Partagez
 

 Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] Empty
MessageSujet: Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !]   Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] EmptyLun 4 Fév - 20:40





IKEDA
Akise


In Rp ...

• Âge : 17 ans
• Nom : Ikeda
• Prénom : Akise
• Nindo : retrouver ses origines, le clan de son père
• Village :
village natal : un village Utopiste perdu dans l'ouest
village actuel : Kiri
• Clan : encore inconnu, mais elle le cherche (celui de son père ; sur sa mère, elle ne sait réellement rien, pas même son nom, elle était trop petite pour s'en souvenir... et n'en a pas l'envie)
• Grade : je demande... le grade d'anbu Embarassed
Bingo-Book



On n'oublie pas un visage...

♠️ physique ♣️

Deux opales dorées.
Mais ternes, comme si on leur avait ôté presque toute leur couleur, ce qui leur donne une étrange couleur sable, passée, délavée.
Étrangeté.

En-dessus, de longues mèches noires et souples, souvent relevées en chignon ou attachées sommairement. Banalité ; si ce n'est... ? Si ce n'est l'unique et étrange mèche bleue qui tranche le jais de la chevelure.
Étrangeté.

En dessous, un visage fin sans être ciselé, des traits communs, ordinaires. Une bouche bien dessinée mais qui sourit rarement. Une peau très pâle, presque translucide, sans défauts. Un corps souple, des muscles fermes et encore renforcés par l'entraînement intensif qu'elle a reçu.
Banalités –du moins pour le milieu.

Des habits étranges.
Noirs, gris sombres, violacés.
Hormis l'écharpe et le long pantalon sous lequel disparaissent ses fines chaussures japonaises, ces vêtements sont étrangement tendus, comme par du cuir ou des filins, des plaques font la plupart de ses vêtements, parfaitement ajustées à ses formes cependant, moulant cou, mâchoires, front, poitrine, hanches et bassin, sans compter la main droite. La gauche, elle, est entièrement ceinte de bandages blancs... en fait, c'est le bras entier ainsi que la poitrine et les côtes qui disparaissent sous ces impressionnants bandages. Quelque chose à cacher ?
Juste quelques cicatrices...
Datant de son enfance..

Dans son dos, c'est un sabre qui pend.
Long pour la taille et l'apparente musculature de sa porteuse. En le voyant, on se demande presque si la jeune femme ne va pas avoir du mal à le manier. Mais lorsqu'il arrive dans ses mains cependant, on déchante très vite. Elle ne fait qu'un avec le katana dont la lame noire semble avoir pour ambition démesurée d'absorber toute la lumière du monde. Et qui a déjà absorbé tant de sang... À sa ceinture, deux poignards. Quant à dans son dos ou à l'intérieur de sa veste, quelques shurikens y pendent, accompagnés de divers projectiles, ainsi que deux ou trois outils qu'elle juge utiles d'avoir sur soi.

¤

Puis, derrière elle, parfois...
Non, souvent.
Souvent, on peut apercevoir une silhouette.
Et deux améthystes où brille un feu en partie consumé.
Mais il n'y a que cela que l'on peut voir de ce visage...

« Cache-le, cache-moi ce sourire Sky ! Regarde ce que tu m'as fait ! »

...car le reste disparaît sous des bandages : nez, bouche, joues, mâchoires, cou, clavicules et même une de ses épaules. Puis il y a cette veste étrange, gris foncée, qui ne couvre qu'un seul de ses bras. Ensuite, il y a ce long, long et large pantalon qui paraît dix fois trop grand pour elle, également gris foncé. Elle traîne toujours une besace avec elle, où elle entrepose ses plantes médicinales séchées et ses bandages...

Et, cramponné au large pantalon de Sky, parfois...
Non, souvent.
...Sauf lors des missions.
Oui, mais souvent.
*soupir*
Souvent donc, sauf lors des missions des deux jeunes femmes, vous pourrez apercevoir cramponné à elle, un enfant. Blond aux grands yeux gris sombre, avec un physique de petite souris des rues, il ferait pitié à n'importe qui avec cet air de chien battu qu'il peut parfois prendre –vous voulez LA preuve de ce que j'avance ? ...il a réussit à amadouer Akise-kun.



Jamais je n'oublierai...



Avant

Trois ans après la deuxième grande guerre Ninja, des hommes et des femmes se sont réunis dans une même soif de paix et une même envie : celle de construire un ailleurs meilleur, puisqu'ils n'avaient pas réussit –ni essayé pour certains– à changer celui-ci.
Ces utopistes sont donc partis des cinq villages après la deuxième grande guerre ninja, profondément désolés par la décadence de leur civilisation et la sauvagerie de leurs peuples.
Parmi eux, des ressortissants de la plupart des peuples composant les cinq villages. Ils s'étaient réunis dans le souhait de créer une société idéale, où il n'y aurait aucun des problèmes que rencontrent leurs villages actuellement. Ils sont donc partis, sans demander l'avis de personne ni l'autorisation de leurs kages. Ils sont partis vers l'ouest, vers des contrées plus engageantes, plus... paisibles.
Et ils la trouvèrent. Une merveilleuse forêt, comme on imagine les forêts dans les légendes. C'était comme si elle n'attendait qu'eux, ne désirait que les protéger, eux et leurs idées, leur permettre de se poser, loin du monde. Comme si cette forêt, cette clairière et ce lac, tout était fait pour protéger les humains. Ils s'y installèrent sans hésiter, presque sans avoir besoin de se concerter.
Leur Utopie, dans un premier temps assez long, vingt ans, fonctionna à merveille. Les utopistes étaient des intellectuels ou des artistes pour la plupart, et s'entendaient très bien, même si leurs débats s'envenimaient parfois.
Mais. Car oui, il y a un mais. Mais les enfants, si petits, ou pas encore nés à l'arrivée des utopistes, ont grandit. Ils ont grandit et n'approuvent pas les lois inventées et imposées par leurs parents –en particulier la loi qui interdisait d'aller à l'est. Un vent de révolte a soufflé sur le petit village des pierres provenant du chaos granitique de l'autre côté du lac (les villageois avaient tenu à ne pas toucher aux arbres). Un vent de panique.

Dans ce village, deux petites filles avaient vu le jour, il y a dix-sept ans.
L'une avait des yeux d'ambre et de sable en dessous d'une chevelure de jais tranchée d'une unique mèche bleue, l'autre les yeux d'un améthyste profond et une crinière bleue nuit. L'une s’appelait Akise, l'autre Sky. Depuis leur plus tendre enfance, elles passent leur temps ensemble.
Akise, depuis longtemps... tue. Mais, pour elle, ce n'était pas cela. Elle était certaine qu'en offrant la mort à ces animaux, elle leur offrait également un ailleurs plus heureux. Mais, juste après, elle se rend compte qu'elle leur ravit aussi une vie qu'ils appréciaient peut être, et la main droite de la petite fille prenait alors le couteau encore couvert de sang à la main gauche –elle était gauchère– qui ne résistait pas, et s'infligeait de longues et profondes coupures dans le bras gauche.

Un jour, alors qu'elle avait huit ans, que cette même main y était allée un peu trop fort, elle ne parvint pas à bouger, clouée au sol par la douleur et par la honte. Elle resta de longues heures ainsi, et finit par penser qu'elle passerait dans le royaume des ombres, que son heure était venue... et soudain, elle aperçu quelqu'un. Une paire de pieds, enchaînant des pas menant à... elle.
Elle souhaita bouger, se lever pour fuir, ou peut être pour tenter de cacher son forfait... Mais elle ne réussit pas. Les pas se rapprochèrent. Akise leva la tête avec difficulté, et à contre-jour découvrit... Sky.
Et ce fut le noir.

Elle se réveilla lentement, difficilement. La douleur semblait se tenir à l'écart... Mais pourquoi ? Elle devait encore expier, elle voulait encore expier... alors pourquoi ? Pourquoi ne souffrait-elle pas ? Elle leva sa main devant ses yeux, et des bandages lui apparurent. Elle cligna des yeux, perplexe, puis eut l'ombre d'un sourire, car elle sentait la douleur revenir peu à peu, enflammer son bras gauche et...
Elle se redressa, tout sourire disparu. Qui avait osé lui faire ce bandage, en ayant vu ce qu'elle avait fait ? Qui avait osé lui ôter l'honneur que lui procurait la douleur ? Qui ?
Son regard tomba dans les yeux d'un améthyste éclatant... de colère.
– Sky ? Pourquoi as-tu... commença la petite fille, elle aussi en colère. En colère de ne plus avoir assez mal pour expier sa faute.
Le bruit sec d'une paume sur la peau de sa joue.
Ses yeux s'écarquillèrent. Sky était arrivée devant elle si vite qu'elle ne l'avait pas vue venir. Puis, toujours aussi rapide, elle lui avait administré une gifle pélagique. Akise, en temps normal, l'aurait certainement intercepté, mais elle n'arrivait même pas à imaginer l'idée que Sky ait pu porter la main sur elle.
Akise croisa le regard de celle qu'elle considérait comme sa seule amie. Il était dur. Triste et dur. Avec une intense flamme de colère.
– Pourquoi... ? commença-t-elle, ne finissant pas car refusant de céder la place aux larmes qu'elle sentait poindre dans ses yeux.
Refusant de croire que quelqu'un ne fusse pas de son avis. Mais c'était bel et bien le cas.
– Je n'arrive pas à croire que tu ais des passe-temps aussi sinistres.
Cette dernière sera les mâchoires sans détourner son regard, vrillé dans celui de la petite fille aux cheveux bleus.
– Je... n'ai aucun compte à rendre... à qui que ce soit ! C'est clair ?
– Limpide.
Un rictus mauvais tordait les yeux d'améthyste. Elle poursuivit, des larmes au fond des yeux :
– Je ne te demande pas de changer ; crois-moi, je ne veux pas te juger... mais... s'il te plaît...
Akise n'avait plus une once de colère en elle, suspendue aux lèvres de son amie.
– ..laisse-moi te soigner, à l'avenir...
– d'a... ccord.

¤

Depuis ce jour, elles s'entendent à merveille toutes les deux. Plus que des amies, elles passent la moindre minute de leur temps ensemble, négligeant à vrai dire tout le reste. Elles passaient leurs journées dans la forêt et en particulier le chaos granitique de l'autre côté du lac. Elles s'entraînaient toutes les deux avec des bambous et si elles se bagarraient à la moindre occasion, elles ne manquaient pas de se réconcilier. Des enfants, quoi.

Mais un jour vint, qui détruisit Akise à jamais. Elle était en train d'écorcher un écureuil dans son coin de forêt. Elle avait dix ans, et c'était le premier sur lequel elle était arrivée à mettre la main, alors elle faisait durer le plaisir, car la traque du petit être avait été longue, et l'avait mise en appétit. L'écureuil, la boule de poil rousse rougie de sang piaillait donc, entre douleur, peur et instinct de survie, se débattait en vain dans les cordes dont la petite fille l'avait entravée.
C'est alors qu'une main s'abattit sur son épaule. La fillette sursauta si fort que le couteau s'abattit sur la bête, lui vidant la moitié des intestins.

¤

« Regarde ! Regardes ce à quoi ta fille passe ses journées ! » fit la femme en agitant la carcasse dont les boyaux pendouillaient allègrement au-dessus du plancher de la maison, sous le nez de son compagnon. Elle avait été une fière femme de lettres, il y a vingt ans, mais depuis, elle avait déchut jusqu'au rang de maisonnière, et à présent, d'hystérique –une mère découvrant que le petit ange qu'elle couvait était un monstre. Le père d'Akise avait été, lui, un artiste.
L'homme eut un mouvement pour apaiser sa femme, l'appelant par son prénom, mais cela ne la rendit que plus furieuse encore. D'une main, elle brandissait le cadavre sanguinolent du petit être, de l'autre le couteau avec lequel elle avait surprit la fillette.
Cette dernière s'était tout simplement cachée derrière un buffet dès que sa mère l'avait lâchée, observant comme deux rats de laboratoire ses géniteurs se disputer. Peut être aurait-elle dû s'enfuir, les laisser entre eux et s'en aller définitivement du village pour aller à l'est –cet Est qu'interdisaient d'explorer les lois du village–, mais une fascination morbide la clouait sur place.
Morbide.
Pourquoi morbide ?
Car au moment où l'idée de les laisser se disputer seuls lui avait traversé l'esprit, elle avait vu son père avoir un mouvement exaspéré envers sa mère, et la femme lever les mains pour l'arrêter. Et le couteau qu'elle avait dans la main.
Les yeux de la fillette fixèrent sans comprendre le corps de son père se tendre, se replier sur lui-même avant de s'affaler sur sa mère qui, loin d'être assez forte pour le retenir, ne pu que le laisser glisser au sol. Elle vit presque sans comprendre sa mère tomber à genoux en jetant loin d'elle... un couteau ?
Son couteau !
C'était totalement différent de ce que la fillette voyait en tuant les animaux qu'elle capturait. D'habitude, lorsqu'elle voyait l'étincelle quitter leurs yeux, elle était joyeuse, elle pensait qu'ils quittaient ce monde dur pour un ailleurs lumineux...
C'est là qu'elle cru comprendre que cet après n'était pas si heureux que cela. En voyant sa mère pleurer la mort de son compagnon, dont d'atroces spasmes agitaient encore la carcasse. Tout doucement, Akise sortit de derrière le meuble. À l'insu de sa mère qui lui tournait le dos, elle parcourut les quelques mètres qui la séparaient de sa lame, avant de s'en saisir délicatement. Toujours silencieuse par rapport aux sanglots douloureux de la femme penchée au-dessus du corps de l'homme, elle se plaça dans son dos, ses cheveux de jais cachant ses yeux couleur sable qui s'étaient remplis de larmes.
Un choc sourd secoua le plancher de l'habitation lorsque le deuxième corps tomba.
Seule debout au milieu des trois cadavres gisant au milieu de la pièce, sa lame tâchée de trois sangs différents, elle sentit pourtant ses larmes se tarir et ses muscles se détendre. Tuer les êtres vivants était si simple... elle ne se sentait plus honteuse de l'avoir fait. Même si le fait que l'Ailleurs soit peut être sombre et que sa mère l'ai jugée criminelle l'avait rendu honteuse, l'odeur du sang et le poids de son arme dans sa paume gauche lui redonnait sa confiance. Sa main droite n'esquissa même pas un geste.
Un sourire désaxé trancha son fin visage.

¤

« Chut, viens là ma chérie, ma pauvre chérie... chut, c'est terminé.. »
La tenancière du village la tenait dans ses bras, tentant de l'empêcher de voir le spectacle sanglant à l'intérieur de la maison, sans savoir évidemment que c'était elle qui l'avait en grande partie perpétré. La fillette se laissa faire, souriant seulement intérieurement. Après tout, elle avait encore besoin de quelqu'un pour se loger et se nourrir, non ?
À partir de ce jour, elle fut adoptée par le couple de tenanciers... qui la laissèrent faire tout ce qu'elle voulait car ils avaient peur de ne pas être à la hauteur des parents qu'elle avait eut. Peur qu'elle ne les rejette en leur disant qu'elle n'est pas leur fille et qu'ils ne sont pas ses vrais parents.

Il y a également cet autre jour qui a marqué sa vie. Elle avait treize ans. Ce n'était pourtant qu'une simple rencontre, mais cela a été le début d'une suite d'événements qui se répercuteront sur elle et sur les habitants de son village...

C'était un jour qu'elle était dans la forêt, pour changer, me direz-vous, et vous aurez raison : elle y passait la plus grande part de son temps. Ce jour donc, où elle chassait dans les bois –elle avait proposé cela à ses parents adoptifs quand ils lui avaient demandé gentiment de se rendre utile, n'ayant aucune envie de se retrouver avec des corvées sur les bras– elle était sur la piste d'un animal lorsqu'elle entendit un bruit. Elle se retourna vivement. Tomba sur des yeux gris sombres qui l'empêchèrent de lâcher la corde de son arc.
« Bonjour, Akise.
– Kezo.. C'est une drôle de façon de me souhaiter une bonne journée, non ? »
Son ton était neutre, mais un soupçon joyeux. Kezo était négligemment assit sur une pierre moussue à quelques pas d'elle. Elle baissa son arc sur lequel venait à l'instant où elle avait entendu le bruit de s'encocher une flèche. Kezo, malgré la menace de l'arme, n'avait pas bougé lorsqu'elle l'avait pointé sur lui. Mais ce n'était pas lui qu'elle avait visé, ni lui qu'elle avait entendu.
Ils étaient des dizaines. Elle reconnu un ou deux visages parmi ceux qui n'étaient pas cachés, mais la plupart l'étaient. Elle reporta son regard dans celui de Kezo. Pourquoi ces adolescents du village la menaçaient-ils avec leurs flèches, leurs lances, lames et autres trucs pointus ?
Kezo, qui semblait être leur leader, lui souriait. Il ne répondit pas à sa question, qui n'attendait d'ailleurs pas vraiment de réponse :
« Nous sommes les contre-utopistes. Tous ici, moi le premier, haïssons ce village et l'Utopie rêvée par nos parents. Je n'ai qu'une seule question pour toi : es-tu avec nous ou contre nous ? »
Elle cligna des yeux. Elle ne s'attendait pas à... ça.
« Je n'ai pas le droit d'être neutre ? » demanda-t-elle en haussant un sourcil, visage de marbre face à la menace explicitée par les armes dardées sur elle.
Un air attristé se peint sur le visage de Kezo lorsqu'il répondit :
« Être neutre, c'est être mon ennemi. »
Elle resta un instant interdite, avant de hausser les épaules. Ce jeune homme ne ressemblait pas au Kezo qu'elle connaissait. Il avait changé. En mal. Mais ça, elle y était elle-même depuis longtemps. Elle sourit, esquissant un rire du coin de ses yeux :
« Je n'aime pas qu'on me force la main, mais d'accord, je viens. Je t'aiderai volontiers à les tuer puisque rien ne me rattache à eux. »
Les autres baissèrent leurs armes. Il hocha la tête et lui tendit la main avec un sourire de conquérant. Elle la lui serra avec un autre sourire qui n'augurait rien de bon.

¤

Pendant trois mois, ils se retrouvèrent à la « Planque » –une grotte qu'ils avaient aménagée... et armée, ayant trouvé les anciennes armes que leurs familles avaient emmenées dans leur fuite– dès qu'ils pouvaient ; leurs parents, eux, les laissant faire, car ils ne voyaient là-dedans qu'un simple jeu d'adolescents.

Un jour qu'elle s'entraînait au sabre contre Kezo, elle lui demanda comment il avait apprit tout cela. Il lui répondit que ses parents l'entraînaient souvent. Elle s'en étonna. Il ne sourit pas cette fois.
– Tu ne le savais pas ? Mes deux parents étaient ninjas. (un temps) D'ailleurs, ton père l'était aussi. Ils me l'ont dit.
Un coup de poing au creux de l'estomac n'aurait pas fait plus d'effet à Akise. Son père, cet artiste si doué et si pacifique, un ninja ? Vraiment ? Et puis quel genre de ninja ? Est-ce que lui aussi avait déjà tué ? Cela pourrait expliquer pourquoi il a cherché à la défendre lorsque sa mère s'était insurgée contre ses actes à elle...
Elle fronça les sourcils.
– Tu es sûr ?
– Oui ! Par contre, j'ai cru comprendre que mes parents n'aimaient pas trop son clan. Et que les autres ninja non plus.
– Ah... Pourquoi ?
– Parce que le groupe dans lequel il était avait pour but de retrouver les démons dans le corps des autres ninja... et de les arracher en tuant leurs porteurs.
– Tu... tu plaisantes ? Mon père a vraiment fait ça ?
– Eh bien, lui, je ne sais pas, mais ceux de son clan l'ont entraîné pour cela. Ses parents et surtout son frère étaient des ninjas d'une sinistre réputation, à ce que m'ont dit les miens...

Ils continuèrent un moment à en discuter, mais Akise ne sut qu'en penser...

¤

Puis, un jour, les contre-utopistes vinrent trouver Sky sans en parler à Akise, qui fabriquait patiemment des flèches dans le QG. Prise d'un pressentiment, –il n'y avait personne alors que d'habitude, leur antre grouille de gamins de tous âges– elle fouilla les alentours avant de se diriger vers leur ancienne cachette, à Sky et elle, parmi le chaos granitique. Elle se rapprochait lorsqu'elle entendit des bruits...

– Non.
Ils étaient là. Comme le jour où Kezo lui avait fait cette même proposition. Sky n'avait l'air aucunement terrifiée, et regardait Kezo comme si il n'était qu'un insecte. Lui, faisait semblant de ne pas s'en apercevoir et avait ce même regard
– Ne rêves pas, Sky, tu ne peux pas refuser notre proposition et t'en tirer indemne ! Tu...
– AH OUI ?
Kezo se retourna vivement, à la recherche de celui qui avait osé l'interrompre. Il tomba sur un regard ocre pâle flamboyant de colère.
– Je... euh... Akise.. tu... (il tenta de reprendre contenance) Que fais-tu là ?
– Tu croyais que je ne m'en apercevrai pas peut être ? fulmina-t-elle. Tu pensais pouvoir LA menacer impunément ?
– A... kise-kun ? fit Sky, étonnée, avant de reprendre aussitôt son air impassible, sans rien ajouter cependant.
Akise lui jeta un regard puis continua de fixer Kezo d'un regard lourd de sous-entendu.
– Mais, j'imagine que tout ceci n'est qu'un... malheureux malentendu, n'est-ce pas ?
Menace implicite.
– Eh bien... il fronça les sourcils, passablement énervé que l'on sape son autorité. Je ne crois pas avoir à me justifier. Elle est la seule des enfants du village à ne pas avoir choisit son camp...
– ..à ne pas avoir rallié le tien plutôt.
– C'est du pareil au même. Elle ne peut pas être neutre.
– Pourtant, elle va l'être.
Sa main gauche sortit quelques centimètres de sabre de son fourreau. La menace implicite n'a pas marché, place à la menace explicite.
– Tu ne gagneras pas, jeune fille.
– Tu es trop sûr de toi.
– A juste titre je crois.
– Tu escomptes trop.
Il plissa les yeux. Sa main droite se posa lentement sur la poignée de son sabre.
– ...j'escompte trop ?
– Oui.
Regard sable transformé en acier. Le duel de regards dure quelques minutes, puis se termine par le sourire qui naît sur le coin des lèvres de Kezo.
– Bien. Elle sera la seule autorisée à être neutre. Cependant... (son regard se durcit) ..si elle prend part contre nous une seule fois, si elle ne fait même que s'en prendre à l'un d'entre nous, cet accord tombera. Et la sentence avec. (s'adressant aux autres) On s'en va.
Akise, prête à partir, fixe le visage de Sky. Impassible. Voire même... presque menaçant..
Akise sourit et lui fait un clin d’œil avant de se retourner aussitôt et de courir.

¤

Pendant un ans, c'est ce qui se passa. Sky avait finit par pardonner à Akise, et elles se retrouvèrent encore, puis de plus en plus souvent, pour égaler au bout de quelques mois le temps qu'elles passaient ensemble dans leur enfance.
Puis Kezo décida de passer à l'offensive. Ils étaient devenu assez grands, assez forts, assez entraînés. Tous étaient d'accord, voire fébriles. Akise faisait mine de s'en ficher totalement, mais la soif de tuer pulsait dans ses veines...

La scène se déroule pendant l'attaque menée par Kezo contre le village. La fin de la bataille approche, les morts sont nombreux des deux côtés mais les villageois sont en train de perdre. Au milieu du chaos de feu et de sang, Sky tente de raisonner Kezo, qui s'est étonnement arrêté pour l'écouter. Peut être est-il un peu amoureux d'elle, au fond, et désire-t-il la convaincre, ou est-ce juste par fierté...

« S'il te plaît, Kezo ! Tu ne peux pas faire ça ! Réagis avant que tout le monde ne meurt !
– Trop tard ! De vingt ans trop tard ! Si nous abandonnons maintenant, tout cela n'aura servit à rien ! Aller, rejoins-nous ! Akise est déjà de notre côté !
– Elle ne comprend pas tout ce que ta prise de pouvoir implique, salaud !
– Tu n'as pas le droit de dire ç... ! »
Il cligne des yeux, ouvre la bouche, poisson hors de l'eau, comme si il ne parvenait pas à terminer sa phrase. Il ne la terminera pas. Il tombe à genoux, luttant pour reprendre le contrôle de son corps. Deux pieds se placent lentement entre lui et Sky, silhouette aux cheveux bleus qui ne parvient pas à esquisser un geste ou à articuler un mot, cœur au bord des lèvres.
Une longue lame se lève. Les yeux bleus de Kezo la suivent, vacillants, prêts à s'éteindre... La lame s'abat sur lui. Sa tête se détache du corps avec un bruit d’œuf qui se brise.
Akise se retourne vers Sky, visage neutre. Ses yeux d'un sable glacé se fixent dans ceux, violets, choqués, de cette dernière.
– Il commençait à m'énerver, fit la jeune femme brune d'une voix qui aurait difficilement pu être plus neutre.

Le bilan des morts du village était lourd. Après la mort de Kezo, les enfants avaient cessé de se battre et les adultes, heureusement, s'étaient montrés plus intelligents qu'eux. Après tout, c'était les leurs, et ils étaient sensé être des intellectuels et des artistes, bref, des parents sympas. Enfin, quel parent, même non-sympa, irait jusqu'à tuer son enfant ? Il doit y en avoir quelques uns dans ce monde, certes, mais passons.
Le bilan donc. Il restait huit adultes et à peine plus d'enfants. Plus de cinquante pour cent des habitants étaient morts. Aucun des survivants n'était exempt de blessures. Sky donna des soins à tous, envoyant Akise chercher les plantes et herbes médicinales dont elle avait besoin, qui s'exécuta sans desserrer un instant les mâchoires. On enterra les corps selon les rites du village et personne ne reprocha rien à personne. Il semblait que les adultes aient comprit qu'une utopie était fragile et chancelante, tandis que les enfants s'étaient rendu compte de l'énormité de leur tentative.
Akise restait à l'écart. Elle avait enterré la plupart des corps, mettant toute son énergie dans cette tâche. Même celui de Kezo. La plupart des adultes, sans la remercier pour autant, lui avaient pardonné d'y avoir participé sans condition dans la mesure où elle avait mit fin à cette folie. Sky n'avait encore rien dit à Akise, mais évitait son regard. Cette dernière ne tentait ni de se justifier ni de se faire pardonner. Elle restait en marge des larmes et des étreintes.
C'est alors que la jeune fille aux cheveux bleus nuit se planta devant elle. Un enfant dont les mains et les avant-bras étaient ceints de bandages s'agrippait à elle. Les prunelles couleur sable se fixèrent dans celles d'améthyste.
– On part.
Akise haussa un sourcil.
– Oui, on part. Ils n'ont plus besoin de nous.
Elle hocha lentement la tête. Puis ses yeux, emplis d'une question, se posèrent sur le petit être accroché aux basques de la jeune femme aux mèches bleues, qui eut un grimace désespérée.
– Il vient avec nous.
Sky était peu loquace, c'était un fait. Akise ne pu s'empêcher de sourire avant de hocher de nouveau la tête. Il y avait plein de choses que ces quatre mots pouvaient sous-entendre. Que Sky s'y était attachée parce que ce qu'elle voyait en ce gamin, c'était elle-même à quelques années d’intervalle, ou qu'il avait perdu sa famille, ou encore beaucoup de choses auxquelles Akise ne pensa pas de prime abord... sans compter en outre, qu'elle s'en fichait.
– Je n'ai pas le choix alors. Il a un nom ?
– Non, pour le moment il se tait.
Ah... un gamin plus frêle et plus traumatisé qu'une souris grise. À quoi pensait Sky en s'y attachant ? Akise haussa les épaules.
– D'accord.

Fin de la première partie.


Après

Ils voyagèrent un moment comme ça, vers l'est, à travers la forêt. Au bout de plusieurs semaines de marche pendant lesquels ils campèrent à la belle étoile et mangèrent ce que Sky et Akise chassaient, et alors qu'ils commençaient à s'habituer à cette vie de dangers et de simplicité, la forêt disparut petit à petit pour laisser place à une plaine et, bientôt, un village se dessina au loin.
Elles arrivaient lorsqu'un paysan qui sortait du village –probablement dans le but d'aller travailler– leur sourit en leur faisant la réflexion qu'elles faisaient un bien joli couple, avant de les dépasser non sans leur avoir souhaité une bonne visite du village d'Iwa. Il faut dire qu'elles en avaient l'air, avec le gamin entre elles deux et l'androgynité de Sky...
Le sable et l'améthyste se croisèrent.
Du rose empourpra leurs quatre joues.
Elles détournèrent la tête simultanément.

Leur entrée dans ce village ne fit pas grand remous, à croire que tous s'en fichaient – et elles s'en accommodèrent parfaitement : en effet, c'est plutôt l'inverse qui les auraient dérangées. Aussitôt débarquées, elles convinrent qu'il fallait des réponses à leurs interrogations, et les premiers passants leur indiquèrent en premier lieu l'auberge comme lieu de renseignement.
Elles y entrèrent, et posèrent leurs questions au tenancier en précisant qu'ils venaient tous les trois de l'ouest et ne connaissaient rien à ce pays. Il se fit un plaisir de leur raconter ce qu'il savait après les avoir servit en sake, et c'est ainsi qu'elles apprirent la géopolitique grossière ainsi qu'une partie de l'histoire des cinq villages. Akise tenta de questionner l'homme à propos d'un clan qui utiliserait le nom "Ikeda" mais cela ne lui dit rien. Elle haussa les épaules et demanda alors la route pour se rendre au prochain village pour poursuivre leurs recherches.
Elle l'obtint, et leur petit groupe passa la nuit dans l'auberge, pas mécontent de dormir dans de vrais lits, pour une fois. Avant de repartir le lendemain matin cependant, Akise ne put s'empêcher de demander au tenancier si il connaissait les ninjas dont lui avait parlé Kezo à propos du groupe de ninjas de son père, et dont elle lui fit la description que le jeune homme lui avait donné il y a presque trois ans. Une question qu'elle avait eut envie de poser depuis qu'elle avait posé les pieds dans le village.
Toutes les discutions de l'auberge s'éteignirent. Un silence de mort s'installa. Akise, mal à l'aise et mécontente que sa question soit accueillie aussi froidement, resta en place avec difficulté. Personne ne lui répondit, nez au fond de leur choppes ou prenant un air très occupé, même le tenancier, et, au bout d'un moment et n'y tenant plus, elle repartit. Passablement énervée.

Ils repartirent donc. La jeune femme aux yeux sable, celle aux cheveux bleus et le gamin. En chemin, au bout de quelques heures, la conversation reprit puis dériva tout naturellement et la réflexion fusa qu'elles ressemblaient en effet à un couple. Elles s'arrêtèrent brusquement, rougirent, détournèrent la tête et n'en parlèrent pas plus.
Leur trio arriva donc, après avoir traversé des contrés sauvages, au village suivant : Konoha, le pays du feu. Elles entrèrent de nouveau dans une auberge et Akise renouvela sa demande à propos du groupe ninja. Rebelote, regards-de-travers et cette fois on les jeta même hors de l'établissement. Dépitée, la jeune femme comprend que son père, et son clan du même coup, étaient réellement très mal vus par tout le monde. Mais enfin, pourquoi ? Finalement, alors que le trio dressait son camp de fortune à quelques lieux de là, une voix étrange s'imposa à Akise, lui conseillant d'aller à Kiri si elle souhaitait rencontrer des membres du clan Ikeda...
Et elle prit la voix au mot. Non pas qu'elle la crut sur parole –sans mauvais jeu de mot– mais c'était la première et unique piste qu'elle trouvait depuis qu'elle était partie de l'ouest ! Vous imaginez bien que l'idée n'a pas mit très longtemps à s'imposer. Elle irait à Kiri, point.
Après un long périple et une traversée de la mer séparant l'île du reste du continent, le trio arriva enfin à Kiri... mais pour assister à un malheureux spectacle : l'enterrement d'un homme. Un homme qui a eut une vie bien remplie, un vieillard...
Le dernier membre de la famille du père d'Akise.
Le dernier Ikeda.

Sky montra des signes d'impatience, elle commençait à s'énerver : « tout ce chemin pour rien ! » clament ses yeux d'améthyste, plantés dans ceux de sable qui, s'ils ne sont pas près de lâcher une seule larme, ne reflètent que morosité, désespoir et... envie de sang. Oui, ils pulsaient la mort, dégoulinaient d'un pus verdâtre fait de désir pourpre et de flammes d'anthracite.
Sky le pressentit, et sa colère, même si elle ne disparu pas, passa au second plan. Elle envoya l'enfant jouer plus loin, tentant de le protéger d'Akise tandis qu'elle s'employait à la calmer.
Mais cette dernière était parfaitement calme, au contraire, et la jeune femme s'en aperçu très vite. En fait, elle cherchait juste un exutoire. Son regard se porta sur un grand bâtiment au centre de la ville. Elle avait entendu des gens en parler lors de l'enterrement –pendant lequel elle s'était tenue le plus à l'écart possible.
Ninja.
Ce mot éveillait tellement de choses en elle. Son père, le seul être qu'elle n'aurait pas voulu tuer –avec Sky, et éventuellement, le garçon.
Ninja. Allait-elle suivre les traces de son père ? Elle ignorait ce qu'était le groupe dont il avait fait partie, mais le meilleur moyen de le découvrir consistait peut être à demander aux ninjas eux-mêmes ?
Et éventuellement d'en devenir une.
Pour arracher les vers du nez de tous ceux qui sauraient quelque chose à propos de son clan. Oui. Après avoir souhaité l'oublier –pendant son enfance– elle désirait renouer avec son passé, ou du moins avec ses ancêtres. Et elle était prête à tout pour cela.

Elle se présenta donc –en même temps que Sky qui ne voulait pas la laisser y aller seule– devant le bureau du Kage de la ville, et demanda... non, même pas, elle annonça de but en blanc : de 1) qu'elle souhaitait faire partie du village, étant la filleule du vieillard décédé ce matin, et la fille d'Eisuke Ikeda, le déserteur du village et ancien membre de l'Akatsuki –oui, oui, elle le dit, droite et digne–, de 2) qu'elle était là pour réparer les erreurs de son père et laver l'honneur du clan Ikeda, même si il ne restait plus grand chose à laver, et de 3) qu'elle avait l'intention d'intégrer l'école de ninja du village de Kiri.
Oui, car elle s'était dit sans être très loin de la vérité que son père, puisqu'il avait déserté le village et son clan, devait l'avoir déshonoré, ou quelque chose du style...
Il fallut plusieurs minutes au Kage pour analyser tout ce que la jeune fille venait de dire. Pendant ce temps, il ne fallut que cinq secondes et deux phrases, brèves, à Sky pour déposer également sa candidature.
Mettre une virgule de plus aurait paru à ses yeux un inacceptable gaspillage de mots, elle n'ajouta donc rien. Mais, il était évident que les deux jeunes femmes plantées dans son bureau allaient de paire, et refuser l'une en acceptant l'autre –pour des raisons différentes à chacune– aurait paru injuste au Kage. Il soupira donc avant de sourire et d'accepter leurs entrées dans le village ainsi que dans l'école de ninja de Kiri.
Les deux jeunes femmes le remercièrent chaudement –bien que Sky n'ai pas prononcé plus de deux mots– et entreprirent de s'installer dans le Village de l'eau après avoir récupéré l'enfant –toujours sans nom et sans parole– qui s'amusait à l'explorer.
Elles se sourirent, de nouveau confiantes. Un but, voilà ce qui leur avait manqué l'espace d'un instant, après cet enterrement morose où leur confiance avait grandement chancelé.

¤

Akise inspire profondément.
Beaucoup de temps a passé depuis cette époque où, à quatorze ans, elle avait traversé le continent sur toute sa largeur, avec Sky et un gamin accroché aux basques.
Depuis, de nombreuses choses ont changé.
Sky et elle ont filé sur la voie des ninjas comme si elle avait été tracée pour elles. Les deux jeunes filles sont d'abord allées côte à côte –Genin, Chuunin, Juunin– avant de faire diverger leurs voies, non sans continuer d'exécuter toutes leurs missions ensembles cependant.
Sky était devenue Juunin spécialisée dans la guérison tandis qu'Akise était nommée anbu par le Kage –un nouveau kage d'ailleurs, qui venait juste de se faire élire. Était-il réellement convaincu de sa loyauté envers le village, après seulement trois ans ? Même aux oreilles de la jeune femme, cela sembla étrange. Cependant, elle le remercia de sa confiance et posa un masque sur ses traits. Blanc et rouge. Fond blanc et arabesques pourpres.
Comme du sang du la neige.



Dans les méandres de mes pensées...

Akise aime la mort. Réellement. Elle aime la donner. Torturer, elle le fait parfois, pour préparer à l'acte d'ôter la vie, mais c'est sans commune mesure avec ce qu'elle ressent lorsque l'étincelle de la vie quitte les yeux de sa victime.
Elle aime aussi le sang. Lorsqu'il se retrouve sur sa peau ou mieux, sur sa langue, et que le poids rassurant de son arme –n'importe laquelle– pèse dans sa paume, elle ressent un apaisement infini descendre en elle. Lorsqu'elle se bat dans cet état, il est presque impossible de la déconcentrer, son calme est extrême et la précision de ses attaques s'en ressent.
Mais il y a un revers à la médaille.
Son autre elle –le bras droit car elle est gauchère à l'origine– n'a jamais accepté qu'elle tue sans remords et, à chaque fois, lorsque la volonté d'Akise vacille, c'est l'autre qui prend la place, et qui s'en prend, parfois très violemment, à son bras gauche. C'est la raison de ces bandages.
Akise est une personne étrange. D'un côté elle tue de sang froid et même par pur plaisir, de l'autre certaines personnes –et parfois pas celles qu'on pourrait penser de prime abord– semblent mériter son apaisement et même son attachement : son père, Sky, l'enfant.
Cependant, malgré la présence de ces quelques personnes –dont seulement deux sont encore en vie aujourd'hui–, on pourrait dire d'Akise qu'elle est seule contre tous. Oui, car elle est prête à tout pour retrouver ses origines –même après avoir tué sa mère, ce qu'elle ne regrette pas, car celle-ci avait tué son père. Cela inclut la trahison –pas contre Kiri, dans un premier temps, du moins pas si elle peut l'éviter– et maintenant qu'elle est devenue plus forte, elle se sent en mesure de contacter l'Akatsuki, dont elle a finit par avoir les informations qui lui manquaient au cour de son apprentissage.
Mais vous allez sûrement me demander : pourquoi dire qu'elle peut trahir alors, si elle n'a rien à trahir ? Oh mais contacter l'Akatsuki n'est pas si facile que cela, et faire semblant de se lier d'amitié avec un bijuu, prévenir les Akatsuki pour qu'ils l'interceptent et leur demander de répondre à ses questions est un acte qu'elle n'exclut pas pour arriver à ses fins.
C'est en cela que l'on peut dire que ça fait d'Akise une personne "seule contre tous", car elle jouera double voire triple jeu dans le but d'assouvir sa propre soif de savoir.

Sky quant à elle, parle très peu, mais cela est lié à son histoire. Ou du moins son histoire est liée au bandeau qu'elle a sur la bouche, ce qui revient au même. Enfin bref. Elle parle peu, est très attachée à Akise, et à l'enfant, car c'est elle-même qu'elle voit en lui. Elle fait aussi des cauchemars dès qu'elle ferme les yeux, raison principale du fait qu'elle ne dorme souvent qu'une poignée d'heures par nuit.
Sky, tout comme Akise, si vous leur demandez, vous répondront qu'il n'y a absolument rien entre elles.

L'enfant est un cas un peu particulier. Il ne parle pas, mais ses cordes vocales ne sont pas atteintes, du moins on ne le pense pas. Il a sans doute été traumatisé lors de l'attaque du village, ou peut être a-t-il vu ses parents mourir devant ses yeux qui sait... ce qui est sûr, c'est que son cerveau a décidé d'arrêter d'utiliser la fonction langage, et ni Akise ni Sky n'ont réussit en trois ans à trouver la clef qui permettrait de le refaire parler...



Mon clan, mon honneur

Akise ne connait de son clan que ce que lui en a dit Kezo : que son père et la plus grande partie de sa famille (à part le vieillard de Kiri qui était son grand oncle ou quelque chose comme ça) faisaient partie de l'ancienne Akatsuki, celle qui fut détruite. Elle sait en outre que ses grands parents en faisaient également partie, que ce sont eux qui ont entraîné son père et le frère de son père. Et que ce frère avait, semble-t-il, la pire réputation de tout l'Akatsuki...
Bref, vous vous douterez que toutes ces suppositions l'énervent, et qu'elle veut SAVOIR.
N'oubliez pas qu'elle est prête à tout.
Ne l'oubliez surtout pas...





Vie
Privée
Toutes les informations qui suivent sont facultatives :

• âge : 17 ans x)
• Localisation : Poitiers
• Prénom : appelez-moi Akise, c'est tout x)
• Nindo Wink : repousser les frontières de l'Imagination
• Passions : l'écriture, le rp, le graph, le dessin, la peinture (il n'y a toutefois pas d'ordre de préférence ici)
• Personnage du manga préféré : euh... Dead the Kid xD
• Comment avez vous découvert le forum ? : bouche à oreille (Nif'nif' pour ne pas le nommer)
• Comment trouvez vous le forum ? : ..violet ? Razz
• Que faudrait il changer ? : je vais y réfléchir... mais, déjà, si vous pouviez mettre le deuxième type du profil au lieu de celui-ci... comment dire ? elle convient mieux au rôle play, et c'est juste dix fois plus pratique (on y voit la feuille de personnage en dessous du profil) et mille fois plus esthétique ^^ (oui je suis une esthète ! et je vous zute !)
• Autre chose ? : Combien de temps que je rp ? Ça fait déjà plus de trois ans, trois ans de bonheur et de frustration, trois ans de joies passagères, de rencontres étonnantes et d'Imagination. Plus de trois ans déjà et je n'ai encore jamais regretté de m'être aventuré sur ce chemin <3
• Avez vous lu le règlement ? : Non ! D'ailleurs je ne savais pas que Naruto était devenu Hokage ! Razz


Dernière édition par Akise Ikeda le Dim 10 Fév - 17:44, édité 22 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gakuto Nobishi

Gakuto Nobishi
Messages : 6450

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] Empty
MessageSujet: Re: Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !]   Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] EmptyLun 4 Fév - 20:58

Bienvenue !

Ce serait amusant de savoir le taux de membres venu par bouche à oreille, celui par root-top et celui par google...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t56-annales-de-gakuto-nobishi https://sns-rp.forumgratuit.org/t113-bingo-book-de-gakuto-nobishi https://sns-rp.forumgratuit.org/t33-gakuto-nobishi http://annuaire-rp-naruto.webuda.com/
Invité
Invité
avatar

Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] Empty
MessageSujet: Re: Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !]   Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] EmptyLun 4 Fév - 21:00

Merci !
Tiens donc x)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] Empty
MessageSujet: Re: Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !]   Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] EmptyLun 4 Fév - 21:15

Bienvenue.
Au plaisir de te croiser in RP.
.... *met la sujet à surveiller* ... Je veux voir ce que ça donne trois ans de RP Razz
Revenir en haut Aller en bas
Gakuto Nobishi

Gakuto Nobishi
Messages : 6450

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] Empty
MessageSujet: Re: Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !]   Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] EmptyLun 4 Fév - 21:19

Et quelle fiche tu veux, j'ai pas tout saisi... Qu'est-ce-qui est plus pratique ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t56-annales-de-gakuto-nobishi https://sns-rp.forumgratuit.org/t113-bingo-book-de-gakuto-nobishi https://sns-rp.forumgratuit.org/t33-gakuto-nobishi http://annuaire-rp-naruto.webuda.com/
Zatoïchi Ryuchi
Rang A
Rang A
Zatoïchi Ryuchi
Messages : 1231

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] Empty
MessageSujet: Re: Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !]   Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] EmptyLun 4 Fév - 21:29

Bienvenu à toi ^^

J'espère que notre forum te plaira. Au plaisir de te retrouver inRP ou sur CB ^^

_________________
Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] Zato1010
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t600-annales-de-zatoichi-ryuchi#3941 https://sns-rp.forumgratuit.org/t106-ryuchi-zatoichi-en-cour https://sns-rp.forumgratuit.org/t84-presentation-de-zatoichi
Hayabuza Ryukù

Hayabuza Ryukù
Messages : 701

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] Empty
MessageSujet: Re: Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !]   Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] EmptyLun 4 Fév - 22:54

bienvenue Smile

_________________
Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] 648735vlcsnap2013120718h07m19s159
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t563-bingo-book-ryuku-hayabuza https://sns-rp.forumgratuit.org/t524-ryuku-hayabuza-finish
Invité
Invité
avatar

Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] Empty
MessageSujet: Re: Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !]   Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] EmptyMar 5 Fév - 9:04

x3 eh bien, que de monde ! Merci à tous Wink

Gabuto > eh bien, je ne saurais pas t'expliquer là tout de suite (je dois y aller en plus, j'ai cours, pour changer Rolling Eyes) j'essayerai de te trouver un tutoriel, ou je demanderai à quelqu'un qui sait traduire mes élucubrations xD

En attendant, je continue ma fiche x) j'espère ne pas vous décevoir.. *se demande pourquoi elle a dit qu'elle avait trois ans de rps...*
Revenir en haut Aller en bas
Hel

Hel
Messages : 568

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] Empty
MessageSujet: Re: Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !]   Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] EmptyMar 5 Fév - 11:38

--> Gabuto XD. Jerry très fort quand j'ai lu ça.

Sinon, bienvenue ! Et au plaisir de te revoir inRP (ainsi que sur la ChatBox ) !

_________________
Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] Projet12
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t470-annales-de-niflheim https://sns-rp.forumgratuit.org/t394-bingo-book-niflheim https://sns-rp.forumgratuit.org/t357-presentation-niflheim
Invité
Invité
avatar

Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] Empty
MessageSujet: Re: Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !]   Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] EmptyMar 5 Fév - 12:20

Gakuto... désolée U_U faute de... de... de frappe ?
*file avant de se faire frapper*
Revenir en haut Aller en bas
Fuku Momochi

Fuku Momochi
Messages : 212

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] Empty
MessageSujet: Re: Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !]   Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] EmptyMar 5 Fév - 16:46

Tout Poitiers se réunit sur le même forum ou bien ? x)
Bienvenue parmi nouuus ! \o/ & bon courage pour écrire ta fiche ! =)

_________________
IAMDEAD
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t74-annales-de-fuku-momochi https://sns-rp.forumgratuit.org/t226-fuku-momochi-bingo-book https://sns-rp.forumgratuit.org/t38-entre-passe-et-avenir-fuku-momochi
Kotori Namida

Kotori Namida
Messages : 218

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] Empty
MessageSujet: Re: Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !]   Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] EmptyDim 10 Fév - 9:51

La voila finit Very Happy Bienvenue parmi nous Akise (lèche)

_________________
Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] Sans_t10

Petite Kunoishi plein d'amour Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] Maelun10
Nombre de RP en cours 3/3
Petite colo de Kotori Smile par moi :6f0a:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t216-annale-de-kotori-namida https://sns-rp.forumgratuit.org/t255-fiche-bingo-book-de-kotori-namida https://sns-rp.forumgratuit.org/t184-kotori-namida
Invité
Invité
avatar

Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] Empty
MessageSujet: Re: Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !]   Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] EmptyDim 10 Fév - 10:03

x3 merci ! Et bonne lecture à ceux qui suivront ! Wink
(pour ma bingo-fiche, j'attends de voir si mon grade est maintenu.. :$)
Revenir en haut Aller en bas
Gakuto Nobishi

Gakuto Nobishi
Messages : 6450

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] Empty
MessageSujet: Re: Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !]   Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] EmptyDim 10 Fév - 10:08

Donc la prez est finie ? Moi, pour le côté ortho, ça me va ! Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t56-annales-de-gakuto-nobishi https://sns-rp.forumgratuit.org/t113-bingo-book-de-gakuto-nobishi https://sns-rp.forumgratuit.org/t33-gakuto-nobishi http://annuaire-rp-naruto.webuda.com/
Invité
Invité
avatar

Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] Empty
MessageSujet: Re: Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !]   Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] EmptyDim 10 Fév - 10:46

Cool :3 merci !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] Empty
MessageSujet: Re: Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !]   Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] EmptyDim 10 Fév - 11:02

*bave* ... c'est ça trois ans de RP ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] Empty
MessageSujet: Re: Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !]   Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] EmptyDim 10 Fév - 11:04

Embarassed n'exagérons rien.. mais merci.. :3
Revenir en haut Aller en bas
Hayabuza Ryukù

Hayabuza Ryukù
Messages : 701

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] Empty
MessageSujet: Re: Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !]   Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] EmptyDim 10 Fév - 12:36

belle présentation du personnage en tout cas Smile

_________________
Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] 648735vlcsnap2013120718h07m19s159
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t563-bingo-book-ryuku-hayabuza https://sns-rp.forumgratuit.org/t524-ryuku-hayabuza-finish
Invité
Invité
avatar

Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] Empty
MessageSujet: Re: Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !]   Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] EmptyDim 10 Fév - 14:58

merci x3 j'imagine que tu n'as pas lu le reste, tant pis Wink c'est gentil

Edit
Bingo-fiche mise à jour ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] Empty
MessageSujet: Re: Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !]   Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] EmptyLun 11 Fév - 10:04

Welcome belle demoiselle Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] Empty
MessageSujet: Re: Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !]   Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] EmptyLun 11 Fév - 11:08

Merci Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Gakuto Nobishi

Gakuto Nobishi
Messages : 6450

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] Empty
MessageSujet: Re: Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !]   Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] EmptyLun 11 Fév - 20:49

Tu peux ajouter à ton profil les liens vers ta prez et ton BBook, ça te sera demandé quand tu écriras de toute façon ! Wink (Et si y en a d'autres pour qui c'est pas fait, c'est l'occasion.)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t56-annales-de-gakuto-nobishi https://sns-rp.forumgratuit.org/t113-bingo-book-de-gakuto-nobishi https://sns-rp.forumgratuit.org/t33-gakuto-nobishi http://annuaire-rp-naruto.webuda.com/
Invité
Invité
avatar

Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] Empty
MessageSujet: Re: Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !]   Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] EmptyMar 12 Fév - 11:35

fait ! x)
Revenir en haut Aller en bas
Gin Inkan

Gin Inkan
Messages : 1907

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] Empty
MessageSujet: Re: Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !]   Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] EmptyMar 12 Fév - 17:52

Ça vaut bien le grade anbu^^

Cependant, très légère incohérence dans ton histoire.
Iwa était un peu renfermé pendant 20 ans, mais ça ira pour la visite expresse^^

_________________
Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] Signat11

Daenerys Targaryen: A man who fights for gold can't afford to lose to a girl.
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t250-annales-de-gin-ikan https://sns-rp.forumgratuit.org/t213-gin-inkan-bingo-fiche https://sns-rp.forumgratuit.org/t209-inkan-gin-litteralement-le-sceau-d-argent
Gakuto Nobishi

Gakuto Nobishi
Messages : 6450

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] Empty
MessageSujet: Re: Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !]   Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] EmptyMar 12 Fév - 19:43

CE SERAIT BIEN QUE SOIT KYUJI, SOIT ITADE VALIDENT QUELQUES PRÉSENTATIONS !

Au moins pour que les membres ne s'impatientent pas trop Wink !
Mais faut nous comprendre, on est assez occupé ! Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t56-annales-de-gakuto-nobishi https://sns-rp.forumgratuit.org/t113-bingo-book-de-gakuto-nobishi https://sns-rp.forumgratuit.org/t33-gakuto-nobishi http://annuaire-rp-naruto.webuda.com/
Contenu sponsorisé



Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] Empty
MessageSujet: Re: Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !]   Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Une goutte pourpre dans un océan de souvenirs [terminé !]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [#6] Au cœur des îles, dans la douceur de la lune. [Terminé]
» [Validée]ne le regardez pas dans les yeux!
» Un portail dans Strayana ?
» Progres d'Haiti dans le domaine des droits politiques
» Bonjour dans toutes les langues

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: V2 :: HRP :: Fiches validées :: Kiri-
Sauter vers: