Partagez
 

 Petit détour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akuma "Ushi" Bakuhatsu
Rang A
Rang A
Akuma
Messages : 417

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 0 B - 1 C - 0 D
Talents:

Petit détour  Empty
MessageSujet: Petit détour    Petit détour  EmptyMar 17 Mai - 13:41

~¤ Enquête à Kumo ¤~




La route avait été longue, mais supportable. Je me trouvais à présent en face du bâtiment qui jadis, fut l'endroit que j'admirais le plus au monde. A présent, Kumo n'était plus qu'une ville fantôme supportant les innombrables morts qui furent emportés par une épidémie sans précédant, que personne n'avait réellement sut expliquer. J'en avais gros la patate ! Tout une civilisation décimée, qui a vu les portes du monde se fermer à eux. Aucun médecin, aucune nation n'avait osé leurs tendre la main pour porter secours à de pauvres humains à l'article de la mort !!

Je ne pouvais m'empêcher de ressentir une pointe de haine en repensant à cette unité pesante. Chacun pour sa peau seulement, il faut parfois faire preuve d'empathie pour espérer un jour que quelqu'un d'autre vienne à votre aide. Bref, dans toute cette mélasse, les panneaux publicitaires tapissés par la poussière, les rues vides, sans une once de vie qui arpentait son chemin ! Le néant... De base, c'était une ville tellement belle. Mais aujourd'hui, seule la vision de la mort me restait en mémoire actuellement.

La tour devant laquelle je me trouvais été encore debout. Vide, mais encore sur ses fondations. En entrant à l'intérieur, les couloirs paraissaient beaucoup plus sombres que dans mes souvenirs. Les traces de pillage étaient visibles. Des piles de papiers officiel tapissaient les carlages froids sales et tachés présentant ce qui semblait être du sang séché. En plus des casseurs, des shinobis avaient dû profiter de l'occasion pour exécuter ces honnêtes travailleurs à la solde du Raikage. Je parcourrais ce bâtiment sinistre, me dirigeant vers le bureau qui auparavant appartenait au grand chef déssisionaire de cette nation, le boss, l'homme que tout le monde respectait.
Autrefois, des troupes d'élites anbu faisant partie de la garde rapprochée personnel du Raikage se dissimulaient à différents endroit de ces lieux, analysant la moindre personne étrangère qui oserait s'aventurer sans permission, avant de l'immobiliser et de l'emprisonner afin de lui faire suivre un intérogatoire sérieusement rude et pousser pour connaître toute ses intentions les plus noires ! Maintenant, je pouvais de mes mains ramasser leurs masques laissaient à même le sol, sans corps d'appartenance.

Sur les murs, des traces de lutte, de sang, des poils devant surement être des cheveux, incrustés dans le bétons ressemblant sans nul doute à des fracassements de boîte craniène achevant les combattant... Toutes ces visions d'horreurs, tel était le monde et la vie d'un shinobi.


~¤ Dans le bureau du Raikage ¤~




U
ne fois rentré dans le bureau, je ne fus guère impressionné par le désordre ambulant présent dans la pièce. Tout comme l'accueil et les couloirs, des papiers officiels, des vêtements de leader, des armes... Tout était sans dessus dessous !

La raison de ma venue ici était simple, récupérer des reliques ancestrales qui faisaient la renommer du village depuis la nuit des temps !! En fait, il s 'agissait des cinq objets ayant appartenus à l'ermite Rekudo ! Ces objets, avaient des propriétés exceptionnelles de scellement hors du commun. Bien que très puissantes, leurs utilisations restaient dangereuses. Effectivement, elles consommées une quantité astronomique de chakra si bien que très peu de shinobi pouvaient les utiliser ! À l'époque, seul les frères d'Or et D'argent pouvaient user de leurs immenses pouvoir sans trop de difficulté ! D'ailleurs, ça me donner des idées... Mais en premier temps, je tenais particulièrement à mettre la main dessus. Étant anciennement de Kumo, j'étais bien placé pour connaître ce qu'il y avait à savoir sur l'endroit dans lequel elles se trouvaient et ce bureau était le client le plus sûr. Car, jadis extrêmement bien surveillé, il renfermait tous les secrets les plus dévastateurs !


Mais où dans cette pièce ? Étaient-ils scellés, étaient-ils dissimulés dans une petite pièce bien cachée ? Je cherchais minutieusement faisant attention au moindre détail qui pourrait me mener à ce trésor. En premier temps, je remis le fauteuil qui était renversé debout, dans son état d'origine, puis je m'asseyais dessus, le faisant tourné sur lui-même comme si je faisais un tour de manège, je me posais les vraies bonnes questions !

Si j'étais Raikage, où je mettrais ces armes pour, qu'elles soient facilement accessibles, mais, que personne ne s'en serve contre moi... Mon bureau serait l'endroit le plus sûr, là-dessus, je suis d'accord, mais où exactement ???

Je tapotai en dessous du plateau du bureau à la recherche d'un bouton secret puis, j'ouvrais tous les tiroirs continuant d'inspecter et d'interpréter les moindres détails. Se les sceller sur le corps ? Non, bien trop risqué, ils représentaient une grande forme. Une pièce secrète ? Peut-être oui, mais comme serait-elle masquée ? Un sceau ? Il ne me semblait pas que notre chef avait la propriété d'être un expert en fuin et franchement, ça lui ferait une barrière supplémentaire. Puis, un tableau attira mon attention. C'était des illustrations des différents Kage. Allant les voir de plus près, je les inspectais commençant par le dernier représentant ayant obtenu le poste. Un tableau tout simple. Celui qui avait exercé ses talents et user de ses pouvoirs en mon temps ? Bingo. Il était muni de charnière s'ouvrant comme une porte. En ouvrant ce dernier, je constatais qu'il y avait plusieurs rouleaux et parchemins. Surement des réceptacles renfermant ce dont j'étais venu chercher. Je les prie tous, rangeant les plus petits parchemins dans ma sacoche. Pour les rouleaux qui prenaient plus de place, je fis appel à mes marionnettes pour fixer solidement les rouleaux à ces dernières et en les enfermant dans mes pantins d'emprisonnement. Ainsi, je pourrais circuler sans me faire remarquer. Mes rouleaux à moi seraient plus discrets. Maintenant que j'avais ce que je voulais, je repartais en direction des rues, les armes et d'autres documents sûrement très importants bien cachés par mes soins.

Sans rester une seconde de plus dans ces lieux sinistre, je repartis en direction de la sortie. En arrivant et en arpentant les rues, j'avais entendu des bruits de lutte dans les airs, les lieux étaient donc occupés. Jeter un petit coup d'œil ne me ferait pas de mal. Après tout, je n'avais rien d'autre à faire, donc, autant y aller !
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t4862-bingo-d-un-chasseur-de-tete https://sns-rp.forumgratuit.org/f365-dossier-akuma-bakuhatsu https://sns-rp.forumgratuit.org/t3474-ushi-haburame-le-souffle-d-un-nouvel-air-termine
Maître du Jeu

Maître du Jeu
Messages : 703

Petit détour  Empty
MessageSujet: Re: Petit détour    Petit détour  EmptyMar 17 Mai - 15:21

Dans les rues en décombre que traversaient Ushi Haburame, natif de ces contrées, seul le silence lui tenait compagnie. De toute évidence, la ville qui faisait naguère la réputation du pays de la Foudre avait été totalement désertée. Lorsque l’explorateur curieux arriva dans le bureau du Raikage, il mit son nez dans de multiples recoins… mais tous avaient déjà été pillés. Aucune de ses tentatives ne fut fructueuse, jusqu’à ce qu’il trouve un mécanisme dans un tableau représentant les dirigeants de Kumo. Derrière celui-ci étaient dissimulés une multitude de parchemins qui contenaient autrefois certainement des archives importantes. Pourtant, les parchemins que le Kirijin déroba sans état d’âme ne contenaient rien de passionnant : il s’agissait essentiellement là d’anciens rapports d’activité délivrés par les ninjas de feu Zatoïchi Ryuchi. Mais s’il pouvait trouver satisfaction en lisant les aventures trépidantes des genins d’une autre époque, grand bien lui fasse !

En souhaitant quitter le village pour de bon, la curiosité de notre ami fut une nouvelle fois piquée lorsqu’il entendit des bruits de conflit dans certaines rues. Cependant, lorsqu’il en retrouva la source, il ne découvrit que de mystérieuses inscriptions qu’il ne pouvait pas comprendre. Vraisemblablement un dialecte d’un autre pays, voire d’une autre époque. L’encre était déjà profondément ancrée dans les murs, signe qu’elle ne datait pas d’hier. Ushi finirait certainement par conclure qu’il avait halluciné, ou au mieux que le vent lui avait joué des tours. L’ambiance que dégageait cette cité était tout bonnement effrayante, comme si celle-ci avait été maudite à jamais…


© Yumi Esuki
Revenir en haut Aller en bas
 
Petit détour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Petit Bain [|PV: Shina|]*Hentaî* [|Fini'sh|]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» Une nouvelle vie [PV Yuko][Hentaï]
» [UPTOBOX] Le Triporteur [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: V2 :: RP :: Kaminari no Kuni :: Kumogakure no Sato :: Ruines de Kumo :: Bureau du Raikage-
Sauter vers: