Partagez
 

 Juunin, mais pas que ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yagami Akoshana
Rang A
Rang A
Yagami Akoshana
Messages : 376

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 0 C - 1 D
Talents: Taijutsu, Raiton, Senjutsu, Kuchiyose - Pacte de sang avec les lions

Juunin, mais pas que ? Empty
MessageSujet: Juunin, mais pas que ?   Juunin, mais pas que ? EmptyMer 26 Oct - 18:41

Je n'ai jamais vraiment été dans les différents quartiers les plus mal famés de Suna, et aujourd'hui c'était apparemment l'occasion pour moi d'y mettre les pieds pour la première fois de ma vie. Je ne sais pas pour quelle raison, mais la Kazekage, Yumi Esuki, m'a convoquée sur un toit bien précis d'un quartier sombre de Suna. Affaire secrète ? Mission de la plus haute importance ? Je n'en savais rien du tout. Cependant, le lieux de rendez vous était à l'autre bout de Suna. Une petite course ? Yay, let's go !

Quelques minutes plus tard, j'étais devant chez moi. Tout était fermé, j'étais prête à m'absenter. Exécutant quelques mudras, j'activa un jutsu que j'ai développé il y a peu : le Raiton Chakura Môdo. L'armure de foudre me recouvra le corps, et je me mis à courir, au début à moyenne vitesse, puis augmentant jusqu'à arriver à vitesse maximum. Je devais m'entrainer à courir sous l'effet de cette technique pour gagner en endurance et pouvoir tenir plus longtemps, c'est ainsi que pour arriver au point de rendez-vous, je pris quelques détours. Sautant de toits en toits, l'éclair bleu que j'étais devenue était assez voyant dans la lumière tamisée du Suna matinal. Peu de gens étaient déjà dans les rues du village caché du sable, c'est donc ainsi que je réussi a passer relativement inaperçue.

Arrivant sur ledit toit, je désactiva le jutsu. J'étais, comme je m'y attendait, à bout de souffle. Laissant l'armure disparaitre, croisant mes jambes et m'asseyant par terre, je me reposais un petit peu en attendant la venue de Yumi Esuki, qui devrait être, si mes sources sont bonnes, Kazekage.
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t5142-bingo-fiche-yagami-akoshana https://sns-rp.forumgratuit.org/f391-dossier-yagami-akoshana https://sns-rp.forumgratuit.org/t5141-yagami-akoshana-termine
Yumi Esuki
Rang S
Rang S
Yumi Esuki
Messages : 4289

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Talents:

Juunin, mais pas que ? Empty
MessageSujet: Re: Juunin, mais pas que ?   Juunin, mais pas que ? EmptyMer 26 Oct - 20:49

Je sortis de la tour de direction munie d’un de mes multiples chapeaux et d’une tenue civile assez modeste. Le but de cette balade matinale n’était clairement pas de me faire remarquer, et fort heureusement ma garde-robe variée me le permettait. Cela faisait désormais pas loin de deux ans que je vivais à Suna, j’avais donc eu le temps de m’adapter à ce climat de vie totalement différent. Adieu les doublures en laine, bonjour les paréos. Ce vêtement aussi léger qu’atypique permettait, ironiquement, de me fondre dans la masse : on ne s’attendait pas à voir la Kazekage en tenue de plage. Néanmoins, cet accoutrement plein de frivolité risquait de m’attirer des ennuis là où je me rendais… Je décidai ainsi de prendre quelques détours afin d’esquiver au maximum les rues les plus isolées de la capitale du pays du Vent. Effectivement, les femmes seules habillées aussi légèrement n’étaient pas en sécurité dans ces quartiers, pas même au lever du jour. Évidemment, je ne risquais en réalité pas grand chose, si ce n’est un léger contretemps qui grillerait néanmoins ma couverture.


Juunin, mais pas que ? Chapeau_femme_jillaroo-50bf777


J’avais donné rendez-vous en ces terres hostiles à Yagami Akoshana, une kunoichi récemment promue juunin. Pourquoi ici, me diriez-vous ? Tout simplement car j’avais quelque chose à prouver. En fait, rien n’était à démontrer, mais davantage à montrer. Les shinobis ne pouvaient pas vivre dans le déni concernant ces zones précaires dont l’isolement favorisait les extrêmes politiques. Si les quartiers nord avaient élu une députée pro-Shunsuke, ce n’était pas pour rien. Au-delà des soucis de régence, ces coins malfamés voyaient naître une criminalité croissante qui était très simplement mise en évidence par l’origine des malfaiteurs jugés au tribunal. La misère entraîne le délit. J’avais de grands projets pour cette femme fatale au teint mate, mais je devais d’abord m’assurer de son domaine de compétence ainsi que de son… état d’esprit. Après avoir pris soin que personne ne me regardait, j’escaladai en infusant du chakra dans la plante de mes pieds le bâtiment auquel j’avais fixé la rencontre.


- Bonjour, Yagami. lui soufflai-je simplement à l’oreille alors qu’elle était assise sur le toit. Comment vas-tu depuis l’examen ?

Là encore, je comptais garder mes cartes en main. Dévoiler son jeu dès le début n’avait rien de trépignant en plus de souvent gâcher l’effet escompté. Plus que jamais, il me fallait me montrer patiente… Mais je comptais sur l’état critique de la sécurité pour me venir en aide. Et à juste titre. Quelques brefs instants après que Yagami eut répondu, nous entendîmes des gémissements bourrés de terreur, bien loin des cris enthousiastes des marchands du centre-ville. Dans une ruelle sombre en contrebas, une femme sans défense se faisait violer. Depuis notre position, nous pouvions clairement observer la scène, déclenchant en moi un profond sentiment de malaise. J’espérais sincèrement que ce dernier était partagé par la plus jeune d’entre nous. Et je n’allais pas tarder à le vérifier.

- C’est horrible… chuchotai-je avec consternation.

Posant les mains sur les hanches et mimant une moue désinvolte, je fis bien comprendre que je ne comptais pas m’impliquer. Comment allait-elle réagir ?
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t2179-annales-de-yumi-esuki https://sns-rp.forumgratuit.org/t4481-bingo-book-de-yumi-esuki-v2 https://sns-rp.forumgratuit.org/f322-dossier-kazekage-yumi-esuki https://sns-rp.forumgratuit.org/t4477-yumi-esuki-l-aube-d-une-nouvelle-ere
Yagami Akoshana
Rang A
Rang A
Yagami Akoshana
Messages : 376

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 0 C - 1 D
Talents: Taijutsu, Raiton, Senjutsu, Kuchiyose - Pacte de sang avec les lions

Juunin, mais pas que ? Empty
MessageSujet: Re: Juunin, mais pas que ?   Juunin, mais pas que ? EmptyJeu 27 Oct - 0:00

J'attendais depuis quelques minutes sur le toit de cette maison. Yeux fermés, assise par terre, j'attendais, comme si je dormais. Le vent qui parcourait mes cheveux me procurait une certaine tranquillité. Les bruits ambiants, très légers et peu nombreux, apportaient de la vie à cette ambiance calme et tamisée. Les gens déambulaient dans les rues encore très peu animées de Suna, et ce quartier étrange allait très certainement être le théâtre de choses pas vraiment acceptables, autant d'un point de vue éthique et moral que d'un point de vue humain ou du point de vue de la justice impartiale de Suna.

Alors que j'était toujours dans une légère méditation, une douce voix féminine parvint à mes oreilles :

Bonjour, Yagami. Comment vas-tu depuis l’examen ?

Ouvrant lentement les yeux avant de me lever pour me mettre face à mon interlocutrice et supérieure, je lui répondit en me penchant légèrement, signe de cordialité. Je ne suis pas du genre à m'agenouiller ou a en faire des tonnes quand aux formalités de politesse, donc une simple courbette me contentera, et devra aussi conter Mme la Kazekage. Au pire, si elle ne l'est pas, c'est pas grave d'abord. Je suis humaine, tout comme elle, donc bon.

Bonjour, Esuki-sama. Ma vie suit son cours, comme celle de tout le monde je suppose. Pourquoi cet...

La fin de ma phrase resta suspendue dans les airs. Des cris et des voix choquées nous parvinrent de la ruelle qui bordait le bâtiment sur lequel nous étions postées. Lorsque mon regard se posa sur la ruelle en contrebas, j'observa un spectacle qui ne me plu pas vraiment, mais qui avait le mérite de m'exciter. Pourquoi m'exciter alors qu'une pauvre femme se faisait violer ? Car j'allais pouvoir mettre mon grain de sel la dedans. Ca va partir en baston, et j'vais m'amuser. C'est cool, non ? En plus j'vais aider Suna en livrant un criminel aux autorités ! La situation était parfaite. Cependant, la Kazekage à côté de moi pourrait me gêner si elle décidait d'intervenir. Heureusement, sa moue désinvolte, son placement et ses mots consternés me laissèrent le champ libre. Annonçant rapidement à Yumi la suite des actions, je descendit ensuite du toit :

Pardonnez moi un instant, je vais régler ça. J'en ai pour quelques minutes !

Un sourire au coin des lèvres, je descendis sur le mur. Courant vers le bas, je fis un saut au moment propice afin d'asséner un coup de pied magistral dans le visage du violeur, toujours en pleine action. Se retirant plus que très rapidement de sa victime, l'homme vola quelques mètres plus loin. Pendant qu'il était encore en train d'essayer de se relever, j'aida la jeune femme à retrouver un état normal. Alors que l'homme était à présent debout et revenait vers moi d'un air énervé et violent, le vingt-et-unième auriculaire à présent rangé. Je lui lança alors, sous le regard de tout le monde, une pique bien agressive qui saurait le mettre en colère :

Alors ? On en a pas assez pour s'en prendre à des femmes de son gabarit ? Si t'en a là ou je pense, viens la sinon c'est moi qui ira vérifier, et il se peut que les rôles soient inversés cette fois !

Vous vous en doutez, la fierté d'un homme. Fonçant vers moi aussi vite que son gros ventre à bière lui permettait, ventre qu'il doit très souvent remplir de bière à l'instar d'autres poches de son corps qu'il s'amuse à vider de force dans le corps de jeunes filles sans défense. Le poing levé, il était presque devant moi, arrivé à un stade où il pourrait me toucher le visage. Lorsque sont coup parti, je me rendis vraiment compte de son stade de débutant : aucune garde, placement des pieds étranges, centre de gravité mal placé, coup maladroit... Quelqu'un de très facilement contrable. Alors que mon bras gauche se levait pour contrer son crochet du droit, ma main droite attrapa le système trois pièce de l'homme qui était à présent immobilisé, complètement crispé et dominé par la seule puissance de mes cinq doigts.

Dit moi, il est bien rempli ce paquet pour quelqu'un qui aime se vider dans les jeunes filles dans défenses... J'vais me charger personnellement de le vider à tout jamais !

Commençant à serrer, serrer, serrer, l'homme commençait à crier et à m'hurler de stopper. Lorsque je jugea qu'il avait subit autant que la jeune femme qu'il venait de violer je laissa retomber par terre, sur le dos. Alors qu'il se tordait de douleur en se les massant bien vigoureusement, je mis fin aux supplices en décochant un coup de poing dans son ventre. En plus d'abréger ses souffrances, cela allait m'aider puisque évanoui, il serait plus facile à transporter. Le prenant et le mettant sur mon épaule, je me mis à parler d'une voix forte à tous ceux qui étaient la. Il fallait bien sensibiliser la population, pour mon premier passage dans ce quartier :

Écoutez moi tous, ici ! Le prochain qui essaye de faire la même chose à une jeune femme sans défense, il subira pire avant d'être trainé devant le tribunal de Suna ! C'est clair ? Maintenant circulez, il n'y a rien à voir !

J'avais alors l'homme sur l'épaule. Me rapprochant de sa victime, je déposa le corps évanoui sur le côté pour discuter rapidement avec la pauvre femme, encore choquée, pleurant, et entourée par des passants qui, eux aussi, se souciaient de son état.

Vous allez bien ? Regardez le, il est là, évanoui, et il risque de ne pas se servir de ce qu'il a utilisé contre vous pendant il long moment. Si vous avez besoin de soutien psychologique vous pouvez passer me voir. J'habite dans le quartier Sud, près de la demeure du clan Akoshana. Venez quand vous voulez, je vous recevrait avec joie.

Alors que la femme semblait heureuse d'entendre ces paroles et que les passants retournaient tous progressivement à leurs occupations, je repris l'homme sur mon dos et remonta le mur pour revenir discuter avec madame la Kazekage :

Voilà, désolé de vous avoir fait attendre. J'ai un cadeau pour vous, même s'il n'est pas de très bon goût.

Marquant une petite pause, je repris :

Je suis triste pour cette femme. Elle devrait pouvoir le faire avec consentement et avec qui elle veut, pas se le faire faire de force par un attardé mental. J'espère qu'elle s'en remettra vite. Donc je disais, pourquoi vouloir faire cet entretien ici, Esuki-sama ?
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t5142-bingo-fiche-yagami-akoshana https://sns-rp.forumgratuit.org/f391-dossier-yagami-akoshana https://sns-rp.forumgratuit.org/t5141-yagami-akoshana-termine
Contenu sponsorisé



Juunin, mais pas que ? Empty
MessageSujet: Re: Juunin, mais pas que ?   Juunin, mais pas que ? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Juunin, mais pas que ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une bière, une clope...deux flingues [PV. mizuki] [ce n'est pas du hentaï mais âme sensible s'abstenir!]
» Quelle est cette étrange sensation ?... |Pv Vivaldi [Hentaï]
» [UploadHero] On a retrouvé la 7ème compagnie [DVDRiP]
» [UploadHero] Marius [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: V2 :: RP :: Kaze no Kuni :: Sunagakure no Sato :: Ruelles obscures-
Sauter vers: