Partagez
 

 Après la sieste, la réflexion.. ou l'inverse !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kyo Senju
Rang B
Rang B
Kyo Senju
Messages : 84

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Talents:

Après la sieste, la réflexion.. ou l'inverse ! Empty
MessageSujet: Après la sieste, la réflexion.. ou l'inverse !   Après la sieste, la réflexion.. ou l'inverse ! EmptyLun 12 Nov - 19:30

Quelques temps après l'entrevue avec la Kirijin, qui était pour le coup bien traitée, en tout cas pour une prisonnière et notamment venant de Kirigakure, la situation à Konoha s'améliorait petit à petit, le Juichidaime avait prit à cœur de tenir nombre de ses promesses et avait eu à cœur de rendre déjà visite à quelques villages aux alentours pour leur assurer une protection optimale, tandis qu'eux en guise de bonne foi œuvraient pour Konoha et aidaient à ravitailler le Village en vivres qui constituaient l'une des principales préoccupations du moment. C'est à coup de Mokuton, que l'Hokage rendit la croissance de la végétation des agriculteurs plus rapide que jamais, et naturelle en plus de ça, ce qui lui valut en l'espace d'une seule semaine, une excellente réputation parmi le voisinage.

Il encourageait également chaque Shinobi dans leurs tâches et n'avait pas hésité entre deux dossiers à aider les Villageois pour des tâches de reconstruction, de consolation des enfants qui avaient perdu un parent, un membre de leur famille, mettant une priorité à sauvegarder la jeunesse du Village, c'était bel et bien eux, qui prendraient un jour la relève. C'est ainsi que par l'intermédiaire d'un clone de bois, il se proposa à donner des cours aux aspirants Shinobis, dont l'Académie avait été épargnée par le désastre Kami. Beaucoup.. tellement de choses à accomplir, mais le Senju était heureux, très heureux, toute cette énergie de la part de chacun, toute cette volonté qui réchauffait le cœur de chacun.. Lui-même se donnait à cent pourcent et cela se voyait de suite pour quiconque le connaissait un temps soit peu.


Dossier après dossier, il accéda aux demandes des Villageois, leur permettant de se relever petit à petit, Konoha n'avait pas été le seul Village à souffrir de toutes ces atrocités, et le Juichidaime prenait passion à aider tout le monde dans un but commun, c'est ce qui lui donnait cet entrain et cette motivation. Il ne pouvait plus quitter le Village parce qu'il devait gérer chaque affaire interne tout en gardant un œil sur les Shinobis qu'il envoyait en mission à l'extérieur dans diverses missions de tout ordre, mais s'attela à la tâche et ne perdit pas en rigueur.


C'est la nuit même, après avoir traité plus de la moitié de la tonne et demi de paperasse accumulée sur son bureau mais appréciablement classée et triée par son Assistant du clan Nara, que Kyo reçut une missive qu'il attendait depuis un petit moment déjà, et plus précisément depuis la lettre qu'il avait envoyé au Judaime Mizukage. Amenée à lui par l'un des ANBUS de sa garde, c'est de la main de ce Shinobi que Kyo fit ouvrir ce courrier et en prit connaissance, par la vive voix de son assistant.

Ushi a écrit:
" Cher  Juichidaime Hokage,

J'ai bien reçu votre lettre et, j'en ai bien saisi le contenu. Je me présente à vous par ce présent courrier en tant que Jûdaime Mizukage, moi, Ushi Haburame prêt à vous rencontrer cependant... Vous devez également comprendre que cette entrevue ne pourra se dérouler au sein même de Konoha. J’entends l'agissement inquiétant que mon épéiste à pu causer après ces temps de guerre compliqué, mais, je dois également imposer quelques conditions qui je l'espère, vous prendrez en compte sans le percevoir comme une offense.

En tant que représentant de Kiri, je ne peu venir en terrain hostil, même si vous m'y invitez. Le passé entre nos deux village reste encore frais bien que je suis d'avis a penser que vos mots son sincères. Je dois cependant rester prudent car tout comme vous, j'ai un peuple à guider. C'est pourquoi je vous invite à me rejoindre au large du pays de la foudre. Je vous y attendrez. J'espère que vous viendrez quand même avec Chisame dans le but de la laisser partir avec moi.

Pour faire preuve de bonne fois, montrer que je suis conscient de la situation, je viendrais seul. Mon escorte si vous tenez votre engagement, ne sera que Mon épéiste que vous détenez. Ça me semble correcte.

Dans l'attente de voir la jeune fille bien en vie, je vous attendrez donc au pays de la foudre, prêt a discuter avec vous du futur qui peu nous ouvrir de grande perspectives.

Cordialement, le Jûdaime Mizukage"

Il ne fallut pas une demi-seconde au conseiller rapproché du Juichidaime pour remarquer le sourire innocent qui en paraissait dans le contexte malsain sous certains aspects et l'interrompit dans son flot de pensées tumultueuses mais enfantines.

- Juichidaime-sama ! Vous n'irez pas à Kumo pour du tourisme, je tiens à vous arrêter de suite !"

L'air enjouée de Kyo disparut fort rapidement, remplacé par un air blasé.. tandis que le Nara poursuivit.

- On ne peut décemment pas faire confiance aussi facilement à Kiri après ce qu'ils ont fait, et cette acceptation, alors que leur Kunoichi est entre nos mains est plus que louche.. A mon avis, amener cette Chisame n'apportera rien de bon à Konoha, bien au contraire, vous avez su tirer d'excellentes informations sans créer d'incidents diplomatiques.. mais à ce niveau là, vous ne pourrez pas faire l'inconscient, je commence à vous connaître, vous allez vouloir provoquer une situation amusante parce que vous ne réfléchissez même pas aux conséquences !"

Le discours du Shinobi avait fait mouche, et c'est un Hokage pensif, extrêmement pensif qui débattait intérieurement devant l'ANBU et le conseiller, tandis qu'il semblait avoir quelque chose qui lui creusait la tête. Ses yeux s'ouvrirent, après une méditation bien posée, afin de s'exprimer.

- Je ne suis pas aussi bête que ça, je n'irai certainement pas seul à ce petit rendez-vous et je choisirai moi-même ma Garde, notamment en terres inconnues. Par contre, je ne tiens pas à déclencher une guerre, donc j'irai avec une intention de dialogue avant tout. Dans une situation comme celle-ci, je tiens à faire du tourisme..

Ses intentions lui avaient échappé sans qu'il ne s'en aperçoive mais il poursuivit.

- J'ai vécu l'invasion de Kiri à Konoha vous savez, mes parents qui comme moi aujourd'hui aspiraient à autre chose que la guerre sont morts, alors qu'ils n'étaient que de simples Commerçants. Je nourris de la haine pour ce Village qui nous a tant enlevé.. Pour autant, si nous ne sommes pas capables de réagir autrement que par la violence, nous ne sortirons jamais de ce cycle interminable, les deux camps perdront, se haïront et voudront encore se battre pour gagner.. mais pourquoi au final ? Pour affirmer une suprématie ? Chaque vie est une vie, qui pourrait s'épanouir, chaque personne malgré ce qu'elles peuvent dire aspirent à quelque chose, un but, un idéal, et c'est pour ces choses là que l'on peut se battre chaque jour pour aller toujours plus loin. Pour ma part, je refuse d'engager des guerres que je pourrais éviter, et je tiens à la vie de chacun d'entre vous, donc..

Le regard du Senju se fit plus grave qu'à l'accoutumée tandis qu'il souffla et conclut aussitôt.

- Si les intentions de Kirigakure sont purement belliqueuses, en première ligne, je les empêcherai de faire du mal à ceux que j'aime plus que tout, pour mon rêve, pour mon idéal.. pour la paix.


Les intentions de Kyo se reflétaient sur ces paroles qui lui vinrent tout naturellement, et c'est ainsi qu'il persuada son Conseiller, qui lui donna tout de même quelques recommandations qu'il accepta au préalable, faisait confiance à son stratège pour prévoir les coups comme pour son jeu favori : le Shogi.

C'est ainsi que le Juichidaime renvoya une petite missive, contenant un petit mot d'accord avec une date bien précise pour que les deux partis puissent se joindre sur place, en temps voulu. Et c'est après que chacun soit ressorti du bureau, qu'un sommeil bien mérité fit sombrer le Senju dans un sommeil profond.

_________________
Après la sieste, la réflexion.. ou l'inverse ! 1538926898-mwa
Revenir en haut Aller en bas
 
Après la sieste, la réflexion.. ou l'inverse !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réflexion autour d'un repas [PV]
» Réflexion
» Réflexion sur Eärendil & Elwing et Lúthien & Beren
» ''Ma mort ne fut qu'une courte sieste...'' [TERMINER]
» [Réflexion] Hypothèse sur la Série Pokémon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: V2 :: RP :: Hi no Kuni :: Konohagakure no Sato-
Sauter vers: