Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 [TERMINÉ] Mélodique [RP Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rojira Chīsana
Grade Supérieur
Grade Supérieur
avatar
Messages : 73

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: [TERMINÉ] Mélodique [RP Libre]   Jeu 26 Nov - 2:11



Mélodique


Rojira avait laissé la porte de sa bâtisse ouverte, permettant à l'air mordant de Décembre de pénétrer dans la maisonnée. La fraîcheur presque gelée de l'air ambiant la relaxait, lui permettant de s'éloigner de ses cauchemars de chaleur insoutenable.

Elle joua une nouvelle fois les quelques accords sur le piano, son éternel ami. Quelque chose l'agaçait dans cet air. Il lui semblait qu'une note était mal placée, qu'elle ne parvenait pas à en faire ce qu'elle désirait.

Elle mordilla sa lèvre inférieure, laissant ses doigts maigres passer sur les touches, les caressant.

Elle connaissait la moindre touche, le moindre octave et la moindre note. Elle n'avait aucunement besoin de partitions, elle retenait tout ce qu'elle entendait . Si elle avait un doute, elle essaierais toutes les notes jusqu'à trouver la bonne. Elle pouvait calculer les temps à l'oreille. Et pourtant, quelque chose clochait.

La femme aux cheveux rouges soupira. Ou bien était-ce dans le texte ? Lui semblait-il vide de sens ?
Question rhétorique, bien évidemment. Ses textes lui semblaient tous dénués de sens depuis qu'elle était revenue de Suna. Elle rabattit le cache sur les touches du piano et s'en écarta quelques instants.

Par petits pas, elle alla s'installer sur le porche. Assise sur le rebord, elle ferma les paupières, et écouta un instant le son du vent dans ses oreilles.

Elle s'était trouvé un nouveau passe temps musical : Écrire des poèmes et les déclamer sur un fonds de piano. La vielle femme avait trouvé le parfait compromis entre la composition et le poème.

Appuyant sa tête sur le rebord de la porte, elle se laissa porter quelques minutes par les sonorités ambiantes. Faire une pause dans sa composition l'aiderait sûrement à comprendre ce qui n'allait pas plus tard.

C'est sur cette bonne résolution que la kunoichi décida d'aller se servir un bol de thé.

Le temps de faire bouillir l'eau, d'y infuser le thé et de le boire, quarante minutes avaient du s'écouler. L'opération lui prenait plus de temps à cause de sa cécité, de plus, Rojira était terriblement faible ces temps ci. Malgré le fait que les derniers événements ne datent de quelques années déjà, elle avait du mal à se remettre du contrecoup.

Elle décida de ne pas y penser, et sirota son thé avant de se ré-installer au piano.

Faisant craquer son cou, elle eut un sourire en coin.

« Allez, il est l'heure de découvrir ce qui ne va pas dans tout ça ! »

Déterminée, la vielle femme plaça ses mains sur le piano, et toussa un peu. Comptant jusqu'à trois mentalement, elle laissa ses doigts s'envoler sur le clavier, créant ainsi une mélodie légèrement mélancolique.

De sa voix que la vieillesse avait encore épargné, elle déclama son texte avec passion.

« La vieillesse de nos jours se fiche bien de savoir qui elle ravit,
Je le sais car on peut voir marcher sur les boulevards et courir dans les rues,
Des gens me laissant penser qu'elle est moins un état du corps qu'un état de l'esprit,
Ils sont de  vieux jeunes encore fringants et de jeunes vieux qui ont trop vécu.

Et moi en leur compagnie, avec mon siècle et ses vingt-trois ans,
Appuyée sur ma canne, je balaye le décor de mes yeux de verre,
Ils ne voient rien pour apaiser la peine de mon cœur mourant,
Qui lui aura survécu aux trop nombreux affres de la guerre.

J'avance de mes pas désormais lourds de misère,
Accrochée à mon dos se trouve la traîne de mes effrois,
Déchirée et abîmée, à chaque pas elle prends la poussière,
Tant et si bien que j'appréhende le jour ou elle y retournera. »


Ses doigts s'arrêtèrent sur les notes alors qu'elle fut coupée dans son élan.

Elle pouvait entendre quelqu'un s'approcher de sa bâtisse. La mélodie de cœur était trop ténue pour qu'elle ne puisse en déterminer quoi que ce soit pour le moment, mais elle se leva silencieusement tout de même. Avec les événements des dernières années... Rojira était prudente.

Se saisissant de sa canne, elle attendit que la mélodie ne s'approche pour déterminer de la marche à suivre.




_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t3600-les-anales-de-rojira-chisana#30947 http://sns-rp.forumgratuit.org/t3469-la-bingo-fiche-de-rojira#30070 http://sns-rp.forumgratuit.org/t3468-rojira-est-enchantee-de-faire-votre-connaissance
Ashiro Ryuka
Ancien Kage
Ancien Kage
avatar
Messages : 995

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 2 S - 5 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 2 000 000 両

MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Mélodique [RP Libre]   Jeu 26 Nov - 20:37




   


   

   
   RP Libre
   

   


   

 

 Après sa longue nuit à réfléchir sur ce qu'il devait décider pour le sort de son village, il décida de se changer les idées. Sans doute ne supportait il plus l'ambiance calfeutrée de son bureau ou le nombre d'assistants à son service qui avaient peur qu'il faiblisse trop. Il décida également de se passer de garde du corps. Cette manie qu'avait les anciens de toujours se balader avec une garde rapproché... Il en comprenait totalement les tenant et les aboutissant, après tout, il était le fer de lance de la nation, il ne pouvait pas mourir en laissant tout ces pauvres Tsuchijin sans ressources. Si sa garde rapproché n'était donc pas là, une garde plus discrète était également de sortie pour l'accompagner se tenant plus à l'écart, hors de son champ de vision et de celui des autres, de manière à ce qu'ils puissent intervenir en cas de problème. Aujourd'hui il avait décidé de se laisser guider dans l’innombrable dédale de rues des quartiers résidentiels du village. Une douce musique se mêlait aux courants d'airs frais du village. La fin de l'automne se faisait sentir, les températures avaient chuté, le soleil se couchait plus tôt sur la steppe qui surplombait le village, qu'est ce qu'il aurait aimé être en train de siroter des cocktails sur une oasis de Suna... Il sorti de sa rêverie lorsqu'il entendit les douces paroles d'une mystérieuse inconnue. Jamais il n'avait entendu si jolie accompagnement et surtout si jolie voix.



   

   
« La vieillesse de nos jours se fiche bien de savoir qui elle ravit,
Je le sais car on peut voir marcher sur les boulevards et courir dans les rues,
Des gens me laissant penser qu'elle est moins un état du corps qu'un état de l'esprit,
Ils sont de  vieux jeunes encore fringants et de jeunes vieux qui ont trop vécu.

Et moi en leur compagnie, avec mon siècle et ses vingt-trois ans,
Appuyée sur ma canne, je balaye le décor de mes yeux de verre,
Ils ne voient rien pour apaiser la peine de mon cœur mourant,
Qui lui aura survécu aux trop nombreux affres de la guerre.

J'avance de mes pas désormais lourds de misère,
Accrochée à mon dos se trouve la traîne de mes effrois,
Déchirée et abîmée, à chaque pas elle prends la poussière,
Tant et si bien que j'appréhende le jour ou elle y retournera. »



   


   Charmé par cette douce musique il décida d'en savoir un peu et poursuivi son chemin en faisant rouler son fauteuil de plus bel. À mesure qu'il avançait il entendait la poétesse qui finissait peu à peu ses proses. Le vent lui glaçait les orteils, ses bras étaient ankylosés à cause des efforts qu'il devait faire pour faire rouler ce satané fauteuil mais il avait oublié toute ses sensations de gêne et d'inconfort, comme si la musique l'avait complétement hypnotisé. Arrivé devant une grande battisse d'allure modeste il s'aperçut que la porte était entrouverte. Qui pourrait oser par un temps pareil laisser sa porte ouvert... C'était totalement inconscient ! Tandis que ses subordonnés caché non loin se mettaient à stresser pour sa sécurité, Ashiro décida d'entrer dans la maisonnée.


   


   

   

   
« Rojira... Comment aurais pu deviner que derrière la sage et talentueuse guerrière que tu es se cache une douce et sensible musicienne. Les paroles sont pleines de sens... Je me demandai ce qu'il t'était arrivé après la guerre et ma promotion j'avais perdu le contact avec toi. Tu as tant changé et en même temps quand je t'entends c'est comme si les années t'avaient épargné.»

   


   

   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4447-bingo-book-du-godaime http://sns-rp.forumgratuit.org/t948-presentation-de-ashiro-ryuka-termine#36353
Rojira Chīsana
Grade Supérieur
Grade Supérieur
avatar
Messages : 73

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Mélodique [RP Libre]   Dim 29 Nov - 20:44



La vielle femme - qui n'en était pas tant si on ne se fiait qu'a son apparence - ne daigna pas tourner la tête. Non pas qu'elle n'aie dans l'idée de manquer de respect à son Kage, mais parce qu'elle en avait perdu l'habitude depuis longtemps. Un sourire fin prit vie sur ses lèvres gercées par le froid, et elle baissa le rabat du piano par dessus les touches. Elle pouvait entendre distinctement le cœur d'Ashiro, désormais, et cela la rassurait. Non pas qu'elle ne craigne une attaque sur ces terres, bien au contraire. Mais une légère paranoïa faisait désormais partie du lot des choses qu'elle devait trainer dans son sillage.

Elle se dirigea vers son supérieur, lentement. Comme toujours, sa canne tâtonnait devant elle, prête à l'avertir avec ses vibrations du moindre obstacle. Elle s'arrêta à quelques mètres de l'homme. Lui non plus, les dernières années ne l'avaient pas épargné. Elle rit mentalement, à l'idée de ces deux personnes abimées par le temps se trouvant dans la même pièce. Cependant, elle n'en laissa rien paraitre et se détourna rapidement de son amusement pour se concentrer sur des questions bien plus importantes.

Qu'est-ce que le Tsuchikage venait faire dans sa maison par une journée d'hiver aussi froide que celle-ci? Était il présent pour lui annoncer une nouvelle désastreuse? Elle n'en savait rien.

Cependant, elle n'avait pas l'impression de déceler la moindre once de gravité dans sa mélodie cardiaque. Il lui semblait globalement très calme et détendu, et il ne semblait pas être là pour une quelconque raison négative. L'inquiétude de Rojira se tarit donc rapidement.

La femme aux cheveux écarlate entreprit donc de se comporter en bonne hôte, quels que soient les tenants et aboutissants de cette rencontre incongrue.

"Bonjour, Ashiro." Elle se demanda un instant s'il était correct de l’appeler ainsi, car après tout, il était son Kage. Mais cette pensée fut rapidement balayée. Après tout, elle était son ainée, elle pouvait bien se permettre d'employer son prénom.

"Je suis extrêmement touchée par vos compliments, je dois l'admettre. Cela fait quelques temps que personne n'a prit le temps d'écouter mes compositions. Après tout, je n'ai pas pu beaucoup jouer ces dernières années, n'est-il pas?"


Elle crispa un peu les mains sur sa canne.

"La guerre n'épargne personne, vous savez? Mais je peux au moins me vanter d'avoir gardé une peau lisse. Je reste fidèle à moi-même, malgré mon âge, on dirait toujours que j'ai trente ans, à ce qu'il parait!"

Elle laissa un léger rire aux accents amers s'échapper d'entre ses lèvres, et fit un geste vers le reste de la bâtisse, derrière elle.

"Mais je vous en prie, entrez et installez vous confortablement. Puis-je vous offrir une boisson? J'ai du thé de différentes saveurs, un fond de café, et du chocolat."

Après tout, si le jeune homme - enfin, tout le monde était jeune à ses yeux de toutes façons - avait décidé de lui rendre visite, autant discuter un peu. Ça ne lui ferait aucun mal de connaitre un peu mieux son dirigeant. Surtout que les rumeurs disaient qu'il avait beaucoup changé ces dernières années. Et comme Rojira était le genre de femme à ne croire que ce qu'elle voyait - cette expression l'avait toujours fait rire - elle préférait se rendre compte par elle-même de la prétendue évolution de l'homme lui faisant face.

Et puis, personne ne rendait visite à une vielle femme. Elle n'allait pas refuser un peu de compagnie.



_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t3600-les-anales-de-rojira-chisana#30947 http://sns-rp.forumgratuit.org/t3469-la-bingo-fiche-de-rojira#30070 http://sns-rp.forumgratuit.org/t3468-rojira-est-enchantee-de-faire-votre-connaissance
Ashiro Ryuka
Ancien Kage
Ancien Kage
avatar
Messages : 995

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 2 S - 5 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 2 000 000 両

MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Mélodique [RP Libre]   Jeu 3 Déc - 18:48

Mélodique
Nom du joueur 1
Ashiro RYUKA
« Godaime »
Nom du joueur 2
Rojira CHISANA
« Futur assistante ? »
Mais je vous en prie, entrez et installez vous confortablement. Puis-je vous offrir une boisson? J'ai du thé de différentes saveurs, un fond de café, et du chocolat.

Avec plaisir !

Ashiro n'hésita pas une seconde de plus et se décida à entrer dans sa jolie bâtisse. La température extérieur ne lui aurait sans pas permis de rester plus longtemps sur le pas de la porte, aussi, pour éviter les courants d'airs, il décida de fermer la porte derrière lui. Il imaginait déjà son équipe de garde rapproché qui devait s'inquiéter terriblement pour sa sécurité grelotter de froid en priant pour qu'il ne lui arrive rien. Le Tsuchikage qu'il était jeta un œil à l'intérieur. De grands espaces relativement épurés, surement parce qu'elle ne pouvait pas voir, le mobilier et la décoration se faisait rare.

Brrrr.... Les températures ont tellement chuté ces derniers temps, on se croirait déjà en hiver. J'aime beaucoup la maison que tu habites, il y a comme une chaleur qui se dégage malgré toute cette simplicité et puis elle est idéalement située. Oh mais je suis idiot, veux tu de l'aide pour le thé ?

Il avança un peu plus son fauteuil roulant à la force de ses bras mais il vit que la sage ninja avait pratiquement fini de faire chauffer son eau, que toutes ses boîtes à thé étaient sorties ainsi que son service en porcelaine. Ashiro ne fut pas réellement impressionné car il savait que derrière cette façade gentille et bienveillante se cachait une puissante guerrière sans pitié plus précise que la majorité des voyants dans le monde des shinobis. Ashiro savait également qu'il avait souffert de sa propre image lorsqu'il était Jûnin. Son caractère quelque peu égoïste, intéressé et manipulateur l'avait pas mal desservie au cours des premières années qui avait suivit son investiture à la direction du village. Il avait tout tenté pour que les gens l'apprécie plus, le partage de son don en médecin avait d'ailleurs servie sa cause, ralliant la majorité des villageois derrière lui, seulement la mystérieuse épidémie qui avait suivit l'avait discrédité et il devait encore faire amende auprès des familles qui avaient subi des pertes. Son récent handicap était perçu par les villageois comme étant une punition divine, une sorte de justice. Ashiro n'était, fort heureusement, pas paralysé des jambes, tout les scanners, les prises de sang, les IRM, et cie... Toutes ces techniques n'avaient conclus qu'à une seule chose, ses jambes fonctionnaient parfaitement bien seulement voilà : il était impossible pour l'homme de cristal de soulever ne serait-ce qu'un orteil. Le fauteuil était donc la solution plus confortable.

Je prendrai un thé blanc au jasmin si il y a.

Il se dirigea vers la fenêtre en regardant le temps se dégrader petit à petit et le soleil faiblir contre l'intensité des nuages. Puis il décida d'aborder en douceur ce pourquoi il était réellement venu :

Rojira... Tous ces évènements n'ont pas vraiment joué en ma faveur, les gens ne me comprennent plus réellement. Ils pensent que je m'enferme dans une tour d'argent et suis totalement coupé de la réalité. Peut être ont ils raison ? Toute mes tentatives pour les convaincre ont échoué et je ne sais plus quoi faire. Nous possédons les meilleurs institutions de médecine, les meilleurs moyens de surveillance et mon système U.T.O.P.I.E. donne d'excellent résultats. Je ne comprends pas où est ce que je commet une erreur... Toi qui a l'expérience de plusieurs génération, que pourrais tu me conseiller ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4447-bingo-book-du-godaime http://sns-rp.forumgratuit.org/t948-presentation-de-ashiro-ryuka-termine#36353
Rojira Chīsana
Grade Supérieur
Grade Supérieur
avatar
Messages : 73

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Mélodique [RP Libre]   Jeu 3 Déc - 22:28




« Très bien. Ce sera Jasmin, dans ce cas.  Ne vous en faites pas pour le thé, j'ai l'habitude de le préparer seule. »

Avec un sourire, elle commença à chercher la boite correspondante, avant de répondre aux inquiétudes de son supérieur.

« Il est vrai que ni votre passé, ni votre présent ne jouent en votre faveur. De plus, votre position n'est en rien facile à assumer ; Quand un leader émerge, les gens qui suivent sa voie ont souvent bien du mal à reconnaître sa nature d'être humain. Ils l'idéalisent ou le voient comme une sorte de démon dictateur, et bien souvent ils ne savent pas ou se trouve le milieu des choses. Même moi... »

Elle eut une pose et son expression prit l'espace d'une seconde une tournure douloureuse.

« Même moi, je me suis surprise à m'accrocher aveuglément à une figure d'autorité. Bien qu'il me soit un peu difficile de l'admettre, j'ai accordé toute ma confiance et toute ma sympathie à Gin Inkan, malgré le fait que je ne l'aie que peu connu. Et même quelqu'un d'aussi vieux que moi s'est surpris à l'idéaliser. »


Elle déposa un peu de thé au fonds de la tasse.

« Je préfère être honnête. Ce sera difficile de regagner la sympathie du peuple après son passage. Ce sera difficile car son souvenir est toujours présent, mais ça le sera aussi car les circonstances ne s'y prestent pas. Je ne sais que trop bien que les avancées médicales et scientifiques sont hasardeuses la plupart du temps – n'ai-je pas été une victime de ce hasard moi-même ? Je ne peux donc pas personnellement vous reprocher les incidents survenus au cours des dernières années. De plus, je ne me suis jamais sentie en position de juger autrui. J'ai fait des erreurs au cours de ma vie qui continuent de me hanter. »

Elle posa le service à thé sur un plateau de bois tressé qu'elle souleva d'une seule main. De l'autre, elle se guida de sa canne pour progresser vers son salon. Prenant d'immenses précautions pour ne pas buter dans les meubles, elle déposa le plateau sur une table.

« Ah, excusez moi, le mobilier n'est probablement pas assez haut pour vous... Ne bougez pas, je vais chercher de quoi rehausser votre tasse. Je ferais une bien piètre hôte si je vous laissais vous casser le dos pour un peu de thé, n'est-il pas ? »

Sans attendre la moindre réponse de la part de l'intéressé, la vielle femme se dirigea vers une pièce annexe, ou elle débusqua quelques lourds volumes d'une encyclopédie mondiale. Elle n'avait évidemment plus la moindre utilité à ces livres, car ils faisaient partie de cette petite portion de sa bibliothèque n'étant pas écrite en braille.

Elle les déposa sur la table, les empilant de manière à ce que la tasse d'Ashiro soit à hauteur de celui-ci.

« C'est un peu sommaire, mais ça devrait faire l'affaire. Je devrais penser à me commander un mobilier un peu plus moderne : Les tables basses sont fort charmantes, mais elles ne sont pas pratique pour tout le monde. De plus, qui sait, dans une autre centaine d'années, peut-être que mon dos sera trop vieux pour que je me baisse à un tel point ! »


Elle éclata d'un rire quelque peu rocailleux, et servit une tasse de thé chaud à son vis-à-vis. S'asseyant en face de lui, elle se saisit d'un des récipients bouillants et le porta à ses lèvres.

« Pour en revenir au sujet de notre discussion... Je ne suis pas sure de pouvoir vous donner une solution toute faite, malheureusement. J'apprécierais, croyez-moi. Mais la vie n'est pas aussi simple. Je ne suis pas la personne la mieux renseignée de tout Iwa, mais j'ai cru comprendre que de nombreuses choses étranges se sont produites ces derniers temps, et ce partout dans notre monde. J'ai l'impression que depuis ces quarante dernières années, notre petit univers  bascule vers un futur incertain. Ce ne sera pas aisé de diriger un peuple dans de telles conditions, mais c'est justement la persévérance qui fera qu'il vous sera loyal. Le courage et la détermination sont des qualités encore et toujours recherchées par ceux qui ont besoin de croire en quelqu'un pour subsister. Il faut que vous prouviez au monde que vous ne flancherez pas. Le peuple ne veut pas entendre parler  d'histoires de héros invincibles. Ce n'est plus dans l'air du temps. Ce qu'il lui faut, c'est l'honnêteté. Il faut qu'il sache que vous n'êtes pas dur comme le roc. Car une personne dure comme un roc n'est pas apte à diriger. Ce qu'il faut à ce pays, c'est quelqu'un qui tombe et se relève. Quelqu'un d'adaptable, quelqu'un qui prends les coups mais qui continue tout de même. Voyez-vous ce que je veux dire ? »

Elle fit une pause, semblant réfléchir à ses paroles.

« Je sais que vous n'êtes pas quelqu'un de mauvais. Que vous n'avez jamais été foncièrement mauvais malgré votre tempérament. Je sais qu'un être humain change autant de fois que le soleil se lève dans toute une vie. Je n'ai aucun mal à percevoir votre évolution mentale. Mais ce n'est pas le cas de tous, et tout le monde ne partage pas ma vision des choses. Il va falloir s'accrocher. Il faut écouter ce que les gens ont à dire, tous autant qu'ils sont. Trier ce qui vous semble juste et ce qui ne l'est pas. Suivre les conseils qui vous semblent pertinents. Mais il faut avant tout donner une chance à tous de s'exprimer. C'est important, pour garder une nation unie. »

Elle soupira. Parfois, elle se demandait si ses paroles semblaient pertinentes aux autres, ou si elle parlait dans le vide. Si le sens qu'elle leur trouvait était le même chez son interlocuteur.

«  C'est là ce que j'ai à dire sur le sujet. Mais sachez que je n'ai aucune expérience dans le milieu social, et encore moins dans le milieu politique. Alors mûrissez mes paroles autant que vous le pouvez : Je n'aimerais pas vous donner de mauvais conseils. »



_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t3600-les-anales-de-rojira-chisana#30947 http://sns-rp.forumgratuit.org/t3469-la-bingo-fiche-de-rojira#30070 http://sns-rp.forumgratuit.org/t3468-rojira-est-enchantee-de-faire-votre-connaissance
Ashiro Ryuka
Ancien Kage
Ancien Kage
avatar
Messages : 995

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 2 S - 5 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 2 000 000 両

MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Mélodique [RP Libre]   Jeu 3 Déc - 23:47

Mélodique
Nom du joueur 1
Ashiro RYUKA
« Godaime »
Nom du joueur 2
Rojira CHISANA
« Futur assistante ? »
Ashiro vit qu'en effet Rojira maniait le nécessaire à thé avec grâce, fermeté et précision. Il n'aurait sûrement pas été capable de le servir de cette manière.

Il est vrai que ni votre passé, ni votre présent ne jouent en votre faveur. De plus, votre position n'est en rien facile à assumer. Quand un leader émerge, les gens qui suivent sa voie ont souvent bien du mal à reconnaître sa nature d'être humain. Ils l'idéalisent ou le voient comme une sorte de démon dictateur, et bien souvent ils ne savent pas ou se trouve le milieu des choses. Même moi...

Hélas, les gens m'ont plus perçu comme le démon dictateur que le bienfaiteur de l'humanité..., pensa-t-il.

Il vit que Rojira pensait à quelque chose :

Même moi, je me suis surprise à m'accrocher aveuglément à une figure d'autorité. Bien qu'il me soit un peu difficile de l'admettre, j'ai accordé toute ma confiance et toute ma sympathie à Gin Inkan, malgré le fait que je ne l'aie que peu connu. Et même quelqu'un d'aussi vieux que moi s'est surpris à l'idéaliser.

Ashiro garda son calme et son sourire mais derrière le masque se cachait une grosse contrariété. Ce Gin Inkan... Même dans la tombe il allait encore lui faire barrage... Ashiro n'avait eu de sympathie pour son prédécesseur ni forcément de haine d'ailleurs, il le voyait comme un donneur de missions, ou un fainéant bon à rien qui aimait à montrer qu'il possédait tout un tas de sceaux puissant pour dissuader ses ennemis de l'affronter. Le Godaime avait attendu son heure et patiemment tissé sa toile autour de l'ancien Kage jusqu'à sa fin. Qui l’eut cru après tout ? Qu'un Kazekage parvenu à ce poste par piston et non par compétence, puisse battre à plate couture le si puissant ninja ? Si seulement Ashiro avait su que d'icône de son village, Gin Inkan passerait au rang de martyre pour la défense d'Iwa... Ashiro s'était cependant assuré que Gin ne puisse pas entrer dans le panthéon de l'histoire des ninjas, ainsi, il avait été effacé des manuels d'histoire et sa tombe avait été transféré dans un de ses étages souterrains dont il avait le secret. Dans une cinquantaine d'années, quand les générations qui se succèderaient seraient en âge de combattre elle auraient complètement oublié son existence. Pour le moment, il devait sans arrêt subir des "si Gin avait été là....", "Gin par ci, Gin par là"...

Rojira commença à servir le thé :

Je préfère être honnête. Ce sera difficile de regagner la sympathie du peuple après son passage. Ce sera difficile car son souvenir est toujours présent, mais ça le sera aussi car les circonstances ne s'y prestent pas. Je ne sais que trop bien que les avancées médicales et scientifiques sont hasardeuses la plupart du temps – n'ai-je pas été une victime de ce hasard moi-même ? Je ne peux donc pas personnellement vous reprocher les incidents survenus au cours des dernières années. De plus, je ne me suis jamais sentie en position de juger autrui. J'ai fait des erreurs au cours de ma vie qui continuent de me hanter.

Je comprend totalement ton point de vue. Au fait, tu peux me tutoyer, je n'oublie pas que nous avons été tout deux shinobis de même rangs et que tu es mon aînée. Hélas des erreurs on en fait tous, mais j'ai comme l'impression qu'à chaque fois que j'en fais une, on oublie toute mes bonnes initiatives pour me pointer du doigt. Ce n'est effectivement pas évident tout le jours de présider sur Iwa...

Ashiro s’aperçut que la table basse allait lui poser quelques problèmes pour récupérer sa tasse de thé.

Foutu handicap !, pensa-t-il.

Ah, excusez moi, le mobilier n'est probablement pas assez haut pour vous... Ne bougez pas, je vais chercher de quoi rehausser votre tasse. Je ferais une bien piètre hôte si je vous laissais vous casser le dos pour un peu de thé, n'est-il pas ?

Non mais... !

Trop tard, Rojira était déjà allé chercher quelques encyclopédie pour surélever la tasse.

C'est un peu sommaire, mais ça devrait faire l'affaire. Je devrais penser à me commander un mobilier un peu plus moderne : Les tables basses sont fort charmantes, mais elles ne sont pas pratique pour tout le monde. De plus, qui sait, dans une autre centaine d'années, peut-être que mon dos sera trop vieux pour que je me baisse à un tel point !

Ne te tracasse pour l’estropié que je suis va !

Elle se mit à rire puis servit le thé. Ashiro se saisit de la tasse et fit mine de tremper ses lèvres. Le thé était encore trop chaud pour lui. Une idée lui traversa alors l'esprit. Il fut à la fois choqué qu'elle ne lui soit jamais parvenue avant, si Rojira était aveugle Ashiro avait le pouvoir de lui rendre la vue. Auparavant il aurait sûrement monnayé cette guérison en exerçant un terrible chantage sur elle pour l'asservir mais elle avait été si hospitalière et accueillante qu'il ne pouvait pas faire cela.

Pour en revenir au sujet de notre discussion... Je ne suis pas sure de pouvoir vous donner une solution toute faite, malheureusement. J'apprécierais, croyez-moi. Mais la vie n'est pas aussi simple. Je ne suis pas la personne la mieux renseignée de tout Iwa, mais j'ai cru comprendre que de nombreuses choses étranges se sont produites ces derniers temps, et ce partout dans notre monde. J'ai l'impression que depuis ces quarante dernières années, notre petit univers  bascule vers un futur incertain. Ce ne sera pas aisé de diriger un peuple dans de telles conditions, mais c'est justement la persévérance qui fera qu'il vous sera loyal. [...] Mais il faut avant tout donner une chance à tous de s'exprimer. C'est important, pour garder une nation unie.

Ses paroles étaient pleines de sagesse et en étant même temps il se sentait presque percé à jour. Tout était bien entendu dans la suggestion, tout comme ce qu'Ashiro souhaitait lui annoncer. Le futur incertains, sur cette idée, Ashiro était totalement d'accord. Des attaques d'être inconnus s'en prenaient à ses villageois sans qu'il puisse faire grand chose pour les défendre. En revanche, bien que l'idée soit bonne, il était hors de question de laisser tout les villageois s'exprimer sinon il serait sûrement contraint de quitter son poste, non, il ne pouvait pas arrêter ce qu'il avait mit en place. Il pouvait cependant leurs laisser croire qu'il les écoutait... Pour ça il lui fallait une personne relativement populaire dans le village, une personne qu'il pourrait utiliser à des fins politiques, une personne que le peuple aimerait assez pour qu'il oublie la haine qu'il éprouve contre son Kage.

C'est là ce que j'ai à dire sur le sujet. Mais sachez que je n'ai aucune expérience dans le milieu social, et encore moins dans le milieu politique. Alors mûrissez mes paroles autant que vous le pouvez : Je n'aimerais pas vous donner de mauvais conseils.

Oh que si elle en avait des compétences. Ses conseils l'avaient convaincu ! Elle était faite pour le représenter auprès du peuple. Il pourrait comme ça virer cette bon à rien de pseudo assistante pour en avoir une vraie.

Rojira... Je ne sais pas si tu y as déjà pensé mais... Que ferais tu si tu pouvais voir de nouveau ? Que ferais tu si j'avais la possibilité de te rendre la vue ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4447-bingo-book-du-godaime http://sns-rp.forumgratuit.org/t948-presentation-de-ashiro-ryuka-termine#36353
Rojira Chīsana
Grade Supérieur
Grade Supérieur
avatar
Messages : 73

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Mélodique [RP Libre]   Jeu 10 Déc - 20:46



La jeune femme resta de marbre, pendant quelques minutes. Si son apparence pouvait sembler froide et austère à la suite de cette question, ce manque de réaction n'était qu'une façade. Au creux de son esprit, mille questions tournoyaient.

Elle prit quelques minutes pour réfléchir, sa tasse dans les mains. Si Ashiro lançait cette question à ce moment précis, c'était loin d'être une coïncidence et la vielle kunoichi ne pouvait qu'être intéressée par de tels propos.

Le Tsuchikage aurait-il trouvé un moyen de lui rendre la vue ? C'était fort peu probable. Le sérum qui lui avait été administré de nombreuses années plus tôt avait épaissi sa cornée et abimé sa rétine de manière irréparable. De nouveaux tests étaient faits sur ses yeux tout les deux ans. Elle aurait été au courant. Et pourtant... L'homme lui faisant face était un prodige. Un génie de la médecine.

Rojira prit une inspiration, gardant ses paupières closes, sans laisser paraître la moindre expression. Au dehors le vent d'hiver soufflait dur, seul élément troublant le silence qui s'épaississait un peu plus chaque seconde.

Il ne fallait pas qu'elle se précipite. Il fallait qu'elle réfléchisse et qu'elle comprenne, qu'elle analyse avant d'agir. Avant de réagir. Elle posa lentement sa tasse sur la table de bois, le bruit de celle-ci brisant le silence pesant.

« Je ne sais pas s'il me serait favorable de regagner la vue, à ce stade. »

Elle énonça calmement sa phrase, prenant d'immenses pincettes pour s'adresser à son supérieur. Elle ne voulait pas le froisser ni le traiter d'ignare, mais elle se sentait quelque peu blessée par ses suggestions. Elle décida cependant de ne pas s'emballer, et d'attendre que les intentions de son vis-à-vis ne soient claires.

« Laissez-moi vous expliquer. Il pourrait sembler, au premier abord, que je sois insatisfaite de ma condition actuelle. Une personne extérieure pourrait penser que ma cécité me rends malheureuse. Ce n'est pas le cas. »

Elle fit craquer les jointures de ses mains et soupira légèrement.

« Là ou j'en suis, à ce stade de mon existence, mon handicap est toute ma vie. Tout mes modes de fonctionnements, qu'ils soient personnels, sociaux ou bien purement combatifs sont basés sur ma cécité. Certes, cela fit que mon apprentissage de la vie fut plus rude que prévu, et plus long aussi.

Mais maintenant, tout est derrière moi. Au bout du chemin – et j'y suis, au bout – je n'ai plus rien à apprendre. Perdre cet handicap serait désormais moins bénéfique que de le garder.

Ma cécité n'est pas qu'un handicap. C'est tout le chemin que j'ai parcouru, c'est aussi mes difficultés et la preuve que je les ai surmontées. Le fait que je sois aveugle est une partie de moi. J'aurais volontiers accepté que l'on me rende la vue alors que je venais de la perdre. Je l'ai d'ailleurs longuement souhaité. Mais au final, me voilà arrivée au bout du chemin, ce chemin que j'aurais parcouru en aveugle, et je ne suis pas certaine de vouloir effacer tout les efforts que j'ai fait. »


Elle était un peu plus calme, maintenant qu'elle avait pu s'exprimer. Bien qu'elle aie eu la présence d'esprit de ne rien laisser paraître de ses questionnements et de son agacement, elle se sentait plus apaisée intérieurement. Elle sourit légèrement.

« Alors, si je puis me permettre... Et je peux me le permettre... »

Son ton se fit légèrement plus dur, toutefois sans se départir de son calme habituel. Elle ne souhaitait pas attaquer son supérieur, juste affirmer ses positions.


« Je refuserais. Je suis une personne compétente, plus compétente que beaucoup d'autres. J'ai appris à grandir en me servant de mes blessures comme armes. Et, oui, je suis handicapée. Je suis une personne handicapée, c'est ce que je suis et on ne me retirera pas ce fait. »


La vielle femme croisa les bras et se départit d'un sourire plus chaleureux que précédemment, laissant sa voix reprendre les accents doux qu'elle avait quelques secondes plus tôt.

«  Alors si quelqu'un désirait m'engager à un poste quelconque, peu importe l'importance hiérarchique de cette personne, je pense qu'elle devrait avoir assez de recul pour constater que me guérir de ma cécité n'est en aucun cas une nécessité, et que mon handicap n'entachera en rien mon assiduité et mes compétences. »





_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t3600-les-anales-de-rojira-chisana#30947 http://sns-rp.forumgratuit.org/t3469-la-bingo-fiche-de-rojira#30070 http://sns-rp.forumgratuit.org/t3468-rojira-est-enchantee-de-faire-votre-connaissance
Ashiro Ryuka
Ancien Kage
Ancien Kage
avatar
Messages : 995

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 2 S - 5 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 2 000 000 両

MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Mélodique [RP Libre]   Ven 18 Déc - 19:02

Mélodique
Nom du joueur 1
Ashiro RYUKA
« Godaime »
Nom du joueur 2
Rojira CHISANA
« Futur assistante ? »
Ashiro avait la possibilité de lui rendre la vue, il n'était pas comme tout ces prétendus médecins de pacotilles qu'on pouvait trouver à Konoha et qui tentait maladroitement de copier la technique souveraine de Tsunade, non, sa technique médicale lui permettait de reconstruire ce qui était à jamais déconstruit et c'est ce qui faisait sa spécificité en tant que médecin. Au cours de ses précédentes missions, il avait pu ainsi redonner une jambe à un estropié, un œil à un borgne, un bras à un manchot mais il ne s'était pas arrêté là, il avait même pu reconstituer un rein sain à partir de l'ancien à une personne souffrant d'une insuffisance rénale critique.

Je ne sais pas s'il me serait favorable de regagner la vue, à ce stade.

Le Tsuchikage fut étonné par cette réponse. Ce n'était pas vraiment ce à quoi il s'attendait ! Après tout, donner à une personne handicapé à vie la possibilité de recommencer une nouvelle expérience des choses, ce n'était pas un cadeau qui arrivait tout les jours !

Laissez-moi vous expliquer. Il pourrait sembler, au premier abord, que je sois insatisfaite de ma condition actuelle. Une personne extérieure pourrait penser que ma cécité me rends malheureuse. Ce n'est pas le cas. Là ou j'en suis, à ce stade de mon existence, mon handicap est toute ma vie. Tout mes modes de fonctionnements, qu'ils soient personnels, sociaux ou bien purement combatifs sont basés sur ma cécité. Certes, cela fit que mon apprentissage de la vie fut plus rude que prévu, et plus long aussi.

Mais maintenant, tout est derrière moi. Au bout du chemin – et j'y suis, au bout – je n'ai plus rien à apprendre. Perdre cet handicap serait désormais moins bénéfique que de le garder.

Ma cécité n'est pas qu'un handicap. C'est tout le chemin que j'ai parcouru, c'est aussi mes difficultés et la preuve que je les ai surmontées. Le fait que je sois aveugle est une partie de moi. J'aurais volontiers accepté que l'on me rende la vue alors que je venais de la perdre. Je l'ai d'ailleurs longuement souhaité. Mais au final, me voilà arrivée au bout du chemin, ce chemin que j'aurais parcouru en aveugle, et je ne suis pas certaine de vouloir effacer tout les efforts que j'ai fait.


Ashiro comprenait maintenant... C'était la partie "nouvelle expérience des choses" qui bloquait. Pourtant sa perception des choses était déjà très affuté alors avec la vue, il n'osait pas imaginer la puissance de précision qu'elle aurait. Elle serait sûrement capable de le surpasser aisément.

Alors, si je puis me permettre... Et je peux me le permettre... Je refuserais. Je suis une personne compétente, plus compétente que beaucoup d'autres. J'ai appris à grandir en me servant de mes blessures comme armes. Et, oui, je suis handicapée. Je suis une personne handicapée, c'est ce que je suis et on ne me retirera pas ce fait.

Et bien... Si c'est ce que tu souhaites, je ne puis que respecter et comprendre ta décision.

Alors si quelqu'un désirait m'engager à un poste quelconque, peu importe l'importance hiérarchique de cette personne, je pense qu'elle devrait avoir assez de recul pour constater que me guérir de ma cécité n'est en aucun cas une nécessité, et que mon handicap n'entachera en rien mon assiduité et mes compétences.

Elle était maline, une compétence bien évidement plus qu'obligatoire pour faire partie de son corps d'élite. Ainsi elle avait deviné ses intentions de la nommer assistante afin qu'elle puisse le conseiller en tout temps. Il était donc inutile de tourner plus longtemps autours du pot :

Et bien... Justement, j'aimerai que tu sois officiellement mon assistante, mon bras droit. Ta force, ta sagesse, ton expérience importante pourraient être mise à disposition au bénéfice de ton village et du monde shinobis ! Ce serait en tout cas un immense honneur pour moi de t'avoir à mes côtés.

Ashiro se mit alors à tousser bruyamment, des gouttes de sang jaillirent de sa bouche et tombèrent dans son thé. Il s'essuya alors légèrement gêné, et fit mine d'ignorer ce qu'il venait de se passer, il était surtout impatient d'avoir la réponse de Rojira.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4447-bingo-book-du-godaime http://sns-rp.forumgratuit.org/t948-presentation-de-ashiro-ryuka-termine#36353
Rojira Chīsana
Grade Supérieur
Grade Supérieur
avatar
Messages : 73

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Mélodique [RP Libre]   Ven 18 Déc - 19:59



Avec un léger sourire, la veille femme inclina la tête respectueusement. Elle se doutait qu'Ashiro ne serait pas assez idiot pour insister, peu importe son avis sur la question. Rojira n'avait jamais désiré le pouvoir ou la puissance, tout ce qu'elle désirait c'était la paix. Hors, bien souvent ces éléments étaient en contradiction, pouvoir et puissance apportant complots, trahisons et guerres. Cependant, si personne ne montait au pouvoir, une civilisation n'était pas encore capable d'avancer sans ses propres moyens. C'était un problème vicieux et circulaire, que seules des années et des années de réflexions pouvaient régler.

« Et bien... Justement, j'aimerai que tu sois officiellement mon assistante, mon bras droit. Ta force, ta sagesse, ton expérience importante pourraient être mise à disposition au bénéfice de ton village et du monde shinobis ! Ce serait en tout cas un immense honneur pour moi de t'avoir à mes côtés. »

Elle haussa les sourcils à l'entente de cette phrase, rapidement coupée par une quinte de toux. Bien évidemment la veille femme ne pouvait pas voir le sang, et elle confondit le bruit de celui-ci avec celui du thé. Elle était bien plus alarmée par la quinte de toux profonde et grasse, venant des entrailles de sa poitrine. Son cœur, aussi, se serra un instant, ratant probablement un battement pour reprendre une mélodie dissonante.

Le trait de sa bouche se rigidifia. Elle ne doutait pas que le gouvernement saupoudre les faits de sucre glace pour qu'ils passent mieux dans la bouche des habitants, mais la condition de leur Kage n'était visiblement pas des meilleures. Le schéma se forma dans son esprit.

Avec sa santé hasardeuse et ses problèmes de popularité, Ashiro Ryuka devait être au bord du gouffre. Engager quelqu'un à ses cotés était probablement un de ses derniers recours, bien qu'elle n'aie pas encore saisi touts les tenants et aboutissants de son poste. Qu'elle le désire ou non, il avait besoin d'elle. Et si son supérieur avait besoin d'elle, c'était aussi tout le village qui l'appelait à l'aide. Sans même qu'elle ne s'en rende compte, Rojira avait prit sa décision.

Mais avant toute chose, elle se pencha en avant pour poser une main inquiète mais légère sur l'épaule du jeune homme lui faisant face.

« Puis-je vous être d'une quelconque aide quand à cette toux ? Un remède ou plus de confort pour limiter les dégâts ? Je ne voudrait pas que vous soyez inconfortable. Même si je comprends que vous ne vouliez pas que l'on soit au petits soins pour vous, il faut tout de même ménager votre santé. »

Après s'être assurée que son vis-à-vis n'avait besoin de rien, elle se redressa sur son siège et fit mine de réfléchir un instant. En réalité, sa décision était déjà prise depuis de longues minutes. Si elle ne pensait pas trop à l'idée d'être proposée le poste d'assistante, elle s'était douté que son supérieur en chef ne venait pas lui rendre une visite de courtoisie. Elle s'était préparée à accepter presque tout les postes qui lui étaient venus en tête, sauf peut-être ceux liés intimement à l'armée et à la guerre.

Cependant, malgré cette prise de décision rapide, elle prit encore une minute pour y réfléchir. La vie lui avait apprit qu'il valait mieux prendre trop de temps que pas assez. Après ces poignées de secondes, elle laissa un long sourire fleurir sur son visage.

« Je ne vois aucune raison de refuser. Ce serait en effet un honneur pour moi de me mettre définitivement au service de mon pays et de mon dirigeant. Bien que je n'aie jamais officié dans les hautes sphères, je suis prête. Je tacherais de vous assister et vous guider de mon mieux, au travers des temps de paix, comme au travers des temps de guerre. »



_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t3600-les-anales-de-rojira-chisana#30947 http://sns-rp.forumgratuit.org/t3469-la-bingo-fiche-de-rojira#30070 http://sns-rp.forumgratuit.org/t3468-rojira-est-enchantee-de-faire-votre-connaissance
Ashiro Ryuka
Ancien Kage
Ancien Kage
avatar
Messages : 995

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 2 S - 5 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 2 000 000 両

MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Mélodique [RP Libre]   Sam 26 Déc - 22:31

Mélodique
Nom du joueur 1
Ashiro RYUKA
« Godaime »
Nom du joueur 2
Rojira CHISANA
« Futur assistante ? »
Alors qu'il s'essuyait la bouche plus proprement, Ashiro sentit la main de Rojira se poser sur son épaule.

Puis-je vous être d'une quelconque aide quand à cette toux ? Un remède ou plus de confort pour limiter les dégâts ? Je ne voudrait pas que vous soyez inconfortable. Même si je comprends que vous ne vouliez pas que l'on soit au petits soins pour vous, il faut tout de même ménager votre santé.

Ashiro se concentra légèrement puis incanta :

Shoton, sasei....

Non loin de là, l'immense cristal qui flottait au centre du village s'éclaira brièvement et légèrement avant d'envoyer une pulsion de sa lumière vers le foyer de Rojira. Son envie de toux cessa immédiatement et ses blessures se soignèrent d'elles même. Il était tout de même avant d'être Tsuchikage un excellent médecin, et ce n'était pas cette maladie destructrice qui allait lui causer du soucis. Ce n'était qu'une question de temps avant qu'il ne trouve le moyen de complètement l'éradiquer.

Ne te fais de soucis Rojira, il m'en faut bien plus pour me blesser. Si je suis capable de m'occuper de tout un village, que penserait les villageois si je ne pouvais pas m'occuper de moi même ? Je te laisse réfléchir à ma proposition, mais il s'agit d'une grosse opportunité et elle ne se représenterait peut être pas.

Je ne vois aucune raison de refuser. Ce serait en effet un honneur pour moi de me mettre définitivement au service de mon pays et de mon dirigeant. Bien que je n'aie jamais officié dans les hautes sphères, je suis prête. Je tacherais de vous assister et vous guider de mon mieux, au travers des temps de paix, comme au travers des temps de guerre.

Parfait, tu es officiellement promue à un grade supérieur ! Alors je te retrouve dans mon bureau demain matin à 9h00. Nous discuterons des premiers points à aborder vis à vis de notre politique avec le monde extérieur. Il est nécessaire de faire quelque chose au vu de la situation... Tu en sauras plus demain. Merci beaucoup pour ton accueil mon amie, et plus que tout maintenant mon assistante.

À ses mots, il fit tourner son fauteuil et sorti de la demeure de la jeune femme pour rejoindre son Q.G.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4447-bingo-book-du-godaime http://sns-rp.forumgratuit.org/t948-presentation-de-ashiro-ryuka-termine#36353
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Mélodique [RP Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[TERMINÉ] Mélodique [RP Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TERMINÉ] Mélodique [RP Libre]
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Tsuchi no Kuni :: Iwagakure no Sato :: Quartiers résidentiels-
Sauter vers: