son armement. Plus que deux câbles, une dizaines de kunai, une vingtaine de shuriken et un fumigène. Elle ne comptait pas les outils qu'elle avait apporté pour la mission, elle devrait les utiliser pour son objectif et rien d'autre. Une lueur se projetait au loin et le village apparu bientôt. Le soleil tapait déjà fort même si la matinée n'était pas encore terminée.

Je chef du village se précipita vers la fille et elle fît de même. La kunoichi les laissa s'étreindre puis expliqua en épargnant les détails sanglants. Le groupe avait surpris les bandits, tué nombre d'entre eux, la fille avait servit d'otage, ils l'avaient libéré et trois nukenin faisaient partit du groupe ennemi ce qui expliquait le changement soudain de direction de l'eau. Elle annonça qu'elle allait faire le nécessaire pour la rivière mais le doyen l'en empêcha en posant une main tempérée sur son avant bras.

-Nous ferons ça nous même ne vous embarrassez pas de ça. Je sais que j'ai omis certains détails. Je vous ai mentit et j'en suis désolé. Nous vous sommes très reconnaissant de votre effort. Et nous ne pouvons nous permettre de vous importuner avec ce genre de travail alors que vous venez juste de mettre vos vies en jeu pour nous.

La genin acquiesça en silence d'un hochement de tête entendu. Le doyen la regarda soudain d'un air triste.

-Votre ami, il est..? demanda-t-il choqué une main devant la bouche.
-Mort? Nooooon.. Il est resté sur place pour collecter des informations. J'escortais jusqu’à vous.. fît Chiaki en pointant de la tête la fille dans ses bras..
-Je doit l'attendre maintenant. ajouta-t-elle sérieusement.
-Permettez nous d'attendre avec vous, pour célébrer ça.

Le doyen donna ensuite des directives et le village se mis en ébullition pour préparer un banquet de victoire.


_________________

   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t6468-bingo-book-chiaki-hebikaze#49776 https://sns-rp.forumgratuit.org/t6467-chiaki-hebikaze-serpent-d-automne#49775
Suzaku Tamasaburo
Rang A
Rang A
Suzaku Tamasaburo
Messages : 231

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 1 B - 1 C - 0 D
Talents:

Mission de rang A : La rivière Empty
MessageSujet: Re: Mission de rang A : La rivière   Mission de rang A : La rivière EmptyMer 21 Déc - 17:46

La fin de mission
Mission de rang A : La rivière 32418677jt
« La glace est forte, elle me constitue, je serais fort»

D'un bref signe de tête, j'indiquais à ma collègue qu'elle pouvait venir. La jeune genin descendait de son perchoir avec la demoiselle issue du village. Avant même d'avoir le temps de lui demander si tout allait bien pour elle, elle prit la parole.

-J'escorte la civile jusqu'au village!

J'acquiesçais en hochant la tête et s'en alla. Enfin, cette affaire serait bientôt terminée. Il ne me restait plus qu'à savoir qui était tous ces hommes. Je recherchais une carte, des noms, n'importe quoi, même un bandeau d'un des villages caché. Je ne m'en serais pas étonné surtout sur les trois nukenin. Fouillant les vestes, les plis, les poches tout ce qui pouvait être possible, il me restait encore les tentes... Enfin, les semblants de tentes. Durant la bataille, toutes avaient été disloquées et écroulées au sol sous forme de petit tas de tissus difforme. Je ne trouvais absolument rien.

- Tu ne cherches pas au bon endroit.

Une voix douce et féminine, chaleureuse même. Lentement, je me saisis d'un senbon dans ma main et me retournais d'un coup sec. Je m'attendais à voir une femme, mais tout au contraire, je fus surpris. Un chien qui devait m'arriver au niveau de la taille, d'un pelage noir d'encre se trouvait là. Je ne comprenais pas ce qu'il se passait.

- Pardonnez-moi, mais que voulez-vous dire ? Et où devrais-je chercher ? Et comment savez-vous ce que je cherche ? Et qui êtes-vous ? Et qu'est-ce que vous me voulez ?


Tant de questions qui se posaient. Je regardais autour de moi et d'autres chiens se trouvaient sur le pourtour de la clairière. C'était une embuscade de la brigade canine de la forêt, ou les fossoyeurs du coin ? La chienne avança d'un pas avant de reprendre la parole.

- Tu es connu sous le nom de Tamasaburo Suzaku ou Fox suivant tes missions, membre des forces Anbu de Konoha. Depuis quelques années, nous cherchons un autre membre à notre clan. Le dernier en date était un homme nommé Kakashi, peut-être en as-tu déjà entendu parler ? Depuis qu'il est parti, nous espionnons chaque Anbu de Konoha de la branche Hokage afin de dénicher son successeur. Kakashi aussi était un Anbu, tout comme toi, fais le rapprochement et tu comprendras.

Ainsi donc cette chienne et ses congénères sont des chiens ninja, je n'en avais jamais entendu parler. Apprendre seulement maintenant que j'étais surveillé, que ça fait un bon bout de temps d'après elle, je ne me suis aperçu de rien et cela voulait sûrement dire qu'il excellait dans le domaine. Je réfléchis ensuite à ce qu'elle venait de me dire et le rapprochement se faisait immédiatement. Kakashi, le ninja copieur et grand shinobi du village, avait des prouesses d'une terrible puissance. J'avais lu quelque chose pendant mon entraînement à son sujet. Ainsi, ces chiens pensaient que moi-même avait les prouesses nécessaires pour suivre ces traces ou du moins le remplacer. Cela m'honorait.

- Oui, je fais le rapprochement. Et qu'elle est votre proposition ?


Je les regardais tous un à un, pas uns n'étaient similaires.

- Nous te proposons un pacte de sang, je pense que tu sais ce que c'est. Ton sensei à dû t'en parler. Qu'en dis-tu ?

Un pacte de sang serait bénéfique surtout avec des chiens qui ont un flair remarquable. Pour traquer ou trouver des informations cela me serait bénéfique. Outre ce point, cela pourrait m'apporter une aide durant mes combats. La perspective me ravissait. La femelle avait appelé un de ses compagnons qui avait régurgité un rouleau qu''elle déroula. Il y avait dessus des colonnes avec des noms, celui du ninja copieur y était inscrit. Elle m'explique que si je suis d'accord, tout ce que je devais faire était de marquer mon nom et prénom avec une signature, tout ça avec mon sang. Je m'exécutais et une fois fait, l'autre chien ravala le rouleau.

- Mariko, c'est ainsi que je me nomme. Nous aurons une prochaine discussion et ce que tu cherches se trouve enterrer sous cet arbre. Notre nez est puissant.
 
Elle me signalait un conifère et dans un bruit de petite explosion suivit d'une fumée, tous avaient disparu. Je me rappelais que Chiaki était seul et me dépêchait de trouver ce qui était enseveli. Tout un coffre avec des bandeaux de Suna et d'Iwa, ils venaient tous d'horizons différents apparemment. Je mettais tout dans une poche de mon gilet tactique et reparais vers le village.

À mon arrivé, tous les villageois étaient heureux, nous acclamaient. Nous étions ceux qui avaient mis fin à un raquette organisé depuis des mois. Il pouvait vivre normalement désormais. Un banquet avait même été organisé. C'était appréciable et j'en profitais pour parler avec le boiteux. Il m'indiqua que pour la rivière, il allait s'en occuper eux-mêmes comme il en avait discuté à Chiaki. Je refusais, nous allions l'aider et ce serait rapide. Une fois que tous étaient rangés, je me saisis de mon sac renforcé et allais dans l'ancien lit de rivière. J'étais remonté jusqu'à l'endroit bouché, l'endroit ou les brigands avaient détourné l'eau. Les explosifs feraient sauter ce barrage, même si c'est une technique Doton qui l'avait créé. Pour être sûr, j'avais mis toute la quantité réunie à une mèche assez longue afin de ne pas me faire sauter avec. Le fil conducteur enflammé se consumait rapidement avant d'arriver sur les explosifs placés de manière stratégique. L'énorme explosion retentit et l'eau reprit ses droits naturels. Nous avions accompli ce pourquoi nous étions venus.

De retour au village, je rejoignais Hebikaze-san et lui proposais que nous rentrions. Par son expression, je comprenais son envie manifeste de pouvoir se reposer. C'est en fin d'après-midi et après avoir dit un « au revoir » général que nous prenions la route du retour.

***

- Bon Hebikaze-san. C'était un plaisir de faire cette mission avec toi. N'oublie pas si tu as besoin d'une oreille, tu sais vers qui te tourner, même deux oreilles. Le kunai, celui que je t'ai donné, garde-le. Il pourrait te servir un jour ou l'autre. Bonne continuation Chiaki-chan.


Je lui souris et m'éclipsais dans un écran de fumée. J'étais retourné voir la femme du bureau des missions qui m'accueillait cette fois avec enthousiasme. J'avais fait mon rapport avec dans une boite tous les éléments d'information que j'avais récupérées sur le terrain et comme consigne de la donner à l'Hokage.
Finalement, cette mission avait été un franc succès. Un pacte de sang avec des chiens ninja et un possible amitié naissante. Pour cela, seul le temps pouvait en décider.
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t6516-le-phenix-suzaku-tomasaburo https://sns-rp.forumgratuit.org/f461-dossier-tamasaburo-suzaku https://sns-rp.forumgratuit.org/t6505-tamasaburo-suzaku
Chiaki Hebikaze
Rang A
Rang A
Chiaki Hebikaze
Messages : 183

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 2 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Mission de rang A : La rivière Empty
MessageSujet: Re: Mission de rang A : La rivière   Mission de rang A : La rivière EmptyMer 21 Déc - 20:19




Owari da


Tettai suru zo!!



Tamasaburo-san était rentré puis avait rapidement mis le feu au poudres, littéralement. Le barrage éclatait et l'odeur de la poudre à canon se mêlait à celui des victuailles du banquet. Bien entendu tout le monde applaudit, puis Suzaku sonna l'heure de la retraite. Faisant comprendre qu'il valait mieu rentrer le plus vite possibles, les deux shinobi partirent sur le champ.

Le trajet se passa sans encombre et Suzaku lui raconta les découvertes qu'il avait faites sur les nukenin et sur le camp. Ils arrivèrent à Konoha, et personne ne les stoppa. Chiaki en conclus qu'elle se faisait peut être des idées sur la haine des habitants sans pour autant s’ôter toute crainte et doute.

- Bon Hebikaze-san. C'était un plaisir de faire cette mission avec toi. N'oublie pas si tu as besoin d'une oreille, tu sais vers qui te tourner, même deux oreilles. Le kunai, celui que je t'ai donné, garde-le. Il pourrait te servir un jour ou l'autre. Bonne continuation Chiaki-chan.


Visiblement Suzaku ne savais pas comment l'appeler. Et cela amusait Chiaki qui ne pus s’empêcher d'éclater de rire après qu'il se soit éclipsé, un fou rire qui dura une dizaines de secondes. La genin se rendit ensuite dans le bureau du Hokage pour lui signifier la fin de sa mission et prendre congé.


_________________

   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t6468-bingo-book-chiaki-hebikaze#49776 https://sns-rp.forumgratuit.org/t6467-chiaki-hebikaze-serpent-d-automne#49775
Contenu sponsorisé



Mission de rang A : La rivière Empty
MessageSujet: Re: Mission de rang A : La rivière   Mission de rang A : La rivière Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Mission de rang A : La rivière
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UploadHero] Rambo II : la mission [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: V2 :: RP :: Hi no Kuni :: Tanzaku et Autres Villages-
Sauter vers: