Partagez
 

 Puis elles reviennent au nouveau printemps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shihone Senju
Rang C
Rang C
Shihone Senju
Messages : 287

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 1 A - 1 B - 0 C - 0 D
Talents:

Puis elles reviennent au nouveau printemps Empty
MessageSujet: Puis elles reviennent au nouveau printemps   Puis elles reviennent au nouveau printemps EmptyMar 2 Oct - 9:10

Puis elles reviennent au nouveau printemps



Le temps passe, les jours files, du temps que l'on ne peut récupérer, la seule chose que l'être humain, que les ninjas, n'ont pas encore réussi à maîtriser : Le temps. Shihone en a eu du temps, bien plus que ce dont elle avait besoin. Elle n'avait conscience de rien, entre la vie et la mort. Elle ne savait rien de ce qui se passait là, dehors, après la maladie de Kami, après les nombreux morts de cette même maladie, elle était bien loin d'imaginer tout ce qui allait se dérouler pendant qu'elle était dans cet état.

Pour elle, c'était sûr, elle était morte, elle se savait morte, comme tout le monde après tout, néanmoins, on ne sait pas réellement ce qu'il en est, ni vous, ni elle, ni moi, s'étant enfermée elle même dans un autre temps, bien convaincue qu'elle resterait là jusque la fin des temps. Du moins, c'est ce qu'elle pensait quand elle avait effectuée cette dernière technique. Qui aurait penser que l'arbre enfanterait ? Qui aurait pensé que cela puisse se produire ? L'être de bois n'était pas immortel, il n'était point capable de tenir durant des années. Oh, il puisait ce qu'il pouvait, il exécutait inconsciemment ce pourquoi il avait jailli des méandre de la terre brune de la forêt. Il maintenait la Princesse Senju dans un état de vie et de mort. Immobile, enveloppée dans une sève, cela expliquait sans doute les particularités de cet arbre. Il lui avait fallu de longs mois pour parvenir à ça, mais ... en quoi est-ce important ? Le résultat était bien là.

Entre les racines, recroquevillée sur soit, on pouvait apercevoir une ... chose. Une femme ? En soit, c'était bien assez dur à définir. Oh, elle avait bien de la chaire, de la peau, de quoi se revendiquer humaine mais ... on ne pouvait guère la considérer comme telle, des parties de son corps étaient faites de bois, décorces, ou bien, couvertes de feuillages verdoyants, ses cheveux, aux mèches tout aussi verdoyantes. Il était bien apparent qu'elle tenait autant des plantes, que de la femme. Qu'était-elle alors ? Même elle, l'ignorait. Se tendant alors, assise contre l'arbre ouvert en son tronc, creux, avec cet aspect d'arbre vieillissant, privé alors de chakra.

Cette femme, Shihone, se mit alors debout, face à cet arbre, posant une main dessus, imitant un remerciement, bien qu'elle ne sache guère pourquoi elle avait ressentit le besoin de former cet arbre, ce n'était d'ailleurs pas le seul oubli. Elle sentait qu'il manquait quelque chose, elle ne se souvenait pas de grand chose, mais ... elle se souvenait de ce qu'elle était. Une Senju, de Konoha. Tendant la main alors, devant elle, ouvrant sa paume pour tendre ses doigts, en bois, bruns. Le vent passant entre ceux-ci tandis qu'elle laissait tomber ses bras, ballant contre elle. Expirant alors comme si pour elle, tout cela n'était que normalité avant de ... finalement se décider à avancer ... Marcher, ça semble si simple, pourtant, ses jambes en décidèrent autrement et lui firent des leurs lors des premiers pas. Douleurs, chutes, elle se relève et rechute, que dire ? Le corps avait été bien trop longtemps tenu immobile et ... elle allait devoir s'y remettre, enfin, dans on état, c'était un espoir vain, et la voilà, à lutter encore une fois, sur la terre de la forêt, incapable de se déplacer, des douleurs à chaque mouvements ...

Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t8960-annales-de-shihone-senju https://sns-rp.forumgratuit.org/t4953-bingo-book-shihone-senju https://sns-rp.forumgratuit.org/f381-dossier-shihone-senju https://sns-rp.forumgratuit.org/t4950-shihone-senju-terminee
Chiaki Hebikaze
Rang A
Rang A
Chiaki Hebikaze
Messages : 183

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 2 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Puis elles reviennent au nouveau printemps Empty
MessageSujet: Re: Puis elles reviennent au nouveau printemps   Puis elles reviennent au nouveau printemps EmptyJeu 4 Oct - 16:22

Mes paupières s’ouvrent, peu de repos au final après cet événement mouvementé de vagues et de surprises, d'émotions. Une pensée allait vers mes alliés de circonstance, mort ou pas pendant le combat, pour l’instant aucune idée, mais je n’allait pas tarder à le découvrir sans doute. Le clan félicitait mon retour visiblement et des léchouilles m’étaient par conséquent attribués par tout les petits qui répétaient en rythme “farce, farce”. Je souriais, détendue, j’étais à la maison, tout allait bien. Attrapant une oreille ou un museau je caressais les toisons des charmantes petites boules de poils. La chef vint me voir et je me redressais légèrement pour la regarder en face, malgré le soleil qui lui faisait une aura éblouissante.
-Serpent, j’ai un truc à te demander, viens me voir un instant.

Je roulais sur le côté, évitée par mes camarades de jeu et me relevais pour la suivre. Je remarquais que ma tenue sentais le brûlé et m’en délestais sur le chemin pendant que d’autres membres du clan m’apportaient de nouvelles étoffes, j’en déduisais qu’il fallait que je reparte sur le champ, dur d’être ermite. La grande et somptueuse cheffe Danuki s’asseyait sur un divan de coussins pendant que je me vautrais également mais dans le parterre de molleton.
-Un des petits nous a indiqué qu’il avait trouvé quelque chose d’étrange dans la forêt, ça à l’air vivant, mais on ne connaît pas vraiment ses intentions..
-Un démon à queue? tentais-je.
-Ara, tu dirait que nous sommes incapables de concevoir l’apparence d’un démon à queue grande ermite?

Je baissais la tête avec un sourire sur les lèvres alors qu’elle entamait un rire.
-Nan c’est autre chose, ça à l’air Humain, ou d’origine humaine… Je sais pas quoi en faire et même si notre instinct nous pousse à l’observation passive, j’aimerais que tu aille y jeter ton œil d’Humaine sur le terrain pour voir si tu peut en retirer quelque chose, tu peut entrer en contact avec si tu veut, je garde une équipe en attente pour te rappeler si jamais ça sent le... "roussi".

Elle s’était approchée de moi sans que je la remarque, attrapant mon menton d’une main douce.
-Tu sent encore le brulé, et tu n’est pas encore remise, ne fais pas de folies, tu n’es pas dans un lit mais quelque chose me dit que la frustration serait bien plus grande si tu a “une panne” sur place devant un ennemi.
-J’ai de l’endurance je pense.
-Est ce que c’est ce que penserait le kage?
-Vous êtes vraiment partout…
-Et ce n’est pas vos affaires je suppose?
-Ça l’est en soi, nous sommes des voyeurs, des pervers, même si ça ne nous concerne pas nous nous devons d’avoir un œil sur chaque chose, et je comprends votre intérêt, mais ce n’est pas ma principale motivation en ce moment.
-Ah?

Je posais un doigt sur son nez pour la faire reculer, elle éternua.
-Laisse moi m’occuper des mes intérêts, veille aux tiens, j’y vais.

Je déposais un bisou sur son front avant de m’éclipser, je franchissais en quelques secondes le périmètre du sanctuaire accompagnée par un guide qui fredonnait l’air des Danuki, une sorte de genjutsu de tunnel pour focaliser l’attention sur un chemin. Une petite minute après nous débouchions sur une clairière en toute furtivitée, si ce n’est l’odeur de carbonisation. A ma ceinture pendaient trois bandeaux, l’un avec l’inscription “farce”, un avec le symbole de Konoha, l’autre de Suna. Mon regard se posa sur l’arbre puis sur l’entité en question, deux bras, deux jambes, une tête, des... écorces? Étrange…

Je me balançais près de...ça et attrapais ce qui semblait être sans mauvais jeu de mot, son “tronc” dans mes bras pour la soulever.
-Désolée si je ne suis pas la personne que tu attend, mais tu à l’air mal en point, tu veux de l’aide?

_________________

   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t6468-bingo-book-chiaki-hebikaze#49776 https://sns-rp.forumgratuit.org/t6467-chiaki-hebikaze-serpent-d-automne#49775
Kiriha Akemi
Rang B
Rang B
Kiriha Akemi
Messages : 302

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Talents: Kenjutsu, Taijutsu, Iroujutsu

Puis elles reviennent au nouveau printemps Empty
MessageSujet: Re: Puis elles reviennent au nouveau printemps   Puis elles reviennent au nouveau printemps EmptyJeu 4 Oct - 22:37

Emmitouflée dans son manteau de soie en ces premiers jours de printemps, Kiriha marchait en direction du pays du feu, investie d’une tâche simple mais ayant tout de même une certaine importance pour l’épanouissement du complexe hospitalier dont elle partageait maintenant la responsabilité avec la doctoresse. En effet, la jeune femme lui avait demandé de se rendre dans son ancienne clinique afin de ramener quelques-uns des médicaments qu’elle avait sans doute dû laisser derrière elle en raison de l’espace limité de sa chariote ou tout simplement jugés trop situationnels pour être emportés.

Cette missive tombait assez bien cela dit, puisque la jeune fille aux cheveux de jais avait finalement fait le tour de la question concernant les bases des arts médicaux et passait ses journées à lire et à se documenter avec tout ce qu’elle trouvait, complétant ainsi la formation que lui avait attribué Nebari. Sans doute que si Iwa était encore debout, la jeune samouraï aurait sans doute demandé à consulter les livres d’Ashiro Ryuka mais ceux-ci s’étaient volatilisés à jamais, en même temps que leur auteur alors Kiriha bricolait un peu avec ce qui lui passait par la main. En outre, la destruction de la ville de lumière avait sévèrement affecté l’économie du pays de la Terre et il était vrai que, pour le moment, le matériel médical se faisait assez rare et la jeune fille espérait en récupérer afin d’en avoir suffisamment jusqu’à ce qu’elles trouvent une solution plus durable.

Ce voyage lui permit également de penser à son avenir. Pouvait-elle consacrer son temps aux arts médicaux et approfondir cette discipline tout en continuant à parfaire sa maîtrise du sabre ? Son grand-père y était bien arrivé, bien que moins doué que la doctoresse sur le plan médical mais elle avait encore tant de chemin à parcourir et Kiriha sentait que cela n’était pas vraiment le moment de prendre sa décision.

Non, elle devait d’abord lever le voile sur ses origines, renouer avec son clan et prouver qu’elle pouvait au moins se montrer digne de ses ancêtres. Mais alors, pourquoi repoussait-elle ce voyage indéfiniment ? Plus rien ne la retenait et elle faisait passer les intérêts des autres avant les siens. S’arrêtant un instant de marcher, à l’orée des grandes Forêts de Hi, les cheveux au vent, la jeune fille paraissait bien pensive. Quatorze années s’étaient écoulées depuis son départ et même si elle s’en était finalement remise, Kiriha ne pouvait s’empêcher d’avoir peur. Il ne serait pas surprenant de penser que la plupart des membres l’aient déjà oubliée et que son retour ne ferait que causer plus de problèmes…Se frappant les joues de ses deux mains comme pour se réveiller de sa torpeur, la jeune femme repoussa ses pensées dans un coin de sa tête et continua à avancer.

« Allez ma grande, ce n’est pas le moment de penser à ça…allez, il faut que j’atteigne la clinique avant la tombée de la nuit… »

Kiriha sortit un étui de son sac, sortant sa carte afin de se donner une direction générale puis pressa le pas en s’engouffrant dans la forêt. La jeune borgne n’eut aucun mal à traverser les feuillages, ayant passé pas mal de temps à errer dans celle-ci, que ce soit pour s’entrainer, chasser ou encore sauver son Kage d’un crash dont il avait peu de chances de survivre si elle ne l’avait pas trouvé. Souriant à l’évocation de ces souvenirs, Kiriha déboucha sur la clinique une heure avant que le Soleil ne se couche comme elle l’avait prédit.

« Et bien, nous y voilà… »

Déverrouillant la porte de l’établissement, Kiriha pénétra dans le modeste bâtiment dont la légère odeur de renfermé laissait suggérer que celui-ci avait été quitté depuis un certain temps. Elle ne put s’empêcher de faire une comparaison avec la clinique des Hiseijo qui paraissait bien spacieuse comparée à celle de Nebari mais, les moyens investis n’étaient pas les mêmes sans compter que Nebari était seule pour traiter ses patients.

Un tour de propriétaire et quelques rangements plus tard, ouvrant les fenêtres pour laisser l’air y entrer, Kiriha se mit en quête de chercher les médicaments requis, se demandant, pendant sa fouille si elle ne devait pas mobiliser à nouveau le cadeau que Kyrua lui avait laissé afin de délocaliser tout cela dans leur nouveau complexe.

_________________
Montage créé avec bloggif
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t6594-annales-de-kiriha https://sns-rp.forumgratuit.org/t6415-bingo-book-de-kiriha-akemi#49412 https://sns-rp.forumgratuit.org/t6414-la-courageuse-kiriha-akemi
Shihone Senju
Rang C
Rang C
Shihone Senju
Messages : 287

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 1 A - 1 B - 0 C - 0 D
Talents:

Puis elles reviennent au nouveau printemps Empty
MessageSujet: Re: Puis elles reviennent au nouveau printemps   Puis elles reviennent au nouveau printemps EmptyVen 5 Oct - 9:35

Puis elles reviennent au nouveau printemps



Allez, à vue de nez, on pourrait dire que cela faisait bien quelques longues minutes que la "dryade' était sortie du tronc de l'arbre ? Peut-être bien même une ou deux petites heures. Rien de bien folichon, elle n'était pas spécialement en danger de mort. Quoique ... en fait, elle n'était pas non plus dans le meilleur des états. Petit résumé de son état ? C'est réellement nécessaire ? Je veux dire, elle est rester immobile durant quelques mois, dans une sève liquide qui, à l'heure actuelle, est encore un peu éparpillée sur le corps de la demoiselle. De plus, niveau nutriments, on peut pas dire qu'elle ait bien mangée. Juste le minimum vital. Alors non, elle va pas bien. Oui, elle risquait de mourir là. C'est un peu bête non ? Sauver sa peau et mourir juste après. Oh, précisons aussi, elle à oubliée bien des choses. Donc en clair, allongée par terre se trouve une femme, à moitié arbre, totalement paumée, ayant oubliée ses enfants, dont l'un était mort avant de naître, ayant oubliée la raison de son enfermement dans cet arbre, ayant perdu temporairement l'usage de ses membres ... que dire de plus ?

Oh, les joyeux hasards, les joyeux miracles, c'est si joli. Si merveilleux. Pile quand elle sort, voilà qu'on la trouve. Bon, elle était pas sotte, elle avait bien entendue auparavant des mouvements dans les feuillages. Sans aucun doute, elle pensait que c'était des rongeurs cherchant à manger et elle s'estimait chanceuse, sans doute son nouvel aspect avait-il fait peur ? Ou du moins, cela avait peut-être dissuadé ces derniers de la grignoter ? Enfin bon, la suite, elle est assez chouette. Une jeune femme vint à la trouver, comme par hasard, ceci est un enchantement, une bénédiction ! La soulevant doucement comme on porterait un maccabé, tandis que la Senju avait les yeux grands ouverts, dévoilant ses iris jaunâtres. Oh elle avait bien changer en effet ! Légèrement éblouie par les rayons de soleil traversant les feuillages de la forêt alors qu'elle soupirait, espérant que cette femme n'avait pas de mauvaises intentions ...

Je suppose que ... toute seule ... j'irai pas bien loin ...

Préférant ne pas en dire trop pour le moment, elle n'avait au moins pas oubliée comment se servir de la parole, c'était déjà bien, puis, elle espérait que sa santé physique s'arrangerait d'elle-même, bien que ... elle savait rester censée et terre à terre, c'est déjà un exploit qu'elle soit consciente et pas morte en sortant de ce végétal. Ce dernier ayant d'ailleurs plus beaucoup de temps avant de perdre sa beauté d'antan ... triste histoire, mais ... au moins, la Princesse Senju était vivante et ... qui sait, peut-être que bientôt, elle pourra rentrer à Konoha, un jour ...

Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t8960-annales-de-shihone-senju https://sns-rp.forumgratuit.org/t4953-bingo-book-shihone-senju https://sns-rp.forumgratuit.org/f381-dossier-shihone-senju https://sns-rp.forumgratuit.org/t4950-shihone-senju-terminee
Chiaki Hebikaze
Rang A
Rang A
Chiaki Hebikaze
Messages : 183

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 2 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Puis elles reviennent au nouveau printemps Empty
MessageSujet: Re: Puis elles reviennent au nouveau printemps   Puis elles reviennent au nouveau printemps EmptySam 6 Oct - 12:56

Quelques mots échangés, un regard, des iris jaunies, j’étais tentée d’essayer d’extraire du chakra de son corps pour voir si sa métamorphose était due au chakra naturel non maitrisé, mais je n’avais aucun moyen de le sentir, alors plutôt que de sauter aux conclusions, je dirigeais ma tête vers mon allié velu en haut d’une branche pour lui dire des yeux de juste nous suivre de loin.
-Je ne sais pas si tu a mal ou si tu va souffrir quand je vais te déplacer, mais j’essayerais de faire au plus vite, quitte à risquer un peu plus.

Je chuchotais pour moi même “Arts ermites, mode Tanuki…” et mon regard se reposa sur elle, mais des étoiles dorés dans les yeux et des arabesques noires parcourant les paupières supérieures.
-J’ai besoin que tu t’accroche le plus possible à moi et que tu te focalise sur ta survie, quelque chose me dit que fermer les yeux et essayer de méditer sur ta situation. Si tu n’arrive pas à te concentrer, tu peux essayer d’écouter mon cœur, ça t'épargnera les affres du voyage.. Ah oui, je t’ai pas dis ou nous allons… Je connais quelqu’un qui sait soigner et qui ne fait pas partie intégrante d’un village, c’est donc un endroit sûr pour toi, en plus de cela je pense qu’elle serait assez discrète.

Je passais un bras sous ses jambes et la soulevais en me redressant, le senjutsu m’aidant d’une force que je ne possédais pas en tant normal.
-Accroche toi bien. répétais-je avant de m’élancer.

Je ne savais rien de cette chose, pourtant je l’avais prise dans mes bras au risque qu’elle me tue, j’en doutais, son aura globale, son existence même était vacillante, aucune intention ne perçait vraiment en dehors de son enveloppe, comme si elle était perdue, ou innocente… Il n’y a qu’une seule autre personne avec qui j’ai eu ce genre de sensation, ma fille Naoju. Dans ma tête les hypothèses défilaient autant que dans ma vue les arbres, et deux théories apparurent soudainement. Lors de mes recherches sur les nukenins, Orochimaru-sama était apparu, un sennin dont les investigations avaient révélé qu’il était capable de créer la vie à un état avancé d’âge plus proche de l’adulte que de l’enfant. Ce genre d’expérience aurait pu être de nouveau tentée, et la chose que je tenais entre les bras était peut être un enfant adulte artificiellement créé… L’autre solution, un choc émotionnel ou physique important et une perte de mémoire, tout aussi logique mais n’expliquant pas pourquoi elle était aussi rugueuse, ou nue, a moins que… Je préférais secouer la tête pour m'empêcher de visualiser l’image du corps chaud dans mes bras en train de subir ce que j’imaginais. Peut être devrais-je lui demander plus tard de vérifier ma supposition, si jamais elle est amnésique et que rien ne lui revient, peut être…

Mon train de pensée se clos en même temps que le trajet vers la clinique du docteur Nebari, j’avais pu cartographier l’endroit avec le clan il y a un moment, c’était après tout dans le territoire principal de celui-ci. Un pied heurta le porche et l’autre la porte que j’ouvrais assez brutalement par manque de contrôle.
-Heuuuuuu… Toc toc..? m’excusais-je en souriant. Y’a quelqu’un!?

_________________

   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t6468-bingo-book-chiaki-hebikaze#49776 https://sns-rp.forumgratuit.org/t6467-chiaki-hebikaze-serpent-d-automne#49775
Kiriha Akemi
Rang B
Rang B
Kiriha Akemi
Messages : 302

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Talents: Kenjutsu, Taijutsu, Iroujutsu

Puis elles reviennent au nouveau printemps Empty
MessageSujet: Re: Puis elles reviennent au nouveau printemps   Puis elles reviennent au nouveau printemps EmptySam 6 Oct - 16:22


Alors que Kiriha fouillait les armoires à la recherche de médicaments utiles, un bruit soudain se fit entendre depuis l’entrée de la petite clinique. La jeune fille s’arrêta presqu’immédiatement, sa main gauche sur le fourreau de son sabre, prête à dégainer. Sortant prudemment de la pièce dans laquelle elle se trouvait, la jeune fille se dirigea vers l’entrée, prête à en découdre avec un éventuel intrus. Cependant, ses traits s’adoucir bien vite lorsqu’elle reconnut le visage de celle qui avait peut-être un peu trop forcé sur la porte en rentrant bien qu’elle prit bien quelques secondes à cause de ses traits « animaux ».

« Chiaki ! Tu m’as fait peur, je m’attendais au pire. »

Rengainant son épée, Kiriha scrutait maintenant la personne qui l’accompagnait en se demandant bien qui cela pouvait bien être même si ce n’était pas vraiment la question la plus urgente à résoudre en cet instant. En effet, elle se rendit bien vite compte que son état nécessitait rapidement des soins et que ce n’était pas vraiment elle que l’ermite s’attendait à trouver.

« Désolée, cela fait quelques temps que cette clinique n’est plus en service, Nebari-sensei a décidé de délocaliser son établissement dans le Pays de la Terre et il se trouve que je venais seulement récupérer quelques médicaments ici. »

Elle se retourna, dos à elle, lui faisant un signe de la suivre jusqu’à l’une des pièces dans laquelle des lits étaient disposés. La « patiente », si l’on pouvait la nommer ainsi, présentait quelques caractéristiques assez étonnantes, notamment sa peau dont la texture était recouverte d’écorces par endroits. Une constitution bien étrange donc mais il était plus sage d’examiner en premier lieu son état avant de sauter aux conclusions.

« Allonge-là ici, je vais voir ce que je peux faire. Désolé pour l’accueil un peu brusque, je ne m’attendais pas à voir débarquer quelqu’un ici. »

Elle se tourna ensuite vers l’inconnue, lui souriant tout simplement et se voulant rassurante. Jusqu’à maintenant, Kiriha avait toujours été assistée par la doctoresse mais aujourd’hui, il était temps qu’elle s’affirme et qu’elle prenne elle-même les décisions, fussent-elles délicates.

« Je m’appelle Kiriha Akemi. Tu es en sécurité ici et je vais faire tout ce que je peux pour que tu te rétablisses. Fais-moi confiance et tout ira bien. »

Elle s’absenta un moment, le temps de se rincer les mains et d’aller chercher un peu de matériel.

« Bien, avant de commencer, j’aimerai au moins mettre un prénom sur le visage de ma patiente si possible. »

Kiriha se sentait un peu maladroite mais elle essayait non seulement d’instaurer un climat de confiance mais également de se rassurer elle-même afin de ne pas paraître incompétente aux yeux des deux femmes. Après tout, cela était son premier cas clinique qu’elle se devait d’analyser toute seule.



_________________
Montage créé avec bloggif
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t6594-annales-de-kiriha https://sns-rp.forumgratuit.org/t6415-bingo-book-de-kiriha-akemi#49412 https://sns-rp.forumgratuit.org/t6414-la-courageuse-kiriha-akemi
Shihone Senju
Rang C
Rang C
Shihone Senju
Messages : 287

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 1 A - 1 B - 0 C - 0 D
Talents:

Puis elles reviennent au nouveau printemps Empty
MessageSujet: Re: Puis elles reviennent au nouveau printemps   Puis elles reviennent au nouveau printemps EmptySam 6 Oct - 16:59

Puis elles reviennent au nouveau printemps



Si elle a mal ? Mh, peut-être ? Non, sérieusement, cela semblait logique qu'elle ait mal, enfin, la petite demoiselle devait bien s'en douter, sinon, elle n'aurait pas prononcée un tel avertissement, enfin, logiquement. Sinon, oui, chaque mouvements lui faisait mal, pas à en mourir, mais ... c'était loin d'être agréable. Vous voyez ce moment où vous ressentez de fortes courbatures ? Bien, là, c'est plus douloureux que ça. Enfin, elle comprenait bien qu'elle ne pouvait pas espérer être soigner en restant allonger là, alors, le temps qu'elle se fasse soulever, l'étrangeté serra les dents, ferma les yeux et supporta la douleur alors qu'elle se rendait compte que cette femme avait des yeux assez spéciaux ... une ermite ? Enfin, c'est pas le sujet du moment ...

Maintenant, le plus délirant était : allait-elle réellement réussir à se tenir à elle ? Soyons sincère, niveau force, là, elle était au plus bas, alors elle serra au mieux la jeune femme, vraiment, le plus fort possible, mais ... autant dire que l'ermite ne devait pas sentir grand chose, pour ne pas dire qu'elle trouverait sans doute cette poigne des plus pittoresque, mais elle comprendrait sans doute. Elle semblait être une femme de raison, une femme censée et avec la tête sur les épaules, donc bon ... Faisant ce qu'on lui indiqua, elle écouta donc le rythme cardiaque, la respiration, le vent souffler dans les feuilles, tout le long du trajet sans rien dire, luttant pour garder les yeux ouverts, sans grand mal au final, la douleur des secousses l'assaillant constamment ...

Puis, elle arrivèrent, espérant que, comme elle l'avait dit, cette personne serait digne de confiance, qu'elle ne lui ferait rien de tordue ou de dangereux, à la merci de tout, Shihone n'était pas spécialement anxieuse, disons juste que ... elle était légèrement stressée ? Peut-être même légèrement peureuse sur le coup. Cette vulnérabilité, elle haissait ce sentiment, celui qui la rends aussi fragile qu'une brindille. Il serait facile de la tuer, ou bien même de profiter d'elle, ou de la torturer, voir ... de faire des expériences.

On dirait que... personne n'est là ... non ?

Ou pas ... après ces quelques mots, une voix se fit entendre, appelant donc la sauveuse, Chiaki. C'était donc le prénom de cette personne. Elle tâcherait de s'en souvenir, ce sera déjà ça. Regardant donc la grande demoiselle qui avait accueillie les deux intruses, avant de les guider vers une salle plus loin. Se faisant donc allonger sur ce qui semblait être une table d'examen ? Enfin, on s'en fout ! Par contre, c'était froid et elle poussa un long soupire de surprise avant de se relâcher, regardant cette femme, assez inquiète mais tentant de rester courageuse et droite, son regard jaune, perçant, montrant une certaine témérité et une grande envie de vivre ...

Shihone ... C'est mon prénom ... Je suppose que, je dois rester tranquille ?

Un peu déboussolée, mais pas idiote, un examen avait toujours demandé de la tranquillité, du calme, soupirant donc une dernière fois en regardant le plafond, stressant de plus belle en voyant tout le matériel, puis les regards assez interloqués autour d'elle, en même temps ... c'est compréhensible ...

Ca ... ça devrait pas être trop terrible ... j'arrive juste plus à bouger et j'ai mal partout mais ... ça va aller ....

Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t8960-annales-de-shihone-senju https://sns-rp.forumgratuit.org/t4953-bingo-book-shihone-senju https://sns-rp.forumgratuit.org/f381-dossier-shihone-senju https://sns-rp.forumgratuit.org/t4950-shihone-senju-terminee
Chiaki Hebikaze
Rang A
Rang A
Chiaki Hebikaze
Messages : 183

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 2 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Puis elles reviennent au nouveau printemps Empty
MessageSujet: Re: Puis elles reviennent au nouveau printemps   Puis elles reviennent au nouveau printemps EmptySam 6 Oct - 19:57

-Shihone…

Ma concentration se brisait et les marques sur mon visage disparaissaient autant que mon étonnement se déclarait.
-Senju… complétais-je en détaillant de nouveau la jeune femme des yeux.

Je tournais les yeux vers Akemi-san histoire de lui donner des détails sur son identité et sa situation lorsque je l’ai trouvée.
-Elle était Kunoichi à Konoha lors d’une de mes premières missions. Je ne sais pas ce qu’elle est devenu depuis ou même…

Je tournais le regard vers la concernée pour qu’elle affronte mes pensées en face.
-... Si c’est la vraie… Elle ne ressemblais pas à cela lorsque je l’ai rencontrée, elle était plus…

Je mimais vaguement les formes, essayant tant bien que mal de m’en souvenir plus que celles de la Mizukage d’alors qui avait retenu bien plus mon attention.
-Humaine, les cheveux roses, pas carmins. Je l’ai trouvée dans la forêt près d’un arbre, pleine de…

Je m'essuyais comme je pouvais malgré la sève coulante dans la résille, cela restait relativement déroutant, mais la plupart du liquide était soit tombé soit sec.
-... Sève? Je ne sais absolument pas ce qui lui est arrivé.

Je me plaçais légèrement à l’écart, histoire de ne pas gêner les soins, et croisais les bras en me posant contre un mur. Je réfléchissais à la chose, les Senju étaient reconnu pour leur maîtrise de la nature de chakra liée au bois, elle était couverte d’écorce. Le lien était facile a faire, mais pas forcément vecteur de vérité pour autant, je m’imaginais qu’il pouvait s’agir d’une sorte de clone, comme l’avait fait Orochimaru avec Yamato. Fatalement elle aurait elle même les réponses que je me posais, et l’info ne m'intéressais que pour elle et le clan. Pour le reste, c’était une vie qui désirait vivre, qui savait ce qu’elle manquerait à mourir, pas une victime de choix en ajoutant le fait qu’elle me soit pour l’instant inconnue, ou presque si c’est bien elle. Cela me renvoyait à la patrie qui m’avait recueillie pendant un moment et à laquelle j’étais toujours partiellement loyale. Je me posais des questions sur Konoha, sur le Kage, si il avait survécu ou non, et par conséquent je me disais qu’il faudrait que je demande à la chef des renseignements sur le sujet. Il était possible que Yao s’en soit pris à elle et que l’autre Konoha-jin n’ait pas su faire la différence ou ne serait-ce que la protéger. Il faudrait que je me rende à Konoha pour voir ce que l’on pensait de moi, mais pas avant de prendre certaines mesures pour empêcher ma capture si jamais cela devenait étrange. Peut être y emmènerais-je Shihone si il s’agissait bien de la vraie, cela pourrait toujours être un moyen.

_________________

   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t6468-bingo-book-chiaki-hebikaze#49776 https://sns-rp.forumgratuit.org/t6467-chiaki-hebikaze-serpent-d-automne#49775
Kiriha Akemi
Rang B
Rang B
Kiriha Akemi
Messages : 302

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Talents: Kenjutsu, Taijutsu, Iroujutsu

Puis elles reviennent au nouveau printemps Empty
MessageSujet: Re: Puis elles reviennent au nouveau printemps   Puis elles reviennent au nouveau printemps EmptySam 6 Oct - 21:46

Kiriha écoutait attentivement les quelques informations que lui donnait Chiaki. Shihone dépassa largement le cadre de ce qu'elle avait pu étudier et elle ne se rappelait pas avoir déjà vu pareil cas même ne serait-ce qu'évoqué par la doctoresse. Dans de pareilles situations, Kiriha ne pouvait que se reposer sur l'expérience et son bon sens afin de comprendre ce qui avait bien pu arriver à cette jeune demoiselle car, même si elle avait envie de lui poser tout un tas de questions, il valait mieux la ménager pour l'instant et soulager sa douleur autant que possible.

Elle plaça ses paumes au-dessus de son corps et une lueur verte apparut, puis Kiriha bougea ses mains en essayant de parcourir l'intégralité du corps de la jeune femme. C'était une technique que Takara avait jadis utilisée sur elle à Kusa et maintenant qu'elle avait acquis les bases grâce à Nebari, Kiriha pouvait la reproduire dans une certaine mesure. Cela permettait d'imiter les nombreuses machines radiographiques lorsque les ninja-médecins étaient en déplacement et que ceux-ci avaient besoin d'établir un diagnostic rapide sur le terrain. La jeune samouraï resta silencieuse, concentrée sur ses gestes pendant de longues minutes qui lui paraissaient une éternité puis elle coupa soudainement le flux de chakra, épongeant quelques gouttelettes qui s'étaient formées sur son front.

« C'est la première fois que je rencontre ce cas de figure. Comment dire…ses muscles se sont atrophiés tellement que le moindre geste en devient douloureux. Les ligaments autour des os se sont considérablement usés et une chute pourrait entraîner une cassure des os. Tu as bien fait de la transporter jusqu'ici. Ce que je ne comprends pas, c'est l'état avancé de sa dégénérescence musculaire. En temps normal, ceci ne se constate qu'après une période d'inactivité plus que conséquente. Fort heureusement, les organes n'ont subi que peu d'usure grâce à la faculté du corps humain à prioriser les parties vitales. »

Kiriha alla chercher une chaise puis la rapprocha jusqu'à être au chevet de la demoiselle, s'adressant à elle directement.

« D'après mon diagnostic et les écorces qui « poussent » sur ton corps, il est assez probable que ton métabolisme ait assimilé une partie végétale en toi. En ce moment, tu te retrouves à mi chemin entre le règne animal et végétal. Il me faudrait des prélèvements de ton sang pour en être sûre mais je ne vais pas t infliger cette tâche aujourd'hui. Je vais utiliser mes capacités pour soulager ta douleur quelque peu mais j’ignore combien de temps durera ta convalescence. Voilà, c'est tout ce que je peux en tirer pour l'instant.»

Elle se tourna ensuite vers Chiaki qui s était un peu éloignée.

« Elle guérira. Je vais rester quelques temps au pays du feu pour suivre sa convalescence mais il faudrait que quelqu'un se débrouille pour ramener les médicaments à Nebari.»


Elle désigna une petite sacoche dans laquelle elle avait commencé à les rassembler avant que les deux femmes ne débarquent. Kiriha s'absenta ensuite à nouveau, remplissant un seau d'eau en y ajoutant de l’alcool et du savon avant de revenir avec un nécessaire de toilette. Son but était de la débarrasser de la sève qui commençait à se rigidifier sur sa peau et Kiriha avait jugé qu une douche aurait été un peu trop brusque pour le moment. Elle la redressa délicatement, la frottant à l'aide d'un chiffon propre, délicatement et en minimisant au maximum les mouvements qu'elle lui faisait faire. Pour finir, elle réactiva la lueur au creux de ses paumes avec cette fois-ci l'intention de la soigner. Son niveau d'iroujutsu ne permettrait certainement pas de résoudre son problème mais elle lui permettrait au moins de pouvoir effectuer les mouvements les plus simples sans que ceux-ci ne lui inflige un supplice ou encore de pouvoir dormir correctement.

_________________
Montage créé avec bloggif
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t6594-annales-de-kiriha https://sns-rp.forumgratuit.org/t6415-bingo-book-de-kiriha-akemi#49412 https://sns-rp.forumgratuit.org/t6414-la-courageuse-kiriha-akemi
Shihone Senju
Rang C
Rang C
Shihone Senju
Messages : 287

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 1 A - 1 B - 0 C - 0 D
Talents:

Puis elles reviennent au nouveau printemps Empty
MessageSujet: Re: Puis elles reviennent au nouveau printemps   Puis elles reviennent au nouveau printemps EmptyDim 7 Oct - 7:37

Puis elles reviennent au nouveau printemps



Grillée, clairement. Tu savais bien que cette jeune femme te disait quelque chose. Chiaki Hebikaze, elle t'avait accompagnée lors de ta mission "diplomatique" à Kiri et vous aviez ramenée le cadeau que Kiri rendait à Konoha en signe de paix, enfin, tu l'avais enfin reconnue cette jeune femme. Rassurée d'un côté, tu la savais femme de confiance, maintenant ... c'était bien dommage de se revoir dans de telles circonstances, bien que ... sans elle tu aurais probablement bien plus de soucis. Alors quand elle te décrivit, tu ricana un peu, c'est vrai que tu avais bien changée physiquement, beaucoup d'ailleurs. Tes longs cheveux roses avaient pris la couleur de l'automne, un rouge flambant, marquant, ta peau, autrefois douce s'était recouverte de quelques écorces, ta force d'antan, aujourd'hui tu ne l'avais plus, temporairement ou non, tu es une larve, à peine capable de cligner des yeux sans avoir mal.

Pourtant c'est bien moi

Souriant doucement en reprenant peu à peu confiance en toi, tu avait une connaissance ici, c'était toujours plus rassurant, n'est-ce pas ? En la voyant faire, tu resta donc bien immobile, celle-ci semblait essayer d'analyser les soucis internes à ton corps, visiblement, en entendant la constatation qui suivit, c'était un état assez grave et quelques instants de plus aurait été fatal ? Possible, enfin, disons que, avec des "si" on refait le monde et que, finalement, elle semblait être en mesure de te soigner. Comme elle venait de te le confirmer, tu n'était plus entièrement humaine, tu l'avais remarquée et tu le sentais aussi, cette sensation d'être à moitié arbre, c'était spécial, assez déplaisant au début. Après tout, tu n'avais plus les mêmes sensations du toucher. Tu n'aurais sans doute plus les mêmes craintes. Là où tu avais peur de te brûler un peu, désormais, tu craindra de finir en flambeau. C'est pas franchement rassurant, mais ... cet arbre t'a tout de même sauvée la vie ...

Je ... je ne sais plus pourquoi mais ... le dernier souvenir que j'ai, c'est celui de m'être enveloppée dans ce grand arbre où j'étais ... pendant cette maladie ... D'ailleurs j'étais enceinte ... Je présume que ...

Que l'enfant était mort ? Tu présume bien, mais, tu n'osais pas finir la phrase, retenant quelques larmes, l'enfant que tu portais était finalement mort et tu n'avais rien pu faire, que dire ? Que faire ? Tu aurais voulu frapper dans quelque chose, mais cette incapacité à bouger te frustra encore plus, tu te sentais si mal finalement, si honteuse, si triste ... alors, ruminant doucement tes lamentations, tes remarques envers toi-même, tu laissais la borgne apaiser tes douleurs, sentant bien le changement, même si il fallait un peu plus de temps ...


_________________
Puis elles reviennent au nouveau printemps 1538907023-plop2


Dernière édition par Shihone Senju le Dim 7 Oct - 11:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t8960-annales-de-shihone-senju https://sns-rp.forumgratuit.org/t4953-bingo-book-shihone-senju https://sns-rp.forumgratuit.org/f381-dossier-shihone-senju https://sns-rp.forumgratuit.org/t4950-shihone-senju-terminee
Chiaki Hebikaze
Rang A
Rang A
Chiaki Hebikaze
Messages : 183

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 2 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Puis elles reviennent au nouveau printemps Empty
MessageSujet: Re: Puis elles reviennent au nouveau printemps   Puis elles reviennent au nouveau printemps EmptyDim 7 Oct - 11:04

Elle me donnais la réponse que je cherchais… Et au final un peu plus que cela. C’était l’issue d’un jutsu pour survivre, malheureusement pour elle, visiblement l’enfant qu’elle portait alors avait été consommé par son pouvoir. Cela ne me faisait ni chaud ni froid, c’était juste une vie de perdue, il y en aurait d’autre après elle, cela restait je l’imaginait dur individuellement, mais c’est le monde dans lequel nous vivons, il exige des vies et ne fais pas de discrimination. Je regardais l’endroit indiqué par Akemi-san et attrapais la bourse.
-Tu peux me donner une destination plus précise? Le pays de la terre risque d’être plus compliqué qu’autre chose à fouiller et même moi je suis au courant que le terrain est quelque peu instable et dangereux là-bas maintenant.

J’y repensais, mais aller dans ce pays me permettrait de récupérer un objet de curiosité également et sans trop me fatiguer désormais. J’allais peut être revoir Sugoki-sensei, au final l’important était surtout de livrer l’objet pour payer la dette que je contractais envers les deux femmes. Je cherchais des yeux une carte dans la boutique avant de trouver une chose relativement antique. La carte était bonne dans le sens où elle était correcte au niveau de la formation du continent, en revanche les frontières n’étaient pas tout à fait ce qu’elle sont actuellement, la carte devait avoir un paquet d’année derrière elle, une petite cinquantaine voir centaine… Mes yeux s’équarquillaient alors que je déroulait le parchemin illustre et craquelant par endroit sur une table pour la montrer à Akemi-san. Au bas, sur la droite du vélin était gravé dans le vieux cuir des lettres rouges sang, d’aspect manuscrite et aux arabesques féminines “Probablement -10”.
-Drôle de carte, mais ça fera l’affaire j’imagine.

Je regardais la kunoïchi pour qu’elle se rapproche et me mordait la lèvre inférieure jusqu’au sang avant de m’essuyer paume contre paume. Quelques mudra plus tard, je parlais à voix haute:
-Kuchiyose, Tennosuke to Tannusake no renkei !

Mes mains se posaient à plat sur le bas de mon dos ou apparaissaient quelques secondes plus tard dans un de mes gémissement deux tanuki sages qui me mordaient de toute leur force. Le chakra senjutsu commençait déjà à s’accumuler et les marques apparaissaient sur mon visage. Je m’adressais à eux en tendant le sachet pour qu’ils le voient.
-J’ai une course à faire, il faut que je délivre ça, ce serait bien si je pouvais ne pas me soucier de mon endurance et de ma vitesse, c’est à un pays de distance, je compte sur vous.

Mon regard revenait sur Akemi-san attendant son indication pour utiliser un danuki henge, me changer en oiseau et filer à tire d’aile d’hirondelle.

_________________

   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t6468-bingo-book-chiaki-hebikaze#49776 https://sns-rp.forumgratuit.org/t6467-chiaki-hebikaze-serpent-d-automne#49775
Kiriha Akemi
Rang B
Rang B
Kiriha Akemi
Messages : 302

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Talents: Kenjutsu, Taijutsu, Iroujutsu

Puis elles reviennent au nouveau printemps Empty
MessageSujet: Re: Puis elles reviennent au nouveau printemps   Puis elles reviennent au nouveau printemps EmptyDim 7 Oct - 13:05

Kiriha hocha la tête négativement en réponse à la dernière réplique de Shihone.

« Je suis désolée, je l'aurai tout de suite remarqué si ta progéniture vivait encore en toi et je pense que les facultés de Chiaki-chan auraient permis de le voir dès lors qu'elle t'avait trouvée. »

Même si cette révélation n'avait pas l'air d'avoir ébranler Chiaki, la jeune samouraï, elle, compatissait au malheur de la jeune mère en passant une main dans sa chevelure cramoisie comme pour montrer son soutien. Pendant ce temps-là, l'ermite avait fini par accepter sa requête en se munissant d'une carte dont les traits étaient différents de ceux qu'elle utilisait pour voyager. Cela ne l'étonna pas vraiment depuis qu'elle connaissait les pouvoirs de la troqueuse de vies et sans doute était-ce là le monde qu'avait connu son arrière-grand-père dans sa jeunesse.

Abandonnant un instant sa patiente pour se rapprocher de son amie, Kiriha sortit sa propre carte et la calqua sur l'ancienne avant de marquer d'un trait l'emplacement du complexe hospitalier.

« Voilà, normalement c'est assez simple à trouver. Le village se trouve au sud-est,  à une vingtaine de kilomètres de l’ancienne capitale. Tu diras à Nebari-sensei que je suis tombée sur quelqu'un ayant besoin de soins immédiats. Ne parle pas trop de sa condition actuelle, je pense que ce genre de choses ne doit pas s'ébruiter, du moins je pense qu'il faut lui laisser le choix de sa nouvelle vie. Tu lui diras également que je serais de retour avant la fin du printemps au plus tard.  Ah…et merci d'avance, tu me rends un grand service. »

Elle retourna ensuite vers Shihone, laissant Chiaki mener à bien la tâche qu'elle lui avait confiée. Ainsi elle s'était enveloppée dans un arbre pour survivre à la maladie ? C'était assez surprenant et elle se demandait si c'était une caractéristique inhérente aux Senju ou si c'était une prouesse miraculeuse de la part de la jeune femme. En tout cas, elle veillerait sur elle et c'est tout ce qui comptait pour l'instant. Elle se réinstalla à son chevet, la drapant dans une robe ample afin de cacher son intimité. La jeune borgne lui prit ensuite le poignet, tâtant son pouls avant de conclure qu'elle était maintenant sur la voie de la guérison. Kiriha transpirait un peu, signe qu'elle avait été assez généreuse sur la dépense de chakra et que, elle aussi aurait besoin de repos et de nourriture…beaucoup de nourriture.

« Voilà, j'ai réussi à stabiliser ton état et à te mettre hors de danger. Puisque tu es une Senju, je suppose que ton village te manque et que tu voudras y retourner une fois que tu pourras remarcher ? J'attendrai néanmoins le retour de Chiaki car vulnérable comme tu es, je pense qu'il est sage que tu te fasses surveiller pour la durée du mois, ne serait-ce que le temps de récupérer une partie de tes facultés physiques. J'écarterai les éventuels gêneurs si ils osent s'aventurer jusqu'ici mais en théorie, ça ne devrait pas arriver. En tout cas, tu es libre de rester ici en attendant et si tu as besoin de savoir quelque chose ou si tu as une demande quelconque, j'essaierai d’y répondre dans la mesure du possible. »

_________________
Montage créé avec bloggif
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t6594-annales-de-kiriha https://sns-rp.forumgratuit.org/t6415-bingo-book-de-kiriha-akemi#49412 https://sns-rp.forumgratuit.org/t6414-la-courageuse-kiriha-akemi
Shihone Senju
Rang C
Rang C
Shihone Senju
Messages : 287

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 1 A - 1 B - 0 C - 0 D
Talents:

Puis elles reviennent au nouveau printemps Empty
MessageSujet: Re: Puis elles reviennent au nouveau printemps   Puis elles reviennent au nouveau printemps EmptyDim 7 Oct - 17:36

Puis elles reviennent au nouveau printemps



Evidemment qu'elle l'aurait remarquée si tu portais encore ton fils en toi. C'est le cycle de la vie, l'arbre ne pouvait pas conserver deux vies et il avait du faire un choix, étant l'utilisatrice de cette technique, c'est tout naturellement que tu avais été maintenue vivante, bien que ... au vue du prix payé, tu aurais sans doute préférée y rester, ne pas savoir. Quelle erreur tu as commise en faisant ça. Cela semblait pourtant si sûr, en théorie surtout. La réalité est pourtant bien différente. La conclusion est clairement assez désastreuse, maintenant ... exploit ou erreur ? Bonne question. Mais le fait est que, au final, tu n'es plus humaine, ton enfant est mort, ton corps est en mauvais état, et tu craignais clairement la réaction des villageois de Konoha.

En revanche, tu ne pouvais pas le nier, tu possédais une forte dette désormais envers Chiaki et Kiriha. Toutes les deux venaient de te sauver la vie, tu n'étais certes, pas encore guérie, mais tu étais désormais sûr de rester vivante. Ta remise en forme durerait sûrement quelques longs mois, mais une chose était évidente : Tu étais entre de bonnes mains. La douleur constante s'atténuait alors au fil des soins prodiguait par la jeune femme qui était restée auprès de toi. L'ermite ayant déjà filée pour accomplir sa mission, enfin, plus ou moins mission. Disons, accomplir la requête demandée par Kiriha.

Mon village ... je sais pas si c'est une bonne idée d'y retourner dans l'immédiat. L'aspect que j'ai ... il est définitif je présume. Mon corps à dû en être changé et c'est évident que je suis plus une plante, qu'une femme ... alors au fond, pour le moment, je préfère encore rester ici.

Enfin, tu rêvais de retrouver ton village, ta famille, enfin, ce qu'il en reste du moins, comme ta soeur, tes parents, Haena aussi, mais ... il semblait évident que ton retour aussi direct serait désastreux. Tu devais au moins être capable de te déplacer seule, au moins pour ton honneur, pour ta dignité. C'était là le minimum que tu devais parvenir à faire. Autant dire que ce n'était de toute manière, pas pour maintenant. La regardant cependant, alors que tu n'arrivais toujours pas à bouger. Oh, tu n'avais plus mal hein, mais ... ton corps n'en était pas moins usés, fainéant qu'il est, refusant d'obtempérer et te désobéissant totalement.

Merci ... vraiment. Je sais pas ce qu'il adviendra maintenant ... mais si je suis toujours consciente, c'est grâce à vous ... toute les deux ... j'ai une dette


_________________
Puis elles reviennent au nouveau printemps 1538907023-plop2
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t8960-annales-de-shihone-senju https://sns-rp.forumgratuit.org/t4953-bingo-book-shihone-senju https://sns-rp.forumgratuit.org/f381-dossier-shihone-senju https://sns-rp.forumgratuit.org/t4950-shihone-senju-terminee
Kiriha Akemi
Rang B
Rang B
Kiriha Akemi
Messages : 302

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Talents: Kenjutsu, Taijutsu, Iroujutsu

Puis elles reviennent au nouveau printemps Empty
MessageSujet: Re: Puis elles reviennent au nouveau printemps   Puis elles reviennent au nouveau printemps EmptyDim 7 Oct - 19:21


Kiriha tapotait doucement l’arrière de la main de sa patiente de la sienne tandis qu'elle exprimait son désir de vouloir prolonger son séjour jusqu'à ce que son état. Les excroissances sur sa peau ne semblaient pas gêner la jeune samouraï, lui rappelant d une certaine manière les cicatrices qu'elle portait sur son propre corps bien que les circonstances soient radicalement différentes. Elle procéda encore à quelques tests sommaires. Un relevé de température et une mesure de tension qui s'avéraient en somme toute normales pour son état actuel.

Son regard se reporta un instant sur la carte que Chiaki avait laissée avant son départ. Un acte délibéré ou un simple oubli ? Etant donné la clairvoyance d'esprit de son amie, Kiriha optait plus pour la première option. Elle l'ajouta donc à son inventaire, se disant que dans le pire des cas, elle le remettrait à sa propriétaire si cette dernière était désireuse de la récupérer. Dirigeant à nouveau ses pensées vers Shihone, le sourire aux lèvres, essayant autant qu'elle pouvait de transmettre la joie de vivre qui n'animait.

« Tu sais Shihone, je comprends que tu puisses redouter le regard des autres quant à ta nouvelle apparence. J'ai subi le même genre de jugement pendant près de huit années à cause de mon handicap et j'ai mis ensuite plusieurs années à m'en remettre. Mais tu sais ce que j'en ai tiré de tout cela ? »

Elle posa sa main libre sur le côté gauche de sa poitrine.

« Que le plus important au final, c'est ce qu'il y a ici. Peu importe si tu tiens plus de la plante ou de la femme car les gens qui t'aimaient vraiment, t'aimeront toujours. Eux, au moins, seront capables de voir par delà ton apparence et se rendront bien vite compte que tu n'as pas changé. Enfin, si tout de même tu éprouves des difficultés à renouer avec les tiens, je serais toujours là pour t'écouter… »


Ses paupières se faisaient lourdes, ayant dépensé plus de chakra que de raison, Kiriha essayait de lutter tant bien que mal contre la fatigue.

« J’ai accepté de te soigner par pure bonté, je n'attends rien de particulier en retour alors ne laisse pas cette idée de dette te tracasser la tête. Si j'ai pu sauver une vie aujourd'hui, cela me suffit amplement comme récompense. Je ne fais pas de distinctions entre les ethnies. Tu aurais pu être n'importe qui d'autre, j'aurai agi de la même manière. Je te conseille de te reposer à présent, ton corps récupérera plus rapidement si tu alternes les phases de sommeil et d'éveil régulièrement. Quant à ton apparence actuelle, je procéderais à des analyses plus poussées quand tu seras rétablie. J'essaierai de trouver une cure ou un moyen de te rendre ta splendeur d'antan.»

Kiriha attendit ensuite sa réponse, vérifiant qu'elle n'avait besoin de rien avant de prendre congé et d'aller se reposer en attendant le retour de Chiaki.

_________________
Montage créé avec bloggif
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t6594-annales-de-kiriha https://sns-rp.forumgratuit.org/t6415-bingo-book-de-kiriha-akemi#49412 https://sns-rp.forumgratuit.org/t6414-la-courageuse-kiriha-akemi
Shihone Senju
Rang C
Rang C
Shihone Senju
Messages : 287

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 1 A - 1 B - 0 C - 0 D
Talents:

Puis elles reviennent au nouveau printemps Empty
MessageSujet: Re: Puis elles reviennent au nouveau printemps   Puis elles reviennent au nouveau printemps EmptyDim 7 Oct - 20:37

Puis elles reviennent au nouveau printemps



Émouvant, non, vraiment, c'était réellement, très émouvant. On va pas le nier, tu étais pas totalement convaincue par les dires de la "doctoresse" mais tu avais un mince espoir qu'elle aurait raison. Maintenant, le plus drôle serait de voir : Qui allait te croire quand tu avouera être Shihone Senju ? T'es pas du genre à mentir hein, mais bon, là, ça risque de sonner faux, genre vraiment très faux même. Après, tu avais aussi cet esprit là du village. Tu savais que, normalement, si tout se passait bien, tu ne serais pas rejetée mais ... ça, c'est le point de vue d'une femme qui a toujours été comme les autres, maintenant, l'aspect d'un être différent, tu allais le connaître, mais ... rien ne presse.

On verra bien. Le moment venu en tout cas.

Souriant, essayant de paraître sûre de cela, sûre que tout ira bien, mais rien n'était si certain. Pour le moment tu préférait penser à autre chose, soupirant de soulagement tandis que tu ne sentais plus trop de douleur. Bon, dire que tu n'avais plus mal du tout serait une idiotie. Bien sûr que si que t'avais encore un peu mal, mais, ce n'était qu'une sensation de courbature tout au plus. En soit, c'est déjà plus agréable que de sentir ses muscles tiraillés, abîmés et j'en passe. N'essayant cela dit, quand même pas de bouger, parce que tu n'es pas trop idiote et tu es persuadée que ce serait une mauvaise idée. Savourant la chaleur procurait par cette robe de chambre, couvrant ta nudité qui, d'ailleurs, ne t'avais pas effleurée l'esprit, en même temps, t'avais bien autre chose à penser ... Bref ! Couverte, soignée, vivante, tu te réveillais d'un long sommeil, pourtant, tu étais bel et bien épuisée, cette journée avait été forte en émotion, tes mois de sommeil, n'était que semblant de repos, ton corps ayant dû lutter tout ce temps. Alors oui, tu somnolais un peu alors que tu écoutais la jeune femme te dire que tu n'avais pas à t'en faire pour cette histoire de dette, souriant alors en clignant des yeux pour approuver ses dires, avant de la laisser filer, sans doute se reposer elle aussi. Après tout, toi-même, tu utilise l'iroujutsu, tu sais à quel point cela peut être épuisant et ... tu lui en sera toujours éternellement reconnaissante, murmurant alors, seule, un petit Merci ...


_________________
Puis elles reviennent au nouveau printemps 1538907023-plop2
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t8960-annales-de-shihone-senju https://sns-rp.forumgratuit.org/t4953-bingo-book-shihone-senju https://sns-rp.forumgratuit.org/f381-dossier-shihone-senju https://sns-rp.forumgratuit.org/t4950-shihone-senju-terminee
Kiriha Akemi
Rang B
Rang B
Kiriha Akemi
Messages : 302

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Talents: Kenjutsu, Taijutsu, Iroujutsu

Puis elles reviennent au nouveau printemps Empty
MessageSujet: Re: Puis elles reviennent au nouveau printemps   Puis elles reviennent au nouveau printemps EmptyDim 7 Oct - 22:58


« Repose-toi bien surtout et si tu as encore mal, tu n'auras qu'à m’appeler et j'accourerai. J'ai le sommeil léger donc ça ne devrait pas être un problème pour me réveiller. »

Kiriha prit finalement congé de sa patiente, la recouvrant d'une couverture afin d'améliorer son confort de sommeil. Elle se retira ensuite dans une des pièces, aménageant une chambre pour se reposer mais elle ne se coucha pas tout de suite. Kiriha déplia une nouvelle fois la carte qu'elle avait reçue. Les décorations avaient été faites d'une main experte et maintenant qu'elle avait un support physique des temps anciens, elle ne manquera pas de poser des questions à son arrière grand-père une fois de retour dans les montagnes de Tsuchi.

Kiriha prit ensuite un petit carnet dans lequel elle consignait ses péripéties et y ajouta celles de ces derniers jours.  De temps à autre, Kiriha écrivit un mot dans une langue oubliée comme si elle voulait entretenir le souvenir qui y était  lié. Enfin, lorsque la fatigue se fit trop pesante, Kiriha ôta sa veste ainsi que sa jupe puis s’enroula dans un drap avant de sombrer dans un sommeil profond. Elle irait peut-être chasser lorsqu'elle aura récupérer des forces et préparerait un repas qui comblerait son appétit mais pour l'heure, seul la santé de Shihone la préoccupait et elle était bien décidée à l'épauler dans ce qui devait sans doute être un dur retour à la réalité.

_________________
Montage créé avec bloggif
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t6594-annales-de-kiriha https://sns-rp.forumgratuit.org/t6415-bingo-book-de-kiriha-akemi#49412 https://sns-rp.forumgratuit.org/t6414-la-courageuse-kiriha-akemi
Contenu sponsorisé



Puis elles reviennent au nouveau printemps Empty
MessageSujet: Re: Puis elles reviennent au nouveau printemps   Puis elles reviennent au nouveau printemps Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Puis elles reviennent au nouveau printemps
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Liloo Gage à l'appareil, comment puis-je vous aider?
» Dorémiya ❤ « des images me reviennent »
» Dans quelle mesure puis-je jouer mes pouvoirs d'ombre?
» nouveau forum defis extremes
» Developpement: Nouveau Kiskeya

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: V2 :: RP :: Hi no Kuni :: Grandes Foret de Hi :: L'Arbre Protecteur-
Sauter vers: